AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les jardins de Sarlieve

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Sam 27 Déc - 11:47

Tout à la protection de la petite, Aparajita l'entend qui lui explique

Elea a écrit:
Pas méchant Aparajita ! Chien de moi Soopy et l'autre chien d'Aiguemarine et Nictail ! Vont pas me faire mal !

Elle ne comprend pas tous les mots. Sauf "pas méchant"et "pas faire mal". Mais Aparajita sait :

Hiver...eux faim...toi petite...Aparajita là...pas peur.

Elle garde un oeil sur les deux prédateurs. Ils n'ont pas bougé. L'un d'eux s'éloigne. Un de moins. L'autre recule. Mais la dravidienne reste sur ses gardes. Ces chasseurs là peuvent se montrer rusés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa
Fille de noble
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/11/2008
Localisation : Avec ma famille

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Dim 28 Déc - 0:48

Son chien était resté sage, Eléa était fière, elle avait réussi à se faire obéir par Soopy, une grande première, ses parents n'y arrivant pas forcément. Noirouf aboya et se dirigea vers le banquet pour quémander, vraiment ce chien n'était pas dressé pensa Eléa.

Aparajita ne laissa néanmoins pas les chiens tranquille, elle n'avait pas du comprendre ce qu'Eléa lui avait dit, la fillette sous la peur d'un combat entre son chien et Aparajita en avait oublié que leurs langages étaient différents.


Hiver...eux faim...toi petite...Aparajita là...pas peur.

Eléa regarda Aparajita, elle était vraiment gentille cette dame, Eléa comprenait mieux la leçon de l'autre jour. "Ne pas se fier aux apparences", "l'habit ne fait pas le moine", "les apparences sont parfois trompeuses". Eléa comprenait que la dame avait un aspect différent, mais qu'à l'intérieur, elle était très jolie, elle voulait la défendre.

Elle savait que la dame ne comprendrait pas Eléa, alors elle décida de transmettre par des gestes. Eléa s'approcha de Soopy et le caressa doucement, le chien se tenait tranquille. Elle attrapa son collier et l'approcha doucement d'Aparajita. Elle fit coucher son chien au pied d'Aparajita et prit doucement et précautionneusement la main de la femme sauvage et la posa sur son chien.

Tenant toujours la main, elle lui fit caresser son chien.


Gentil ! Pas avoir peur Aparajita, pas faire de mal à nous ! C'est gentil d'avoir voulu me défendre.

Eléa déposa doucement un bisou sur la joue de la dame et la regarda, espérant ne pas l'avoir effrayer.

_________________
Fort caractère attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ratatouille
Cuisinier
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/05/2008
Localisation : Cuisines du Domaine

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Dim 28 Déc - 7:32

Cuistot distribuait les verres de vin chaud à tout ceux qui en désiraient, il venait de mettre une marmite de lait à chauffer pour les enfants. Mais alors qu'il refaisait un plateau de sucrerie pour faire un nouveau tour entre les convives et porter son verre de vin chaud à la Gondole, un chien arriva.

Toi tu bouges pas sinon t'es mort !

Cuistot alla donc porter le verre de vin chaud à la Gondole.

Voilà pour vous dame de Gondole !!

Il lui glissa le verre dans les mains et retourna auprès de son stand, le chien était toujours là misère.

T'es toujours là toi ! Mais c'est pas vrai ! Depuis quand les chiens quémandent ! Et puis tu sors d'où ? Arf que je suis bête t'es qu'un chien tu peux pas répondre...

Cuistot regardait la bête, ce n'était pas le chien d'Eléa, à qui pouvait il bien être et puis il y avait des sucreries, les chiens ne pouvaient en manger.

T'auras l'droit à ta soupe plus tard mon vieux !

_________________
Ratatouille.
Cuisinier du Domaine.
Quand l'appétit va tout va...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindbad
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 26/10/2008
Age : 49
Localisation : Blois/Orléans

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Dim 28 Déc - 8:42

Sindbad avait suivi sans mot dire la rencontre entre Aparajita et les deux chiens. L'intervention d'Elea lui avait paru suffisamment judicieuse pour qu'il ne s'en mêle pas. En plus, au contact de la petite d'Althiof et Korydwen, Aparajita devait s'exprimer dans la langue du Royaume de France, ce qui ne pouvait qu'améliorer sa maîtrise de cette langue.

Il s'approcha néanmoins de la petite :


Bravo Elea, tu as très bien agi. Je n'aurais pas fait mieux.

Cela confirme, en plus, ce que je soupçonnais : Aparajita ne fait pas la différence entre des chiens et des loups. Il faut dire que, dans son pays, certains chiens, revenus à l'état sauvage, peuvent se montrer particulièrement agressifs.


Il s'adressa ensuite à la dravidienne :

Ca, chien...cane, non lupo. Chien gentil, tipo. Répète Aparajita : chien gentil...

Aparajita s'exécuta de sa voix encore mal assurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rrsindbad.site.voila.fr
Eléa
Fille de noble
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/11/2008
Localisation : Avec ma famille

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Dim 28 Déc - 9:10

Alors qu'Eléa restait à côté de son chien et d'Aparajita pour les surveiller, Sindbad arriva à sa hauteur, Eléa lui sourit, visiblement il semblait assez content d'elle.

Bravo Elea, tu as très bien agi. Je n'aurais pas fait mieux.

Merci Sindbad !

Eléa l'écouta attentivement, la dame ne faisait pas la différence entre les chiens et les loups, à vrai dire, Eléa aussi elle n'avait jamais vu de Loup bien que les gardes n'arrêtaient pas de dire que des Loups trainaient dans les bois. Il lui parlait du pays d'Aparajita, des chiens sauvages. Eléa buvait les paroles et regardait Aparajita, elle avait beaucoup à apprendre de cette dame.

Ca, chien...cane, non lupo. Chien gentil, tipo. Répète Aparajita : chien gentil...

Eléa répéta.

Caneuh tipau ! Chien gentil.

C'était presque ça, elle était contente, elle avait appris des nouveaux mots, elle pourrait discuter avec la dame. Mais pour l'heure, il fallait continuer le bonhomme de neige, après le corps et la tête de taille moyenne, Eléa s'attaqua aux pieds, deux jolis pieds de la même taille, puis les bras, elle tomba sur deux branches de la même taille, elle les colla sur le corps pour faire deux beaux bras. Elle trouva un gros caillou et le colla en plein milieu du bonhomme de neige, il n'aurait qu'un oeil comme ça, une carotte pour le nez et puis elle traça un grand trait dans la neige pour faire la bouche. Elle trouva un chapeau dans la panière d'Euspicius et le posa sur la tête du bonhomme, bonne taille, il ne restait plus que l'écharpe beaucoup trop longue...

Eléa venait de finir son bonhomme de neige !

_________________
Fort caractère attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Lun 29 Déc - 0:19

Un époux disparu d'un coup comme ça, il était là y a même pas un sablier, maintenant, elle se retrouvait toute seule, mais ce n'était pas grave, elle commençait à avoir l'habitude, encore une urgence, pourtant il n'était plus prévôt, ou alors encore une surprise à préparer. Haussement d'épaules, tant pis il n'avait pas voulu prendre sa surprise, elle garda la clé pour elle.

Elle la glissa dans sa poche et regarda les lieux du concours, son frère commençait le bonhomme de neige, mais son épouse semblait absente psychologiquement, les improbables avançaient doucement, Aigue et Nic avaient terminé, ainsi qu'Eléa, au moins elle remontait la famille Eléa, il faudrait la remercier. Les deux petites filles de Nadkiroul ou Nadège, selon l'époque ou vous la connaissiez, commençaient mais semblaient avoir besoin de l'aide de leur père.

Les chiens se mêlèrent aux convives, Korydwen regarda sa fille qui se débrouillait plutôt pas mal avec son chien et Aparajita, par contre cela faisait un moment qu'elle n'avait pas vue son fils. Elle s'approcha près du buffet et trouva le garçonnet avec la maison en pain d'épice bien entamée sur ses genoux.


Maman... Rop angé ! 'al au vente !

Korydwen récupéra la maison, la posa sur le buffet, pas sur que quelqu'un en veuille maintenant, elle prit Matthis dans les bras et s'approcha d'Euspicius, elle raya son nom et celui de son époux, de toute façon, il n'était pas là pour faire équipe avec elle, c'était pas drôle et Matthis avait mal au ventre.

Citation :
Al'et Kory : L'équipe des Vieux dicts les "Dinosaures"

Aiguemarine et Nic : L'équipe des Banzaiii dicts "Mauvais joueurs râleurs" : reçu et donné

Rick et Tia : L'équipe des "enneigés" : reçu et donné

Beths, Sindbad, Aparajita : L'équipe dicte "Le trio Improbable" reçu et envoyé

Melissa, Anaïs et Joey : L'équipe dicte "Les Joyeux Bourguignons" reçu et donné

Eléa toute seule : reçu et envoyé

Elle s'approcha de ses amis et d'Eléa.

Eléa ma puce tu es sage, je te laisse avec nos amis, ton père a disparu, si jamais tu le vois, dis lui que je ne fais plus concours que je m'occupe de notre petit goinfre de Matthis.

Mes amis, profitez bien de la fin du concours, une urgence comme on dit... J'essayerai de revenir voir les résultats, si il n'y a pas assez de caisses demandez à Childebert. Au pire nous nous reverrons pour le banquet de ce soir.

Korydwen prit le chemin de Sarliève et de sa chambre pour s'occuper de son goinfre de fils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Eléa
Fille de noble
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/11/2008
Localisation : Avec ma famille

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Lun 29 Déc - 5:52

Eléa avait terminé son oeuvre et rejoint son chien, elle attendait le verdict, mais entre temps sa mère arriva, elle avait l'air triste et un peu en colère, Eléa la regarda. Matthis se tenait le ventre, Eléa avait envie de le frapper, à cause de lui sa maman devait partir. Mais devant le regard de sa mère, elle ne tenta rien.

Eléa ma puce tu es sage, je te laisse avec nos amis, ton père a disparu, si jamais tu le vois, dis lui que je ne fais plus concours que je m'occupe de notre petit goinfre de Matthis.

D'accord, je reste ici avec les amis. Papa parti ? Encore... Pffff comme toujours ! Je vais le retrouver tu vas voir et je vais le punir, il a peut-être soif !

Eléa regarda sa mère s'éloigner et réfléchit longuement.

Papaaaaaaaaa ! Papaaaaaa ! Où tu es ?

Elle tournait autour des convives espérant le trouver... Mais pas facile...

_________________
Fort caractère attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Lun 29 Déc - 10:07

Les deux époux s'étaient tranquillement mis au travail.
Aigue essayait de convaincre Nic que l'important c'était de participer.
Ah ben ça, Nic le savait ... mais de là à l'appliquer ... Embarassed

Il faisait abstraction de tout ce qu'il se passait autour d'eux.
Il salua les nouveaux arrivants doucement, et reprit son "travail". Les cris, les disputes, les gérémiades furent mises de côté. Comment pouvait-on continuer à se battre sans cesse pendant une période de fêtes ?!
Et voir des personnes tristes par-ci par-là parmi ses amis lui déplaisait ... Mais que pouvait-il faire ?! Il n'aimait pas intervenir dans les affaires des autres ...
Voilà pourquoi il se concentrait sur ce fichu bonhomme !

Aigue faisait des allers-retours. Nic lui souriait, amusé !
Enfin, après de gros efforts, ils finirent leur bonhomme, se levèrent et contemplèrent ...


L'es beau notre "Chef-d'Oeuvre"...
Tu crois vraiment qu'on peut gagner avec cette...euh...chose ?!

Nic rit doucement avec son épouse. Sourires amusés.

Ben euh ... C'est nous qui invitons, ils vont nous laisser gagner ?!


Nic baissa doucement la tête en riant de plus belle.
Bon, comment gèrerait-il la défaite ?! Evtiez de le découvrir ...
Smile

Bon, par contre, le coup de la boule de neige dans le cou, il ne l'a pas digéré. Mais bon, pas envie de rendre son épouse malade, alors, un long et doux baiser suffira pour l'instant !

Et v'là maintenant que les chiens s'y mettaient !
Hum, ça ne plaisait pas à Aparajita, mais Eléa et Sindbad géraient l'affaire. Pendant ce temps, le célèbre Noirouf cherchait à manger.
Hum, avec sourire, Nic entraina son épouse vers le buffet.
Il lui donna quelques friandises ... Il savait qu'elle aimait ça ... De temps en temps, il en approchait une de la bouche de sa compagne avant de la la croquer devant ses yeux ... Sourire taquin. Petite vengeance.
Et puis hop, un nougat pour Noirouf.
Queue qui frétille, aboiement joyeux ...

Petit salut à Kory. Léger sourire triste ...
Que la fête se poursuive !!


Dernière édition par Nictail le Jeu 8 Jan - 9:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Dim 4 Jan - 11:05

Ils avaient terminés leur bonhomme.
La neige continuait de tomber.
Nic et Aiguemarine s'étaient rapprochés du buffet.
Pour patienter, rien de mieux que boire quelque chose de chaud et de manger les préparations de Cuistot.
Ce qu'ils firent...gaiement...

Mais cela ne suffisait pas à les réchauffer.
Elle avait beau se dandiner, se coller à son cher époux, Aiguemarine avait froid.

Elle murmura quelques mots à l'oreille de son époux...et prit la direction de la salle de bal.

Mon Ange, et si on les attendait tous au chaud, non ?!

Nic acquiesça à sa question.
Tranquillement, le couple s'éloigna...
Le jardinier viendrait leur donner les résultats dès que tous auraient terminé.
Au pire... ils ressortiraient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Mar 6 Jan - 13:49

Pour le connaître, elle le connaissait son époux et sa quasi-"adoration" pour Ratatouille, enfin, pas lui en particulier, mais tout ce qu'il pouvait créer avec ses mains et de la nourriture... Mais elle avait réussi à le détourner un instant de son estomac. Elle avait la nausée rien qu'à penser à manger...

Tu as raison, ma jolie colombe ! Montrons leur d'abord que la neige et nous c'est toute une histoire ! C'est notre histoire ! Et après à nous les petites gâteries et la bataille de boules de neige.

Et il attaquait déjà une boule pour faire... Pour faire quelle partie au juste ?

Si tu es d'accord ma jolie Tia, je m'occupe des pieds et tu t'occupes du haut ! D'accord ?

Il suffisait d'y penser pour avoir la réponse. Ça avait quelque chose de magique. Peut-être la magie de Noël. Qui sait ?
Elle acquiesça de la tête en signe d'assentiment.

Sindbad et Aparajita les rejoignirent. Elle les salua, un grand sourire aux lèvres, répondant au bonjour d'Aparajita.

Bonjour, bonjour !

Puis Aigue trancha sur ce qu'il convenait de faire ou pas. C'était au choix. Tiadriel avait déjà choisi, le bonhomme ! Et elle savait qu'elle devait s'occuper de la tête de l'homme blanc et froid, glaglas !
En plus, il y avait un prix pour les gagnants. Voilà que Childebert, avec forts éclats de voix, le présentait, ainsi que les lots de consolation. Chacun aurait le droit à quelque chose. Chouette !

Elle se mit donc au travail, regardant si Rick avait pris beaucoup d'avance sur elle. Il ne travaillait pas ! Il jouait avec des boules, visant Aigue et Beths, dans le dos ! Pas très fair-play tout ça.
Elle décida de s'occuper de sa moyenne boule. Elle commença par faire un tas de neige qu'elle façonna puis elle la fit rouler dans la neige. Cette dernière accrochait bien et elle augmentait doucement mais sûrement le volume de base. Elle avançait toujours prudemment et osa même jeter un oeil sur ce qui se passait autour d'elle. Elle était un peu loin et n'entendait pas tout, voir rien du tout. Elle n'avait pas pensé à rester près des autres pour façonner sa boule. Elle avait plus les images sans les paroles, comme dans cette chose encore inconnue qui s'appellerait un film muet. Au moins, elle avait la couleur.

Et puis soudain, le son, mais pas l'image.

-Kory ! Aigue ! Attendez nous avant de lancer les hostilités !

Elle s'arrêta et se releva complètement, scrutant dans la direction d'où venait cette voix inconnue. Un couple et deux enfants apparurent alors dans son champ de vision. De nouveaux invités ? Elle sourit. Elle tapota ses deux mains gantées afin de retirer le plus de neige possible prise dans la laine. Elle s'approcha ensuite.
Aigue se chargea de présenter les nouveaux venus, Nadkiroul, son Compagnon et ses deux filles. Charmant tableau que cette petite famille. Puis Nadkiroul rectifia, c'était Joey son Mari et les deux fillettes portaient les prénoms de Mellyssa et Anaïs. Puis Nadkiroul ajouta quelque chose qui fit sourire Tiadriel.

...Du lait chaud s'il te plaît. Interdit l'alcool pour quelques temps...

Et vu sa réaction à ses propres paroles. La chose lui avait échappée.

Soudain, une diversion ! Cuistot ! Et plein de bonnes choses ! Elle se serait bien laissée tenter mais elle se sentait toujours un peu nauséeuse et préféra s'abstenir. Elle n'avait pas envie de devoir partir précipitamment devant tant de monde.

Puis nouveau rebondissement, nouveaux éclats de voix, celle-là connue. Eléa s'énervait après... après qui ? Ah tiens, ben, après la nouvelle venue. Pour ? Une histoire de vieux bougrichons ? Hum, étrange... Apparemment, elle n'avait pas compris la plaisanterie dans les paroles de Nadkiroul, mais à son âge, cela paraissait plutôt normal. Décidément, cette journée était loin d'être triste.

En plus Nadkiroul ne s'appelait pas Nadkiroul... Pour ça qu'elle avait dit que c'était un surnom. Plutôt long pour un surnom... Nadège Ambroise. C'était joli aussi. Quoi, encore ? Et Aigue ne s'appelait pas Aigue ? Elle resta un moment bouche bée. Elle se trouvait tout d'un coup bien simplette... Et Kory ? C'était Kory ? Si plus personne ne s'appelait comme il disait s'appeler... Elle goba un moment, long moment les mouches inexistantes. Une chance pour elle.

Il y eut aussi un épisode avec deux chiens pris pour des loups. Ça aurait pu dégénérer en une sanglante bagarre, mais il n'en fut rien. Eléa géra cela comme une grande, avec beaucoup de tact pour son jeune âge.

Au milieu de tout ça, des cris, des tensions, puis des apaisements, Tiadriel avait un peu oublié sa boule de neige... Rick allait sûrement lui en vouloir. Coup d'oeil rapide. Peut-être pas finalement, il faisait une pause gourmande. Quel gourmand celui-là parfois, non toujours !

Elle ne s'était toujours pas présentée aux nouveaux arrivants. Le couple s'était mis un peu à l'écart pendant que les fillettes s'étaient attelées à ériger elles aussi leur bonhomme de neige. D'ailleurs elles demandaient l'aide de leur père. Nouveau regard lancé en direction du couple. Qu'avait-elle demandé déjà ? Du lait chaud ? Oui, c'était bien ça. Tiadriel se dirigea vers Cuistot et lui en demanda une tasse. Il en avait mis à chauffer et il était prêt. Elle le remercia et s'approcha timidement avec la tasse fumante. Nadkiroul avait fini assise dans la neige. Peut-être ne se sentait-elle pas bien ?

Heu... Bonjour ! Je voulais vous apporter une tasse de lait chaud, mais peut-être... Elle regarda Nadkiroul. Elle n'avait pas l'air très bien. Est-ce que tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Jeu 8 Jan - 4:46

Rick avait désormais terminé sa grosse boule qui devait servir à faire le bas du bonhomme de neige. Après avoir fait une pause méritée et s'être sustenté quelque peu, le jeune homme chercha du regard son épouse. Il l'avait vu un peu en retrait au début et elle n'était plus à sa place. Par contre, elle avait laissé sa boule en plein milieu. Rick scruta donc les jardins de Sarliève avant de la trouver auprès de Cuistot. Elle était en train de se faire servir une boisson chaude. Ainsi, elle avait froid et voulait se réchauffer. Il connaissait milles et une manière de se chauffer mutuellement, mais aucune n'était fait pour le public. De ce fait, la meilleure solution était la boisson chaude. Et alors qu'il pensait qu'elle viendrait jusqu'à lui pour parler ensemble de leur bonhomme de neige, elle tourna les talons pour se diriger vers l'inconnue, arrivée un peu plus tôt.

Il reconnaissait bien son épouse là, prête à faire de nouvelles connaissances. Il allait l'appeler pour lui demander de venir l'aider mais il se retint au dernier moment. En effet, il ne pouvait se permettre de déranger Tia qui était avenante avec les nouveaux venus. Peut-être d'ailleurs qu'elle la connaissait. Rick avait entendu sa soeur dire qu'elle avait habité un temps à Montbrisson, mais plus il tentait de se souvenir d'elle, et plus il était persuadé de n'avoir jamais croisé sa route.

Nic et Aigue étaient partis, Kory les avait suivi ou précédés. Il ne se souvenait pas. Préparaient-ils une autre surprise ou étaient-ils frigorifiés ? Rick avait toujours aimé la neige et il aimait jouer dedans. Leurs hôtes avaient terminés leur bonhomme et eux n'en étaient qu'au début. Il fallait se dépêcher de donner un coup de collier. Tia semblait occupée à faire connaissance et sa boule était seule au milieu du jardin. Ni une, ni deux, le jeune homme se décida à aller récupérer le travail de son épouse et de l'assembler au sien. Il ne lui restait plus qu'à trouver les différents éléments qui composeraient l'homme venu du froid.

Il se rendit sur le chemin à proximité et tenta de trouver sous la neige des cailloux qui serviraient à faire les yeux. Il avait beau chercher, il ne trouvait pas deux cailloux identiques. Résigné, il en prit quatre dans sa main. Une toute petite pierre servirait à faire le nez, la plus moche des quatre correspondrait à la bouche. Le soucis c'est qu'en faisant cela, il lui restait deux pierres diamétralement opposé : une grosse et une petite. Le jeune homme se gratta la tête en se demandant s'il ne devait pas intervertir la pierre de la bouche ou celle du nez pour harmoniser un peu la statue de neige. Mais en se reculant, il s'aperçut que le bonhomme ainsi fait avait une expression bien à lui. Avec son oeil plus gros, c'est un peu comme s'il était étonné de voir ce qui se passe autour de lui. oO. Cela l'amusa assez et il garda sa trouvaille ainsi. Il espérait que Tia serait d'accord avec son choix.

Il repartit ensuite à la quête aux objets décoratifs. Sur son chemin, il trouva un magnifique chapeau de paille. Il le reconnaissait comme étant celui de Tournesol, le jardinier. Il le portait le jour où ils avaient été mettre le sapin de noël. Si l'homme l'avait posé là, c'est qu'il n'en avait pas besoin, se dit Rick. Aussi décida-t-il de le prendre pour orner la têter de l'homme de neige. Il récupéra ensuite deux branches pour faire les bras. Il était à proximité du potager quand il vit un épouvantail dedans. Peut-être pouvait-il récupérer deux ou trois choses dessus, le temps du concours et les remettre ensuite. Il sourit en voyant une magnifique écharpe sur le bonhomme de bois. Ce serait parfait pour que le bonhomme de neige ne prenne pas trop froid. Par contre, ce qui le gênait un peu, c'est qu'il n'y avait qu'un sabot. Il se demandait où pouvait être passé le premier. Peut-être n'était-il pas le premier des candidats à trouver l'épouvantail ! Un sabot c'était toujours mieux que rien.

Rick revint vers son bonhomme de neige. Il installa le sabot juste devant la statue. Puis, il ajouta l'écharpe. Arf ! se dit-il. Elle est beaucoup trop grande. Il décida donc de faire un second tour de cou pour la raccourcir un peu. Les deux bras étaient mis. Il ne restait plus qu'à appeler son épouse pour qu'il lui donne son avis.

Tiaaaaaaaaaaaa ! Tiaaaaaaaaa ! Tu viens voir le bonhomme si ça te convient ?

Il espérait que son épouse avait eu suffisamment de temps pour parler avec l'invitée de Kory. Il ne voulait pas non plus la monopoliser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Euspicius Tournesol
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 30/11/2008
Localisation : Les jardins de Cournon

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Sam 17 Jan - 9:36

La journée commençait à toucher à sa fin, il était temps d'annoncer les résultats. Euspicius s'avança donc, et afficha les scores sur la petites fiches. Finalement la petite Eléa n'avait pas souhaité participer... Elle n'aurait pas de prix.

Citation :
Aiguemarine et Nic : L'équipe des Banzaiii dicts "Mauvais joueurs râleurs" : 18 points

Rick et Tia : L'équipe des "enneigés" : 18 points

Beths, Sindbad, Aparajita : L'équipe dicte "Le trio Improbable" 19 points

Melissa, Anaïs et Joey : L'équipe dicte "Les Joyeux Bourguignons" 15 points

Il distribua les lots et partit...

[hrp : vous pouvez continuer, mais moi plus motivé... Vala]

_________________
Jardinier de ces Seigneuries de Cournon.
Parlez fort je suis dur de la feuille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadkiroul
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Dim 18 Jan - 5:15

[Bouuuh.. Pardon pour le retard.. petits soucis HRP, pas tout à fait prévus:shock:]

Alors qu'elle n'y voyait plus trop clair, une parce que le paysage était tellement blanc qu'elle ne dicernait pas tous les contours, mais elle avait aussi perdu de vue son mari qui pourtant devait se trouver près d'elle. Boarf, il devait être rendu avec les filles en la laissant dans la neige. Oui cela devait être ça.

Elle releva le nez et tomba nez à nez avec une Dame. Elle fronça les sourcils, elle avait l'impression de l'avoir déjà vue quelque part... A Montbrisson certainement où d'autre ? Hum....

Elle lui apportait du lait chaud. Elle avait demandé du lait chaud ? Ah oui peut être tout à l'heure avant d'annoncer à Joey la nouvelle, peut être oui. Elle ne se rapellait plus. Elle laissa tout de même apparaître sur son visage un sourire à l'attention de la Dame penchée vers elle.

-Oh oui... Bonjour.. Merci

Allait-elle bien était la question posée ensuite. Toujours une main sur son front elle tendait l'autre pour recevoir la tasse. Avec toujours ce même petit problème de vue, et elle avait perdu ses lunettes on ne sait où.. Que voilà une bonne idée encore pff...
Elle essaya de relever encore un peu plus la tête pour regarder la Dame. Ah ouiii.. Tiadriel qu'elle s'apellait d'après ses souvenirs à la vieille, oui c'était ça, elle était tavernière si ses souvenirs étaient bons. De quelle taverne par contre.. Faut pas trop en demander, elle nétait déjà même pas sure qu'elle eu été tavernière cette Dame.

-Bien ? Oh euh oui toujours bien moi..

Elle cligna des yeux et essaya de se relever sans l'aide de ses bras. Tâche un peu trop difficile pour qu'elle la poursuive, elle resta assise dans son coin de neige.

-Peut être pas si bien que oui en fait.......

Quand un meuglement arriva de derrière. Tiaaaaaaaaaa Tiaaaaaaaa que ça disait. C'était Rick, et la Dame était donc bien Tiadriel... Elle esquissa un sourire encore une fois.

-Je crois qu'on vous apelle Dame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Mer 4 Mar - 6:39

[Je tenais à finir, désolée pour le temps que j'ai mis...]

Elle regarda Nadkiroul prendre la tasse et lui affirmer qu'elle allait bien. Elle semblait plus qu'éblouie par la luminosité environnante. A bien y regarder, c'était largement compréhensible. Elle tenta alors de se relever sans ses mains, mais elle échoua. Vraiment pas facile à faire dans une telle position.

Tiadriel allait lui proposer de l'aide quand un bruit assourdissant retentit. A croire qu'elle était devenue sourde...

Tiaaaaaaaaaaaa ! Tiaaaaaaaaa ! Tu viens voir le bonhomme si ça te convient ?

N'avait-il pas vu qu'elle était occupée ? Elle se sentit légèrement frustrée sous le coup de la contrariété. Nadkiroul s'adressant à elle, elle se tourna de nouveau vers elle.

Je crois qu'on vous apelle Dame.

Oui, il semblerait. Mais il attendra encore un peu.
Comme vous l'avez peut-être deviné, je m'appelle Tiadriel.
Enchantée !

Elle lui sourit et lui tendit la main pour l'aider à se relever. Elle finirait complètement transie par le froid si elle restait trop longtemps assise dans cette neige.

Si vous permettez que je vous aide à vous relever ?

Ce fut un peu laborieux et maladroit, mais après un petit effort, Nadkiroul se retrouva sur ses deux jambes. Tiadriel jeta alors un regard à Rick. Il attendait sagement. Elle s'assura qu'elle pouvait laisser Nadkiroul et rejoignit son époux.

Elle s'approcha pour voir le chef d'oeuvre de Rick, regrettant un peu de n'avoir pas plus participé à son élaboration, mais son attention avait été retenue ailleurs.
Arrivée à la hauteur de Rick, elle glissa et atterrit à côté du bonhomme, manquant de peu de le faire tomber mais emportant avec elle, un de ses bras, finissant le nez dans la neige. Elle se redressa, riant aux éclats de sa maladresse. Heureusement, elle ne s'était pas fait mal.

Je crois que je lui ai refait une beauté à ton bonhomme !

Elle se releva avec l'aide de Rick et ils lui refirent un petit relooking exprès avant que le juge attribue les notes. Ils rentrèrent ensuite bras dessus bras dessous jusqu'au château pour se réchauffer près de l'âtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Mar 23 Fév - 13:05

Au coeur de la nuit, sur la neige immaculée des jardins de Sarliève, une ombre se traînait par terre tant bien que mal.

La respiration rauque, le souffle court, la forme humaine -car c'était bien un être humain- rampait en direction du château.

Franchir la porte d'entrée n'avait guère été difficile. Il faudrait d'ailleurs le signaler au Seigneur des lieux. Mais plus tard...

Ce jardin plein de neige lui rappelait des souvenirs : les enfants, cette étrange poudre blanche et froide, répandue par terre.

Une grimace : son ventre la faisait souffrir à hurler. Chaque inspiration lui arrachait une douleur dans les côtes.

Elle devait prendre quelques minutes de repos. Juste quelques minutes...

Et c'est inconsciente que la dravidienne s'effondra dans la neige molle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ma Deleine
Femme à tout faire de choc et de charme
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Près de... lui...

MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   Ven 5 Mar - 12:31

Le soleil venait de se lever sur les jardins.
Ma enfila un chaud manteau, et se rendit dans ce hâvre de paix.
Sa maîtresse avait besoin de quelques plantes afin de préparer des décoctions.
Lorsqu'elle poussa le petit portillon en bois, tout en chantonnant, elle remarqua une personne étendue sur la neige fondue.
Elle en lâcha son panier, de surprise et, sans trop réfléchir, s'approcha prestement...retenant son souffle...

*Ma* reconnut rapidement la Dravidienne. Ces passages à Sarliève l'avait fortement marquée.
Elle s'agenouilla auprès du corps de la jeune femme, posant un doigt sur son cou.
Celle-ci respirait doucement, mais elle était en vie.
La traîner jusqu'au Domaine, il en était hors de question.
Aussi, repartit'elle d'un pas pressé à la recherche de quelques gardes afin qu'ils l'aident à la ramener jusqu'au dispensaire.
Elle donna aussi instructions afin que l'on prévienne le Seigneur et la Dame de Sarliève de cette surprenante découverte.

_________________
Personne de Nature Joviale
Au service de Nictail et Aiguemarine
Aime secrêtement... Childebert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les jardins de Sarlieve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les jardins de Sarlieve
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Les Jardins Sauvages
» Nains & Jardins
» Nains et jardins
» Les événements à venir, et c'est à vous de choisir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Les Extérieurs :: Les Jardins-
Sauter vers: