AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'une Arrivée, Plus que Remarquée

Aller en bas 
AuteurMessage
Nadkiroul
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: D'une Arrivée, Plus que Remarquée   Sam 29 Nov - 0:51

[HRP : Bon c'est pas trop RP du tout..... J'suis pas en Bourbonnais IG. Mais j'avais envie de venir embêter les proprios What a Face]

Depuis déjà des jours et des jours on lui demandait, on la harcelait. Nous pourrions même dire depuis des mois et des mois, enfin là n'est pas la question.
Il Fallait Absolument qu'elle vienne à Cournon. Ah mais oui mais euh.... C'était Où Cournon ? C'était Quoi Cournon ? Le nom d'une Vache ? D'une Servante (oui.. elle aurait un nom plutôt bizarre je vous l'accorde).
Hé bien non rien de tout cela. Cournon c'était, la maison de noblio de ses deux Amis Althiof et Korydwen et de leurs enfants... Enfants qui sont euh... (ah ma chère narratrice vous avez toujours aussi peu de mémoire, ce sont Eléa, Matthis et Timothée, vous devriez vous en souvenir, vous m'avez fait aider Aigue pour l'accouchement de euh...) Pour l'accouchement d'Eléa oui c'est exact Nad.
Bref, elle avait embarqué sur le dos de son âne Norbert et les deux fillettes étaient toutes les deux sur Jizelle, l'autre petite ânesse.

Ils marchaient... Très lentement, d'un côté, ce n'étaient que des ânes, on ne pouvait pas trop leur en demander. Quand elle aperçu au loin quelque chose qui ressemblait à un truc blanc. Oui oui un truc blanc, mais plus elle s'approchait, plus elle pouvait entrevoir des contours d'un Grand Truc Blanc.

-C'quoi c'truc là !? Ne m'dites pas qu'ils font descendre les nuages à raz d'terre maintenant ? Comment voulez vous que j'm'y r'trouve dans tout c'blanc !

Elle s'empara de ses lunettes dans son sac pour y voir plus clair. Ah mais oui tout de suite on y voyait bien mieux.

-Ohhh mais c'est le Domaine de Cournon. Enfin je suppose....

Elle fit un large sourire et les deux ânes continuaient toujours d'avancer d'un pas lent mais à une vitesse régulière. Quand soudain, une grande prairie face à eux. Malgré le froideur dut emps, il y avait encore de l'herbe bien verte ici. Les deux bestioles ne purent faire autrement que de s'arrêter pour brouter.

-Rha sales bêtes ! Allez les filles, nous allons terminer à pieds, ce n'est pas bien loin, peut être euh.....

Elle aida Mellyssa et Anaïs à descendre de l'âne, et prenant la main de chacune avec ses deux mains. (admirez comme ce serait pas rpatique d'avoir trois gamins..)

Toutes les trois avancées vers le Domaine quand une graaaande grille se mit en travers de leur chemin. Aïe.....
Le agrde n'avait pas l'air commode en plus. Re Aïe.
Bon, bah on se lance quand même.

-Bonjour mon Brave. Vous ne devez point me connaître encore, mais j'espère que vous comprennez le langage Auvergnat doublé du langage Bourguignon avec une pointe de Berrichon, car je ne sais parler autrement, sinon peut être avec les mains.
Je me présente donc. Nadkiroul... Le nom de famille je crois qu'on s'en fouts, mon CV ? J'crois qu'on s'en fiche aussi... Euh qu'est-ce qu'y vous serait utile à vous pour que vous le laissiez entrer...

Elle se gratta la tête, signe de reflexion très intense. Elle n'avait pas à chercher bien loin pourtant, suffisait de dire qu'elle était une amie des deux noblios là dedans et ce serait réglé. (Ah bah oui merci narratrice j'y aurais pô pensé.)

-J'étais, euh... Je suis une amie d'Althiof et Korydwen. J'espère que vous ne voulez pas que je déballe tous leurs titres.. J'ai pas forcément envie d'user ma salive pour rien voyez-vous Messire.

Les deux gamines, d'un naturel plus poli que leur mère se présentèrent elles aussi au garde. C'est la brunette qui commença suivit de sa soeur plutôt blonde.

-'e suis Mellyssa Amb'oise Monsieu'.

-Et 'oi Anaïs Ambroise 'onsieur.

Nad n'ajouta pas un mot. Elle était tout à fait étonné d'entendre les filles se présentées avec leur nom de famille, qui n'était de plus par le leur. Joey n'étant pas leur véritable père.
Elle laissa tout de même echapé un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Garde
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 29/11/2008
Localisation : Grilles du domaine

MessageSujet: Re: D'une Arrivée, Plus que Remarquée   Sam 29 Nov - 8:50

[HRP : comme si Cournon était un lieu où il fallait absolument être présent IG, bien au contraire Wink , bien pour ça qu'il existe pour les retrouvailles, sans s'coltiner l'horrible IG]

Les gardes picolaient encore non loin de la grille. Ils s'étaient installés une petite table et des chaises, fallait bien se réchauffer avec de l'alcool, il faisait froid et pas moyen de faire un feu ici, cela ferait désordre et le jardinier hurlerait comme toujours d'ailleurs.

Un dame accompagnée, de deux jeunes fillettes, inconnues au bataillon. Ils se redressent et ouvrent les grilles.


-Bonjour mon Brave. Vous ne devez point me connaître encore, mais j'espère que vous comprenez le langage Auvergnat doublé du langage Bourguignon avec une pointe de Berrichon, car je ne sais parler autrement, sinon peut être avec les mains.
Je me présente donc. Nadkiroul... Le nom de famille je crois qu'on s'en fouts, mon CV ? J'crois qu'on s'en fiche aussi... Euh qu'est-ce qu'y vous serait utile à vous pour que vous le laissiez entrer...


D'mande lui son tourne de poitrine. Murmura l'Athos.

Une frappe derrière la tête suivie d'un chuchotement.

Crétin va ! Pourquoi pas toutes ses mensuration tant que t'y es. L'Aramis, l'était pas content.

Mais voilà que la Dame, elle reprenait, encore une bavarde, ça parle trop les femmes. Enfin, elle s'entendrait bien avec la baronne.

-J'étais, euh... Je suis une amie d'Althiof et Korydwen. J'espère que vous ne voulez pas que je déballe tous leurs titres.. J'ai pas forcément envie d'user ma salive pour rien voyez-vous Messire

Nan ça ira ! Merci bien ! ronchonna l'Portos

Les deux fillettes se présentèrent.

-'e suis Mellyssa Amb'oise Monsieu'.

-Et 'oi Anaïs Ambroise 'onsieur.


Entrez donc, nous allons vous guider jusqu'aux Barons, vous n'avez pas de monture ? demanda Aramis

Les gardes attendirent une réponse, avant de les guider vers le petit salon où les Barons devaient se trouver encore une fois. Comme toujours.

_________________
Athos, Portos, Aramis, Artagnan ! C'est nous !
Vive la garde de Cournon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadkiroul
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: D'une Arrivée, Plus que Remarquée   Ven 5 Déc - 11:22

Elle regardait bizarrement les trois gus qu'elle avait devant elle. Quand elle disait gus... Elle n'était vraiment pas loin de la vérité, à se piquer dans le derrière chacun leur tour en oubliant presque qu'ils avaient un visiteur qui se gêlait les miches avec ses deux filles.

Elle ouvrit la bouche pour rétorquer qu'elle était plus ou moins pressée, d'au moins rentrer se réchauffer à l'intérieur. Elle n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit que l'un des gardes marmonnait quelque chose qu'elle ne compris pas.
Mais..... Vu la tête de l'interlocuteur, ce ne devait pas être quelque chose de très intelligent, c'est à peine s'il ne voulait pas l'étriper sur place, une tape plutôt violente contre la tête du "marmoneur" s'écrasa quand même suivit d'un autre gromelot incompréhensible.

Elle remarqua aussi que ses longs discours les avaient assomés les pauvres gardes, ils devaient se dire "mais purée mais quand qu'elle arrête de piailler cette pie ?"

Une question insolite surgit soudain dans cette conversation de sourds, au dernier mot elle faillit éclater de rire, mais se retint de justesse, elle laissa tout de même échapper un souffle un peu moqueur.

- Par monture vous entendez Cheval je suppose ? C'est bestioles idiotes à quatre pattes qu'ont les nobles pour éviter de s'user les poulaines ? Euh.... Non je n'ai pas de ça moi. Nous avons Norbert et Jizelle, deux ânes idiots qui se promènent dans la prairie encore un peu verte là bas... D'ailleurs, elle va rapidemment virer au marron avec ces deux bêtes là ! Elles ne font que manger tout le temps c'est infernal ! Ils reviendront bien un jour, ou nous les retrouverons plus tard en repartant.

Elle fit un grand sourire et tapa du pied au sol pour montrer qu'elle avait froid et non qu'elle était exasperée. Elle continua.

-Ce n'est pas que votre compagnie me soit désagréable Messieurs ! Mais je ne voudrais pas que mes filles prennent froid et j'aurais bien peur de finir par perdre l'un de mes orteils, ou mon oreilles tellement j'ai froid !

Elle regardait les trois bonhommes un à un, qui en disait long "fait froid, j'veux voir Kory et Al".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Garde
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 29/11/2008
Localisation : Grilles du domaine

MessageSujet: Re: D'une Arrivée, Plus que Remarquée   Ven 5 Déc - 11:36

Les quatre guignols, bouffons ou tout autre qualificatif dans le genre leur allait à merveille. Ils étaient bourrés, c'est ça bourrés, trop bu et tout le reste. Des ânes. Ca c'était Idriss.

Ola l'Artagnan, va donc chercher l'Idriss ! B'soin de lui deux ânes à récupérer avant qu'Euspicius nous fasse une crise avec sa prairie...

Bien bien, j'y vais, j'y cours, j'y vole. L'Artagnan accompagnait ses paroles par des grands mouvements du bras qui semblait l'aspirer vers les écuries. Il déguerpit en courant. Les trois autres le regardaient partir et se concentrèrent sur les mensur euh sur la dame et les deux fillettes.

-Ce n'est pas que votre compagnie me soit désagréable Messieurs ! Mais je ne voudrais pas que mes filles prennent froid et j'aurais bien peur de finir par perdre l'un de mes orteils, ou mon oreilles tellement j'ai froid !

Mais voilà qu'elle leurs chauffait les oreilles, elle était pénible.

Bien madame la pressée suivez nous. Exprès les gardes commencèrent à partir en courant, comme elle semblait si presser la dame, non mais. Ils ralentirent le pas finalement au bout d'un mètre même pas et attendirent.

Bien au petit salon , ils doivent être.

Le petit groupe prit la direction de la dite pièce.

_________________
Athos, Portos, Aramis, Artagnan ! C'est nous !
Vive la garde de Cournon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idriss
Palefrenier
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 28/11/2008
Localisation : Dans les écuries du domaine.

MessageSujet: Re: D'une Arrivée, Plus que Remarquée   Dim 7 Déc - 9:38

Idriss arriva suivit par l'p'tit bonhomme Matthis. L'gamin, l'aimait bien et l'Idriss aimait bien enseigner ses connaissances au p'tit. Il l'entrainait jusqu'au champ, non loins des grilles. L'Idriss, d'manda à Matthis de rester près d'la cloture, on n'sait jamais quelle réaction l'animal, pouvait avoir. L'passa une corde autour du coup d'chaque âne et les traina non sans mal jusqu'au écuries.

Matthis r'gardait Idriss, l'suivaitsuivait app'lant les ânes pour les faire bouger. Puis ils s'en occupèrent et Idriss amena l'enfant à sa mère au p'tit salon.

_________________
Pelefrenier du domaine.
Les ch'vaux c'est ma passion !
Maître du petit Matthis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'une Arrivée, Plus que Remarquée   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'une Arrivée, Plus que Remarquée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Les exterieurs :: Les grilles-
Sauter vers: