AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mariage de Tixlu et Galswinthe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:05

Kory


Elle n'avait pas compté le nombre de pigeons reçus, elle les avait tous parcouru et elle avait fini par se rendre compte que les missives qu'ils portaient, étaient les mêmes. Elle était retournée à Cournon quelques jours, à Montpensier, elle avait eu quelques ennuis sur les remparts et maintenant elle était sous haute surveillance...

Il est des choses qu'on ne contrôle pas et la douleur du coeur en est une qui fait agir sans que l'on comprenne réellement pourquoi. Elle avait mis du temps à se préparer au grand regret de son époux qui avait fini par partir devant sur son cheval, la laissant seule dans son carrosse. Elle remonta discrètement l'allée, visiblement, elle était très en retard, elle alla s'installer à côté de Thibantik. La saluant discrètement avec un sourire, décidément les deux femmes ne se quittaient plus... Travailler ensemble et suivre les cérémonies ensemble.

Elle écouta et regarda, récitant le credo avec le reste des personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:06

Natafael


Nata regardait tendrement les futurs époux.
Ils étaient magnifique tous les deux.

A la demande de l'Archevèque elle reprit le Credo


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:06

PrincesseLaure


Le couple avait enfin franchi la grande porte, se trouvant aussi rapidement qu'un éclair proche de l'autel ne laissant que peu de temps pour les admirer... Laure tenant toujours Clément sur ses genoux, Kazanier à sa droite... L'évêque invite à la prière, comme tout bons aristotéliciens, la famille d'Orsenac répète le credo...

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN


Puis se penchant discrètement vers Zézé, lui murmure...

Dis Zézé, les bohémiens croient aussi en Aristote, ou existe t'il un Saint de la Carriole Magique ?!

Grimace envers Zézé, voilà bien longtemps que la blonde ne l'avait point taquiné, il fallait y remédier sinon elle perdrait toute son estime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:07

Sandino


...L' Archevèque avait récité le crédo, les époux et l'assemblée à sa suite en avaient fait de même.

Sandino bien que mécréant restait silencieux, ce n'était ni le lieux ni le temps de se faire remarquer, Zézé quant à elle remuait les lèvres, récitait-elle le crédo ? Tout baptisé se devait de le connaitre pensait Sandino, à moins qu'elle ne donne la recette des "Tavernoulit" à Laure, laquelle n'avait pas tout compris puiqu'aprés s'être acquittée de son devoir de croyante chuchotait à l'oreille de Zézé.

Ces noces sont trés bien se disait le bohémien, la promise est gironde et le mari porte haut ses couleurs, les invités rivalisent d'élégance et de bonnes manières, le prèlat n'en faisait pas plus que nécessaire conscient sans doute que la personalité des époux suffisait à rendre l'instant magique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:07

Noeline


La cérémonie commençait, Nata était venue les rejoindre, le banc d’Aurillacois grossissait.
Gals ravissante et Tixlu non moins agréable à regarder étaient devant l’Archevêque.

A l’invitation de celui ci, tous reprirent le Credo. Noeline le récita aussi mais si bas qu’elle-même eut l’impression de ne pas s’entendre. Elle eut une pensée pour Francine à ce moment, ne sachant vraiment pourquoi mais la bonne du Diacre d’Aurillac lui manquait, elle n’aurait jamais envisagé cela. Oui il était temps de rentrer à la maison.

Elle répondit à Nata en chuchotant …. Nous rentrons dès la cérémonie terminée, il me tarde de revoir mes amis et ma demeure.

Puis se reprenant, elle prononça les derniers mots de la prière ne voulant pas se faire remarquer.

...... C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:08

Paillard


Chacun récitait la même chose, mélopée murmurée ou criée selon les cas et les caractères. Evidemment il ne connaissait pas le texte, malgré de nombreuses tentatives de son entourage il restait désespérément sourd à l’appel du Très-Haut. Il s’abstint donc, préférant regarder ce qui se passait autour de lui.

La nef de la noire cathédrale chatoyait de couleurs et bruissait d’incontournables chuchotis. Evidemment il fallait bien que chacun donne son avis sur, pêle-mêle, la tenue de la mariée, le sourire de l’époux, la mine dépitée des évincées, l’air renfrogné des déçus, la curiosité des familles devant cette alliance, la trogne de l’officiant, voire la qualité de l’organiste. Petit concentré de vie sociale, occasion de prendre l’air et de montrer au monde que l’on existe, foisonnement de courbettes et de sourires de façade, pas de doutes il adorait ces rendez-vous du beau monde.

Peu lui importait, d’ailleurs, il n’était venu que pour marquer son amitié à sa suzeraine, resplendissante tout près de l’autel. Et puis, il faut bien l’avouer, pour le plaisir simple de passer quelques jours en amoureux, à écumer les auberges et les hôtelleries de la ville. Plutôt les hôtelleries, en fait, pour ce qui des auberges, il gageait que le festin du mariage allait permettre de se passer de quelques repas.

Loin des bancs délicatement rembourrés réservés à la haute noblesse (sourire), ils avaient choisi le fond de l’église, là où se terraient les gueux, serrés entre quelques prie-Dieu et la porte du cabinet d’aisance (un simple escalier, en fait). Certes, ca ne sentait pas très bon, mais on y riait, au moins. On y retrouvait même les deux routards, la Zé et son poète aux pieds nus. Et sales.

Enfin, toujours est-il que, confortablement installé contre le flanc de la plus femme du lieu, il adressait de temps en temps un sourire aux têtes de connaissance, attendant sagement que l’on puisse faire un peu de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:08

Persan


La récitation du credo le prit par surprise. Autour de lui, tout le monde murmurait ou clamait des mots visiblement appris par coeur. Le visage et le regard de Persan s'assombrirent. Ses lèvres demeurèrent serrées. Il se contenta de regarder de droite et de gauche, perdu entre un sentiment d'étonnement pour cette foi qu'il ne comprenait pas et de dédain pour ces gens qui avaient la faiblesse de croire en un autre monde par peur de l'au-delà. Alors que tous se complaisaient à la prière, il croisa les bras sur la poitrine et pensa très fortement à la Lune, l'air buté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:09

RoséeDuMatin


La Conseillère Ducale était ému par une telle cérémonie, une atmosphère paisible et agréable y régnait. Puis tous les invités commencèrent à réciter le crédo qu'avait prononcé l'archevêque, n'ayant mis les pieds que très peu de fois dans une église et encore plus, n'avait que rarement assisté à des cérémonies religieuses, souvent tête en l'air ou occupée à papoter avec quiconque...

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN



Hé bien voilà une première fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:09

Svmd


Ils avaient galopé au plus vite afin de ne pas être en retard. Peine perdue, les chemins boueux les avaient considérablement ralentis.
Enfin ils étaient à Clermont, sur la Grand Place. Ils mirent tous deux pieds à terre et s’avancèrent devant l’imposante cathédrale, toute de noire vêtue. Ils levèrent tous deux les yeux au ciel, contemplant la majesté de la maison de Dieu.
Puis ils avancèrent vers les lourdes portes.

Il se tenait très droit, à son bras sa très jeune compagne avait l’air quelque peu impressionnée, il se tourna vers elle et la gratifia d’un sourire chaleureux afin de la rassurer ; c’était la première fois qu’ils entraient ensemble dans une église.

Celle-ci était bondée. Ils arrivèrent au moment ou toute l’assemblée répétait en chœur le credo. En un rapide coup d’œil, il repéra les lieux. Tout là bas devant, les emplacements pour la noblesse où il reconnut d’ailleurs quelques visages… Encore plus loin, devant l’autel, les deux mariés. Ils étaient majestueux ! Galswinthe était plus resplendissante que jamais et il fut vraiment heureux pour elle dans cet instant magique ; le marié aussi avait de la superbe et bien qu’il ne le connaissait pas, il était sur qu’il apporterait tout le bonheur à Gals, celle-ci n’avait pas pour habitude de prendre des décisions à la légère.

Plus près d’eux, vers l’entrée se tenaient la majeure partie de ceux qu’ils connaissaient – à croire que tout Polignac s’était donné rendez-vous ici - ; La plupart étaient plongés dans le credo, ils ne levèrent donc pas la tête aussi il ne salua personne, cela viendrait plus tard.
Il repéra une place libre pour eux deux, entre les polignacois, et il entraina doucement sa compagne qui ne disait mot.
Là, ils s’installèrent, saluèrent d’un signe de tête leurs voisins, et se plongèrent dans l’écoute du credo.
Il lança un regard empli de tendresse à Eve et posa sa main sur la sienne ; celle-ci, récitant déjà le credo, tourna la tête vers lui avec un sourire plein de reconnaissance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:10

Galswinthe


Galswinthe avançait doucement au bras de Tixlu dans la nef, tandis que les chants du cœur raisonnaient dans l'immense édifice et que le claquement métallique de la crosse de l'archevêque se faisait entendre.
Un regard discret à droite à gauche, dans la cathédrale bien remplie, une grande joie de voir tant de monde, tant d'amis assister à leur union. Elle avait hâte de pouvoir tous les saluer et les remercier lors des festivités qui suivraient la cérémonie.
Fixant alors avec émotion l'autel vers lequel la menait celui qu'elle allait épouser, elle sentit le bras de Tixlu étreindre plus fort sa main. Ses doigts frêles à peine posés sur son avant bras se resserrèrent . Depuis qu'ils s'étaient rejoints sur le parvis, ils n'avaient pas échangé un mot mais pourtant une émotion intense était palpable.
Le bruit métallique de la crosse s'arrête, que se passe-t-il donc? Elle aimerait savoir mais ne se retourne pas, puis il reprend à nouveau, s'accélérant. Alors qu'ils s'arrêtent au pied de l'autel, les clercs les dépassent et prennent place, un grand silence, puis l'archevêque se tourne vers l'assemblée pour commencer la cérémonie.
Elle pousserait bien un ouf de soulagement mais ne sourcille pas.
Le prélat accueille les fidèles et invite à réciter le crédo, qu'elle reprend avec l'assemblée :


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:10

Zeze


Toute l'église récitait de Crédo...toute ? non, presque toute. Sandino semblait chercher des mouches que jamais il ne trouva, vu la saison c'est normal. Zézé se penche vers Laure pour répondre à sa question, qu'elle idée avait la blonde pour lui demander ça ici et maintenant.

- Bien sûr que certains Bohémiens croient en Aristote ! mais Sandino et moi avons le notre, c'est Saint Gularités !! Dit Zézé le plus sérieusement du monde.

Laure la regarde, on pouvait lire dans son regard un mélange de surprise et une phrase disant : " tu te moques de moi ?" et Zézé la regarde à son tour dans les yeux et son regard disait : "mais non !!" c'est fou ce que l'on peut faire passer avec des regards.

La grande porte de la cathédrale s'ouvre pour laisser passer Svmd avec un Dame qui devait être sa compagne, Zézé lui fait un signe, mais il ne la voit pas.

- Se fait vieux lui aussi, sa vue baisse !! Je te le dis, une maison de retraite !! Dit Zézé qui c'était penchée vers Sandino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:11

Lanfeust


La Cathédrale s'était remplie rapidement et la mariée était arrivée. Elle avait rejoint Tixlu et tous deux se dirigèrent vers l'autel où se tenait l'archevêque.

Lanfeust écouta la cérémonie à côté de Corv. Ce n'était pas si loin que ça après tout. Il répéta ensuite le credo.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:11

Lap


Lap, avait vu rentré plein de personne importante dans la cathédrale. C'était un beau mariage. Elle récita son credo mais un poids sur la poitrine l'empêchait d'apprécier ce moment magnifique jusqu'au bout.

Pourquoi tant d'acharnement le destin avait contre elle. Là était sa question depuis plus d'un mois.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:11

Althiof


Althiof entonna le crédo et c'est là avec les echos dans la Cathédrale qu'il se rendit compte à quel point elle était bondée. Il tourna la tête pour voir la mariée en rouge et noir. On n'avait pas fini d'en parler de ces couleurs particulières pour un mariage mais il reconnaissait bien là son amie.

Il tourna la tête et vit avec plaisir son épouse qui s'était assise à côté e Thib. Elle était ravissante dans sa robe, comme toujours mais il avait beau eu lui dire qu'elle l'était déjà elle s'était préparée sans chercher à se presser comme si elle voulait laisser trainer les choses. Elle était un peu étrange depuis qu'ils s'étaient retrouvé à Cournon avant la cérémonie, elle revenant des remparts de Montpensier et lui de Montbrison.

Elle souriait timidement mais il l'avait vu grimacer à plusieurs reprises. Il se tourna vers l'autel et recita :


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:12

Apolonie


Sur les routes, en Bourbonnais Auvergne, il y a quelques temps, un parchemin lui avait été apporté. Fin sourire qui avait étiré ses lèvres. La rumeur enflait depuis un moment, et Alayn lui en avait bien entendu parlé... Le mariage de Tixlu et Galswinthe allait avoir lieu. La route dévie, ça tombe bien, Kory a besoin d'elle à Clermont, et puisque c'est là que se tiendront les noces...

La missive a un petit message personnel gribouillé au dos, semblerait qu'ils aient besoin d'aide... Bien, deux détours de plus. D'abord, passer à Varennes. Sourire en coin à la tête de Jacques qui oscille entre joie et consternation, comme à chaque fois qu'il se retrouve face à sa maîtresse. Peut-être la chance de croiser des gens qui se tiennent bien, ou alors l'horreur d'une assemblée de gens comme Apolonie... Mais, obéissant, il rejoint le convoi. La brunette le dépose à Lapalisse puis le groupe reprend la route vers Clermont.

Juchée sur son étalon gascon, elle sent bien que ça grommelle derrière elle et n'en a cure. Enceinte ou pas, elle refuse le coche. Mais grimper sur Jean-Eudes est de plus en plus difficile, et elle sent bien que tot ou tard elle devra se plier aux exigences de ceux qui l'accompagnent. Pour l'instant, cheveux au vent et poussière accumulée sur sa cape, elle chevauche, ne montrant rien de la gêne occasionnée par son ventre clairement arrondi maintenant, malgré les bandes dont elle l'enserre.

Bientot la capitale est en vue. La petite troupe l'amuse, et elle laisse Sunie et Zeliane s'enfuir où elles veulent. Alayn est témoin, il n'a pas vraiment le choix. La première nuit se passe sur les remparts... Bientot le grand jour. Et puis... Et puis comme toujours, en retard. Pourtant elle avait bien prévu en arrivant quelques jours avant, mais non, infernale... Un bain dans lequel elle s'oublie, et puis révision de ses armes, comme chaque matin. Enfin, le difficile choix de la tenue. Enfin difficile... Assez évident en fait. Elle ne rentre quasiment plus dans rien...

Après avoir lissé et natter la rivière indisciplinée qui lui sert de chevelure, elle enroule la natte en un chignon bas sur son cou. Puis, elle s'attelle à bander sa poitrine devenue généreuse avec les hormones maternelles, et en profite pour serrer son ventre protubérant. Enfin, elle se glisse dans une paire de braies neuves, à sa taille. Les aiguillettes de ses chausses sont nouées une à une, puis elle enfile une chemise de lin propre sur laquelle elle passe un plastron de cuir bouilli adapté. Les bottes de cuir noir ont été lustrées, et la cape de cérémonie trouve une place naturelle sur les épaules bien droites de la brunette. Une psyché lui fait de l'oeil, mais elle n'accorde qu'un regard furtif. Sur ses cuisses sont liées ses dagues, propres et brillantes, à senestre est ceinte son épée. Pas qu'elle tienne particulièrement à être armée, mais elle est noble, et pour elle, la noblesse est d'épée ou n'est pas.

Alayn est encore en train de se préparer. Témoin, il tient à faire bonne figure. Sourire en coin de son épouse qui aime à le taquiner. Elle le presse un peu quand même, les cloches ont sonné et ils sont encore à quelque distance de la cathédrale. Liant leurs mains, comme toujours, mariés ou pas, ils se précipitent dans les rues de Clermont jusqu'au parvis. Bien ce qu'elle craignait, ils sont déjà entrés. Plissement de nez vicomtal, alors qu'ils se glissent discrets dans la nef.

Apolonie est toujours impressionnée par ce batiment. L'architecture particulière, sa place dans la ville, les piliers et la hauteur offre une atmosphère majestueuse, bien différente de la Chapelle de Lignières où ils se sont mariés il y a quelque mois. Azur enamouré qui caresse le profil de son époux, avant de le lâcher, puisqu'il doit rejoindre les témoins devant. La jeune femme sait aussi qu'elle se doit d'être devant, avec la noblesse. Et puis elle reconnait son suzerain qu'elle salue d'un sourire, avant dans les transepts jusqu'à l'avant. Devant elle, une carrure connue, auprès de laquelle elle se place.

Le credo se récite déjà, qu'elle rattrape en cours de route en se calant près de Jazon. Un sourire esquissé à sa sentinelle préférée, dont les traits sont moins souriants que d'habitude. Regard qui suit celui de son beau père, pour tomber sur les mains liées de Gypise et un homme qu'elle ne connait pas. Vague haussement de sourcil perplexe, et puis après tout ce n'sont pas ses affaires. Elle se contente de reprendre la prière.


.... Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN


Puis une pression de main sur l'avant bras de Jaz', histoire de signaler sa présence, et elle admire les futurs mariés. Tixlu, une présence indiscutable, cette allure qui pourrait paraitre distante mais un homme qu'elle a toujours respecté. Sans jamais vraiment faire connaissance, ils ont toujours entretenu des rapports courtois, et elle apprécie la retenue dont il fait preuve. A ses cotés, Gals est resplendissante. Elle connait mieux la future épousée, et la robe de velours rouge et noir lui sied parfaitement, elle est superbe. Le couple discret est souriant malgré l'émotion qui doit les étreindre, ce qu'elle comprend, elle l'a vécu il y a peu. L'azur pétille, attendant la suite de la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:12

Aiguemarine


La cathédrale était bondée de monde.
Quelques retardataires comme le veut la "coutume"...dont leurs Suzerains et Apolonie...

Aiguemarine leur fait un signe discrêt de la main afin de les saluer.
Puis, se reconcentre.
C'est le moment de réciter le crédo...


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN


Une légère pression sur le dessus de la main de son époux, puis doigts qui s'entremêlent à ceux de Nic.
Ses yeux bleus se posent sur le couple ducal.
L'émotion est palpable dans l'assemblée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:13

Thibantik


Au moment ou elle allait reciter le Crédo, Thib voit arriver kory, sa "compagne de bureau ^^". Un sourire, de toutes façons elles ont travaillés ensemble tard la nuit d'avant, et quelques autres avant encore.

Que de rencontres elle a fait a la Prévôtée ! Althioff, qui a plus d'un tour dans son sac et toujours prêt a lui donner un coup de main, Beths qu'on entend avant de voir, Kory avec qui, si souvent malgré les heures difficile que vit le Duché, elles ont souvent des fous rires, les Maréchaux, toujours la pour défendre les villages, les douaniers et leur travail ingrat et que beaucoup traitent de gratte papiers, en attendant, heureusement qu'ils sont la pour la sécurité de tous....

Elle réalise ou elle est et récite le Crédo



Citation:
Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Lun 9 Fév - 13:13

Kory


Grosse, voir énorme grimace à son époux qui avait osé l'abandonner comme une vieille chaussette dans le carrosse, une robe, ça n'empêche pas le cheval, un tirage de langue réglementaire et discret, beaucoup de monde, du beau monde, très beau monde, les mariés, enfin les futurs, sont magnifiques, sourire ému, en repensant à son propre mariage, il y a de cela... Un certain temps, du temps où les dinosaures existaient encore...

Et puis elle était bien aux côtés de Thibantik, et pour une fois ce n'était pas dans un bureau jusqu'à une heure, plus qu'avancée de la nuit. Mais généralement, tout finissait en fou rire, en angoisse parfois et en croisage de doigts bien souvent. Des groupes pas forcément plein... La vie de Capitaine et de Prévost, alors elle ne crachait pas sur un peu de divertissement et puis des amis du BAR, ça ne se ratait pas.

Elle avait déjà sa petite idée sur sa future vengeance, le Baron allait apprécier, elle le savait, même trop bien, c'était quelque chose qu'il adorait faire... Elle était pliée dans son petit crâne, elle n'avait qu'une hâte de voir sa tête, pis elle pouvait grimacer, toute façon il lui tournait le dos, dommage, elle était trop loin pour l'embêter un peu... Mais bon, elle attendrait la fin... Après tout ça se mange froid une vengeance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Ven 13 Fév - 7:26

Zabouvski_Le_Jeune


L'enthousiasme des deux amoureux redonna au prélat sa joie et son assurance. Alors que ceux-ci répétaient avec foi et amour le crédo, l'émotion gagnait à nouveau le célébrant aguerri...

Le moment était magique...

Le seigneur d'Aize leva les bras avec enthousiasme, faisant danser les pans de sa chasuble, et bénit le couple avec quelques saintes paroles. Sa joie était si grande qu'elle était palpable ; il la partageait aussi avec de nombreux invités.

Ensuite, un chanoine rigoureux lui apporta le livre saint. Le tenant par la base, avec ses deux mains, tel un plateau, il le remit promptement au prélat, qui alors, d'un pas rapide, se dirigea vers le lutrin. Le meuble était pour plusieurs des plus surprenant : le pilier était sculpté de manière à rappeler un serpent et le plateau était confondu avec une impressionante sculpture représentant un aigle aux ailes déployées. Le prélat s'arrêta vivement et leva ensuite le livre bien haut puis annonça la sainte parole, pour finalement entamer la lecture avec majesté :





    En ce temps là une grande nouvelle se répandit dans la ville de Stagire : les sages astrologues venaient de repérer une comète inconnue dans le firmament. Aussitôt l’assemblée de la ville se réunie sur l'agora, tentant de découvrir le message que les cieux voulaient transmettre aux hommes. Hélas leur cœur était obscurci par leur foi erronée en de faux dieux, et ils s’égaraient dans des suggestions impies : pour l’un il s’agissait de la venue d’Hermès aux pieds ailés. Pour d’autre la foudre de Zeus allait s’abattre au milieu des hommes, et les temps touchaient à leur fin.
    Seul dans l’assemblée un homme se taisait : son épouse était sur le point d’enfanter, et l’angoisse qui était la sienne ne lui permettait pas d’intervenir. Il n’était pourtant pas le moins sage, ni le moins écouté. La noblesse et la paix se lisait sur son visage, ainsi que les marques d’un dur labeur et d’une vie sans mollesse.


Pourquoi cet extrait me demanderez-vous. Non, je ne vous lis pas le récit de la naissance d'Aristote seulement pour vous rappeler la fête de Noël, mais bien car dans ce texte vous avez l'exemple d'un père noble et sage, soucieux de son épouse et de l'enfant qui va naitre. Son existence a été marquée par la justice, le travail et l'honneur. Voilà l'exemple que vous devez suivre. L'honneur, la justice, le travail quotidien. C'est là que se trouve la clé du bonheur. Et peut-être alors que vos enfants, suivant vos traces, auront la sagesse d'Aristote et la bonté de Christos.

Soyez bons, le Très-Haut vous le rendra.


Après avoir pris une courte pause, le temps de reposer sa voix usée, l'archevêque enchaîna :

C'est maintenant le moment d'échanger les voeux. Tixlu, Galswinthe, c'est le moment de vous promettre amour et fidélité, pour maintenant, la vie et l'éternité.

Dieu et vos témoins seront là pour témoigner de votre engagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Ven 13 Fév - 7:27

Tixlu


La cérémonie se poursuivit par une lecture, celle de la naissance d'Aristote. Dans cette situation, Tixlu prenait pleinement conscience de l'engagement qu'il était sur le point de prendre. Il allait créer avec celle qu'il aimait le noyau d'une famille nouvelle, fruit de leur sang et de leur amour.

Le prêtre s'approcha alors des deux fiancés et annonça l'échange des voeux. Devant le prêtre et leurs témoins réunis, Tixlu et Gals se firent face. Le coeur de Tixlu battait à tout rompre. Rien ne transparaissait pour l'assemblée si ce n'est son sourire radieux. Ses yeux brillaient d'amour et de félicité pour celle qu'il avait en face de lui.



Il s'élança alors le premier.


Galswinthe,

Aujourd'hui devant Aristote et Christos, devant la communauté Aristotélicienne réunie, je te prends pour épouse et te promets amour et fidélité, pour le meilleur et pour le pire, pour maintenant, pour la vie et pour l'éternité.


Sa voix avait à peine tremblé. Il sentait l'amour pulser dans tout son être entièrement tournée vers l'élue de son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Ven 13 Fév - 7:27

Mimicracra


C'est maintenant le moment d'échanger les voeux. Tixlu, Galswinthe, c'est le moment de vous promettre amour et fidélité, pour maintenant, la vie et l'éternité.

Dieu et vos témoins seront là pour témoigner de votre engagement.


Mimi se redresse comme si on lui avait piqué les fesses...
Les témoins, les témoins... mais j'en fais partie !!!marmonne-t-elle. Elle marche vers l'autel, les jambes tremblantes après avoir cherché Al du regard et va se placer un peu en retrait derrière Gals, droite comme un I, les yeux brillants ne perdant pas une miette de ce qui se passait. Pourquoi n'avait-elle pas fait venir un peintre ?!!!! Elle peste de ne pas y avoir pensé plus tôt tout en regardant Gals et Tixlu, très émue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Ven 13 Fév - 7:28

Valexan



Val n'a pu s'empêcher de sourire en voyant la mariée et son fiancé pénétré dans l'église; il n'a eut qu'une seule fois l'occasion de la rencontrer, en taverne à Polignac, mais avait apprécié immédiatement sa compagnie; et lorsque que Mimi lui avait demandé de l'accompagner, il avait immédiatement accepté. Cependant, à présent, au fur et à mesure que la cérémonie avance, il ne peut s'empêcher de se sentir mal à l'aise, peu à sa place ici seul au milieu de tant d'inconnu;

A l'annonce du credo, un sourire vient poindre sur ses lèvres, c'est là première fois depuis qu'il a passé sa pastorale qu'il a l'occasion de le réciter, et il met le plus de conviction possible à le faire, bien qu'il ne soit pas encore baptisé;


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN


Puis vient la lecture des paroles saintes, le bon moment pour lui pour s'éclipser; il se glisse sans bruit dans la travée, se dirige vers la porte, et se retourne une dernière fois vers la nef; les futurs mariés se sont avancés en compagnie des témoins pour l'acte principal du mariage, le témoignage des engagements; il s'immobilise, ne souhaitant pas troublé par sa sortie la solennité du moment, et attend qu'ils en ai finit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Ven 13 Fév - 7:28

Gypsie


Coup d’œil à Persan, qui, bras croisés, semble contrarié. Par quoi ? La prière ? Lèvres scellées, il regarde autour de lui d’un air indifférent. Bah, il se dériderait plus tard. Un souffle d’air froid sur la main de Gypsie lachée par son ami. Aussi froid que devait l’être le postérieur du duc de Billy, assis seul sur le banc rembourré destiné aux fessiers délicats. Avantage et désavantage de la Haute Noblesse parfois esseulée.

Suite de la cérémonie, l’archevêque, d’une rare élégance, prononce les divines paroles sur un ton convaincu.
Il parle alors des vœux à échanger devant dieu et témoins ; un déclic et Gypsie se lève aussitôt vers l’autel. Côté fiancé pour elle. Bientôt Mimi, devenue jolie jeune femme, est en face.

Vœux à prononcer et promesse à faire. Pas toujours facile à tenir, surtout quand Aristote s’en mêle et rappelle prématurément près de lui les êtres d’exception, préférant laisser la mauvaise herbe à sa terre. Gypsie en a fait la triste expérience à deux reprises, deux époux arrêtés net sur le chemin de leur destinée, mais pour l’heure, parole est donnée aux futurs époux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Ven 13 Fév - 7:29

Elwë


Elwë* avait essayé de se faire belle pour l'occasion, elle savait qu'il y avait de fortes probabilités pour que toute la noblesse de la région soit rassemblée au même endroit. S'habiller ne lui posa pas de problèmes, mais vint ensuite le temps délicat de la coiffure. Ses cheveux noirs, en plus d'être longs, étaient surtout rebelles et refusaient catégoriquement de se laisser coiffer en un chignon distingué. S'appercevant tout a coup qu'elle était très en retard, elle accorda la victoire par abandon a sa chevelure, puis partit en courant à la recherche d'une charette qui se rendait à Clermont

Arrivée devant la Cathédrale, elle sauta d'un bon de la charette, remerciant son bienfaiteur d'un signe de la main tout en courant en direction du batiment religieux. Elle poussa doucement la porte, n'espérant pas etre à l'heure, elle n'en demandait pas tant, mais du moins ne pas tomber à un moment inoportun. Elle tendit l'oreille:


Galswinthe,

Aujourd'hui devant Aristote et Christos, devant la communauté Aristotélicienne réunie, je te prends pour épouse et te promets amour et fidélité, pour le meilleur et pour le pire, pour maintenant, pour la vie et pour l'éternité.


Le serment... Evidemment elle avait bien choisis son moment! Elle retira ses chaussures bruyantes puis se rendit a pas de loup jusqu'au banc le plus proche, souriant d'un air contrit lorsqu'une grosse femme au teint rougeau la regarda d'un oeil réprobateur, la bouche pincée.

Elle concentra son regard sur les futurs mariés, satisfaite quand meme de ne pas avoir raté le moment crucial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   Ven 13 Fév - 7:29

Silec


Silec etait arrivé très tôt, méconnaissable parmis la foule qui commençait a arriver. Ses effets d'apparat de miliaire et licorneux, etaient dissimulés sous une grande cape noire. Il etait venu pour ses amis qui se mariaient, pour faire honneur, mais le coeur n'y etait pas. Plutôt que de faire mauvaise figure, il etait resté au fond de la cathedrale observant le deroulement de la cérémonie maintenant commencée.Il recita machinalement comme un zombie.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN


Une pensée vers sa femme qui l'avait quitté il y a peu. Un debut de larme sur sa joue vite essuyée. Un peu pour cela qu'il restait là. Sa tristesse, il ne voulait pas la communiquer pour ce si beau jour de ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage de Tixlu et Galswinthe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage de Tixlu et Galswinthe
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Mariage d'Espoire d'Amilly et Jean Zwyrowsky
» Mariage de Gian5 et Lionix
» Mariage de Hérisson53 et Sakurahime à Montluçon - 05/09/1457
» Mariage Caro Oli
» mariage de Mattdu69 et Chrie6768

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Les archives de Montpensier.-
Sauter vers: