AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Acta est fabula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: [RP] Acta est fabula   Ven 29 Jan - 10:39

Visadhara a écrit:

Elle dévisageait son interlocuteur défiguré, un demi-sourire s'affichant sur son visage tandis que sa langue passait une à une en revue les dents de sa mâchoire supérieure. Machinalement, elle glissa son pouce entre le majeur et l'annulaire de sa main gauche, tandis que sa main droite vint se poser sur sa hanche, doigts pointés vers l'avant.

Aurais-je laissé entendre que j'avais passé autant de temps aux côtés d'un vulgaire voleur, et aurais-je dépensé tant d'énergie à sauver un assassin ? Alors il semble, mon beau Sire, que vous ne me connaissez point encore assez.

Le lieu et le moment ne me paraissent pas propice à une explication. Cependant, je gage que vous saurez trouver un peu de votre temps à accorder à la femme que je suis, qui vous fera connaître dans le détail l'enchaînement des événements qui conduisirent à son déplorable trépas...je veux dire, à ce déplorable trépas.

Mais dans l'immédiat, laissez donc deux amants se retrouver, après des mois d'attente et d'angoisse, de larmes essuyées et d'espoirs parfois déçus. Et ne soyez pas trop sévère avec ses accusations à mon égard, le pauvre homme n'était plus que l'ombre de lui même lorsque mon équipage le trouva.


Puis, prenant la main de son bien-aimé, elle sussura à son oreille :

Rentrons, maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: [RP] Acta est fabula   Sam 30 Jan - 10:10

Aparajita a écrit:


Décidément, la déesse Sanghyang Bhagawati semblait s'acharner sur Ganapati. Quand donc desserrerait-elle son étreinte ?

Aparajita suivit néanmoins celui qu'elle considérait comme son protecteur. Qui sait si son aide ne s'avérerait pas de quelque utilité ?
Baul et Prison lui emboîtèrent le pas.

La dravidienne remarqua avec quel étrange regard
Prison détaillait la vénitienne. Elle ne connaissait que trop ce regard dans les yeux d'un homme.

En chemin, un pauvre
Jat implora leur aide. Il avait été mordu par un serpent. Sans nul doute avait-il dérangé la quiétude de ce naga.

Ganapati lui expliqua la situation. Sortant alors de sa besace une trousse de cuir remplie de fioles, elle entreprit de soigner le pauvre hère, non sans réciter quelques mandala pour sauver son âme.Pendant ce temps, Ganapati détaillait à Vidashara le contenu des fioles, comme s'il s'agissait de breuvages magiques, ce dont Vidashara semblait n'avoir cure.

De retour en ville,
Baul signifia son congé. Sa mission, en effet, touchait à son terme. Les adieux furent chaleureux et cordiaux. Prison, quant à lui, s'en retourna à l'auberge où il logeait.

La dravidienne resta donc seule avec les amoureux. Peu de temps, puisque
Vidashara la mena jusqu'à la chambre d'ami dont elle disposait.

La dravidienne se retrouva seule...


Aparajita,
Mi-femme, mi-bête
Protégée de
Ganapati
Recherchée par l'Ordre de la Pierre-Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: [RP] Acta est fabula   Dim 31 Jan - 12:18

Ganapati a écrit:


Deux semaines...

Deux semaines que le constantinopolitain nageait dans le bonheur.

Aux côtés de Graziella, ses journées passaient sans qu'il ne s'en aperçoive. Et dans ses bras, les nuits semblaient trop courtes.

Il lui semblait sourire tout le temps, sans raison valable. Les gens devaient penser qu'il était devenu fou, mais il s'en moquait bien.

Et elle...Elle irradiait de bonheur. Toujours aux petits soins pour lui, toujours une attention délicate à son égard, toujours un geste prévenant.

Dès lors, il la choyait, lui offrait occasionnellement quelques menus cadeaux : des vêtements, des bijoux...Elle se jetait alors à son cou de bonheur, et l'embrassait avec fougue et passion.

De temps en temps, mais rarement, elle lui parlait des jours anciens à Venise. Elle évoquait parfois la Pierre-Dieu, lui demandant s'il se souvenait encore comment l'utiliser.

Mais Sindbad se moquait de la Pierre-Dieu comme d'une guigne. Il avait tout oublié à son sujet, et n'en éprouvait aucun regret, tant ce caillou de malheur et l'acte qu'il avait commis lui avait causé soucis, remords et tourments.

Il ne se préoccupa guère plus de n'avoir aucune nouvelle du Loup de Transylvanie. Même Aparajita lui semblait lointainte. Le nuage sur lequel il vivait semblait dissoudre les questions graves comme l'eau dissolvait le sucre.

"Sur gens heureux malheurs n'ont poinct d'emprise", disait un vieil adage. Jamais formule n'avait été aussi vraie.


Ambassadeur Royal de France en Angleterre

Ex-Chambellan de Guyenne (avril/septembre 1456)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: [RP] Acta est fabula   Lun 1 Fév - 11:43

Prison a écrit:


Deux semaines...

Deux semaines que le transylvanien reprenait goût à l'existence.

Tout avait débuté lorsque l'ottomane, profitant d'une journée de travail de Sindbad, l'avait invité à partager son modeste repas, pour le remercier du risque qu'il avait pris en tentant de lui porter secours dans sa boutique.

Elle avait adopté, pour la circonstance, une tenue des plus suggestives. Durant tout le repas, copieusement arrosé, elle avait étourdi ses sens et lui avait prodigué force oeillades et sourires, avait ri de bon coeur à toutes ses plaisanteries. Dans l'air autour d'eux flottait un parfum doux et délicat, comme celui qu'elle portait.

Et lorsqu'au dessert, oubliant la disgrâce physique que lui avait infligé le nettoyeur, il l'avait enlacé et embrassé, le repas s'était terminé en une farandole de passion et de désir. Tous deux s'étaient abandonné l'un à l'autre, jusqu'aux portes du paradis des amants, en un voyage qui restait marqué dans sa chair et gravé dans sa mémoire.

Graziella se révélait une femme fragile. Tout sentiment envers le constantinopolitain l'avait abandonné lorsqu'il l'avait accusé de lui avoir porté ce coup d'épée à bord du navire. Mais dans les bras du transylvanien, elle retrouvait tous les délices de l'amour.

Elle redoutait cependant la réaction de Sindbad s'il apprenait cette liaison. C'est que sa jalousie était proverbiale. Il serait capable de les tuer tous les deux s'il apprenait leur relation. Et elle ne voulait revenir sur Venise que pour épouser son transylvanien et s'enivrer de bonheur à ses côtés. Cela n'arriverait pas tant que le constantinopolitain serait attaché à elle.

Katalin était donc partagé entre le bonheur que cette femme lui apportait, et la gêne que devenait désormais celui que son élève considérait comme son protecteur.

Comment se débarrasser de lui ?



Katalin Lupescu
Le traqueur de Transylvanie, mentor d’Aparajita
Custos de l'Ordre de la Pierre-Dieu
mutilé par les M&M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: [RP] Acta est fabula   Mar 2 Fév - 11:50

Visadhara a écrit:


Deux semaines...

Deux semaines que l'ottomane louvoyait de l'un à l'autre, tantôt passionnée et insouciante, tantôt apeurée et soucieuse, tantôt femme fatale, tantôt femme-enfant.

Tout cela l'amusait beaucoup...

Mais d'expérience, elle savait que les ménages à trois duraient peu de temps. Elle allait bientôt se séparer de quelqu'un.

Le spectacle de l'indienne soignant ce brave paysan mordu par un serpent hantait son esprit. De quel produit se servait-elle donc ?

Jour et nuit, elle harcela Sindbad afin que celui ci obtienne de l'indienne qu'elle lui montre ses produits.

De guerre lasse devant ses suppliques tour à tour capricieuses et enjôleuses, ses mines tantôt pleureuses, tantôt boudeuses, son amoureux céda. Et, à contrecoeur, la dravidienne dut s'exécuter. Culture imbécile, qui ne savait rien refuser à un homme.

De ce jour, les relations entre les deux femmes s'alourdirent du poids de cet incident. Et Graziella savait que, tôt ou tard, Aparajita lui ferait payer son initiative.

Mais elle n'en n'avait cure. Les pièces de son plan se mettaient progressivement en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: [RP] Acta est fabula   Mer 3 Fév - 6:49

Aparajita a écrit:


Tôt le matin, avant que les rayons solaires n'inondent l'horizon de leur généreuse lumière, Aparajita revenait d'une nuit en forêt.

L'air était vif, mais sauter, courir et chasser dans la forêt lourdaise réchauffait les corps, et insensibilisait les esprits à la froide morsure de l'hiver. Le petit gibier local l'avait appris à ses dépens : même initiée aux moeurs des
Marchent-Debout, la femme-louve restait un prédateur avec lequel compter.

Dans la cité, la dravidienne longea les ruelles. Les nuits à Lourdes étaient plus calmes que dans d'autres villes traversées au cours de leur périple. Tant mieux, le physique d'Aparajita suscitait toujours des regards étonnés, lui rappelant d'anciens souvenirs qu'elle aurait préféré pouvoir oublier.

C'est donc sans encombre qu'elle arriva au logis que
Ganapati partageait avec...celle dont elle ne voulait prononcer le nom, même en pensée.

De sa besace, elle sortit une corde équipée d'un grappin. Avisant la fenêtre qu'elle avait soigneusement entr'ouverte afin de revenir de son escapade nocturne, elle lança le grappin en direction de la rambarde du balcon, afin qu'il s'y accroche. Une fois sa prise assurée, elle entreprit de grimper le long de la corde, ses bras la tirant vers la fenêtre tandis qu'elle coinçait la corde entre ses pieds. En peu de temps, elle franchit la rambarde du balcon et poussa la fenêtre pour entrer.

A peine fut-elle dans sa chambre qu'elle émit un grondement. L'air embaumait d'une odeur caractéristique autant qu'inimitable. Elle en comprit rapidement la raison.

Visadhara se tenait devant elle.

Que faisait-elle donc sur son territoire ? Comment avait-elle osé ? Non contente d'avoir blessé son honneur, elle qui avait vendu le sien au plus offrant, voilà qu'elle venait la narguer ?

Yeux plissés, mâchoires serrées, la main dans sa besace serrant le manche de sa mortifère lame, la dravidienne se tenait prête à bondir.


Aparajita,
Mi-femme, mi-bête
Protégée de
Ganapati
Recherchée par l'Ordre de la Pierre-Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Acta est fabula   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Acta est fabula
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Acta es fabula? (ou plutot, acta sera-t-il fini?)
» le projet ACTA
» Partie(s) de Fabula
» Le projet ACTA
» [Blog] ACTA...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Des archives diverses et variées.-
Sauter vers: