AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 10:10

Mel81


Mel il y a quelque temps de ça avait reçu une invitation de Nina à son mariage et heureusement car elle n'était pas du tout au courant. Elle avait attendue ce jour avec impatience car ce n'est pas tout les jours que l'on voit Nina en robe^^. Le jour J enfin arrivé, Mel comme à tout les mariages avait pris la journée entière pour préparer les jumeaux et elle même puis ils partirent avec Hil à la recherche de la cathédrale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 10:16

Guitail


Guitail écouta Maxi et lui sourit. Il aimait sa sincérité, quoi qu'elle ait à dire, elle le disait toujours sincèrement, et cela était important pour lui.

Pour le voyage... Je dois avouer ne pas y avoir pensé. Mais avec nos responsabilités à l'armée et à la maréchaussée, en plus de l'enfant en préparation, il ne serait peut-être pas judicieux de faire ce genre de voyage non?

Guitail continua d'observer la cathédralette, Athalia commençait déjà à s'impatienter, et pourtant, il manquait encore pas mal d'invités d'après ses souvenirs de la liste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 10:24

Lily-Jane


Lily avait reçut il y a quelques temps une invitation de Nina à son mariage... Elle avait été ravie pour Guitail et elle... Le jour était arrivée, aussi, après s'être vêtue en conséquence, elle se rendit en la cathédralette.

Il y avait déjà du monde à l'intérieur... La jeune femme adressa un sourire aux personnes connues et inconnues^^ puis s'installa sur un banc après avoir adressé un signe de main discret à Guitail pour lui dire bonjour.

Elle attendit alors l'arrivée de la star du jour, Nina...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 10:40

*Mylene*


*Mylène* avait laissé partir Hulki devant préférant prendre son temps pour se faire belle.
Quand elle arriva a la cathédrale il y avait déjà du monde et elle du jouer des coudes pour trouver une place. En passant dans une rangée de chaises elle vit Hulki, et lui adressa son plus beau sourire.
Elle allait s'assoir quand ses yeux se posèrent sur Lily assise dans un coin,elle se dirigea vers elle et prit place à ses côtés et murmura.
bonjour jolie Lily. Tu est toute belle..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 11:18

Maxiuszedeus


"Oui en effet, vous aurez tout le temps de vous rattraper ensuite Mais je ne te retiens pas plus longtemps, tu as sans doute encore des personnes à saluer et puis Smarty ne devrait plus tarder. Je vais me trouver une place et vivre cette belle journée à vos côtés."

Maxi attendit la réponse de Guitail avant de rejoindre la blonde Ex Lieutenante d'Albi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 11:20

Lhessa


Elle observait les gens qui déambulaient maintenant dans la nef de la cathédralette..curiosité, sourires aux uns et aux autres. Autant elle pouvait se sentir à l'aise dans une caserne, autant se retrouver dans la foule, qui plus est, en portant une robe la mettait bien mal à l'aise..Elle adressa un sourire de la main au curé qu'elle avait appris à connaître et à apprécier ces derniers temps, un autre au marié qu'elle avait eu l'occasion de croiser plusieurs fois et qu'elle considérait comme un homme fiable et de confiance.

La mariée n'était pas encore là, et elle était impatiente de la voir enfin. Un mariage était un jour heureux, un bonheur partagé, un instant de la vie où rien d'autre ne compte que l'amour et l'amitié. Reléguant ses propres sentiments au placard, elle attendit, avant de voir Maxi, certainement la meilleure amie qu'elle s'était faite à Albi, arriver. Un grand sourire pour l'accueillir, un bisou d'affection sur la joue.


Contente de te voir Maxi..j'ai l'impression que ça fait une éternité! Comment tu vas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 11:59

Saradhinatra & Castelreng


Sara et son frère Castelreng avaient reçu tous les deux une invitation pour le mariage de Guitail et Smartynina. Malgré leur dernière mesaventure, et contre l'avis médical de Nane, ils se sont apprêtés pour assister à la cérémonie. Ils le devaient bien à ces deux êtres avec qui une solide amitié s'est tissée au fil des mois.

Cast !!! plus vite ! on va arriver en retard ! Mais quel idée d'avoir pris cette cariole ! maugréait Sara.

Cast ronchonnait, était de mauvaise humeur car il était incapable de se tenir en selle. T'es marrante toi, je fais ce que je peux t'as pas voulu il me semble prendre le carrosse. Nan bien sur ! alors désolé Puce mais y'avait que cette charrette Il maugréa dans ses dents Tss on a bonne mine la dessus...

Sara répéta : le carosse ... et fit une petite mine euh, t'aurais pas dû m'écouter. Pourquoi tu m'as écouté ?

Là... Cast regarda sa soeur d'un air... long mais long de pensées et ronchonna : Parce que tu m'as menacer d'hurler " Au secours on m'enlève "tout le long du chemin.

Sara lui adressa un grand sourire en retour. bin quoi ? c'était pour m'amuser ! T'as jamais voulu faire ça, toi ? t'as pas remarqué la tête du gros que l'on a croisé ?

La charette de son coté avançait aussi vite qu'elle pouvait. C'était pas faute du cheval qui la tirait, jusque qu'elle était d'un poids tel qu'il aurait mieux valut y atteler un boeuf.
Vraiment Sara tu crois que c'était le moment pour faire ce genre de bêtise ? On était déjà plus qu'en retard et maintenant tsss maintenant... On a franchement l'air con oui ! et le gros semblait presque qu'en rire !

Vindiou on arrivera jamais pas possible ! s'écria-t-il.

Oui, pour sure,
approuva Sara. Regardes la barque, elle va plus vite que nous. Et je me demande si je n'irais pas plus vite en sautillant. rajouta-t-elle en se renfrognant sur le banc avant de se redresser en pensant soudain à quelque chose.
Euh, frangibus ... tu sais où on va, j'espère ? Tu te rappelles que la cérémonie n'est pas à la cathédrale mais dans la cathédralette.
Elle se mit à farfouiller sa besace. Corne de bouc, je ne sais plus où j'ai mis l'invitation ...

Pendant ce temps, Cast essayait tant bien que mal de faire avancer la carriole. Allez avance !!!!!! Bon sang il ne décolérait pas, mais alors pas du tout, ils allaient être couvert de poussière. Lui qui s'était vêtu avec le plus grand soin, pour sur que ses habits seraient dans un triste état. Une chance dans ce malheur c'est que Sara semblait loin de penser à sa tenue. Oui oui t'en fait pas je sais où elle se trouve cette Cathédrale de pacotille, on devrait d'ailleurs plus en être loin maintenant. Si seulement on avançait un peu plus vite !! Et me dis pas qu'il nous faut présenter nos invitations? la mienne est restée à Montpensier

Sara releva la tête de sa besace et regarda son frère
bin ... ils nous connaissent. Enfin ... je l'espère ... Avant de rajouter avec un sourire espiègle : On a été assez sur leur dos pour qu'ils nous oublient pas.

Alors pourquoi la cherches tu?
demanda Cast.

Pour vérifier que nous étions sur le bon chemin, lui répondit Sara.

Merci de ta confiance ! rétorqua t-il ironiquement. Donnant un coup de fouet sur l'arrière train du pauvre cheval qui en bavait, il ajouta : Haaaaaaaa si seulement Bel avait pu nous accompagner ! on serait arrivé déjà et dans un état correct ! Son épouse n'avait put être de la partie le derniers n'était pas en forme, le voyage l'avait plus que perturbé.

Sara commença vraiment à s'énerver par cette lenteur. Bon, j'en ai marre ! ce cheval avance comme une vache. Dis moi, tu me permets de tester quelque chose ? demanda-t-elle à Cast.

Le pauvre cheval fait hélas ce qu'il peut.

Sara sortit des cosses de chataignes et les montra à Cast Que penses-tu d'essayer ceci sur lui ?

Au point où nous en sommes... tente le coup on a plus rien à craindre toute façon on est en retard, m'on avis la messe est commencée déjà

Sara adressa un grand sourire à son frère. Tu es pret ? tiens bien les rênes, hein ?

N'y va pas trop fort quand même, qu'il aille pas prendre le mord.

Sara hocha la tête avant de prendre délicatement une des cosses pour la lancer de toute ses forces sur la croupe du cheval. Ce dernier surpris par la douleur, se mit à se cabrer et à démarrer en trompe. Sara tomba à la renverse et se retint à peine à carriole. Waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !


HOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOooooo ! HOOOOOOOOOOOOOOOO !
Castel suite à ça, fit ce qu'il pouvait pour tenter de calmer la bête complètement apeurée. Bordel Sara je t'avais dit d'y aller doucement ! HOOOOOOOOOOOOO ! Il tirait sur les rênes comme un malade, la Cathédralette venait de passer devant leur yeux, nombres de personnes se trouvaient encore à l'extérieur et ne purent que les regarder passer à toute berzingue. HOOOOOOOOOOOOOoo !

Sara appuya comme elle put sur le frein pour arrêter la carriole. Tires, cast ! tires sur les renes !

Je fais que ça ! qu'est ce que tu crois ! L'attelage de fortune finit par ralentir et la bête pratiquement à l'article de la mort stoppa sa course folle. Castel ne put retenir un soupir de soulagement, il avait bien cru qu'ils allaient finir tous les deux dans un piteux état, avait déjà en vue la charrette se retournant. Ils se trouvaient à une centaine de mètre de l'édifice religieux.
Sara poussa un soupire de soulagement.

Reconnais que l'on a rattrappé notre retard.

Castelreng ronchonna quelques paroles incompréhensives en regardant sa peste de soeur d'un air plus que mécontent.
Hum.... à l'avenir tes conseils futés tu te les garderas, on aurait put se retourner tu t'en rends même pas compte ! Sur ces paroles il sauta à bas de la carriole, oubliant pour le coup son genoux qui le faisait pourtant souffrir. Boudiou ! Aouillle !! La douleur eut tôt fait de se rappeler à lui et c'est en boîtant qu'il fit le tour du charriot pour aider sara à descendre.
Sara entendit le cri de douleur de son frère et lui demanda inquiète : ca va, frangibus ? Fais gaffe à ton genoux !

Donne moi ma canne !Maugréa t-il

Sans attendre son frère, elle sauta à terre, en oubliant sa cheville blessée. La douleur jaillit et gagna tout son corps en moins d'une seconde. Ses jambes lachèrent et elle se retrouva à terre.
Ouille ! ouille ! ouille ! ouille !

Punaise ! poisse ! c'est pas vrai ! dis ! Il aida Sara à se relever avec bien du mal. Ta cheville bon sang de bois... tu vas l'avoir cassée cette fois.... ça va aller ? Et merdaille nos cannes sont restées dans le chariot !
Sara se releva en se retenant à son frère. Elle ne put retenir ses larmes tellement la douleur était aigue. Mais elle préféra rassurer son frère. oui, ça va ! Laisses moi reprendre mon souffle. ouille ! les cannes ? ouille ! elles sont sous le banc. ouille ! tu es plus grand que moi, tu pourras les atteindre. ouille !

Bon dieu Sara on va pas arriver jusque l'église, regarde toi?
Il adossa sa soeur contre le chariot Bouge pas je vais les chercher. Et retourna vers le siege pour y prendre les cannes. Tiens prend les toute les deux, pour toi avancer ce sera p'tete plus simple.
Sara fronce les sourcils et toi ? tu vas faire comment ? Regardes, je vais bien. Elle fit un pas en serrant les dents.

Fais pas la téméraire Sara ! cette fois je ne t'écouterais pas prend les cannes te dis-je , moi, je trainerais la jambe ça ira fort bien ainsi.

C'est cela, ne fait pas ton parangon ! Tu es aussi éclopé que moi. Et si je te ramène en mauvais état, Bel va m'étriper. Prends une des cannes, je te dis !

T'es qu'une bourrique tu sais ça ?
lui cria t-il en lui arrachant presque des mains sa canne. Il passa ensuite sa main libre autour de la taille de sa peste de soeur en ajoutant : Accroche toi à moi, je vais t'aider et pas de discusion cette fois ! allez en route ! on a assez donné dans le spectacle là !
Avisant deux gosses il les appela, leur demanda de soigner le pauvre cheval et leur donna àchacun un écu pour ce faire

Pas aussi bourrique que toi !
lui rétorqua-t-elle mais elle sourit malgré tout car elle ne voulait pas que son frère se retrouve sur les rotules après le mariage. Elle s'avança donc au bras de son frère vers la cathédralette. En remarquant les regards sur eux, elle haussa les épaules et dit : Ce n'est pas nouveau, on se donne en spectacle où qu'on aille. Elle lui fit un grand sourire.

bin j'aurais préférer éviter celui ci hin....

En entendant ces dernière paroles, Sara éclata de rire. Seigneur de Leran veut passer inaperçu ? Trop tard, frangibus ! meme si tu le souhaitais, tu ne pourrais plus ! Elle salua de la tête les visages inconnus qu'elle croisait.

Cast en marmona encore plus :
nan pas ça...mais là c'est la totale....Il s'abstint d'ajouter que pour sa première sortie en tant que Seigneur, elle était bien loin d'être ce qu'il aurait put imaginer . Il serra sa soeur un peu plus contre lui, la soulevant presque, son poids répartit sur la main qui tenait la canne et salua plus que discretement les personnes qu'ils croisèrent.
Sara allait rouspêter contre le fait d'être traiter comme un banal sac de blé quand elle vit le regard de son frère. Elle comprit. Elle réprima un sourire espiègle avant de prendre une voix gravissime : Cast ? j'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer.

L'apprehension envahit Cast... Qu'allait-elle lui annoncer.


En tant que nobles toulousains, nos places sont près de l'autel. Ce qui signifie que nous sommes obligés de remonter toute la nef sous les yeux de tous, voir meme interrompre la cérémonie.

Tu es prêt ?

Cast maugréat encore une fois, pour changer me direz vous ... Comme si je savais pas ça......... Et t'as vu dans l'état qu'on est..... Un instant il lui en voulu et ne manqua pas de le lui dire. C'est ta faute tout ça..... tes idées de jouer avec des catapultes...... Déjà ils gravissaient les quelques marches pour entrer dans l'édifice. Castel n'avait qu'une envie, de sortir son sac de menthe et de calmer ses nerfs en machouillant, mais pas de bol, il pouvait pas... Allez, allons droit vers notre honte dit-il entre ses dents à sa soeur.

Souris et salues, tout se passera bien,
lui chuchota-t-elle

mouais...... c'est ça....

Bin quoi ? on connait la moitié des personnes.


Attend .. attends on entre pas....

Sara n'entendit pas les dernière paroles de Cast
: Tiens, regardes voilà le futur marié ! Elle leva sa canne sans se soucier du qui dira-t-on et essaya d'attirer l'attention de Guitail ! Guitail !!! On est là !
Cast aurait aimé à ce moment là pouvoir lui coller sa main contre la bouche à l'en étouffer presque tant il se sentit mal à l'aise. Sara bordel ! t'es plus une fille de ferme ! comportes toi comme il se doit, on est déjà sale comme des gueux c'est bien suffisant !

Mais non, voyons. Tu es superbe dans ce costume. le rassura-t-elle.

Mine de rien, ils étaient parvenus à l'entrée et commençait la longue très longue remontée de la nef où ils allaient devoir saluer toutes leurs connaissances qui sans doute ne se poseraient qu'une seule question ; A savoir : Mais d'où arrivent-ils pour être si poussiéreux et bancales ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 21:30

Aiguemarine


Ils avaient laissé Guitail et prit place devant, en tant que famille proche du marié.

Aiguemarine sentait l'impatience de ses enfants.
Se penche doucement vers Athalia et lui murmure :


"bientôt ma puce...bientôt. Faut pas stresser Tonton Guitail. Sinon, il va hésiter et...mettre 3 plombes à dire "oui", tel que je le connais.
C'est pas ce que tu veux, hein."


Quoi de plus normal. Ils étaient encore si jeunes.
Et puis, depuis quelques temps, les invitations à des baptèmes, des mariages pleuvaient...

Le plus souvent d'ailleurs en la Chapelle Sainte-Boulasse de leurs suzerains, non loin de chez eux.
Et heureusement d'ailleurs...
Un "mal" pour un bien. Ca leur avait permis d'améliorer quelque peu leur...ponctualité.
Ponctualité remarquée, à juste titre, par Rick, le chapelain.

Elle souria à cette dernière pensée, pensant qu'au prochain baptème, prévu en Guyenne, ils y seraient sûrement avec plusieurs jours d'avance.
Quoi ?! c'est bien de rêver, non ?! Puis, d'abord...l'espoir fait vivre.

Puis, une entrée fracassante.
L'on aurait pu croire à l'arrivée de la mariée en entendant tous ces "ohhhh"...
Aiguemarine, intriguée...tourna la tête et écarquilla les yeux de surprise.

Vindidious...
Castelreng & Saradhinatra.
Tous 2 drôlement endimanchés. Enfin, sûrement au départ, parce que là...
Qu'avaient'ils donc faits encore ?!
Bon...Pour Cast, Aiguemarine se doûtait un peu qu'il avait dû user quelques montures, vu qu'elle les avait perdus entre Montpensier & Clermont.
Yep...Ca, chapeau. Fallait le faire tout de même.
A peine 30 lieues, et à l'arrivée en la capitale du Bourbonnais, il manquait déjà la famille dicte du Cougain.

Mais que faisaient'ils tous 2 avec des cannes ?!
Aiguemarine pencha légèrement la tête sur le côté pour mieux les regarder remonter la nef...un sourire s'étirant sur ses lèvres.

Un signe discrêt de la main en leur direction pour les saluer.

Une question lui trottait dans la tête : de quel côté ces derniers se placeraient'ils ?! vu qu'ils connaissaient autant le marié que la mariée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 21:31

Twaite


Thwaite était revenu dans le comté pour assister au mariage de Guitail et de Smarty.
Il attendait Carmeli sur le seuil de l'édifice. C'est à ce moment là, qu'il regretta d'avoir arrêté de fumer.

Il aurait aimé entrer avec Carm dans ses bras, mais bon.
Il entra, se signa et alla déposer le pain a côté d'Oeildelynx.

Puis inquiet de pas voir Carmeli arriver, il reparti pour voir si tout allé bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 21:31

Hulki


La cathédralette se remplissait rapidement, les invités arrivaient, chacun était là, et c'est avec soulagement que Hulki reconnu enfin sa douce andalouse, petit signes de la main !!!

Namého, elle m'a pas vu ou quoi elle va voir Lily !!!
Hulki se hâta pour les rejoindre ...

Ma toute belle, rrhhoooo ravissante mon amour !!!!!
il l'embrassa tendrement puis fit une bise à lily !!!

Tiens regarde qui arrive,
Hulki sourit à l'arrivée de Sara, l'ayant vu d'habitude d'une toilette impeccable, elle était aujourd'hui recouverte de poussière !!! Hulki lui sourit sincèrement, en ce jour de fête chaque amis de Nina allait oublier rancune pour festoyer ensemble !!!

Alors ma douce, la mariée ne devrait pas tarder, je vais aller voir à l'entrée de l'église si elle arrive !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 21:32

Cerdanne


Le curé bavard avait tellement recommandé d'être sage et discret que Cerdanne n'osait bouger un pied.
Le regard planté dans celui de son sonneur de cloches, elle attendait patiemment les...ordres.
Sourire léger devant les signes avant coureur de l'envolée des carillons.

Mains contre mains, elle luttait avec force contre les fourmis qui n'attendaient elles aussi que le moment de s'échapper...

Regard malicieux à son chat silencieux...
Baisers volés sous les cloches sacrées...
Grimaces de chat taquin...

Pfffff.....C'est long....


Petit test à nouveau d'echauffement...

Dinnnnngggggg.....Dooonnnnnggggg.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 22:47

Guitail


Oui, nous verrons ça. Bonne journée, et à tout à l'heure pour la suite.

Guitail lui sourit puis se dirigea vers les premiers bancs pour se mettre sur la chaise qui lui était réservée. Lorsqu'il soudain, il entendit des cris qu'il reconnut. C'était les voix de Sara et Cast. Il se figea un moment, se demandant ce qui se passait. Après un moment, il se retourna pour les voir arrivés tous les deux. Il fut étonné mais pas vraiment surpris de les voir dans cet état. Avec la peste de Lescure, il fallait s'attendre à tout, mais il ne pensait pas à ça.

Guitail se dirigea vers eux, sachant qu'ils serait sur le devant, il décida d'aller les chercher jusqu'à leur place.


Bonjour vous deux, ça me fait très plaisir de vous voir ici.... même si je ne vous pensais pas capable d'arriver dans cet état.

Guitail leur sourit, puis les aida à marcher jusqu'à leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Sam 4 Juil - 22:48

Nictail


Athalia, et maintenant Thomas, commençait à s'impatienter.
Ils étaient encore jeunes, et ils préféraient jouer dehors que rester à attendre. Surtout que les cérémonies se suivaient à toute allure, ce qui n'était pas forcément facile pour de jeunes enfants. Mais la mariée n'allait plus tarder.
Soudain, une entrée fracassante attira l'attention de toute le monde et amusa les enfants.
Au moins, ça les avait un peu calmé, même s'ils étaient toujours impatients et s'ennuyaient.

Nic eut une idée et s'agenouilla devant eux, posant Aurore sur les genoux de sa grande soeur.


Je sais que vous n'aimez pas beaucoup attendre que vous préféreriez jouer.
Pour vous occuper, je vais vous confier une mission.
Vous êtes grands, et j'aimerais que vous preniez soin de votre petite soeur. Faites-la rire, amusez-la. Je vous fais confiance pour bien vous en occuper. Et si vous avez un soucis, vous nous le dites.


Nic sourit aux enfants et les embrasse sur le front.
Puis, il va s'asseoir aux côtés de son épouse.


Regarde comme ils sont mignons tous les trois.
Tu sais, ce mariage me rappelle de magnifiques souvenirs, ma très chère épouse ...


Et avant qu'elle n'ait le temps de répondre, Nic l'embrasse fougueusement, longuement, très longuement. Il aime son épouse par dessus tout.
Les souvenirs de leur mariage affluaient et il n'avait pas pu se retenir d'embrasser follement son aimée.
Et après cet échange fougueux et amoureux, ils discutèrent doucement, veillant sur leurs petits amours.

Mais, quand Smarty allait-elle donc arriver ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 4:20

Athalia


Athalia fixait l'autel, ses jambes se balançant toujours dans le vide.
Maman avait bien essayée de la rassurer, mais en vain.
Puis, ils n'avaient pas le droit d'aller s'amuser. Pffffff... Pas juste.
L'église se remplissait de plus en plus.

Elle songea quelques instants à Matthis.
S'il avait été là, lui, son gentil Chevalier, il aurait sûrement trouvé une solution pour que le temps passe plus vite.
Bon, peut-être sous forme d'une bêtise...

Athalia regarda son oncle accueillir un Messire et une Dame bien poussiéreux. Hi hi...
A priori, sa Maman semblait les connaître.
Elle allait lui poser la question quand son Papa lui déposa Aurore sur les genoux.
Rhaaaaa, ben voyons. Voilà que maintenant, elle ne pouvait même plus balancer ses jambes au gré de ses envies.

Elle l'écouta...intriguée...


Je sais que vous n'aimez pas beaucoup attendre que vous préféreriez jouer.
Pour vous occuper, je vais vous confier une mission.
Vous êtes grands, et j'aimerais que vous preniez soin de votre petite soeur. Faites-la rire, amusez-la. Je vous fais confiance pour bien vous en occuper. Et si vous avez un soucis, vous nous le dites.


Oui Papa.
On s'en occupe.
lui répondit'elle dans la foulée.


Waouhhh, il était vraiment perspicace.
Eux, impatients ?
En même temps, normal. C'est son Papa le plus beau, le plus fort, le plus intelligent.
Tout le monde le disait à Montpensier...quand Maman elle était la chef du village ou un truc comme ça.
Veiller sur Aurore ? Un jeu d'enfant.

Athalia croisa le regard de son bougon de frère qui semblait lui dire "Tas dis oui, tu t'en occupes seule".
Pffffffff... On peut même pas compter sur la solidarité fraternelle.

Elle tendit son abricot à Aurore qui s'empressa de le porter à la bouche, laissant tomber par la même occasion son bout de tissu par terre.
Hummpfffff...


Psssstttttt, Thomassssssss, aides moi, et ramasses le doudou d'Aurore.

Pour toute réponse, Athalia eue droit à un joli haussement d'épaules de la part de son frère.
Elle soupira plus fortement, et détourna son regard, après lui avoir fait une jolie grimace.
Fallait se rendre à l'évidence. Il ne l'aiderait vraiment pas.

Tout en serrant sa petite soeur contre elle, Athalia se pencha vers le sol, tentant de rattraper le bout de tissu.
Concentrée sur l'affaire qui la préoccupait, elle relâcha doucement son étreinte, ce qui permis à Aurore de glisser sur le sol et de se carrapater à 4 pattes vers l'autel.


Zut ! manquait plus que ça...marmonna t'elle entre ses dents.
Auroreeeeeeeee...revienssssssssss...

Elle tourna son regard vers ses parents, quelque peu occupés.
Fallait'il les déranger pour si peu ?
Mais plus elle l'appelait, plus sa petite soeur s'éloignait.
Quelle chipie celle-là quand même !!

Athalia se leva, ramassa le bout de tissu et resta debout, hésitante, à regarder la scène et à réfléchir à un plan pour récupérer Aurore discrêtement.

Sa soeur se trouvait maintenant non loin du fauteuil de Guitail.
Athalia ne la lâchait pas des yeux...tout en répétant ces quelques mots qui s'adressaient au Très-Haut.


'Stote, s'il te plaît...
Aides moi là...
T'aurais pas une solution ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 4:21

Lysyan


Fourmis dans les jambes, fourmis, dans les mains, après un trop plein de sagesse, le chat sonneur se transforma en chat éclaireur....

Un baiser, pour la sagesse....
Un baiser, pour la patience....
Un baiser, pour l'inspiration....

Il fouina dans la besace de sa compagne, en retira quelques fruits....mûres, framboises et munis de ses victuailles, se laissa conduire par ses jambes...
Il avait oublié. Il fit demi-tour.

Un baiser, tentateur....
Un baiser, corrupteur....
Un baiser, de chat curieux....

Le beffroi fut quitté, et les invités dévoilés au regard du sonneur curieux.
D'un geste, il salua sa marraine, apercevant son neveu tout sage dans le creux de ses bras. Un sourire malicieux à l'attention de Bri, et un clin d'oeil pour le chef....

L'attention du chat curieux fut attirée par une miniature....
Une toute petite fée non loin du promis....
Il esquissa un sourire malicieux, et se laissa tomber à même le sol.
Mûres et framboises, délicieuses au demeurant, s'agitèrent en lieu et place d'un hochet.
Était-ce la bonne tactique ? D'un regard, il interrogea sa dame chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 4:21

Aurore


Bon, elle avait au moins appris un truc aujourd'hui.
Un Oncle, ça sait faire des bisous.
Mais personne ne s'était donné la peine de lui en dire plus.
Faudrait donc qu'elle découvre toute seule, comme une grande, les autres subtilités.
Seulement...dans les bras de Papa, c'est pas facile.
Va falloir trouver une astuce pour s'échapper là.


Bllll...Da Da. Blllll...

Aurore remue un peu dans tous les sens.
Au bout de longues minutes, enfin, il la dépose sur les genoux de sa grande soeur.
Rha mais non alors !
Pas là qu'elle voulait aller.
Tiens, sa grande soeur lui donne quelque chose. Voyons voir ce que c'est...

Elle porte instinctivement l'abricot à la bouche, et sous l'effet de la surprise en lâche son joli morceau de tissu, tout mouillé, qu'elle suçote depuis déjà plusieurs heures.

De ses grands yeux, Aurore tourne la tête vers sa soeur.
Ira, ira pas récupérer le morceau de tissu ?
Et profite de la faiblesse d'Athalia pour glisser au sol.
Se posant sur son séant quelques brefs instants.
Enfin, goûter à la "liberté". Son seul but, à cet instant, c'est aller rejoindre ce qui, selon toute apparence, est son Tonton.
Peut-être que lui, il lui expliquera qui il est et surtout à quoi il sert.

Aurore se met donc à 4 pattes, bien décidée et remonte à 4 pattes vers Guitail, avec l'abricot toujours dans sa bouche.
Sa soeur l'appelle, mais elle n'en a cure.
Elle est si proche du but là.

Arrivée près de la chaise, elle en attrape un barreau avec ses petites mains et se redresse sur ses 2 jambes doucement.
Ses jambes chancellent un peu.
Pas facile de grandir, et d'apprendre.

Une main agrippe le joli costume de Guitail, tandis que l'autre retire et tend le fruit dégoulinant vers son oncle.
Suivi d'un léger sourire.


Da Da ! Zzzzzzz... Blll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 5:28

OeilDeLynx


Le père Oeildelynx les avait regardé s’installer dans l’église. Les voix des fidèles, excités par l'évènement, les cris des enfants, les bruits du dehors s'élevant par la porte grande ouverte ajoute au sentiment joyeux qui se fait ressentir en ce jour du 11 juillet 1457, jour du mariage de Guitail et Smartynina, respectivement soldat et sergent dans l'armée et aussi le premier prévôt adjoint du Comté et la seconde lieutenant de Castres.
Guitail scrutant la porte à la recherche de Smartynina.

Le témoin de la future mariée l'attendait encore devant l'église et la témoin du marié tel la mariée se faisait attendre, le curé pensa les femmes...Le père adressa un sourire à Guitail et lui fait signe de la main pour qu'il s'installe. Il avait pris place, agenouillé sur les prie-Dieu. Le père toussa, le silence se fait. Les gens sont un peu surpris car la mariée manque à l'appel. Le père s'avança alors près des fidèles et paroissiens et il prit la parole.


Mes chers frères, mes chères sœurs,

Nous sommes ici rassemblés pour parfaire le mariage de Messire Guitail et Dame Smartynina. Nous avons déjà proclamé en sainte église ce mariage par le ban du 29 juin, pendant 10 jours, entre ces deux personnes, et présentement proclamons le quart d'habondan.
Accueillons-les, soyons les témoins de leur foi et de leur engagement devant le Très-Haut.

Tout d’abord, laissez-moi vous rappeler les points essentiels qui sont les éléments constitutifs du sacrement du mariage.

Le dogme de l'amitié aristotélicienne précise:





"L'Amitié Aristotélicienne" au sens large est une communauté de vie. Par le Baptême chaque baptisé serait introduit dans une union spirituelle en puissance qui serait donc un contact spirituel avec tous les autres baptisés.



Cette union spirituelle avec tous les baptisés s'exprime plus particulièrement entre l'époux et l'épouse dans le cadre du mariage. Les époux, par un amour pur et désintéressé, sont appelés à former cette amitié parfaite qui est le gage de la sainteté aristotélicienne. A travers cette union si belle des époux c'est Dieu lui-même, source de tout amour, qui est glorifié.
Ainsi l'amitié aristotélicienne s'incarne particulièrement dans le mariage et y trouve une authentique réalisation.
Le mariage est indispensable à l'amour incarné, car il fonde une communauté de vie qui débouchera sur la mise au monde d'enfants et la fondation d'une famille, afin de rendre présente la fécondité de l'amour. C'est un engagement ferme et fort, dans lequel les époux se promettent de lutter ensemble contre les germes de haine et de désordre, par delà les difficultés de la vie quotidienne.


A ce moment. Smartynina fait son entrée pas haletant au bras d'Hulki. La mariée est resplendissante mais essoufflée et en retard. Les yeux du père sont moqueurs.
Discrètement tentant de se filer un chemin dans la foule, l'ancienne rectrice de Toulouse, témoin du marié arrive et se place à son coté dans la travée.


Cette dimension du mariage comme union spirituelle ne doit pas faire oublier que l'union des corps est aussi primordiale, en vertu de l'amour qu'elle exprime. La sexualité est le moyen choisi par Dieu pour rendre présente sur terre la fécondité de l'amour, pour assurer la fondation d'une famille unie et pour souder par les gestes intimes l'affection des époux.
Cette sexualité ordonnée ne doit pas aboutir à des dérèglements ou la satisfaction bestiale des sens prendrait le pas sur la volonté d'exprimer l'amour commun et de le transmettre à une possible descendance. Le premier but du mariage reste donc de participer à la création divine par la mise au monde d'enfants. Contrevenir à cela serait saper les fondements mêmes de l'amitié aristotélicienne dans le mariage.

Quelques murmures d'approbation s'élevèrent dans la foule des fidèles. Le père devinait que chacun réfléchissait à sa propre situation et que ce mariage permettait à tous de réfléchir à nouveau au sens de sa propre foi. il sourit et reprit :

Etant donné que le mariage est fondé sur la création d'une communauté de vie et d'une union profonde des époux, il ne peut être considéré comme une simple formalité qui serait révocable à souhait. L'union spirituelle des époux n'est jamais une chose acquise et définitive, il convient de lutter pour la construire et la maintenir. Ainsi un simple désaccord des époux ne saurait en aucun cas justifier une séparation. La voie qui mène au paradis est étroite, et demande bien des sacrifices.
Toutefois un mariage peut-être annulé dans certaines circonstances, quand l'amitié des époux est rendue impossible par des actes graves et définitifs. L'annulation de ce mariage ne donne toutefois pas licence de se remarier, sauf jugement contraire pour raisons exceptionnelles.


Considérant qu'il avait apporté là, les éléments forts de l'engagement du mariage, et que tous ont été fort attentifs, il observa un temps de silence.

Le prêtre se rapprocha de Smartynina et de Guitail. Il était temps de vérifier ce que les futurs époux en avaient compris le sens et qu'ils renouvèlent l'engagement pris lors de la publication des bans.


Bien Dame Smartynina et Messire Guitail,

C'est pour moi une grande joie de vous recevoir ici, afin que, devant le Très-Haut et sous le regard de vos familles et de vos amis, vous receviez le sacrement qui va unir vos vies à jamais.
Ne prenez pas à la légère cet engagement ! Réfléchissez à ce que vous venez d'entendre. Vous allez vous unir pour le meilleur et pour le pire, vous allez affronter des difficultés, des disputes, des tristesses. Avec l'aide de Dieu et l'enseignement d'Aristote, vous allez être capable de surmonter toutes les épreuves.
Vous partagerez également des moments de joie, de tendresse, de confiance et vous saurez les vivre, pleinement conscients que l'amour est le liant, la force qui vous permettra de faire de chacune de vos journées un moment de bonheur.
L'amour que vous vous promettez l’un à l’autre en ce jour est un engagement devant Dieu et les hommes.
Que l'Amour du Créateur vous accompagne ! Que l’exemple du premier prophète Aristote vous montre le chemin! Que le sourire de vos enfants éclaire votre vie !


Le père poursuivit, alors en demandant à tous de réciter la prière de la foi partagée, le credo



Puis, devant le livre des vertus,


et éclaircissant sa voix commença la lecture d'un passage de la vie d'Aristote :





En ce temps là une grande nouvelle se répandit dans la ville de Stagire : les sages astrologues venaient de repérer une comète inconnue dans le firmament. Aussitôt l’assemblée de la ville se réunie sur l'agora, tentant de découvrir le message que les cieux voulaient transmettre aux hommes. Hélas leur cœur était obscurci par leur foi erronée en de faux dieux, et ils s’égaraient dans des suggestions impies : pour l’un il s’agissait de la venue d’Hermès aux pieds ailés. Pour d’autre la foudre de Zeus allait s’abattre au milieu des hommes, et les temps touchaient à leur fin.
Seul dans l’assemblée un homme se taisait : son épouse était sur le point d’enfanter, et l’angoisse qui était la sienne ne lui permettait pas d’intervenir. Il n’était pourtant pas le moins sage, ni le moins écouté. La noblesse et la paix se lisait sur son visage, ainsi que les marques d’un dur labeur et d’une vie sans mollesse.




Le prêtre prit ensuite une grande respiration et commenta :

Vous avez dans ce texte l'exemple d'un père noble et sage, soucieux de son épouse et de l'enfant qui va naitre. Son existence a été marquée par la justice, le travail et l'honneur. Voilà l'exemple que vous devez suivre. L'honneur, la justice, le travail quotidien. C'est là que se trouve la clé du bonheur. Et peut-être alors que vos enfants, suivant vos traces, auront la sagesse d'Aristote et la bonté de Christos.


A la fin de l’ homélie, il fit un signe aux futurs mariés. Le moment solennel était arrivé.
Les futurs époux devait maintenant se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 5:30

Valere


Valere lui aussi avait reçu une invitation pour le mariage de Guitail et Smartynina.

Il fut un peu surpris de ce fait,il n'était guère proche lui et Nina qui lui avait adresser cette missive,mais n'en fut pas moins heureux.Un honneur même !

Il eu un peu peine à trouver cette église,et ce fut d'ailleurs une longue marche pour arriver jusque là.

Surement arrivé avec un peu de retard,il entra un peu discrètement, vit que bon nombres d'invités été présent...et que le prêtre du coin avait déjà commencer à parler
De loin,il reconnut Dame Saradhinatra,la salua d'un signe de tête.
Quand au messir qui l'accompagnait il ne l'avais jamais rencontrer,comme la plupart des personnes réunies en ce lieu d'ailleurs.

Une certaine angoisse le gagna soudain,il ne connaissait personne ou presque,n'avait jamais assister à un mariage et ne savais de quelle manière fallait se comporter pour une telle cérémonie.

En attendant, il choisit un banc, s' assis, et écouta les paroles du curé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 10:29

Mel81


Mel et toute sa petite famille trouva enfin la cathédralette un peu essouflé d'avoir un peu courru car ils étaient en retard. Ils rentrèrent dans la cathédralette ou se trouver déjà beaucoup de monde, beaucoup qu'ils ne connaissaient pas. Mel vit Spart dans le fond de l'église et alla le rejoindre discrètement tout en saluant en chuchotant les gens qu'elle connaissait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 10:30

Thomas


Thomas préférait quand ils étaient en retard.
Déjà, ils n'attendaient pas aussi longtemps en s'ennuyant, et en plus, il n'avait pas à réciter le fameux credo.
Mais bon, des fois, ils étaient à l'heure, au grand dam du petit garçon.
Et papa qui voulait les occuper.


Je sais que vous n'aimez pas beaucoup attendre que vous préféreriez jouer.
Pour vous occuper, je vais vous confier une mission.
Vous êtes grands, et j'aimerais que vous preniez soin de votre petite soeur. Faites-la rire, amusez-la. Je vous fais confiance pour bien vous en occuper. Et si vous avez un soucis, vous nous le dites.


C'était gentli de penser à eux. Mais bon, c'était une mission de fille ça !
Et puis Athalia qui ne s'en sortait pas. Et elle lui demandait son aide, rahhhh.
Le doudou d'Aurore maintenant ?! C'est tout ... baveux. Faut attendre que ça sèche un peu.
Et v'là maintenant la petite peste qui s'échappe à toute vitesse.
Thomas ignorait qu'on pouvait aller aussi vite à 4 pattes. Et Athalia qui lui disait de revenir. Mais, fallait lui courir après, pas l'appeler. Faut toujours que les hommes fassent tout.

En soupirant il se leva et rejoignit son Tonton Guitail.


Garde Tonton, Aurore veut faire un bisou à toi.

Il prend sa petite soeur dans ses bras pour l'aider à faire un bisou bien baveux à Guitail.
Mais, le père commençait la cérémonie.
Oups, z'allaient se faire disputer.


'Solé Tonton. On te laisse ...

Et de repartir vite fait, discrétos, avec sa soeur dans les bras.
Et elle n'est pas contente en plus ... Alors que c'est elle qui fait les bêtises.


Shutttttt Aurore ! On ira voir Tonton taleur.
Sois sage. Sinon, Papa et Maman di'puter nous.


Regagner sa place et sourire faiblement à Papa et Maman qui l'observe.
Bon, la cérémonie a débuté, peut-être ils oublieront d'ici la fin ...
Regard un peu furieux vers sa soeur ! C'est de sa faute encore ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 20:28

Smartynina


Plantée au bord d'un chemin, elle laissa son esprit vagabondait.
Ils avaient attendus si longtemps avant de s'unir que maintenant au pied du mur...ses mains tremblaient. Qu'avait-elle connu de l'amour...celui de son père, déchiré, qui avait finit par lui faire perdre la tête et mourir de chagrin. L'amour d'une mère qu'elle avait souvent envié mais jamais connu. L'amour d'un frère, une alliance, un soutien, qu'elle ne cesserait jamais de construire et d'alimenter. Et maintenant, l'amour du cœur, du corps, de l'esprit. La communion de deux être...oui c'était bien cela.
Elle ne pouvait plus doutait...la douceur des bras de Guitail lui donnait maintenant la force d'avancer.
Et puis bien sûr, ce petit être qui de leur amour grandirait.


Dis ma fille, faudrait peut-être y aller maintenant.


...hummm se parler toute seule dans une situation d'angoisse... si si faudrait qu'elle en parle quand même.


Tend une oreille...bah si si c'est bien le son des cloches qu'elle vient d'entendre.

Mon Dieu, zont quand même pas commercer sans moi !!!


Panique, panique....la voilà courant tant bien que mal....vraiment pas pratique ces foutues robes.


Hummm la prochaine fois je me marie en uniforme hein...


Mais qu'est ce qu'elle raconte, prochaine...tsss f'rait mieux de se dépécher.


Le souffle un peu cours, elle arrive enfin devant la porte de la bâtisse. Hulki est là..bien sûr. Elle lui sourit, lui chuchote à l'oreille un merci d'être là et lui prend le bras.


Je crois que je suis prête.


Grincement de la porte de la cathédrale...faudrait voir à mettre de l'huile messire le curé...elle fait une petite pause. Le bon père a déjà commencé. Pas question qu'elle manque sa remontée de la cathédrale...tanpis il attendra encore un peu.


Elle aurait voulu prendre le temps de remercier du regard chaque personne présente, heureuse de les voir tous ici...ah bah nan faut quand même pas qu'elle pleure maintenant.
Guitail devant la nef, l'attend.
Doucement, pas à pas elle s'avance. Son regard est tourné vers son futur époux, doux sourire sur les lèvres. Elle regarde du coin de l'oeil l'assemblée réunis.
Famille, amis, ils avaient répondus présents...hum il manquait quelques têtes, elle espérait les voir arriver. Soutient silencieux qui lui redonne une petite pointe au cœur...vivement qu'elle puisse les serrer dans ses bras.

Arrivée près de Guitail, elle remercie Hulki qui se place à ses côtés. Petit sourire en coin,les enfants de Aigue et Nictail...rohhh attendrissement pour la petite dernière...sont étrangement sages.
Le curé a déjà repris la parole...pioufff il faut qu'elle se concentre là.


C'était surement pas le moment, mais tanpis...


Merci à vous mon père, merci de nous unir en ce lieu.


Bon il ira pas jusqu'à la bise...enfin pas tout de suite.


Elle récita ensuite son crédo au son de la voix de Guitail.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 20:29

Phoenyxianne


[Les jours précédents le 11 juillet de l'an de Grâce 1457 à la demeure de Senher Leyoun]

Son aimé le lui avait demander, réaliser leurs habits pour les épousailles de sa tendre soeur. Raphaëlle était aux anges de pouvoir démontrer a son aimé ses véritables talents de tisserande à en devenir si pour autant se rêve se réaliserait un jour. Elle suivit a la lettre les recommandations de son doux Leyoun, qui voulait tenir sur ses apparats certains désirs particuliers. Elle travailla comme jamais encore elle ne le fut. Deux patrons était posé cote a cote afin de réaliser deux tenues qui serait cote a cote harmonieux et remplis de complicité, tout comme eux. C'est cette image d'eux qu'elle utilisa pour créer ses deux formidables commandes. Les tissus étaient dans tous les sens. Raphaëlle avait garder une petite bourses pleine d'écus pour des envies folles. Normalement cela aurait été pour un voyages comme a ses habitudes mais plus, depuis qu'elle était si heureuse et certes fallait l'avouer...depuis qu'elle était amoureuse plus que la raisons. Elle utilisa ses dernières pour dévaliser comme une voleuse mandaté tous les tissurier du villages. Elle fini par trouver les tissus qui allait devenir de si beaux apparat. Lorsqu'elle voulu préparer la belle armure de son aimé..certes il avait déjà les siens mais une armure de combat pour un mariage n'était point trop de mise. Elle aurait bien voulu le voir s'asseoir sur un banc, juste cette image la fit rire toute seule dans son atelier. Elle voulu pour se faire retourner chez Messer Penthaguruel forgeron mais si tardivement fut son idée et impossible de créer en si peut de temps cette armure qu'elle avait dessiné...Elle travailla acharnement lorsqu'elle pensa soudainement a une malle en la verdine....Et soudain, il était a sa grande surprise en son atelier a regarder attentivement les créations...elle fini simplement par le faire sortir afin de lui garder la surprise.

Elle sortie en même temps que lui, en trompe de l'atelier et entra en sa verdine...lorsqu'elle ouvrit cette malle son coeur s'arrêta soudain....elle prit l'amure de haut corps seulement et une larme perla douloureusement sur sa joue....feu son père homme de foi certes mais homme d'armée surtout, tout comme son Leyoun avait jadis porter sans défaite sur les combats cette armure qui valait toute or du monde a ses yeux.

En refermant la malle elle su que si cette idée soudaine avait apparut en ses pensées, c'est que son propre père le lui avait ordonné. Raphaëlle devait certes aimé son Leyoun avec passion, dévouement et amour mais cette amour aujourd'hui était plus grande encore. Elle ne lui dirait point mais l'armure qu'il allait porter pour le jour le plus grand de sa soeur, c'est la propre armure de feu son père....

Elle essuya avec vigueur les larmes contre son regard et elle reprit chemin de son atelier..Raphaëlle n'aurait pu penser un jour aimer a se point un autre être et pourtant il en était bien le cas aujourd'hui même sans le lui dire, elle lui offrirait plus qu'un simple habit.

Raphaëlle travailla même toute la nuitée pour arriver a terminer deux apparats. Elle ne su point comment elle y fut arrivé mais devant elle, se dessinait deux magnifiques tenues qui s'harmonisait a la perfection. Elle eu le coeur serré par cette œuvre, elle eu soudainement une envie de créer autre chose....elle glissa ses rondeurs fessières sur un banc derrière elle et créa une peinture. Ses doigts ne s'arrêta pas de sitôt et ce malgré la fatigue. Se fut une fois terminer l'oeuvre, qu'elle laissa son regard doucement se refermer et elle l'endormie sur sa table de travail derrière elle, deux magnifiques tenues bien terminé....

Puis ce fut le retour de son aimé en l'atelier qu'elle se réveilla en sursaut, elle remarqua par les fenêtre la lumière du jour...aujourd'hui allait être le plus beau jour pour une Damoiselle et un sieur qui s'aimaient plus que raison...elle replaça avec justesse ses propres vêtements et sa longue chevelure, elle posa sur les lèvres de son aimé un doux baiser volé et lui montra les créations....Ce qu'ils revêtis alors après des brins de toilettes pour être en tout hommages au couple qui allait unir leur vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Dim 5 Juil - 20:30

Phoenyxianne


[Le 11 juillet de l'an de Grâce 1457 à la demeure de Senher Leyoun et l'arrivée en la cathédralette du diocèse de Rodez]

Ils n'eurent point grand temps pour comblée tout ce qui devait se faire mais il partagèrent en tout respect et décorum d'un corps de femme et celui d'un homme l'apport d'apparat convenable pour cette cérémonie si importante aujourd'hui et qu'elle ne manquerait pour rien au monde. Elle présenta a son aimé son habit qu'il choisirait a son aise et elle quitta alors vers une pièce, poser sur son corps le tissus de sa robe....elle remonta sa longue chevelure de nuit, bouclée par les gènes de feu sa mère.

Elle demanda d'une douce voix si elle pouvait rejoindre cette pièce où son aimé se préparait. Il était magnifique, elle avait reçu cette autorisation. Elle l'aida a nouée l'armure et scella le fourreau de son épée a sa ceinture. Elle aida le cher capitaine a vêtir tout ce que son rang apportait. Le coeur enserré en le voyant porter le haut-corps d'armure de feu son père, Raphaëlle cacha son émotion.

Il était plus que magnifique. Elle lui sourit. son regard était tendre certes mais admiratif a la fois!!!! Elle lui tendit sa main, il était temps maintenant de rejoindre la cathédralette. Elle eu alors une nouvelle pensée pour les futurs mariés. Damoiselle Smartynina devait être magnifique et Sieur Guitail tout autant....Elle sortie au bras de son aimé et monta par son aide sur sa monture préparé pour ce petit voyage.

Il ne fut que rapide ce dernier pourtant..avait-elle trop déjà l'habitude des chemins pour ne plus définir le temps en ses lieux?! Elle remarqua alors l'arrivée de bien des gens elle jeta un regard a son aimé et elle arriva enfin devant ce qu'il fallait surtout rejoindre. Les cloches sonna au même moment.......Elle descendit par aide de sa monture et retira sa longue cape qu'elle avait rajouté sur ses épaules avant le départ. Elle laissa cette dernière sur sa monture qui partie vers les écuries et elle attendit que son aimé descende de sa propre monture.

Elle s'approcha de lui et glissa contre sa chevelure une douce caressa pour le rassurer que tout irait bien, sa chère soeur aujourd'hui allait vivre le plus beau moment de sa vie et l'homme de qui elle partageait sa vie était fort honorable et respecté. Leur amour allait être célébré. Ils finirent par entrée en la demeure du Très Haut et alla prendre place comme maintes invitées et à la place qui se devait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Lun 6 Juil - 10:44

Guitail


Guitail venait d'accompagner Sara et Cast à leur place, lorsque le père Oeildelynx lui demanda d'aller s'installer le prie-dieu. Il se retourna alors vers la porte de l'église, se demandant pourquoi son ange n'était pas encore arrivé, tout comme Myrtillia, son témoin.

Il alla donc s'installer sur le prie-dieu et attendit la début de la cérémonie. Soudain, il sentit une main lui tirer sur son costume. il regarda alors, et sourit en voyant que c'était Aurore qui était venu le rejoindre, suivi de près par Thomas. Guitail se retint de demander du regard à Aigue et Nic ce qu'ils faisaient tous deux ici. Puis Thomas prit Aurore dans les bras, et lui chuchota quelque chose. Guitail reçut alors le bisous baveux d'Aurore en souriant. Il lui rendit son bisous, et en fit un aussi à Thomas avant qu'il ne retourne à leur place.

Enfin, la cérémonie commença, mais il manquait toujours Smart et Myrtillia. Guitail écouta le début du discours du père d'un oreil discrète, perturbé par l'absence de son ange. Et puis, ce fut l'arrivée de la belle et merveilleuse mariée. Elle était encore plus sublime que d'habitude dans cette robe de mariée. Il la regarda avancée dans la nef sans quitter des yeux sa beauté intérieur et extérieur qu'il aimait tant.

Puis la cérémonie continua lorsque son ange se fut installée. Il récita alors le credo d'une voie commune avec Smart.




Guitail écouta la suite, puis se leva lorsque le père Oeildelynx leur fit signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   Lun 6 Juil - 10:45

Hulki


C'est avec le plus grand sourire que Hulki vit arriver la mariée en trottinant à l'entrée de l'église. Ravissante, il l'accueillit, le temps de lui faire une bise, de lui chuchoter:

Tu es parfaite Nina, il y a déjà du monde, tout va bien se passer....

Le voila avançant, fier comme un coq, avec la plus belle des mariées à son bras, il l'accompagne jusqu'à son presque mari, voui voui plus que quelques instants.... puis va s'installer un peu à côtés !!!


Le père commença son office, il récita avec eux son crédo !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage de Guitail & Smartynina (11 Juillet 1457)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cérémonie - juillet... 1457
» Acm : Esclavagisme - 6 juillet 1457 [acmxxx]
» Mariage de Hérisson53 et Sakurahime à Montluçon - 05/09/1457
» [1457 Niort] Mariage de Dame Flocy et Messire Ghor
» 05 Février 1457 : Mariage de Domy et du Capitaine Fabrizio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Des archives diverses et variées.-
Sauter vers: