AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une naissance en avance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Une naissance en avance...   Sam 7 Mar - 12:57

Rick avait laissé la porte du presbystère ouverte, tout à l'heure lorsqu'il était sorti en tenue de cérémonie pour célébrer le Baptême de Thomas et d'Athalia. Il ne restait plus qu'au trio de choc à pousser la lourde porte en bois. C'est ce que fit Rick d'un mouvement d'épaule, lorsqu'il arriva devant. Il aida Kory et Tia à entrer dans la pièce.

A l'intérieur, il y avait pour seuls meubles : un bureau, quatre chaises et deux grosses armoires. Cette pièce servait à Rick pour préparer ses cérémonies et pour ranger le matériel qui ne risquait rien, comme les livres de prières et les cierges. Pour le reste, son livre des vertus et les médailles de baptême, il les faisait toujours suivre avec lui. Au fond, sur la gauche, se tenait un gros poële à charbon pour réchauffer la pièce. Il était juste à côté d'une petite porte. Le trio contourna donc la table et se dirigea vers la gauche. Là, Rick ouvrit et fit entrer les deux femmes dans la chambre que le sacristain pouvait occuper. Pour sa part, il n'avait jamais dormi dedans, puisque sa soeur lui avait octroyé une chambre dans le grenier de sa demeure. Et il n'avait jamais pensé qu'un jour, elle servirait, surtout pas pour donner naissance à son enfant.

Au-dessus du lit, une croix d'Aristote, sur les côtés, deux tables de chevet et au fond du lit, une malle pour ranger le linge. Voilà ce que contenait la pièce. Elle était éclairée par une fenêtre, donnant plein sud. Une fois Tia installée plus ou moins confortablement, Rick alla tirer les volets afin d'éviter qu'un invité du baptême, en manque de sensations fortes, ait la très bonne idée de venir voir ce qui se passait. C'était aussi par pudeur qu'il faisait ce geste. Le jeune homme savait qu'il fallait du linge propre et de l'eau chaude mais il ne savait pas s'il devait aller aider sa soeur, ou s'il devait faire autre chose. Il se tourna donc vers elle et lui dit.

Kory ? En quoi puis-je t'aider maintenant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Sam 7 Mar - 13:18

Le trajet lui avait paru très long, beaucoup trop long et Tia semblait souffrir, elle devait être terriblement angoissée et Rick par la même occasion donner naissances à des enfants en avance n'était jamais bon signe, elle en avait fait l'expérience avec Matthis, un choc de la part de sa soeur, mais c'était l'ancien temps, le temps où sa famille comptait, le temps où les trois étaient soudés période révolue maintenant... Regrettable, souvenir d'une boîte sa boîte offert en cadeau de Noël a son frère et sa soeur, cette même soeur qui avait abandonné Rick pour l'ouverture. Mais pourquoi pensait-elle à tout ça ?! Certainement son inconscient, un message subliminal ? Certainement parce qu'elle associerait toujours sa soeur à la naissance de Matthis...

Il fallait se montrer forte et rassurante pour Rick et Tiadriel, c'était suffisamment difficile comme ça. Elle aida Rick a allongé sa femme sur le lit et commença à fouiller la maison, c'était propre les serviteurs faisaient leur travail. Elle souleva un pan de sa robe son pied gauche était maintenant à sa porté, elle extirpa une courte lame de sa botte, elle la tenait toujours cachée là, un réflexe de guerre. Elle posa la lame sur le bord d'une table ou de quelque chose qui y ressemblait, retira sa cape, la posa sur un coin, elle commença à farfouiller fouiner un peu partout, jusque dans la malle pour en tirer du linge...


Des tenues de chapelain... Dit elle à haute voix...

Aristote nous pardonnera c'est pour la bonne cause ! Pour accueillir une nouvelle vie, il peut pas m'en vouloir.

Elle attrapa sa lame et entreprit de couper le morceau de tissu en plusieurs bouts de petite taille, c'est alors que son frère s'approcha.

Kory ? En quoi puis-je t'aider maintenant ?

Elle releva la tête tenant d'une main sa lame et de l'autre un bout de tissu.

Met simplement de l'eau à bouillir, doit bien y avoir un puits pas loin, rapporte moi aussi de l'eau fraîche pour rafraîchir Tia.

Ah oui ! Fais détacher ou détache tous les noeuds de la maison ! Que cela nous protège d'un cordon autour d'un cou ! Si tu pouvais aussi nous trouvé de l'eau de Rose... J'ai peut-être ça au château, sinon pas grave... Je ferai sans.


Ensuite et bien tu devras attendre dehors... Avec Georges si tu veux mais ne reste pas loin... Je...

Elle s'arrêta un instant, se demandant si elle devait lui dire la suite, elle réfléchit pas longtemps, il devait savoir...

Pas loin... Elle a de l'avance, trop d'avance, il se peut que... Bref autant aller droit au but, il se peut que je doive te faire mander pour que tu choisisses entre la vie du futur enfant et celle de la mère !

Elle l'avait dit à haute voix, mais Tiadriel le savait, elle avait déjà accouché une fois. Korydwen regarda son frère avec un sourire, elle posa sa main sur son épaule.

Tout se passera bien.

Puisse Aristote m'entendre, se dit elle à elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 9:04

Rick regarda sa soeur tirer une lame de sa botte. Il fut très étonné par cela. Il ne se doutait pas que sa soeur puisse garder à portée de main une arme. Pourtant, il n'en pipa pas mot.

Des tenues de chapelain... Aristote nous pardonnera c'est pour la bonne cause ! Pour accueillir une nouvelle vie, il peut pas m'en vouloir.

Rick regarda sa soeur parler tout haut en souriant ! Ses tenues de chapelain allaient subir un lifting à la mode Kory mais c'était pour la bonne cause.

Met simplement de l'eau à bouillir, doit bien y avoir un puits pas loin, rapporte moi aussi de l'eau fraîche pour rafraîchir Tia.

Ah oui ! Fais détacher ou détache tous les noeuds de la maison ! Que cela nous protège d'un cordon autour d'un cou ! Si tu pouvais aussi nous trouvé de l'eau de Rose... J'ai peut-être ça au château, sinon pas grave... Je ferai sans.

Ensuite et bien tu devras attendre dehors... Avec Georges si tu veux mais ne reste pas loin... Je...


Rick nota dans sa tête tout ce qu'il devait faire. Mettre l'eau à bouillir et en ramener de la fraîche pour son épouse. Détacher tous les noeuds de la maison et trouver de l'eau de Rose au château. Ensuite, il devait attendre dehors, éventuellement avec Georges. Il nota le temps d’arrêt de sa sœur. Pourquoi hésitait-elle ? Y avait-il une complication ? En temps normal, il aurait peut-être su ce qu’il y avait, mais en cours de médecine, on ne lui avait pas encore parlé des accouchements. Et peut-être était-il trop impliqué pour réfléchir de manière concrète. Et soudain, elle continua et lui dit ce qu’il devait savoir.

Pas loin... Elle a de l'avance, trop d'avance, il se peut que... Bref autant aller droit au but, il se peut que je doive te faire mander pour que tu choisisses entre la vie du futur enfant et celle de la mère !

En disant cela, elle lui mit la main sur l’épaule, en souriant. Mais ses mots résonnaient dans sa tête brutalement. Le faire mander pour choisir entre Tia et l’enfant ! Non, ce n’était pas possible, ils étaient dans la maison d’Aristote et Lui, il avait toujours guidé leurs actions. Il était donc impossible qu’il ait à choisir. Enfin, il espérait fortement. Mais il connaissait le risque. Un mois en avance… C’était beaucoup trop tôt. Il le savait, il en était conscient… De toute manière, il n’y avait pas de choix à faire selon lui. C’était Tia qui était la plus importante à ses yeux. D’ailleurs, comment un homme et un mari pouvait aimer un enfant qui était la cause de la mort maternelle ? La main de Kory sur son épaule le rassurait. Il savait que son épouse était entre de bonnes mains. Kory savait ce qu’elle faisait et Aristote supervisait les opérations.

Tout se passera bien.

Ce n’était pas tout cela, mais il fallait qu’il aille faire ce que Kory lui avait demandé, car tout était question de minutes. Mais avant, il fallait qu’il aille voir son épouse. Il se dirigea donc vers le lit et embrassa le front chéri et mouillé par la transpiration.


Courage mon amour ! Tu vas voir, tout va bien se passer ! Je ne serais pas long !

Rick prit la main de Tia dans la sienne et l’embrassa tendrement. Ensuite, il sortit de la pièce. Heureusement qu’il avait toujours un seau dans la pièce. Il courut jusqu’au puits, qui se trouvait à quelques mètres de là et puisa de l’eau. Splach ! Le seau était tombé au fond du puits ! Schlac ! Schlac ! Rick remonta rapidement grâce à la chaîne, le seau rempli. Il se dirigea ensuite d’un pas rapide mais calme, en direction du presbytère. Devant la chapelle, il aperçut des tables qui avaient été dressés par les serviteurs de Sarliève et les invités qui commençaient à sortir. Il accélèra le pas afin de ne pas se faire retenir par un quelconque paroissien qui aurait voulu lui parler. Ce n’était pas le moment ! Arrivé dans la pièce, il en versa une bonne partie du seau dans la bouilloire et la mit sur le poêle chaud. Il frappa ensuite à la porte de la chambre et mit le seau à l’entrée. Il savait que désormais sa place n’était plus aux côtés de Tia !

Kory, l’eau est là et l’autre est en train de chauffer !

Ensuite, il s’occupa d’aller détacher les nœuds dans le presbystère puis se rendit au pas de course jusqu’au château. Là, il héla une servante, il ne savait plus son nom mais ce n’était pas là le plus important à ses yeux ! Il lui demanda ensuite de dénouer tous les nœuds de la maison, afin que son enfant qui allait naître n’ait pas de problème avec le cordon ombilical. Il lui demanda ensuite de lui trouver de l’eau de rose. Les minutes qui passèrent lui semblèrent les plus longues de son existence. Pourtant, elle ne fut pas longue à lui ramener un flocon. Après un remerciement très rapide, Rick retourna au pas de course jusqu’au presbytère. Une nouvelle fois, il toqua à la porte pour prévenir Kory de la présence du flacon d’eau de rose.

Dernière étape, il devait retourner à la
chapelle, afin de retrouver Georges.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 10:07

Soutenue par Kory et Rick, ils avancèrent jusqu'au presbytère. Si aucune contraction ne la cloua sur place, ni ne la plia en deux, la poche des eaux se rompit au moment d'atteindre la porte du presbytère. Elle tressaillit légèrement en sentant le liquide chaud couler le long de ses jambes. Elle savait que ça hâterait le travail. Evitant de regarder sa belle-soeur et son époux, elle fixait un point droit devant elle, suivant le mouvement. Elle aurait aussi bien pu se rendre à Tombouctou qu'elle n'y aurait vu que du feu.

Si la porte n'avait pas été déverrouillée, elle aurait pu croire que Rick voulait la défoncer. Elle céda à son coup d'épaule et ils entrèrent tous trois. Tiadriel jeta à peine un coup d'oeil à la pièce et à son mobilier. Elle avait besoin de s'asseoir pour souffler. Ils contournèrent une table et entrèrent dans une autre pièce, la chambre. Elle allait pouvoir s'allonger. Une chance ! C'était toujours nettement plus confortable qu'un banc d'église. Elle s'installa péniblement dans le lit, puis regarda Rick tirer les volets.

Merci !

Une fois "seule", Kory et Rick étant occupés, ses préoccupations lui revinrent en tête. Son angoisse redoubla. Elle se posait trop de questions et ça la minait. Elle savait que ce n'était pas le meilleur état d'esprit pour enfanter, mais elle avait beau tenter de se raisonner, elle n'y parvenait pas. C'était beaucoup trop tôt. Les risques étaient trop grands. Elle ne voulait pas perdre son enfant.
Elle se crispa à la contraction suivante, haletante. Elle avait chaud et aurait bien sauté dans la rivière fraîche si elle avait pu. Elle entendait Kory et Rick discuter. Forcément, il manquait des petites choses pour un accouchement. Un presbytère n'était pas vraiment le lieu pour cela.

Pas loin... Elle a de l'avance, trop d'avance, il se peut que... Bref autant aller droit au but, il se peut que je doive te faire mander pour que tu choisisses entre la vie du futur enfant et celle de la mère !

Un frisson la parcourut. Pourtant, elle savait que ça pouvait arriver. Cela avait même de grande chance de se produire. Les conditions n'étaient pas idéales. Mais l'entendre prononcer clairement à haute voix... Cela rendait la chose terriblement plus réelle. Elle lutta contre la bouffée de panique qui l'assaillit à cet instant. Il fallait absolument qu'elle se détende. Pour le bébé !

Rick s'approcha alors et lui déposa un baiser sur le front. Elle lui sourit faiblement.

Courage mon amour ! Tu vas voir, tout va bien se passer ! Je ne serais pas long !

Elle hésita.

Si... Si ça devait mal se passer... Sauve le bébé, je t'en prie !

Elle savait qu'elle le mettait sûrement à la torture mais elle avait voulu qu'il connaisse sa volonté. Même si elle n'avait pas la décision finale... Il prit sa main dans la sienne et l'embrassa avant de quitter la pièce.

Elle aurait tellement voulu qu'il reste à ses côtés. Elle était tellement effrayée... Elle reporta son attention sur Kory pour éviter de penser, observant le moindre de ses gestes. Mais elle était toujours aussi tendue. Elle sentait les contractions se rapprocher de plus en plus, se crispant sous la douleur, laissant échapper un cri de temps en temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 10:43

Tout allait vite, bien trop vite, il est des accouchements où l'attente dure des heures où les futures mères se tordent de douleur, un peu comme Sibella qui avait mis un peu de temps, autant Tiadriel cela semblait aller si vite, c'était surprenant. Korydwen attendant que son frère revienne, s'approcha de Tia et posa son oreille sur le ventre, elle entendait plusieurs bruits, elle essaya de se concentrer, l'une des possibilités pour que cela aille bien vite, c'était que le bébé venait de mourir dans le ventre de sa mère et qu'Aristote veuille l'expulser... Mais de nombreux bruits voulaient lui faire comprendre que ce n'était pas le cas.

Elle profita de l'absence de Rick pour découper complètement la robe avec sa lame, cela serait plus simple pour la lui retirer, elle semblait si tirailler par les douleurs. Korydwen tirait les bouts de tissus, c'était un peu gênant, même beaucoup de voir sa belle-soeur à moitié nue, mais elle n'avait pas trop le choix, il fallait débarrasser Tia des choses encombrantes. Elle posa un simple drap sur Tiadriel et tira le bout de tissus qui cachait encore sa poitrine tout en tenant le drap, technique, art même que de déshabiller une femme sans voir ses formes, ne pas déranger Tiadriel et ne pas virer au rouge confusion.

Rick venait de revenir enfin il avait cogné contre la porte, elle avait récupérer le seau d'eau.


Merci Rick ! Tout ce passera bien ! Elle en était convaincue, il ne pouvait en être autrement sinon elle ne s'appelait pas Korydwen !!

Elle attrapa le seau d'eau, elle serait seule face à une femme qui accouchait ça l'angoissait terriblement, mais elle n'était pas du genre à demander de l'aide et à troubler une fête, enfin si sauf quand c'était elle qui accouchait... Elle plongea un bout de tissu dans l'eau fraîche et l'appliqua sur le visage de Tiadriel tout en réfléchissant à un stratagème, elle ne pouvait accueillir le bébé et en même temps sacrifié sa main à Tiadriel... Il fallait trouver et vite, elle posa le tissu mouillé sur le front de Tia, détacha avec empressement sa bourse de sa robe, la vida éparpillant les pièces sur le sol !


Ouais je les donnerai à la quête de la chapelle si tu laisses l'enfant de Tia en vie ! Une sorte de compromis avec toi là-haut ?! Ca tt'va ?!

Tout en déchiquetant les bouts de tissus, elle implorait Aristote pour que tout finisse bien, elle finit par remplir sa bourse de morceau de robe, c'était moelleux et doux, elle le glissa dans la main de Tia.

Tiens... En guise de main à trucider, j'ai pas mieux sous la main !

Elle plongea ses mains dans l'eau froide et poussa un juron du tonnerre.

Rhaaaaaaaa *ù^''(" de ç_è'y-é ç-èé* #~{r( froiiiiiiiiiiiiiiiid !

Elle sautilla dans tous les sens pour se réchauffer, puis alla chercher la marmite d'eau chaude, elle l'approcha d'elle, elle plongea une sorte de louche dedans et rempli une bassine, enfin ça ressemblait plus à un pot de chambre qu'autre chose ! Elle déposa quelques gouttes d'eau de rose que Rick avait rapporté, un doux parfum se dégageait, un bout de tissu plongé dedans et voilà qu'elle badigeonne le ventre et la future sortie de l'enfant, parait que ça aidait... Verrait bien !

Mais alors qu'elle badigeonnait Tia, elle vit un truc bizarre, enfin pas bizarre, surtout étonnant une touffe de cheveux rougeâtre, l'effet sanguinolent de l'intérieur de la maison.

Rhoooooooooo p'tain Tia ! L'est pressé l'gosse ! Bloque et pousse dès qu'tu sens une contraction !

Korydwen négociait la sortie de l'enfant tout en parlant à Tia en la rassurant, en lui parlant de l'avancer de l'enfant, les épaules bloquer et pousser, tout arriva très vite et l'enfant pesait un bon petit poids lorsqu'il glissa dans ses bras, un peu gluant mais appétissant, oups... Elle avait oublié la lame et là il fallait négocier, l'enfant toujours dans les bras, elle le posa entre les jambes de sa mère. L'enfant en profita pour hurler, premier hurlement, première bouffé d'air, tout allait bien...

Toi tu bouges pas ! Sinon j'suis plus d'ce monde ! Elle se jeta sur sa lame et la plongea dans les flammes de la cheminée, puis s'approcha du cordon et le coupa, c'était combien de doigts déjà ? 7 pour les 7 jours de la semaines ? Nan 4 ?! Oui c'était ça 4 pour les quatre saisons ! Elle attrapa un bout de robe de curé et emmitoufla l'enfant dedans, mais là encore une chose bizarre, alors qu'elle allait regarder le sexe de l'enfant. Le ventre de Tiadriel était toujours aussi rond et remuait légèrement.

Bordel !! Oups c'était sorti tout seul...

Bon euh Tia t'as une fille et euh, y a un numéro deux qui se pointe...

Tout en approchant sa fille de Tiadriel, Korydwen réfléchissait à ce qu'elle devait faire de l'enfant en attendant de sortir l'autre et que Rick revienne.

Euh tu crois pouvoir la garder dans tes bras le temps de sortir l'autre, ou il faut que je la case dans un coin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
*Tite_graine*
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 11:47

Non, mais c'est toi qu'as craqué !!! T'es folle de me manger le pied comme ça !

Elle avait prévenu son autre elle de ne pas la chercher. Alors pourquoi s'étonnait-elle de sa réaction ? Elle lui avait bien dit qu'elle lui croquerait un orteil. Elle n'avait qu'une parole. Elle ne disait pas les choses en l'air, juste pour faire sa crâneuse.

Mais elle n'avait pas le temps de continuer de se disputer sans fin. Il se passait des choses bizarres la dedans. Elle flippait grave ! Son autre elle n'avait pas l'air si inquiète. Elle semblait plus vouloir se battre. Pour quelle raison ? Elle n'en savait rien. Elle ne pouvait deviner que son autre elle lui enviait sa place. Et coincée comme elle l'était, elle ne risquait pas de pouvoir échanger avec son autre elle.

Dis moi c'qui se passe ! Je veux voir aussi ! C'est pas normal ces tremblements à chaque fois ! Tu vas voir que la maison va nous tomber dessus si ça continue ! Faudrait appeler Maman et lui dire de se reposer un peu non ?

Elle en avait de bonnes ! Elle voulait voir quoi ? Le néant ? Il n'y avait rien, strictement rien à voir de différent de ce qu'elle voyait ! De l'eau partout !!!

"Sais pas c'qui s'passe ! Je vois rien non plus ! Je sais juste que ça tremble de façon bizarre ! Je sais pas si ça nous tombera dessus. Tu crois que le ciel peut faire ça ?
Et comment on l'appelle Maman pour lui dire ? T'as un truc pour faire ça ?"

Alors qu'elle discutait avec son autre elle, soudain, il se passa quelque chose !

"Oh ! Attends, j'vois un truc ! On dirait un trou ! Il y a de la lumière !"

Et comme pour confirmer ses dires, tout d'un coup le niveau d'eau baissa dangereusement jusqu'à... Oui, jusqu'à zéro. Ça devenait franchement... Pas de panique !

"Le trou nous a piqué notre eau... Comment allons-nous faire ? Tu crois qu'il faut la suivre ? Peut-être qu'on trouvera une maison plus grande derrière le trou ? Elle est bien allée quelque part..."

Elle hésitait un peu quand même. Courageuse mais pas téméraire. Mais elle avait voulu plus d'espace, c'était peut-être la solution qu'elle avait demandé ?

"J'y vais ?
J'y vais pas !
J'y vais ?
J'y vais pas !
Allez, j'y vais !
Courage !
Rendez-vous de l'autre côtééééééééééééééééééééééééé !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tite_Pousse
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 12:28

"Sais pas c'qui s'passe ! Je vois rien non plus ! Je sais juste que ça tremble de façon bizarre ! Je sais pas si ça nous tombera dessus. Tu crois que le ciel peut faire ça ?
Et comment on l'appelle Maman pour lui dire ? T'as un truc pour faire ça ?"

Bon on était pas plus avancé à l'arrivée car l'Autre ne savait pas plus qu'elle comment faire pour appeler leur Maman, ni d'ailleurs ce qui se passait. Elle réfléchissait pour savoir comment faire ? Peut-être en refaisant du catch ! Parfois quand elle jouait toutes les deux, leur mère les calmait avec la main sur le ventre. Si elles faisaient la samba, de l'autre côté du mur de la maison, il se pouvait que maman comprenne le message. Bon, le plus dur n'était pas de faire du catch ou de danser la samba mais plutôt de convaincre l'Autre de céder un peu la place pour prévenir Maman que si elle continuait ainsi à bouger dans tous les sens, la maison du Ventre allait s'écrouler.

Et puis, soudain, elle fut alertée par son Autre. Elle était encore la première à voir les trucs. Toute façon, elle était toujours la première dans les bons coups. C'est elle qui goûtait tous les plats en premier, laissant que quelques gouttes des meilleures breuvages ! C'est elle qui se rendormait la première, forcément puisqu'elle avait le ventre plein, elle prenait la meilleure place. Après, difficile pour elle de trouver le sommeil dans son espace exigu.

"Oh ! Attends, j'vois un truc ! On dirait un trou ! Il y a de la lumière !"

De la lumière ? Comment c'était possible ça ? Depuis le temps qu'elles étaient dans leur studio inondé, elles n'avaient jamais vu la lumière du jour. C'était assez étonnant quand même, ce truc. A son avis, il fallait se méfier quand même... Ah mais qu'est ce qui se passait d'un coup ??? On venait de leur voler la piscine intérieure de leur logement ??? Ah ben non, ils avaient pas le droit de faire ça... C'était le seul confort qu'elles avaient et on leur volait ? Sans leur demander leur avis qui plus est ? Elle n'était pas d'accord du tout...

"Le trou nous a piqué notre eau... Comment allons-nous faire ? Tu crois qu'il faut la suivre ? Peut-être qu'on trouvera une maison plus grande derrière le trou ? Elle est bien allée quelque part..."

L'Autre ne semblait pas se méfier du trou voleur... Elle se penchait de plus en plus comme si elle était attirée par lui. Si elle continuait elle allait tomber dedans. C'était peut-être la solution après tout. L'Autre semblait vouloir déménager et suivre l'eau. Si elle partait, ça voulait dire que leur maison serait pour elle toute seule. Mais c'était la classe internationale ça. Le soucis, c'est qu'elle semblait hésiter maintenant. Avait-elle pensé qu'elles allaient être séparés ?

"J'y vais ?
J'y vais pas !
J'y vais ?
J'y vais pas !
Allez, j'y vais !
Courage !
Rendez-vous de l'autre côtééééééééééééééééééééééééé !"

Oui oui vas-y... C'est ça à plus tard de l'autre côté....

Youpi ! L'Autre était partie dans le trou sans nom et le logement était vide... Il n'y avait qu'elle dedans... Elle avait enfin de l'espace pour bouger, pour danser, pour vivreeeeeeeeeeeeeeee.... Mais au bout d'un instant, elle s'aperçut qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas comme elle voulait... Elle avait du mal à comprendre quoi... Etait-ce l'absence de l'eau maternelle ou alors l'absence de l'Autre...? Il lui manquait un truc et c'était difficile à dire ce que c'était. Et puis cette lumière qui l'empêchait de dormir... C'est fou, elle qui pensait pouvoir mener la belle vie après le départ de sa coloc, elle voyait que ce n'était pas le cas... Et si elle s'était fait mal en tombant ? Elle avait peut-être besoin d'aide ? Elle se tourna une nouvelle fois, cherchant à trouver le sommeil. Mais difficile de s'endormir sans le clapotis de l'eau et avec ce jour... Et puis, la maison tremblait toujours un peu quand même... Pas très rassurant quand même. Et d'un coup, elle voulut se rassurer en se rapprochant de sa moitié, et elle ne sentit que le vide autour d'elle. Elle était seule, sans sa piscine et avec une maison tremblante.... Elle voulut rentrer en contact avec l'Autre...

Eh Ho ! Ca va ? T'as rien de cassé ?

Pas de réponse... Qu'avait-elle dit l'Autre en sortant ? Que la maison était plus grande de l'autre côté ? Bon après tout, quand il fallait y aller, fallait y aller. Elle s'approcha du trou et y glissa timidement un pied dedans... Non après tout, elle pouvait pas y aller comme ça... Elle ne se sentait pas prête à abandonner cette maison... Oh et puis si... Elle remit son pied devant le trou en se disant glissera glissera pas... Et à ce moment là, nouvelle secousse dans la maison qui lui fit perdre l'équilibre. Elle se mit à faire une chute. Elle tenta de se rattrapper là où elle pouvait de manière désespérée. Elle voulait retourner là haut... Au secours, je glisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 12:49

Tiadriel regarda Kory s'approcher et l'examiner. Elle posa son oreille sur son ventre. Le bébé semblait s'être calmé. Forcément, s'il devait naître, il n'avait plus le temps de faire la bamboula. Ce n'est pas pour autant qu'elle n'était plus torturée. A choisir, elle préférait la fête aux contractions... Maintenant qu'elle y repensait, le travail avait sûrement commencé dès son réveil, quand elle s'était penchée pour se chausser. Elle avait pensé à un effort excessif... Elle n'en était plus très sûre... Ce dont elle était certaine, c'est que la perte des eaux avait considérablement accéléré le processus de délivrance.

Kory s'occupa, après son écoute attentive, de la mettre plus à l'aise. Sa belle-soeur fut sûrement la plus gênée des deux. Tiadriel était bien trop contente d'être un peu moins engoncée dans sa robe, qu'elle réussit à se détendre un tout petit peu. Elle salua intérieurement la prouesse faite par Kory pour préserver sa pudeur. Elle appréciait.

Rick déposa le seau d'eau fraîche devant la porte et Kory alla le chercher. Quand Kory appliqua le linge froid sur son visage, elle sentit la fraîcheur l'envahir, lui faisait énormément de bien. Elle avait l'impression de mijoter dans une marmite au-dessus des flammes tellement elle était en nage. Puis elle posa le linge sur son front et détacha sa bourse. Tiadriel la regardait faire, intriguée, se demandant ce qu'elle avait en tête. Elle délaça sa bourse et la renversa, marchandant ensuite avec le Très-Haut... Jamais elle n'avait vu sa belle-soeur comme ça ! Qu'avait-elle entendu en collant son oreille sur son ventre ???

Loin d'être rassurée, elle observait toujours Kory, qui maintenant remplissait sa bourse avec des linges. Ce n'est que quand elle lui tendit qu'elle comprit ce qu'elle voulait en faire. Son explication confirma qu'elle avait vu juste.

Tiens... En guise de main à trucider, j'ai pas mieux sous la main !

Merci ! lui souffla-t'elle.

Elle aurait ri dans d'autres circonstances en entendant sa belle-soeur jurer ensuite. Elle venait de tremper les doigts dans l'eau froide et ne semblait pas apprécier la température. Tiadriel aurait plongé en entier dans l'eau si elle l'avait pu. Elle regarda Kory sautiller un peu partout. Elle faisait peut-être une danse de l'enfantement ? Elle ne savait pas si cela existait mais ça aurait pu se révéler utile aujourd'hui.

Elle la badigeonnait avec l'eau parfumée, Tiadriel trouvait cela agréable, l'odeur lui chatouillant doucement les narines quand...

Rhoooooooooo p'tain Tia ! L'est pressé l'gosse ! Bloque et pousse dès qu'tu sens une contraction !

Déjà ?

Tiadriel était plus que surprise. Pour être pressé, il l'était, à n'en point douter. Elle bloqua et poussa au rythme des contractions, criant plus ou moins forts sous la douleur et les efforts, reprenant son souffle entre chaque poussée. Sous les encouragements de Kory, le bébé naquit enfin. La jeune maman se détendit alors et se laissa retomber sur les oreillers sous les cris puissants de son nouveau-né. Il était vivant !

Elle reprenait son souffle pendant que Kory se "battait" avec le cordon ombilical. Elle attendait de savoir si c'était une fille ou un garçon quand Kory jura encore.

Bordel !!

Quoi ? Il y a un soucis ?

Elle attendait inquiète. Sa belle-soeur voulait-elle sa mort ?

Bon euh Tia t'as une fille et euh, y a un numéro deux qui se pointe...

Apparemment... Oui !

Comment ça un numéro deux ? Tu es sérieuse ?
Deux bébés ? Deux bébés ! A moitié hystérique...Impossible...

Kory approcha alors la petite d'elle. Elle tordit un peu le coup pour la voir plus vite. Elle n'était pas aussi grosse que Georges. Mais si elle n'était pas toute seule, il était normal qu'elle soit moins grosse que son frère.

Euh tu crois pouvoir la garder dans tes bras le temps de sortir l'autre, ou il faut que je la case dans un coin...

Je la prends ! Je veux la voir !

Elle tendit les bras et prit délicatement sa fille dans ses bras. Une petite fille. Qu'est-ce qu'elle était mignonne, un peu fripée, mais mignonne quand même.

Kory ? Je te présente Aliénor !
Nous feras-tu l'honneur d'accepter de devenir sa marraine ?

Ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour lui demander ça, mais elle venait de se rendre compte que ni Rick, ni elle, ne lui avait encore demandé de l'être. Elle embrassa tendrement le front de sa fille, puis la cala contre sa poitrine de façon à ce qu'elle ne tombe pas. Elle ne gigotait pas trop, ça ne devrait donc pas poser de problème.
Une question lui vint alors à l'esprit.

Tu crois qu'il va arriver bientôt le deuxième ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 13:08

Dépassée par les évènements et pas qu'un peu complètement, c'était de la folie pure, ceci expliquait cela, des jumeaux, fallait que ça tombe la première fois où elle était seule pour s'en débrouiller, c'était comme les joutes, la seule fois où elle avait jouté enceinte il avait fallu qu'elle tombe et finisse à l'épée, quel savon ce jour là. Et là, elle avait la vie de pas moins de trois personnes entre les mains, le coup de pression bonjour, c'était carrément flippant, qu'une envie se barrer en courant en direction de la porte.

Korydwen essayait de reprendre son souffle et ses esprits, pas de remontant ici, désespérant, elle aurait bien pris un bon verre de prune, là tout de suite maintenant. Aristote leurs envoyait des jumeaux...

Sans compter l'hystérie passagère de Tia qui ne l'aurait pas été... Elle se voyait bien faire entrer Althiof dans sa propre chambre après son propre accouchement, "bein écoute mon chéri, t'as été super productif, j'sais pas c'qui s'est passé la nuit, mais alors on a eu le jack-pot deux pour l'prix d'un, nan nan tu vois pas double, pour une fois c'est pas à cause d'une cave vidée"... Rholalala comment le dire à Rick, il allait péter une pile, déjà un c'était la fin du monde, mais alors deux...


Kory ? Je te présente Aliénor !
Nous feras-tu l'honneur d'accepter de devenir sa marraine ?


La super question qui détend et brise l'espace d'un instant l'atmosphère tendue de la pièce.

Euh ouais bien sur ! Aliénor ! Bienvenue à toi petite Aliénor !

Bing et voilà qu'elle se prenait comme une poêle dans la tête, encore un filleul, enfin une cette fois, en même temps elle le savait officieusement.

Tu crois qu'il va arriver bientôt le deuxième ?

Euh bein ça... Vu la vitesse de la première, je pense que oui !


Tout en se déplaçant elle regarda entre les jambes de Tiadriel et elle vit un bout de ?! Piiiiiiiiiiied ! Sortir et rerentrer.

Erf, je crois que ça va être très long... Pas retourner le bébé... J'ai vu un pied !

Levant les yeux au ciel !

Et oh toi là-haut tu tiens pas tes promesses ! V'la qu'tu nous l'envoies à l'envers !

Pas de panique, nan nan pas le moment de paniquer...

Bien... Tu sens une contraction tu pousses, mais moins fort qu'avant... Ca va être long...

Jamais, elle n'avait fait à l'envers... Advienne que pourra !! Réfléchit vite Kory et concentre toi, sur le pied de l'enfant, attention tu sais pas où elle le cordon... Respire, calme et concentration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
*Aliénor*
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 13:20

Voilà ! Elle y était. Elle avait passé le trou. Passage difficile, il y avait un rétrécissement non signalé au bout. Elle avait bien cru que sa tête resterait coincée. Mais quelque chose l'avait ensuite aidé et tiré. Elle pensait retrouver le chaud bain qui la berçait. Au lieu de cela, elle ne sentit que le froid. Où était passé le jacuzzi ?

Surprise, elle ouvrit la bouche et là... La catastrophe ! Un truc bizarre lui brûla la gorge et elle... hurla. Elle poussa son premier cri. Cri de surprise, de douleur, de vie. Et comme si ça ne suffisait pas, des menaces qu'elle ne comprit pas !

Toi tu bouges pas ! Sinon j'suis plus d'ce monde !

"C'est à moi qu'elle parle ? Pourquoi je comprends rien à ce qu'elle dit ? Puis, je la vois vraiment pas bien.
Où sont mon trou et mon eau ?"

Puis elle se rendit compte qu'il lui manquait quelque chose, une chose importante, vitale ! Son autre elle ! Elle avait disparu ou alors elle avait fait sa froussarde et n'avait pas suivi... Puis celle qui lui avait déjà parlé lui coupa un truc. Mais, mais...

"Eh mais c'est par là que je mange ! Comment je vais faire maintenant ???"

Elle s'en fichait et ne lui répondit même pas. Mais elle fit un truc chouette. Elle l'enroula dans quelque chose et elle eut plus chaud. Du coup, elle se calma et arrêta de pleurer. Elle s'intéressa enfin un peu plus à ce qui l'entourait, tentant de comprendre son nouvel environnement.

Elle capta une voix familière, beaucoup plus nette que quand elle était dans sa maison dans l'eau. La voix de sa maman ! Elle n'était donc plus dedans elle ? Donc, elle allait la "voir" ? Ah mais apparemment, il y avait un soucis parce que sa maman eut un raté dans sa voix. Depuis le temps qu'elle l'écoutait, elle savait les repérer.

Elle changea de bras, elle changea d'ambiance. Elle sentit la différence. Elle savait que c'était elle, sa maman. Elle était contente. Elle avait chaud, elle était enfin bien dans ce monde bizarre. Il avait l'air tellement grand et elle s'était sentie tellement perdue. Mais là, elle retrouvait quelque chose de familier, de connu.

Puis un nom. Son nom ? Oui, peut-être...

"Aliénor... Hum, c'est pas mal, c'est même joli, j'aime bien ! Je suis d'accord pour porter ce prénom ! Merci de me l'avoir donné !"

Un baiser déposé sur le front. Elle sentit qu'elle aimait déjà sa maman. Mais naître, ça fatiguait. Elle ferait bien un petit somme. Elle n'avait pas faim de toute manière. Alors autant dormir. Peut-être qu'elle retrouverait son autre elle comme ça. Sa maman la cala contre sa poitrine, elle ferma ses petits yeux et s'endormit paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Dim 8 Mar - 22:11

Rick revenait de la chapelle. Il avait fait le "voyage" là-bas pour récupérer Georges. Et c'est donc en compagnie de son fils, qui tenait une épée en bois, qu'il se dirigea vers le presbytère. Mais sur le chemin, il eut une idée afin que son petit garçon laisse tomber son épée. Il ne pouvait lui enlever de lui-même sous peine de le faire à nouveau hurler. Il le tourna donc vers lui, évita de justesse le bout de bois et lui dit

Georges, on va aller voir Maman et le bébé ! Et si on lui apportait des fleurs à Maman pour lui dire qu'on aime ! Tu es d'accord ?

Mais n'attendant pas vraiment une réponse compréhensible du garçonnet, Rick se dirigea vers un parterre de fleurs. Il espérait que Kory ne lui en voudrait pas de cueillir quelques décorations florales. Il n'avait vraiment pas pensé qu'aujourd'hui, ce serait le jour où le nouveau bébé arriverait, sinon il aurait prévu une chemise neuve pour l'accueillir, comme le voulait la tradition.

Arrivés devant plusieurs jolis fleurs, Rick s'accroupit et en prit une magnifique et la montra à Georges, qu'il avait appuyé contre lui, debout, bien calé. Il lui fit voir comment sentir la fleur en l'approchant d'abord de son nez.

Hum ça sent bon !

Puis, il fit pareil en l'approchant du nez du petit garçon !

Ca sent bon ? On en prend d'autres pour Maman ?

Rick sourit à son fils. Il tentait par tous les moyens d'éviter de penser à ce qui se passait dans la chambre du presbytère. Il ne fallait pas montrer à Georges, qu'il y avait un problème.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Georges*
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Lun 9 Mar - 5:26

Ils avaient quitté la Chapelle. Georges ne savait pas où était sa maman. Il aurait bien voulu la voir. Et peut-être voir le bébé. Il allait mettre longtemps à sortir ? Il ne savait pas. Et puis, il ne savait pas non plus combien de temps représentait longtemps... Et puis, il voulait lui montrer le cadeau qu'il avait reçu. Pour faire comme elle, quand elle traquait les méchants sur les remparts de Montpensier. Elle était forte, sa maman !

Georges, on va aller voir Maman et le bébé ! Et si on lui apportait des fleurs à Maman pour lui dire qu'on aime ! Tu es d'accord ?

Ah ?! Il était sorti le bébé ? C'était une petite fille ou un petit garçon ? Aurait-il un petit frère ou une petite soeur ? Les deux ? C'était possible ça ?
Des fleurs ? Bien sûr, il était bête, il fallait aussi faire un cadeau à Maman. Il ne pouvait pas lui donner son épée en bois, vu qu'elle en avait déjà une vraie. Alors pourquoi pas des fleurs ? C'était un malin son papa ! Et il avait de bonnes idées, pas toujours, mais là, il en avait eu une bonne.

Arrivés près de fleurs, le petit garçon se retrouva debout, bien calé contre son papa, son épée toujours collée à lui. Papa prit une jolie fleur et lui montra comment la sentir. Il se pencha vers la fleur tendue pour mieux s'imprégner de son odeur. C'est vrai qu'elle sentait bon.

Ca sent bon ? On en prend d'autres pour Maman ?

Gada bada la !

Il opina doucement de la tête pour montrer qu'il était d'accord pour que son papa cueille d'autres fleurs. Lui, il ne pouvait pas, il avait les mains prises. Et puis, il ne savait pas comment il fallait les choisir. Il était plus attiré par celles qui étaient un peu tombantes ou bien celles avec des pétales en moins.

_________________
Fils de Tiadriel & Rick
Grand frère d'Aliénor et Patience
Cou-zin d'Eléa, Matthis et Timothée
Presque Filleul d'Althiof et Elwë*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Lun 9 Mar - 5:55

Euh ouais bien sur ! Aliénor ! Bienvenue à toi petite Aliénor !

Sa belle-soeur était super emballée. Peut-être que la découverte de cette jumellité l'avait plus qu'ébranlée. Elle savait que ce n'était pas le meilleur moment pour cette annonce. Mais au moins, si le pire arrivait, la petite serait en sécurité, choyée et aimée. Et Rick ne serait pas seul pour s'en occuper.
Elle-même avait du mal à digérer la nouvelle de ce deuxième bébé inattendu. Elle n'y croyait toujours pas. Elle avait déjà un merveilleux trésor, dormant paisiblement. Il fallait qu'elle voit son petit frère ou sa petite soeur pour que l'idée devienne concrète. Mais avant de pouvoir constater les faits, il faudrait qu'elle fournisse encore un effort supplémentaire pour l'aider à naître. Elle était fatiguée, mais pour l'instant, Aristote lui interdisait de se reposer. Kory répondit alors à sa dernière question.

Euh bein ça... Vu la vitesse de la première, je pense que oui !

C'était toujours ça. Si la souffrance pouvait cesser bientôt. Elle ne s'en plaindrait point. C'était sans compter sur...

Erf, je crois que ça va être très long... Pas retourner le bébé... J'ai vu un pied !

Elle aurait pu croire que Kory lui faisait une mauvaise blague. Sauf qu'elle ne lui aurait jamais fait ça dans un moment pareil. Donc... Elle était sérieuse. Le bébé se présentait à l'envers... Son pouls s'accéléra d'un coup. L'angoisse la reprit et lui vrilla les boyaux. Elle lutta contre la nausée qui lui monta au creux de l'estomac. Tellement de choses pouvaient se passer quand un enfant se présentait à l'envers. Si elle avait vu un pied, il était trop tard pour espérer le retourner manuellement et le mettre dans le bon sens. Et si elle ne se contrôlait pas assez lors des poussées... Elle risquait de le tuer...

C'était saisissant ce sentiment de panique qui pouvait tout submerger, annihilant toute raison, faisant entrapercevoir les choses les plus catastrophiques et les plus noires, le mauvais côté de ce qu'il pouvait arriver. Pourtant Kory semblait si calme... Comment faisait-elle ? Il fallait que Tiadriel se ressaisisse. Elle tenta de caler sa respiration sur celle du petit être qui dormait sur elle. Aliénor était paisible, en confiance. Elle prit tout ce qu'il pouvait y avoir de bien dans cette vision, dans cette petite vie qui s'éveillait. Elle sentit son esprit s'apaiser, tout comme les battements heurtés de son coeur.

Bien... Tu sens une contraction tu pousses, mais moins fort qu'avant... Ca va être long...

Oui... Très bien... Merci d'être là, Kory !

A la contraction suivante, elle bloqua et poussa plus doucement. Elle espérait être quand même efficace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Lun 9 Mar - 5:56

Gada bada la !

Le petit garçon qui tenait fermement son épée dans les bras, opina de la tête ! Il ne fallait pas être un grand sorcier pour comprendre que cela voulait dire oui. Rick prit donc plusieurs fleurs ici ou là, mais pas trop non plus pour ne pas abîmer le parterre de Kory. Si Tournesol le surprennait ici, ça risquait d'être sa fête. Et en plus, sourd comme il était, s'il avait oublié son appareil, ils auraient du mal à s'enfuir, Georges et lui ! Un coup d'oeil à gauche un coup d'oeil à droite, toujours personne tant mieux ! Aristote ne dirait sûrement rien, puisque les fleurs devaient être à disposition, enfin Rick l'espérait. Une fois le bouquet terminé, Rick se releva et récupéra l'enfant dans ses bras. Il était bien chargé du coup, d'un côté son fiston et de l'autre, leur cadeau fleuri...

Depuis combien de temps était-il absent ? Normalement pas trop, mais il ne savait pas combien de temps, il faudrait à Tia pour mettre au monde leur enfant. Arrivés dans la pièce, Rick posa les fleurs sur la table et assis son fils à côté. Il le débarassa de sa couche de vêtements, pour qu'il ne prenne pas froid lorsqu'il ressortirait. Devait-il prévenir Kory de son retour ? Le jeune homme hésita car si elle était très occupée, elle ne serait pas heureuse d'être dérangée. Mais d'un autre côté, si elle avait besoin d'aide... Il prit la décision de rester là et de s'occuper de son fils.

Que pouvait-il faire pour occuper le petit garçon ? Il aurait bien essayé de le faire marcher, mais avec le cadeau qu'il avait reçu de la part de son cousin, c'était pas sûr qu'il accepte de lui tendre les mains pour apprendre un nouvel exploit. Les fleurs ça n'avait pas marché comme il espérait. Est-ce que cela irait mieux de le prendre par les bras ? Pas sûr... Il regarda son fils en souriant.

Tu la donnes à Papa ton épée ? On la pose à côté du cadeau de Maman ?

Rick, assis sur la chaise, tendait les bras en direction du petit garçon, bien installé sur la table... Au pire, il ne lui resterait que la solution de lui raconter une histoire. Mais quelque chose lui disait que le petit garçon ne voudrait sûrement pas une histoire avec Marguerite, la vache...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Georges*
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Lun 9 Mar - 6:20

Son papa avait compris et avait fait un joli bouquet de fleurs. Puis, ils étaient entrés tous les deux dans une autre maison. Plus petite que la grande bâtisse de pierres, là où avait eu lieu la cérémonie bizarre avec les enfants et l'eau.

Il fut assis sur la table par son papa et il lui enleva une couche d'habits. Georges se gratta le cou. Saleté d'habits du dimanche ! Et pendant que son papa réfléchissait à il ne savait quoi, il attrappa une fleur. C'était tentant d'écueiller la marguerite. Il tira sur un pétale, puis un autre et encore un... Et ainsi de suite. Quand il ne resta plus un seul pétale et qu'il se retrouva avec le coeur et la tige en main, il se dépêcha de jeter le tout par terre. Son papa ne verrait peut-être rien, occupé comme il l'était par ses pensées.

Puis il regarda Georges et lui sourit. Il avait fini de penser ?

Tu la donnes à Papa ton épée ? On la pose à côté du cadeau de Maman ?

Tout ce temps, il avait réfléchi au moyen de lui piquer son cadeau ? Les adultes... Qu'ils étaient tenaces !
Il regarda le cadeau de sa maman, puis son papa, puis son épée.
Que faire ?
Il réfléchit un instant puis il eut une super idée. Il avait vu Matthis faire. Il tenta de glisser son épée dans sa ceinture. Il batailla un moment, puis très maladroitement, il réussit à la coincer. Il sourit de toutes ses petites quenottes et accepta de tendre les bras à son papa.

Mais alors qu'il allait lui toucher les mains, un horrible cri se fit entendre dans la pièce d'à côté. Le petit garçon sursauta, manquant tomber de la table. Il tourna lentement la tête du côté de la porte close. Est-ce sa maman qui avait crié comme cela ? Que se passait-il donc dans cette pièce ? Quelqu'un la torturait ??? Pourquoi ferait-on du mal à sa si gentille maman ?
Il regarda son papa, très inquiet, ne sachant pas trop comment il devait réagir. Il était à deux doigts de se remettre à pleurer. Sa petite lèvre frémissait, prémices à la crise de larmes.

_________________
Fils de Tiadriel & Rick
Grand frère d'Aliénor et Patience
Cou-zin d'Eléa, Matthis et Timothée
Presque Filleul d'Althiof et Elwë*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Lun 9 Mar - 6:46

Rick regardait son fils. Y avait pas à dire, il était vraiment très observateur pour son âge. Le jeune homme se demandait ce qu'il faisait avec l'épée pendant un court instant, avant de comprendre qu'il tentait d'imiter son cousin. Vraiment aussi intelligent que sa maman celui-là ! Il irait loin s'il suivait l'exemple de Tia. Enfin prêt, le garçon lui tendit les bras mais soudain ils entendirent un cri horrible, le cri d'une femme qui accouche ! Si Rick ne savait pas ce qu'il se passait là dedans, pour sûr qu'il se serait jeté dans la pièce pour aller défendre la veuve et l'orphelin. Ce cri lui montra que l'accouchement n'était pas encore terminé et que le bébé n'était pas encore né. Bon, cela risquait d'être long tout compte fait. Il fallait vraiment s'occuper de Georges.

Il regarda alors son fils et il vit son regard triste et ses lèvres trembler. Le petit garçon avait dû prendre peur car il avait dû reconnaître la voix de sa maman. Pour sûr qu'avec un cri pareil, elle devait le maudire à cet instant précis. Il faudrait vraiment qu'il soit tendre les prochains jours pour se faire pardonner de cette épreuve. Mais pour l'heure, le plus important était de consoler le petit garçon. Il le prit dans ses bras et le serra contre lui.

Tu sais Maman a un peu mal tout de suite, mais tu vas voir tout va bien se passer !

Qui essayait-il de convaincre à ce moment-là ? Lui ou Georges ? Les deux peut-être au final. Après un gros câlin à son fils, Rick le prit à bout de bras et lui sourit. Puis, il le déposa à terre et le mit debout. Il ne lui restait plus qu'à le faire marcher comme un grand garçon, en lui tenant les deux mains. Mais le soucis, c'est que l'épée semblait gêner Georges contre sa jambe.Elle était beaucoup trop grande pour lui, en fait. Il fallait donc règler le problème avant qu'il ne se blesse. Retour sur la table où Rick enleva l'arme en bois et la donna à son fils.

Attends, tu vas voir ce que Papa va faire !

Il tendit le bras et attrapa une grosse pelote de laine et en coupa un long morceau. Il décida de faire un noeud sur la garde de l'épée pour qu'elle tienne bien et de faire une ceinture en bandoulière avec le reste du fil pour le petit garçon. Il vérifia que rien ne puisse le blesser comme ça.

Tu vois, comme ça, tu ressembles à Maman ! L'épée ne fera plus mal... et elle ne traînera plus parterre non plus...

Il sourit à son fils et lui tendit à nouveau les bras pour le remettre parterre, debout.

On recommence à marcher comme Cou-zin ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Lun 9 Mar - 9:22

La situation était tendue, mais elle se devait d'être forte pour Tiadriel qui ne devait pas être au top de sa forme, un accouchement fatiguait, un double accouchement encore plus. Elle la regardait l'image était si touchante Tiadriel et Aliénor, sa filleul et sa belle-sœur, peut-être que Tiadriel puiserai une force dans sa fille née, des fois l'inconscient fait des choses étranges et surprenantes.

Korydwen essaya un instant de se mettre à la place de Tiadriel, aurait-elle eu la force ?! Pour sur que non, après chacun de ses accouchements, elle s'était endormie de suite, elle aurait été condamné, assurément. L'enfant était bien trop près pour s'essayer à le tourner, elle risquait de mettre Tiadriel en danger, enfin un peu plus en danger. Elle se concentra sur l'enfant à naître, il fallait faire vite et doucement.

Tiadriel semblait maitriser ses poussées jusque là tout allait bien, un bout de pied, quelques doigts à l'intérieur pour déloger le deuxième pied qui semblait faire de la résistance, l'enfant ne voulait pas sortir, peut-être qu'en lui parlant doucement, il finirait par venir.

Allez viens donc, ta sœur et ta maman t'attendent. Puis tendant l'oreille, elle entendit du bruit à côté, elle sourit, Rick devait être de retour avec son fils certainement. Ton frère et ton Papa aussi t'attendent, je crois même que beaucoup plus de monde que ça t'attendent pour te couvrir de câlins et de baisers...

Petit à petit les pieds devenaient de plus en plus visible, un début de jambe. Grand sourire, et puis le dire à Tiadriel la rassurer également.

C'est très bien Tia, continue tout aussi doucement, les pieds et un morceau de jambes sont déjà dehors ! Continuons, prochaine étape le bassin !

Korydwen tenait doucement les jambes, elles sortaient de plus en plus, la sensation d'accoucher à l'envers devait être assez surprenante, d'habitude l'on allait du plus volumineux au moins volumineux, là c'était l'inverse le moins volumineux au plus... Et si jamais elle faisait mal, si jamais elle faisait mal à l'enfant, si jamais à cause d'elle il allait mal. Elle avait une légère boule au ventre mais il ne fallait pas le montrer. Elle respirait doucement et calmement, tenant doucement les bout des jambes de l’enfant, les genoux se rapprochait, l’enfant ne glissait pas spécialement, elle était obligée de tirer légèrement.

Elle n’aimait pas trop, si elle faisait trop brusquement, elle serait obligée de recoudre Tiadriel, pas que ça la dérangeait, mais cela risquait de lui faire mal, voir très mal, elle avait souvenir de sa propre suture sauf que la zone était beaucoup moins sensible.

Les genoux maintenant ma chère Tia ! Doucement… Voilà comme ça c’est bien… Souffle fort et hurle au besoin, tout va très bien se passer !

Tout en parlant à Tiadriel d’une voix qu’elle voulait le plus assurée possible, elle accompagnait l’enfant qui sortait peu à peu, les genoux finirent par passer, un léger blocage, mais bien vite maitriser par une poussée un peu plus forte venue de Tia. Le bassin, puis les épaules et la tête, mais comment viendrait les bras ? Seraient-ils le long du corps ou au contraire en l’air à côté de la tête. Ce n’était pas du tout possible de savoir, pour le moment se concentrer sur le bassin. Les cuisses sortaient doucement, dilation plus qu’impressionnante, tout passerait très bien, toujours accompagnant l’enfant, usant de mille conseils et paroles réconfortantes, Korydwen finit par faire sortir le bassin de l’enfant…

Elle pouvait savoir, elle souriait, une autre petite fille.

Ma chère Tiadriel, c’est une autre petite fille ! Pour la petite sœur d’Aliénor encore un peu de force ! Des jumelles !

Korydwen essayait d’encourager Tiadriel, elle serait surement heureusement d’avoir une autre fille pour accompagner la première.

Elle est plus fine et plus petite que sa grande sœur ! Tout va bien ! Elle remue un peu, elle est en vie Tia !!

Alors qu’elle continuait de lui parler, l’enfant sortait de plus en plus, il fallut se tortiller pour trouver le cordon, il était bien sous la fillette, pas au dessus, elle aurait surement de la chance, il ne serait pas enroulé, mais elle voulait bien prendre ses précautions, elle ne savait pas ce que changerait le fait de couper ou non le cordon, mais au moins si il était accroché autour du cou de l’enfant, une fois plus accroché au nombril de la fillette. Korydwen attrapa sa lame et coupa doucement le cordon, elle ne pouvait compter le nombre de pouce, situation d’urgence.

La fillette maintenant libre, Korydwen avait un souci en moins.

Je viens de lui couper le cordon ! Par précaution, continue de pousser doucement et tout ira bien !! La sortie de la tête risque d’être difficile, elle a l’air d’avoir les bras en l’air !! Courage Tia !

L’enfant semblait ne plus trop résister, la tête serait un passage délicat, si elle pouvait avoir la tête fine, le cou apparut, Korydwen poussa un soupire de soulagement, il n’y avait pas de cordon, il fallait annoncer la nouvelle à Tiadriel.

Tia ! Tout va bien ! Le cordon n’est pas au mauvais endroit ! Plus que quelques poussées et tout ira bien !!

Korydwen tenait fermement l’enfant, elle ne tirait plus, elle accompagnait simplement le mouvement, elle laissait Tia pousser comme elle le sentait, la tête finit par sortir et dans un dernier glissement les bras et les mains de la fillette arrivèrent. Un grand sourire sur le visage de la Baronne, elle attrapa un bout de robe de curé et glissa la fillette dedans, elle avait les lèvres légèrement violette, elle ne semblait pas respirer, c’était étrange, pas de cris, pas de hurlement. Korydwen reproduisit le même mouvement que pour Audric, l’enfant allongé sur son bras, la belle robe violette en prendrait un coup, mais tant pis, un bras et une jambe de chaque côté. Une légère tape sur les fesses, mais rien à faire, l’enfant semblait de plus en plus froid, ou alors était-ce la sensation d’un reste de liquide qui traversait sa manche. Elle entreprit de caresse doucement le dos de la fillette. Sa main remontait et descendait le long du dos de la fillette, mais rien du tout, pas un bruit, pas un souffle, pourtant elle bougeait tout à l’heure…

Korydwen s’approcha de Tiadriel, la mine triste, le regard posé sur la fillette.

Tia… Je… Pardonne-moi… Je n’ai pas su être à la hauteur…

Et alors là, l’incroyable se produit, si elle n’avait pas été dans une maison d’Aristote, elle n’y aurait pas cru, un drôle de liquide coula sur sa main et la fillette poussa un cri faible, accompagné d’un toussotement, ainsi elle avait du boire la tasse. Korydwen la redressa légèrement la blottissant contre son épaule, tapotant sur son dos, histoire de lui faire cracher le reste de liquide, qui semblait s’être logé dans ses poumons ou quelque chose comme ça. Korydwen l’emmitoufla à nouveau dans un morceau de tissu, puis la tenant en la regardant.

Je crois que tu vas donner du fil à retordre à tes parents ! Il aura déjà fallu une grande patience pour te faire sortir et en plus tu nous l’as joue coquine !! Vraiment !!

Korydwen soulagée, essuya la fillette et l’approcha de Tiadriel pour qu’elle puisse faire connaissance avec elle. Korydwen la lui glissa dans son autre bras libre et retourna entre ses jambes, quelques poussées de la part de Tia, le reste à la main, elle sortit la secondine, elle l’enveloppa dans le drap de dessous du lit, essuya au passage les jambes et cuisses de Tia. Elle quitta la pièce et trouva Rick et Georges occupés autour d’une table, elle ne dit pas un mot, un simple sourire, dans le genre « tout va bien ».

Elle alla enterrer le paquet sous un arbre très beau, pourvu qu’il porte chance aux enfants. Elle retourna auprès de Tiadriel après s’être nettoyé les mains. Elle prit la première des fillettes et la posa sur un bout de tissus et commença à la laver doucement, certes en temps normal, il y aurait la chemise, mais elle doutait que son frère est prévu le cou, mais en ayant vu Georges, il ne fallait pas lui faire trop peur, il avait déjà du entendre les hurlements de sa mère…

La première fillette propre, elle l’enveloppa dans un drap propre et blanc, puis fit de même avec la deuxième, la sans nom pour le moment. Bien heureuse, elle la glissa dans l’autre bras de sa mère. Korydwen les regarda, comment les reconnaître, il faudrait user de stratagème, elle semblait identique, rarement vue chose pareille. Elle rangea un peu la pièce, rafraichit Tiadriel, l’essuyant et ramassant ses pièces, il fallait maintenant aller chercher Rick. Elle ouvrit doucement la porte, elle était fatiguée, mais heureuse.

Rick… Georges… Du monde vous attende… J’espère que vous n’avez rien bu… Mais je dois avouer que la surprise est de taille ! Je n’ai jamais vu pareille chose ! Vous pouvez être fiers de Tia, elle a fait de très belles choses ! Tout va bien ! Allez y…

Korydwen s’effaça pour les laisser entrer…

Je crois que je vais vous laisser en famille, mes enfants doivent m’attendre, je serai près de la Chapelle, j’ai regardé Tia, tout va bien et puis tu es médecin Rick !

Korydwen sourit, restant un peu pour voir comment Rick allait réagir face à la découverte, deux enfants pour le prix d’un, elle devrait peut-être aller lui chercher une boisson forte. Elle détacha ses cheveux, avant de les attacher à nouveau grossièrement… Ses enfants devaient l’attendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Tite_Pousse
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Lun 9 Mar - 11:12

Que c'était bon d'avoir enfin de l'espace ! Elle pouvait bouger enfin comme elle le voulait, sans avoir peur de faire mal à son autre elle... Par contre, elle n'était pas habituée à si peu d'eau dans la piscine... Et puis, elle glissait de plus en plus vers ce trou. Il n'y avait plus rien pour la retenir. Et cette voix inconnue qui lui parlait, comme pour l'encourager à la rejoindre.

Allez viens donc, ta sœur et ta maman t'attendent. Ton frère et ton Papa aussi t'attendent, je crois même que beaucoup plus de monde que ça t'attendent pour te couvrir de câlins et de baisers...

Alors son autre, sa soeur était avec leur Maman, leur papa et leur frère. C'était donc possible ça de les rencontrer pour du vrai et pas seulement entendre leurs voix et sentir leurs caresses. Si l'Autre était là bas, il serait peut-être bien de la rejoindre. Surtout qu'il était difficile de se l'avouer mais elle lui manquait quand même un peu. Rester si longtemps collées l'une à l'autre, ça laissait un vide au final. Bon après tout, si l'Autre avait réussi à rejoindre Maman, pourquoi pas elle ? Et une fois de plus, l'Autre allait avoir la meilleure place. Vraiment pas de chance d'avoir autant attendu en fait.

Bon c'était pas tout ça, mais il fallait tenter de glisser dans le trou. Oh mais c'était agréable, la Voix semblait l'aider à passer. Sur ses petits pieds, elle commençait à sentir un peu de froid. Il existait une différence de température entre les deux côtés de la maison. Etonnant comme sensation en fait... C'était étroit ce trou, elle allait s'abîmer les bras à vouloir tout passer d'un coup. Et puis plus moyen de remonter. Il fallait trouver une solution et vite. Elle décida donc de mettre les bras en l'air pour que ça passe mieux. Mais après tout si son Autre était passée, il n'y avait pas de raison qu'elle ne passe pas aussi. Sa coloc était plus grosse qu'elle, donc cela devrait être facile pour elle. Oh mais en fait, est-ce que les tremblements de la maison, ce n'était pas Maman qui les provoquait pour les aider à sortir et venir la retrouver ? Sûrement que si car là, ils se ressentaient encore et à chaque tremblement, elle avançait un petit peu. Surtout que quelquechose semblait bloquer maintenant. Ni vraiment dehors mais plus vraiment dedans... Il fallait faire quelque chose car elle commençait à ne pas se sentir bien d'un coup.

Ma chère Tiadriel, c’est une autre petite fille ! Pour la petite sœur d’Aliénor encore un peu de force ! Des jumelles !

C'est donc comme ça qu'elle s'appellait Maman ? Tiadriel, c'était beau comme nom. Et avec un tel prénom, elle devait être très jolie. Mais pour elle, ce ne serait pas ce nom qu'elle utiliserait mais celui de Maman qui était encore plus beau. Et son autre s'appelait donc Aliénor. C'était joli aussi comme prénom ! Dire qu'elle avait vécu si longtemps à côté de sa jumelle et elle le savait même pas. En tendant l'oreille, peut-être que la Voix lui dirait comment elle s'appellait elle aussi.

Et puis, il se passa un truc bizarre. Elle sentit quelque chose de froid se poser sur elle et elle se sentit plus libre mais aussi différente. Il lui manquait un truc. C'était quoi cette absence ? On aurait dit que c'était le lien avec Maman qui partait ? Mais si on lui enlevait, elle pourrait plus lui dire qu'elle avait faim. Elle voulut crier son mécontentement quand soudain elle sentit un truc bizarre lui rentrait dans la bouche, ça avait le même goût que la piscine de leur maison. Mais oui, on aurait dit qu'elle avait retrouvé la piscine et peut-être la maison. Et si tout ceci n'était qu'un mauvais rêve ? Elle allait se réveiller avec son Autre dans leur maison, à se disputer et à s'aimer, à discuter et à jouer, comme avant. Elle avait froid d'un coup et la lumière était tellement forte. Puis, elle sentit à nouveau la chaleur, mais ce n'était pas la même chaleur que dans leur maison, c'était différent. Et cette main qui lui caressait le dos, c'était assez agréable en fait, surtout après les tapes sur les fesses. Elle était fatiguée d'un coup, mais il y avait ce truc qui la gênait pour dormir, ce truc qu'elle avait avalé tout à l'heure. En fait, hors de la maison, le goût était différent et insupportable. Il fallait absolument qu'elle recrache ça. Un cri se fit entendre au même moment, un cri très faible qui semblait sortir de son corps... C'était étrange et amusant aussi. Surtout qu'elle se retrouvait maintenant blottie dans des bras

Je crois que tu vas donner du fil à retordre à tes parents ! Il aura déjà fallu une grande patience pour te faire sortir et en plus tu nous la joue coquine !! Vraiment !!

Et la Voix qui lui parlait ! Elle était donc dans les bras de la Voix ! C'était elle qui l'avait aidée à sortir du ventre ! Comme c'était gentil ! Et maintenant, elle la conduisait dans d'autres bras, où elle ressentait la présence de l'Autre, sa soeur jumelle. Donc, ça devait être les bras de Maman ! Ils étaient chauds et on se sentait tellement bien dedans ! Elle aurait bien voulu voir si elle était jolie sa Maman mais ça fatiguait de venir au monde ! Une vraie expédition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Lun 9 Mar - 11:44

Rick avait donc reprit les bras de son fils et le faisait marcher tout en chantonnant des prières. Cela lui permettait d'éviter de penser à ce qui se passait à côté. Que c'était difficile d'attendre sans rien savoir ! Mais au moins, avec la présence de Georges, il arrivait à ne pas avoir des idées noires. Et soudain la porte s'ouvrit et là le jeune homme s'arrêta d'un coup. Dans sa poitrine, son coeur battait à la chamade. Il commençait à prendre peur. Kory lui avait dit qu'elle viendrait le chercher pour qu'il fasse un choix ! Intérieurement, il priait Aristote pour qu'il n'y ait pas eu de complications. Il ne pouvait pas serrer les poings pour se donner du courage, sous peine de faire mal à son fils. Mais à son grand étonnement, sa soeur qui arrivait avec un paquet dans les bras ne dit mot. Elle se contenta de sourire pour lui montrer que tout allait bien !

Soupir de soulagement et une folle envie de danser. Il récupéra son fils dans ses bras et l'embrassa fortement ! Kory avait dû aller enterrer les résidus de la naissance. La dernière fois c'était Elwë qui avait fait cela, mais là personne pour le faire, elle s'en était donc chargée. Sa robe semblait tâchée, mais elle ne semblait en avoir cure. Elle retourna peu de temps après dans la chambre, sans laisser à Rick la possibilité de lui demander quel était le sexe du bébé. En temps normal, peut-être que le jeune homme aurait dû avoir la puce à l'oreille. Mais tout de suite, il était tellement soulagé qu'il n'y prêta pas attention. Tout comme, il ne prêta pas attention à la phrase que Kory dit, au moment de le faire entrer.

Rick… Georges… Du monde vous attende… J’espère que vous n’avez rien bu… Mais je dois avouer que la surprise est de taille ! Je n’ai jamais vu pareille chose ! Vous pouvez être fiers de Tia, elle a fait de très belles choses ! Tout va bien ! Allez y…

Rick sourit et récupéra le bouquet de fleurs sur la table. Il se tourna vers son fils et lui dit

Tu viens, on va voir Maman et le bébé ?

Au passage, il embrassa sa soeur pour la remercier.

Merci Kory ! Merci d'avoir aidé mon épouse et notre enfant dans ce moment difficile ! Encore une fois, tu as prouvé que tu étais notre ange-gardien ! Comment te remercier ?

Je crois que je vais vous laisser en famille, mes enfants doivent m’attendre, je serai près de la Chapelle, j’ai regardé Tia, tout va bien et puis tu es médecin Rick !

Comme à son habitude, elle préférait s'éclipser plutôt que de recevoir les remerciements. Après tout, ils auraient bien le temps de le faire un peu plus tard. Une main sur une épaule pour lui dire merci et Rick regarda en direction de son épouse. Mais le spectacle qui s'affichait sous ses yeux était différent de ce qu'il aurait pu imaginer même dans ses cauchemards les plus noirs ! Certes, sa soeur avait raison, la surprise était de taille. Tia ne tenait pas un mais deux enfants dans ses bras, deux nouveaux-nés. Si la scène s'était passée quelques siècles plus tard, sûr que le jeune homme aurait cherché une caméra cachée et un homme prêt à lui dire surprise ! Mais là, il n'y avait pas encore cet élément technologique au moyen-âge. Il n'aurait pas eu Georges dans les bras, il aurait certainement eu les bras tombants. Mais là, il ne pouvait pas faire de mal à leur fils. Il se contenta d'ouvrir la bouche et s'arrêta interdit sur le pas de la porte, regardant le spectacle de son épouse et de leurs deux enfants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Mar 10 Mar - 8:00

Elle poussait en se contrôlant du mieux qu'elle pouvait. Pourtant, elle eut l'impression que le bébé ne progressait pas beaucoup. Etait-il coincé ? Elle déglutit avec peine, se forçant une fois de plus à garder son calme, les yeux fixés sur Aliénor. Kory veillait à ce que tout se passe bien et alla déloger le pied qui "coinçait". Puis elle se mit à parler au bébé, l'encourageant à naître, lui demandant de venir les retrouver. Tiadriel poussait toujours, à chaque contraction, tendue par l'effort et la concentration. Surtout ne pas céder à la tentation de pousser plus fort. Il ne viendrait pas plus vite, elle risquait juste de lui faire du mal, ou même pire, de le tuer. Et c'est tout ce qu'elle voulait éviter.

Essayer d'ignorer la douleur, juste essayer. Il ne fallait pas rêver, elle était bien là, lui déchirant les entrailles, encore et encore. Si elle y avait pensé, elle aurait peut-être maudit son époux pour lui avoir infligé une épreuve pareille. Il avait sa part de responsabilité dans ce qu'elle vivait aujourd'hui. Mais il devait être inquiet, sûrement un peu torturé parce qu'elle lui avait dit... Si jamais un choix était à faire...

Mais Kory semblait confiante, elle lui souriait, l'encourageait.

C'est très bien Tia, continue tout aussi doucement, les pieds et un morceau de jambes sont déjà dehors ! Continuons, prochaine étape le bassin !

Elle s'y prenait bien. Elle fut rassurée, légèrement, par cette nouvelle. Elle continuait ainsi, poussée après poussée, serrant les dents, essayant de ne pas trop crier pour ne pas réveiller, ni effrayer Aliénor.
Elle sentait que le bébé venait, mais autant quand il se présentait à l'endroit, il suffisait que la tête soit sortie, puis d'une poussée pour dégager les épaules et le reste suivait, que là... Les pieds, puis les jambes, il faudrait ensuite sortir le bassin. Kory l'aidait un peu, en tirant légèrement de son côté, avec précaution.

Les genoux maintenant ma chère Tia ! Doucement… Voilà comme ça c’est bien… Souffle fort et hurle au besoin, tout va très bien se passer !

Elle souffla fort, mais refusa de sortir le moindre son. Haletante, la respiration hachée, mais plutôt muette. Et puis... Si Rick et Georges étaient à côté ? Si son fils l'entendait aussi...
Elle n'eut pas le temps de se poser trop la question. Elle sentit que ça bloquait un peu. Elle poussa un peu plus fort, elle espérait pas trop, juste un peu. Pour aider le bébé.

Kory avait raison, c'était long. Peut-être trop... Et s'il manquait d'air ? Non, non, penser à autre chose, vite ! Regarder Alie, oui, la regarder et pousser. Ne penser à rien d'autre. Ecouter les paroles rassurantes de Kory, pas ses peurs et ses angoisses. Puis...

Ma chère Tiadriel, c’est une autre petite fille ! Pour la petite sœur d’Aliénor encore un peu de force ! Des jumelles !

Oh !

Elle sourit. Une autre petite fille ! Des jumelles ! Elle alla puiser dans ses dernières réserves. Pour sa fille ! Elle commençait à se sentir vraiment fatiguée mais cette nouvelle lui redonna les forces dont elle avait besoin. La faire naître et découvrir la vie du monde, de l'extérieur.

Elle est plus fine et plus petite que sa grande sœur ! Tout va bien ! Elle remue un peu, elle est en vie Tia !!

Elle remuait ! Une chance. Elle était plus petite, mais elle vivait. Elle devrait passer plus facilement. Sa soeur avait fait la place. Peut-être pour ça qu'Aliénor s'était présentée la première. Parce qu'elle était plus grosse, plus lourde. Elle avait pris la place que la gravité lui avait donnée. La nature faisait bien les choses ou du moins du mieux qu'elle pouvait pour que cela se passe dans les meilleures conditions possibles.

Kory lui coupa alors le cordon ombilical et l'en informa.

Je viens de lui couper le cordon ! Par précaution, continue de pousser doucement et tout ira bien !! La sortie de la tête risque d’être difficile, elle a l’air d’avoir les bras en l’air !! Courage Tia !

Sage précaution, en effet. Puis, se préparer mentalement pour sortir la tête. Elle appréhendait un peu.

Tia ! Tout va bien ! Le cordon n’est pas au mauvais endroit ! Plus que quelques poussées et tout ira bien !!

Un soulagement de plus. Elle ne l'avait pas étranglée !
Elle continua de pousser doucement, un peu au feeling. Puis le bébé fut enfin libéré. Elle se laissa retomber sur l'oreiller, haletante, attendant le vagissement qui la rassurerait entièrement. Elle patienta... Un peu, puis un peu moins... Elle se redressa, regarda Kory qui tentait ce qu'elle pouvait pour faire pleurer sa fille. Puis sa belle-soeur s'approcha et Tiadriel crut que son coeur allait s'arrêter. Elle regardait, elle aussi, le bébé dans les bras de Kory. La vie semblait l'avoir quitté.

Tia… Je… Pardonne-moi… Je n’ai pas su être à la hauteur…

Les larmes lui montèrent aux yeux. Si jeune... La vie l'avait quittée avant même qu'elle ne commence ?

Non ! Ce n'est...

Elle remua, poussa un petit cri, toussota. Sa fille n'était pas morte. Tiadriel en fut soulagée à un tel point qu'elle fondit en larmes. Larmes de joie, de bonheur. Elle pouvait enfin vraiment se détendre. Ses deux filles étaient vivantes !

Je crois que tu vas donner du fil à retordre à tes parents ! Il aura déjà fallu une grande patience pour te faire sortir et en plus tu nous l’as joue coquine !! Vraiment !!

La jeune maman éclata de rire aux paroles de sa belle-soeur, espérant qu'elle se trompait un peu sur le fil à retordre ! Deux enfants à élever en même temps en plus de son aîné. Ça promettait déjà assez comme cela. Inutile de lui donner des idées aussi jeune. Une chance qu'elle ne comprenait pas tout, voir rien du tout ! Elle sourit à Kory, essuyant rapidement les larmes qui avaient coulé le long de ses joues avec sa manche.

Merci beaucoup Kory ! Du fond du coeur !
Jamais je n'y serais arrivée sans toi ! Et merci aussi de lui avoir donné un prénom.

Elle sourit de plus belle devant son air étonné.

Oui, ça lui ira comme un gant.
Je suis sûre que ça plaira aussi à son père.

Kory lui glissa alors son autre fille dans les bras, enfin, là où il restait de la place. Elle était toute menue, avait l'air si fragile et ressemblait terriblement à sa soeur. Elle semblait tout aussi épuisée d'ailleurs. Elle fermait déjà ses petits yeux.

Bonjour toi !
Tu as raison, dors mon ange !

Elle déposa un tendre baiser sur le sommet de son crâne avant d'aider Kory à sortir la secondine. Elle dut aller chercher ce qu'il manquait. Elle se sentit un peu honteuse de lui infliger cela en plus du reste... Kory s'éclipsa un moment après l'avoir essuyée et Tiadriel en profita pour fermer les yeux. Juste un instant... Elle ne l'avait pas volé après tout.

Il lui sembla qu'elle venait de fermer les yeux quand Kory revint. Elle s'occupa de la toilette des jumelles et les lui rendit ensuite. Elle rangea un peu, la rafraîchit, puis ouvrit la porte à Rick et Georges.

Rick… Georges… Du monde vous attende… J’espère que vous n’avez rien bu… Mais je dois avouer que la surprise est de taille ! Je n’ai jamais vu pareille chose ! Vous pouvez être fiers de Tia, elle a fait de très belles choses ! Tout va bien ! Allez y…

Tiadriel rit doucement. Oui, de taille, la surprise ! Elle se souvint alors de la discussion qu'elle avait eu avec son époux quelques jours auparavant, en taverne, quand elle se plaignait d'être si grosse... Elle se demanda pendant une fraction de seconde quelle serait la réaction de son époux... Bonne ? Mauvaise ? Allait-il paniquer ? Déjà, il n'avait pas eu à faire un choix !

Kory s'effaça pour les laisser entrer. Tia entendit Rick la remercier. Son coeur s'accéléra un peu, appréhendant sa réaction devant le spectacle qui l'attendait dans la chambre.

Merci Kory ! Merci d'avoir aidé mon épouse et notre enfant dans ce moment difficile ! Encore une fois, tu as prouvé que tu étais notre ange-gardien ! Comment te remercier ?

"J'attendrai d'avoir vu la surprise avant de me prononcer à ta place, mon coeur !" pensa-t'elle.

Kory resta un instant puis s'éclipsa. Elle était vraiment adorable ! Elle guettait, elle aussi, la réaction de son frère ?

Tiadriel était fatiguée. Elle avait les traits tirés, mais était heureuse. Ce ne semblait pas être le cas de son époux. Il était resté sur le pas de la porte, à gober les mouches, Georges dans les bras. Leur fils semblait un peu moins étonné et plutôt curieux. Il semblait vouloir s'approcher mais était prisonnier des bras de son père.
Se demandant si Rick romprait le silence en premier, elle attendit un peu. Une réaction... qui ne venait pas. Elle se lança alors, d'une voix fatiguée.

Tu avais raison, mon coeur...

Notre fille cachait bien un jouet avec elle, mais pas n'importe lequel !
Un capable de vivre au même rythme qu'elle, de grandir, de penser, de jouer, d'aimer et de pleurer !
Approches, approchez tous les deux. Ici, personne ne mord !

Elle fit un pause, déglutit doucement, puis reprit.

Venez que je vous présente les deux petites merveilles qui sont venues agrandir notre famille :

Aliénor et... Elle hésita, n'étant plus très sûre qu'il aimerait... Patience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Georges*
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Mar 10 Mar - 23:54

Tu sais Maman a un peu mal tout de suite, mais tu vas voir tout va bien se passer !

"Et pourquoi elle a mal Maman ? Elle doit pas avoir le bébé ? Ça fait mal quand il sort ? Personne a trouvé le moyen de faire ça sans que la maman ait mal ?"

Ça tournait, tournait, tournait dans sa petite tête. Si le bébé avait fait mal à Maman, Georges ne l'aimerait pas ! Na ! Fallait pas pousser quand même !
En plus, Papa était à peine convaincant dans ses explications maladroites. Il voulait encore lui faire croire des choses fausses. Il le prenait vraiment pour un idiot aujourd'hui... Comme Maman tout à l'heure qui avait voulu lui faire croire un mensonge...
Ensuite un câlin pour faire passer la pilule... Et un sourire. Bon, là, il craqua et le lui rendit. Il ne pouvait pas être fâché longtemps contre son papa. Il l'aimait trop pour ça.

En un rien de temps, il se retrouva "debout" sur le sol. Que voulait son papa ? Le distraire ? Le fatiguer pour qu'il tombe de sommeil ? Pas mal la stratégie ! Trop malin ! Mais Georges était rusé aussi, enfin parfois. Il était encore petit, mais il apprenait vite. Il était obligé. Surtout si maintenant il se retrouvait avec un petit frère ou une petite soeur. Tel le renard, il défierait le corbeau ! Et à lui le fromage ! Niark !

Autre soucis, dans cette position, son épée traînait par terre. Elle allait s'abîmer ! Il fallait faire quelque chose. Super Papa avait la solution ! Une chouette, enfin, c'était de la laine... Une chouette ceinture bandoulière bizarre. Pour le coup, il lui avait laissé l'épée pendant qu'il la bricolait. Très très futé ! Il évitait une nouvelle crise de larmes ou de rébellion au choix.

Tu vois, comme ça, tu ressembles à Maman ! L'épée ne fera plus mal... et elle ne traînera plus parterre non plus...

"La classe ! Chui beau ! J'vais faire tomber toutes les Princesses ! Sauf que j'en connais pas... Boarf, pas grave !"

Il était prêt à "marcher". Il tendit les bras à son papa et pendant que Maman faisait tout pour sortir le bébé, lui s'amusa avec son papa. La vie est parfois... injuste. Lui jouait et sa maman souffrait. Mais il était bien trop petit pour se rendre compte de tout ça. Et face aux années d'expérience de la vie des grands, il se laissa détourner de son inquiétude première jusqu'à...

Rick… Georges… Du monde vous attende… J’espère que vous n’avez rien bu… Mais je dois avouer que la surprise est de taille ! Je n’ai jamais vu pareille chose ! Vous pouvez être fiers de Tia, elle a fait de très belles choses ! Tout va bien ! Allez y…

Il était attendu ? Waou ! Vite, il fallait y aller alors. Ce n'était pas très poli de faire attendre les gens ! Et si Tatie le disait, c'est que c'était vrai. Fini l'exercice !

Son papa récupéra alors les fleurs. Heureusement qu'il y pensait, Georges avait complètement oublié le bouquet et la marguerite-tige.

Tu viens, on va voir Maman et le bébé ?

"Je cours même ! Ah mince, non, je ne peux pas ! Je ne sais pas comment faire ça !
Tu me portes ?"

Son papa le prit dans ses bras, il sourit à Tatie pour la remercier d'avoir pris soin de sa maman, même s'il ignorait comment elle avait fait.

Je crois que je vais vous laisser en famille, mes enfants doivent m’attendre, je serai près de la Chapelle, j’ai regardé Tia, tout va bien et puis tu es médecin Rick !

"Toi aussi tu trouves qu'elle est belle à regarder Maman ? Tu as très bon goût Tatie, tu sais ?!"

Ils s'avancèrent tous les deux, mais au lieu d'entrer dans la chambre, Papa s'arrêta, ouvrit la bouche mais ne dit rien... Georges le regarda sans comprendre, puis se tourna vers sa maman. Elle était là, il voulait s'approcher pour lui faire un bisou, lui ! Il voulait voir le bébé.
Il regarda en direction de là où devait être le bébé. C'est à dire dans les bras de sa maman, mais... Il y avait un soucis. Il ne savait pas compter, mais là, il n'était pas tout seul le bébé ! Bizarre, il voulait voir ça de plus près.

Son papa ne bougeait toujours pas, alors Maman se mit à parler. Mais elle parlait tout bas. Il fallait se concentrer pour entendre. Elle semblait vouloir dormir, mais pourtant elle parlait quand même. Il était sujet de jouet ! Chouette, il y en avait un pour lui aussi ? Un jouet qui ne mord pas ? Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Très étrange...

Aliénor et... Patience !

Ils avaient des noms les jouets ? Là, il voulait une explication parce qu'il n'avait strictement rien compris à ce que sa maman venait de dire. Il se tourna vers son papa et posa timidement sa main sur sa joue. Peut-être qu'il fermerait la bouche et lui dirait ce qu'il se passait dans cette chambre à la fin !

_________________
Fils de Tiadriel & Rick
Grand frère d'Aliénor et Patience
Cou-zin d'Eléa, Matthis et Timothée
Presque Filleul d'Althiof et Elwë*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Mer 11 Mar - 2:19

Rick était un peu perdu, sur le pas de la porte. Même dans ses cauchemards, jamais il n'aurais pensé avoir deux enfants d'un coup. Déjà qu'il avait trouvé que la naissance était trop proche de celle de Georges, là, il était gâté. Il tenta de trouver quelque chose à dire ou à faire. Pour sûr, que Tia n'aimerait pas le voir, interdit, comme ça. Et Georges qui gigotait pour lui montrer d'avancer. Le jeune homme déroba son regard et le porta sur la croix qui se trouvait au-dessus du lit, dans lequel se trouvait Tia.

Dans une interrogation muette, il demanda pourquoi il subissait une telle épreuve. Il ne comprennait pas... Et soudain, ce fut comme un dialogue inaudible pour quiconque d'autre que Rick qui s'installa. Un peu comme si Aristote était apparu à lui, pour lui répondre.

Il faudrait que tu saches ce que tu veux, mon fils ! Tu m'as prié pour que je sauve ta femme et ton enfant ! Ne l'ai-je pas fait ? Ne sont-elles pas vivantes et en forme, malgré leur fatigue ? Avances toi pour le constater par toi-même.

Certes, c'était son voeu le plus cher de ne pas avoir à choisir entre la vie de Tia et de l'enfant. Il avait prié pour que Kory ne vienne pas le chercher et lui demande de faire un choix impossible à faire. Et il avait été entendu vraisemblablement, puisque Tia, malgré les traits tirés, semblait aussi en forme qu'elle pouvait l'être après une double naissance. Les enfants dormaient sur ses seins, inconscients des états d'âme de leur père. A nouveau, il interrogea d'une manière muette Aristote.

Je te remercie, mon Dieu, pour ce cadeau ! Mais pourquoi deux ?

Que les êtres humains sont difficiles parfois ! Ton couple est solide pour supporter une grande famille. Je ne donne pas sans contrepartie. Voici donc un test. Tu voulais, étant petit, une grande famille... Je réponds enfin à tes prières.

C'est vrai, qu'étant jeune, Rick avait prié pour avoir des frères et des soeurs. Lui, le grand héritier des projets mégalos de son père aurait voulu une grande famille pour jouer et discuter. Il avait fait des demandes jour après jour, dans ses prières et il regrettait nuit après nuit, de ne pas avoir été exaucé. Et là, maintenant, on lui offrait une revanche sur la vie, une revanche sur son passé. Avec Georges, il avait prouvé qu'il était meilleur père que le sien n'avait été. Avec Georges, il avait appris à aimer et à protéger un petit être, la chair de sa chair, le sang de son sang, le fruit de son amour pour Tia. Et maintenant, Aristote offrait à son fils, la chance d'être l'aîné d'une grande fratrie.
Depuis combien de temps était-il perdu dans ses pensées ? Pour lui, sûrement longtemps, mais en réalité, cela n'avait pas duré plus de quelques secondes. C'est la main de son fils sur sa joue qui le tira de ses pensées. Un sourire étira alors ses lèvres et il remercia intérieurement Aristote. C'est à ce moment là qu'il entendit Tia lui dire

Tu avais raison, mon coeur...

Notre fille cachait bien un jouet avec elle, mais pas n'importe lequel !

Un capable de vivre au même rythme qu'elle, de grandir, de penser, de jouer, d'aimer et de pleurer !
Approches, approchez tous les deux. Ici, personne ne mord !

Il se mit à sourire en se rappellant la discussion en taverne. Il comprennait mieux pourquoi sa femme était plus grosse que la première fois et plus grosse que leur amie Aigue. C'était tout simplement parce qu'elle attendait non pas un mais deux enfants. Deux enfants, mais pas vraiment un jouet. Tout au plus, une surprise et des plus étonnantes en plus. Il se tourna alors vers son fils avec le sourire.

Si personne ne mord là-bas, on peut peut-être aller le dire bonjour ! Qu'en penses-tu Georges ?

Et avant qu'ils ne fassent un pas, Tia avait reprit d'une voix très basse

Venez que je vous présente les deux petites merveilles qui sont venues agrandir notre famille :

Aliénor et...
Patience !


Rick venait sûrement de faire peur à son épouse en ne se précipitant pas vers elles. Tous les deux, à ce moment devait se rappeller que Rick avait été très bête à l'annonce de la naissance de Georges. Et même s'ils ne voulaient pas y penser, l'événement n'était pas totalement oublié dans leurs têtes. Le petit garçon balbutia pour lui dire qu'il était d'accord. En plus, cela faisait un moment qu'il avait envie d'y aller. Ils s'approchèrent donc silencieusement pour ne pas réveiller les deux petits êtres qui avaient fait un effort intense pour venir au monde. Il déposa Georges à côté de sa maman, en faisant attention qu'il ne fasse pas mal, involontairement à ses soeurs. Les mains libres, il hésita un instant à en prendre une dans ses bras. Laquelle choisir ? L'une semblait plus grosse que l'autre, mais cela n'avait pas l'air de déranger la plus menue.

Aliénor et Patience ? C'est donc deux petites filles ?

Rick sourit à son épouse, un sourire des plus beaux et des plus rassurants. Une sourire qui lui demandait pardon et qui lui disait merci.

Tu as fait un travail magnifique, mon amour. Laquelle est Aliénor ?

Le jeune papa attendit que son épouse lui montre celle qui avait un prénom plein de significations pour lui. Il s'assit alors sur le lit et en profita pour embrasser tendrement Tia.

C'est assez étonnant comme prénom Patience. Mais je trouve cela très beau. D'où t'es venue cette idée magnifique ?

Lui qui était réputé pour être un homme impatient, trouvait cette idée lumineuse. De la patience, il lui en faudrait pour élever les deux enfants. Surtout qu'une double naissance cela allait entraîner quelques complications, c'était certain. Mais pour l'heure, Rick était serein et s'amusait à regarder ses deux filles et à les comparer. Cela était étonnant de voir à quel point, elles pouvaient être semblables. Il serait difficile de les distinguer dans quelques temps. Pour l'instant, c'était facile car l'une était plus petite que l'autre. La main du jeune homme caressait les cheveux mouillés de sueur de son épouse. Il n'avait toujours pas pris l'une de ses filles dans ses bras, de peur de lui faire mal. Et puis, elle dormait si paisiblement dans les bras de leur mère.

Alors Georges, elles te plaisent tes petites soeurs ?

Il aurait bien voulu lui dire laquelle était Aliénor mais il était un peu embêté. En plus, conformément à sa demande, Tia avait donné le nom de sa mère à lui, pour leur fille. C'était une bonne chose. Il se tourna alors vers son épouse.

Tu dois être fatiguée par cette naissance. Tu devrais dormir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiadriel
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Mer 11 Mar - 10:36

Tiadriel attendait une réaction de son époux. Il commençait à lui faire peur. Et s'il tournait les talons et s'en allait ? Elle en mourrait sûrement sur place, pour peu qu'Aristote accepte de la foudroyer à l'instant. Elle avait vu leur fils poser sa main sur la joue de son père. C'est ce qui l'avait décidée à prendre la parole.

Il réagit enfin. Un sourire ! Elle se détendit totalement. Ils approchèrent et Rick déposa Georges à son côté, en faisant attention aux deux nouvelles-nées. Il hésita ensuite. Elle sourit.

Aliénor et Patience ? C'est donc deux petites filles ?

Oui, deux petites filles se ressemblant terriblement !

Elle parlait toujours doucement, pour ne pas les réveiller et parce qu'elle n'aspirait qu'à dormir. Mais elle ne voulait pas voler ce moment à son époux, ni à son fils.

Tu as fait un travail magnifique, mon amour. Laquelle est Aliénor ?

Elle rosit sous le compliment.

Merci. Ce fut plus long et difficile pour Patience qui s'est présentée... à l'envers. Kory a cru un moment qu'elle était perdue... Je l'ai cru, moi aussi. Mais elles vont bien, toutes les deux.

Elle posa ensuite son regard sur Aliénor.

Voici Aliénor, la première et la plus grosse des deux.

Rick s'assit alors au bord du lit et elle lui rendit tendrement son baiser.

C'est assez étonnant comme prénom Patience. Mais je trouve cela très beau. D'où t'es venue cette idée magnifique ?

C'est vrai ? Tu aimes ?
Et bien, c'est Kory qui sans le vouloir m'a donnée ce prénom.
Elle a dit quelque chose du style, je cite : "Je crois que tu vas donner du fil à retordre à tes parents ! Il aura déjà fallu une grande patience pour te faire sortir et en plus tu nous l’as joue coquine !! Vraiment !!"
Elle a insisté sur le mot patience. C'est ce qui m'a fait penser que ça ferait un joli prénom pour notre fille.

Elle lui sourit, à moitié bercée par sa caresse sur ses cheveux. Ses paupières étaient étonnamment lourdes, mais elle luttait toujours pour rester éveillée.

Alors Georges, elles te plaisent tes petites soeurs ?

Elle regarda son fils. Il n'avait toujours pas bougé. Il semblait très intrigué. Elle se demandait ce qui pouvait se passer dans la tête de son petit bonhomme. Il tendit alors les bras vers elle, au moment où Rick reprenait la parole.

Tu dois être fatiguée par cette naissance. Tu devrais dormir.

Oui, mais avant, j'ai une chose très importante à faire.
Il faudrait juste que tu me décharges des filles.
Elles commencent à peser et je ne peux plus bouger...

Elle le regarda faire, amoureusement. Quand elle put à nouveau se servir de ses deux bras, elle les ouvrit en grand pour son fils qui vint s'y blottir. Elle lui fit un énorme câlin et un bisou tout aussi énorme.
Puis arrêtant de lutter contre le sommeil, elle se laissa glisser dans d'autres bras, ceux de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Mer 11 Mar - 11:10

Oui, deux petites filles se ressemblant terriblement !

Rick sourit en entendant Tia chuchoter. C'est vrai qu'il n'avait pas pris la peine de baisser d'un ton. Mais d'un autre côté, cela les habituerait à la vie extérieure. Son sourire se fit encore plus grand lorsqu'il vit une fine couleur rose se mettre sur les joues de Tia. Comme à son habitude, elle rougit sous l'effet du compliment. Pourtant, elle aurait dû être habituée aux compliments, puisque Rick n'hésitait pas à lui en faire, dès que l'occasion se présentait.


Merci. Ce fut plus long et difficile pour Patience qui s'est présentée... à l'envers. Kory a cru un moment qu'elle était perdue... Je l'ai cru, moi aussi. Mais elles vont bien, toutes les deux.

Rick écouta son épouse lui raconter l'accouchement. Il porta à nouveau son regard sur la croix d'Aristote, lorsque Tia lui dit que l'une des deux était passée proche de la mort. Ainsi, IL avait raison... IL avait donné un second souffle de vie à leur enfant, sous l'effet des prières paternelles. Intérieurement, il le remercia à nouveau pour ce geste. Tia et les jumelles allaient bien et c'était la meilleure des choses. Il sourit aussi à l'anecdote qui avait fait que Kory, plus ou moins involontairement, avait donné le nom à la jumelle de sa future filleule.

Rassuré sur l'état de santé de son épouse et de ses enfants, Rick s'apprêtait à les laisser se reposer entre filles pendant qu'ils retourneraient tous les deux à la fête. Mais Tia lui demanda d'abord un service.

Oui, mais avant, j'ai une chose très importante à faire.
Il faudrait juste que tu me décharges des filles.
Elles commencent à peser et je ne peux plus bouger...

Il prit donc dans ses bras la première des deux jumelles, la plus grosse. Et sans la réveiller, il la présenta à Georges.


Georges, voici ta petite sœur Aliénor ! Faut pas faire de bruit pour ne pas la réveiller ! Mais tu peux lui faire un bisou si tu veux !

Le petit garçon s'avança donc comme il put sur le lit, et vint regarder la petite fille endormie. Rick était toujours aussi étonné de voir à quel point c'était minuscule, un bébé de quelques heures. Son bras était tout juste plus grand que sa main d'adulte. Après son fils, il l'embrassa à son tour et la reposa délicatement sur le lit, de manière à ne pas gêner la maman. Ils n'avaient vraiment pas prévu une naissance si proche et il espérait que Kory aurait quelque chose de plus pratique pour les faire dormir cette nuit. Il s'inquiétait un peu pour la suite des événements mais il savait qu'entouré de Tia et épaulé par Aristote, ils y arriveraient. Délicatement, il prit la plus petite des jumelles dans ses bras et il fut étonné, encore plus que la première fois, de la petitesse de ses membres. Et comme pour Aliénor, il se tourna avec leur fille dans les bras, pour la présenter à Georges.

Fiston ! Elle c'est Patience ! Ton autre petite sœur qui veut aussi un bisou !

Et à son tour, il embrassa la nouveau-née tout en s'apercevant que leur fils avait profité de la place libérée par ses sœurs pour aller se blottir dans les bras de sa maman. Il espérait que cela se passerait bien entre les trois enfants. Trois en bas-âge cela allait demander du travail. Mais avec de l'organisation, on arrive à tout. Rick déposa la petite Patience, juste à côté de sa jumelle. Il récupéra dans la malle, des couvertures et des draps pour faire des remparts autour d'elles. Ainsi disposées sur le lit, elles ne gênaient pas leur maman, qui venait de s'endormir et elles ne risquaient pas non plus de tomber. Il expliqua à Georges ce qu'il faisait, devant l'air interrogatif de son fiston. Puis, il embrassa le front de son épouse et tendit les bras au petit garçon.

Tu viens, Fiston ! On va aller faire la fête entre garçons et on va laisser dormir les filles tranquillement.

Une fois son fils dans les bras, Rick sortit de la pièce et retourna aux abords de la chapelle pour fêter l'heureux événement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Georges*
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   Jeu 12 Mar - 11:13

Sa main sur la joue de son papa sembla avoir l'effet escompté. Il revint parmi les vivants. Il lui sourit même.

Si personne ne mord là-bas, on peut peut-être aller le dire bonjour ! Qu'en penses-tu Georges ?

"Oui ! Oui ! Oui ! Depuis le temps que je veux aller voir ! J'veux mon jouet, moi aussi !"

Ils s'avancèrent enfin vers Maman. Elle avait une sale tête. Elle devrait faire une sieste. Ça lui ferait le plus grand bien. Georges voulait même faire dodo avec elle. Si ça la forçait à dormir un peu.

Son papa le déposa à côté de sa maman, avec précaution, pour ne pas abîmer les bébés. Ses parents discutaient, mais déjà, il ne les regardait plus. Il fixait les deux petites choses qui dormaient sur sa maman. Elles n'avaient même pas laissé une toute petite place pour lui... Et en plus, aucune trace d'un quelconque jouet...

Alors Georges, elles te plaisent tes petites soeurs ?

"Mouais... Elles prennent toute la place. Elles pourraient pas se pousser un peu ? Et partager Maman ? Je suis le plus grand, c'est moi le chef !"

Il tendit alors les bras vers Maman. Elle comprendrait peut-être qu'il voulait un câlin ? C'est qu'elle lui avait fait peur tout à l'heure, à crier comme elle l'avait fait !

Elle demanda alors à Papa de lui prendre ses soeurs. Il était content. Une fois parties, il aurait toute la place pour lui tout seul ! Arf ! Zut ! Il avait droit aux présentations dans les formes... Il s'approcha donc maladroitement.

Georges, voici ta petite sœur Aliénor ! Faut pas faire de bruit pour ne pas la réveiller ! Mais tu peux lui faire un bisou si tu veux !

"C'est que... Là, maintenant, tout de suite, vu de près... Elle est toute fripée. Elle est moche ! J'ai pas trop envie de lui faire un bisou... Chui obligé ?"

Il la toucha timidement du doigt pour tester la texture de la petite soeur, puis l'embrassa rapidement en fermant les yeux pour ne pas voir cette mocheté. Finalement, elle avait la peau plutôt douce, malgré les rides...
Arf ! L'autre maintenant. Il n'arrêterait pas de le torturer aujourd'hui.

Fiston ! Elle c'est Patience ! Ton autre petite sœur qui veut aussi un bisou !

"Oula ! Elle serait presque pire que l'autre... La même et en plus petit encore... Toujours aussi moche pourtant !"

Il recommença comme pour sa première petite soeur. Toucher, embrasser rapidement ! Il avait vu l'ouverture et fonça dans les bras de sa maman. Il eut droit à un énorme câlin et un bisou pareil. Il serra très fort sa maman et déposa, à son tour, un gros bisou sur sa joue, avant qu'elle ne cesse de lutter et s'endorme enfin. Il serait bien resté là, dans les bras de Maman. Mais Papa avait d'autres projets. Dommage !

Son papa fit alors un truc étrange. Il barricada ses petites soeurs. C'était des haricots, elles ne bougeaient même pas. Tout juste un doigt et encore. Où voulait-il qu'elles aillent ? Elles n'étaient pas prêtes pour le quatre-pattes, vu le temps que lui avait mis pour y arriver !
Son papa lui tendit les bras. Pas le choix, il fallait y aller. Il donna encore un bisou à sa maman endormie et tendit les bras à son tour pour que son papa puisse le soulever.

Tu viens, Fiston ! On va aller faire la fête entre garçons et on va laisser dormir les filles tranquillement.

"La fête ? C'est quoi une fête ? Ça sert à quoi ? On y fait quoi ?"

Il "suivit" son papa et ils retournèrent près de la grande bâtisse de pierres.

_________________
Fils de Tiadriel & Rick
Grand frère d'Aliénor et Patience
Cou-zin d'Eléa, Matthis et Timothée
Presque Filleul d'Althiof et Elwë*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une naissance en avance...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une naissance en avance...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Les exterieurs :: Le Presbytère-
Sauter vers: