AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une malade à Montbrison

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:50

Korydwen.

Son fils dans ses bras et sa fille à côté d'elle, elle vit Mathilde entrer avec la soupe. Elle sourit, elle avait fait vite, elle ne regrettait pas de l'avoir engager.

Puis Nictail entra à nouveau dans la chambre, il semblait vouloir s'occuper de sa femme. Korydwen sentit qu'il était temps de quitter la chambre et de les laisser tous les deux.

Un léger signe de la tête à Mathilde lui demandant à elle aussi de sortir. Le plateau resterait dans la chambre.

Korydwen sourit aux deux vieux mariés et quitta la pièce sans demander son reste. Matthis profitait des bras de sa mère, pendant qu'Eléa avançait tenant les braies de sa mère avec sa petite main. Maintenant que les deux petits anges avaient mis la main sur leur mère, ils ne la laisseraient pas filer de si tôt.

Elle se dirigea vers la cuisine, la grande table en bois trônait au milieu, Eléa grimpa su une chaise comme une grande et regarda sa mère. Korydwen posa Matthis sur une autre chaise, un peu plus haute que les autres, il semblait fier de là-haut. Il discutait avec sa soeur. Korydwen attrapa deux bols, les rempli d'un peu de soupe, tiède, très tiède d'ailleurs et les posa devant ses enfants.

Matthis commençait déjà à vouloir mettre ses doigts devant, une grande serviette autour de son cou et une cuillère dans la main, le même traitement pour sa fille. Elle les regarda manger tous les deux, ils en mettaient à côté, mais la scène était tellement attendrissant que Korydwen s'en fichait.

Elle aida son fils qui semblait avoir quelques problèmes de trajectoires. Une scène pleine de fou rire. Cela faisait du bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:50

Aiguemarine.

[ Quelque part dans une des chambres du dispensaire ]

De doux rêves de 2 êtres qui comptaient plus que tout à ses yeux.
Athalia, Nic... Nic, Athalia...
Elle n'avait pas envie d'en sortir...mais toute bonne chose a une fin.

Aiguemarine fût tirée de ses rêves par son époux...
Kory en profita pour s'éclipser avec ses enfants.
Elle lui en était reconnaissante et le lui dirait plus tard.



Mon Ange, ouvre les yeux ... C'est l'heure de la soupe ...
Non, non, ne ronchonne pas, ça ne sert à rien, je te donne la soupe.


Et voilà...
Les liens n'étaient plus mari/femme, mais médecin/patiente.
Nic semblait déterminé. Son regard en disait long...

Peut-être était'elle allée trop loin ?!
Sûrement diront certains...
Le problème... c'est que le corps n'avait pas suivi...
Aiguemarine ne regrettait rien sur les décisions passées qu'elle avait prise.
Mais, désormais, elle n'était plus seule.
La vie de son enfant était en jeu si elle ne se calmait pas et ne levait pas le pied.

D'un côté, il y avait Loup et le serment qu'elle avait vis à vis de ce jeune homme.

De l'autre, tout le reste !

Cruel dilemme...

Son époux l'aida à se redresser dans son lit. Aiguemarine le remercia du regard.
Ses bras la faisaient encore et toujours souffrir.
Elle se sentait "prise au piège"... Sentiment horrible pour elle.
Dépendre de quelqu'un...ne serais-ce que quelques jours.

Aiguemarine avait faim. Elle n'arrivait pas à se souvenir depuis combien de temps elle n'avait rien mangée.
La soupe fût la bienvenue même si elle avait un drôle de goût.

Légère grimace aux premières cuillères...
Hochement de la tête quand Nic lui dit...


Il faut que tu reprennes des forces en premier lieu ...
Si tu veux, et je n'en doute pas, nous parlerons après ...


Oui, il leur faudrait parler.
Quelle suite Nic allait'il donner ?!

Tout en mangeant, Aiguemarine regardait son époux, essayant de décrypter les moindres réactions sur son visage.
Il faudrait aussi qu'il comble les "trous" manquants, à savoir ce qui s'était passé chez Cailinn.

Le "repas" terminé, elle plongea son regard dans celui de son époux et lui dit d'une voix douce...


A toi l'honneur mon Amour...
Je t'écoute... même si je me doûte un peu de ce que tu vas me dire...
En revanche, j'aimerai savoir ce qui s'est passé chez Cailinn.
J'avoue ne plus me souvenir...


Regard toujours droit, déterminé, vers son époux, mais aussi plein de détresse...
Il n'y avait que lui qui pouvait l'aider... Elle avait besoin de lui plus que jamais auparavant...
Et son avis comptait plus qu'il ne le croyait.
Mais, ça... Aiguemarine ne le lui dirait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:51

Cailinn.

Les funérailles de Lion Vert terminées, Cailinn se décida à rendre visite à Aiguemarine au dispensaire.
Elle entra discrètement...Un sentiment de grand calme régnait dans ce lieu et pourtant il lui semblait être au milieu d'une vraie ruche...
Cailinn ne croisa personne à son entrée. Sachant où se trouvait la chambre de sa marraine, elle emprunta l'escalier.

Elle frappa légèrement à la porte de la chambre de Aiguemarine...


Aigue ??? C'est moi, Cailinnn, je viens prendre de tes nouvelles, je peux entrer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:51

*Mathilde*

Un signe de la Baronne, pas besoin de plus Mathilde quitta la chambre de Dame Aiguemarine, elle et son époux avait besoin de tranquillité de se retrouver à deux. Quelle folle journée, pas le temps de savoir ce qu'il se passe dehors...

Elle quitta la chambre et ferma la porte devant elle. Une Dame entra dans le dispensaire et monta directement à l'étage. Mathilde était intriguée, surtout qu'il ne s'agissait pas de Dame Croko.

Elle monta les escaliers et trouva une Dame qui murmurait devant la porte, la même Dame qui avait porté Dame Aiguemarine au dispensaire.


"Veuillez m'excuser Dame, mais si vous cherchez votre amie Aiguemarine, elle n'est pas ici...Aucune chambre à l'étage...Toutes les chambres sont en bas. Question de facilité de transport...Par contre si je puis me permettre, je ne pense pas que cela soit le bon moment pour lui rendre visite...Dame Aiguemarine est avec son époux Messire Nictail...Ils ont besoin de parler tous les deux, d'être tranquilles...Enfin vous voyez..."

Mathilde s'arrêta de parler, espérant ne pas avoir froissée la Dame...Mais par moment, il fallait dire aux visiteurs que les patients avaient besoin d'être seul...

"Puis-je vous proposer en attendant une tasse de tisane ou de thé, avant de leur rendre une petite visite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:52

Cailinn.

Cailinn sursauta quand elle entendit une Dame du dispensaire l'interpeller...Elle ne voulait pas déranger...

"Veuillez m'excuser Dame, mais si vous cherchez votre amie Aiguemarine, elle n'est pas ici...Aucune chambre à l'étage...Toutes les chambres sont en bas. Question de facilité de transport...Par contre si je puis me permettre, je ne pense pas que cela soit le bon moment pour lui rendre visite...Dame Aiguemarine est avec son époux Messire Nictail...Ils ont besoin de parler tous les deux, d'être tranquilles...Enfin vous voyez..."

Il avait pourtant semblé à Cailinn qu'on avait monté le corps d'Aiguemarine lorsqu'elle avait été amenée ici...Qu'importe, les idées de Cailinn étaient fort embrouillées ces derniers temps

Bien....alors vous lui direz que sa filleule Cailinn est passée prendre de ses nouvelles....

Cailinn descendit l'escalier et s'empressa de quitter le dispensaire sans faire de bruit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:52

*Mathilde*

Mathilde n'eût pas le temps de réagir que la Dame était déjà partie. Elle soupira, elle ne comprenait pas le pourquoi de cette réaction, elle avait pourtant été gentille, elle lui avait proposé une tisane ou un thé en attendant.

Mathilde ne se sentit pas très bien, elle avait l'impression d'avoir fait quelque chose de mal dans son travail. Elle descendit les escaliers peut-être pourrait-elle rattraper la jeune Dame.

La porte se referma juste quand Mathilde arriva en bas, la Dame s'éloignait, elle voulait l'interpeller mais comment la Dame réagirait...Elle ne savait pas.


Elle ouvrit la porte et sortit à son tour.

"Dame ! Dame ! Ne part..."

Trop tard la Dame avait disparu, Mathilde avait échoué dans sa tâche, elle en était très triste...Elle aurait pu l'installer dans la salle d'attente, un livre et une tasse de tisane le temps d'attendre que Dame Aiguemarine et Sieur Nictail terminent leur discussion.

Elle entra dans le dispensaire et ferma doucement la porte derrière elle, à regret. Elle qui souhaitait rencontrer du monde, c'était ratée et bien...Elle resta dans le couloir, surveillant la chambre de Dame Aiguemarine, il fallait tout de même transmettre le message...Qu'est-ce qu'elle était mal...Elle pensait bien faire...Elle fera mieux la prochaine fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:52

Atalante.

Ma peche vendue au marché, le materiel rangé, je me décide d'aller faire un petit tour au dispensaire voir si je peut etre utile.
Ha, enfin, la porte est fermée, pas comme la derniere fois, grande ouverte, en, cette saison, parfois, je vous jure, les gens ne pensent à rien.
J'entre dans le batiment, je tend l'oreille voir si il y a du bruit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:53

Korydwen.

Korydwen et ses deux enfants se trouvaient dans la cuisine, les deux petits anges mangeaient, ils avaient faim. Le repas se déroula dans le calme, personne ne débarqua dans la cuisine, pour le plus grand plaisir de Korydwen.

Elle avait besoin de calme de laisser retomber toute cette tension, son amie lui avait fait très peur. Eléa descendit de table et regarda sa mère, Korydwen passa sa main sur son visage et lui sourit.


Je suis très fière de toi ma puce, tu as été très grande aujourd'hui au dispensaire...

Elle posa son fils par terre et débarrassa la table. Elle posa le tout sur le côté du baquet, elle ferait la vaisselle pendant la sieste des deux petits. Elle prit ses enfants par la main et se dirigea vers l'entrée. Elle trouva Mathilde dans un drôle d'état.

Mathilde ?

Korydwen lâcha les mains de ses enfants et s'approcha de la jeune femme, qu'elle installa sur une chaise du couloir.

Quelque chose vous tracasse Mathilde ? Vous ne semblez pas au meilleur de votre forme...Vous êtes légèrement blanche...

Korydwen grimaça, que s'était-il encore passé...Décidément ce n'était pas la journée. Dame Atalante entra dans le dispensaire Korydwen sourit en la voyant arriver.

Bonjour Atalante, ravie de te revoir ! Comment te portes-tu ?

Korydwen regarda Mathilde puis Atalante attendant des réponses de la part des deux jeunes femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:53

*Mathilde*

Mathilde faisait les cent pas non loin de la chambre d'Aiguemarine et de Nictail. Elle avait du mal à se remettre du départ précipité de la Dame. Mathilde était une jeune femme très sensible qui sentait quand quelque chose n'allait pas.

Elle se sentait rapidement mal quand les personnes qu'elle rencontrait partait d'un coup. La jeune femme ne s'y attendait pas. Elle avait beau pesé ses mots, être douce et gentille, elle faisait fuir.

Elle n'avait rien d'un monstre pourtant. Elle soupira, elle n'était pas bien du tout. Comment réagirait Dame Aiguemarine en apprenant qu'elle avait fait fuir son amie Cailinn en lui proposant une tasse de thé ou de tisane, le temps qu'elle finisse de discuter avec son époux.

La Baronne arriva avec ses deux enfants. Elle se rendit vite compte du mal-être de la jeune femme.


Quelque chose vous tracasse Mathilde ? Vous ne semblez pas au meilleur de votre forme...Vous êtes légèrement blanche...

La jeune femme s'était retrouvée assise sur une chaise du couloir, elle regarda Dame Korydwen et lui répondit la voix légèrement chevrotante.

"J'ai croisé Dame Cailinn, l'amie de Dame Aiguemarine...Elle est montée à l'étage pour se rendre dans la chambre de Dame Aiguemarine, je suis montée pour lui dire que la chambre était en bas...Et que Dame Aiguemarine avait besoin d'être tranquille avec son époux un petit moment...Je lui ai aussitôt proposé une tasse de thé ou de tisane, pour la faire patienter les quelques minutes dont Dame Aiguemarine aurait besoin...Et après elle est partie sans demander son reste...Juste un "bien" puis un message à transmettre..."

Mathilde se releva, a force de se confier à sa patronne elle reprenait peu à peu des couleurs.

"Je ne sais pas comment Dame Aiguemarine va réagir en apprenant que j'ai fait fuir sa filleule...Je pensais qu'elle attendrait au dispensaire..."

Puis une autre Dame entra dans le dispensaire, Mathilde l'avait déjà vue lors de l'inauguration, mais ne connaissait pas son nom...La Baronne la salua, Mathilde compris qu'il s'agissait de Dame Atalante une autre Dame chargée d'aider au dispensaire.

"Bonjour Dame Atalante..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:54

Korydwen.

Ce fut Mathilde qui parla la première, elle avait rencontré Cailinn, Korydwen avait eu vent de la rumeurs...Elle posa une main sur l'épaule de Mathilde.

Ce n'est rien Mathilde, Cailinn vient de perdre son frère Lion_vert, ce qui peut expliquer qu'elle ne soit pas très "tendre" et que vous ayez l'impression qu'elle soit partie vexée. Enfin je l'espère.

Korydwen sourit à Mathilde, il ne fallait pas qu'elle s'en fasse.

Quand à Aiguemarine, elle ne vous en voudra pas Mathilde. Vous savez comme moi qu'elle avait besoin de parler avec son époux, et ce que vous avez fait, je suis certainement qu'elle vous en remerciera.

Cailinn n'avait pas l'air d'avoir envie d'attendre dans la salle d'attente du Dispensaire, mais vous avez très bien fait de lui proposer Thé et Tisane.

Korydwen regardait de temps à autre ses enfants qui attendaient gentiment à côté d'elle.

Vous avez très bien fait votre travail, ce n'est pas facile de dire aux amis et à la famille qu'ils ne peuvent entrer parce que le patient à besoin d'air.

Korydwen sourit et repensa à ses deux accouchements. Les villageois parfois étaient si pressés de voir le nouveau-née qu'ils en oubliaient la mère et son besoin de se reposer...Le malade n'est pas un spécimen de foire...Korydwen sourit.

Mathilde j'avais quelque chose à vous proposer. Comme vous vous travaillez bien au Dispensaire et que mes enfants semblent vous apprécier, je voulais savoir si vous accepteriez d'être en dehors de votre présence au Dispensaire leur nourrice ici au village.

Korydwen sourit il y avait bien les ptits de Montbrison, mais elle avait peur de s'y rendre, elle risquait de déclencher un nouveau ras-de-maré...Mpumalanga était enceinte, pas besoin que ses enfants la surmènent et...Dans ce cas là, elle risquait d'être une femme morte.

Et puis pour vous changez les idées maintenant, vous vous occuperez d'Eléa et Matthis. Dame Atalante pourra vous remplacer pour les tâches au Dispensaire, reprenez donc des couleurs, j'expliquerai l'incident à Aiguemarine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:54

Atalante.

Je tend donc l'oreille, et entend une discussion dans le couloir, j'avance, c'est dame Korydwen et ue autre femme, apparament, la nourice de celle ci.

Bonjour Atalante, ravie de te revoir ! Comment te portes-tu ?

Bonjour Dame Atalante...

Salut, ça va, et vous? Je viens voir si il y a quelques choses a faire ici, j'ai déja vendu mon poisson, et au lieu de trainer les tavernes, je viens voir.
Que vos enfants sont sage dame Korydwen, si un jour j'en ai, je veux qu'ils soient pareil, mais bon, pour cela, faut pas etre seule Laughing , et quelqu'un de bien qui soit là, pas comme mon pere a été, d'ailleur, tellement pressé de partir, qu'il n'est jamais revenu une fois son oeuvre faite.
Sinon, la peche a été moyenne aujourd'hui, mais c'est pas grave, vu le ciel, il annonce une bonne journée pour demain, ça devrait mordre, vous devriez venir avec votre famille, ça fait du bien de pecher au bord de l'eau, le mieux est de manger le poisson frais grillé sur une pierre au milieu du feu. C'est une chose que j'aime bien faire, et c'est tres reposant comme travail, plus facile que de labourer un champs pour quelques maigres écus.
Bon, on se met au travail?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:54

Korydwen.

Korydwen se tourna vers Dame Atalante et sourit, elle semblait en forme. Elle l'écouta attentivement avant de lui répondre.

C'est une bonne idée Atalante, j'irai un jour au bord du lac avec mon époux et mes enfants. Je te souhaite de trouver l'homme qui sera te combler, généralement, ils arrivent sans que l'on s'en rende compte.

Korydwen pensa à nouveau à sa rencontre avec Althiof...Elle sourit puis revint rapidement à la réalité, il y avait du travail au Dispensaire.

Tu as raison Atalante au travail ! Nous avons une patiente Dame Aiguemarine dans la chambre rouge, personne ne doit entrer dans la chambre, elle a besoin d'être au calme avec son époux. Elle a été soigné...Ce qu'il reste à faire, c'est finir l'installation...Ranger les draps et autres tissus là-haut dans la buanderie. Je sais que ce n'est pas un travail amusant, mais il faut bien le faire. Sauf si ranger les livres de la bibliothèque t'intéresse plus.

Korydwen regarda Atalante.

Choisis la tâche que tu veux, je ferai l'autre. Si tu vois autres choses à faire n'hésite pas dis le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:55

Atalante.

Rolling Eyes Du rangement, , ma foi, personne ne vera sa blessure ou sa maladie agravée comme ça.

ha il y a déja une malade, bien, oui, qu'elle se repose, c'est le meiux a faire.
Bien, moi, ça me derange aucunement de ranger, comme ça, ça evite que ça traine, j'aime pas quand les choses traine, comme les barques le bord du lac, faut voir le nombre qui sont juste attachées comme ça a la vas y comme je te pousse, c'est unvrai cirque, je me demande comment les gens retrouve bien la leur.
Bon, je vais prendre les draps, car les livres, heu, je suis pas trop érudite moi vous savez, je lit, mais les petit trucs simples qui ont des mots facile.


Je me dirige vers la buanderie a l'etage, enfin vers ou je crois que c'est, je trouverai bien.

A toute a l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:55

*Mathilde*

La jeune Mathilde écoutait sa patronne avec attention, la Baronne Korydwen avait trouvé les mots pour la rassurer. La jeune femme lui sourit.

"J'accepte avec plaisir d'être la nourrice de vos deux enfants. Eléa et Matthis sont adorables."

Mathilde tout en disant cela regarda les deux enfants qui semblaient s'ennuyer dans le couloir à écouter plusieurs grandes personnes discuter.

"Demoiselle, Messire vous me suivez, nous allons trouver une occupation."

Mathilde prit Eléa puis Matthis par la main et se dirigea vers la grande salle. Elle s'y installa avec les enfants et commença à jouer avec eux, tout en écoutant Eléa lui raconter plein de chose. La journée avançait bien...Peut-être que les enfants finiraient par s'endormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:56

Nictail.

Aigue avait accepté et mangé sagement sa soupe.
Apparemment, les médicaments avait un mauvais gout, même avec la soupe.
Quoiqu'il en soit, elle semblait comprendre que c'était nécessaire.
Nic ferait tout pour elle, même lui imposer du repos s'il le faut !

L'heure de la conversation était venue ...


A toi l'honneur mon Amour...
Je t'écoute... même si je me doûte un peu de ce que tu vas me dire...
En revanche, j'aimerai savoir ce qui s'est passé chez Cailinn.
J'avoue ne plus me souvenir...


Nic sourit à son épouse avec une grande tendresse.

Ce qu'il s'est passé chez ta filleule ? Tu as juste fait un malaise.
Enfin, tu nous as aussi fait une frayeur, une sacrée frayeur même.
Tu semblais ailleurs, prises de frissons, puis de vagues de chaleur. Pas un mot, pas une réaction. ... Tu as voulu te lever, sûrement pour prendre l'air, et tu t'es effondrée ...
Puis, je me suis occupé de toi jusque maintenant !


Nic embrassa longuement son épouse.

Kory et moi sommes d'accord pour dire que le surmenage et le stress associés à ta grossesse ont provoqué ton malaise. Alors, quoique tu en penses, Loup est assez ganrd pour se débrouiller.
Kory m'a dit qu'elle était prête à le conduire chez Nev pour toi !
Je sais que ta promesse de marraine te tient énormément à coeur, mais tu as déjà fait énormément pour lui. c'est à Nev de "bosser" maintenant ! Ne t'inquiète pas, je suis certain qu'ils s'en sortiront à merveille.
Nous prendrons de leurs nouvelles régulièrement, je te le promets ...


Nic sourit à son épouse tendrement.

Je sais que tu vas me faire des objections ... Et je vais te laisser assimiler les conseils que je t'ai donnés. Tu dois comprendre que c'est pour ton bien. c'est indispensable !

Nic la regarda avec tendresse et amour, son inquiétude devait toujours se lire au fond de son regard. Il donnerait tout pour elle, mais comment être sûr qu'elle l'écoutera ...?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:56

Aiguemarine.

[ Quelque part dans une chambre du dispensaire ]

L'heure des explications avait sonnée...
Aiguemarine, redressée et bien calée dans le lit écoutait son époux avec attention.
Il lui tardait de savoir ce qui s'était passé, ce qu'il pensait et ce qu'il comptait faire.

Il "l'aida" à se souvenir de ce qui s'était passé chez sa filleule Cailinn.
Elle le regardait avec des yeux plein de surprise.
Son dernier souvenir chez Cailinn était lorsqu'ils étaient sur le pas de la porte.
Après, c'était le "trou noir"...

Au fur et à mesure qu'il lui racontait, ses yeux s'agrandissaient de surprise.
Elle était tombée ?!
Mais d'où venaient toutes ces coupures sur ses mains et ses avant-bras ?!
Aiguemarine ferma les yeux, se concentra afin de se rappeler...
Arf... C'était dur...Vraiment...
Peut-être que son subconscient se refusait à admettre la vérité...?!


Et toutes ces contusions sur les mains, d'où viennent'elles ?!
Comment vais-je faire pour écrire ?!
Il faut que je prévienne mon Chambellan à l'Ambassade de Guyenne...


Aiguemarine soupira, pensant à toutes les choses qui lui restaient à faire et qu'elle était dans l'incapacité de faire...
Et dépendre d'une personne fusse son époux l'embêtait énormément...

Relevant la tête vers Nic...une larme coula le long de sa joue. Elle l'essuya doucement du revers d'une main...
Arf... que c'était encore douloureux !


Tu crois que je serai vite rétablie ?!

Aiguemarine l'assaillait de questions. Là, l'on sentait vraiment le rapport Médecin/Patiente...
Elle savait qu'elle n'était pas une "bonne malade"...

Puis arriva ce qu'elle craignait le plus...
Ses craintes se confirmaient...
Il voulait qu'elle "abandonne" Loup à son destin...
Que le Parrain prenne le relais...
Aiguemarine ne s'était pas trompée... Elle eût préférée pourtant...

Pas besoin de lui laisser assimiler...
Aiguemarine avait une proposition à faire à son époux...Mûrement réfléchie...
Un compromis !
En espérant qu'il soit d'accord...

Le regardant droit dans les yeux...


Je te propose quelque chose.
Bientôt aura lieu le mariage d'Oya et d'Arthur à Polignac.


Aiguemarine prit une inspiration et poursuivit...

On reste ici jusqu'à mercredi prochain. Ca me laisse le temps de me reposer, de soigner mes blessures et...peut-être de retrouver Loup.
Je te promets d'être "raisonnable"... pour l'enfant que je porte, pour moi, pour nous !
Et comme Polignac est sur le chemin du retour... Nous pourrons ainsi assister au mariage d'Oya.


Voilà. C'était dit...
Aiguemarine posa sa tête sur l'oreiller tout en regardant et attendant une réponse positive si possible de son époux.

Puis dans un murmure...
je t'aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:57

Nictail.

[Dans la chambre d'Aigue, au dispensaire !]

Et toutes ces contusions sur les mains, d'où viennent'elles ?!
Comment vais-je faire pour écrire ?!
Il faut que je prévienne mon Chambellan à l'Ambassade de Guyenne...


Nic sourit à son épouse. Le jour où elle s'arrêtera ...

En fait, nous buvions tranquillement, un coup, tu avais un verre de jus de fruits à la main.
Quand tu t'es levée et que tu as fait ton malaise, le verre t'a précédé dans la chute. Tu es tombée sur le verre et j'ai fait de mon mieux pour te soigner au plus vite. Tu as de nombreuses petits coupures ... Mais rien de grave, je te rassure !

Pour écrire ?! C'est simple, tu me dictes, et ça ira très bien !
Oui, je sais, tu n'aimes pas déléguer ton travail ni même dépendre des autres... Mais, c'est ainsi !


Nic embrassa son épouse avant qu'elle ne réplique.
Il savait que ça n'allait pas lui plaire, mais il le fallait !
Il n'aimait pas la voir aussi triste, il l'aime tant !


Je pense que tes mains seront vite guéries ... Pour ton état de surmenage, il faudra au moins attendre la venue de notre enfant ! Pendant toute cette période, tu risqies d'être un peu plus fragile.

Nic enlaça tendrement son épouse. Il écouta la proposition de son épouse.
Il savait qu'elle ne serait pas d'accord, c'était impossible qu'elle accepte de laisser son filleul. Même si Nic était sûr qu'elle comprenait cette demande.


D'accord, on peut rester jusque mercredi, puis partir et passer au mariage d'Oya et Arthur. Comme tu te reposeras et on te soignera ... Tout ira bien !

En revanche, tu ne partiras pas à la recherche de Loup.
Je compte sur toi pour me le décrire assez bien pour que je le reconnaisse.
Je partirai à sa recherche et je l'amènerai à Nev si je le trouve. Pendant ce temps, tu prends soin de toi et oublies tes tracas. Si tu veux t'occuper, tu pourras aider Kory au dispensaire, te promener avec elle, étudier ou encore jouer avec les enfants.

Et tu n'as pas vraiment le choix ... Sinon, tu restes au lit.


Nic sourit à son épouse. Peut-être que ça détendra son épouse cette petite pointe d'humour. Il l'aimait tellement et se blottit contre elle avec douceur.
Il lui murmura tout son amour au creux de l'oreille. Tout se passait bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:58

Aiguemarine.

[ Quelque part dans une chambre du dispensaire ]

Elle écoutait Nic.
Ca avait l'air si simple. Enfin, tout dépend de quel côté on se trouve aussi...
Ce qui était sûr, c'était qu'Aiguemarine ne se trouvait pas du "bon côté".
Enfin, là c'était son point de vue...


En fait, nous buvions tranquillement, un coup, tu avais un verre de jus de fruits à la main.
Quand tu t'es levée et que tu as fait ton malaise, le verre t'a précédé dans la chute. Tu es tombée sur le verre et j'ai fait de mon mieux pour te soigner au plus vite. Tu as de nombreuses petits coupures ... Mais rien de grave, je te rassure !


Ah, c'était donc ça toutes ces maudites coupures...
Rien de grave, c'est sûr...mais qu'est ce que ça fait mal !


Pour écrire ?! C'est simple, tu me dictes, et ça ira très bien !
Oui, je sais, tu n'aimes pas déléguer ton travail ni même dépendre des autres... Mais, c'est ainsi !


Mais bien sûr...
Aiguemarine ferma les yeux tout en secouant la tête.
Certes, avoir un secrétaire "particulier" quelle idée tentante... en plus son époux...Hum... Mais...avec tout ces rapports à faire, il lui faudrait quelqu'un à temps complet.
Mais y avait'il une alternative ?!
Aiguemarine réfléchit quelques instants...


Bon, pour mon travail à l'Ambassade...
Si j'écris à mon Vice-Chambellan en lui expliquant la situation, je pense qu'il comprendra et ne m'en voudra pas !


Un "problème" de moins de quasiment résolu...
Aiguemarine se détend un peu... Enfin, elle essaie...
Nic continue dans sa lancée... La suite qu'il donne n'est pas celle qu'elle escomptait. Pourtant... Aiguemarine avait essayée de trouver un compromis équitable pour Loup.


En revanche, tu ne partiras pas à la recherche de Loup.

Ces mots résonnent sans cesse dans sa tête...
Comment peut'il lui faire ça ?!
Aiguemarine a promis d'être raisonnable...
Dépitée, elle le laisse continuer sans rien dire...


Je compte sur toi pour me le décrire assez bien pour que je le reconnaisse.
Je partirai à sa recherche et je l'amènerai à Nev si je le trouve. Pendant ce temps, tu prends soin de toi et oublies tes tracas. Si tu veux t'occuper, tu pourras aider Kory au dispensaire, te promener avec elle, étudier ou encore jouer avec les enfants.

Et tu n'as pas vraiment le choix ... Sinon, tu restes au lit.


Le regard de Nic semble déterminé. Il ne lui laisse guère le choix. Lui fonctionne avec son coeur... Elle, fonctionne à l'instinct.Aiguemarine sait qu'il ne veut que son bien et celui de l'enfant qu'elle porte.
Elle a envie d'hurler, de crier son désaccord, mais à quoi cela servirait ?!


" Aiguemarine, tu sais qu'il a raison...admets le, pour une fois..."

Petite grimace.
Ca lui est si difficile d'admettre ses faiblesses passagères...
Lui décrire Loup ?!

Autant la jouer à l'humour... ça passera mieux, et ça détendra l'atmosphère qui est pesante.

Le regarde et lui dit :


Je t'aurai bien fait un portrait... puis lui montrant ses mains... Mais je doûte que mon médecin personnel soit d'accord !
Alors, comment te le décrire ?!
Assez grand, brun, les cheveux en bataille et... le juron facile.
"Foutredieu" est son expression favorite.
Sinon, il est assez "sauvage" aussi... Il aime beaucoup jouer au dé et aux cartes, et il est mauvais joueur d'après ce que les habitants de Cosne m'en ont dit !


Aiguemarine soupire, voyant que sa description est bien maigre...
Si avec ça, il le retrouve...ça tiendra du miracle !


Pour ma part, je resterai ici le temps de reprendre quelques forces et que mes mains aillent mieux, mais après...je retournerai à la roulotte de Katalina. Là, c'est sûr, je serai au calme !
Je préfère fréquenter les dispensaires en tant que médecin...


Elle s'arrête enfin de parler.
Lui laisse le temps d'assimiler tout ce qu'elle vient de dire...
Aiguemarine a cédée...pour une fois.
Doucement, elle pose ses mains sur son ventre et soupire. Ses yeux se portent vers la fenètre. Il a l'air de faire beau au-dehors. Qu'est ce qu'elle ne donnerait pas pour sortir quelques minutes de cette chambre. Alors, à défaut de ne pouvoir le faire, Aiguemarine s'évade par la pensée...loin d'ici...très loin vers la Guyenne, vers sa fille qui lui manque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:59

Nictail.

Nic avait bien senti le dépit de son épouse.
Il aurait préféré ne pas devoir lui imposer cela, mais c'était nécessaire.


Oui, nous écrirons à l'Ambassade dès que possible, je te le promets.
Ton Chambellan devrait comprendre que tu poursuis ton travail sans pouvoir pour autant lui écrire.


La suite de ce qu'il avait dit n'avait pas totalement plu à son épouse.
C'était prévisible, toutefois, elle semblait comprendre pourquoi il le faisait !
Elle faisait même un peu d'humour, ce qui fit sourire Nic.


Alors, comment te le décrire ?!
Assez grand, brun, les cheveux en bataille et... le juron facile.
"Foutredieu" est son expression favorite.
Sinon, il est assez "sauvage" aussi... Il aime beaucoup jouer au dé et aux cartes, et il est mauvais joueur d'après ce que les habitants de Cosne m'en ont dit !


Bon, d'accord, je vois ... Je vais demander aux villageois s'ils ont vu récement un étranger, solitaire dans ce style là. Je vais vaguement chercher dans le village, mais plutôt me diriger vers le lac, ou les bois avoisinnants, ça serait son élément.
Enfin, je te promets de mettre beaucoup d'application dans ma recherche.


Pour ma part, je resterai ici le temps de reprendre quelques forces et que mes mains aillent mieux, mais après...je retournerai à la roulotte de Katalina. Là, c'est sûr, je serai au calme !
Je préfère fréquenter les dispensaires en tant que médecin...


Nic était soulagé que son épouse sache être raisonnable ...
Il n'en avait d'ailleurs jamais douté ... Laughing Enfin, presque jamais ... Smile


D'accord. En revenant, je passerai d'abord voir ici avant d'aller à la roulotte.
Je te fais confiance pour te tenir tranquille ... Sache que si je fais ça, c'est uniquement pour ton bien, par amour. Je suis certain que tu le sais.


Nic sourit doucement à sa belle.
Il l'aime tant, et avec elle, il pose sa main sur son ventre.

Il lui murmura doucement : Tu seras bientôt libérée, ne t'en fais pas ...


Je vais te laisser te reposer. Peut-être que tu auras aussi cailinn qui viendra te voir.
Sois sage et si tu as besoin de quoi que ce soit, crie après Kory.

Ne t'en fais pas, je retrouverai Loup et je l'amènerai à Nev. Tout ira bien !
Surtout, détends-toi en toute tranquilité, tu peux être sereine.


Les deux amoureux partagèrent un long calin et de tendres baisers.

Allez, je pars en quête de ton filleul adoré. Je fais aussi vite que possible.

Après un dernier long baiser, Nic quitta, à regret, son épouse bien-aimée.
Il laissa la porte entre-ouverte en partant, sans faire de bruit.

Direction, les tavernes d'abord ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 2:59

Aiguemarine.

[ Quelque part dans une chambre du dispensaire ]

Après une longue conversation avec son époux et les choses mises au clair, Aiguemarine regarda partir, à regret, Nic...

Elle aurait tellement aimée l'accompagner. Cela aurait facilité énormément les recherches.
Un grand moment de solitude...se sentir si inutile...

Aiguemarine soupira. Il fallait qu'elle se reprenne !
Doucement, elle s'asseya sur le rebord de son lit.
Il était temps de se lever.

Jete un oeil près de la chaise.
Les affaires qu'a ramené son époux sont encore là.
Pose un pied au sol, puis le second...
Ca a l'air d'aller... la tête ne lui tourne pas.

Sans brusquer les choses, Aiguemarine se dirige vers le sac, l'attrape difficilement, l'ouvre et en sort quelques affaires propres.

Maintenant, il ne lui reste plus qu'à trouver un bacquet d'eau chaude afin de faire un brin de toilette.

Pieds nus, Aiguemarine pousse la porte de la chambre que Nic a laissée entrouverte et se met à errer dans le dispensaire.
En poussant toutes les portes, elle va bien finir par trouver la cuisine...ou trouver quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 3:00

Tiadriel.

Tiadriel écouta attentivement la réponse de Kory.

A oui Croko...La pauvre...Aigue a l'air d'aller bien, Nictail l'a ausculté, je suis passée derrière, le bébé semble bien accrocher, quelques entailles dans les mains et les bras à cause de sa chute dans de nombreux bouts de verre. D'ailleurs si pouvait lui fabriquer une pommade pour ses blessures, ça serait une bonne chose...Ils vont vouloir reprendre la route.

Si tu veux jeter un coup d'oeil toi aussi, je te prie...Aigue risque de ronchonner...Mathilde va nous apporter une bonne soupe, de quoi lui redonner des forces...Il faut aussi qu'elle prenne un peu de mélisse et de coquelicot...


Tiadriel fut rassurée d'entendre qu'Aigue allait bien et n'avait rien perdu de sa combativité.

Je vais aller lui préparer ce qu'il faut. Je ne pense pas qu'il soit utile que je passe derrière vous deux. Je m'en vais de ce pas à l'herboristerie.

Elle tournait les talons quand elle vit arriver Mathilde avec un plateau bien garni.

"Bonjour Dame Tiadriel, je me suis permise suite à la demande de Messire Nictail de "fouiller" dans vos tiroirs et bocaux pour trouver les fameuses plantes."

Bonjour Mathilde. Vous avez bien fait, j'espère que vous avez pu y trouver tout ce dont vous aviez besoin. D'ailleurs, je vais aller de ce pas préparer un onguent pour Aiguemarine. A plus tard.

Elle se dirigea vers l'herboristerie après avoir sourit à Mathilde. Elle farfouilla dans ses plantes, mit de l'eau dans le chaudron qu'elle déposa sur le feu et se perdit un instant dans ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 3:00

Korydwen.

Korydwen ne savait plus où donner de la tête, qui regarder, à qui répondre, à qui demander...Elle était perdue, elle regarda Atalante s'éloigner vers la buanderie, elle murmura un :

A tout à l'heure Atalante, prends tout ton temps.

Alors qu'elle se dirigeait, elle ne savait pas trop où, elle vit un Nictail sortir seul du Dispensaire, elle fronça les sourcils, elle n'avait pas entendu d'éclat de voix...Elle espérait que tout allait bien. Peut-être partait-il à la recherche de Loup de toute façon elle finirait bien par le savoir.

Un vrai moulin ce dispensaire. Elle tourna les talons se retrouvant face à l'escalier. Bien, elle montrait ranger la pile de livre qu'on lui avait livré quelques jours plutôt.

Un bruit de porte se fit entendre, elle se tourna d'un coup regardant la porte d'entrée personne.

Ses mains posés sur un mur non loin de la grande salle, elle passa sa tête à l'intérieur. Non tout allait bien...Le bruit ne provenait pas d'ici...Le bruit était trop prononcé pour qu'il provienne de la haut.

Elle posa ses mains sur son visage, devint rouge...Elle se doutait de ce qui venait de se passer. Elle se tourna encore une fois, mais cette fois en direction de la chambre d'Aiguemarine. Bingo, elle avait gagné...

Elle entra personne...Rien de cassé...Pas de dispute de couple, enfin en apparence...Korydwen ne dit mot et resta concentrée, le dispensaire étant assez grand, elle suivait sa "proie" au bruit...

Et vas y que je t'ouvre une porte, que j'en ouvre une, que je pleure...Euh non là ce n'est plus la même cible...un Matthis pas content à première vue...enfin première entente...Pas possible de voir à travers les murs...Quoi qu'au Dispensaire ça serait assez pratique...


S'approche doucement, tend toujours l'oreille, nouveau bruit...S'approche toujours, aperçoit une Aiguemarine. S'appuie contre le mur, croise les bras sifflote légèrement pour signaler sa présence...Puis un fou rire retenu...envie de faire une blague...Les nerfs qui lâchent...

Comme ça Son Excellence se promène seule dans le Dispensaire...Elle aurait pu au moins prévenir Ma Dame La Baronne...

Toujours posée contre le mur, ne la lâche pas des yeux...Et continuant dans son petit lâchement de nerf en pouffant à moitié...

Son Excellence, aurait-elle besoin de l'aide de Ma Dame la Baronne...D'ailleurs, elle souhaiterait vous dire que vous avez eu de la visite...Mais que Dame Cailinn n'a pas franchi la porte...La gardienne de la porte Dame Mathilde lui a dit que vous aviez besoin d'être tranquille avec votre époux...Mais malheureusement, Dame Cailinn s'est volatilisée...Mais Dame Mathilde s'est proposée d'aller la chercher...Enfin si son Excellence est d'accord pour recevoir de la visite de son état de momie avancer...

Korydwen finir par se tenir le ventre et à rire, comme jamais elle n'avait rit. Elle glissa le long du mur et finit par terre, en hurlant de rire...C'est beau des nerfs qui lâchent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 3:01

Aiguemarine.

[ Quelque part... perdue dans le dispensaire ]

Elle avançait, découvrant petit à petit le dispensaire de ses amies Kory et Tia.
Y'avait pas à dire... Kory avait fait une belle acquisition.
En tous les cas, ça avait l'air...vaste...des portes en veux tu, en voilà...

Aiguemarine poussait la énième porte, lorsqu'elle entendit un léger sifflotement... Une voix féminine...Aïe... Ca y'est...elle était repérée...
A quoi devait'elle s'attendre de la part de son amie ?!
Kory était capable du meilleur comme du pire... Tout comme elle.

Aiguemarine tourna la tête doucement, arbora un sourire des plus charmant à son amie...
Kory était là, appuyée contre un mur...
Elle avait plutôt l'air d'humeur joyeuse...et taquine...


Comme ça Son Excellence se promène seule dans le Dispensaire...Elle aurait pu au moins prévenir Ma Dame La Baronne...

Aiguemarine resta interdite quelques secondes, se demandant si Kory n'avait pas quelque peu abusée de boisson ou substance illicite. Voilà qu'elle lui balançait du "Son Excellence" en veux tu, en voilà...

Oui Madame La Baronne...je me promenais...et faisait le tour du propriétaire voir si tout était bien propre, bien tenu...

Aiguemarine sifflote à son tour...
A elle un peu de "s'amuser" un peu...
Néanmoins... Avant de répliquer...elle la laisse continuer... un grand sourire au lèvre...


Son Excellence, aurait-elle besoin de l'aide de Ma Dame la Baronne...D'ailleurs, elle souhaiterait vous dire que vous avez eu de la visite...Mais que Dame Cailinn n'a pas franchi la porte...La gardienne de la porte Dame Mathilde lui a dit que vous aviez besoin d'être tranquille avec votre époux...Mais malheureusement, Dame Cailinn s'est volatilisée...Mais Dame Mathilde s'est proposée d'aller la chercher...Enfin si son Excellence est d'accord pour recevoir de la visite de son état de momie avancer...

Quelle sale bête ^^. Kory savait qu'elle ne supportait pas que ses amis l'appellent Excellence. Cela était réservé à ses ennemis et à la chancellerie toutes ces mondanités...
Aiguemarine regardait Kory qui pouffait de rire entre 2 paroles.
Faut dire que sa journée avait dûe être longue et rude...


Ca y est Madame La Baronne de Cournon... Tu as finie ?!
Je peux en placer 1 ?! ... Merci bien !


Aiguemarine lui fit un léger clin d'oeil avant de continuer...

En fait, je cherchais la cuisine afin de faire chauffer un peu d'eau.
Un brin de toilette ne serait pas du luxe.
Si Madame La Baronne pouvait m'indiquer le chemin, je lui serai gré...


Marque une pause...
Sa filleule Cailinn est passée prendre de ses nouvelles, mais n'est pas restée...


Vous direz à Dame Mathilde qu'elle a bien fait. Il fallait que mon époux et moi nous entretenions ! Maintenant que cela est fait, pas de soucis...j'accepte de la visite.

Aiguemarine songe à Nic qui est parti à la recherche de Loup.
Peut-être aura t'il plus de chance qu'elle ?!
Léger soupir... Puis se reprend...


En revanche, Madame La Baronne, j'aurai sûrement besoin de votre aide...si je peux abuser...
Faire chauffer l'eau...
Regarde ses mains bandées... et puis écrire pour moi une missive justement pour l'Ambassade !

Se met à rire aussi. Que ça fait du bien...
Son amie sait y faire...

Puis, toutes 2 se dirigent tranquillement vers la cuisine. En passant non loin de l'entrée, Aiguemarine marque une légère pause. L'espoir que cette porte s'ouvre enfin et que son époux revienne vite auprès d'elle avec peut-être de bonnes nouvelles concernant Loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 3:01

Nictail.

Nic poussa doucement la porte du dispensaire, Loup à ses cotés. Ah, un banc dans l'entrée pour faire patienter quand la salle d'attente est trop pleine. Ca doit arriver souvent !
Il aida le filleul de son épouse à s'asseoir doucement et mit ses mains en porte-voix.


Baroooonnnnneeeeeeeeee Kooooooooryyyyyyyyyy ! Un patient pour vooooooouuuuuuus !

Nic regarda Loup !

Je pense que la Baronne s'occupera bien de vous. Elle a bien connu vos parents, Profitez-en pour la questionner un peu, ça pourrait s'avérer utile, et intéressant.

Puis, il s'assit avec le jeune homme pour attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   Ven 21 Nov - 3:02

Loup.

Loup se posa lourdement sur la chaise que lui présentait Nictail.

Merci bien, je crois que j'aurais mis du temps à arriver tout seul. Ça va votre dos ? J'étais pas trop lourd ?

Il se tourna vers la porte d'où viendrait probablement la maîtresse des lieux. Il se demandait toujours si ses parents étaient venus dans tel ou tel endroit, à la recherche d'un élément dont il se souviendrait. Le nom de Kory lui disait quelque chose. Il se rappelait une belle dame très gentille. D'ailleurs, il lui semblait qu'elle avait eu un enfant aussi, mais son nom lui échappait. Il patienta sagement, en essayant de ne pas penser à la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une malade à Montbrison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une malade à Montbrison
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» lapin malade
» [résolu merci la team]lapin malade aidez-moi svp cool il est guéri
» Lapin malade... Une seule lumière allumée
» LAPIN MALADE
» Un nouveau malade mental

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Les archives de Montbrison.-
Sauter vers: