AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grimoire sur les accouchements.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Grimoire sur les accouchements.   Ven 7 Nov - 8:01

Les accouchements

Par Korydwen.

Table des matières


I. La préparation de l'accouchement.
A. Le choix du lieu de l'accouchement.
B. Le choix de la Matrone.


II. Le déroulement de l'accouchement.
A. Reconnaitre le début de l'accouchement.
B. Les personnes présentes lors de l'accouchement.
C. Le rôle des personnes présentes.


III. Les complications durant l'accouchement.
A. L'enfant mal positionné.
B. Le cordon enroulé autour du cou de l'enfant.
C. La faiblesse de la mère.


IV. Les positions de la Parturiente durant l'accouchement.
A. La position dite "verticale".
B. La position dite "horizontale".


V. La fin de l'accouchement.
A. L'expulsion de l'enfant.
B. La présentation de l'enfant à la mère.


VI. Les accouchements multiples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Grimoire sur les accouchements.   Ven 7 Nov - 8:02

I. La préparation de l'accouchement.

A. Le choix du lieu de l'accouchement.

Parturiente : dame qui accouche.

  • La parturiente issue d'une famille noble, aura plus de choix concernant le lieu de son futur accouchement. Elle pourra donner la vie dans sa maison, dans une de ses résidences secondaires ou dans la demeure familiale.

  • Les femmes du peuple quant à elles, n'ont pas réellement de choix à faire, elles accouchent au mieux dans les dispensaires des villages, sinon, elles donnaient la vie dans leurs mansardes.
B. Le choix de la Matrone.

Matrone : ce mot désigne les sages-femmes dans les villages, dans les grandes villes préférés le terme sage-femme. Les matrones contrairement aux sage femme des villes, tirent leurs savoir de leurs propres accouchements et des dires de leur mère, grand-mère. Tandis que les sages-femmes des grandes villes, tirent leur savoir des livres, durant leurs études médicales.

La parturiente choisissait une dame en qui elle avait confiance et qui serait à même de pouvoir mener l'accouchement du début à la fin à l'aide de son savoir faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Grimoire sur les accouchements.   Ven 7 Nov - 8:02

II. Le déroulement de l'accouchement.

A. Reconnaitre le début de l'accouchement.

Les hurlements, les grimaces et la perte des eaux sont les symptômes visibles d'un début d'accouchement. Les contractions peuvent être aussi visibles si l'on sait les reconnaître. Pour reconnaître une contraction, c'est très simple, il suffit de poser sa main sur le ventre de la Parturiente et de voir comment se trouve être le dit ventre.

  • Le ventre est mou, il s'agit d'une absence de contraction.
  • Le ventre est dur, il s'agit d'une contraction.
Plus les contractions sont rapprochées et régulières, plus l'expulsion de l'enfant sera proche. Le ventre de la parturiente oscillera entre moue et dur, il s'agit de la contraction des muscles du ventre de la mère pour pousser l'enfant en dehors du ventre maternel.

Dans ce cas-là, nous dirons que le travail a commencé.

B. Les personnes présentes lors de l'accouchement.

Les personnes présentes sont :

  • La Parturiente.
  • La Matrone.
  • Les voisines.
  • Les femmes de la famille.
Les hommes étaient exclus de la chambre, l'accouchement était affaire de femmes. La plupart du temps, ils se trouvaient dans une pièce éloignée ou en dehors de la demeure. Sauf le futur père qui lui restait dans une pièce proche.

C. Le rôle des personnes présentes.

La Matrone gérait l'accouchement du début à la fin, se faisant apporter par les autres femmes, le couteaux, les aiguilles, l'eau chaude et les linges propres. Elle était tenue pour responsable lorsque l'accouchement se déroulait mal, elle risquait d'avoir de graves problèmes avec l'époux et la famille.

Les voisines venaient généralement plus en curieuses qu'autre chose, parfois elles soutenaient la Parturiente dans sa douleur et aidaient la matrone. Elles avaient avec les femmes de la famille un rôle de conteuse concernant l'accouchement, dans le cas ou la mère ou l'enfant décéderaient. Elles pouvaient décrire l'accouchement à l'époux et à la famille si celui-ci s'avérait fatal pour la mère, l'enfant ou les deux.

Les hommes n'avaient pas de rôle précis, seul le futur père devait rester à proximité de son épouse. Il avait le cas échéant, le droit de vie et de mort sur son épouse et le futur enfant. Lorsque l'un des deux devaient être condamné, seul la parole de l'époux comptait, celle de la famille n'avait aucune valeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Grimoire sur les accouchements.   Ven 7 Nov - 8:03

III. Les complications durant l'accouchement.

A. L'enfant mal positionné.

Cette naissance est qualifié dans la plupart des cas de "non naturelle". En effet, pour être considérée naturelle, il faut que l'enfant se présente la tête la première. Une naissance non naturelle, peut-être dangereuse. Les pieds et les jambes d'un enfant à naître sont très fins, contrairement à la tête qui est plutôt volumineuse. Le problème est donc le suivant :

L'enfant décide de sortir par les pieds, généralement il faut un peu aider l'enfant à se dégager, sauf qu'il ne faut pas lui tirer sur les jambes, cela pourrait arracher la tête de l'enfant qui resterait coincer dans le ventre de sa mère... Il s'agit d'une image grossière, mais qui représente assez bien la délicatesse dans ces cas-là. Il faut donc réussir à dégager l'enfant, sans trop l'abîmer et sans trop tarder non plus.

B. Le cordon enroulé autour du cou de l'enfant.

Secondine : poche nourricière de l'enfant durant son développement dans le ventre maternel

L'enfant se présente donc dans le sens naturel, tête la première, sauf que le cordon accroché à la secondine, .

Cette position de l'enfant est assez risquée parce que la secondine ne se détache pas toujours rapidement, elle peut donc rester accrochée à l'intérieur du ventre de la mère. Or si l'enfant est dégagé normalement, sans que la matrone ne fasse attention au cordon, il peut se faire étrangler et donc décidé ou avoir de grave séquelles plus tard. La secondine peut aussi âtre arrachée du ventre de la mère et la déchirer à l'intérieur, ce qui peut déclencher une hémorragie interne et la mort de la mère.

Il faut donc dérouler le cordon si possible pendant l'accouchement ou bien le couper. D'où la présence de couteau. Une fois l'enfant sorti, le cordon doit être retirer entièrement du tour de son cou et il faudra tapoter doucement son dos, si aucun son jusque là était sorti de sa bouche et qu'il est de couleur normal... Si ses lèvres sont bleutées ou qu'il a une couleur "bizarre" généralement il est trop tard.

C. La faiblesse de la mère.

Lorsque la mère est beaucoup trop faible pour expulser son enfant ou lorsque les contractions ne sont pas assez forte, dans ces cas-là il faut aller chercher l'enfant à l'intérieur de la mère, soit en glissant ses mains à l'intérieur et en essayant de le rapprocher, lorsque la mère est jugée apte à pousser de façon assez soutenue, malgré son état de faiblesse. Soit en lui ouvrant le ventre. Dans le cas où la mère était déjà morte parce que trop faible ou en train de quitter ce monde pour rejoindre le Très Haut. Dans ces cas là il fallait rapidement faire sortir l'enfant, afin d'éviter la perte de ce dernier. L'avis du père était cependant demandé avant de faire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Grimoire sur les accouchements.   Ven 7 Nov - 8:03

IV. Les positions de la Parturiente durant l'accouchement.

A. La position dite "verticale".

Dans le jargon des sages femmes, on appelle Chaise Obstétricale, une chaise trouée qui permet d'accouchement verticalement.

Obstétricale vient du mot "Obstétrique" qui est l'art de l'accouchement.

Il y a tout autour de la chaise une partie peu large pour tenir la mère, alors que le trou au milieu permet à la matrone de dégager et de récupérer l'enfant. Parfois les dames présentes remplaçaient la chaise, mais la position devait être fortement inconfortable comme. Elle pouvait aussi s'installer assise sur la couche avec l'aide toujours des dames présentes.

L'avantage de la position verticale, c'est que l'enfant parcoure un chemin plus court pour sortir et l'ouverture est plus grande et la future mère pouvait voir apparaître son enfant...

B. La position dite "horizontale".

La position la plus utilisée était celle dite "horizontale" donc une femme allongée sur un lit, c'était plus douloureux, mais elle est souvent préférée aux autres. Le chemin à parcourir pour que l'enfant sorte est beaucoup plus grand et l'ouverture moins large, certainement une des raisons qui fait qu'un accouchement peut mal se dérouler. La future mère ne verra pas son enfant sortir, à moins qu'elle soit très forte et puisse se redresser. Mais un accouchement est souvent très éprouvant pour une femme, parfois elle ne s'en remet pas et décède quelques jours plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Grimoire sur les accouchements.   Ven 7 Nov - 8:03

V. La fin de l'accouchement.

A. L'expulsion de l'enfant.

La tête de l'enfant sort en premier, elle est généralement très volumineuse par rapport au reste du corps, ensuite viennent les épaules, il faut à ce moment là saisir doucement l'enfant et le tourner doucement d'un côté ou de l'autre, cela dépend de la matrone et du côté qu'elle sent le mieux. A ce moment là les épaules seront dégagées et l'enfant glissera tout seul ou presque. La mère poussera légèrement pour finir de l'expulser.

Il faut que la matrone exploite au mieux les contractions pour que les poussées de la future mère soient efficaces. Il faut avant tout une bonne communication entre la matrone et la parturiente. Lorsqu'une contraction arrive la femme doit respirer puis bloquer sa respiration et enfin poussée, et ce à chaque fois qu'elle sent une contraction et le temps nécessaire à l'expulsion de l'enfant. La plupart du temps, une des dames présentes éponge le front de la parturiente qui transpire énormément.

L'enfant sort du ventre de sa mère, il poussera un premier hurlement lorsque ses poumons se rempliront d'air, si le hurlement venait à tarder, il faut déposer l'enfant sur son bras, de façon à avoir son torse contre la paume de sa main, un bras et une jambe de chaque côté, il suffit juste de lui tapoter doucement le dos et il finira par hurler.

B. La présentation de l'enfant à la mère.

L'enfant est sorti du ventre de sa mère, or il est encore accroché à sa mère par le cordon, il faut donc couper ce dernier lien. Lorsque l'on coupe le cordon, la distance importe peu sauf dans certaine croyance. Par exemple certains le coupent à une distance de 4 doigts de l'enfant. Le chiffre "4" renvoie aux quatre saisons que nous connaissons, et aux quatre phases de la vie de l'Homme.

L'enfant est donc "détaché" de sa mère, et confié à une dame présente pendant que la mère expulsera la secondine sous le regard de la matrone, généralement la secondine est enterrée sous un arbre pour porter bonheur à l'enfant. L'accouchement est terminée.

L'enfant sera nettoyé par une dame, une dame préparera un bouillon de volaille pour la mère, une change les draps, change les vêtements de la mère, lui nettoie les mains. Tout une activité s'opère autour de la mère et de l'enfant. L'enfant était ensuite rendu à sa mère pour qu'elle lui donne son premier repas.

Le père pourra ensuite entrer et venir découvrir son enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Grimoire sur les accouchements.   Ven 7 Nov - 8:04

VI. Les accouchements multiples.

Les grossesses multiples restent tout de même très rare

Pour les accouchements multiples, il s'avère très difficile de garder les deux enfants en vie en plus de la mère. Il fallait faire très vite et dans la plupart des cas, après avoir expulser un des enfants, la mère était à bout de force et l'un des deux de l'enfant ou la mère étaient généralement condamnés, les mêmes problèmes énoncés plus haut étaient rencontrés, parfois que pour l'un des enfants, parfois pour les deux.


Fin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grimoire sur les accouchements.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grimoire sur les accouchements.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 21/11/2010, Le Grimoire du Warrior II
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Final Fantasy Tactics A2 : The Sealed Grimoire
» Un très vieux grimoire (Background d'Aeris)
» Grimoire 3, INSA Toulouse, 7&8 Mars 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque-
Sauter vers: