AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457

Aller en bas 
AuteurMessage
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 6 Nov - 1:55

Quelques jours auparavant, Rick avait croisé son ancien voisin Ambris, dans sa taverne de Montpensier, l'Antre des Bûcherons. Ce dernier se trouvait en galante compagnie, avec sa promise. Le diacre leur demanda pour quand était prévu le mariage. Et là, ce fut le hic. Le jeune homme ne trouvait pas de représentant d'Aristote pour l'unir. Pourtant, il avait fait sa pastorale et il attendait de pouvoir confirmer sa foi, devant le Très-Haut. Rick avait toujours aimé le Montbrissonnais qui n'avait pas hésité à reprendre le cimetière de son village, lorsque lui avait quitte le village, pour la douceur forestière de Montpensier. Il s'était donc présenté à lui, en tant que représentant d'Aristote. Un sourire avait illuminé les deux clients. Rendez-vous avait été pris pour la semaine suivante.

Le jour J, 6 novembre 1457, Rick pénétra dans la Chapelle Sainte Boulasse, sise sur les terres de sa soeur Korydwen et de son époux Althiof. Il prépara tout le matériel pour la cérémonie et pour attendre l'homme, il se mit à prier pour ses enfants, son épouse et toute sa famille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambris
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 6 Nov - 6:18

L'aube pointait à peine quand ils arrivèrent devant le portail de chez Kory, en effet ils avaient galopés une bonne partie de la nuit, donc c'est pas très frais qu'ils se présentaient ce jour, il regarda Aellfall et lui sourit, elle était aussi fatigué que lui, ils retirèrent leurs capuches et Ambris souffla dans ses mains pour les réchauffer en attendant qu'ont leurs ouvrent, ils ne tardèrent pas a voir arrivé un employé qui leurs ouvrit la porte, Ambris le salua poliment en lui souriant et prit directement la direction de la chapelle Sainte Boulasse

Quelques minutes plus tard ils se trouvaient devant, descendant leurs chevaux, ils les accrochèrent a un arbre près de la chapelle, l'animal semblait content de faire enfin une pause, Ambris le caressa, puis le tapota doucement, il déposa ses armes et fit quelques pas en direction de la grande porte mais s'arrêta encore un instant, il en profita pour se recoiffer un peu, Ambris ne voulait rien dire mais il était un peu stressé, il accorda un dernier sourire a Aellfall puis il poussa doucement les portes de la chapelle

Il entra et vit Rick prier au pied de l'autel, il posa un genou au sol et se signa, il releva les yeux puis se redressa et avança vers le jeune diacre

Bonjour Rick, comment va tu ? Voilà on est enfin arrivés a bon port, la route fut un peu longue, d'où les visages un peu fatigués qui se présentent devant toi. Ambris lui sourit. Je dois faire quelque chose de particulier avant de commencer? Comment la cérémonie va se dérouler ?

Il s'arrêta net de poser les questions trouvant que là il en avait déjà posé assez, il était comme ça quand il était stressé et là il ne voulait qu'on le remarque, il en profita pour déjà retirer son mantel qu'il posa dans un coin, puis il attendit les réponses de Rick en le regardant légèrement souriant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 6 Nov - 10:35

Rick fut tiré de sa méditation par des bottes sur le sol en pierre de la chapelle. Il termina sa prière à Aristote par un Amen convaincu mais silencieux puis se releva. Devant lui se tenaient Aellfall et Ambris, tous deux avec une tête épouvantable. Le voyage s'était sûrement mal passé. Kory leur prêterait sûrement une chambre à la fin de la cérémonie.

Bonjour Rick, comment va tu ? Voilà on est enfin arrivés a bon port, la route fut un peu longue, d'où les visages un peu fatigués qui se présentent devant toi. Je dois faire quelque chose de particulier avant de commencer? Comment la cérémonie va se dérouler ?

Bonjour Ambris et bonjour Aellfall ! Je vais bien et au nom de ma soeur Kory et de son mari Althiof, je vous souhaite la bienvenue dans leur domaine de Cournon et plus particulièrement à la Chapelle Sainte Boulasse !

Rick leur sourit et ajouta

Pour la cérémonie, tu dois être accompagné de ta marraine ou de ton parrain. Ensuite, elle va se dérouler sans protocole particulier. On va attendre tes éventuels amis et invités. Puis lorsque tu penseras qu'il n'y a plus personne qui viendra, les cloches sonneront. Je te demanderais vraiment ta motivation qui sera ta profession de foi. Un texte sera lu, des recommandations seront faites et puis il y aura l'eau bénite et la remise des objets sacrés.

Le jeune homme continua

Qui est celui ou celle qui t'accompagnera ? As-tu fait ton choix ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambris
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 6 Nov - 22:27

Pour la cérémonie, tu dois être accompagné de ta marraine ou de ton parrain. Ensuite, elle va se dérouler sans protocole particulier. On va attendre tes éventuels amis et invités. Puis lorsque tu penseras qu'il n'y a plus personne qui viendra, les cloches sonneront. Je te demanderais vraiment ta motivation qui sera ta profession de foi. Un texte sera lu, des recommandations seront faites et puis il y aura l'eau bénite et la remise des objets sacrés.

La journée allait être chargée apparemment, en tout cas il allait faire des choses dont il n'avait pas l'habitude de faire tout les matins, Ambris se contenta de lui sourire et de hocher la tête pour lui montrer qu'il comprenait très bien, quand Rick se mit a dire le mot « invités » Ambris grimaça quelques peu, il regarda Aellfall puis Rick

Nous ne serons pas beaucoup, pour tout de dire il manque juste la marraine qui n'habite pas très loin, puisque ce n'est autre que Kory, je pense qu'elle ne devrait plus tarder, a moins qu'elle est oublié, sait on jamais, avec tout ce qu'il se passe dans le nord du Bourbonnais-Auvergne, elle est très occupée

Ambris espérait qu'elle n'est pas oublier, ça la foutrait un peu mal pour le coup, il n'avait invité personne d'autre, il avait préférer garder tout ça dans le secret, c'était mieux ainsi, tout les gens autours lui le félicitant ce n'était pas vraiment son truc a lui, il avait quelques fois l'impression que le baptême pour certaines personnes ne voulait plus rien dire a part fêter ça en taverne le soir même

Ambris regarda autour de lui, c'était vraiment une très jolie chapelle, il avait bien fait de prendre celle là, elle restait malheureusement méconnut de beaucoup, c'était dommage.

Ils étaient tous là il ne restait plus que Kory et la cérémonie allait pouvoir débuter, elle n'allait plus tarder a son avis, ce n'était plus qu'une question de minutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 6 Nov - 22:59

Elle avait réussi à se libérer, elle n'avait pas encore croisé son époux, elle espérait sincèrement le retrouver à la Sainte Boulasse, plusieurs choses la tracassait, on était venu la trouver pour lui dire pas mal de chose dès son arrivée, des on dit, des machins comme ça, elle avait besoin de discuter avec lui pour comprendre, elle avait reçu une missive, dans laquelle il lui disait qu'il avait beaucoup de chose à lui raconter. Korydwen elle ne comprenait pas tout, mais elle avait un baptême à faire ou du moins son rôle de marraine à tenir.

Ses enfants se trouvaient à Mirefleurs, au moins elle serait tranquille en arrivant, ses trois têtes blondes ne lui sauteraient pas dessus. Elle put donc se changer et enfiler une tenue moins poussiéreuse, il n'y avait pas besoin de faire honte à Ambris dans une tenue plus que moche le jour de son baptême. Une fois prête, rapidement bien entendu, cela va de soi.

Elle se dirigea vers la chapelle et bien entendu, une fois de plus, elle fut en retard. Ambris, Aellfall et puis Rick étaient déjà là. Elle s'approcha doucement.


Bonjour, me voilà avec un peu de retard, les soeurs ne laissent pas partir facilement. Je ne sais pas si mon époux sera présent, mais je l'en ai informé...

Vous allez bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 6 Nov - 23:58

Nous ne serons pas beaucoup, pour tout de dire il manque juste la marraine qui n'habite pas très loin, puisque ce n'est autre que Kory, je pense qu'elle ne devrait plus tarder, a moins qu'elle est oublié, sait on jamais, avec tout ce qu'il se passe dans le nord du Bourbonnais-Auvergne, elle est très occupée

Rick sourit en apprenant que c'était sa soeur qui avait la lourde tâche d'être la marraine d'Ambris. Il savait que d'ores et déjà c'était un bon choix et qu'elle serait à la hauteur de son rôle. Certes, elle était peut-être retenue chez les soeurs, mais elle serait là, il en était certain. Et à peine avait-il formé cette pensée, que la porte de la chapelle s'ouvrit et que Kory fit son entrée.

Bonjour, me voilà avec un peu de retard, les soeurs ne laissent pas partir facilement. Je ne sais pas si mon époux sera présent, mais je l'en ai informé...

Vous allez bien ?


Coucou ch'tite soeur ! Tu n'es pas en retard, la cérémonie n'a pas commencé.

Une fois les formalités de bienvenue faites, Rick se dirigea vers le petit clocher pour sonner le début de la cérémonie. Ambris n'avait peut-être pas prévu d'invités mais peut-être que certains paysans de Cournon voudraient venir. Puis, il retourna vers l'autel afin de commencer la cérémonie.

Nous allons tout d'abord commencer par réciter le credo.

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout Puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l' univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Chritos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir soufert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen


Rick attendit que le futur baptisé et la marraine récitent le credo puis il dit.

Ambris, tu as émis la volonté de devenir un enfant du Très-Haut. Mais avant d'entrer dans cette grande famille, tu dois arriver pur. Pour cela, je vais te demander de te confesser. Soit, tu veux le faire devant tout le monde, soit tu le fais intérieurement. Mais dans tous les cas, n'oublies pas de demander pardon à Aristote de tes pêchés passés.

Afin d'aider tout le monde à faire sa confession, Rick laissa plusieurs minutes de silence puis il récita la prière appropriée, que tout le monde devait reprendre après lui.

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés
Amen.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aellfall
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Sam 7 Nov - 1:27

Enfin arrivé a la chapelle, Aellfall imita Ambris et descendit lentement de son cheval. Elle le délesta de la selle, prenant soin de lui laisser la petite couverture puis après l'avoir flatter se tourna vers Ambris en lui souriant. Au vu de sa tête elle n'osa même pas imaginer la sienne, elle défroissa sa robe tout en la dépoussiérant du mieux qu'elle pu.

Elle le suivit a l'intérieur de la chapelle ou se trouvait déjà Rick. Avant de continué plus avant elle fléchi un genoux et se signa puis alla a la rencontre de ce dernier restant légèrement en retrait d'Ambris. Elle écouta les deux hommes avec un petit sourire sachant son tendre un peu inquiet.

Bonjour Ambris et bonjour Aellfall ! Je vais bien et au nom de ma soeur Kory et de son mari Althiof,
je vous souhaite la bienvenue dans leur domaine de Cournon et plus particulièrement à la Chapelle Sainte Boulasse !


Bonjour Rick ! Et merci pour l'accueil .

La jeune femme s'effaça un peu les laissant discuté des termes et du déroulement de la cérémonie. Elle observait les lieux, qu'elle trouvait plutôt charmant et apaisant quand Korydwen arriva.

Bonjour, me voilà avec un peu de retard, les soeurs ne laissent pas partir facilement.
Je ne sais pas si mon époux sera présent, mais je l'en ai informé...

Vous allez bien ?

Bonjour Kory, pas très chouette a voir mais je vais bien merci et toi ?

La jeune femme lui sourit. Elle regarda tout le monde, s'attardant sur Ambris. Elle était très fière de lui. Les cloches se firent entendre, la cérémonie débutait. Elle se mit a côté d'eux pas trop près, ni trop loin et écouta Rick. Récitant le credo dans sa tête a la suite de Korydwen et d'Ambris. Le silence ce fit durant la confession intérieur de chacun tête baisser humblement puis repris la prière en coeur avec eux.


Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu.
Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés

Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambris
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Sam 7 Nov - 20:34

Lorsque Kory poussa les portes de la chapelle Ambris se retourna et afficha un petit sourire, elle avait put se libérer et surtout elle n'avait pas oublier, puis ils se retourna a nouveau vers Rick et confirma d'un signe de tête que la cérémonie allait pouvoir débuter, à la minute d'après les cloches sonnèrent et retentirent sur tout le domaine de Cournon.

Rick commença à réciter le Credo, Ambris le suivit

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout Puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l' univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Chritos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir soufert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen

Une fois cela terminer, Ambris écouta Rick, il fallait qu'il se confesse, il préféra le faire intérieurement cela lui était plus simple ainsi, il baissa sa tête et commença a penser aux guerres qu'il avait faites, aux personnes qu'il dût tué pour celle ci, pour cela il demanda pardon, puis il pensa a toute ses femmes qu'il avait eut et dont il avait commis le péché de chair, pour cela il demanda une seconde fois pardon, il n'avait pas été la personne la plus vertueuse durant sa vie, il avait eut quelques égarements par ci pas là, et pour cela il demanda encore une fois pardon à Aristote

Toujours la tête baisser il entendit que Rick récita encore une prière, il repris tout naturellement derrière lui

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés

Amen.

Il se sentit libérer d'un poids, pourtant ça n'enlever pas les faits, mais il sentait mieux, il releva la tête et c'est apaiser qu'il attendit la suite de la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 13 Nov - 10:20

Elle souriait à Aellfall décidément, elle la voyait bien souvent en ce moment, mais cela ne la dérangeait pas au contraire, elle était si heureuse de la voir, après tout, n'y a-t-il pas des amis que l'on voit peu, mais que l'on apprécie pourtant énormément, discretion, mais rien en moins, tellement heureuse de devenir la marraine d'Ambris, ce baptême se voulait être visiblement intime, elle n'était pas contre, elle avait tout fait pour le retarder et attendre son époux, mais il n'était pas là, mais il avait dit qu'il viendrait, il arriverait en retard, ou alors il attendrait la fin de la cérémonie, Aellfall, la sortit de ses pensées...

Ne t'inquiètes pas pour le mauvais état, j'étais pareille en arrivant, je voulais juste faire honneur à mon filleul et ne pas être une crado. Ca av aussi, merci !

Elle s'approcha ensuite de Rick afin de pouvoir commencer la cérémonie, il demandait à ce que l'on se confesse avant de réciter le credo et bien soit Korydwen se confesserait et à haute voix, s'il vous plaît.

Elle se laissa tomber à genoux par terre, sa robe s'étalant tout autour d'elle, les genoux un peu amochés, elle commença.


Pardonnez moi Seigneur, j'ai pêché il n'y a pas si longtemps que cela...
J'ai tenté d'amadouer le Grand Prévot de France pour entrer dans son bureau.
J'ai songé à abandonner Bourbon le jour de mon anniversaire de mariage pour passer un moment intime avec mon époux.
J'ai fait du mal autour de moi, j'ai eu des mots durs, une attitude pitoyable et tant d'autres choses encore.
Je n'ai pas répondu à ma fille...
Je me suis fait passer pour un homme au couvent de la Mère Credi pour sortir plus rapidement et rejoindre Althiof...
J'ai fait tant de choses...
J'ai traité le Duc d'abruti fini...
Je prends des plantes pour retarder une hypothétique grossesse, je vais contre vos préceptes et votre volonté.
Plus d'une fois je me suis détournée de vous me sentant abandonnée et pourtant me voilà devant vous en ce jour si spécial pour mon filleul Ambris...

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés

Amen.


Elle se releva ensuite, mieux vaut ne valait pas trop les regarder quand même, c'était du lourd ce qu'elle venait de dire...

Elle récita ensuite le credo...


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout Puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l' univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Chritos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir soufert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen


Elle l'avait juste fait à l'envers, mais elle préférait se laver avant de réciter le Credo... La suite maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Sam 14 Nov - 12:04

Rick s'attendait à un baptême des plus tranquilles. En effet, aucun enfant pour venir perturber gentiment la cérémonie, aucun invité aux manières détestables ou déplacées, invités et futur baptisé étaient là à l'heure. Il n'y avait donc aucune raison que cela se passe mal. Et pourtant... pourtant, c'était sans compter sur un petit coup de pouce du destin.

Le diacre s'apprêtait à continuer la cérémonie lorsque Kory fit sa confession, haut et fort, comme Athalia l’avait fait quelques mois auparavant. Il fronça les sourcils une première fois, plus par étonnement qu'autre chose. Puis il sourit en entendant le début de sa confession. Si tout était à cette image cela serait assez facile à entendre. Mais Kory ne serait pas Kory si la facilité avait une place dans sa vie. Son regard se fit plus sévère lorsqu'il entendit qu'elle avait faillit manquer à son devoir pour son anniversaire de mariage. Le frère qu'il était comprenait facilement ce que sa sœur pouvait endurer. Elle qui avait toujours fait passer les autres, avant son couple, elle, qui n'avait pu faire que son voyage de noces, longtemps après avoir consommé son mariage, elle, qui enfin souhaitait qu'une chose, pouvoir partager plus de temps avec son époux. Rick ne pouvait pas la blâmer pour cela. Par contre, il était un peu déçu pour Eléa qu'elle n'ait pas pris le temps de lui répondre. Il faudrait qu'il lui dise à l'occasion de tenter de penser plus de temps à sa fille. Même s'il l'entendait déjà, qu'elle y pensait tout le temps et que ses enfants étaient la chair de sa chair.

Les sourcils du jeune homme devinrent accents circonflexes, lorsqu'elle confessa s'être fait passer pour un homme. Il commençait à comprendre une certaine chose. Il se demandait si ce n'était pas le jour, où elle était arrivée, les cheveux plus courts, alors qu'il célébrait le mariage d'Amandine et de Cruzzi. Ca, c'était une chose qu'il ne pouvait pas admettre, surtout que c'est pour des raisons médicales qu'il lui avait demandé d'intégrer ce couvent. Il allait devoir la sermonner, juste après la cérémonie.
Lorsque sa sœur se confessa pour dire qu’elle utilisait des plantes pour empêcher une éventuelle grossesse, Rick ne sut pas quelle attitude choisir. D’un côté, il la comprenait parce que lui avait eu peur lorsque Tia lui avait annoncé la naissance de Georges. Il avait demandé même à son épouse, juste après le mariage de s’arranger pour ne pas tomber enceinte immédiatement car il avait peur de la paternité. Heureusement qu’avec le temps, il s’était assagi et qu’Aristote lui avait montré la joie d’avoir des enfants. Il ne pourrait désormais plus s’en passer. D’ailleurs mieux valait ceci car une petite surprise était venue égayer leur vie : une petite surprise répondant au nom d’Estéban. Alors qu’est-ce qui dérangeait le plus Rick de cet aveu ? Peut-être le fait que comme sa sœur le disait si bien elle-même, elle aille à l’encontre des volontés du Très-Haut. Mais à bien y penser, n’était-il pas plus raisonnable pour elle de ne pas tenter la bête sans nom, en renouvelant l’expérience de la grossesse ? En effet, Kory avait été blessé au ventre par Apolonie, à l’époque où la guerre en Bretagne sévissait. Et le jeune homme ne lui avait jamais demandé si le médecin qu’il l’avait auscultée là-bas, avait parlé d’un risque à ce sujet. A la rigueur, le jeune diacre préférait qu’elle ne suive pas les recommandations aristotéliciennes mais qu’elle reste en vie, plutôt qu’elle risque quoi que ce soit. Il avait perdu trop de proches et Kory était la seule sœur qui lui restait malgré le quatuor d’enfants. Était-il égoïste sur le coup, Rick ? Oui certainement. Et puis ce n’est pas comme si Al et elle n’avaient pas eu d’enfants. Ils avaient eu trois petits anges, ce qui était déjà une très bonne chose.
Le jeune homme savait ce qu’elle avait pu ressentir plus d’une fois et pourquoi elle parlait de délaissement. Sans Tia, lui aussi aurait pu sombrer dans la facilité de l’Acédie mais grâce à son épouse, il avait toujours réussi à surmonter cela. C’était vraiment une bonne chose que cette rencontre qu’il avait fait avec son épouse.
Le jeune homme était perdu un peu dans ses pensées, quand il sentit des regards posés sur lui. Il se rendit compte alors que la minute dédiée à la confession avait été plus longue que prévue.
Excusez-moi pour ce silence ! Si nous reprenions notre cérémonie !
Le diacre se retourna pour prendre son Livre des Vertus tout en se disant qu’il faudrait vraiment qu’il parle avec sa sœur juste derrière. Il faut avouer qu’entre les confessions de la mère et de la fille, le jeune homme était plutôt bien servi. Il ouvrit le Précieux Livre à la bonne page et commença la lecture.

Citation :
Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Jeshua, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pécheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis-moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir est sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

" Seigneur, daigne laver cet homme de ses péchés, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit : " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence.
 
Une fois cela fait, Rick se tourna vers Ambris et lui dit.
Choisir de recevoir l’eau du baptême est un acte qui doit être mûrement réfléchi. Il doit être la raison principale de ta foi et être le fil conducteur de cette dernière. Elle doit être une fin en elle-même et non pas une obligation pour une union. On ne devient pas aristotélicien comme on deviendrait sergent dans la COBA. On devient membre de cette grande famille parce qu’on a la foi et qu’on pense pouvoir surmonter, jour après jour, les difficultés qui jalonnent tour à tour votre parcours. Choisir de devenir aristotélicien c’est bien entendu suivre les préceptes qu’il a édictés avec l’aide de St Benoît, c’est aussi refuser la facilité et prendre le chemin, le plus difficile d’accès. Être aristotélicien et vouloir un jour atteindre le Soleil est une promenade semée d’embûches, sur un chemin des plus durs. Mais à l’arrivée, on se dit que cela en vaut la peine. On regarde en arrière de soi et on se dit alors, j’ai bien fait de passer par là, car cela m’a rendu plus fort et plus sûr de moi.
Rick sourit aux trois personnes devant lui avant de continuer
Sur le chemin que tu vas traverser, tu feras de très belles rencontres et d’autres des moins belles, mais toutes feront de toi, la personne qui pourra un jour prétendre se présenter devant le Très-Haut pour être jugé et pour être digne de pénétrer au Soleil parmi les aristotéliciens.
Le jeune diacre fit une pause et regarda Ambris, droit dans les yeux
Ambris te sens-tu prêt réellement à devenir Aristotélicien ? Quelles sont les motivations qui sont les tiennes ?
L’officiant écouta attentivement les réponses du futur baptisé puis il regarda sa sœur et lui dit
Kory, tu es, à mes yeux, de ces personnes que l’on rencontre sur sa route et que l’on peut qualifier sans soucis de très belles rencontres. Tu as parfois des faiblesses dans ta foi, comme tu viens de nous le confier, mais savoir le dire et savoir se confesser devant un public est un acte très aristotélicien. Aujourd’hui, tu as choisi d’être la marraine d’Ambris. Je ne vais pas te faire l’affront de te demander si tu en as mesuré les conséquences, mais par contre, j’aimerais que tu dises à ton futur filleul ce que tu peux lui apporter.
Le jeune homme sourit à sa sœur et attendit la réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambris
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Sam 14 Nov - 22:28

Kory se confia a haute voix devant les trois personnes, c'était courageux et osé de le faire, c'était tout a son honneur, il écouta la confession de sa marraine, quelques fautes avaient été commise, mais qui n'en fais pas de nos jours.
Certaines de ses révélations furent difficile à entendre, comme ne pas avoir répondu a sa fille, même si il ne savait pas de quoi il s'agissait, il se revit de suite enfant, dans la maison familial demandant a sa mère pourquoi son père était si sévère avec lui ? Pourquoi il passait son temps a s'acharner dessus ? Est-ce que son « papa » l'aimait vraiment ... ? Ce furent des questions auxquelles Ambris n'avait jamais eut la réponse... Des réponses qu'il aurait aimer entendre, des réponses qui auraient peut être tout changé … Son visage passa de serein a pensif, les yeux dans le vide, complètement ailleurs...
Il écouta le reste de la confession, se faire passer pour un homme pour aller voir son mari, vouloir passer l'anniversaire de mariage avec lui au détriment de son devoir, était très facilement compréhensible, elle qui passée tellement de temps a aider son duché, a le défendre et cela même au péril de sa vie, a le représenté auprès de contrés plus où moins éloignée de chez elle.

Elle était de ces personnes qui n'ont pas le droit de se reposer quelques semaines, de profiter de ce que la vie lui offre, de sa famille … Ambris l'admirait sincèrement pour ce qu'elle faisait son duché, lui même ne sait pas si il en serait capable, du moins pas aussi longtemps ça il en était certain.
Puis il voulu sourire en entendant qu'elle avait insultée le duc, mais il resta sérieux malgré tout, un tempérament de feu, n'ayant pas la langue dans sa poche et ne tournant pas autour du pot pour obtenir quelque chose tout comme, Rick, Aellfall, il se mit lui aussi dans le même panier, certains ne les appréciaient guère justement a cause de cela mais ils en avaient cure, l'honnêteté était une qualité qu'ils avaient, pourquoi changer cela.


La minute qui suivit cette confession fut silencieuse et pas mal longue, mais elle était nécessaire, beaucoup de choses avaient été dites et elle généra différents souvenirs et sentiments dans l'esprit de chacun, il leva les yeux et Rick continua la cérémonie en lisant un extrait du « Livre des vertus », Ambris l'écouta avec attention au cas où Rick lui poserait d'éventuelle questions comme à la pastoral, il fallait se préparer a tout, mais il n'y en eut pas au grand soulagement du jeune homme, le diacre le regarda et s'adressa a lui, Ambris toujours aussi discipliné et écouta sagement


Choisir de recevoir l’eau du baptême est un acte qui doit être mûrement réfléchi. Il doit être la raison principale de ta foi et être le fil conducteur de cette dernière. Elle doit être une fin en elle-même et non pas une obligation pour une union. On ne devient pas aristotélicien comme on deviendrait sergent dans la COBA. On devient membre de cette grande famille parce qu’on a la foi et qu’on pense pouvoir surmonter, jour après jour, les difficultés qui jalonnent tour à tour votre parcours. Choisir de devenir aristotélicien c’est bien entendu suivre les préceptes qu’il a édictés avec l’aide de St Benoît, c’est aussi refuser la facilité et prendre le chemin, le plus difficile d’accès. Être aristotélicien et vouloir un jour atteindre le Soleil est une promenade semée d’embûches, sur un chemin des plus durs. Mais à l’arrivée, on se dit que cela en vaut la peine. On regarde en arrière de soi et on se dit alors, j’ai bien fait de passer par là, car cela m’a rendu plus fort et plus sûr de moi.


L'allusion à la COBA était elle fait exprès pour qu'il comprenne mieux ainsi, il ne le sut jamais, il avait été de longue années au service de cette Armée, passant les grades avec facilité, limite déconcertante pour certains, il était arrivé au grade de Sergent-Chef, la plus haute distinction au niveau des garnisons, longtemps aimé cette vie, rêvant de gloire et de justice, mais la réalité était tout autre, mensonge politique, traitrise et tirage dans les pattes était le quotidien de cette institution si redoutée de par tout le Royaume de France, il avait donc décidé de la quitter avant de devenir comme cela.
Des rumeurs couraient qu'en ce moment la COBA était au plus mal, que pas mal de personne quittaient le navire comme on dit, ils n'avaient jamais été honnête avec le peuple, avec eux même non plus d'ailleurs, Ambris pensa qu'après tout ils n'avaient que ce qu'ils méritaient, mais fut peiné en pensant a l'avenir de ce duché, jadis si grand et si prospére.

Puis Rick la première question qui le fit vraiment réfléchir depuis le début de la cérémonie

Ambris te sens-tu prêt réellement à devenir Aristotélicien ? Quelles sont les motivations qui sont les tiennes ?

Ses motivations, difficile a dire quand on vous pose la question ainsi, il regarda Rick dans les yeux et lui répondit distinctement :

J'aimerais servir le Très-Haut comme il se doit quoi qu'il arrive, que ce soit dans les bons ou mauvais moment, j'aimerais devenir a ses cotés, une personne meilleur … plus vertueuse et droite. Je veux être digne de rejoindre le soleil auprès de ceux que j'aime, je veux tout simplement être un de ses enfants et être aimé comme telle, et entrer dans cette grande famille qu'est l'Aristotélicisme est pour moi une très grande envie que j'aspire depuis longtemps et ce serait un immense honneur d'en faire partie.

C'etait un peu court a son goût, mais ses grandes motivations y étaient, pas besoin de grandes phrases pour exprimer ce que l'on ressent, il suffit d'avoir les mots juste et surtout être sincère envers les autres et sois même, espérons que Rick, Kory et Aell le comprennent eux aussi ainsi.
Puis Rick posa une autre question mais cette fois ci a Korydwen, Ambris resta silencieux écoutant toujours aussi sagement et attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Dim 15 Nov - 0:37

Le froid qu'elle avait jeté ? Peut-être, réflexion intense chez chacun, faute avouée à moitié pardonner ? Qui n'avait jamais pêché de sa vie ? Et ce n'était sans doute pas son frère qui viendrait lui faire la morale, par contre le diacre oui, pour sur qu'il allait l'emmener à confesse, sauf qu'il est des choses que Kory jamais ne confessera, trop d'honneur pour les avouer. Elle était comme ça, point trop n'en faut, comme elle s'amusait à le penser souvent et puis aujourd'hui était jour de liesse, Ambris allait entrer dans la grande famille Aristolécienne. Elle crut voir le début d'un sourire sur le visage de son filleul. Après tout, il semblait bien peu ceux qui appréciaient le Duc. Korydwen elle... Et encore elle avait été gentille, le fait qu'il prenne son époux pour un idiot du village, ce n'était pas passé du tout et elle n'avait pu rester de marbre, qu'il la traite elle passait encore, mais pas Al qui donnait tellement de son temps pour la prévôté et le duché.

La moue que tirait Rick ne lui indiquait rien qui vaille, pourvu qu'il reprenne vite et ce fût le cas fort heureusement et puis de toute façon sur un point, il ne pouvait pas la contredire, sur le cas de la grossesse, il n'avait pas franchement été mieux avec Tia. Et puis un quatrième ? Elle avait déjà à peine le temps pour ses trois petits anges à cause de la levé du Ban, ce n'était pas pour en avoir un quatrième et l'abandonner, mais cela, Aristote le comprenait-il ? Korydwen souriait, elle défroissa sa robe et retira l'excès de poussière, quelle idée de se mettre à genoux tout de même.

Elle écouta son filleul Ambris et ne put que sourire, devant tant de sincérité et de paroles vraies, elle connaissait Ambris et sa valeur ainsi que celle d'Aellfall, un peu comme elle, ils "râlaient" c'est ce que les autres disaient, mais au moins point de courbettes et toujours droit au but, après tout, Aristote aimait la sincérité, puisqu'il punissait le mensonge. Le texte que Rick venait de lire était sublime lui aussi, il les choisissait toujours très bien et elle savait que sa fille Eléa appréciait les textes que son oncle lisait. Matthis et Timothée beaucoup moins, pour eux la messe était plus une corvée qu'autre chose. C'est tellement mieux de jouer aux épées.

Rick s'adressa à elle, il voulait qu'elle soit assortie avec sa robe ? Entièrement rouge ?


Kory, tu es, à mes yeux, de ces personnes que l’on rencontre sur sa route et que l’on peut qualifier sans soucis de très belles rencontres. Tu as parfois des faiblesses dans ta foi, comme tu viens de nous le confier, mais savoir le dire et savoir se confesser devant un public est un acte très aristotélicien. Aujourd’hui, tu as choisi d’être la marraine d’Ambris. Je ne vais pas te faire l’affront de te demander si tu en as mesuré les conséquences, mais par contre, j’aimerais que tu dises à ton futur filleul ce que tu peux lui apporter.

Répondre ?! Oui répondre !! Ohé de la lune ! Koryyyyyyyy !

Euh... Oui... C'est moi !

Et oui du grand Kory en quelque sorte.

Ce que je peux lui apporter ? Un toit ? Mes châteaux et maisons lui seront toujours ouvertes et ce quelqu'en soit le motif. J'essayerai de le guider au mieux dans sa foi, mais ça, faudrait déjà que j'arrive à me guider moi-même parfois, le chemin est si sinueux et la facilité tellement tentante parfois, se rajoute à cela les dirigeants qui peuvent vous pousser à bout. Je serai là pour lui jusqu'à ma mort, quelques soient ses besoins. Les conséquences nous ne les mesurons pas toujours au mieux, mais nous essayons d'agir au mieux, comme avec nos propres enfants. Mesurons nous les conséquences d'une grossesse ? Pas réellement, un peu, mais pas complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Mar 17 Nov - 2:11

Rick avait écouté la profession de foi d'Ambris, puis les sages paroles de Kory. Cette dernière avait semblé, pendant un instant, être totalement ailleurs, mais elle s'était rapidement repris. Le jeune diacre leur fit un signe pour que tous les deux se rapprochent du baptistère. Il se tourna ensuite vers Ambris et lui dit.

Ambris, tu as choisi, aujourd'hui, de rejoindre la grande famille aristotélicienne. Ce choix est lourd de conséquences. N'oublies jamais que dès que tu seras baptisé, il faudra que tu montres l'exemple. Tu devras jour après jour, écouter la parole du Très-Haut. Certains jours cela sera difficile et tu risques de baisser facilement les bras. Mais n'oublies pas qu'autour de toi, les autres membres de la famille aristotélicienne seront toujours là pour t'aider à te remettre sur le chemin. N'hésites jamais à demander de l'aide lorsque tu sens que tu perds pied et que ta foi est ébranlée. Jour après jour, Aristote te donnera souvent l'occasion de tester ta foi en lui, pour voir si tu mérites ta place auprès de lui, au Soleil.

Le jeune homme le regarda sérieusement avant de continuer.

Tu vas aussi avoir pour tâche, en tant qu'Enfant du Très-Haut, à continuer à transmettre la flamme de l'Espoir, auprès de tous les gens que tu rencontres. Te sens-tu capable de devenir Aristotélicien ? Veux-tu toujours recevoir l'eau du baptême ?

Le jeune homme lui sourit et continua

Si tel est le cas, répètes après moi ceci

Je reconnais en Dieu, le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais en l'Eglise Aristotélicienne, mon guide dans la connaissance de Dieu et je jure de lui rester fidèle, ainsi qu'à son Autorité, seule représentante de l'Être Divin. J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de la résurrection aux côtés du Divin, dans la contemplation éternelle de sa Beauté. Je souhaite que mon nom apparaisse comme baptisée et serviteur de Dieu Tout Puissant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambris
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Mer 18 Nov - 8:54

Ambris écouta les paroles de sa marraine avec le sourire, il ne regretta pas son choix de l'avoir choisit, il n'avait pas put choisir mieux que kory, c'était le genre de personne à s'impliquer vraiment dans ses engagements, encore une fois elle le démontra aujourd'hui, Rick fit signe aux deux personnes d'approcher ce qu'ils firent sans discuter puis Ambris écouta le diacre lui faire une ultime recommandation

Ambris, tu as choisi, aujourd'hui, de rejoindre la grande famille aristotélicienne. Ce choix est lourd de conséquences. N'oublies jamais que dès que tu seras baptisé, il faudra que tu montres l'exemple. Tu devras jour après jour, écouter la parole du Très-Haut. Certains jours cela sera difficile et tu risques de baisser facilement les bras. Mais n'oublies pas qu'autour de toi, les autres membres de la famille aristotélicienne seront toujours là pour t'aider à te remettre sur le chemin. N'hésites jamais à demander de l'aide lorsque tu sens que tu perds pied et que ta foi est ébranlée. Jour après jour, Aristote te donnera souvent l'occasion de tester ta foi en lui, pour voir si tu mérites ta place auprès de lui, au Soleil.
Tu vas aussi avoir pour tâche, en tant qu'Enfant du Très-Haut, à continuer à transmettre la flamme de l'Espoir, auprès de tous les gens que tu rencontres. Te sens-tu capable de devenir Aristotélicien ? Veux-tu toujours recevoir l'eau du baptême ?

Sans dire un mot il l'avait écouter, il voulait plus que jamais entrer dans cette grande famille, dans un silence cérémoniel il repris donc derrière Rick le texte

Je reconnais en Dieu, le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais en l'Eglise Aristotélicienne, mon guide dans la connaissance de Dieu et je jure de lui rester fidèle, ainsi qu'à son Autorité, seule représentante de l'Être Divin. J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de la résurrection aux côtés du Divin, dans la contemplation éternelle de sa Beauté. Je souhaite que mon nom apparaisse comme baptisée et serviteur de Dieu Tout Puissant.

Il avait été d'ailleurs étonné d'avoir retenu tout ça d'une traite, il resta silencieux et attendit la suite des événements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Jeu 19 Nov - 10:40

Rick sourit en voyant que le futur enfant du Seigneur était toujours prêt à recevoir l'eau du baptême. Il s'adressa alors à lui.

Ambris, je vais te lire maintenant un passage du Livre des Vertus. Ce passage porte sur la découverte du Soleil par un homme qui vient de mourir.

Le jeune diacre prit son Saint Livre et entama la lecture

Citation :
Les sept anges se tenaient face à moi. Ils arboraient un grand sourire plein de gentillesse que venait souligner leur regard plein de tendresse. Pour la première fois depuis que j’avais laissé mon chien seul dans le champ, je me détendis et m’emplis de la sérénité qu’ils dégageaient. Ils m’aidèrent à me lever et Michel, le plus robuste, me fit monter sur son dos. Je rougis à l’idée de chevaucher un Archange comme un cheval. Mais ils rirent tous, voyant la gêne s’afficher sur mon visage. Ces rires n’étaient pas moqueurs, mais pleins d’amitié.

Alors, sept grandes paires d’ailes magnifiques s’étendirent. Ils s’approchèrent du bord et se laissèrent tomber. Je hurlai de terreur, mais mon cri s’étouffa lorsque les Archanges redressèrent leur vol et s’envolèrent vers la soleil. Je pus voir sous moi l’ensemble de la lune et me promis intérieurement, si l’occasion m’en était donnée, de toujours vivre dans la vertu, suivant les préceptes d’Aristote et de Christos, afin de ne jamais plus retourner dans un endroit aussi sordide. Galadrielle me lança un sourire complice et me dit: “C’est bien. Tu as pris une judicieuse décision. Puissent les autres vivants faire la même.”

Je me demandai comment elle avait pu connaître aussi bien le fond de mes pensées. Mais mon esprit fut bien vite plutôt intéressé par le spectacle qui s’offrait à moi. Nous venions de quitter la lune et nous volions dans l’espace qui la sépare du soleil. Les étoiles s’offraient à mon regard comme autant de spectacles magiques. Je pouvais même discerner de nombreux autres astres dont je ne connaissais pas l’existence, ne pouvant être vus depuis le monde. Mais l’essentiel de ma vision était occupé par ce soleil immense, brûlant, que je n’avais jamais vu d’aussi près. Je me sentais comme une mouche face à une vache: minuscule.

Nous nous approchâmes si près de l’astre divin que des flammes de plusieurs lieues de long nous frôlèrent. Je me demandai si je n’allais pas partager avec les sept Archanges une bien funeste fin. Mais Michel, sur lequel j’étais toujours juché, me dit: “N’aie crainte et regarde.”. Je vis alors les flammes qui couvraient le soleil s’ouvrir, pour laisser place à un magnifique spectacle. Sous cette couche brûlante se trouvait ce dont j’avais entendu parler depuis ma plus tendre enfance, sans jamais savoir ce en quoi cela consistait : le Paradis!

Nous atterrîmes dans un lieu magique. Tout était baigné d’une douce lumière. Où que je regardais, je ne trouvais pas la moindre obscurité. A perte de vue, il n’y avait ni habitation, ni la moindre construction. Ceux qui avaient faim se servaient sur les arbres fruitiers. Ceux qui appréciaient les plaisirs de la détente s’allongeaient dans l’herbe. Des enfants jouaient innocemment, riant et courant à travers les hautes herbes. Les sept Archanges me prévinrent qu’ils devaient me laisser, leur mission étant terminée. Je les remerciai grandement et leur dis au revoir.

Je décidai de visiter ces lieux enchanteurs. Tous ceux que je rencontrais me souhaitèrent la bienvenue en me souriant. Je leur rendais leur sourire et les remerciais. Tout respirait le bonheur, la bonté et la joie. Alors que je m’approchai d’une petite fontaine où l’eau semblait si claire que je ne résistais pas à l’envie de m’y désaltérer, je vis deux hommes discuter. Ils me remarquèrent et me firent signe de venir. J’eus alors en face de moi rien de moins qu’Aristote et Christos. Ils m’accueillirent avec la plus grande gentillesse. Ils me demandèrent si les lieux me plaisaient et si j’avais fait un bon voyage. J’étais si ému que je ne savais pas quoi répondre. Je bafouillai quelque vague parole, alors que j’essayai encore de réaliser qui se trouvait devant moi. C’est alors que j’entendis une voix.

Vois-tu Ambris, que parfois, durant ta vie, tu vas être amené à faire des choix très difficiles, qui risqueraient de te faire perdre la foi. Alors n'oublies pas ce passage et surtout n'oublies pas que tu ne pourras accéder à ces lieux enchanteurs que si jamais, tu as mené une vie exemplaire et vertueuse.

Rick trempa alors ses mains dans le bénitier et forma un puits en les joignant l'une à l'autre. Là, il amena l'eau jusqu'au front du jeune homme se trouvant devant lui et le baptisa.

Ambris, je te baptise, au nom du Très-Haut et de l'Eglise Aristotélicienne, pour l'amitié de tous les sens et pour l'amour du Père de l'Humanité. Par ce geste, je fais acte de purifier ton âme de tes pêchés et de consacrer ton accession à la communauté des fidèles. Dieu ayant béni ton entrée, les portes du Paradis te sont ouvertes, pour autant que tu mènes une vie exemplaire.

Rick s'approcha ensuite de l'autel et récupéra une médaille qu'il tendit à Korydwen.



Kory, en tant que marraine, je te laisse le soin de la lui remettre.

Le jeune homme sourit à sa soeur avant de prendre un cierge



Ambris, ce cierge est le symbole de ta foi en notre Seigneur ! Cette flamme, tu dois tout faire pour qu'elle ne s'éteigne jamais. Si jamais, elle vascille dans ton coeur, n'oublies pas de te tourner vers un des membres de notre grande famille. Il ou elle saura te remettre sur le droit chemin. Ce cierge est aussi le symbole pour toi, de montrer ta croyance et d'enflammer à ton tour, des vocations. En tant que Frère de notre communauté, tu dois désormais répandre ta croyance autour de toi.

Rick se dirigea à nouveau vers l'autel et signa le parchemin, signe de certificat de baptême.

Voilà, ton certificat Ambris ! Grâce à cela, tu pourras prouver aux gens que tu es reconnu Enfant du Très-Haut !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aellfall
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 20 Nov - 2:50

Elle avait été plutôt surprise et étonné d'entendre le confession de Kory, elle n'aurait jamais osé dire ses pêchés ou erreurs devant tous même si là ils étaient en intimité et que chacun se connaissait. La jeune femme avait trouvé courageux de le faire ainsi.

Rick avait semblé un instant ailleurs, ce qui la fit sourire un peu mais repris le fil de la cérémonie. Aellfall écoutait sagement les textes, les questions de Rick et les réponses de Kory et Ambris. Enfin le moment était venu, celui de la purification par l'eau sainte et de son entrer par là même dans la famille Aristotéliciènne. Aellfall le regarda en souriant, ça y est cette fois. Cela avait pris du temps depuis le jour de sa demande pour la pastorale mais finalement avec de la patience et de la persévérance il y était parvenus.

Rick avait fait une belle cérémonie, en repensant a son baptême la jeune femme retînt un rire, courte et un peu plus sans le parrain, celle qui officiait semblait avoir été pressé de la voir en finir a tel point que même les invités étaient arrivé après le baptême. Il avait fallu rusé pour que le parrain arrive avant la fin...bâclé et l'impression d'être jeter devant le Très Haut, voilà comment elle était entrée dans sa maison. Au moins elle s'en souviendrait dans les moindre détails. Celle de Rick était bien plus chaleureuse et accueillante. Elle avait envie de sauter au cou d'Ambris pour le féliciter mais se contenta d'attendre qu'ils soient seule, restant sage et discipliné pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambris
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Ven 20 Nov - 6:42

Rick commença a lire un autre texte tout aussi magnifique que le précèdent, il l'écouta avec attention, tout cela lui donnait vraiment envie de suivre les préceptes de cette religion et de mener une vie aussi vertueuse que possible, il espérait que lui aussi quand le jour viendra qu'il rejoindra le soleil ainsi que toute sa famille et ses amis et vivre cote a cote jusqu'à la fin des temps, c'est tout ce que un homme pourrait rêver de nos jours, Rick lui expliqua encore une fois que la route n'allait pas être simple, il en était conscient, la vie toute entière n'était qu'un chemin semé d'embuche et qu'il fallait éviter a chaque instant
Il vit le jeune diacre s'approcher du baptistère et prendre de l'eau dans ses mains... l'heure de la douche avait sonnée !! Il avait mit un genou au sol et attendait

L'eau sainte coula sur son front puis sur son visage, les gouttes passèrent entre ses yeux, de légers frissons lui parcoururent dans tout le corps, sensation qu'on connait quelques matins lorsque l'eau est peu trop froide a son goût, mais là c'etait différent, il sentit comme si il venait d'ouvrir une nouvelle page de sa vie, une envie de tout recommencer, reprendre a zeros tout simplement, vraiment l'impression d'être devenu en quelques secondes un enfant du Très-Haut, un sourire en coin se dessina sur son visage il était heureux d'avoir passé tout cela, mais la route était encore long jusqu'au soleil, une route qui dure toute une vie.. une route pas forcement comme on l'imagine, droite et sans soucis, mais plutôt comme un désert qu'il faudrat traverser sans s'arrêter, avec des coins d'ombre où il serait facile de s'y reposer, mais qui était malgrès interdit, il ouvrit doucement ses yeux et se releva.

Il regarda Rick remettre sa médaille a Kory, Ambris suivit des yeux ce fameux médaillon qui signifiait tellement de chose, il la regarda pendant qu'elle lui mettait autours du cou avec le sourire, puis il se retourna vers Rick qui lui tendit son cierge, il le prit avec soins essayant de ne pas éteindre la flamme au passage ça serait dommage, du moins pas maintenant ça l'aurait foutu mal, mais c'était tout a fait son style de faire ça, rien qu'a penser a cette idée cela le fit sourire, puis il lui tendit le dernier objet, le certificat de baptême, il le regarda et sourit

Merci pour tout Rick, ce fut vraiment une très jolie cérémonie je n'en demandais pas autant, je tiens a ce que ce soit toi qui nous unisse, Aellfall et moi dans quelques semaines maintenant, je te donnerais tout ce qu'il faudra compte sur moi. Puis il se tourna vers sa marraine. Kory je te remercie vraiment d'avoir accepter d'être ma marraine, si je t'ai choisit toi c'est parce que tu est honnête et droite, nos chemins se sont croiser quelques fois par le passé, mais nous n'avions pas vraiment pris le temps de nous connaître, j'espère que maintenant on prendra un peu plus le temps et qu'on se découvrira un peu plus. Ambris lui sourit et osa lui demander une chose mais un peu rougissant quand même. D'ailleurs Kory vais te demander une première chose. Il regarda Aellfall, puis de nouveau sa marraine. Avant de reprendre la route on pourrait utiliser ta salle d'eau pour se nettoyer un peu ?

Ambris lui fit un grand sourire et attendit la réponse de sa marraine, toujours avec sa bougie et son certificat en main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aellfall
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Dim 22 Nov - 2:16

La cérémonie était fini, remise de la médaille du cierge et du certificat. Elle l'écoutait plutôt très fière de lui, son tendre. Elle espérait que Rick accepte de les marier. Ce serait vite là maintenant, il ferait sans doute froid mais qu'importe l'hiver était une saison plutôt agréable même si il faisait froid. C'est une saison qu'elle aimait bien, le blanc, le froid sec et pinçant qui faisait rosir les joues. Saison ou tout défile lentement et où parfois le temps semble s'être arrêté. Elle aimait particulièrement ses soirs où assise au coin du feu avec sa fille, la berçant contre elle lui raconte des histoires de chevaliers et de princesses. Regardant bien souvent Ambris assis près d'elles s'occupant en étant non loin, la lueur de la cheminée lui donnant un autre visage, un autre regard. Elle écoutais Ambris parler distraitement tout en l'observant, le voir changer de couleur la fit sourire un peu quand quelques mots la tirèrent vraiment de ses pensées.

Se nettoyer un peu...toilette, se laver, se changer, enfin une idée qui est bonne et lui fait vraiment envie depuis leurs arrivée. Elle se sent sale, fatiguée et l'idée de cette toilette lui arrache un petit sourire. Pas qu'elle s'ennuyait mais de plus elle meurt de faim son estomac gargouille et hop le v'là qui arrive elle le sent venir...sert les dents et tente de trouvé un échappatoire mais rien ne vient pour une fois. Elle a beau regarder partout mais rien...habituellement elle serait sortis sans rien dire mais là ils étaient juste eux. Elle se tourne doucement vers Ambris le regard suppliant posant une main sur son ventre qui la rappel a l'ordre et ... Hips ...se met a hoqueter au moment ou elle allait parler, ça résonne plutôt fort dans la bâtisse...elle met la main devant sa bouche en faisant une drôle de tête, de celle qui « feint la surprise et la gène » ou plutôt de celle qui dit « au secoure l'est où la cachette? ». Long soupire et grand moment de solitude...souhaitant être une bestiole, juste une minuscule bestiole. La jeune femme baisse la tête, devient toute rouge...la honte et la gène de plus elle déteste ce moment de la journée ou elle oscille entre faim et ses aléa et/où sommeille et faire la marmotte. Les traits tiré elle fini par regarder tout le monde, inspire profondément pour prendre la parole.

Je m'excuse c'est sortis ...Hips ... Ne rien dire aussi c'est bien, elle lève les mains et hausse les épaules en signe de dépit... tout seul...pardon...Elle les regarde de nouveau, affreusement gêner et virant de nouveau au rouge cramoisie. Couleur qu'elle aimait bien et trouvait soit charmante soit rigolote tout dépendait de la situation ou de la façon de la porter, mais sur les autres par sur elle. Prend un petit coup de chaud et s'évente puis montre du doigt la grande porte...c'est par ici la sortie ? Je vais attendre dehors je ...Hips...crois...sortir et vite prendre de l'air et boire un truc pour faire passer le hoquet. Remet son col et sa petite laine avant de sortir pour pas finir morte de froid ou de honte se cache le nez espérant finalement que personne avait trop prêter d'attention a ce maudit hoquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Dim 22 Nov - 7:02

Korydwen suivait la cérémonie avec grande émotion, depuis combien de temps n'avait elle fait de baptême avec des adultes ? Le dernier remontait à Thomas si sa mémoire ne lui faisait pas trop défaut. Elle prit avec douceur la médaille et la passa autour du cou d'Ambris.

Puisses tu la garder éternellement mon cher filleul et ne pas faire comme ta marraine et t'éloigner de ta médaille... Je me suis éloignée de ma famille aristolécienne pendant la guerre de Bretagne, heureusement, ils ont réussi à sauver mon âme. Puisses tu garder ce cierge allumé éternellement ! Et si tu n'y arrives pas, je t'aiderai enfin en espérant moi-même ne pas trop m'éloigner. Je n'ai pas de marraine et de parrain, j'ai été baptisé du temps où l'Eglise n'était pas aussi réglée... Je regrette parfois, heureusement mon frère diacre m'aide beaucoup.

Elle se recula et se tourna vers Aellfall, elle allait l'aider, elle savait ou du moins se doutait de ce que pouvait être la cause de ce léger problème. Cependant, elle laissa Aellfall tranquille, elle lui glisserait quelques plantes plus tard pour la soulager, espérant que Rick le médecin ne veuille pas s'en occuper, il faudrait l'écarter coûte que coûte !!

D'ailleurs Kory vais te demander une première chose. Avant de reprendre la route on pourrait utiliser ta salle d'eau pour se nettoyer un peu ?

Mais bien sur mon cher filleul ! Cela serait avec grand plaisir ! Je vous laisse vous nettoyer, je pense qu'Aellfall a besoin de se rafraîchir un peu et ensuite je vous offre un bon repas pour fester entre nous ton baptême !


Korydwen regardait son filleul et s'apprêta à partir en direction de la grande salle à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   Lun 23 Nov - 1:44

La cérémonie était désormais terminée et s'était déroulée sans grandes surprises. Une fois n'était pas coutume. Le jeune homme sourit lorsqu'il surprit les hoquetements d'Aellfall, suivit de sa gêne. Il écouta avec un plaisir non dissimulé, hochant la tête aux propos de Kory. Propos d'une marraine parfois perdue, envers un filleul, prêt à ouvrir ses yeux aux paroles divines. Lequel des deux sauverait l'autre en fait ? C'était sûrement une bonne chose que Kory soit la marraine d'Ambris, sûrement la volonté d'Aristote.

La baronne proposait désormais de manger et le sourire de Rick se fit plus grand. Qui avait dit que le jeune homme n'était pas gourmand ? Il faudrait qu'il prie pour ce petit pêché. Il se rapprocha de sa soeur et passant le bras autour de son cou, lui fit un petit bisou.

Je viendrais chercher mes affaires, après le repas. Je suis prêt à te suivre, ch'tite soeur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptême d'Ambris - 6 novembre 1457
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le baptême du 28 Novembre 1457.
» Registre des baptêmes
» demande de baptême pour les von Frayner
» Demande de baptême
» Ce 1er novembre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Les exterieurs :: La chapelle Sainte Boulasse-
Sauter vers: