AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Lun 20 Juil - 7:06

Aiguemarine


Bon...
A priori, cela se passerait en petit comité.
Pas plus mal finalement.

Aiguemarine détailla un long moment la personne qui, semble t'il, deviendrait dans quelques minutes, le Parrain du petit Léo.

Elle fit un sourire à Victory, la Reyne de Guyenne et nouvelle groupie de Kindjal, rencontrée en taverne quelques jours plus tôt.

Et à l'appel d'Aqualung, donna un dernier baiser à son époux, avant de s'avancer devant l'autel.
Aiguemarine écouta religieusement les paroles et, comme fortement suggéré, récita le crédo...


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant
Créateur du Ciel et de la Terre
Des Enfers et du Paradis
Juge de notre âme à l'heure de la mort

Et en Aristote, son prophète
le fils de Nicomaque et de Phaetis
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés

Je crois aussi en Christos
Né de Maria et de Giosep
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce
Il est mort dans le martyre pour nous sauver
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Lun 20 Juil - 7:07

Kindjal


Kindjal toussota quand son parrain eut l'idée saugrenue de faire la généalogie de son fils. Le nom du père de Léonard n'était pas vraiment un secret, plutôt un... détail qu'elle préférait garder sous silence dans la conversation quotidienne. Elle n'avait pour sa part aucune idée de l'identité de ses parents et ne se souvenait pas qu'on lui ait posé la question lors de son propre baptême...

Elle ne put s'empêcher de penser que le père de l'enfant n'aurait pas apprécié la cérémonie. Il aurait trouvé maintes critiques à faire sur la liste des invités, sur le choix des parrain et marraine - quoique Kindjal n'ait aucun doute sur ce point - la décoration, les mauvaises manières de Kindjal qui étaient à coup sûr la preuve d'un amour secret pour un cachalot, un manchot, un médecin, une boiteuse... la mouette elle-même n'aurait pas eu la conscience tranquille !

Comme à son habitude, elle s'évertuait à penser que la situation présente était la meilleure possible, quand bien même elle ne correspondait pas à ses attentes passées.
La voix forte et claire de Victory la tira de ses pensées, elle lança un sourire à Aiguemarine à ses côtés et récita elle aussi le credo :

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


Léonard, curieux de cet étrange jeu d'adultes, regardait maintenant le prêtre avec une attention soutenue, prenant un air grave comme s'il était conscient de la solennité de l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Lun 20 Juil - 9:22

Topheez


Ah la la la la ! Je crois que je suis en retard !


Topheez n'avait pas vu l'heure passée à son bureaux, ses pensées occupées par le projet économique pour le parti. Depuis combien de temps son sablier s'était terminé, il n'en savait rien...

Il avait pris son boulier sous le bras, ses quelques parchemins et une plume dans sa veste pour se remettre à son travail au plus tôt mais pour l'heure, il fallait se dépêcher ! La cérémonie avait peut être déjà commencée. Ce n'était pas tous les jours que son amie Kindjal baptisait son fils, enfin du moins l'espérait il. Son esprit vagabonda quelques instants sur cette idée, imaginant les centaines de marmots, tous armés de scalpel... dissipant ses divagations, il arrivait enfin sur le parvis de l'église.

Alors qu'il avait décidé de freiner sa course d'un petit saut léger à l'entrée de l'église, son pied gauche buta sur une pierre probablement plus grosse en profondeur que ne le laissait deviner sa taille en surface. Commençant un vol plané digne de champion de saut si une telle épreuve avait existé, Topheez se voyait tenter rattraper son boulier qui s'éloignait de son bras... en vain. Alors qu'il retombait lourdement sur le sol, retenant un juron qui aurait fait mauvais genre dans ce lieu, il gardait un œil sur la progression du boulier, esquissant une grimace tout en espérant la solidité de celui-ci.

Malheureusement, les tiges se détachèrent de leur socle laissant échapper 50 petites billes sur le sol qui semblaient entamer des rebonds sans fin. Topheez se précipita pour atténuer le bruit mais ne se faisait pas trop d'illusion sur la résonance du phénomène.

Après avoir rempli ses poches de billes, topheez passa la porte, se signa puis essaya de se faire le plus discret possible pour se rapprocher des personnes déjà réunies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Lun 20 Juil - 9:23

Nictail


La cérémonie débutait alors que peu de monde était présent.
C'était donc qu'ils resteraient en petit comité, ça pouvait être bien !
Bon, il devrait rester seul, sans son épouse, mais soit, quand il faut.
Un dernier baiser et elle "l'abandonne" pour aller devant l'autel.
Tiens c'est l'heure du credo, un bisou envoyé en pensée à Thomas, mais aussi Aurore et Athalia.
Ben oui, le Thomas, il n'aime pas trop réciter le credo ... Alors, quand on en parle du credo, Nic pense à son fils.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant
Créateur du Ciel et de la Terre
Des Enfers et du Paradis
Juge de notre âme à l'heure de la mort

Et en Aristote, son prophète
le fils de Nicomaque et de Phaetis
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés

Je crois aussi en Christos
Né de Maria et de Giosep
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce
Il est mort dans le martyre pour nous sauver
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


Bon, ça allait donner quoi ce baptême ?!
Parce qu'avec 'inal et Aigue, ça pouvait donner ... de jolies choses !
Enfin, qui vivra verra !

D'ailleurs, faudrait qu'il demande déjà à son épouse qui était le fameux père.
Juste pour savoir qui pouvait être un tel goujat et quel type d'homme avait pu laissé filer 'inal.
Même si ce n'était pas vraiment ses affaires ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mar 21 Juil - 9:47

Aqualung


Le temps était vraiment bizarre ces jours… alors que les rayons du soleil jouaient au travers des vitraux de la cathédrale voici qu'une averse de grélons semblait s'abattre sur le parvis… celle ci fut heureusement de courte durée…
Un homme en profita pour entrer… il avait semble t il échappé à l'averse… Aqua crut reconnaitre un de ses étudiants… celui qui n'étudiait que le soir…

puis Aqua se reconcentra sur la cérémonie… une à une, chaque personne présente avait récité le credo… le parrain était resté silencieux mais Aqua supposa que la prière du Duc était toute intérieure…
Il décida d'attendre encore un petit peu avant de poursuivre la cérémonie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mar 21 Juil - 9:48

Eloin


Une messe en la cathédrale...

Elle ne cognoissoit point ceux qui recevoient ce jour le sacrement du baptesme, mais elle estoit tout de mesme venue en oyant les cloches sonner, la faisant de faict sursauter dans son travail d'estudes.
Elle avoit passé la précédente journée à travailler à l'université, lisant plusieurs livres sur la médecine, mais, malgré ses notes, elle n'y avoit guère compris grand chose. Il luy faudrait se reconcentrer sur ses estudes médicinales à l'ordre lescurien pour pouvoir avancer plus dans cette matière...

Croyante, et mesme fervente croyante, Eloin se rendoit à chaque messe et célébration aristotélicienne, en fonction de ses disponibilités. Aussi, elle estoit entrée dans la cathédrale aux dimensions immenses, marchant doulcement en essayant de faire le moins de bruit possible pour déranger un minimum le cours de la célébration, et s'installa sur un banc libre.
Elle croisa les mains devant elle, et se plongea dans la messe.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant
Créateur du Ciel et de la Terre
Des Enfers et du Paradis
Juge de notre âme à l'heure de la mort

Et en Aristote, son prophète
le fils de Nicomaque et de Phaetis
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés

Je crois aussi en Christos
Né de Maria et de Giosep
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce
Il est mort dans le martyre pour nous sauver
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mar 21 Juil - 9:48

Aqualung


Se dirigeant vers le lutrin, Aqua se mit à feuilleter le grand livre des Vertus… il ne tarda pas à retrouver le passage qu'il désirait lire en cette occasion…


Citation:
Livre de la Création, chapitres VI et VII
Elles étaient plusieurs milliards à s’être réunies sur la même gigantesque plaine. Elles se côtoyaient sans la moindre animosité. Les loups attendaient auprès des moutons, les chiens auprès des chats, les aigles auprès des mulots et les lions auprès des gazelles. On y voyait même des végétaux. Ainsi, les chênes, sapins, peupliers, oliviers, pommiers, dattiers et autres arbres formaient la plus gigantesque forêt qui soit. Les fleurs, les légumes, les fruits, le blé et le maïs étaient aussi présents. La gigantesque plaine était un véritable sanctuaire pour toute la vie, car elles attendaient toutes patiemment que Dieu vienne à elles pour leur poser la question.

Alors gronda le tonnerre, les nuages s’écartèrent et une douce lumière se fit dans l’espace ainsi dégagé dans le ciel. Parmi les créatures, un grand silence se fit. De la lueur céleste, une voix grave, pénétrante, mais douce et sereine se fit entendre. Alors, la voix dit: "Ecoutez-Moi, vous que J’ai conçus, car Je suis votre Dieu. Sans Moi, vous n'existeriez pas, et à Moi, vous devez fidélité."

Dieu ajouta : "Nombre d’entre vous se disent Mes préférés, mais jamais Je n’ai jusqu’alors donné de préférence à quelque créature que ce soit. Alors, le temps est venu que Je change cela. Le temps est venu que Je fasse un choix parmi Mes créatures. Le temps est venu que Je nomme une espèce parmi vous "Mes enfants". Pour faire ce choix, Je vais vous poser une unique question."

Dieu leur demanda donc : "Vous vivez grâce à Moi, car Je suis votre créateur. Vous vous nourrissez, vous vous reproduisez, vous élevez votre progéniture. Mais vous ne savez pas pourquoi vous vivez. Selon vous, quel sens ai-Je donné à la vie ?"

La plupart des créatures ne surent que répondre. Elles se regardaient les unes les autres, espérant trouver chez leurs voisines la réponse à cette bien étrange question. On pouvait observer un poisson rester béat, ne sachant que dire, un cheval frottant le sol de ses sabots, un chêne se courbant, cherchant désespérément la réponse à ses racines, et même une colombe se grattant la tête en signe de réflexion.

Mais l’une d’entre elles s’avança. Elle semblait sûre d’elle et de sa réponse. Toutes les autres espèces lui ouvrirent le passage et, bientôt, un espace se dégagea autour d’elle. Elle leva les yeux vers Dieu, mais son regard était plein de suffisance. Elle répondit: "Tu as fait les créatures animées par le besoin de se nourrir. Tu as fait les forts capables de dévorer les faibles. Sans conteste, il s’agit donc d’assurer la domination du fort sur le faible !"

Elle ajouta: "J’en veux pour preuve que je suis le dernier représentant de mon espèce. Seul le plus fort a survécu parmi les miens ! Si Tu me nommes "Ton enfant", je saurai Te montrer qui, de toutes créatures, doit dominer le monde."

Elle attendit que Dieu la félicite pour sa réponse, mais en vain. Car Il ne lui répondit pas.

Dieu ne répondit pas à la créature qui avait fait l’apologie de la domination du fort sur le faible.

Il se tourna vers un groupe de créatures. C’était justement celui qui faisait partie de l’espèce humaine et qui avait parcouru le monde. Dieu savait que ce groupe se croyait rejeté par Lui. Ces humains pensaient être privés de tout talent. Ils estimaient être mis à l’écart de la création du fait de leur prétendue infériorité. Mais, parmi eux, l’humain qui portait le nom d’Oane détenait, sans en être sûr, la réponse à la question posée par le Très Haut.

Car Oane doutait. Il regardait souvent les étoiles, espérant voir Dieu. Il aimait le Très Haut d’un amour sincère, mais ne savait pas si cela était le véritable sens de la vie. Il voulait bien donner sa réponse, mais il était considéré comme faible d’esprit par son groupe et personne ne voulait le laisser parler. Mais Dieu était omnipotent. Il avait écouté le groupe d’humains se plaindre. Mais surtout, Il avait perçu l’amour et le doute dans le coeur d’Oane.

Alors, depuis le ciel, un rayon de lumière se fit et vint nimber Oane. Toutes les créatures furent ébahies, admirant la douce lumière qui auréolait l’humain. Elles s’écartèrent alors, le laissant seul face à Dieu. Il contempla son corps enluminé d’un regard plein de curiosité. Puis il se tourna vers les membres de son groupe. Pour la première fois de sa vie, il put voir dans leur regard non pas du mépris mais du respect.

Et Dieu lui demanda: "Et toi, l’humain, n’as-tu rien à Me répondre ? J’ai ici convoqué toute Ma création pour trouver celui qui donnera la juste réponse à Ma question. Tu es venu et tu n’as pas répondu. Alors, maintenant, Je te somme de le faire !" Alors, Oane, terrifié par le ton sévère de son créateur, leva les yeux vers Lui et, d’un ton hésitant, dit: "Mais, ô Très Haut, je ne sais si ma réponse est juste..." Et Dieu lui ordonna: "Parle et je te le dirai !"

Alors, Oane répondit: "Tu as certes fait Tes créatures se nourrissant les unes des autres. Il leur faut chasser et tuer pour se nourrir. De même, il leur faut se battre pour défendre sa vie. Mais il n’y a pas de fort ni de faible. Personne ne rabaisse ni ne piétine les autres. Nous sommes tous unis dans la vie et nous sommes tous Tes humbles serviteurs. Car Tu es notre créateur."

"C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous de t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créés alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste."

"Nous sommes certes enchaînés à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour." Alors Dieu dit: "Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer ses semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 0:02

Kindjal


Le regard attiré par l'entrée fracassante de Topheez, Kindjal se retourna et lui fit un petit signe. Puis elle fit vivement face à son parrain. Pas le moment de faire la mariole. Celui-ci s'approchait justement du livre des vertus pour en lire un passage. Léonard le suivit du regard puis, l'ayant perdu des yeux, fixa son regard sur son propre parrain qui semblait bien absorbé dans ses pensées. Sans doute le bras en écharpe du presque-manchot l'intriguait-il.

Kindjal tenta de garder son esprit concentré sur les paroles du prêtre, mais, il fallait l'avouer, la lecture était bien longue ! Kindjal repositionna plusieurs fois son fils dans ses bras. C'est qu'il commençait à être lourd, à force.
Ses yeux rejoignirent ceux de Léonard sur le bras de Garzim. Humm ouais, pas terrible comme idée. Elle se tourna donc vers Aiguemarine pour lui tendre son filleul, lui glissant à l'oreille :

Tiens, il te réclame...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 0:03

Victory


Un ange passa, à moins que ce ne soit une mouche.

Victory appréciait les baptèmes, car elle tentait de percer les mystères de la religion, oui, elle tentait. Mais parfois, les mots arrivaient à ses oreilles, et ne parvenaient plus à entrer. Les textes étaient si longs...A la moitié de la lecture, elle cacha derrière sa main un baillement qu'elle voulu discret.

Elle se repositionna sur sa chaise, car elle avait légèrement glissée vers le sol. Elle apperçut le petit Léo.... changer de bras.

Elle se concentra sur la bouche d'Aqualung. Du coup, ses yeux s'ecarquillèrent et elle apprécia d'autant plus ses dernières paroles.



Citation:
Alors Dieu dit: "Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer ses semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 0:03

Aiguemarine


Aiguemarine se tenait aux côtés de Kindjal & de Léo.
Une nouvelle arrivée.
Elle tourna la tête, et salua le nouvel arrivant.

Puis, Aiguemarine écouta le passage qu'avait choisi Aqualung, tiré du livre des vertus.

Un long silence planait dans l'édifice religieux.

Et c'est ce moment là que choisit Kindjal pour lui confier son futur filleul.
Aiguemarine tendit les bras et réceptionna Leo.
Elle l'embrassa au passage sur le front et se reconcentra sur la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 0:04

Aqualung


Aqua releva la tête de son livre… tout le monde semblait, au mieux complètement tétanisé, au pire pour certains, quasi endormis…
c'était le problème… chaque fois qu'il se penchait sur les Saintes Ecritures, il ne voyait plus le temps passait et ne savait jamais s'arrêter…
Il aurait pu lire ainsi à voix haute pendant des heures et des heures… il faudrait qu'il essaye un jour d'ailleurs… une messe où il réciterait l'intégralité des textes saints…
Mais bon, aujourd'hui, ce n'était pas le jour… il lui fallait baptiser l'enfant de Kindjal… le petit bougre allait finir par s'impatienter…
S'avanceant donc au devant de Kindjal, il réfléchissait au moyen qu'il avait d'asperger Léonard…
Il était personnellement un adepte de l'immersion complète … Victory devait s'en souvenir… mais il avait oublié de prévenir Kindjal et ne savait si sa filleule avait prévu un change pour son rejeton…
De plus il craignait un peu les réactions de l'enfant, plongé ainsi dans un bain d'eau glacée, toute bénite qu'elle soit…
Il s'aperçut alors que KIndjal ne portait plus l'enfant… se pouvait il que son prèche ait été si soporifique qu'elle l'ai laissé tomber ??
Il chercha du regard aux pieds de sa filleule mais, soulagé, constata que le bébé n'y gisait pas…


Bon, je vais donc procéder au baptème du petit Léonard, qu'il s'approche… où qu'il soit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 0:04

Aiguemarine


Bon, je vais donc procéder au baptème du petit Léonard, qu'il s'approche… où qu'il soit…

Diantre.
Pauvre Aqualung qui devait sûrement avoir quelques problèmes de vue.
Et que croyait'il ?! que le petit Léo allait s'avancer tout seul, à ses seules paroles.
Il n'avait pas l'habitude des enfants.
Pourtant avec sa filleule qui en était 1...

Aiguemarine tilta d'un coup.
De plus, le regard du Père ne lui disait rien qui vaille en ce qui concernait la suite des "opérations"...
Mais quand faut y aller, faut y aller, non ?!

D'un pas sûr, elle s'avança vers le baptistère, tenant toujours dans ses bras son presque filleul, tout en lançant un regard à Aqualung qui, si on avait pu le déchiffrer, se résumerait en une seule phrase : "attention à ce que vous comptez faire Mon Père, veillez à ne point vous attirer les foudres divines".
Enfin, en cette circonstance, les "foudres divines" se matérialiseraient plus sous la forme d'Aiguemarine...en l'occurence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 9:47

Aqualung



Aiguemarine s'approcha d'Aqua, c'est alors qu'il aperçut Léonard dans ses bras… un peu soulagé de le voir sain et sauf, il adressa un grand sourire à la Marraine…
Pourtant celle ci la regardait comme si elle était prête à mordre…
Peut être ne lui avait elle pas encore pardonné de l'avoir bousculé lors du dernier cours de médecine… ce n'était pourtant pas bien méchant…
Lorsqu'elle fut à ses cotés, il tenta de lui prendre l'enfant des bras mais sans qu'il puisse se l'expliquer, Aigue résista, refusant de le lacher…
Il essaya de nouveau mais toujours avec aussi peu de résultat… Impossible de décoller Léonard des bras de sa marraine…

Renonçant, il prit un petit calice qu'il plongea dans l'abreuvoir rempli d'eau bénite dont il se servait habituellement pour les baptèmes…
Portant bien haut le calice, il se rapprocha de la marraine et de l'enfant…

Avant d'asperger l'enfant, il déclama bien haut…


Léonard, ta maman a émis le souhait de te voir entrer dans la grande famille aristotélicienne… tu n'y seras pas seul… t'y accompagnent ta marraine Aiguemarine et ton parrain Garzim dit Lebo, ainsi que tous les croyant de notre grande communauté…
Par cette eau, bénie en la basilique Saint Pierre, Mon enfant je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saints et pour l’amour du Père de l’humanité


Ce disant il aspergea largement la tête de Léonard… il fit tant et si bien qu'il ne put éviter qu'une partie du saint liquide ne coule dans le décolleté de la robe de la marraine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 9:48

Aiguemarine


Elle se retrouvait face à Aqualung, le petit Léo toujours dans les bras.
Aiguemarine le dévisagea lorsqu'il tenta de lui "piquer" son filleul.
Aqualung semblait maladroit, valait mieux pas lui confier l'enfant.

De toute façon, Léo semblait du même avis qu'elle, et s'accrochait fermement à sa houppelande.
Discrêtement, Aiguemarine murmura à l'oreille de l'enfant, même s'il n'avait que 10 mois :
"t'en fais pas mon Léo, je ne te confierai pas à lui, même si c'est le Parrain de ta mère ! Surtout quand on voit le résultat... Toussote légèrement... Toute façon, le jour où t'en as assez de la Guyenne, tu m'écris et je viens te chercher"

Puis, son attention se reporta sur Aqualung...un petit sourire en coin, mais qui s'effaça vite à la vue du calice rempli d'eau bénite.
Décidément, pourquoi quasiment tous les baptèmes dont elle était la Marraine se déroulaient...bizarrement ?!
Son regard oscillait entre Aqualung et le calice, le calice et Aqualung.

Aiguemarine ferma les yeux lorsque ce dernier vida le calice sur la tête du petit Léo.
D'ailleurs, celui-ci avait lui aussi, senti le mauvais coup venir et s'était collé tout contre elle.
Elle sentit l'eau bénite, fraîche, très fraîche, couler le long de son décolleté.
Se retint de jurer. Ben vi, Aiguemarine se trouvait tout de même dans une cathédrale...

En revanche, elle ne pût réprimer un
AHHHHHHH MENNNNN
Ca, y'avais pas à dire, ça sortait du coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 10:36

Nictail


[Quand il vaudrait mieux arrêter de penser ...]

Nic suivait tranquillement la cérémonie.
C'était étrange de n'avoir ni les petits monstres, ni la grande peste à ses côtés. Traduisez, ni les enfants, ni son épouse ... Bon, où en étions-nous ?! A part dire des bêtises ...
Ah oui, donc Nic contemplait sa délicate compagne ...
Euh non, Nic suivait attentivement la cérémonie.
Le texte étant long, fallait bien s'occuper ... Et donc, quoi de mieux que de contempler la plus belle femme qui soit au monde, la sienne, son épouse adorée.
Bon revenons à nos moutons ...

Aqalung demandait au petit Léonard de s'approcher. Surement allait-il arriver en courant !
Aigue l'avait récupéré. Enfin, Kindjal s'en était plutôt débarassé. Certes, il devait peser, mais bon ...
Donc Aigue s'avançait vers le Saint homme qui allait baptisé l'innocent petit être.
Et voilà donc l'eau bénite qui se met à couler ...


AHHHHHHH MENNNNN

Hum, devinez donc où l'eau venait de couler ?!
Eh oui, c'était bien là, le joli décolleté, plongeant juste ce qu'il faut pour le regard de Nic.
Oh, elle est si belle son épouse et il l'aime tant ...
Oups, on est dans une église, on ne peut pas penser à ce genre de choses ! Bon Dieu !
Arf, et voilà qu'il continue à faire ce qu'il ne faut pas ...
Secouer les têtes, ôter les mauvaises pensées, pour l'instant ...

Suivre calement et sagement la cérémonie.
Contempler, admirer son épouse, et le petit Léo.
C'est touchant ces moments, le baptême d'un tout petit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 11:39

Kindjal


Kindjal regardait du coin de l'oeil l'abreuvoir où elle avait elle-même reçu le sacrement du baptême. Au moins cette fois-ci l'eau semblait un peu moins trouble. Mais elle fut tout de même soulagée d'avoir refilé le bébé à Aiguemarine, au propre comme au figuré.
La pauvre marraine se prit une bonne coupe d'eau bénite sur la houppelande, et Kindjal réprima une grimace pour elle. En même temps c'était Aigue, elle avait une affinité particulière pour l'eau.
Elle reprit en choeur :

AAAAAAAAAAAMEEEEENNNNNNNNNNNN !

Puis fit un petit signe de croix. Léonard ne semblait pas prendre la chose trop mal, Aigue était douée avec les enfants, pas de doute ! Si elle avait eu la mauvaise idée de le garder dans ses bras, il aurait sûrement fait tout une comédie... et elle n'aurait pas manqué de glisser sur l'eau répandue à terre. Mais ce n'était pas dans les habitudes d'Aiguemarine que de manquer de stabilité, ça non !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 12:33

Garzimlebo


La cérémonie du baptême suivait son cours... Garzim était trop absorbé dans une longue prière muette pour entendre le Père Aqualung les inviter à reprendre le Crédo à sa suite. Le Duc récita donc les mots qui l'engageait dans sa foi à toute vitesse dans sa tête, afin de reprendre le fil de la célébration.

Le prêtre fit alors lecture du Livre des Vertus, ce qui permit à la mère de se débarrasser du baptisant dans les bras de sa marraine... Garzim sourit en voyant avec quelle adresse la Kiki avait, au sens propre, refilé l'bébé à sa voisine et se contenta dans son soulagement : cela aurait pu lui tomber dessus... Surtout que le mioche ne l'avait pas lâché des yeux depuis un petit moment ! De quoi donner des sueurs froides au Duc...

C'est alors que l'officiant appela le petit Léonard et sa maman à rejoindre la cuve baptismale. Quelques petits gloussements secouèrent l'assistance quand il apparut que le prêtre avait "perdu" le nouvel enfant du Très Haut, et Garzim s'approcha aux côtés de la mère, l'enfant et sa marraine.
Priant Aristote et Christos d'accompagner en chaque instant ce petit être qui, il n'en doutait pas, lui causerait bien des soucis d'ici peu, il regarda le curé loucher sur le décolleté de la marraine au point de chercher à faire du zèle en baptisant plus que prévu... La foi ardente de la femme transparu avec évidence et tous reprirent en chœur :


AAAAAAAAAMEEEEENNNNNN !

Une seule pensée hantait à présent le Duc : pourvu qu'on ne lui colle pas la crevette dans le bras, surtout maintenant qu'il était tout mouillé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Mer 22 Juil - 22:28

Aqualung



Aiguemarine a écrit:
AHHHHHHH MENNNNN

Le cri, repris comme en écho par tous les participants au baptème fit sursauter le prêtre…

Pour sur, ce n'était pas tous les jours qu'un tel élan de mysticisme rebondissait sur les murs de ce saint lieu…
Aqua en était tout fier… nul doute que sa lecture et les quelques paroles qu'il avait prononcé y était pour quelque chose… pas à dire, il s'améliorait avec l'age… lui qui n'inspirait génralement qu'une attention polie et quelques baillements… pour une fois, il sentait la Foi imprégner ses fidèles…
Il jeta un petit coup d'oeil inquiet à Léonard mais celui ci semblait tellement surpris de sa douche improvisée qu'il n'avait pas encore réagi…
Faisant bien attention à ne pas glisser sur le sol mouillé, il se retourna vers l'autel et y pris la bougie qu'il réservait à cette occasion…

Léonard, que la flamme de cette bougie éclaire ton chemin sur la longue route de la Foi



puis prenant une petite madaille, il l'accrocha autour du cou de l'enfant

Voici la médaille qui matérialise désormais ton appartenance à la grande famille aritotélicienne… tu devras la porter en toutes circonstances

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Jeu 23 Juil - 5:18

Aiguemarine


Pour sûr qu'elle s'en rappelerait Aiguemarine de ce baptème...
Non content d'avoir fait "coup double" en aspergeant Léo et elle d'eau bénite, voilà qu'Aqualung lorgnait sa houppelande.

Aiguemarine lui fit les gros yeux, en grommelant quelques paroles complètement inaudibles...
En gros, le curé avait de la chance qu'elle aie les mains plus ou moins occupées.

Bref, au bout de quelques minutes qui lui parurent une éternité, celui-ci, à pas prudents rejoignit l'autel et alluma une bougie.
Mouarfff... Après l'eau, le feu...
Puis, Aqualung passa au cou de son désormais filleul une médaille.

Cela lui fit penser qu'elle aussi, en avait 1 à remettre à Léo. Enfin, plutôt à sa mère.
Ca servirait pour les 2.
Fallait au moins ça...

Aiguemarine jeta un coup d'oeil circulaire.
Elle était dans un lieu saint, synonyme de partage ...
Aussi s'approcha t'elle tout en douceur de Garzimlebo... Bah vi, avec toute cette eau, manquerait plus qu'elle glisse et ce serait l'apothéose.


Enchantée Messire, je suis Aiguemarine...
Nous n'avons guère eus le loisir d'être présentés.


Et avant qu'il n'aie le temps d'ouvrir la bouche, elle lui confia un Léo tout dégoulinant.
Ce dernier fit une petite moue, mais Aiguemarine ne lui laissait pas trop le choix.


Tenez, je vous confie Léo...le temps d'aller chercher son cadeau.
Après tout, vous êtes le parrain de cet enfant aussi.


Un sourire à Garzimlebo, un baiser sur le front de Léo, puis Aiguemarine alla rejoindre Nic qui avait gardé sa besace.
Elle la fouilla, et en sortit un écrin, puis se dirigea tranquillement vers son amie...


La Marraine dégoulinante que je suis a ramenée un petit cadeau pour ton fils.
Je te le confie. Tu le lui donneras quand il sera un peu plus grand.
Lui tend l'écrin flanqué d'une médaille de Saint-Christophe...



Et...surtout, prenez soin de vous 2 ! lui dit'elle émue...
Tu sais, le Bourbonnais-Auvergne c'est animé aussi. Bon pas autant que la Guyenne. C'est juste...différent.
J'espère bien vous revoir tous les 2 avant la fin de l'année. Mais cette fois, c'est toi qui vient.
Regard entendu vers Kindjal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   Jeu 23 Juil - 21:25

Kindjal


Kindjal fut aussi émerveillée que son fils par la bougie. Nul doute que s'il avait été un peu plus grand, ils se seraient chamaillés pour la tenir. Mais pour l'heure, Kindjal avait l'avantage et se promenait, la bougie trônant fièrement entre ses mains. Elle était dans cet état de bonheur rayonnant et totalement stupide quand Aiguemarine s'approcha d'elle. Heureusement pour elle que ce n'était pas Isambre, elle aurait sûrement eu le droit à un taquet pour avoir cet air idiot.
Elle ouvrit l'écrin avec une joie non dissimulée, comme si le cadeau était pour elle.

Oh ! Une médaille de Saint-Christophe ! Merci Aigue, merci Nic ! Elle est très jolie !

Elle songeait que c'était là le saint patron des voyageurs et qu'il y avait sans doute un message caché derrière tout ça quand les propos de son amie confirmèrent sa pensée. Elle hocha la tête d'un air entendu.
Bien sûr que je viendrai ! Il faut bien que je vois comme Athalia grandit, je serai vraiment une marraine indigne sans cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Guyenne] Baptème de Léo (17 Juillet 1457)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cérémonie - juillet... 1457
» Acm : Esclavagisme - 6 juillet 1457 [acmxxx]
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» Charte de Création de la CANF - 15 Décembre 1457
» CDF 2011 - La Rochelle du 21 au 24 Juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Des archives diverses et variées.-
Sauter vers: