AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Veillée au coin du feu

Aller en bas 
AuteurMessage
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Veillée au coin du feu   Mar 16 Déc - 12:03

Après une première journée riche en événements, Rick avait décidé d'offrir un cadeau à ses hôtes ainsi qu'à tous les invités. Il voulait leur lire le dernier conte qu'il avait écrit. Il avait tout prévu dans les moindres détails. Après le repas, alors que tout le monde se dirigeait vers le grand salon, le jeune homme avait été demandé au cuisinier de Sarliève une poële pour mettre des marrons à griller dans le feu. Et en attendant les derniers retardataires, Rick avait entaillé la peau du marron et les faisait maintenant griller. Une merveilleuse odeur s'installait dans la pièce.



Lorsque tous furent là, le conteur attaqua son conte.

Citation :
Il était une fois, dans un petit village, niché au cœur de la forêt, deux jeunes garçons d’une dizaine d’années. Ils n’étaient pas frères mais étaient nés presque en même temps, à quelques jours près. Ils avaient donc grandi plus ou moins ensemble. Dans ce village forestier, ils avaient une ambition secrète, devenir écuyers d’un chevalier. Et pour cela, ils devaient montrer leur courage et leur détermination.

On leur avait souvent fait peur dans le village, en leur disant de ne jamais s’aventurer dans la forêt. Elle était peuplée de méchants animaux, prêts à les dévorer crus. Combien de fois avaient-ils entendus cela dans leur vie ? De nombreuses, certainement. D’ailleurs, trop souvent, ils pourraient dire. Aujourd’hui, ils avaient décidé de montrer leur vaillance, en y allant. On disait aussi que la forêt était magique pour celui ou celle qui savait l’écouter. Les deux jeunes garçons étaient bien enclins à voir ce qui était vrai et pas. Ils prirent donc dans leur sacoche de cuir plusieurs objets. Il y avait dedans leurs trésors de petits garçons, mais aussi une corde et quelques gâteaux. Chacun d’entre eux avait aussi une épée en bois avec laquelle, ils s’amusaient l’un contre l’autre. Après une profonde inspiration et un regard vers l’autre pour s’encourager, les deux compères avancèrent dans le bois.

Quelle ne fut pas leur surprise de voir que ce n’était pas si terrible que ça, finalement. On entendait moins, le marteau du forgeron ou les raclements des lavandières au lavoir ou encore les sabots des chevaux. Par contre, on entendait plus les bruits différents, le vent dans les feuilles. Croyez-vous que les garçons eurent peur de cela ? Eh bien non… Peut-être qu’ils étaient tout simplement plus attentifs à la nature que les garçons de leur âge… Toujours est-il qu’ils continuèrent d’avancer, vaillamment et le cœur léger. Et soudain un cri plaintif déchira le silence de la forêt. Les deux garçons se regardèrent, ne sachant s’ils devaient rebrousser chemin et prendre leurs jambes à leurs cous ou si alors, ils devaient aller dans la direction des cris. Qu’est ce que cela pouvait être ? Un animal blessé ? Ils étaient là pour en apprendre plus sur la forêt, ils choisirent donc, après concertation d’aller voir doucement ce qui se passait.

Ils avancèrent prudemment car ils étaient plus curieux que téméraires. Et soudain, ils virent ce qui avait provoqué ce bruit. Là, dans un piège, il y avait un animal blessé. Le fer était en train de broyer la patte du faon. Ils regardèrent autour de lui, pour vérifier qu’il n’y avait pas de danger. Il ne fallait pas tomber nez à nez avec le chasseur, car il n’apprécierait sûrement pas de se faire voler son repas par deux jeunes enfants. Il ne fallait pas non plus qu’il y ait le parent du jeune imprudent, car ils auraient été alors en grand danger, surtout si c’était le cerf, son père. Le plus grand s’avança donc doucement, la main tendue devant lui pour faire renifler son odeur. L’animal prit peur et tenta de s’enfuir mais plus il tentait de reculer et plus le fer broyait sa patte blessée. Le garçon lui parla doucement pour l’apaiser tout en continuant sa progression lente et il arriva jusqu’à lui. Le second enfant avait lui aussi suivit le mouvement. Il tenta une première fois de libérer le piège à mains nues, mais l’un comme l’autre, virent que cela n’était pas possible. Le temps pressait. A tout moment, le chasseur ou un animal dangereux pouvait venir. Il fallait trouver une idée et rapidement

Rick fit une pause à ce moment-là du récit pour aller tourner les châtaignes. Elles étaient maintenant griller et il les sortit donc du feu pour les proposer à ses spectateurs attentifs. Il en prit quelques unes et commença à les peler pour les offrir aux enfants. Il finirait le conte juste après.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mar 16 Déc - 22:58

Avant d'aller jouer aux bonshommes de neige, Athalia et son petit frère allèrent écouter le conte de Rick.
Les 2 enfants adoraient les histoires.

Ils pénétrèrent dans le grand salon, puis s'installèrent devant...près du conteur.

Une bonne odeur de châtaignes grillées effleura les narines de la jeune fille...aussi gourmande que sa maman.
Tandis que Thomas commençait à parler.
Athalia regarda son tit frère droit dans les yeux, puis mit son index sur la bouche de ce dernier en lui disant...

suttttttt Thomas !
On é'out' litoire et apé on va zoué dewors, dacco' ?

Athalia lui fit un sourire et écouta sagement le récit de Rick...

_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mar 16 Déc - 23:07

Thomas avait suivi sa grande soeur.
Ben, vi... Quoi, après tout, c'est bien à ça que ça sert les grandes soeurs, non ?
Elle avait envie d'écouter une histoire...

Ils entrèrent dans le grand salon, et allèrent s'asseoir tout devant près du Monsieur.

Soudain, Athalia lui fit les gros yeux.
Tout ça parce qu'il parlait un peu fort à son ours.
Pfffffffff...

Elle avait pas l'air de plaisanter.
Décidément...elle ressemblait beaucoup à Maman quand elle avait décidée quelque chose.

Thomas soupira doucement, acquiesça à ses paroles, puis posa son Ours et se mit à écouter l'histoire.
Tiens ça parlait de 2 garçons et d'animaux de la forêt.
Tandis que Rick racontait son histoire, le petit garçon essayait de s'imaginer la scène...

_________________
Fils aîné de Nictail et Aiguemarine -
Petit frère d'Athalia, grand frère d'Aurore et de Nathan
Filleul de Kory et Sindbad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothée
Fils de noble
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Avec mon Pôpa et ma Môman.

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mer 17 Déc - 1:04

Timothée du haut de ses cinq mois se rendit dans le grand salon accompagné par son grand frère et sa grande soeur et Mathilde qui veillait au grain. Sa grande soeur chérie installa leur couverture sur le sol. Elle était jolie, la couverture, Eléa aussi d'ailleurs. Elle était rouge et leur jolie blason était brodé dessus.

Timothée se retrouva allongé dessus sur le dos, mais cela ne lui plaisait pas, il se tourna sur le côté et enfin se mit sur le ventre, commençant à ramper sur la couverture pour s'approcher de son frère et sa soeur, il écouta l'histoire. Il ne comprenait pas tout, il voyait bien une petite fille qui criait après son frère, elle n'avait pas l'air commode. Heureusement que ce n'était pas sa soeur, au moins Eléa ne grondait pas ses frères.

Et puis de toute façon Timothée, il était très discret, il ne pleurait presque pas, gazouillait tout doucement. Mais là il était sage, il mit son petit pouce dans bouche et attendit la suite...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa
Fille de noble
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/11/2008
Localisation : Avec ma famille

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mer 17 Déc - 1:45

Eléa arrivait dans le salon à son tour avec la couverture qu'elle installa par terre. Elle s'allongea à son tour dessus sur le ventre, à côté du petit Timothée, les coudes posés sur la couverture, la tête dans le creux des mains, elle écoutait lorsqu'Athalia demanda le silence.

Eléa avait bien de la chance d'avoir des petits frères sages, mais peut-être que Thomas il s'en fichait de l'histoire. Pourtant c'était une histoire de garçon, il n'y avait pas de princesse. Elle regarda le feu avec les châtaignes. Elle en mangerait plus tard.

Elle écouta l'histoire tout en faisant des bisous à son plus petit frère. Il était sage et écoutait, contrairement à Matthis qui faisait le malin en agitant son épée en bois pendant que leur oncle racontait l'histoire...

_________________
Fort caractère attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Fils de noble
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 20
Localisation : Maintenant ? Sur les routes avec Papa !

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mer 17 Déc - 2:52

Matthis s'allongea lui aussi à côté de son frère, il avait du choisir entre Athalia et son frère, mais c'était un conte, alors il allait veiller sur son petit frère. Timothée était bien gentil, Matthis lui fit un bisou après Eléa. La fratrie était soudée. Matthis se gratta la tête et se leva brandissant son épée en bois.

Moi ze 'ais sauver z'animaux ! Oussez vous les éssants !!

Matthis se battait avec des monstres imaginaires, puis il fit semblant d'essayer d'aider une biche, et devinez qui dans le rôle de la biche ? Timothée, Matthis le fit gigoter dans tous les sens, son frère éclata d'un doux rire. Matthis l'aimait son petit frère et les deux frères commencèrent à chahuter, enfin Matthis à couvrir son frère de chatouilles et d'autres calins. Finalement il se calma et s'assit à côté de son frère, le prenant doucement dans ses bras. Timothée commençait à peine à tenir assit tout seul. Matthis le tenait doucement contre lui, Timothée semblait ravi.

On z'écoute Timothée la zhistoi' !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mer 17 Déc - 3:17

Athalia essayait de se concentrer sur l'histoire quand tout à coup...

Moi ze 'ais sauver z'animaux ! Oussez vous les éssants !!

Elle soupira fortement.
Quand c'était pas Thomas, c'était un autre garçon.
Athalia leva les yeux au plafond...de desespoir, puis tourna la tête vers Matthis.

Mais suttttttt a la 'in.
Ze veu 'couté listoir' moi...
Zapel' Anseme moi si 'Atthis pas zenti ! na...

Bien évidemment, la petite fille ne le ferait pas. Elle voulait juste faire peur à Matthis et espérait que ça allait marcher.
A priori, oui... il semblait plus calme...

_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Fils de noble
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 20
Localisation : Maintenant ? Sur les routes avec Papa !

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mer 17 Déc - 3:31

Matthis regarda Athalia, elle ne l'aimait plus, il était bien triste, elle voulait appeler Anselme si il n'était pas gentil. Lui Matthis le fils de son père ? Pas gentil.

Mais suttttttt a la 'in.
Ze veu 'couté listoir' moi...
Zapel' Anseme moi si 'Atthis pas zenti ! na...


Le petit garçon était profondément blessé, ou du moins il faisait semblant. Elle était même pas drôle. Il posa doucement son frère sur la couverture reposant sa petite tête sur l'oreiller. Il récupéra son épée et se leva puis en regardant Athalia.

Tu peux z'appler lui ! M'en fisse, Matthis s'en va ! 'Omme ça dame Athalia pouhha éhouter la zhistoi" !! Patate ! Truffe !

Matthis tourna les talons et se dirigea vers la porte, même plus le droit de s'amuser, en plus tonton il ne parlait plus, vraiment pas drôle les filles. Son épée traînait derrière lui, mais on lui barra le chemin, il fit demi tour à regret en soupirant, tout doucement, sinon elle allait encore l'embêter. Il se hissa dans un fauteuil et écouta la suite de l'histoire son épée sur les genoux. En pleurant silencieusement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: a   Mer 17 Déc - 3:44

La réaction de Matthis ne se fit pas attendre.
Athalia le regarda poser doucement son petit frère.

Tu peux z'appler lui ! M'en fisse, Matthis s'en va ! 'Omme ça dame Athalia pouhha éhouter la zhistoi" !! Patate ! Truffe !

Quoi ? voilà qu'il la traitait de "patate" et de "truffe".
Athalia haussa les épaules. Pfffffff... décidément les garçons, quand ils voulaient pas comprendre, ben, ils voulaient pas comprendre.

Elle haussa les épaules, et lui tira la langue.
Ses parents lui avaient toujours demandé de ne jamais répondre à une méchanceté par une autre méchanceté.

Athalia le regarda s'éloigner, mais bien vite, Matthis rebroussa chemin.
Elle le vit s'installer sur un fauteuil. Des larmes coulaient le long de ses joues.
Erffff...
Elle se dit qu'elle avait peut-être été trop loin en le menaçant.
Quoique... Anselme, il était pas méchant. Juste un peu autoritaire.

Athalia fit un bisou à son petit frère, puis doucement alla rejoindre son chevalier.
Elle le fit se pousser un peu du fauteuil, de façon à s'asseoir à ses côtés, lui prit une main et lui murmura au creux de l'oreille...

Padon 'Atthis. Ze 'oulé pa te faire peuré. Lé pas messant Anseme.
Essuze moi.
Té touzou' mon topin ?

Elle lui fit un bisou sur la joue, et baissa la tête tout en soupirant.
Athalia espérait qu'il lui pardonnerait. Sinon, qui ferait équipe avec elle pour le concours du plus beau bonhomme de neige ?

_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Fils de noble
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 20
Localisation : Maintenant ? Sur les routes avec Papa !

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mer 17 Déc - 3:56

Matthis attendait dans son fauteuil tranquillement, mais voilà qu'Athalia revenait. Elle allait encore le gronder ? Matthis tourna la tête vers la porte, croisant les bras se décalant parce qu'il était forcé de le faire.

Il l'écouta, voilà qu'elle prenait sa main, il s'essuya les yeux de l'autre main, il était un peu moins triste maintenant.


Padon 'Atthis. Ze 'oulé pa te faire peuré. Lé pas messant Anseme.
Essuze moi.
Té touzou' mon topin ?


Ze assepte tes essuses Athalia ! Ze 'onnais pas Anseme ! Alo' ze peux pas dihe si méssant ! Ze onnais zuste Chil, Mathilde, Idiss, Uistot et Aspad et Picius !

Ze voulais muser moi ! Tonton palait 'lus...

Ze suis ton topin ! Pour touzou !


Matthis se leva et descendit du fauteuil tenant son épée dans les mains, il ne jouerait plus à imiter l'histoire, pendant que Tonton s'occupait des chataignes.

On devait etouner zecouter ! Tu veux s'entende toi ! Et oi ze vais occupé de Timothée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mer 17 Déc - 9:18

Rick s'occupait des châtaignes, lorsque le premier incident de la soirée arriva. Matthis s'amusait avec son épée à mimer l'histoire. Cependant, ce n'était pas au goût de tous. Sa princesse réclama le silence mais cela énerva encore plus le jeune garçon. Il voulut s'enfuir, mais Rick le retint.

Attends, petit chevalier ! Tu veux pas entendre la fin de l'histoire ?

Le petit garçon fit demi-tour en soupirant et alla se loger sur un fauteuil. Rick retourna s'occuper de ses châtaignes, pendant qu'Athalia allait consoler son chevalier. C'était vraiment attendrissant comme image. Une fois qu'il eut terminé de peler ses marrons grillés, le jeune conteur tendit l'assiette avec les marrons et se dirigea vers les deux "amoureux".

Vous voulez goûter ? Vous allez voir, c'est délicieux...

Puis, il se dirigea vers Eléa pour lui en propose aussi.

Et toi, ma puce, tu veux goûter ?

Il mit une nouvelle fournée de marrons sur le feu et se prépara à continuer son conte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Mer 17 Déc - 9:35

Korydwen avait entendu que son frère racontait une histoire, elle décida de s'y rendre, mais pas les mains vides, elle portait un lourd plateau avec des verres de jus de pomme et de vin chaud. Ses enfants étaient déjà installés, un incident venait certainement d'avoir lieu Matthis avait des traces de larmes sur ses joues. Timothée était allongé sur le dos et la couverture des Toggenburg-Marigny, il ne faisait pas de bruit. Eléa croquait dans un marron. Elle allait les rejoindre mais avant elle déposa son plateau.




Bonsoir ! Jus de pomme pour les enfants et vin chaud pour les grands !

Korydwen distribua les verres aux enfants. Même au petit Thomas, enfin elle avait fait porter un espèce de biberon verre pour petit enfant. Korydwen s'installa sur la couverture à son tour et prit son Timothée dans les bras.

Eléa buvait son verre tranquillement en lui racontant le début de l'histoire qu'elle avait raté. Elle avait une bonne mémoire.


Merci ma puce !

Matthis s'approcha à son tour, Korydwen le laissa s'installer sur un de ses genoux. Le petit garçon se frottait les yeux.

Alors bonhomme ? Qu'est-ce qui t'arrive ?

Alors qu'elle attendait des explications elle trempa son doigt dans un verre de jus de pomme et le glissa dans la bouche de Timothée pour qu'il goute un peu. Il avait l'air d'aimer, il têtait posant ses petites mains sur la grande main de sa mère. Korydwen regarda son frère, attendant la suite, maintenant qu'Eléa lui avait raconté le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Jeu 18 Déc - 9:05

Rick s'apprétait à continuer son histoire, lorsque la porte s'ouvrit à nouveau, pour laisser passer Kory. Mais sa soeur ne venait pas les mains vides, bien au contraire. Elle tenait en ses mains un plateau avec des verres.

Bonsoir ! Jus de pomme pour les enfants et vin chaud pour les grands !

Cela irait très bien avec les châtaignes grillées. Sa soeur fit le service et s'inquièta pour son fils Matthis. Mais ce dernier allait beaucoup mieux depuis que sa princesse s'était fait pardonner. Rick goûta à son vin chaud et fut ravi de sentir la chaleur se propager dans son corps. Sa nièce expliquait déjà à sa maman ce qu'elle avait manqué. Il attendit donc que la petite fille ait terminé pour reprendre son histoire.

Citation :
Le plus grand des deux décida de faire levier avec son épée de bois, pendant que l’autre se chargerait de caresser l’animal pour le calmer. Il se mit donc à lui murmurer des petits mots à son oreille pour le rassurer. Après plusieurs minutes d’effort, il réussit à libérer le piège. Malgré cela, l’animal ne pouvait pas encore bouger. Délicatement, les deux garçons libèrent le jeune faon qui partit sur ses trois jambes. Arrivé au bout de l’orée, il se retourna vers ses deux sauveurs, comme pour les remercier. Mais, alors qu’ils pensaient pouvoir terminer leur expédition tranquillement, ils aperçurent une brute épaisse. Le genre de personne qu’on n’oublie pas de sitôt quand on a croisé son chemin. Ils auraient pu faire comme si de rien n’était, sauf que le plus petit était encore à proximité du piège à moitié cassé.

Le chasseur commença à brailler en leur demandant ce qu’ils avaient fait et de quel droit ils avaient osé lui voler son repas. Ils commencèrent à déglutirent en se regardant. La diplomatie n’était pas de mise avec ce genre d’individus. Ils décidèrent alors de courir à toutes jambes pour échapper à ce tas de graisse. Ils pensaient pouvoir le semer rapidement mais furent plus qu’étonnés par sa vitesse. Une folle course poursuite s’ensuivit dans les bois. Les deux enfants courraient droit devant eux, sans se retourner, percevant de temps en temps le souffle de leur agresseur. Après de longues minutes, ils osèrent enfin regarder derrière et s’aperçurent qu’ils n’étaient plus poursuivis. Ils s’arrêtèrent donc pour souffler un peu. Mais ils étaient bien embêtés en s’apercevant qu’ils ne connaissaient pas du tout l’endroit. Sur leur droite, ils entendirent le clapotis de l’eau. Ils se dirigèrent donc dans ce sens, en se disant qu’en suivant le cours du ruisseau, ils atteindraient leur maison plus rapidement. Malheureusement, ce n’était pas une rivière mais seulement un petit lac, caché par des buissons et une grande montagne. Dans cette eau magnifique, une femme à demi-nue se baignait.

Les deux enfants, bien que préadolescents, furent émerveillés par ce corps magnifique. Et lorsqu’elle se retourna, ils furent comme envoûtés. La magicienne, puisque cela en était une, venait de les ensorceler. Personne n’avait jamais évoqué, dans le village, l’existence d’une fée ou d’une sorcière. Aussi à son invite, s’approchèrent-ils sans aucune crainte.

Je suis Animalisia, la reine des animaux. Je lis en vous, comme dans un livre ouvert et j’ai pu sonder votre cœur qui est bon. Si vous me voyez aujourd’hui, sous cette apparence, c’est que vous avez été bon pour un de mes sujets.

La magicienne leur expliqua qu’elle prenait différentes formes selon le cas et qu’elle vengeait le mal fait aux animaux. Aussi n’hésitait-elle pas à envoûter les chasseurs pour les punir par la suite, et à les garder emprisonnés dans un coin secret. Mais elle savait aussi récompenser les valeureux aux cœurs purs.

Je vais vous offrir un présent pour vous remercier de ce geste que vous avez eu dans la forêt, avec le jeune faon. Vous lui avez permis de retrouver ses parents, je vais donc, à mon tour, vous aidez à retrouver votre chemin.

La femme s’approcha des deux jeunes garçons et fit apparaître deux objets, un dans chacune de ses mains. Elle tendit au plus grand une sorte de lasso.

Cette corde est magique et a plusieurs pouvoirs. Elle peut faire plusieurs choses, il suffit juste que tu lui parles pour cela. Elle ne craint rien ni personne mais utilise-la à bon escient sinon, elle se retournera contre toi.

Le jeune garçon sourit et remercia la femme. Un objet magique c’était merveilleux ! La sorcière s’approcha de l’autre enfant.

Tu me sembles bien timide et ne parles presque pas. Je vais donc t’offrir un sifflet magique. Il a comme don de te permettre de communiquer avec n’importe lequel de mes sujets. Il te suffit pour cela de penser à ce que tu vas dire et de souffler dans ce morceau de bois en même temps. Mais attention aussi à ne l’utiliser que pour des nobles causes, sinon cet appeau pourrait bien se faire retourner contre toi, n’importe lequel de mes sujets.
La fée se recula de quelques pas et leur dit qu’il était temps pour eux de partir. Puis dans un volute de fumée, elle disparût. Les garçons se regardèrent incrédules et se demandèrent si ce n’était pas un rêve. Un petit haussement d’épaule du plus grand et il prit la corde dans ses mains.

Essayons, nous verrons bien ! Prends la corde avec moi et demandons lui de nous montrer le chemin !

Aussitôt dit, aussitôt fait et la cordelette qui semblait si petite entre les mains des deux enfants, commencèrent à s’agrandir et à onduler tel un serpent à travers la forêt. Les deux garçons se regardèrent et ils décidèrent d’un commun accord de la suivre. Et quelle ne fut pas leur surprise, en voyant qu’en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ils se retrouvèrent aux portes du village. La corde magique leur avait permis de se déplacer aussi vite que leurs petites jambes leur permettaient mais aussi sans la moindre hésitation. A l’entrée du village, se trouvait le chien du forgeron. Un gros canidé noir qui montrait les dents et aboyait à chaque fois que quelqu’un passait devant l’échoppe de son maître. Le fils de ce dernier aimait terroriser les autres enfants qu’il détestait par dessus-tout. Le plus jeune des deux aventuriers décida donc d’essayer son présent magique. Il demanda à l’animal de se taire et de s’asseoir tout en sifflant dans son morceau de bois. Et croyez-moi si vous le voulez, l’animal obéit malgré les ordres belliqueux de son jeune maître. Il lui montra même les dents ce qui fit partir le méchant garçon en hurlant.

Depuis ce jour, les deux enfants utilisèrent leurs objets magiques, sans oublier les sages conseils de la forêt. Mais, peut-être qu’un jour, nous les retrouverons dans d’autres aventures.

Rick venait de terminer son conte. Il attendait de voir comment son public allait réagir. Les plus petits s'étaient endormis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa
Fille de noble
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/11/2008
Localisation : Avec ma famille

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Jeu 18 Déc - 13:04

Eléa regardait ses frères jouer en souriant, elle était contente de les voir s'amuser entre eux comme ça, elle serait tranquille. Mais non Athalia se mit à crier sur Matthis. Eléa mit ses mains sur ses hanches, depuis quand quelqu'un d'autre qu'elle pouvait crier sur Matthis. Elle ne dit rien et récupéra Timothée qui se retrouva par terre sur le couverture.

T'inquiète pas Timothée, c'est pas à cause de toi que Matthis est fâché, c'est à cause d'Athalia.

Eléa lui fit un gros bisou et regarda son frère Matthis, il essayait de partir et en plus il ressemblait à Maman en faisant le grognon. Lui aussi il avait prit ça à Maman. Tiens en parlant de Maman, elle était de retour avec de quoi boire. Eléa attrapa un verre de jus de pomme et alla se blottir près de sa Maman, Matthis était aussi de retour. Elle écouta la suite du conte, très amusant, ce conte. Elle murmura au creux de l'oreille de sa Maman, au cas où Athalia s'énerve encore.

Maman, je crois que l'histoire parle de Timothée, il ne parle pas trop...

Elle attrapa quelques marrons et attendit voir si il y avait une suite, mais ça avait l'air fini. Elle applaudit bien fort.

Bravo !!

_________________
Fort caractère attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Ven 19 Déc - 21:59

Rick se leva pour montrer à ses spectateurs que le conte était terminé. Sa nièce le félicita et il lui fit un bisou pour la remercier. Une dernier tournée de marrons et de boissons.

Les enfants, si on allait décorer maintenant le sapin de noël dans la salle de bal ? J'ai été récupérer un sapin dans la forêt, il y a quelques jours, mais il est un peu tristounet sans décoration ?

Rick sourit aux enfants, certain, qu'ils seraient enchantés par cette nouvelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothée
Fils de noble
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Avec mon Pôpa et ma Môman.

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Ven 19 Déc - 23:07

Son frère était parti après avoir jouer avec lui le reposant sur la couverture, pour qu'il écoute l'histoire, mais il ne comprenait rien, le petit Timothée, il tourna sur lui même histoire de voir où son frère allait. Mais sa soeur s'approcha de lui pour lui dire un truc. Il se retrouva à moitié dans ses bras, ça c'était chouette pour les petits passés de bras en bras.

T'inquiète pas Timothée, c'est pas à cause de toi que Matthis est fâché, c'est à cause d'Athalia.

Timothée lui fit un simple sourire, parce qu'il n'avait rien compris en fait. Puis la porte et sa maman arriva, il était content, gigotement et autre dans les bras de sa soeur, attendant de se retrouver dans les bras maternelle, pis il fallait avouer qu'il commençait à avoir faim. Un peu de jus de pomme, l'histoire reprend et c'est fini. Sa grande soeur chéri applaudit très fort, le tonton. Timothée joint ses deux mains sans faire de bruit et regarde son oncle. Il se lève et parle d'un sapin de Noël, il ne connaît pas ça Timothée... Voyons voir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Sam 20 Déc - 0:40

Quelques paroles qui la rassurent...
Oufff... Matthis reste son copain et pour toujours en plus.
Si, c'est vrai ! l'a promis le chevalier...

Athalia s'enfonça encore plus dans le grand fauteuil...tellement bien qu'au bout de quelques minutes, elle sentit ses paupières s'alourdir.
Sa tête se mit à pencher sur le côté.

Puis...des applaudissements, des "bravo"...la sortirent du pays des songes.
Athalia ouvrit doucement un oeil.
Matthis n'était plus à ses côtés.
Ca commençait à s'agiter.
Puis, quelques mots retinrent son attention...

"Sapin de Noel, décoration"...
Ah, ça...ça lui parlait vaguement.
Elle se souvint de cadeaux ouverts par ses parents tandis qu'ils voyageaient vers la Guyenne...

Elle se leva prestement et s'approcha de Rick...

Ton itoire té souette... Merci 'ick !

Athalia lui donna un bisou, puis se dirigea vers son frère Thomas.
Elle se mit à genou devant lui. Ce dernier jouait encore et toujours tranquillement avec son ours.

Allé, on va décoé sapin...Viens...

Elle l'aida à se relever, puis lui prit la main et tranquillement, se dirigea vers la salle de bal...

_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Fils de noble
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 20
Localisation : Maintenant ? Sur les routes avec Papa !

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Sam 20 Déc - 2:04

Athalia s'était endormie sans lui répondre, il haussa les épaules et retourna sur la petite couverture et écouta la suite de l'histoire, racontant ce qui s'était passé à sa mère. Qu'Athalia l'avait grondé parce qu'il s'amusait pendant que Rick ne parlait plus.

Il alla se blottir contre elle, son verre de jus de pomme dans les mains et écouta la suite. Eléa disait que l'histoire parlait de Timothée, mais l'autre garçon c'était qui ? Une fois l'histoire terminée, Matthis se leva et alla reposer le verre, les serviteurs passeraient ramasser derrière...


Bavo ! Bavo !!

Il applaudit bien fort et attendit sagement sa mère pour se rendre au sapin de Noël...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   Sam 20 Déc - 2:14

Korydwen écoutait la suite du conte, ses trois enfants autour d'elle, autant dire bien entourée comme souvent, cela passait le temps durant l'absence de son époux qui avait disparu à Clermont ? Vivement que son mandat soit terminé et qu'elle puisse profiter de lui et des festes de fin d'année.

Elle se leva à la fin de l'histoire. Le petit Matthis était un peu contrarié par l'attitude d'Athalia mais cela passera. Korydwen s'approcha de son frère, avant qu'il ne prenne le chemin de la salle de bal.


C'était une histoire magnifique et comme la souligner Eléa, les deux héros ne seraient pas inspirés de Georges et Timothée ?

Elle sourit avant d'attendre que ses deux grands la rejoignent et ils prirent la direction de la salle de bal.

Je crois que de nouvelles bonnes choses nous attendent là-bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Veillée au coin du feu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Veillée au coin du feu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coin des blagues
» [Moc] Le Coin Matoran de Solok
» le coin des graphistes
» mon lapin ne s'est pas réveillé ce matin
» [musique] Le coin des musiciens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: Le grand salon.-
Sauter vers: