AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Montpensier...55 rue des Lavandières

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Dim 16 Aoû - 11:10

Aiguemarine


Le repos semblait terminé...écourté.
Des petites mains qui lui caressent le visage.
Aiguemarine ouvre les yeux, aperçoit sa petite dernière penchée sur elle.
A ses côtés, sa grande Athalia.
Une joie incomensurable s'empare d'elle.
Elle se relève doucement, s'appuyant maladroitement sur son poignet encore fragile.
Esquisse une grimace de douleur.

Serre ses filles dans ses bras...


C'est si bon de vous revoir mes anges.
Comme vous m'avez manquées...


Regardant Athalia, Aiguemarine voit un regard de déception, de tristesse.
Erfff...
Pourtant, Nic a dû lui parler.
Sûrement n'a t'elle pas compris, ou ne veut'elle pas comprendre. 2ème solution fort possible aussi.


Il va falloir que nous parlions Athalia...mais pas tout de suite.

Un peu plus loin, elle voit Thomas, lui tend les bras pour qu'il s'approche.
Aiguemarine le serre dans ses bras, l'embrasse, le toise pour voir comment il a grandi depuis 1 mois...
Toujours aussi discrêt, aussi réservé.
Quel contraste entre ses 2 grands enfants.

Puis, s'adressant à tous ses enfants...


Mais où est donc votre Père ?!
Vous m'aidez à le chercher ?!


Les enfants semblent enthousiastes et se précipitent vers la maison.
Aiguemarine se relève, ramasse le plateau, la couverture et les suit vers la demeure.
Elle a à parler à Nic avant toute chose.
Leurs projets risquent encore à être bousculés...une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Lun 17 Aoû - 11:01

Nictail


Nic avait laissé filer les trois petits montres angéliques.
Il avait ensuite déchargé les malles des enfants avec l'aide de *Ma* et les avait déposées dans l'entrée. Bon, il faudrait aussi les monter, mais plus tard.
Bon, il s'apprêtait donc à rejoindre le reste de la famille ... mais, c'est eux qui le rejoignirent en premier. Les enfants avaient l'air toujours aussi excités. Comme la mère d'ailleurs.
Un doux, tendre et délicat baiser. Dieu qu'il laime !
Et ils gagnent doucement le salon. Ils ont beaucoup de choses à se raconter.


Tu devras parler avec notre grande fille. Elle ne veut pas beaucoup m'écouter.

Les enfants ne voulaient pas trop jouer et désiraient raconter toutes leurs aventures.
Enfin, Thomas faisait le timide, Aurore bredouillait et Athalia ne voulait parler qu'à sa mère.
Mais, c'était un début.
Ils s'assirent donc sur le sofa, les époux enlacés, les enfants leur grimpant dessus.


Faites attention au poignet de votre maman.
Elle s'est fait mal en faisant des bêtises comme vous.


Un léger rire. Nic était tendu avec l'historie Athalia, il avait du mal à gérer.
Ca lui faisait bizarre cette sensation de ne pas être à la hauteur ... Il espérait juste qu'elle comprenne et lui pardonne plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Mar 18 Aoû - 11:52

Aiguemarine


Elle aperçoit les malles dans l'entrée.
Finalement, ce n'est pas une mauvaise chose.
Aiguemarine laissa un moment sa petite famille, et fit un détour par la cuisine.

Salue *Ma* et prend de ses nouvelles.
A priori, le séjour à Cournon n'a pas été de tout repos avec Matthis & Athalia.
Heureusement que Thomas & Aurore ont été plus...sages.


*Ma*, ne vous tracassez pas pour la cuisine surtout !
Il doit rester 2/3 choses pour manger.
Et puis, si je vous dis que nous risquons encore de repartir.
Oui, de la visite...pas vraiment prévue à Sarliève.


Les 2 femmes discutèrent un long moment, échangeant leurs points de vue.
Aiguemarine considérait vraiment *Ma* comme étant de la famille.
Après tout, cette dernière avait longuement servie son père avant qu'il ne l'envoie en Guyenne, chez elle.

Une fois terminé, elle rejoignit son époux et ses 3 adorables enfants dans le salon.
Et comme elle s'y attendait, plus ou moins...



Tu devras parler avec notre grande fille. Elle ne veut pas beaucoup m'écouter.

Un hochement de tête à Nic...tandis que les enfants viennent s'installer sur eux.
Aiguemarine sourit de les voir faire.
Mais elle a à parler à son époux seul à seul.
Trouver un moyen de faire diversion...
Se tourne vers leurs 3 angelots.


Je crois que *Ma* vous attend en cuisine avec quelques gâteaux.
Papa & moi on vous rejoint.


Une fois seuls, Aiguemarine "attaqua"...

Mon Ange...cherche ses mots.
Pendant ton absence, plusieurs missives sont arrivées.
1 de ton frère faisant part de la naissance de leur fille. Tu es tonton d'une petite Héloïse.


S'arrête quelques instants...Ca, c'est fait.
La suite...maintenant...


Sinon, que dirais tu d'organiser notre repas spécial "bourgogne" à Sarliève ?!
En fait, Kindjal & Mischmetal nous ont écrit.
Notre amie veut présenter Léo à nos enfants.
Quant à Misch, il veut nous revoir aussi.
Toutes les missives sont dans le bureau.
Puis, tant qu'à faire, j'aimerais inviter mon frère à ce dîner. Je suis sûre qu'il serait ravi.


Timidement, Aiguemarine rajoute...

Qu'en dis tu ?! je sais, qu'une fois de plus, ça chamboule encore tous nos plans mais...
Enfin, voilà quoi...


Anxieuse, elle regarde son époux dans les yeux.
Aiguemarine a déjà, quelque part, pris la décision sans vraiment le consulter.
Elle s'en veut un peu sur ce coup là...
Toutefois, elle n'a pas encore répondue à leurs 2 amis ; son poignet la faisant souffrir encore et toujours.
Et envoyer pour le Dûché pas loin de 400 missives n'a rien arrangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Mar 18 Aoû - 11:53

Nictail


Ils avaient partagé un court moment tous réunis quand Aigue divertit les enfants en les envoyant à la cuisine. Ce devait donc être qu'elle avait à lui parler, seul à seul.
Et effectivement, ça ne manquait pas ...


Mon Ange...
Pendant ton absence, plusieurs missives sont arrivées.
1 de ton frère faisant part de la naissance de leur fille. Tu es tonton d'une petite Héloïse.

Sinon, que dirais tu d'organiser notre repas spécial "bourgogne" à Sarliève ?!
En fait, Kindjal & Mischmetal nous ont écrit.
Notre amie veut présenter Léo à nos enfants.
Quant à Misch, il veut nous revoir aussi.
Toutes les missives sont dans le bureau.
Puis, tant qu'à faire, j'aimerais inviter mon frère à ce dîner. Je suis sûre qu'il serait ravi.

Qu'en dis tu ?! je sais, qu'une fois de plus, ça chamboule encore tous nos plans mais...
Enfin, voilà quoi...


Bon, ça en faisait des nouvelles à assimiler.
Mais, il n'y avait rien de bien grave, c'était l'essentiel !
Il fallait donc les prendre une par une ...


Bon, déjà, c'est une bonne nouvelle si l'accouchement de Smarty s'est bien passé. Héloïse donc, joli prénom.

Nous avons donc eu des nouvelles de divers amis, c'est très bien ça.
Et tu veux en profiter pour faire un repas Bourguignon. Et avec ton frère.
Mais, ça me semble une très bonne idée. Regrouper les amis, c'est très bien.
Mais, ton frère risque d'avoir ... "peur" ... s'il y a tant de monde.


Petit sourire taquin avant d'ajouter.

Quoique ça pourrait le rassurer qu'il y ait des témoins de notre rencontre.

Et un léger rire avant d'embrasser doucement son épouse.
Il lui prend doucement la main, et la serre dans la sienne.


Enfin, comme tu dis, ça chamboule nos plans. Mais, nos plans sont toujours chamboulés.
D'ailleurs, on devrait peut-être prévoir tout autre chose, pour que quelqu'un nous invite en Bourgogne.


Un nouveau rire franc. Ca fait du bien de retrouver son aimée.

Tu me dicteras les réponses et invitations quand tu voudras.
Mais, profitons peut-être un peu des enfants avant, non ?!


Ce changement de plan inattendu ne perturbait pas trop Nic.
Et comme d'habitude, Aigue avait eu des bonnes idées, et ils avaient décidés ensemble.
Tout était toujours si bien ... organisé !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Mer 19 Aoû - 5:57

Aiguemarine


Ils étaient tombés d'accord, comme souvent.
Le couple avait longuement parlé. Enfin, surtout...elle...
Aiguemarine avait parlé plus longuement de son frère à Nic.

Finalement, ces 2 là se ressemblaient, sans réellement se connaître encore.
Tous 2 protecteurs vis à vis d'elle. Chacun à leurs façons.
Tant qu'il n'y avait pas de rivalités entre eux, et surtout que Romu ne soit pas trop méfiant.


Aiguemarine se souvenait de ses retrouvailles avec Romu, quelques jours avant la fin de son mandat de bourgmestre.
Quelle n'avait pas été sa surprise de le voir pousser la porte de la taverne municipale ce jour là...


Il l'avait retrouvée pour lui annoncer bien triste nouvelle. La mort de leur père.
Son frère était donc, désormais, sa seule et unique famille.
Elle redoutait de le perdre.
Mais Aiguemarine avait un "plan". Et ce repas, finalement, tombait à point...


Après s'être longuement épanchée, le couple alla retrouver leurs enfants.
Aiguemarine prit à part Athalia et tenta de discuter avec elle.
Elle semblait si peinée, et en colère après son Papa.
Seul le temps et la patience apaiserait son premier chagrin d'amour.
Toutefois, il faudrait qu'ils écrivent à leurs Suzerains, histoire de voir ce qu'ils en avaient pensé de toute cette histoire.


Du coin de l'oeil, Aiguemarine observait sa "tribu".
Dieu que Thomas & Aurore avaient grandis en 1 mois de séparation.
Et son époux était toujours un père attentionné avec chacun de leurs enfants.


Ils annoncèrent leur décision de rentrer quelques temps à Sarliève aux enfants.

*Ma* resterait ici, au cas où...




[ Quelques jours plus tard ]



Il était enfin temps de répondre aux différentes missives accumulées depuis de nombreux jours.
Aiguemarine & Nic s'enfermèrent dans le bureau...
Elle laissa le temps à son époux de prendre connaissance des missives.



Je suis prête.
Par qui commence t'on ?!



Aiguemarine lui fit un tendre sourire...
L'opération "corvée" pour Nic ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Jeu 20 Aoû - 9:24

Nictail


Et voici venu le temps de l'écriturage des missives.
Et son épouse avec son joli sourire qui essaie de l'amadouer ... Et ça marche, bien entendu.
Bon, donc, il faut s'entendre sur ce qui va être écrit.



Bon, commençons par mon frère, c'est ce qui devrait aller le plus vite


Et on prend donc plume et parchemin pour écrire.



Citation:
A la famille Castraise de Guitail,



Nous tenions tous à vous féliciter pour cet heureux événement.

Un enfant est source de plus de joie que de tracas.



En ce qui concerne la présentation, cela nous ferait plaisir, et encore plus aux enfants.

Mais, il va falloir attendre quelques temps que nous décidions du bon moment.



Avec encore toutes nos félicitations.

Aiguemarine, Nictail et les enfants.




Bon, c'en était une de faite.
Mais, il restait le morceau de choix, Kindjal, aussi appelée la Dérangée.
Qu'est-ce qu'ils allaient bien pouvoir lui raconter ?!




Citation:
Chère Kindjal, cher petit Léo,



Nous sommes désolé pour toi si les élections ne sont pas aussi
terminées que ce que tu escomptais. Mais, là n'est point l'important
dans la vie. Il faut parfois savoir être égoïste et privilégier son
petit bambin devant les grands malheurs d'un duché.

Et si en plus tu retrouves un poste que tu connais et qui te
plait, disons que c'est un mal pour un bien. Il y aura au moins quelque
chose qui trounera rond en Guyenne.



Mais, tu as raison, venons-en aux choses importantes, et nous
sommes très heureux d'apprendre que ton petit Léo se porte toujours à
merveille. Le caractère et la débrouillardise de sa mère. Et dis-toi
que tant qu'il reste à quatre pattes, il ne court pas trop vite !!

De même, nous te présentons nos félicitations pour tes progrès en
médecine. Si tu continues aussi assidûment, tant que tes économies te
le permettent, tu deviendras bientôt un médicastre complet du niveau
des tout meilleurs.



Et enfin, le clou de cete missive !

Tu es attendue de toute urgence au Domaine de Sarliève pour y voir ta filleule.

Bien entendu, tu ne nous occasionnes aucun dérangement, et nous
espérons ta venue très prochaine. D'ailleurs, nous organisons un petit
repas avec Mischmetal2, et certainement aussi le frère d'Aigue. Un
homme fort sympathique à ce qu'il parait.

Si ça ne te dérange pas qu'il y ait une autre compagnie, ça nous ferait plaisir de réunir tout ce petit monde.



Nous vous embrassons fort et espérons une réponse positive de ta part.

Nous vous disons donc, à bientôt.



Aiguemarine, Nictail et les enfants.




Bon, voilà, c'en était fini ... Enfin, normalement.

Une fois les missives relues et les pigeons envoyés, ils rejoignèrent toute la petite troupe.
Les malles avaient été chargées et il était grand temps de regagner Sarliève.
C'est donc après un dernier au revoir à *Ma* que la petite famille se mit en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Dim 23 Aoû - 9:57

MaDeleine


Les Seigneurs de Sarliève étaient repartis.
*Ma*, à la demande de Dame Aiguemarine était restée sur Montpensier.
La demeure, trop longtemps close, avait besoin d'être aérée.


Elle fit grand ménage.
*Ma* changea les draps de toute la maisonnée.
Une importante lessive s'imposait, et le lavoir était à 2 pas.


En chantonnant, elle prépara sa grosse panière, y glissa un pain de savon.
Puis, d'un pas tranquille, *Ma* prit la direction du lavoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Lun 31 Aoû - 9:12

Colombe d'Aiguemarine


Une missive en provenance de Sarliève...





Citation :
Bien le bonjour *Ma*,


Alors, vous allez lire attentivement ce qui suit, et surtout, ne pas paniquer.
Athalia a disparue, ainsi que son poney Jecétou.
Nic & moi supposons qu'elle est partie à la recherche de Matthis ; toutefois, ce ne sont que des suppositions, mais vu ce qui s'est passé.

J'aimerais donc que vous ouvriez grands vos yeux à Montpensier.
Peut-être que notre fille, connaissant plus ou moins le chemin, vous y rejoindra.

Pourriez vous aussi signaler ce fait à notre Maréchaussée locale.
J'ai, de mon côté, prévenue la Prévôt. Mais 2 précautions valant mieux qu'1.

Merci de votre aide, et n'hésitez pas à me prévenir s'il se passait quoi que ce soit.
Je ne bouge pas de Sarliève.


Aiguemarine

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Lun 31 Aoû - 9:14

*MaDeleine*


Alors qu'elle rentrait du lavoir, *Ma* aperçut la colombe de sa maîtresse se poser sur le rebord de la fenètre.

"Chouette des nouvelles" se dit'elle en hâtant le pas.

Elle posa la panière et attrapa l'oiseau pour en retirer le message.
A la lecture, la jeune femme en vacilla.
La petite Athalia disparue ?
Il lui fallait se rendre au bureau des maréchaux du village.

*Ma* laissa tout en plan, et missive en main se rendit à l'endroit indiqué, suivant à la lettre la demande de Dame Aiguemarine.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 19 Sep - 10:25

*Ma*



[ Quelques jours avant le retour de la Dame de Sarliève ]


L'aspirant-Maréchal lui avait demandé de rentrer au 55 rue des Lavandières et de fouiller intégralement la maison.
Des fois que la fillette serait arrivée pendant son absence.

*Ma*, sans broncher, s'était exécutée, fouillant de fond en comble la demeure des Seigneurs de Sarliève...sans résultat.
Athalia n'était pas là.

Et puis, cette longue attente...qui avait enfin débouchée sur un soulagement.
Athalia retrouvée non loin, dans la forêt de Montpensier.
Un peu sale, un peu apeurée par les diverses épreuves qu'elle avait subie. Mais...en vie.

Certes, il y avait eu des pleurs, des cris, des mises au point.
Mais cela était nécessaire.
La vie avait repris son cours...dira t'on...normal.
Mais, y'avait'il quelque chose de "normal" dans la vie des Seigneurs de Sarliève ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 19 Sep - 10:27

Aiguemarine


Après son détour par la place du village, puis au marché, Aiguemarine arriva enfin devant sa demeure...seule...
Son époux et ses enfants la rejoindraient dans quelques jours.
Elle avait cependant de quoi s'occuper.
Le mariage d'Amandine se profilait déjà, et en tant que témoin, elle se devait d'aider son amie au maximum...

Aiguemarine fit entrer Altaïr dans son box, le déchargea de ses affaires, et se mit à le bouchonner tranquillement.
Une fois l'animal nourrit et soigné, elle se dirigea vers sa demeure, toujours plongée dans ses pensées.

Elle était un peu lasse. Ces derniers mois n'avaient pas été de tout repos. Et ses nerfs soumis à rude épreuve.
Aiguemarine s'arrêta sur le seuil de sa demeure et la contempla quelques instants avant de pousser la porte.

Elle trouverait en la personne de *Ma* une oreille attentive.
Sa servante était une femme de bon conseils aussi et toutes deux se connaissaient depuis si longtemps déjà...

Aiguemarine la croisa d'ailleurs en passant non loin de la cuisine et la salua...


Bonjour *Ma*. fit'elle d'un air un peu las...
Je n'aspire qu'à une chose : un bon bain chaud.
Veillez à ce qu'on ne me dérange sous aucun prétexte. Merci.


Bonjour Madame, et bon retour chez vous. Il sera fait selon vos souhaits.
Je vais vous aider à le préparer.


Aiguemarine n'aspirait vraiment qu'à un moment de détente. Ce besoin de souffler un peu...
Elle posa négligemment son baluchon dans l'entrée, puis monta tranquillement dans la pièce d'eau.

Elle mit à chauffer plusieurs marmites d'eau, et tandis que celles çi chauffaient, Aiguemarine alla se dévêtir de ses poussiéreux vêtements et enfila une simple robe de chambre.

Lorsqu'elle retourna dans la pièce d'eau, *Ma* s'activait déjà à verser l'eau chaude dans le grand baquet.
Aiguemarine l'aida, puis une fois *Ma* sortie, elle se glissa dans le bain bien chaud, puis ferma les yeux.
Une douce chaleur l'envahit... Elle se laissa aller, et la tête appuyée contre le rebord du bacquet ferma doucement les yeux...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 19 Sep - 10:28

Nictail


[Quelques jours plus tard.]

Nic avait voulu rester un peu plus longtemps au Domaine avec les enfants.
Ca lui pesait de laisser son épouse seule. Il avait besoin d'elle et n'aimait pas l'abandonner ainsi. Mais, d'un côté, Aigue avait besoin d'un peu de repos, et Nic devait faire une vraie mise au point avec les enfants.
Même si les larmes et les cris avaient conduits à quelques mises au point, Athalia avait surtout été consignée dans sa chambre depuis son retour.

Nic avait sorti toute la petite troupe dans la jardin, il faisait encore beau, mais beaucoup moins chaud, l'automne s'annonçait.
Et, tout en veillant sur la gambadante Aurore, il expliquait certaines choses aux grands. Comme le fait que le monde est vaste et dangereux, que les parents prennent des décisions pour le bien de leurs enfants, même si ça ne semble pas évident à ceux-ci ... et ainsi de suite.
Essayer de leur apprendre des choses, essentielles, de leur en faire comprendre d'autres ...
Pas facile d'apprendre la vie aux enfants ...

Et après quelques jours de discussion, ils avaient tous envie de rejoindre celle qui leur manquait vraiment beaucoup.
Ils préparèrent vite leurs bagages et Blitz fut attelé au carrosse.
Et hop, en route pour Montpensier, vite vite ...
Et les voilà arrivés chez eux. Les enfants se ruent vers la maison pendant que Nic s'occupe de tout le reste ... Le repos pour son épouse est terminé ...
Bichonné Blitz et rangé le matériel ... Autant laisser les enfants profiter un peu de leur maman.
Et le voilà qui entre tranquillement avec les bagages.
Que c'est bon de retrouver son épouse adorée ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Dim 20 Sep - 8:38

Aiguemarine


[ Le jour du retour de son âme-soeur ]

Aiguemarine revenait d'une ballade dans le village.
Montpensier était calme, mais ce n'était pas pour lui déplaire.
Elle avait aidée de son mieux Amandine dans ses préparatifs de mariage.
Ces journées avaient été bien longues malgré tout, l'absence des êtres aimés pesante.
Mais cela lui avait permis de réfléchir sereinement à son avenir.

La mairie, hors de question qu'elle se représente.
A défaut, Aiguemarine participerait de son mieux au Conseil Municipal, si tant es que le futur bourgmestre écoute les "anciens".
Elle ne désespérait pas, non plus, de recevoir des nouvelles de Val1 concernant sa demande d'intégration aux Ambassades Royales.

Empruntant la rue du lavoir, elle remarqua, au loin, le coche aux armes de Sarliève.
Son regard s'illumina doucement, son coeur s'emballa.
Aiguemarine accéléra le pas et arriva toute essouflée devant la porte de sa maison.

Elle poussa prestement la porte. Nul doûte que ses enfants l'avaient entendus, car peu de temps après, ils se ruaient sur elle.
Aiguemarine les calina, gardant Aurore dans ses bras, et aidée par les 2 grands, elle s'en alla retrouver Nic.

Poussant doucement la porte du salon, elle l'aperçut de dos.
Aiguemarine l'observa quelques instants avant de s'avancer et de se lover au creux de ses bras...


Bonjour bel ange.
Ce que vous m'avez manqué, toi et les enfants.
Mais j'ai eue de quoi m'occuper avec le mariage d'Amandine et aussi pris le temps de réfléchir.


Elle laissa sa phrase en suspend, certaine que Nic allait "l'interroger".

Ca a été avec les enfants ?! enfin... désignant discrêtement de la tête Athalia...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Dim 27 Sep - 21:48

Nictail


Nic s'affairait doucement au salon.
Il était étrange que son épouse ne soit pas là, elle devait simplement être sortie.
Soudain, les enfants firent un peu de remue-ménage, que se passait-il ?!
Mais avant qu'il n'ait vraiment eu le temps de finir ce qu'il faisait, il fut rejoint par une douce compagne adorée et aimée.


Bonjour bel ange.
Ce que vous m'avez manqué, toi et les enfants.
Mais j'ai eue de quoi m'occuper avec le mariage d'Amandine et aussi pris le temps de réfléchir.

Ca a été avec les enfants ?! enfin...


Nic lui sourit doucement et l'embrassa tendrement.
Ah, le mariage d'Amandine, encore un sacré moment en perspective.
Mais, à quoi avait-elle bien pu réfléchir ?! Enfin, il lui demanderait après.


Bonjour mon amour.
Tu nous as aussi beaucoup manquée, tu as du le sentir à l'accueil des enfants. Surtout qu'ils ont beaucoup "travaillé" ces derniers jours.
Ca s'est bien passé, ils ont été sages, et je crois qu'Athalia a plus ou moins compris. Tu devrais aussi lui parler, tu sais mieux que moi ce qu'il peut y avoir dans une esprit de fillette.
Enfin, elle a bien remarqué que l'histoire du couvent n'était pas une blague ...


Il lui sourit doucement.
Pour sûr qu'il préféreraient éviter cette possibilité, c'était à Athalia de gérer.


Mais bon, je ne voudrais pas qu'elle soit malheureuse non plus.
J'espère ne pas avoir terrorisé nos enfants non plus ...


Léger rire, mais quelque chose trottait toujours dans sa tête.

Mais dis-moi, tu as pris le temps de réfléchir ... Mais à quoi ?!

Oui, il était intrigué et curieux.
Qui a dit que seules les femmes étaient curieuses ?! Ah, personne !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Dim 27 Sep - 21:50

Aiguemarine


Tendrement enlacés, le couple s'installa sur le canapé pour discuter.
Athalia & Thomas jouaient dans un coin de la pièce.
Aurore était toujours dans les bras de sa mère, à jouer à lui emméler les cheveux.


Bonjour mon amour.
Tu nous as aussi beaucoup manquée, tu as du le sentir à l'accueil des enfants. Surtout qu'ils ont beaucoup "travaillé" ces derniers jours.
Ca s'est bien passé, ils ont été sages, et je crois qu'Athalia a plus ou moins compris. Tu devrais aussi lui parler, tu sais mieux que moi ce qu'il peut y avoir dans une esprit de fillette.
Enfin, elle a bien remarqué que l'histoire du couvent n'était pas une blague ...


Aiguemarine lui sourit.
Elle retrouvait peu à peu le moral rien que de par leur présence.
Parler à Athalia ?!
Sa fille fonctionnait à peu près comme elle. Un sacré caractère déjà et en rajouter étais ce la bonne solution ?!
Nic avait sûrement tout dit, "menacé" Athalia de l'envoyer au couvent quelques temps, même s'il ne le souhaitait pas et que ces paroles avaient dû lui déchirer le coeur.

Lui murmurant tout bas, de façon à ce qu'Athalia n'entende pas...


Pour athalia, si elle fonctionne comme moi, ce dont je ne doûte plus depuis sa fugue... je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'en rajouter.
Cela ne ferait que la braquer... Si elle s'est calmée comme tu le dis, oublions cette histoire, sans toutefois relâcher notre surveillance.


Mais dis-moi, tu as pris le temps de réfléchir ... Mais à quoi ?!

Aiguemarine lui sourit de nouveau...

Oui, j'ai réfléchis.
Je vais relancer une dernière fois Val1 pour un poste aux Ambassades Royales. La diplomatie me tient vraiment à coeur, tu sais.
Mais je garderai toujours du temps pour vous. Vous passez en premier.
J'ai toujours été active en dehors de la maison, et me retrouver sans "rien" me fait devenir mélancolique.


Marque une pause...le regardant droit dans les yeux et prenant ses mains dans les siennes...

N'hésites pas à me rappeler à l'ordre, si toutefois je faillis à ma parole.
Je compte sur toi mon ange.


Son regard était vraiment sincère.
Aiguemarine aimait son époux et ses enfants plus que tout, et si Nic lui demandait de renoncer à ses projets, elle le ferait.
Le perdre signifirait perdre un sens à sa vie, et Aiguemarine s'y refusait.
Toutefois, avant de faire quoi que ce soit, elle voulait avoir l'avis de Nic.
Depuis leur mariage, ils décidaient de tout ensemble, et elle comptait bien ne pas changer les habitudes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Dim 27 Sep - 21:51

Nictail


Nic avait acquiescé aux propos de son épouse concernant leur fille.
Rien ne servait de trop insister si elle avait compris, c'était ... pas idiot.
Puis, elle répondit à ses questions doucement.


Oui, j'ai réfléchi.
Je vais relancer une dernière fois Val1 pour un poste aux Ambassades Royales. La diplomatie me tient vraiment à coeur, tu sais.
Mais je garderai toujours du temps pour vous. Vous passez en premier.
J'ai toujours été active en dehors de la maison, et me retrouver sans "rien" me fait devenir mélancolique.


Puis, à sa façon de le fixer dans les yeux et de prendre ses mains dans les siennes, il comprit que ce qu'elle allait lui dire était d'une importance primordiale.
Et effectivement, c'était l'essentiel.


N'hésites pas à me rappeler à l'ordre, si toutefois je faillis à ma parole.
Je compte sur toi mon ange.


Je comprends que tu aies besoin de faire quelque chose, de te sentir ... disons, utile. Et tu aimes tellement la diplomatie.
Sincèrement, je t'encourage encore et encore à retourner à ton amour de la diplomatie. J'ai tellement envie que tu te sentes bien et heureuse.


Nic l'enlace doucement et finit, tranquillement.

Et promis, je te rattraperai si tu ... dérapes.

Une dernier long baiser avant de profiter du reste de la journée en famille. Ben oui, autant en profiter, d'ici quelques jours, il y a encore un mariage à célébrer. A croire que les gens n'ont que ça à faire ... des fêtes.
Enfin, tant mieux, ça permet de sortir et de changer d'air ... Mais il est prévu que cette fois, les enfants en soient exemptés, ils vont commencer à en avoir marre. Surtout que leur maman sera témoin ...
Enfin voilà, autant de raisons de ... profiter de la vie !! S'il en fallait ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Lun 5 Oct - 9:50

Aiguemarine


Aiguemarine fût soulagée de la réponse de son époux.
Il savait combien cela lui tenait à coeur.
Et quoiqu'il arrive, elle savait qu'il serait son "garde fou" si jamais les choses devaient déraper.

La famille profita du reste de la journée pour se retrouver.
Ils profitèrent tous ensemble de la belle arrière-saison dans le jardin.
Les enfants jouaient. La quiétude semblait avoir été retrouvée.

Le lendemain, comme prévu, Aiguemarine relança Val1 concernant sa candidature aux Ambassades Royales.
C'était sa dernière relance. Elle espérait tout de même une réponse, que celle-ci soit positive ou négative.

Plus tard dans la journée, les Seigneurs reçurent une demande du Duc Lanfeust.
Un appel à la noblesse était lancé.
Cela faisait partie de leurs devoirs, même s'ils n'étaient pas vassaux directement du Dûché.

Après en avoir longuement discuté avec son époux, décision fût prise.
Ils prendraient la route dès le lendemain.
Le temps de refaire les bagages des enfants qui repartiraient pour Sarliève.
C'était bien trop risqué de les emmener. Ils n'allaient pas faire du tourisme, mais protéger le Dûché.

Qui pourrait surveiller aussi leur demeure pendant leur absence ?!
Parce qu'ils savaient quand ils partaient, mais ne pouvaient prévoir quand ils reviendraient...

Il leur fallait demander à plusieurs personnes au cas où...

Rick et Tia, Castelreng aussi...

Aiguemarine prit, de nouveau, sa plume et plusieurs parchemins et s'occupa de prévenir leurs amis, mais aussi pour leur demander ce service.




Citation :
Cher Rick, Chère Tia,

J'espère que vous allez bien, ainsi que les enfants.
Un petit service, oh...3 fois rien à vous demander.
Sur demande du Dûché, Nic & moi devons nous absenter quelques temps de Montpensier.
Pourriez vous, comme cet été, venir, de temps à autre en notre demeure pour vous assurer que tout va bien ?!

Nous sommes désolés de vous demander, une fois de plus, ce service ; mais nous venons de l'apprendre, et notre départ est quelque peu...précipité...dirons nous.

Un double des clés de notre maison doit se trouver au bureau du cadastre.

Avec nos remerciements, et toute notre amitié.




Nictail & Aiguemarine
Seigneur et Dame de Sarliève

Allez, zou...on passe à la suivante...



Citation :
A Castelreng,
Seigneur de Léran

Bonjour,


J'espère que toi et toute ta famille vous portez bien.
J'ai un service à vous demander.
Nictail & moi devons partir quelques temps, sur appel du dûché.
Nous ne savons, hélas, quand nous serons de retour.

Pourriez vous, de temps à autre, venir visiter notre demeure afin de vous assurer que tout va bien ?!
Un double de la clé se trouve au bureau du cadastre.

En vous remerciant par avance de votre aide.

Cordialement & amicalement.




Nictail & Aiguemarine
Seigneur et Dame de Sarliève

Dans un soupir, Aiguemarine lâcha les pigeons, les suivit un moment des yeux puis s'en retourna aider aux préparatifs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Lun 5 Oct - 9:51

Aiguemarine


[ Le lendemain - jour du départ ]


Bagages des enfants terminés.
Coche aux armes de Sarliève arrivé en fin de matinée, avec Anselme.
L'Intendant et *Ma* chargèrent les malles des enfants.

Aiguemarine observait par la fenètre, pensive...
Combien de temps seraient'ils absents, mobilisés par le Dûché ?!
A cette heure, impossible de le dire.
Les informations filtraient peu...
Elle espérait juste ne pas avoir à croiser le fer.
Durs souvenirs qui la ramenèrent à une lointaine époque... La prise & l'annexion d'Agen à l'Armagnac & Comminges par feu Fauville.

Du sang, des morts, et tout ça pour quoi ?!
Juste pour assouvir la folie d'un homme expansionniste.
Les affaires terminées d'être chargées dans le coche, les époux passèrent un long moment en compagnie de leurs enfants.
Il leur fallait apaiser les craintes ; et ce ne fût point chose aisée.

Puis, Anselme annonça le départ.
Longues embrassades, doux câlins.
Encore une nouvelle séparation.
Aiguemarine installa confortablement Aurore au milieu, entourée par son frère et sa soeur.
Une larme perla au coin de ses yeux, qu'elle eût vite fait d'essuyer.
Elle se devait d'être forte pour eux...pour elle.

Les Seigneurs suivirent des yeux le coche jusqu'à que celui-çi n'emprunte la rue du lavoir pour disparaître de leurs champs de vision, afin de remonter vers les remparts.

Sans un mot, Aiguemarine & Nic terminèrent de boucler leurs paquetages.
Son Seigneur d'époux sella leurs chevaux.

Elle en profita pour aller faire un dernier tour sur le marché, avant de rentrer pour mieux repartir.
Nulles nouvelles de Rick & Tia, encore moins de Castelreng.
Advienne que pourra. Il était l'heure pour eux de partir, s'ils ne voulaient point se faire surprendre par la nuit qui tombait rapidement en cette saison.

Un dernier tour de clé... Un dernier regard... Un dernier soupir.

Aiguemarine, aux côtés de Nic, talonna doucement Altaïr et au pas ils quittèrent Montpensier pour le Nord du Dûché... en quête de nouvelles aventures...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 12 Déc - 12:54

Ranya


Elle n'avait pas prévenu de son arrivée espérant faire la surprise à son amie, mais la malchance en a décidé autrement , en traversant le village , Ranya apprend que Nic et Aigue venaient de prendre la route , des obligations de dernières minutes.

Ranya envoya un pigeon afin de leur faire part de sa visite et de sa déception de les avoir manqué une fois de plus , en retour à celui ci , Aigue lui proposa de s'installer le temps de son séjour sur Montpensier dans leur jolie maison, après lui avoir vaguement expliqué le pourquoi de ce départ précipité.

Elle parcoura donc le village pour se rendre sur place, elle espérait retrouver l'endroit , la dernière fois ou elle était passée , celle-ci était également vide les propriétaires étant en voyage .

Après avoir trouvé la clé à l'endroit indiqué, elle entra déposa son baluchon dans le hall.
Ranya fit le tour du rez de chaussée pour se familiariser avec les lieus, pour ensuite s'installer un moment au salon, un peu de repos était le bienvenu avant d'aller visiter le village et ses tavernes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 12 Déc - 12:55

Ranya


Le séjour sur Montpensier prenait fin , plus tôt que prévu mais le devoir l'appelait.

Après être passée en taverne ou l'ambiance était des plus tendu vu les évènements du moment , Ranya repassa par chez aigue et Nic afin de récupérer son baluchon, le temps de leur laisser un petit mot qu'ils pourront trouver à leur retour.


Citation :
Chère aiguemarine, cher Nictail,

Je voulais tout d'abord vous remercier de m'avoir proposé votre maison lors de mon séjour dans votre village, j'aurai aimé avoir l'occasion de vous revoir mais le destin en a encore décidé autrement , décidément nous passons notre temps à nous croiser , la prochaine fois je laisserai de coté la surprise et prendrai ma plume pour vous prévenir de ma visite.

En attendant prenez bien soin de vous et j'espère à bientot.

Amitiés,
Ranya.


Elle posa le parchemin sur la table avant de refermer la porte et reprendre la route.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 12 Déc - 12:57

Helie




Une monture nerveuse de devoir rester aux pas se dirigeait vers la demeure. Son cavalier, jeune homme d’une vingtaine d’années épiait de loin les va et vient de la valetaille du domaine, tel un chasseur attendant patiemment que le gibier sorte. Verrait-il aujourd’hui la proie convoitée ? parviendrait-il à l’attraper ? Pour seules armes ; sa ténacité et son sourire ravageur…..



Quelques semaines plus tôt, revenant de la chasse, il avait aperçu une charmante soubrette qui sortait du 55 rue des Lavandières et n’aspirait qu’à faire plus ample connaissance. Quoi de mieux qu’une petite servante pour passer le temps ? Cette idée l’avait fait sourire et l’avait conforté dans ses projets.

C’est en se rendant dans le bureau de son père qu’il avait put lire à son insu le courrier qu’avait envoyé dame Aiguemarine demandant de garder un œil sur sa demeure le temps de son absence. Depuis, Hélie n’avait plus qu’une idée en tête : aller faire un saut autour de ce domaine. Sa mère avait fait en sorte de n’employer que des femmes d’âge mûre et sans aucuns attraits gardant bien cloîtrées leurs filles. Il s’était pourtant amusé à essayer de tromper la vigilance maternelle et n’avait eut en retour que les foudres de la dame de Léran lorsqu’elle avait eut vent des loisirs de son fils ainé. Depuis ce jour, il avait donc changé de terrain de chasse afin d’apaiser les colères maternelles lui laissant ainsi penser qu’il était un fils obéissant et sage et avait donc croisé cette jeune beauté.



Il avait fini par laisser sa monture à l’écart et s’était adossé contre le pilier de pierres de l’entrée du domaine. Il ne cherchait nullement à se cacher de qui que soit trop concentré dans sa surveillance. Les allés et venus du personnel montraient que la demeure n’était pas totalement vide. La Dame de Sarliève était-elle de retour ? Il en doutait car aucun message n’était parvenu dans ce sens chez son père. Pourtant tout montrait que le manoir n’était pas totalement en sommeil. Il laissa là cependant sa réflexion se disant que peu importait en fait car il aurait sans doute ainsi la chance de son coté ! La maison de nouveau habitée, la jeune soubrette finirait forcément par monter le bout de son nez !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 12 Déc - 12:58

Soubrette




Le soleil était radieux, la journée était fraiche tout de même pour la saison mais, en travaillant à l’extérieur, elle avait pu se permettre de rester sans manteau. Pour une promenade, cela n’aurait certainement pas suffit mais, elle était occupée à étendre les draps de ses Maitres, ayant profité de leur absences pour les laver et les étendre au grand air automnal. Ils auraient tôt fait d’être sec. En entendant, elle pourrait aller faire un tour, rêvasser, un de ses exercices favoris puisque sans éducations, elle ne savait pas faire grand-chose d’autres.

Une fois sa tâche exécutée, assurée que rien ne s’envolerait par la petite brise, elle prit la direction de l’entrée du domaine, tête baissée, regardant ses pieds trainer au sol, la tête à des lieux du chemin qu’elle empruntait. Elle parvient au petit muret de pierre lorsqu’un hennissement de cheval se fit entendre et qui la força à lever les yeux. La rouquine s’étonna. Que pouvait faire une aussi belle monture toute seule ici ? Elle détourna le regard se sentant cette fois épiée et remarqua enfin l’homme adossé au muret, la détaillant.

Il n’était pas l’un de ses Maitres, elle l’avait déjà croisée une fois ou deux en ville, faisant des courses pour la maisonnée mais, jamais elle ne lui avait parlé. Au fit de ses vêtements riches et soyeux, elle savait que cette homme n’était pas du même rang qu’elle. Qu’il la dévisage ainsi la fit rougir, mettant un peu plus de couleur qui ne déteignait pas avec ses cheveux.

Vous êtes perdu Sir ? Puis-je vous indiquez la route à prendre ?

C’est la seule chose qu’elle avait trouvé à dire, se sentant un peu idiote mais comme la Maitresse de maison était absente, il n’était surement pas là pour un entretien avec elle. Mais peut-être que ça, il ne le savait pas. Son regard la transperçait…. Elle en était très intimidée, personne avant ne l’avait regardé avec autant d’insistance. Elle se demandait bien pourquoi d’ailleurs….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 12 Déc - 12:59

Helie




La patience qu'il eut dans cette longue attente fut enfin récompensée. Sa jolie proie s"avançait lentement, tête baissée pour son plus grand plaisir car ça lui permettait de la détailler outrageusement.

Quand elle finit pas se rendre compte de sa présence, son visage s'illumina d'un irrésistible sourire. Il plongea son regard clair dans les yeux de la jeune fille lorsqu'elle s'adressa à lui. Déjà son imagination débordait d'autant plus que la soubrette avait une voix douce et timide.

Perdu dans l'émeraude de tes yeux beauté eut-il envie de lui répondre. Mais il savait qu'il l'effaroucherait en lui disant cela, alors s'abstint-il et dit d'une voix tranquille un sourire ravageur aux lèvres.


Tout juste jeune fille.... me montreras tu le chemin ?


Il ne précisa pas le chemin qu'il cherchait, mot à double sens que l'innocence de la damoiselle ne vit pas. Lui ne pensait bien entendu qu'au chemin de ses charmes, ça va sans dire et la naïveté pure de la servante l'amusait grandement.

D'un mot à un autre, il parvint à la diriger vers sa monture qui attendait. Il lui avait fait croire qu'il cherchait à rejoindre assez vite la maison des Léran à qui il devait sans trop tarder remettre une missive officielle. Lui ayant fait avaler qu'il avait un très mauvais sens de l'orientation et qu’il valait mieux qu'elle l'accompagna jusque la bas.

Alors qu'il était en grande conversation il ne manqua pas pour autant le passage de ses parents s'en retournant à la maison. Un croisement de regard avec son père lui avait suffit pour comprendre qu'il n'était pas passé inaperçu, sa mère, elle, ne semblait pas l'avoir vu à son grand soulagement d'ailleurs.

Il fit monter la timide jeune fille à l’avant de son cheval et sauta en selle aussitôt. Il ne fallait pas laisser le temps à cette jolie colombe de réfléchir a quoi que ce soit ! Aussi ne cessait-il de lui parler, lui racontant n’importe quoi afin qu’elle garde son attention sur lui. Ils avançaient au pas, Hélie n’étant vraiment pas pressé de franchir le domaine paternel, étant plutôt a ce demander comment il allait devoir expliquer à sa mère la présence de la jolie donzelle. Il n’avait d’autre choix que de retourner au bercail, son père ne lui pardonnerait pas son absence alors qu’ils étaient sur le départ.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 12 Déc - 13:00

Rick


Nic et Aigue étaient mobilisés sur le front, à la frontière Nord. Leur maison était donc laissée à l'abandon. En tant qu'ami et maréchal de Montpensier, Rick se devait d'aller visiter la maison situé dans la rue des Lavandières. Arrivé à l'adresse de ses amis, le jeune homme commença par faire un tour de toute la maison. Il vérifia la fermeture de chaque volet, puis la bonne fermeture de la porte. Tout semblait parfait mais par acquis de conscience, le jeune homme ouvrit la porte avec le double des clés, trouvé dans le bureau du cadastre. A l'intérieur, rien ne semblait avoir changé depuis le départ des propriétaires.
Rassuré, le jeune homme referma à clef la porte de la maison de ses amis et repartit en direction de chez lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   Sam 12 Déc - 13:01

Aiguemarine


Un passage au marché, un tour en taverne. Retrouvaille bien sympathique avec Drakka. Discussion aussi avec Elais.
La première se laissa tenter et partirait avec elle ce soir pour Bourbon. Quant à la seconde, bien tentée aussi. Toutefois, elle attendait une autorisation d'absence autorisée par la Prévôté. A suivre donc...
Puis lasse de sa chevauchée, Aiguemarine prit enfin le chemin de sa demeure.
Préparer quelques affaires de rechange.
Puis, dormir quelques heures lui feraient énormément de bien avant de repartir...

Aiguemarine rentra son cheval dans l'écurie.
Un bon gros seau d'eau, un peu de foin. "Qui veut voyager loin ménage sa monture"...
Avant d'entrer, un coup d'oeil à la volière. Quelques missives, dont 1 qui retint particulièrement son attention.
Elle venait de Zeze & Sandino, d'Italie...
De jolis dessins ; en tous les cas, cela sortait de l'original. Faudrait qu'Aiguemarine montre cela à son époux.





Elle fouilla un long moment sa besace à la recherche de ses clés.
Puis, poussa d'une épaule la porte.
Aiguemarine se déchargea de ses effets, fit le tour de sa demeure, ouvrit les volets ainsi que quelques fenètres.
La maison inoccupée depuis déjà 4 semaines sentait un peu le renfermé.
Elle ralluma la cheminée, se fit chauffer un peu de tisane qu'elle savoura en regardant les flammes danser dans l'âtre.
Puis, s'assoupit doucement...



[ Quelques heures plus tard ]

Ce fût le chant des oiseaux qui la réveilla doucement.
Aiguemarine s'étira doucement, et alla regarder par la fenètre.
Quelle heure pouvait'il donc être ?!
La Dame de Sarliève monta à l'étage ; il était temps de prendre quelques affaires de rechange.
Armoire ouverte en grand, et la voilà qui trifouille un peu partout à la recherche de vêtements propres pour le couple.
Affaires rassemblées à la va-vite dans un grand sac.

Il ne lui reste plus qu'à régler quelques formalités, et Aiguemarine sera fin prête.
Elle referme les fenètres, et sort se promener dans son village...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Montpensier...55 rue des Lavandières   

Revenir en haut Aller en bas
 
Montpensier...55 rue des Lavandières
Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» [A Valider] Coudray-Montpensier
» Jumelage entre Montpensier et Ventadour
» VIVEROLS
» Hommages - Enterrements
» [Seigneurie de Bressuire] La Forêt de Montpensier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Les archives de Montpensier.-
Sauter vers: