AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bienvenue chez nous !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Bienvenue chez nous !   Mar 29 Avr - 0:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Childebert
Intendant
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Baronnie de Cournon d'Auvergne

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Dim 3 Aoû - 10:27

Au loin de la poussière, suivit de bruit de sabot et de roues en bois sur le sol sec arrivèrent jusqu'à leurs oreilles. Gaspard arriva avec le carrosse précédé de deux gardes et suivit de trois gardes.

Les grilles franchit, ils prirent la direction des écuries et de l'endroit réservé aux carrosses où Childebert et Mathilde devaient les attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 27 Aoû - 11:36

Korydwen et son époux, leurs enfants et leurs filleuls, ainsi que Mathilde étaient de retour à Cournon, ils devaient attendre l'arrivée d'Aiguemarine et Nictail. Athalia réclamait un peu ses parents, enfin, elle essayait de savoir précisément quand ses parents viendraient la chercher.

La garde ouvrit les grilles du château pour laisser le carrosse passé et le cheval, Althiof n'aimait pas les carrosses... Ils étaient de retour chez eux, prêt à accueillir leurs amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Sam 30 Aoû - 10:49

Pour leurs retrouvailles, Rick avait décidé, en accord avec sa soeur, d'organiser un dîner romantique pour Tia. Ils s'étaient fait très beau pour l'occasion. Le jeune homme portait une belle chemise neuve qu'il avait fait pour l'occasion, verte, pour aller avec ses yeux. Des braies toutes simples mais élégantes. Il avait voulu se montrer le plus élégant possible pour son épouse. D'ailleurs, elle, elle était magnifique. De toute manière, un rien l'habillait et un rien la rendait belle.

Ils étaient arrivés main dans la main, au domaine de Cournon. Tia lui avait demandé où il la conduisait plusieurs fois. Peut-être d'ailleurs se demandait-elle à l'instant ce qu'ils faisaient devant les grilles de sa soeur. Peut-être pas ! Son visage était souriant comme à son habitude mais ne transmettait aucune autre émotion.

Un garde se tenait droit comme un i à l'entrée ! Rick se présenta à lui mais il devait déjà avoir des consignes et devait déjà l'avoir reconnu car il leur souria ! Les amoureux le remercièrent d'autant plus qu'il se proposa pour les accompagner jusqu'au château.

Laissez faire mon brave ! Nous allons faire un petit détour par le parc avant de monter voir ma soeur ! Ne vous embêtez pas pour nous !

Après l'avoir salué, ils repartirent tendrement enlacés. Le parc était magnifique, surtout en cette période de l'année. Pour être aussi bien entretenu, il devait y avoir une multitude de jardinier pour s'occuper de ce lieu. De là, où ils étaient, ils pouvaient apercevoir les écuries. Sûrement qu'il y avait plusieurs chevaux et poneys dedans. Et à coup sûr, ils retrouveraient là bas, l'ânesse que les enfants leur avait si gentiment prêté pour leur voyage de noces. Un peu plus loin, on voyait des oiseaux qui voletaient de ci et de là. A coup sûr, la volière n'était pas là et c'est sûrement ici que leurs messages avaient atteri. Ce fut Tia qui s'aperçut en premier de l'étang. On s'y rendait là-bas par un petit chemin.

Les amoureux s'y rendirent lentement, au pas de Tia puis ils s'assirent sur un rondin de bois pour permettre à la jeune femme de se reposer. Ils en profitèrent aussi pour continuer à voir de loin ce qui se passait dans le coin. Ils purent ainsi apercevoir la petite chapelle où Kory avait l'intention de baptiser Matthis, ainsi qu'une ferme. Au loin, ils pouvaient aussi apercevoir le domaine de Sun et Ptit, vassaux d'Al.

Après une petite pause bien méritée, ils purent atteindre le château où quelqu'un ne manquerait pas de venir pour les accueillir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: ardant l'entrée, ils se dirigèrent   Dim 31 Aoû - 5:38

Suite au poème de son époux et selon ses souhaits, Tiadriel avait réussi à reprendre une de ses robes à la taille pour pouvoir la passer et ainsi être présentable pour le dîner surprise qu'il lui réservait. Elle avait remonté ses cheveux en un savant chignon, tenu par d'innombrables épingles et un peu de chance. Pour les boucles d'oreilles, elle n'en possédait pas, et avait déposé à la place une goutte de parfum de lys derrière ses lobes. Jugeant le résultat plutôt convainquant, elle avait ensuite pris le bras de Rick pour se diriger vers une destination inconnue. Elle se félicita d'avoir mis des chaussures confortables, ses pieds lui disaient d'ailleurs merci de cette attention.

Elle avait bien essayé de le faire parler sur le chemin, mais sans succès, mettant en doute ses capacités de persuasion. Elle ne pensait pas qu'il réussirait à lui résister si fortement. Ils finirent par atteindre les grilles de Cournon.
Elle se demanda bien comment cela se faisait qu'ils se retrouvaient devant le domaine de son parrain, mais elle préféra attendre d'en savoir plus. Elle lui sourit simplement.

Après avoir passé les lourdes grilles et le garde qui les gardait, ils firent un tour du parc. Le domaine était vraiment immense. Il devait être facile de s'y perdre un peu. Après tout, la jeune femme avait un piètre sens de l'orientation qui lui avait déjà joué plus d'un mauvais tour. Heureusement que Rick était là. Au moins, elle ne se perdrait pas aujourd'hui.

Leurs déambulations les menèrent jusqu'à un étang. Ils purent profiter de la fin du jour aux bords, regardant le ciel se parer de ses couleurs orangées, sous le doux clapoti de l'eau sur les berges.
Quelques canards sommeillaient dans un coin, calmement. Elle les regardait sans vraiment les voir, profitant du simple fait d'être là, caressant doucement son ventre arrondi, suivant les coups que lui donnait le bébé. Puis elle posa la main de Rick sous la sienne et suivit avec lui les mouvements du bébé. Elle restâ un moment à revâsser.

Ils se levèrent ensuite et rejoignirent le château. Rick prenait soin de la ménager, même si elle n'arrêtait pas de lui rappeller qu'elle n'était pas en sucre. Elle aimait qu'il soit prévenant même si parfois elle avait l'impression d'être malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 17 Sep - 8:45

Un cheval arriva au galop jusqu'à Cournon. Une magnifique bête à la robe alezan, portant sur son dos un étrange cavalier. Enfin pas si étrange que ça puisqu'il commençait à être connu sur les terres de Cournon. Pensez donc, deux fois en moins d'un mois, surtout avec une chevelure si majestueuse - note de l'auteur, on peut rêver non ! Merci de pas me gâcher mon rêve et de me laisser continuer mon histoire... Vos rires me perturbent dans mon récit... -

Nous disions donc de magnifiques cheveux courts et ondulés, sur un corps bien musclé et agréable à regarder - note du narrateur : monsieur l'auteur faudrait pas non plus me faire dire n'importe quoi... Je voudrais pas qu'on me prenne pour un menteur non plus - Bon ok, je reprends...

Donc, un magnifique... étalon... - ça va pas de critique cette fois-ci ??? - huuuuuuuuuuuuu - traduisez en langage cheval, ça veut dire, non non magnifique étalon à la demarche gracieuse ça me va très bien - Arggg ! Bon, c'est pas bientôt fini ce boxxon ??? On me laisse conter mon histoire comme je le veux ??? Le premier qui essaie d'en placer une, je.... non je vous le dis pas vous verrez bien... *regard mauvais du conteur*

Donc, un cavalier qui surgit de la nuit.... Euh, excusez moi, je me suis trompé d'histoires. Non mais c'est vrai avec toutes ses remarques, je me mélanges les pinceaux et les plumes. Bref...

Alors que le soleil pointait à midi... *regard du conteur*, un magnifique étalon à la démarche gracieuse - content le cheval ? huuuuuuuuuuuu oui - arrive avec sur son dos, Rick, un cavalier que tout le monde connaît à Cournon, pensez bien, deux visites en.... Quoi encore ? Oui je me répète et alors ? Si vous arrêtiez de me couper sans arrêt, mon arrivée serait déjà fini... Mais bon, on va passer.

Le jeune homme descend de son cheval et se présente aux gardes.

Ola mon brave ! J'aimerais pouvoir parler à ma tante, Dame Ermeline ! Pensez-vous que cela soit possible ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert
Intendant
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Baronnie de Cournon d'Auvergne

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 17 Sep - 8:54

note de la rédactrice du post... C'est le compte de Childebert mais c'est Idriss qui répond... Child est occupé avec Beths et pas envie d'un xième compte...

Idriss le palefrenier vit un homme arriver au domaine, il l'avait croisé quelques semaines plus tôt, lors d'un diner en tête à tête avec son épouse. Le garde lui fit signe d'avancer. Il fallait s'occuper de l'homme et le garde ne pouvait quitter sa grille...

Ola mon brave ! J'aimerais pouvoir parler à ma tante, Dame Ermeline ! Pensez-vous que cela soit possible ?

Bonjour messire ! Bien entendu ! De la part de ?

Idriss attrapa le cheval du messire, le tenant par les brides, il attendait une réponse pour guider le sieur et ensuite s'occuper du cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 17 Sep - 9:17

Note du lecteur - gna gné possible d'écrire plus gros, parce que là, les lunettes sont pas assez puissantes et l'ophtalmo il dort pour ce soir -

Le palefrenier s'avança vers le cheval et tint les rênes du - stooooooooopppppppp, on le sait c'est un magnifique étalon de couleur alezan et patati patata - huhuhu bllllll - traduction : de quoi je me mêle le narrateur, j'aime entendre dire que je suis un bel étalon...

Euh... Moi aussi, j'ai le droit de le dire... Enfin, pas besoin de le crier trop fort non plus sinon Tia aurait de la concurrence ! - Message pour Tia : comme je suis un magnifique étalon Embarassed j'ai aussi des oeillères et je ne vois que toi, ma douce colombe Wink I love you -

*Soupirs de l'auteur : pfff je crois qu'on est pas encore couchés avec ces deux - regard vers le cheval (oui oui je sais, c'est fou de regarder voir les réactions d'un cheval, mais au point où on en est) - non trois zigotos.... On reprend tout le monde et tenez vous en à votre rôle et pas à autre chose...

Bonjour messire ! Bien entendu ! De la part de ?

Rick se demanda un instant si le serviteur de sa soeur était nouveau ou s'il était vraiment bête. Ne l'avait-il pas reconnu ? A tous les coups, sa soeur avait affiché dans son bureau, la peinture qu'elle avait faite de lui, avant qu'il ne passe chez le barbier, il y a quelques mois. Dans ce cas, forcément que le garçon d'écurie ne le reconnaisse pas. Il décida néanmoins à se présenter.

A côté de son cheval, il enleva son chapeau - psst Rick remet le chapeau, ça fait mieux, surtout que c'est une toque que tu as sur la tête si on veut être tatillon - puis remit sa toque et se présenta.

De la part de son neveu, Ricardo Esteban Felipe Hernandez y Dias, membre de la mafia Alcaponi. Mais vous pouvez aussi me présentez sous le nom de Rick, neveu d'Ermeline et frère aîne de Madame la Baronne.

Le jeune homme sourit de toutes ses dents - Fais voir si elles sont propres avant de prendre de telles initiatives... Mouais, pour l'époque ça peut aller... et attendit d'être avancé jusqu'à sa tante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert
Intendant
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Baronnie de Cournon d'Auvergne

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 17 Sep - 9:27

Idriss regarda l'homme qui semblait un petit peu perturbé, il racontait des choses. Il avait du boire et rien que ses dents... Beurk quel spectacle immonde enfin toujours moi que certains villageois n'étant que de la merde dans des bas de soie... Et encore étaient-il de soie leurs bas. Non mais il se sentait obligé de péter plus haut que leur noble posterieur leur permettait tout ça parce qu'ils avaient une activité dans un batiment...

Idriss sourit.


De la part de son neveu, Ricardo Esteban Felipe Hernandez y Dias, membre de la mafia Alcaponi. Mais vous pouvez aussi me présentez sous le nom de Rick, neveu d'Ermeline et frère aîne de Madame la Baronne.

Suivez moi alors messire je vais vous conduire aux appartements de votre Tante.

Idriss fit un crochet par les écuries pour y déposer la monture et prit ensuite la direction des appartement d'Ermeline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 17 Sep - 9:37

Rick suivit tranquillement le palefrenier en souriant... Il attacha la monture dans les écuries et le jeune homme fit une petite tape sur l'encolure de son cheval. Enfin, de son cheval... - quoi, parce qu'en fait, c'est pas le sien, c'est un voleur ? ah ben mince alors - Gna plaît-il ? Mais non, c'est pas parce qu'il ne lui appartient pas qu'il l'a volé....

Eh oh... Faudrait pas faire croire ça à notre pauvre lecteur, qui est tout perdu dans cette arrivée au château, déjà... Je veux bien être membre de la mafia Alcaponi, je veux bien être un empêcheur de tournez en rond, surtout à la mairie (oui oui le carré est une figure géométrique trop difficile pour certains, car ils se demandent si les angles sont bien droits et les côtés bien parrallèles et égaux. Surtout que depuis leur hamac...) Hein ??? Pardon ??? Ah oui je m'égare, désolé... Bref, le cheval est en location... Ben oui, faut bien que je fasse quelque chose de mon bas de laine qui est trop imposant, je le remplis tellement bien avec le marché du village... Oups, oui oui je me tais...

Bref, il fut accompagné jusqu'aux appartements de sa tante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 1 Oct - 2:54

Une drôle de troupe se présenta aux grilles de Cournon, un matin, hum, non, plutôt, une fin de matinée. Elle arrivait de Montbrison.
Elle était composée d'une petite charette sur laquelle devisaient deux femmes d'âge distinct. A l'arrière, bien calé vers le siège avant, un couffin. Dedans un petit bébé d'à peine une dizaine de jour, bien emmitouflé dans des couvertures pour qu'il n'ait pas froid, bien à la vue de sa maman, assise à l'avant. Il dormait comme un bien-heureux.
Des bagages posés un peu pêle-mêle... A côté de la charette, un cavalier sur sa monture.

La petite troupe, comme vous l'avez sûrement déviné, était donc composée de Tante Ermeline, Tiadriel, Georges et Rick sur son fier destrier. Le couple ramenait leur tante dans ses appartements à Cournon et en profiterait pour présenter leur nouvelle progéniture aux barons de Cournon.
Tiadriel avait hâte de présenter son futur filleul à son parrain. Elle espérait qu'ils étaient tous à Cournon. Les enfants lui avaient manqué, leur maman aussi d'ailleurs. Kory ne devait plus être loin du terme et Tiadriel s'en serait voulu qu'Ermeline manque l'heureux évènement. Elle ne l'avait donc pas accaparé plus longtemps que nécessaire.

Son séjour chez eux s'était bien passé et la jeune maman avait apprécié tous les conseils que sa tante avait pu lui prodiguer. Elle lui avait été d'une aide précieuse, mais il fallait maintenant que les nouveaux parents se débrouillent seuls. De plus, s'ils avaient une question, ils pourraient toujours lui envoyer un pigeon.

La troupe s'arrêta donc aux grilles de Cournon et s'annonça, attendant que la garde veuille bien les laisser pénétrer dans le domaine. Le soleil les couvait doucement de ses doux rayons. La journée promettait d'être fort agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulke
Voyageur(euse) qui pose ses bagages


Messages : 5
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 1 Oct - 6:50

Le père Foulke avait été invité par la Baronne de Cournon à venir reprendre des forces dans sa demeure.
Il prépara ses affaires. Un paquetage léger. Dans son état souffrant, il ne pourrait pas transporter beaucoup de choses. Il mis son barda sur sa mule et partit vers Cournon.

Il quitta les frères chez qui il était en convalescence et en mi-retraite, et pris la route de Cournon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Mer 1 Oct - 8:53

Ce matin-là, pendant que Tia s'occupait de préparer Georges pour sa première sortie officielle, Rick était descendu pour descendre les bagages et préparer cheval et cariole. Après avoir aidé, les deux nouveaux parents pendant une dizaine de jours, Ermeline avait choisi de les laisser se débrouiller seuls. Il n'y avait qu'ainsi qu'ils apprendraient rapidement. Et puis, Kory était sur le point de mettre au monde le numéro trois de la petite tribu et il était normal que leur tante veuille assister à cela. D'ailleurs, il avait été décidé que les deux époux et leur fils resteraient à Cournon, jusqu'à la naissance. Ainsi, ils pourraient faire la connaissance avec celui ou celle qui aurait le même âge que Georges.

Une fois que tout le monde fut prêt, et que Georges fut bien installé et émitoufflé, la petite troupe prit la route en direction de Cournon. Rick était à cheval et trottait à côté de la charette. Arrivé devant les grilles, le jeune homme descendit de cheval et donna les rênes à son épouse. Il se dirigea vers le garde pour se présenter.

Bonjour... Je suis Rick, le frère de la baronne et j'aimerais pouvoir entrer avec mon épouse, mon fils et ma tante. Nous sommes venus voir la petite famille. Vous pouvez nous annoncer ?

Après avoir parlé avec le garde un instant, le jeune homme se dirigea vers la charette pour récupérer son cheval. Au loin, un nuage de poussière se formait. Curieux, comme il était, Rick attendit pour voir qui arrivait. Cette silhouette lui disait vaguement quelque chose. Lorsqu'il fut à portée de vue, Rick sourit en reconnaissant le cavalier sur sa mule. Il se tourna vers Tia.

Regarde, ma jolie colombe... Regarde, c'est le padre qui arrive...

Le jeune homme se dirigea vers son parrain en souriant. Il s'arrêta net en voyant les traits tirés de l'homme d'Eglise. On lui avait parlé de son état de santé lamentable, mais il ne pensait pas que c'était à ce point.

Bonjour padre... La route est encore longue derrière les grilles, vous devriez monter dans la cariole avec Georges, Tia et Ermeline. Moi, je m'occupe de votre mule, si vous le voulez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulke
Voyageur(euse) qui pose ses bagages


Messages : 5
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 2 Oct - 4:36

Le père Foulke vit le chateau au loin. Enfin son pénible voyage touchait à sa fin. Il serait heureux de pouvoir être au calme. Le trajet l'avait vraiment épuisé.
Depuis vraisemblablement sa piqure par un insecte, il était allergique à tout contact. Sa peau était gonflée rien que d'être sous le vent.
Alors que chaque minute le rapprochait des grilles du chateau, il vit un groupe qui était là à attendre.
Il reconnut la petite famille de Rick, et cela lui remonta le moral. De savoir que ses amis seraient autour de lui lui soulagea un peu sa douleur.


Rick a écrit:
Le
jeune homme se dirigea vers son parrain en souriant. Il s'arrêta net en
voyant les traits tirés de l'homme d'Eglise. On lui avait parlé de son
état de santé lamentable, mais il ne pensait pas que c'était à ce point.


Bonjour
padre... La route est encore longue derrière les grilles, vous devriez
monter dans la cariole avec Georges, Tia et Ermeline. Moi, je m'occupe
de votre mule, si vous le voulez.


Bonjour mon fils.
Merci bien pour ta proposition. Je ne souffrirai que trop d'être enfermé dans cette cariole. Chaque contact me fait souffrir. Je préfère vous suivre dans la cariole.
Ma vieille mule me suivra.


Se retournant vers le garde :
Messire, pourriez vous simplement m'indiquer ou ma pauvre mule pourrait s'abreuver un peu ? Peut-être que l'on peut mettre mon maigre paquetage dans la cariole, et mener ma mule vers un pré ou elle pourra se reposer de ce long voyage ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert
Intendant
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Baronnie de Cournon d'Auvergne

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 2 Oct - 9:22

Alors que Childebert attendait une réaction des deux dames, le père Foulke lui posa une question.

Messire, pourriez vous simplement m'indiquer ou ma pauvre mule pourrait s'abreuver un peu ? Peut-être que l'on peut mettre mon maigre paquetage dans la cariole, et mener ma mule vers un pré ou elle pourra se reposer de ce long voyage ?

Childebert lui répondit tout en réfléchissant à l'endroit le plus approprié pour la mule. Il opta pour les écuries, il y avait un champs avec un abreuvoir derrière.

Et bien votre mule serait parfaitement bien installée près des écuries, il y a un champs.

Childebert regardait toujours les deux dames, attendant une réaction de leur part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 2 Oct - 10:07

Bonjour mon fils.
Merci bien pour ta proposition. Je ne souffrirai que trop d'être enfermé dans cette cariole. Chaque contact me fait souffrir. Je préfère vous suivre dans la cariole.
Ma vieille mule me suivra.


Rick se demandait si son parrain allait bien. En effet, d'un côté, il ne voulait pas être enfermé dans la cariole aérée où se trouvait déjà Tia, Georges et Ermeline. Et d'un autre côté, il voulait suivre dans la cariole. Il avait entendu parler à l'université de certaines maladies qui assuraient un dysfonctionnement de l'entendement et il espérait que son parrain ne souffrait pas de cela. C'était une maladie très difficile à soigner et très ennuyeuse autant pour le patient que pour l'entourage. Le futur médecin savait aussi qu'Aigue et Nic devaient être prochainement invités à la Baronnie. Il espérait pouvoir les voir pendant son séjour, afin de leur demander leur avis sur l'état de santé du padre. Il n'aimait pas du tout savoir l'homme d'Eglise dans cet état, lui qui était en temps normal si enjoué et si plein de vie. Il était là, que l'ombre de lui-même. Afin de ne pas trop le déstabiliser, il préféra ne pas lui en parler. D'ailleurs, devant les grilles, ce n'était pas le meilleur endroit.

Childebert venait d'arriver et il donna de suite l'accès à la cariole de passer, ainsi que padre. Il était vraiment très agréable d'être reconnu de suite et d'être accueilli ainsi. Pour le remercier, Rick lui adressa un simple sourire. Tia lui avait expliqué, après leur repas de retrouvailles, qu'il ne fallait pas être si amical avec les serviteurs. En effet, cela les gênait plus qu'autre chose. Donc, un simple sourire était amplement suffisant. Ce n'était pas dans ses manières mais puisqu'il y avait des règles et des rangs sociaux, il fallait s'y conformer. L'intendant expliqua au padre, qui s'enquit de sa monture, qu'il fallait la conduire aux écuries. Puis, le serviteur de Kory eut maille à faire avec deux femmes.

Rick prit donc la décision de montrer le chemin au padre. Dans son état de fatigue, il ne fallait pas qu'il se perde en plus. En effet, il était aisé de ne pas trouver son chemin, tant le domaine était grand. Le jeune homme se rendit donc à l'arrière de la cariole pour y mettre le paquetage de l'homme d'Eglise.

Les deux femmes les avait totalement snobés en arrivant et Rick faillit leur dire sa manière de penser. Certes, ils n'étaient que des anciens gueux qui à force de travail et de persévérance avaient réussi à gravir les échelons de la société. Ils avaient tour à tour passer du rang de paysan à celui de Maître artisan, puis de bourgmestre, avant d'obtenir leur passe-droit à l'université. Et quoi que certains en pensaient, ils pouvaient être fiers de leur statut et de leur origine. Ils se demandaient pour qui se prenaient ces dames. D'ailleurs, étaient-elles vraiment des dames ? Rien n'était moins sûr que cela. Il regarda un instant son épouse avant de leur dire sa manière de penser. Mais lorsqu'il croisa son regard, il comprit ce qu'elle était en train de lui dire. Elle n'avait pas besoin d'ouvrir sa jolie bouche pour qu'il sache qu'elle désapprouvait ce qu'il envisageait de faire. Elle connaissait tellement bien son peloux de mari qu'elle avait compris avant même qu'il le fasse, qu'il allait se mettre en colère contre ces malpolis.

Rick prit donc sur lui et soupira en les regardant. Il ne comprendrait jamais certaines personnes. Il savait que le moment n'était pas le mieux choisi car Kory avait bien autre chose à faire que de s'occuper d'un esclandre devant les grilles de son domaine. Il savait aussi qu'un tel éclat pouvait leur fermer à jamais les portes de Cournon et que cela attristerait son épouse et plus tard leur fils. Alors pour eux et par respect pour sa soeur enceinte, il se conforma à la liste des choses à ne pas ou plus faire. Dans son listing, il y avait, tu ne contrarieras pas une femme enceinte. Donc, il ne fallait pas contrarier Kory et ce qu'il s'apprêtait à faire pourrait être une contrariété. Il préféra donc reprendre sa monture. Il se tourna vers son parrain et lui dit.

Padre, vous nous suivez ? Je vous conduis aux écuries

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epson
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Lun 16 Mar - 5:43

Epson se présenta devant les grilles du chateau ou devait avoir lieu son baptême.Elle était très nerveuse depuis quelques jours, l'idée de se baptiser pour se marier par la suite la rendais heureuse mais en même temps, elle avait peur de tout rater.
Elle prit une grande bouffée d'air puis poussa la grille qui grinça légèrement en s'ouvrant.Elle fit quelques pas et regarda autour d'elle, c'était vraiment une propriété magnifique, elle aurait presque eu envie de s'arrêter la , s'assoir près d'un arbre à écouter les oiseaux chanter, tout en profitant du soleil.
Mais elle avait promis d'être à l'heure pour son baptême et comme elle ne savait pas ou se trouvait la chapelle , elle accéléra le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emardeche
Voyageur(euse) feutré(e)


Messages : 4
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Arrivée d'Emardeche et de schumifl1 pour le bapteme de Calentot   Mer 14 Oct - 8:31

Schumi et Ema arriverent devant les grilles du domaine des baronnies.
Ils saluerent les gardes de l'entrée.

Bonjour, nous avons reçu une invitation pour venir assister au bapteme de notre ami Calentot.

Ema leur montra leur invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 13 Mai - 10:24

Pffff, quelle vie d'être Intendant quand même.
"Anselme par çi, Anselme par là. Faites çi, faites ça..."
C'est en repensant à tout ça que le Super-Intendant-de-la-mort-qui-tue arriva devant les grilles du Domaine de Cournon.
Il se demandait aussi comment aborder la chose avec les Gardes.
En même temps, le Seigneur de Sarliève lui avait demandé de se dépêcher.


Olaaaaaaaa de la Garde !! s'écria t'il...
C'est Anselme, ahem, le sup...euh, l'Intendant de Sarliève ! oui, sait'on jamais en pleine nuit, il pourrait ne pas être reconnu...

La Dame de Sarliève, elle accouche, et j'suis mandée pour ramener la Baronne fissa à son chevet. Surtout éviter de dire que le Seigneur de Sarliève, il panique un peu. Ca fait mauvais genre et mauvaise image.

Et de rajouter devant les airs quelque peu hébétés des Gardes...juste au cas où ils auraient pas compris, vu l'heure tardive...

Et que ça saute !!

_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Garde
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 29/11/2008
Localisation : Grilles du domaine

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 13 Mai - 10:35

La garde était occupée à dormir, euh surveiller le domaine en ces temps troubles, d'ailleurs le GPF, avait augmenté les gardes autour du domaine afin que sa famille soit en sécuritée.

Mais voilà que quelqu'un approchait, les hommes se relevèrent d'un coup et lance en avant attendaient l'invité nocturne, voilà qu'il arrivait à une distance potable pour découvrir son visage, c'était l'Intendant de Sarliève et merde pensa un de gardes, comment allaient-ils s'en sortir, réveiller la Baronne en pleine nuit était suicidaire en ce moment.


Olaaaaaaaa de la Garde !!
Olaaaaaaaaaa du ch'val on est pas sourrrrrrrrrrrrd !


C'est Anselme, ahem, le sup...euh, l'Intendant de Sarliève !
Ouais et ?

La Dame de Sarliève, elle accouche, et j'suis mandée pour ramener la Baronne fissa à son chevet.
Bordeeeeeeeeeeeeeeel !
Portoooooooooos ! Va réveiller Mathilde ! Il vaut mieux que cela soit elle qui réveille la Baronne !
J'y couuuuuuuuuurs ! J'y vooooooooooooole !

Et que ça saute !!
Oh ça va vous hein ! Z'êtes pas l'chef ici !


Alors que Portos partait réveiller Mathilde afin qu'elle réveille la Baronne, les autres gardes patientèrent avec Anselme.

Elle arrive hein !

_________________
Athos, Portos, Aramis, Artagnan ! C'est nous !
Vive la garde de Cournon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 13 Mai - 10:48

Du Ch'val, du Schnok aussi tant qu'ils y étaient.
Pffff.
Vraiment aucune éducation cette garde, aucun savoir-vivre.
Anselme les toisa du haut de son cheval justement.

Il s'amusait à les regarder faire. Enfin, s'amuser, pas vraiment le terme exact.
Courageux mais pas téméraires d'après ce qu'il cru entendre.
Et qui serait l'heureux gagnant qui irait réveiller la Baronne ?
Ah ben, manquaient pas d'air eux, tiens ! Ils envoyaient une pauvre servante faire la basse besogne.

Mais ne rien dire, et attendre...
'fin, pas trop longtemps.
C'est que de l'autre côté, si ça attend trop longtemps, ça va aussi ruer dans les brancards. Comment ça, le narrateur s'égare ?


Elle arrive hein !

Ben, en même temps, vaut mieux. Enfin, moi j'dis ça, j'dis rien.
Après tout, j'suis pas l'chef ici.


Et de faire un léger rictus à la Garde. Et toc !

_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Garde
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 29/11/2008
Localisation : Grilles du domaine

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 13 Mai - 11:15

Portos arriva en courant auprès des gardes qui attendaient dans un drôle de silence avec Anselme.

Il posa ses mains sur ses genoux et se plia légèrement, c'est que mine de rien, les grilles étaient loin du château, une fois que son souffle fût reprit, il s'approcha d'Anselme et lui répondit le plus clairement possible.


Sa dame de compagnie Mathilde est allée la réveiller, elle ne devrait pas trop tarder.

Devait-il lui dire que la Baronne mettait 3 siècles à s'habiller ? Peut-être que cela n'était pas réellement nécessaire...

_________________
Athos, Portos, Aramis, Artagnan ! C'est nous !
Vive la garde de Cournon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 13 Mai - 21:53

Korydwen s'était plus ou moins levée en trombe réveillée par Mathilde, elle avait eu du mal à comprendre au début de quoi il en retournait, mais maintenant tout était clair, son amie allait accoucher et elle semblait avoir besoin d'elle à ses côtés. Korydwen n'angoissait pas, elle n'en était pas à son premier accouchement, les trois siens, plus celui de Sibella, plus celui de Gals, celui de Tiadriel, celui de Sakurahime, maintenant Aigue, elle était à la hauteur, elle espérait simplement que tout se déroule bien. Mais ça...

Elle se dirigea vers les écuries et délivra Thessalie de son box, la sella et lui passa mord et rênes afin de pouvoir la monter quand elle se rendit compte qu'elle portait une robe, maudits soient ses goûts vestimentaires et surtout son amour pour les robes parce qu'aujourd'hui, la robe l'emmerdait bien il fallait le dire. Mais elle n'avait pas le temps de remonter pour se changer, elle se hissa tel quel sur Thessalie et la lança au galop jusqu'aux grilles du domaine, les gardes étaient là et Anselme également.


Intendant Anselme, la belle nuit ! Je suis là, nous pouvons y aller.


Korydwen attendit un mouvement de l'Intendant pour le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Jeu 13 Mai - 22:06

Que la nuit allait être longue...
Anselme patientait tout en baîllant légèrement devant la Garde.
Il remercia Portos de sa promptitude.


Merci mon brave.

Mais il s'arrêta là niveau conversation.
Non qu'il n'ai pas envie, loin de là, mais vu l'heure tardive, de quoi causer sinon de la fraîcheur de la nuit.
Et Anselme n'était vraiment pas là pour ça.
Certes, il aurait pu lui parler de l'inconnue qui s'était infiltrée au Domaine de Sarliève, mais on aurait remis ses qualités de gestion, d'efficacité en doûte.

Enfin, la Baronne de Cournon pointa le bout de son nez.


Mes respects du soir, Baronne. Enfin là, plutôt de la nuit.

Il l'écouta, puis reprit...

A la bonne heure. En route.
Après vous.


L'Intendant fit faire demi-tour maladroitement à sa monture, jeta un dernier regard à la Garde en signe de remerciement et suivit au trot la Baronne de Cournon.

_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Elisabeth
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   Dim 7 Nov - 22:51

Il était tôt dans la mâtinée quand la Valten avait pris le chemin de Cournon. Elle avait "empruntée" un cheval à ses nones d'amour pour arriver à Cournon dans la journée mais ce qu'elle n'avait pas prévu la Blanche, c'était la pluie...Vêtue de noir de la tête aux pieds, malgré sa grosse cape, elle se retrouvait trempée devant la garde. Elle descendit ou plutot glissa à bas de sa monture pour se présenter. "Je suis Blanche...de Valten..je viens pour..." La pluie lui plaquait ses cheveux sur le visage, les rendant encore plus noir que d'habitude. Ecartant une mêche de cheveux, elle continue de parler, essayant de ne pas éternuer "...voir mon futur parrain Al..*éternu*"...thiffffff !"Pourtant née en plein hiver, Blanche était tétanisée de froid."Escusez-moi, Althiof je voulais dire.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue chez nous !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue chez nous !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue chez les Gones
» Bienvenue chez les LSSF
» Bienvenue chez nous : Les Parcs ! #2
» Bienvenue chez nous : Les Parcs ! #3
» Bienvenue chez nous : Les Parcs #5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Les exterieurs :: Les grilles-
Sauter vers: