AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Jeu 25 Juin - 21:22

[ Montpensier ]


Les élections étaient terminées...
L'été commençait à s'installer franchement sur les volcans d'Auvergne.
Et c'était souvent à cette période de l'année qu'Aiguemarine & Nic choisissaient de partir s'aérer.

Mais cette année était "différente" des autres.
Là, d'invitations en invitations, leur voyage qui, au début, s'annonçait pour juste quelques semaines, venait de se transformer en mois.
Oui, oui...en mois. Pour le plus grand ravissement d'Athalia & Thomas.

D'abord, direction le Comté de Toulouse afin d'assister aux épousailles de Guitail & Smartynina.
Là dessus était venu se greffer un baptème en Guyenne, ainsi qu'une demande de cours de peste pour finir d'aider les érudits de Guyenne à avoir enfin un professeur sachant enseigner cette connaissance.

Et là, Aiguemarine n'avait sue dire non à son amie.
Même si Nic était plus réticent à l'idée de retourner dans ce dûché.

Mais le couple avait réussi à se mettre d'accord.
Pas plus d'une semaine, et les enfants retourneraient à Cournon, sur l'invitation de leur Suzeraine.

Ensuite retour sur Montpensier quelques jours, le temps de souffler un peu, puis un nouveau départ, cette fois direction la Bourgogne.
Enfin, Aiguemarine, après tout ce temps allait pouvoir faire découvrir son Dûché de naissance à sa famille...

Ce serait aussi l'occasion pour elle d'aller se recueillir sur la tombe de ses parents.
Son père venant de mourir...

[ Jour J - Porte Sud de Montpensier ]

Les malles étaient enfin chargées.
Nombreuses elles étaient.
Un carosse aux armes de Sarliève ferait voyager les enfants ainsi que le bébé de Cham & Kenrui.
En effet, le couple, fraîchement parents, les accompagnerait jusqu'à Murat.
Tout comme Sindbad, candidat malheureux à la mairie, qui rejoignait sa douce Ranya.
Et enfin, un autre couple : Castelreng & Oriabel, nouveaux Montpensiérois, et qui, hasard du sort, étaient eux aussi invités aux noces de Guitail.
Que le monde est... petit... quelquefois.
Aiguemarine, comme à son habitude, monterait Altaïr et Nic, toujours à ses côtés, Blitz...

Après avoir confiée les clés de leur maison de Montpensier à leur ami Rick, le carosse et les 2 montures remontèrent les rues et ruelles de Montpensier, en direction de la sortie Sud... Direction Clermont.

Là était le point de rendez-vous avec leurs "compères" de voyage, du moins pour une partie de leur longue épopée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindbad
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 26/10/2008
Age : 50
Localisation : Blois/Orléans

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Ven 26 Juin - 10:24

"Un voyage bien organisé ne se conçoit que bien chargé".

Ce proverbe constantinopolitain résonnait aux oreilles de Sindbad en contemplant l'imposante masse de bagage emmené par Aiguemarine.

Anselme avait dû en baver pour charger tout cela. Cette pensée fit sourire l'homme de Constantinople.

Lui voyagerait plus simplement : ses vêtements, son cheval et sa besace. Il trouverait le reste sur place.

Aparajita et Theobald le suivait dans son voyage. Eux étaient encore moins chargé que lui. Theobald n'avait pris que son luth et son flutiau. Quant à Aparajita, elle n'emmenait jamais rien, vivant des ressources trouvées sur place.

Le moment venu, il monta sur sa monture et suivit le cortège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rrsindbad.site.voila.fr
Kenrui
Famille "Harispe"
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Ven 26 Juin - 12:47

[Montpensier]

Voila Aiguemarine n'est plus maire, Zarthas a pris se rôle, Kenrui était chez lui finissant les bagage, prenant des affaires pour sa fille, sa femme, et lui. Aiguemarine avait gentillement décider des les accompagner jusqu'à Murat. Une longue route attendait son amie. Kenrui vérifia que tout était bien fermé. Puis il pris les bagage et sortit de la maison, la regardant une dernière fois avant un bon moment. Le voyage ducal s'annoncer plutôt long, mais ça n'était pas plus mal. loin de toute les mauvaise langue et les tracas. DE chaque personne qui disait que Kenrui ne se mêlé pas de ces affaire, alors que ces même personne pourrait balayait devant leur porte avant d'aller le faire chez les autres. Enfin, que dire de plus, ne pas répondre au provocation serait surement la meilleur solution.

Cham et Aélys, leur fille attendez déjà dans le carrosse de Aiguemarine a la porte sud. Kenrui sorti donc de la maison et ferma la porte a clef. Il aimait se village et le quitter même juste pour un voyage l'attristai une peu.. Mais bon c'était comme ça et on ne pouvait rien y changer.Dans qu'elle état sera se beau village a leur retour... Seul le Très Haut avait la réponse a cette question.


[Porte Sud, le carrosse]

Kenrui arriva enfin a la porte Sud,chargé comme une mule. D'ailleurs on lui disait souvent "tu es une tête de mule". Puis il vu le carrosse, il se dirigea vers ce dernier. Lui les voyage en carrosse ouais c'est la classe. Il mit les bagages devant et ... Puis Kenrui alla embrasser sa femme et sa fille. le départ n'allait pas tarder a être donner. Kenrui se retourna vers a ville qu'il aimait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 53
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Sam 27 Juin - 8:18

Une vraie caravane de Maharajah.

Aparajita contemplait le cortège qui poursuivait sa route, s'éloignant de Montpensier et du palais pour se rendre...où donc, d'ailleurs ?

Bodhisattva, avait-elle cru comprendre, allait assister à la célébration d'un union. Les autres, ceux qu'elle ne connaissait pas vraiment, elle ne savait pas trop.

Ce qui l'inquiétait davantage était de savoir où
Ganapati et elle allaient. Retournaient-ils chez la Dame à la Chevelure Jaune ?

Et puis,
Ganapati était inhabituellement chargé. Pourquoi emmener une peau, du blé, et surtout autant d'argent ? Et pourquoi esquivait-il ses interrogations ?

Tout cela n'était pas net. La dravidienne se devait de garder l'oeil ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Sam 27 Juin - 9:17

Tout le monde était quasiment arrivé.
Le départ pouvait être donné...
Elle ne s'en faisait pas pour Castelreng & sa famille.

Aiguemarine & Nic chevauchaient en tête.
La nuit était douce, le ciel parsemé d'étoiles.
Elle était heureuse de cette "liberté retrouvée", se laissait porter par sa monture, ne prêtant que peu attention aux autres.

Et pourtant, elle aurait dûe...

[ Aux Portes de Clermont ]

Ralentissant l'allure, se présentant aux gardes de la cité, énumérant les noms des gens qui l'accompagnait, Aiguemarine s'aperçut de l'absence de la famille dicte "Du Cougain".
Mouarffff... A peine 3 lieues de parcourues, et voilà qu'Aiguemarine perdait déjà du monde en route.

Tout le monde se sépara dans la capitale, pour quelques heures.

Dans la matinée, et après discussion en taverne avec Nic, Cham & Kenrui, ne les voyant toujours pas arriver, Aiguemarine, inquiète, envoya missive à Castelreng, l'informant qu'ils poursuivaient la route...comme prévu.

Puis, Nic proposa à sa petite famille une grande ballade dans les rues de Clermont.
L'occasion pour eux de découvrir enfin les fameux hôtels des Nantis dont on parlait tant.

A leur retour, une missive les attendait.
Impatiente, Aiguemarine l'ouvrit et la parcourut.
D'autres nouvelles de Kindjal.


Citation :
Chère Aigue,
Voilà que tout le monde est prévenu de votre petite virée. Plusieurs étudiants se sont montrés intéressés par le cours, mais plus encore par votre retour même temporaire parmi nous ! Aqualung bien entendu, mais aussi Koyote, Trunks et un visiteur de passage qui dit vous connaitre : Messire Nevitta.

Pour la durée de votre séjour, ne te fais pas de souci : j'ai travaillé un peu par moi-même en vous attendant, histoire d'être au niveau pour vos cours de pointe !
J'ai déjà fait une demande à Isambre, qui croule littéralement sous les Laisser-passer depuis sa nomination ; mais pas d'inquiétude, je vais la tanner jusqu'à obtenir ce fameux bout de parchemin !

C'est dommage en effet que les enfants ne puissent venir à Montauban, mais je comprends vos réticences. Cela ne me donnera qu'une excuse supplémentaire pour venir les visiter à Sarliève !

Je vais faire le nécessaire pour trouver un homme d'église, je crois que c'est le seul "détail" qui manque pour ce baptême... et quel détail !

J'espère que vous ferez bon voyage et que vous passerez un agréable séjour à Castres,
je vous embrasse bien fort,

Kindjal


Elle esquissa un sourire au mot "détail".
C'était bien du Kindjal tout craché ça.
Aiguemarine la confia à Nic. Peut-être qu'il la soulagerait et répondrait à leur amie.
Après tout, n'avait'il pas promis à Aiguemarine un beau voyage, sans soucis et tout ce qui allait avec ?!
De son côté, Aiguemarine en profita pour s'occuper de ses enfants, et prendre quelques heures de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Sam 27 Juin - 21:42

Le départ s'était fait tout tranquillement.
Mais, la route jusque Clermont avait été la disparition de 2 compagnons de voyage.
Aigue ne se perdait peut-être jamais ... mais elle perdait facilement les autres ...
Et les voilà donc à Clermont, première étape de leur voyage.


[Clermont, ou la Capitale où seuls les hôtels sont animés.]

Une promenade dans les rues de la ville semblait une bonne idée à Nic.
Et d'ailleurs, les enfants et son épouse s'en réjouissaient d'avance.
Et, tous ensemble, ils parcoururent le quartier riche. Il est vrai que
les hôtels des nantis étaient impressionnants, très beaux pour
certains, très grands pour la plupart.
Un jour, peut-être, ils en auraient un ... enfin, rien ne pressait.

Et, au retour à l'auberge, une missive les attendait.
Qui cela pouvait-il être ?! Kindjal apparemment. Et son épouse, ni
curieuse ni impatiente, se jeta sur la missive pour la lire. Avant de
lui tendre. Puis de partir s'occuper des enfants et se reposer.
Bon, c'est vrai, il lui avait promis de s'occuper de tout pour elle ...
Mais répondre à Kindjal ... Arf, lui et les missives ...


Citation :
Chère 'inal,

C'est avec plaisir que nous apprenons que tu organises tout comme il
faut. cela facilitera la tâche de tout le monde si nous sommes fin prêt.
Et cela nous fait aussi plaisir que certaines personnes ne nous aient pas oubliés.

Prévoir un homme d'église ... Un détail.
Tu nous feras toujours autant rire. Mais bon, te connaissant,
débrouillarde comme tu es, tu vas nous en convaincre un vite fait biien
fait.

Pour l'instant, le voyage commence bien, et en douceur.
Et tant que nous sommes tous réunis, tout va bien.

Ta filleule t'envoie plein de gros baisers.
Nous t'embrassons fort.

Nic, Aigue & les enfants.


Aigue se reposait, tranquillement.
Nic n'eut pas le coeur d'aller l'embêter et prit sur lui d'envoyer la missive vers la Guyenne.
Et une fois, il rejoignit en silence son épouse et s'allongea près
d'elle, la contemplant pendant un long moment alors qu'elle dormait. De
son troisième oeil, il surveillait les enfants qui jouaient. Aurore,
elle, copiait sa maman et dormait.

Et quand le soir fut venu, il fallut que tout le monde se prépare.
L'heure du départ avait sonné ...


[Murat, ou Sindbad nous quitte pour sa bien-aimée.]

Le voyage s'était passé sans problème. Et ils n'avaient perdu personne cette fois.
Les voilà donc à Murat, destination finale de Sindbad.
Souhaitons-leur tout le bonheur possible !
En revanche, qu'allaient-ils faire de leur journée tous autant qu'ils sont ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kindjal
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 04/11/2008
Age : 36
Localisation : Montauban

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Dim 28 Juin - 1:37

[Montauban, au dispensaire]

Kindjal relut une dernière fois la missive de Nictail. Cette fois, il fallait lui prouver qu'elle était en train de gérer la situation d'une main de maitre. Du moins, essayer d'avoir l'air un peu crédible !
Elle étala les différents parchemins devant elle. Le laisser-passer accordé par Isambre, la réponse d'Aqualung, la bénédiction de Vanwolk... Elle se gratta la tête. Peut-être devrait-elle rédiger quelques invitations, il lui sembla qu'elle n'avait même pas donné la date du baptême au parrain... Voilà un nouveau détail qu'elle pourrait passer sous silence !
Elle prit donc sa plume et commença à rédiger sa réponse.


Citation :
Cher Nic,
j'espère que votre voyage se passe agréablement.

Ici les préparatifs se poursuivent, et j'ai trouvé un clerc même si j'avoue que je ne suis pas allée le chercher bien loin ! Ce sera mon propre parrain, Aqualung. La cérémonie devrait se dérouler en Cathédrale de Cahors [en Gargote], de ce fait.
Isambre m'a envoyé un laisser-passer pour vous deux, je vous le donnerai à votre arrivée en Guyenne.
L'Université est également prévenue, j'espère qu'ils auront le temps nécessaire pour vous faire vos clés...
Il me semble que tout est fin prêt pour vous accueillir !
Je vous embrasse tous,

Kindjal

PS : Ajout du laisser-Passer

Citation :
Expéditeur : Isambre
Date d'envoi : 2009-06-27 12:28:56

Chère Kindjal,

par la présente je délivre à tes amis Aiguemarine et Nictail un laissez-passer valable sur toutes les terres de Guyenne jusqu'au 31 juillet.

Fais leur parvenir ma compassion extrème pour les jours qu'ils auront à passer en ta compagnie,

Je t'embrasse,

Le Prévôt de Guyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Dim 28 Juin - 3:33


[ Murat où Le village de toutes les séparations ]



Après quelques heures de semi-sommeil bien méritées, le groupe se remit en route.
Direction Murat.
De tous les villages du Bourbonnais-Auvergne, c'était le seul où Aiguemarine ne s'était jamais adaptée. Pourquoi ?! elle n'en avait aucune idée.

En revanche, elle connaissait les intentions de Sindbad...puisque c'était elle qui l'avait un peu poussée à faire ce choix.
Ce choix qui lui nouait l'estomac, mais qu'elle ne regrettait pas.
La place du Constantinopolitain n'était pas à Montpensier, mais auprès de Ranya.
Elle espérait juste qu'ils soient enfin heureux, qu'ils reçoivent ne serais-ce que le 1/10ème du bonheur qu'elle vivait chaque jour auprès de Nic, et que la communication se fasse enfin entre eux.

D'un autre côté, Aiguemarine se sentait soulagée.
Fini ce sentiment de culpabilité. D'avoir agie égoïstement. De n'avoir pensée qu'au bien être de Montpensier, sans prendre en compte les réels besoins de son ami.


Alors pourquoi cette "séparation" était'elle si..difficile ?!
Une nouvelle page était sur le point de se tourner, elle le savait...elle le sentait.

Sindbad savait que, quoiqu'il arrive, Sarliève lui serait toujours ouvert. Point besoin de mots, de discours entre eux. Tout avait été dit...Et les "Adieux" ou "Aurevoirs", elle n'y tenait point.

Au poste de douane, Aiguemarine, Nic & les enfants laissèrent le couple à leurs retrouvailles. C'était mieux ainsi pour tout le monde...

Ils s'enfoncèrent dans les rues de Murat, sans réel but. En ce jour dominical...c'était un peu désert. Aussi, après avoir acheté quelques provisions sur le marché, ils prirent la direction de la forêt. Les enfants étaient ravis. Athalia & Thomas courraient partout, profitant pleinement de ses vacances qui débutaient... posant mille & une questions à leurs parents quant au mariage de leur oncle. Ce qui ne manqua pas de redonner le sourire à Aiguemarine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Dim 28 Juin - 21:06

[ Murat ]


Après une longue promenade et un pique-nique en forêt, Aiguemarine, Nic & les enfants regagnèrent le village à la recherche d'une auberge.

Ils prirent une bonne collation.
Aiguemarine en profita pour rattraper ce qu'elle n'avait pas pu faire depuis 2 mois : reprendre ses correspondances avec les gens qui comptaient pour elle.

C'est ainsi qu'elle écrivit notamment à une "vieille" connaissance devenue aujourd'hui Comte du Poitou... Messire Petitjehan.
Elle le félicita de son accession au trône ducal et en profita pour prendre quelques nouvelles, à savoir s'il arrivait à faire le deuil de son fils Gabriel.
Aiguemarine avait été aux funérailles, Dieu que c'était poignant et chaque jour qui passait, elle remerciait Aristote qu'il n'arrive rien à ses enfants.

Ses longues correspondances terminées, il était déjà fort tard...

Il leur fallait reprendre la route... Direction Aurillac...

La petite famille croisa pas mal de monde. A croire que c'était la période des migrations.

Citation :
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé les défenseurs de Aurillac, Abellard, Scarlet_o, un groupe composé de Micheldecarcassonne et de Nefertary, et Mandarine_.
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Furax974, un groupe composé de Kylah et de Uterpendragon, Ysee, et un groupe composé de Lobela de Woycek et de Gazier43.



[ Aurillac - où le début de la fin du BA ]

Arrivés sans encombre, ils pénétrèrent dans le dernier village du BA... Aurillac.

Les chevaux confiés aux bons soins d'un palefrenier, ils allèrent faire un tour dans le village.
Un match de soule s'y déroulait.
Aiguemarine sourit en les voyant faire. Voilà que le match qu'ils avaient organisé quelques mois en arrière avait inspiré certaines personnes.
C'était d'ailleurs une bonne chose.

Ils s'installèrent non loin.
Aiguemarine en profita pour déplier sa carte.
Et là...quelle ne fût pas sa surprise.

Elle regarda Nic, un peu surprise et lui dit...

Hmmm, mon Amour, j'crois que j'ai un problème avec ma carte. Regardeeeeeee !!





Aiguemarine la lui tendit tout en regardant ses 3 monstres. Se demandant lequel d'entre eux avait fait ça.
Et oui, il en manquait un bout.

Interrogative, elle ajouta...en essayant de ne pas rire...
La situation était cocasse tout de même...

On fait comment là pour aller à Villefranche de Rouergue vu qu'il manque un bout de...carte.

Nic allait se moquer d'elle, sûrement...
Elle attendit sa réaction...
Après tout, c'est lui l'homme de toutes les situations, non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Dim 28 Juin - 21:55

Limousimatique.

Voilà plusieurs jours qu'ils s'ennuyaient grandement dans ce Comté, il n'y avait rien à faire, les villageois restaient chez eux, ils n'avaient qu'à profiter d'eux, mais passer ses journées à se faire des câlins n'était certes pas désagréable, mais bon, ils voulaient découvrir des autres endroits... Là l'on pouvait dire que c'était râpé, si une promenade en foret mais rien de plus sinon... Ce matin ils étaient arrivés à Limoges et bien entendu ils s'attendaient à trouver pire... Mais à ce point ? Wow surprenant, zéro nantis, rien que daaaaaaaal ! Elle chercha vite une auberge pour écrire à ses amis et ensuite compléter son super journal diplomatique !

Citation :
Chers amis,

j'espère que vous êtes plus chanceux que nous au niveau de votre voyage, l'on va dire pour notre cas que l'on se trouve plus dans une zone fantomatique qu'autre chose. J'aurai pu dire désertique, mais dans les déserts il y a des animaux et puis des nomades, ici rien du tout !

Nous sommes arrivés par Guéret et l'accueil fut chaleureux... Oui bon c'est plus ironique qu'autre chose. Le douanier m'a écrit et là j'ai pris peur je dois dire, je lui ai même répondu si j'avais besoin d'une autorisation pour respirer. Ce a quoi il m'a répondu que c'était partout pareil... Et bien, serions-nous l'exception qui confirme la règle ? Bien certainement, m'enfin cela ne m'encouragera pas à envoyer les gens en voyage en Limousin... Je n'ai qu'une envie arriver en Poitou.

Hier nous étions à Bourganeuf, c'est un village spécial, ils vivent en "démocratie" j'ai beau avoir chercher dans les grimoires des bibliothèques je n'ai rien trouvé sur pareil mot, il paraitrait que cela vient du grec "demos" et "cratos" mais je n'en suis pas certaine... Le pouvoir et peuple, il me semble que c'est plutôt le Roy et les autres grands qui ont le pouvoir... M'enfin...

Aujourd'hui nous sommes à Limoges la capitale, encore plus morte que le reste, j'admets avoir eu du mal à sortir l'écu de l'hôtel pour cette nuit... J'avais comme un hérisson dans la bourse.

Cette nuit nous quittons le Comté, j'espère que nous trouverons mieux en Poitou. Nous profitons de nous retrouver tous les deux pour discuter et autres...

Voilà pour les dernières nouvelles nous concernant. J'espère que vous et vos enfants allez bien et on vous embrasse fort.

Kory et Al par procuration.

Elle roula la missive et l'attacha à la patte d'Hibouscule, très beau hibou... Ca rappellera quelques souvenirs. Elle éclata de rire et puis retourna attendre son époux... Pas de sceaux, toute façon, ils n'étaient pas à jour et elle avait la flemme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Lun 29 Juin - 9:35

[Aurillac - Quand Aigue n'est pas perdu ... mais ne trouve pas son chemin ...]

Un match amical comme le leur se déroulait à Aurillac.
Nic avait songé à leur demander des droits ... Mais bon, ce n'était qu'un sport.
Et pendant qu'ils regardaient un peu, Aigue sortit sa carte ...


Hmmm, mon Amour, j'crois que j'ai un problème avec ma carte. Regardeeeeeee !!

Hum, tu as un soucis mon coeur ?!
On risque de se perdre ?! Non, pas avec toi !! Tu vas nous sortir de là !!


Nic se mord alors la lèvre pour ne pas rire !!
Bon, comment cela a-t-il pu arriver ?!
Athalia et Thomas sont forcément innocents, ils savent bien à quel point la carte est essentielle pour le voyage ! Il serait risqué de l'abîmer.
Aurore, par mégarde, aurait-elle toucher à la carte ?!
C'était pourtant peu probable, surtout dans les poches de sa mère ... Mais, qui sait ... La petite était très ... douée.


Mon ange, peut-être as-tu abîmé la carte dans ta poche ...?!
Ou bien ... je ne sais pas moi ... Mais, si jamais c'est un enfant qui a fait ça, ça ne devait pas être exprès.
Tu ne crois pas qu'Aurore ... en aurait mangé un bout ?! Je sais bien qu'elle met un peu tout à la bouche ...
Enfin, on va s'en sortir, ce n'est pas bien grave ...


Nic lui sourit et l'embrasse doucement.
Et alors qu'ils essaient de profiter du match ... V'là un gros zibou qui débarque ...
Et Athalia qui bondit en comprenant que c'est ... Hibouscule !
Une missive de Kory ... De la lecture en perspective ...
Nic la lut à voix haute, tranquillement ...
Eh ben, comme d'habitude, ça déménageait avec Kory ...
Peut-être allaient-ils un peu profiter du match de Soule maintenant ?! ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Lun 29 Juin - 9:59

Maman me regardait d'un air contrarié.
Je comprenais pas tout.

Bon, finalement, je vais opter pour la solution de facilité et aller voir Papa.
D'ailleurs, j'ai une surprise à lui faire.

A quatre pattes, Aurore se met à avancer vers lui.

Bll bll...Da Da !

Je fais des bulles, un peu de bave coule le long de ma joue.
Et voilà que je lui colle un beau baiser bien baveux.
Puis, je tends ma petite main vers la carte...et essaie, une nouvelle fois, de la chiper.

_________________
Petit bout de Nictail & Aiguemarine
Petite soeur d'Athalia et de Thomas.
Grande soeur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Lun 29 Juin - 11:17

Les enfants ont cette nature d'être ... surprenants.
Alors que Nic tentait de déculpabiliser Athalia & Thomas, voilà qu'Aurore faisait des siennes auprès de son Père.

Maline petite fille. Cela promet.
Aiguemarine, certes un peu contrariée, prit un air enjoué à les regarder faire.

Bien sûr mon Amour.
Et puis, ce n'est qu'une carte après tout !
J'en rachèterai une au prochain village...si on le trouve...

Puis, la surprise du jour.
Aurore qui se mettait à baragouiner quelques mots à Nic.
Aurait'elle dit "Papa" là ?!
Ses craintes au sujet de la carte se confirmèrent quand elle la vit tenter de la prendre pour la porter à la bouche.

Hmmm, mon amour. 2 nouvelles pour notre petite "voleuse". Léger sourire...
Elle m'a l'air de vouloir commencer à parler, et en même temps, elle fait ses dents.
N'est pas "Da Da" ?!...

Mais à peine le temps de finir qu'un vieux hibou tout déplumé leur fonce dessus.
L'atterrisage est approximatif mais...calculé.

Athalia le reconnaît tout de suite.
Nic en fait la lecture à voix haute.
Aiguemarine sourit aux écrits de Kory. Faudra qu'elle pense à lui demander si elle a enfin trouvée le Royaume de la Suze.

Plus tard dans la journée, un autre pigeon arriva.
Encore des nouvelles de Kindjal.
Et bien. Au prochain village, Aiguemarine sera sûrement pas mal occupée à répondre à tout ce petit monde.

Mais pour l'heure...faut bien l'avouer...la campagne les attend.

Bon, une journée en pleine campagne vous tente ?!
Toute façon, je n'ai que ça à vous proposer.

Un dernier tour sur le marché, histoire de préparer un petit pique-nique.

Le soir venu...un dernier regard vers Aurillac.

Aurevoir cher BA... A bientôt ! s'écrit'elle avant de talonner sa monture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Lun 29 Juin - 21:56

[ Quelque part dans la campagne rouerguate - coupés du monde ]









Ils s'éloignaient doucement mais sûrement du Bourbonnais-Auvergne.
Dûché tant aimé même si parfois Aiguemarine le détestait.
Mais chaque fois, elle pardonnait...

Encore quelques rencontres de parfaits étrangers...sans conséquence.


Citation :
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Ysadora, Godo51, Ninjadingue, Mimouss, et Abellard.



Cela faisait déjà quelques heures qu'ils chevauchaient.
Aiguemarine en avait perdue l'habitude.
Aussi décidèrent'ils de prendre une longue pause.
Cela ferait du bien à tout le monde, et notamment aux montures, qui, depuis vendredi, n'étaient pas ménagées non plus.

*Ma* se fit un plaisir, aidée par Athalia & Thomas de préparer le pique-nique.
Une grande couverture fût installée, couverture rapidement prise d'assaut par Aurore qui gazouillait et se roulait dessus.

Finalement, *Ma* en déplia 2 autres.
Elle sortit les provisions que le couple avait fait la veille au soir sur le marché d'Aurillac.
Un peu de pain, de la viande séchée, du saucisson, des fruits, de l'eau...

Athalia & Thomas s'amusaient à découvrir les alentours.

Mais que faisaient donc Nic & Aiguemarine ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mar 30 Juin - 1:15

[Aurillac - Un soir d'été.]

Aurore leur avait offert ses premiers mots ... Et quels mots !
Ils étaient pour lui, et l'émotion l'avait étreint. Il était ému ...
Mais, il s'avérait que ce petit ange avait bien pu manger un bout de carte ...
Quoiqu'il en soit, ils ne la disputeraient pas ... Et ça leur
permettrait d'avoir un jour en pleine campagne, peut-être pourrait-il
lui offrir son cadeau ...
Provisions furent faite et route fut prise ...


[En pleine campagne ... Que peut-on bien faire ?! ]

Ils s'étaient arrêté dans une petite prairie, bordée par une jolie forêt.
Nic avait demandé aux enfants de ne pas trop s'éloigner de *Ma* et qu'il leur faisait confiance.
Les enfants et leur nourrice préparèrent donc le pique-nique ...
Aurore les aidait à sa façon, bien particulière ...

C'est à ce moment que Nic en profite pour kidnapper son épouse.
Main dans la main, ils avancèrent un peu, heureux.
Nic avait un paquet dans la main, et il le tendit à son épouse.


Pendant que tu travaillais à la mairie, je t'ai fait un cadeau.
Même si mon état de noble me l'interdit, j'ai pris la liberté de te
tisser une robe. Ca restera notre secret ! Mais, l'été approchant, et
la chaleur se faisant plus forte, je me suis dit qu'une robe plus
légère pourrait te faire plaisir ...


Puis, il se tut, et la laissa découvrir son cadeau ...
Il espérait que ça lui plairait ... Peut-être même la porterait-elle
pour leur anniversaire de mariage, qui sait ... Nic n'avait rien prévu
de particulier cette année, mais, son épouse si !




J'espère qu'elle te plait ...
*Ma* et les enfants vont nous attendre pour manger ...
Mais, si tu veux ... nous pourons nous éclipser, tout à l'heure ...
Pour que tu l'essaies ... voire peut-être un peu plus ...


Nic sentit qu'il s'empourprait et emrbassa sa bien-aimée.
Il ferait toute sorte de folies pour elle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mar 30 Juin - 5:03

[ Quand une surprise en cache une autre... ]


Alors qu'elle appréciait les délices de la nature, ce fût ce moment que choisit Nic pour la "kidnapper".
Un moment à eux, rien qu'à 2... quoi de plus beau ?!
Voulait'il lui faire une surprise ?! sûrement... au vu du paquet qu'il tenait dans sa main libre.

Il savait qu'elle appréciait et adorait varier les tenues.
Cette robe d'été était plus que magnifique... D'autant plus, tissée par son propre époux.

C'est non sans une certaine émotion dans la voix et les yeux pétillants de bonheur qu'Aiguemarine lui répondit...

Elle... elle est magnifique mon Ange.
Promis... Cela restera notre secret.
Et j'ai moi aussi une surprise "particulière" pour toi aujourd'hui, même si nous ne sommes pas le 4 Juillet. Et j'espère qu'elle te plaira. Esquisse un léger sourire...

Oui, elle avait de l'avance. Mais avec le mariage de Guitail, elle avait réfléchie.
Ils n'auraient que peu l'occasion de se retrouver seuls... Aussi...

Ta proposition me convient parfaitement et ne pouvait mieux tomber lui dit'elle rougissante...

Ils rejoignirent *Ma* et les enfants, jouèrent un long moment en famille, mangèrent tranquillement.
Athalia & Thomas fatigués de leur exploration firent une longue sieste.
Aiguemarine demanda à *Ma* de s'occuper d'Aurore.

Elle revêtit la robe que lui avait offert Nic, et prit le parchemin qu'elle avait faite confectionner quelques jours plus tôt à Montpensier.
Une couverture, une bouteille de vin, un écrin bien caché au fond du panier...tout cela ferait très bien l'affaire.
Sans aucune explication, Aiguemarine emmena son époux au même endroit que le matin.

Elle déplia la couverture, invita Nic à s'installer, puis le rejoignit...
Tout en lui tendant le parchemin, Aiguemarine lui expliqua le but du "jeu".



C'est une question que tu dois retrouver mon Ange.
Si tu trouves...le "jeu" continue...

Aiguemarine se tût, le regardant les yeux emplis de tendresse.
Ce n'était pas très difficile.
Nic devrait facilement s'en sortir.
En attendant, elle servit 2 verres de vin, le dévorant du regard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mar 30 Juin - 7:13

[Quand des époux partagent avec amour.]

La robe plaisait à Aigue, et elle aussi avait une surprise pour lui.
Oh, c'était intéressant ça ... Mais, il faudrait qu'il contienne son impatience jusque dans l'après-midi.
Même si nous ne sommes pas le 4 Juillet ... C'était donc une surprise d'anniversaire de mariage qu'elle lui avait réservé.

Ils rejoignirent ensuite toute leur petite troupe.
Manger, jouer, rire ... Tout cela avec joie !
Les enfants fatiguent et finissent par faire la sieste, *Ma* veille sur eux.
Aigue emmène Nic au même endroit que le matin, un petit panier à la main.
Une couverture déposée, ils s'installent et le "jeu" commence.
Une devinette d'abord ...
Nic lit, réfléchit ... Se gratte la tête, et trouve enfin.

Relève la tête et rougit sous le regard dévorateur de son épouse.
Prend un verre de vin et trinque avec son aimée.


A nous !
Mon ange, veux-tu m'épouser ?!


Pourvu qu'il ne se soit pas trompé ...
Allez, buvons un peu, c'est agréable un moment entre amoureux !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mar 30 Juin - 9:12

[ Un moment intense... Une demande...]


Son époux n'avait pas mis bien longtemps à trouver la question mystère.
Tendre sourire, tandis qu'elle finit son verre de vin.
Cette question "Mon Ange, veux tu m'épouser ?!"
Cette question posée il y a... déjà fort longtemps dans leur maison au bord du lac de Montbrison.
Une foule de souvenirs remontent...

Sourire qui s'élargit...
Bon, maintenant, rassurer son Seigneur d'époux...

Oui, c'est la bonne réponse.
Tu sais, cette question...je la rêve chaque année, toujours à la même date.
Et si l'on se remariait, ici et maintenant ?!
Juste toi, moi et la nature pour témoin...

Certes, ce n'était pas dans l'idéal ce dont elle rêvait.
Aiguemarine avait envie d'un remariage en bon et dû forme. Mais cette année, les projets avaient été bousculés par le mariage de son beau-frère.

Elle attrape l'écrin tout au fond du panier.
L'ouvre doucement, laissant apparaître 2 alliances.
Celles ci semblent scintiller avec le reflet du soleil...
Comment va t'il réagir ?!
Va t'il dire "oui" à sa folie ?!
Aiguemarine plonge son regard dans celui de Nic...impatiente...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mar 30 Juin - 9:48

[Une folie ... Que du bonheur !!]

Oui, c'est la bonne réponse.
Tu sais, cette question...je la rêve chaque année, toujours à la même date.
Et si l'on se remariait, ici et maintenant ?!
Juste toi, moi et la nature pour témoin...

Et là, lui qui en rêvait tout autant qu'elle, mais pas comme ça non plus ...
Mais, cette demande, une folie, un rêve, un souhait.
Ils avaient tellement envie de se remarier, à l'église, l'année prochaine ... peut-être !

Et là, elle sort un écrin bien caché au fond du panier.
De cet écrin apparaissent 2 magnifiques alliances !
Comment pourrait-on décemment refuser d'épouser à nouveau une femme aussi parfaite ?!
Une petite larme de joie et d'émotion s'échappe et glisse sur sa joue.
Et c'est le regard plongé dans le sien qu'il lui répond.


Bel ange de mes nuits et de mes jours, bel ange de toujours.
J'accepte avec plaisir de t'épouser de nouveau, ici et maintenant.


Il lui prend la main doucement et récupère une alliance.

Moi, Nictail, je jure de te (re)prendre pour épouse. De t'honorer,
de te rester fidèle, de te garder mienne saine ou malade et ce jusqu'à
ce que la mort nous sépare.


Etait-ce tout ?! Etait-ce bien cela ?! Plus de souvenirs exacts ...
Il attendait la réponse, calmement ...
La tension était moins forte qu'en ce 4 Juillet 1455.
Que de souvenirs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mar 30 Juin - 10:35

[ Quand le rêve (re)devient ... réalité ]


Impatiente, elle l'était.
La gorge nouée, Aiguemarine écoute sa réponse.
Délicatement, elle essuie du revers de sa main une larme qui coule le long de la joue de Nic.
Son regard ne peut quitter celui de l'homme qu'elle s'apprête à re-épouser, d'une façon non officielle. Mais qu'importe...

La déclaration est belle.
Des mots simples, mais forts de tout ce qu'il ressent en cet instant.
Elle sourit aux anges...
Regarde l'anneau glisser sur son doigt.

C'est à son tour.
Aiguemarine attrape l'écrin, retire l'alliance qui reste et prend la main gauche de son époux.
Ne sait plus ce qu'elle doit dire.
Grand moment de solitude. Essaie de se rappeler. Prend une grande bouffée d'air puis se lance à son tour.

Moi, Aiguemarine, par cet anneau, symbole de mon amour éternel, te jure, à toi, Nictail, fidélité, de te chérir, de te protéger et ce, jusqu'à ce que la mort nous sépare.

Ses voeux prononcés, renouvelés...elle s'approche de lui et l'embrasse délicatement...
Son regard se voile, laissant apparaître quelques larmes de bonheur.
Comme elle aimerait que le temps s'arrête en cet instant.

Lui glisse un doux "je t'aime...mon doux amour. En ce jour, tu fais, de nouveau, de moi, la plus heureuse des femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mar 30 Juin - 11:10

[Que c'est beau l'amour ...]

Ils avaient de nouveau échangé leurs voeux.
Des larmes de bonheur coulent sur leurs joues à tous les deux.
C'est vraiment tellement de bonheur, que du bonheur !!
Un simple et doux murmure en réponse.


Je suis, encore et à nouveau, l'homme le plus heureux du monde !!

Et de nouveaux tendres et langoureux baisers.
Il leur reste un peu de vin dans leurs verres, autant le finir !
Et Aigue est encore plus sublime que jamais dans cette robe légère.
Et Nic, de doucement lui proposer ...


Mon ange, que dirais-tu ... d'un après-midi de noces ?!

Ils se comprennent, ils s'aiment !
Ils vérifient qu'ils sont bien perdus au milieu de nulle part, assez loin du reste de la famille ... et ils se roulent sur la couverture ... pour commencer.
L'après-midi leur appartient, eux seuls savent ce qu'ils vont en faire ...


Dernière édition par Nictail le Sam 4 Juil - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mar 30 Juin - 11:42

[ D'une proposition (in)décente ]

Mon ange, que dirais-tu ... d'un après-midi de noces ?!

Et de lui répondre, un sourire taquin sur le coin de la bouche.
Essayant de prendre une mine triste...

Juste une après-midi de noces ?!
Moi qui pensait que...

Leur "nouvelle" noce, ils l'arrosent comme il se doit en finissant la bouteille.
Oups... Ils vont finir "pompette" à ce rythme, mais on ne vit qu'une fois.
Pas de famille, pas d'amis pour les féliciter, mais ils s'en fichent. Rien ne compte en cet instant, sauf le fait de se retrouver.
D'ailleurs, l'annonceront'ils ?! Pas sûr. On les ferait enfermer pour ça.
Aiguemarine sourit à cette dernière pensée.

Après inspection des alentours, son "nouveau" époux l'entraîne vers la couverture.
Les jeunes anciens mariés s'enroulent dedans.
La suite... à partir de là, ne regarde qu'eux...

[ De longues heures plus tard...]

Le soleil se couche.
Aiguemarine & Nic assistent au spectacle qui s'offre à eux, discutant de tout et de rien.
Cette complicité qui les unit fait leur force.

Mais toute bonne chose a, malheureusement, une fin.

Ils sont attendus, ils le savent...sinon...

Le couple retourne auprès de *Ma* et des enfants.
Tranquillement, ils rassemblent les affaires, tandis que Nic selle les chevaux qui ont eu le temps de souffler.

Aiguemarine aide les enfants à s'installer dans le coche, vérifie une dernière fois qu'ils n'oublient rien derrière eux.

Demain, ils seront de retour à la civilisation : Albi.
Premier arrêt pour quelques jours de leur long périple.
Il leur faudra racheter une carte, trouver un cadeau pour les épousailles de Guitail, signaler aussi leur arrivée.
Bref, ils ont de quoi s'occuper là.

Un dernier regard sur cet endroit qui a été témoin ce jour de l'Amour d'un couple.

Nic l'aide à remonter en selle.
Elle éperonne doucement Altaïr, jetant de temps à autre, des regards coquins à Nic qui chevauche Blitz à ses côtés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mer 1 Juil - 0:55

[ Albi - Où le début des embêtements...]







Ils pénétrèrent à Albi au petit matin.
Mais, à peine, avaient'ils posé un orteil dans le Comté que ça commençait.
Un pli émanant de la Connétablie lui arrivait déjà.
Aiguemarine l'ouvrit et en resta stupéfaite de surprise.
C'était la meilleure du mois celle-là.
Habituellement, elle en aurait bien rit...sauf que là, son sang ne fit qu'un tour.

Le couple s'en fût chercher une auberge, pour le temps de son séjour.
L'accueil ne fût vraiment pas à la hauteur de ses espérances et cela conforta sa décision de partir pour Castres dès dimanche soir, ou lundi... Elle aviserait avec Nic dès qu'il serait au courant.

Installée dans la grande chambre, Aiguemarine prit son courage à 2 mains.
Elle avait tardée à répondre à certaines missives, mais là il le fallait vraiment.

Aiguemarine reprit la missive de la douane, la relut en soupirant...
Pourtant, Castelreng avait bien reçu l'aval de la connétablie. C'était à ne plus rien comprendre au fonctionnement des Institutions de ce Comté.


Citation :
Expéditeur : Cricriultras
Date d'envoi : 2009-07-01 07:06:08



bonjour,

Vous venez d'arriver à Albi en lance non autorisée, il ne vous ai pas autorisé à circuler sur le comté en lance sans autorisation.
je vous demande donc de bien vouloir la détruire dés réception de mon courrier.
Aprés demande si autorisation vous est donnée vous pourrez la reformer.
je vous en remercie
cordialement
Cricri dame de Lazenay et de Soires
Adjointe au Conestable du comtat de Tolosa


Avec sa "gentillesse" désormais légendaire, Aiguemarine lui répondit assez sèchement de bien vouloir revérifier dans son bureau.
L'on verrait bien si elle écopait d'un procès pour...si peu...
D'ailleurs, elle en oublia d'y joindre la preuve : http://serenity.nuxit.net/univers-rr/toulouse/groupes/detail.php?id=305

Au suivant...

Aiguemarine attrapa la missive de Kindjal...
Ecrire à son amie la détendrait sûrement un peu.


Citation :
Chère Kindjal,



Nous avons bien reçus ta missive.
Nous sommes arrivés ce jour à Albi. Accueil détestable. Un dialogue de sourd entre moi et le connétable qui me donne, puis reprend son autorisation de voyage en lance.
Alala...je te jure. Ils aiment apparemment bien se compliquer la vie ici.

Mais, tu me connais. Je ne suis pas du genre à me laisser faire, surtout lorsque je suis dans mon bon droit.
Alors...j'attends de voir, et surtout s'ils me mettent en procès pour si peu.

Nous sommes ravis que cette histoire de curé soit réglée.
Un souci de moins.
J'espère que nous n'aurons pas de désagrément en arrivant en Guyenne.
A croire que lorsque l'on prend la peine de faire les choses...ça foire.

Je te confirme donc notre venue, sans les enfants.
Nous sommes prêts aussi à enseigner dès le 17 Juillet pour peu qu'il y ai des carabins d'intéressés.

Nic, les enfants & moi t'embrassons, et te disons ... à très bientôt.

Un bisou aussi au petit Léo de la part de sa future marraine.

Amitiés.


Aiguemarine

Un coup d'oeil à Nic, un sourire...et Aiguemarine attrape la missive suivante.
Une réponse de son ami Petitjehan...suite à sa missive d'il y a quelques jours.


Citation :
Expéditeur : Petitjehan de Proisy-Fortunat
Date d'envoi : 2009-06-28 16:57:32

Dame,

Il est des souvenirs qui vous aident à vivre et à poursuivre l'�uvre entamée. Vous êtes de ceux-là...
Vous ne pouvez imaginer ce que vos quelques mots d'amitié m'ont fait de bien dans une période un peu tourmentée de ma vie où je me demande si je suis bien à ma place...
En effet je crains que mon épouse ne pâtisse encore de mes absences forcées alors que vient d'arriver, non sans mal, dans notre vie la petite dernière Diane.
J'espère que vous et les votres êtes heureux et profitez de la vie.
En vous remerciant de nouveau

Mes respectueux hommages

Jehan de Proisy-Fortunat



Aiguemarine machouillait sa plume.
Son ami semblait laisser déborder ses charges ducales sur sa vie personnelle.
Elle esquissa une grimace.
Comment lui faire comprendre qu'il commettait une erreur ?!

Elle laissa échapper un soupir, puis se tourna vers son époux...

Tout va bien, mon Amour ?!
Tu veux que je t'aide à répondre à Kory ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mer 1 Juil - 1:36

[Albi - Ou le duché qui ne sait pas ce qu'il veut !]

Après une magnifique journée, la troupe devait reprendre la route.
Et les voilà maintenant dans le Comté de Toulouse, à Albi.
Et voilà donc que les forces de sécurité ont perdu leur laissez-passer. Sont doués.
Aigue se chargera de les remettre un peu à leur place.
Ils trouvent donc une auberge pour se poser pendant leur séjour.

Aigue s'occupe d'une partie des missives, Nic s'occupe de Kory !
Et ce n'est pas le moindre des morecaux !


Citation :
Cher petit couple en escapade,

Il y un peu plus d'animations là ou nous nous trouvons.
Pour cause, nous sommes dans un duché du Sud en pleine campagne ducale, je te laisse imaginer.

Mais, je vais t'avouer que point de vue accueil, ce n'est pas mieux.
Comme d'habitude, Aigue avait tout prévu en demandant d'avance une
autorisation pour notre lance, et voilà qu'à peine arrivés, nous sommes
agressés par un adjoint qui nous dit que nous n'avons pas
d'autorisation.
Et en plus, il nous menace de nous mettre en accusation, il ne sait pas à qui il a affaire celui-là !
Alors, forcément, tu te doutes bien que nous sommes un peu refroidis
quant au fait d'aller nous promener en ville. Nous allons donc voir ce
que nous ferons, nous venons à peine d'arriver.

J'espère que la suite se déroulera mieux avec ce mariage.
Ce serait dommage d'avoir fait tout un voyage pour que ça se passe mal.
Et je ne sais plus si nous t'avions dit que nous irions un peu en
Guyenne après, donc après le mariage, aux environs du 17 Juillet, nous
irons.

Nous espérons que vous avez trouvé mieux en Poitou.
N'hésitez pas à nous donner des nouvelles. Et pardonne-nous d'avoir garder un peu Hibouscule, mais ... il était fatigué !

Avec toute notre amitié.
Aigue, Nic et les enfants.


Tout va bien, mon Amour ?!
Tu veux que je t'aide à répondre à Kory ?!

Et une demande de son épouse avec un sourire et un soupir.
Ben, il lui tendit la missive voir ce qu'elle en pensait, il aimait avoir son avis.


Dis-moi ce que tu en penses mon ange, s'il te plait.
Tu sais que moi et les missives ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   Mer 1 Juil - 8:43

Dis-moi ce que tu en penses mon ange, s'il te plait.
Tu sais que moi et les missives ...


Aiguemarine récupéra la missive, prit la plume de Nic et y ajouta sa petite touche personnelle.

Citation :
Cher petit couple en escapade,

Il y un peu plus d'animations là ou nous nous trouvons.
Pour cause, nous sommes dans un duché du Sud en pleine campagne ducale, je te laisse imaginer.

Mais, je vais t'avouer que point de vue accueil, ce n'est pas mieux.
Comme d'habitude, Aigue avait tout prévu en demandant d'avance une
autorisation pour notre lance, et voilà qu'à peine arrivés, nous sommes
agressés par un adjoint qui nous dit que nous n'avons pas
d'autorisation.
Et en plus, il nous menace de nous mettre en accusation, il ne sait pas à qui il a affaire celui-là !
Alors, forcément, tu te doutes bien que nous sommes un peu refroidis
quant au fait d'aller nous promener en ville. Nous allons donc voir ce
que nous ferons, nous venons à peine d'arriver.

J'espère que la suite se déroulera mieux avec ce mariage.
Ce serait dommage d'avoir fait tout un voyage pour que ça se passe mal.
Et je ne sais plus si nous t'avions dit que nous irions un peu en
Guyenne après, donc après le mariage, aux environs du 17 Juillet, nous
irons.

Nous espérons que vous avez trouvé mieux en Poitou.
N'hésitez pas à nous donner des nouvelles. Et pardonne-nous d'avoir garder un peu Hibouscule, mais ... il était fatigué !


Coucou les voyageurs,

Pensez à ramener à boire. Enfin, les spécialités qui doivent traîner par là-bas.
Euh, Kory, si jamais tu trouves enfin le Royaume de la Suze, prévenez nous !
Nous, aujourd'hui, ce sera journée "pêche".
Faudrait pas qu'en plus d'un procès, l'on pique le travail des autochtones.
Déjà qu'ils ne semblent pas apprécier plus que ça les Bourbonnais-Auvergnats...
Mais cela, c'est une autre histoire.
Bisous...

A.



Avec toute notre amitié.
Aigue, Nic et les enfants.




Elle attacha la missive au vieux hibouscule...et le laissa s'envoler vers "les baudets" du Poitou...

Aiguemarine jeta un oeil à la fenètre.
Le temps était magnifique.
Ils n'allaient tout de même pas rester confinés.
Autant en profiter...

Se tournant de nouveau vers son époux...et les enfants...

Une journée pêche, ça vous dit à tous ?!
Autant éviter de se faire trop remarquer en piquant le travail des autochtones.

Puis, se penchant vers Athalia & Thomas...

Peut-être que votre Père vous apprendra à attraper du poisson. Clin d'oeil malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'un long voyage... ( 26 Juin 1457 à...? )
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un long voyage...
» Un long voyage...
» Le Long voyage
» Le Long Voyage
» Heureuse comme Tanith a fais un long voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Les archives de Montpensier.-
Sauter vers: