AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.

Aller en bas 
AuteurMessage
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 5 Jan - 6:06

Korydwen

Son cours sur les impôts s'était bien déroulé, surtout avec Wilhelm qui avait accepté de l'aider, son intendant de Mirefleurs était un grand amoureux des impôts et tout ce qui les concernait, sauf que Korydwen en partant, avait oublié de déposer la liste des présents, il lui fallait donc l'envoyer dès maintenant pour que Gypsie puisse la regarder.

Citation :
Chère Gypsie, chère cousine, amie,

mon cours sur les impôts s'est plutôt bien déroulé, les présents ont tous été très attentif, Je te donne la liste des présents avec un peu de retard.

03-01-2010 19:01 : Diwen s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
03-01-2010 19:00 : Ptitoliv s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
03-01-2010 19:00 : Gregorius s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
03-01-2010 19:00 : Enyleve s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
03-01-2010 19:00 : Diodon s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
03-01-2010 18:59 : Le recteur a accepté votre offre de cours.

Encore bonne année, bonne santé, à toi et ta petite famille,
Grosses bises,
Kory.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Dim 24 Jan - 23:19

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 26 Oct - 9:43

Korydwen

Lundi 4 Octobre.

Korydwen avait reçu de bon matin un pigeon de la part du recteur, histoire de ne pas oublier le cour, délicate attention de sa part. Enfin, elle avait prit l'habitude de l'écrire sur un parchemin qu'elle avait cloué sur la porte de sa maison, afin de ne jamais oublier un cour, par respect pour le travail du recteur et pour les élèves qui souvent plusieurs jours à l'avance se préparait pour le cour. Ce fut donc de bon matin qu'elle se présenta à l'université et au recteur, elle y passerait la journée pour préparer son cour sur le droit. Voilà qui la changeait des langues, sauf que pour le cour elle ne savait pas trop quoi leur raconter, cela méritait donc d'être préparer durant la journée. A l'heure de son cour Petitrusse lui donna la clé de la salle, elle put donc s'installer tranquillement, mais à peine avait-elle posé son fessier sur sa chaise qu'un premier élève arriva. Elle leurs fit noter les noms au fur et à mesure, de façon à préparer la feuille à donner à Petitrusse à la fin du cour.
Citation :

04-10-2010 19:14 : Arthura. s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 12,00 écus.
04-10-2010 19:02 : Sab8999 s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 12,00 écus.
04-10-2010 19:02 : Enyleve s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 12,00 écus.
04-10-2010 19:01 : Trompette s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 12,00 écus.
04-10-2010 19:01 : Vaevictis90 s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 12,00 écus.

Korydwen se leva ensuite pour faire face à ses cinq élèves, elle n'avait pas trop attendu la dernière, son amie Arthura. sans doute quelques embouteillages avec les nouvelles charrettes dans les rues de la capitale. Il serait sans doute prochainement plus rapide de se déplacer à pied.


Bonsoir à tous !
Merci pour votre ponctualité, j'espère que personne ne s'est trompé de cour. Nous sommes là pour étudier le principe du droit.

Korydwen s'approcha des élèves et commença son cour.

Alors le principe d'une droite c'est de respecter sa droiture, ce que certains ne font pas toujours... Donc le principe du droit c'est approximativement la même chose. Nous avons le codex ! Qu'il faudra penser à avoir chez vous, puisque vous êtes étudiant de la voix de l'Etat ! Dans ce codex il y a des lois, qu'il faut respecter et que l'on se doit de connaître ! Rassurez-vous, personne ne vous demandera de les répéter par coeur ! La légende vivant du Codex est Beths ! Sans doute connaissez vous son nom ! Elle sait tout ! Et c'est la référence en matière de codex ! C'est un exemple pour tout le monde !!

Korydwen marqua une pause et se garda bien de parler de la douce voix de sa vassale.

Donc... Revenons à notre codex... Si quelqu'un commet une faute grave avec une plainte, il lui faudra un avocat... Et cet avocat sera peut-être l'un de vous !! Alors il faut bien connaître toutes les procédures ! Prenons un exemple.


Korydwen tourna en rond, pourtant ce n'était pas bien compliqué pour elle, elle était maréchale.

Voilà ! Votre client est accusé d'esclavagisme, c'est la deuxième fois, il est donc gentiment envoyé au tribunal... Il vous choisit vous comme avocat parce que vous êtes le meilleur que vous allez le sortir de là ! Bref... Le procureur présente donc son réquisitoire et... Se trompe de nom ! C'est possible, c'est déjà arrivé ! Donc là il vous faudra vous levez et vous exprimer de façon à lui dire qu'il y a un vice ! Que votre client ne s'appelle pas comme ça !!

Bon, il y en a d'autres, vous allez donc me les lister et je corrigerai ensuite...


Elle retourna s'asseoir et regarda ses élèves travailler, à la fin du cour elle récupéra les parchemins, elle les enverrait chez eux avec la corrections.

Rentrez bien ! Et surtout n'oubliez pas de marcher droit !! Surtout à la sortie d'une taverne ! C'est un exercice d'équilibre très intéressant !!

Korydwen éclata de rire et passa devant le bureau du recteur pour y glisser la liste des présents avant de rentrer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 26 Oct - 9:45

Petitrusse

Bonsoir Kory,

je me suis permis d'écouter le début de ton cours, avant de retourner dans mon bureau, et tout ce que je peux te dire, c'est qu'il était excellent.

J'avais envie d'entrer et de m'asseoir pour suivre le cours, tellement tu expliques bien.

N'hésites surtout pas a en faire autant la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 26 Oct - 9:46

Korydwen

Avant de rentrer chez elle, elle eut la bonne surprise de tomber sur le recteur, enfin tomber était un grand mot, il avait certainement vu le parchemin sous la porte. Elle ne pensait pas qu'il veillerait aussi tard, enfin, cela lui rappelait son mandat de prévôt, combien de fois s'était elle surprise à s'endormir dans son bureau... Comme toute personne qui aimait son duché très certainement.

Bonsoir Kory,

je me suis permis d'écouter le début de ton cours, avant de retourner dans mon bureau, et tout ce que je peux te dire, c'est qu'il était excellent.

J'avais envie d'entrer et de m'asseoir pour suivre le cours, tellement tu expliques bien.

N'hésites surtout pas a en faire autant la prochaine fois.


Oh bonsoir Petitrusse ! Je te remercie. J'imagine qu'avec ta place de recteur tu peux assister à quelques cours pour observer les professeurs et t'assurer que tout va bien. Enfin sache que tu seras toujours le bienvenu dans les miens, une chaise au fond de la salle de classe, cela se rajoute facilement. Quand à la prochaine fois, je ne suis pas certaine d'expliquer la même chose, mais je tâcherai de me montrer digne de cette tâche.

Bonne fin de journée à toi !


Et après un salut respectueux, Korydwen quitta l'université.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 26 Oct - 9:46

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Jeu 11 Nov - 9:22

Korydwen

Journée pluvieuse, scotchée à sa fenêtre, enfin pas tout à fait, elle avait reçu deux pigeons, le premiers venaient de Petitrusse, il lui rappelait qu'elle avait un cour à donner, elle l'avait noté sur sa porte mais c'était très gentil de sa part, cela devait lui prendre du temps de prévenir quotidiennement tous les professeurs, Korydwen l'admirait, elle le faisait elle aussi pour les membres de l'Ordre du Mérite ou pour la prévôté, long et fastidieux travail, mais sans ces rappels bon nombre de personne oubliait... Oublier de donner un cour, la seule fois où ça lui était arrivée, elle s'en était souvenue, trois ou quatre heures avant, pas de quoi donner trop de sueur froide à la rectrice de l'époque. La deuxième lettre venait de son amie Clo, elle se promit d'y répondre le plus rapidement possible. D'ailleurs à peine avait-elle fini de la lire qu'elle avait voulu foncer en direction d'Aurillac... Malheureusement, point possible pour l'heure...

Elle avait préparé plusieurs documents pour illustrer son cour qui n'était autre qu'un cour de base, sans ce cour pas de possibilité d'avancer plus. Il y avait plusieurs choses à apprendre et apprendre en s'amusant était beaucoup intéressant et instructif, il n'y avait qu'à voir son jeu de l'oie pour la prévôté.

Quelques minutes avant l'heure du cour, elle se présenta à l'université et passa chez le recteur pour signaler sa présence, il alla donc lui ouvrir la porte.

Citation :
11-11-2010 19:00 : Le recteur a accepté votre offre de cours.

Korydwen le remercia et se demanda si cette fois il allait écouter un peu dans le couloir avant de retourner dans son bureau. A peine la porte ouverte qu'un premier élève entra, Korydwen ne le connaissait pas personnellement mais, lorsqu'elle le vit écrire son nom sur le parchemin des présents, Korydwen ne put retenir un sourire, il était l'homme qui faisait des choses avec son armée sur Moulins, des souvenirs assez lointain. Mais là n'était pas le sujet du jour, un autre homme entra à sa suite. Une personne qu'elle ne connaissait absolument pas.

Elle regarda autour d'elle, les autres ne semblaient pas être pressé, elle haussa les épaules, elle hésitait à commencer à vrai dire, si jamais quelqu'un arrivait dans les instants suivant. Elle posa sa clepsydre sur son bureau et alla s'installer face à ses deux élèves.


Citation :
11-11-2010 19:02 : Bolamix s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
11-11-2010 19:01 : Alex0159 s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.

Bonsoir. Nous allons encore attendre quelques instants afin de voir si d'autres se joignent à nous pour débuter ce cour. En attendant, si vous avez déjà suivi ce cour, je vous invite à relire ce que vous avez appris la dernière fois avec l'un de mes collègues.

Korydwen regardait vers la porte, combien de temps attendrait-elle encore ? Le froid ? La pluie ? Beaucoup de paramètre qui n'attirait pas les élèves. Elle se leva finalement après un bon quart d'heure. Il était tant de commencer avec les deux présents, tant pis pour les autres.

Bon, nous allons commencer, presque un cour particulier pour le coup. Je ne sais pas ce que vous savez déjà, mais j'ai décidé de vous parler de quelques superstitions et croyances de marin. De cette façon vous ne serez pas trop perdu si vous veniez à croiser des vieux marins sur certains bateaux.

Korydwen alla chercher une première peinture et la plaça devant ses deux élèves.

Je vais commencer par l'Albatros, c'est cet oiseau-là !

Dit-elle en posant son index sur la peinture.



Si l'Albatros venait à se poser sur l'eau, alors il serait annonceur de mauvais temps et de tempête. Par contre si il plane au-dessus de vous, il est plutôt annonceur de bon vent. Grâce à cela, certains marins décident ou non de prendre la mer.


Korydwen passa ensuite au lapin.

Passons maintenant au lapin ! Sur un bateau jamais vous n'entendrez le nom de cet animal ! Il fait bien trop peur, les marins ont l'habitude de le nommer "la bête à grandes oreilles". Pourquoi en ont-ils aussi peur me direz-vous ? Tout simplement parce que les lapins rongent les cordages, les voiles ne peuvent plus tenir par exemple... Mais il ronge également les matières qui permettent de garder le navire étanche. Voyez ? C'est un vrai fléau les lapins !

Vous avez quelques idées pour éviter les lapins ?

Korydwen laissa la question en suspend, après tout, il y avait sans doute là matière à monter un commerce anti-lapin sur les navires...

L'on entend aussi beaucoup parler des rats. Certains disent qu'ils sont porteurs de malheur, qu'ils apportent les maladies, les médecins disent qu'ils portent la peste... Cependant, il existe quelque chose de pire que d'avoir des rats malades sur son navire ! Ne pas avoir de rats ! Étonnant n'est-ce pas ? L'on aurait pu croire justement qu'une absence de rats serait plutôt bénéfique ! Visiblement non, une absence de rats serait porteuse de grands malheurs... Les vieux marins seront sans doute beaucoup plus vous éclairez sur cette histoire.

Korydwen marqua un temps d'arrêt, juste le temps d'observer la porte, mais pas de nouveaux élèves à l'horizon. Elle continua donc avec une superstitions plutôt bien connue.

On dit beaucoup de choses sur les femmes et les navires. L'on dit que le travail est trop difficile pour des bras si faible, qu'elles sont sur Terre pour s'occuper des enfants. Mais alors que pour certains, elles portent simplement malheur, pour d'autres, elle serait en proie à diverses violences lors d'un long séjour en bateau. Qu'elles seraient sujet aux viols de la part des marins. Il est vrai qu'un homme privé du plaisir de la chair peut parfois agir de façon fort peu honorable...

Pourvu qu'aucun diacre n'entre dans la pièce et ne vienne faire un cour sur la fidélité et tout le tralala...

Bref, vous m'aurez compris ! Après l'on peut aussi penser à d'autre chose, un mari jaloux qui aurait fait embarquer son épouse sur le bateau, pourrait voir de travers les regards que pourraient porter les autres hommes sur son épouse... Ca pourrait finir que seul le couple reviendrait du voyage.

Korydwen s'arrêta-là pour le moment. Songeuse, elle se souvenait de la violence de son époux en taverne certains soirs, lorsque les autres hommes la regardaient un peu trop... Les poings partaient vite...

Avez-vous des questions ? Ou bien peut-être connaissez-vous d'autres superstitions de marins.

Son cour n'était pas terminé, mais peut-être que d'autres élèves se joindraient à eux plus tard ? D'ailleurs à peine eut-elle terminé sa phrase que Sofio venait d'entrer.

Je t'en prie Sofio ! Installes-toi ! Nous parlions des superstitions et des croyances des marins ? En connais-tu ?

Citation :
11-11-2010 19:38 : Sofio s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Jeu 11 Nov - 9:23

Sofio

19h41 ,l'heure était passée depuis longtemps qu'elle sorta de taverne en se tapant sur le front, bon sang de sang de vache en rut.......le cours de navigation, en plus c'etait kory qui le donnait, il devait y avoir foule a l'unif, sans grand espoir elle se précipita aux portes qu'elle trouva grande ouverte,un vent de chance il restait 3 sièges inoccupés, elle se précipita sur l'un deux, en poussant un soupir de satisfaction.

A peine entré, elle se retourna, merdum trompé de cours, la copulation des oiseaux,mais kory venait de l'apercevoir, faire bonne figure, jusqu'à la fin, il fallait, puis elle se rendit compte que finalement c'était bien la.


Je t'en prie Sofio ! Installes-toi ! Nous parlions des superstitions et des croyances des marins ? En connais-tu ?

Elle se leva pour répondre très sur d'elle.

Faut toujours leur toucher le pompon, faut tâter, car qui touche le pompon d'un matelot gagnera le gros lot!c'est bien connu ca, en Bretagne avant de prendre la mer, j'en ai vu danser nu autour des pierres, un feu au milieu, et ca se touchait le pompon sans cesse, c'est comme ca que en mer on évite les mauvais sorts!

Elle se rassit d'un coup, consciente de divaguer un peu et de s'être laissé emporter par la flamme du grand large.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Jeu 11 Nov - 9:24

Rick

Rick était en retard. Il avait voulu trouver quelqu'un pour garder Esteban et Patience mais il n'avait trouvé personne à Montpensier. Déjà que faire tuer son cochon était impossible et qu'il devait le faire lui-même en fin de journée, après plus de 18 h de recherche, il n'allait pas chercher n'importe qui pour ses enfants. Il en avait déjà perdu deux, il ne pouvait pas se permettre de perdre les deux derniers êtres qui lui rappelaient sa défunte épouse. Ce n'était vraiment pas facile d'élever seul des enfants. Du coup, les deux petits à l'avant du cheval, il n'avait pas pu aller aussi vite que possible. Du coup, il était en retard.

Aurait-il une place pour le cours ? Il ne lui manquait pas grand chose pour décrocher son diplôme de pied marin. 10 petits points pour réussir à passer à la vitesse supérieure. 10 petits noeuds marins à défaire mais c'était rude. Il espérait que Kory ne ferait pas de difficulté à le voir débarquer avec ses enfants. Il avait tout prévu, une couverture, leurs petits jouets en bois et un livre plein d'images pour les occuper. La salle n'était pas pleine et Rick poussa la porte. A l'intérieur, en plus de sa soeur, il reconnut Sofio et l'ami de celle-ci Alex. Il les salua rapidement ainsi que sa soeur, alors que cette dernière parlait de comportement étrange de la part des marins.


Qu'elles seraient sujet aux viols de la part des marins. Il est vrai qu'un homme privé du plaisir de la chair peut parfois agir de façon fort peu honorable...

Rick s'éclaircit la voix.

C'est le moins qu'on puisse dire que c'est une façon peu honorable d'agir. Je dirais même que c'est anti-aristotélicien d'agir ainsi. Comment peut-on considérer les femmes comme de simples bout de chair et qu'on puisse avoir envie de commettre contre leur gré le pêché de chair ?

Enfin bref, je ne vais pas continuer si je ne veux pas que mes enfants me posent des questions.


Kory demanda ensuite aux élèves présents

Avez-vous des questions ? Ou bien peut-être connaissez-vous d'autres superstitions de marins.

Sofio intervint la première et le jeune homme ne put s'empêcher de sourire devant l'évocation de son amie et ancienne voisine.

Moi, j'en connais une superstition. Si je peux me permettre. Elle est un peu moins équivoque que celle de Sofio mais tout aussi surprenante.

Et Rick commença à chantonner en regardant ses enfants, une comptine que chantait Tiadriel pour leurs enfants, le soir au coin du feu. Esteban et Patience vinrent s'asseoir sur ses genoux, en suçant leur pouce, pour le plus grand plaisir du paternel. Le jeune diacre avait choisi cette comptine aussi bien pour la présence de ses enfants que pour le miracle offert par le Très-Haut. Etait-il hors-sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Jeu 11 Nov - 9:24

Korydwen

Sofio s'était installée, mais vite elle se releva pour répondre à la question qu'elle venait de poser. Korydwen sourit en l'écoutant, cour hors du commun et hors norme ! Des élèves qui participaient ! Foi de Kory ça lui plaisait bien ! Un moment de détente comme elle en avait besoin en ce moment.

Elle avait décidé de parler du pompon du marin et la description qui s'en suivit fut tellement amusante que Kory dut se concentrer d'une façon importante pour ne pas éclater de rire. V'là qu'elle imaginait les hommes en train de danser nus autour d'un cercle de pierre et d'un feu.


Merci Sofio ! Bon donc la prochaine fois qu'un bateau quitte le duché nous ferons danser les hommes nus autour du cercle de pierre et du feu et on les laissera se toucher le pompon !

Voilà idée qui était à proposer au chef de port ! Un petit voyage à Moulins prochainement Kory ? Ouais débarquer dans le bureau est toujours plus sympa que d'envoyer une missive. Mais à peine avait-elle répondit à Sofio qu'elle vit Rick installé et surtout deux nains au fond de la salle, tiens, il était venu avec ? Froncement de sourcils, hum... Elle savait que trop bien pourquoi, simple sourire.

Citation :

11-11-2010 19:51 : Rick s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.

D'ailleurs il semblait avoir entendu son passage sur les femmes à bord des navires et meeeer...credi... Sortez le diacre de la pièce ! Pitié c'est pô un cour de religion, quoi que dans ce cas-là les gens en aurait pour leur argent !

Hum Rick... Un mâle reste un mâle... Pourquoi crois-tu que les bord...


Voyant les enfants plus loin, elle décida de transformer un peu le mot...

Repaires à catins existe ? Il y a bien une raison à cela ! Et... Bein voilà quoi... Tout le monde n'est pas aristotélicien !

Bon, on va zapper un peu sinon on en a pour toute la nuit, donc le sujet initial... Bateau, superstition... Et bing voilà qu'il chante mais en plus de chanter ses nains viennent sur ses genoux, elle les regarde tous les trois, les yeux prêts à exploser... Hum... Se concentrer sur les paroles, taper du pied en rythme, regardez par la fenêtre, pleut-il plus fort ? Et puis forcément qui dit chanson de diacre, dit chanson à miracle et puis voilà !

Donc en gros faut aller jusqu'à tirer à la courte paille pour faire jaillir plein de poissons dans un bateau ? C'est original. J'vais essayer dans ma barque de Montbrison, la prochaine fois que j'irai à la pêche !

Et puis il fallait se re-concentrer et reprendre le listing des superstitions, elle en avait encore une ou deux à raconter.

Après ce petit interlude musical, je souhaitais vous parler de la mouette, parce qu'une mouette représente l'âme d'un marin disparu en mer, je trouvais l'image assez jolie. Pas vous ?

Question laissée en suspend, libre aux gens d'apprécier ou non l'image.

Et la dernière pour ce soir rejoint un peu la chanson de Rick dans le sens où...

Mais pas le temps de continuer que le dernier élève de la soirée arrive, décidément, ce cour fut en pointillé du début à la fin.
Citation :

11-11-2010 20:26 : Cochise2 s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.

Bonjour ! Installez-vous ! N'ayez pas peur ! Nous parlions des superstitions des marins ! Elles sont de toute façon toutes regroupées dans vos livres ! Nous avons vu l'Albatros, le lapin, les rats, les femmes, mais aussi les pompoms et l'histoire du petit navire ! Et là précédemment j'ai parlé des mouettes et je m'apprêtais à parler de l'idiot et du boiteux !

Un idiot croisé avant une pêche est synonyme de pêche fructueuse ! Par contre si l'on croise un boiteux ou un bigleux, l'on évitera de prendre la mer !

C'est tout pour ce soir ! J'espère que ce cour vous aura plu !

Et puis, tant qu'à faire chorale... Elle commença à chantonner un petit air aussi... Y a pas de raison, tapant du pied et frappant des mains en rythme, c'était assez drôle en fait. Jamais elle ne s'était autant amusée à donner un cour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Jeu 25 Nov - 8:53

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Jeu 25 Nov - 8:54

Korydwen

Korydwen avait réfléchi un bon petit moment avant de trouver un thème pour son cour du jour, les langues modernes, elles étaient importantes, même si la messe était dite en latin, bien que certains essayent de tendre vers ces dernières, sachant qu'un gueux ne comprenait rien au latin. C'est en regardant par la fenêtre du château de Mirefleurs qu'elle trouva une idée, le ciel presque blanc et l'air frais, de quoi penser aux festes de fin d'année. Feste que l'on passait auprès des siens, et c'est là qu'elle décida de porter son cour autour de l'écriture et des différentes formes que pouvaient prendre celle-ci. Elle quitta Mirefleurs en début d'après-midi, elle comptait arriver en avance à l'université, elle avait besoin de chercher quelques livres qu'elle pourrait montrer en exemple à ses élèves. Elle espérait que le cour intéresserait tout le monde.

Elle arriva devant l'université, laissa Thessalie au bon soin d'un palefrenier, lui glissa quelques pièces en guise de remerciement, elle avait discuté plusieurs soirs avec lui et ce petit plus ne serait sans doute pas négligeable. Elle pénétra dans le bâtiment, toujours aussi impressionnée par l'architecture du lieu, mais aussi par le silence qui y régnait, les escaliers lui rappelèrent un souvenir, une fois Gypsie l'avait prise pour une mendiante et l'avait jeté dehors, un moment de rigolade, enfin pas sur le coup quand même. Elle se dirigea vers la bibliothèque et emprunta plusieurs livres pour son cour, remerciant grandement la bibliothécaire. Elle se dirigea ensuite avec sa grande pile de livre en direction du bureau du recteur afin de lui indiquer qu'elle était là et lui demander d'ouvrir la porte. Sans doute le recteur allait être surpris par la pile de bouquin qu'elle promenait. D'ailleurs à peine la porte ouverte deux élèves entrèrent, elle reconnut le sir Khristof, elle ne le connaissait que de vue et de nom, un cobiste il lui semblait. Elle s'installa tranquillement quand une dame entra, elle la salua poliment, son visage lui disait quelque chose et après qu'elle ait donné son nom, Korydwen se remémora, Dame Eclipse, alors qu'elle l'associait à Titan, ce dernier entra dans la salle, Korydwen le salua, elle n'eut pas à attendre longtemps que "Ma_gueule" arriva, voilà nom sans doute difficile à porter. Elle nota les noms pour le recteur.


Citation :
22-11-2010 19:00 : Cassi s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
22-11-2010 19:00 : Khristof17 s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
22-11-2010 19:01 : Eclipse72 s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
22-11-2010 19:03 : Titan s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
22-11-2010 19:09 : Ma_gueule s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.

Bien ! Bonsoir à tous ! Merci pour votre ponctualité, nous allons pouvoir commencer.
Vous êtes là pour étudier les langues modernes et à l'approche des fêtes de fin d'année, j'ai choisi de vous proposer un exercice d'écriture. Certains aiment bien à glisser des petits mots à leurs proches, mais tout le monde ne peut s'improviser poète ! Certains d'entre vous ont peut-être la plume facile.

Alors j'ai décidé de vous présenter plusieurs formes de texte. Et même si vous n'écrirez rien à vos proches, au moins vous en aurez connaissance...

Le plus difficile sans doute, la chanson de geste, elle raconte des exploits de chevaliers ou bien de la noblesses. C'est un long poème en décasyllabe ou alexandrin. Un décasyllabe compte 10 syllabes par vers et un alexandrin en compte 12 ! Avec des rimes et présentés sous forme de strophe de tailles variables.

Korydwen alla chercher le livre qu'elle avait décidé de leur montrer.

La plus connue est sans doute la chanson de Roland Voici le livre, pour voir ce qu'il en retourne. Elle a été composé au XIème siècle.

Korydwen laissa passer le livre dans les rangs et leur laissa une bonne dizaine de minute pour qu'ils puissent fouiller et regarder sans rater d'autres choses.

Vous pouvez également écrire une petite histoire, un fabliau que l'on appelle cela, il y a encore des vers et des rimes, mais l'exercice est sans doute moins difficile que pour la chanson de geste. Les fabliaux font rire et divertissent les lecteurs, mais il peut également servir à faire passer une morale. C'est plutôt pratique avec les jeunes enfants.

Korydwen savait de quoi elle parlait, avec ses trois enfants, elle usait et abusait de fabliaux pour leurs apprendre la vie et les diverses leçons de morale.

Je vous ai apporté un fabliau, le Vilain mire. Il a été écrit au XIIIème siècle, malheureusement nous ne connaissons pas le nom de l'auteur.

Korydwen fit passer le livre et attendit à nouveau quelques minutes, le temps de réfléchir à la suite de son cour.

Mais vous pouvez aussi, si vous êtes inspirés écrire une petite pièce de théatre. Cela peut-être amusant, surtout si vous trouvez une troupe de comédien pour la jouer. Je vous ai apporté un texte Le Pâté et le tarte. Ecrit là encore par un illustre inconnu, mais à priori entre 1400 et 1458.

Korydwen laissa le livre, puis voyant le clepsydre, elle comprit qu'il était déjà tard.


Je vous ai apporté quelques livres qui pourront vous permettre d'étoffer vos connaissances si l'un des thèmes abordés vous intéresse. Si vous n'avez pas de questions et bien le cour est terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 28 Déc - 6:14

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 28 Déc - 6:15

Korydwen

23 décembre, cour de Korydwen.

Qu'avait-elle dit à son époux avant de partir ? Je vais donner un cour et je reviens, il avait été un peu souffrant, lui demandant d'assurer la douane, ce qu'elle avait fait, un peu de repos ne lui ferait pas de mal, après son cour, elle retournerait prendre soin de lui. Elle avait quitté son appartement d'Intendante, laissant trois morveux trainer dans le château de Clermont, les garçons voulant aller voir ce qu'il se passait du côté des vestiaires, Eléa préférait sans doute rêvasser aux multiples robes qu'elle espérait recevoir le 25 décembre.

Korydwen prit le chemin de l'université à pied pour une fois, bien blottis sous sa cape, misère, quelle idée n'avait-elle pas eu. Elle avait oublié qu'en cette journée du 23 décembre, une grande bataille de boule de neige avait fait rage et faisait toujours rage d'ailleurs sur la grand place de Clermont. Grand place qu'elle devait traverser. Alors qu'elle avançait, cachée sous sa cape, elle sentit des boules de neige, Thibantik, Balian, Androlyne, Sémias, Rick, Sunburn, Ptitoliv, Clothilde, Carmen_esmée et puis encore Rick. Korydwen arriva donc toute blanche à l'université, devant la grande porte elle se secoua pour évacuer le trop plein de neige. Elle arriva juste à temps, croisant le recteur qui lui remit les clés pour qu'elle aille ouvrir sa salle de classe. Elle s'excusa auprès de lui pour les quelques minutes de retard, mais peut-être était-ce lui aussi qui était en retard. Korydwen se demandait comment il arrivait à gérer son poste de Duc et de Recteur, admirative devant cet homme mais aussi angoissée, s'imaginant à sa place. Nan, elle n'aurait pas pu.

Elle se dirigea vers sa classe, un premier élève attendait devant la salle, elle lui demanda son nom, jamais elle ne l'avait croisé, voir des nouvelles têtes faisaient toujours plaisir. Elle alla poser sa besace sur son bureau, laissant l'élève s'installer, alors qu'elle retirait sa cape de fourrure, elle vit Gav la bourgmestre de Bourbon entrer, elle la gratifia d'un sourire et d'un signe de la main, alors qu'elle notait son nom sur une feuille, un autre élève arriva, une crosse dans les mains et un bonnet sur la tête. Elle se retint de rire, peut-être aurait-elle du venir habiller en Saint Nicolas, cela aurait fait de l'effet bien certainement. Elle nota son nom, encore un inconnu. Et enfin deux autres élèves, Patrocle le diacre de Bourbon fermait la marche, un autre élève inconnu s'installa. Tous les noms notés, Korydwen pu commencer son cour.

Bonsoir à tous. Tout d'abord merci d'avoir bravé la neige pour assister à mon cour, j'espère que la traverser de la Grand Place de Clermont ne fut pas trop épique... J'ai pour ma part reçu beaucoup de boules de neige. Mais c'est assez plaisant de voir tant d'animation dans notre duché, vous ne trouvé pas ?

Elle passa entre les rangs, contente d'avoir autant d'élèves si rapidement.

Bon, passons au sujet du jour... Vous êtes venus étudier les langues modernes anciennement connu sous le nom de français... Puisque notre bon Roy a décidé de changer par un décret... Enfin notre ex-bon Roy... Il a choisi de jouer sur les mots, j'ai décidé de faire un cour sur... Les mots et leurs sens, bien souvent méconnu.


Korydwen s'arrêta un instant, elle tournait dans la salle, un regard vers les fenêtres, la neige continuait de tomber.


Vous savez, bon nombre de nos mots viennent du grec ou du latin. Deux autres langues que vous étudiez également je suppose. Je vous donnerai quelques exemples tout à l'heure. Je voudrai d'abord commencer avec un mot que beaucoup utilise...

Le mot médicastre. A première vue, nous pensons qu'il s'agit d'un synonyme de médecin. Puisque...


Korydwen marqua une pause, elle ne voulait pas perdre ses élèves d'un soir.

Lorsque que quelqu'un va chercher un médicastre, il ramène un médecin, sauf que si l'on va plus loin... On se rend compte que finalement médicastre est synonyme de charlatan... Adjectif bien peu flatteur... Alors à l'avenir, je ne peux trop vous conseillez d'éviter d'utiliser ce terme lorsque vous parlez d'un médecin diplômé de notre université...

Elle regarda les personnes présentes.


Après ce petit interlude, fort important. Je vais vous donner quelques exemples de mots... Prenons certains prénoms... Par exemple. Mon fils cadet. Timothée... Et bien, en se penchant un peu plus sur ce prénom, qui nous parait français et bien se cache... Deux mots grecs. Et bien en le découpant... Nous obtenons "Timao" "honorer" en grec et "Theos" qui signifie lui "Dieu" en grec, son prénom veut donc dire "celui qui honore Dieu". Vous devriez essayer avec les prénoms de vos proches, je pense que dans certains cas vous seriez fort surpris.

Elle marqua de nouveau une pause avant de reprendre.

Finalement, ces trois langues, n'ont pas fini de se croiser. Il est difficile d'enseigner une langue sans parler des deux autres. Il faut savoir jongler. Jongler avec les mots, n'est-ce pas une belle chose ?

Korydwen attrapa son parchemin sur lequel, elle avait noté d'autres exemples.

Prenons le mot "cheval", en grec il se dit... "híppos" et vous avez déjà entendu ce son dans nombreux mots ? Sans doute avez-vous entendu parler des courses hippique se déroulant à Vincenne ? Et bien le mot hippique qui à vos oreilles sonne français, descend du mot grec "hippos". Comme le prénom Philippe, "qui aime les chevaux", ou bien Hippolyte "qui délie les chevaux". Voyez comme cette langue ancienne marque notre langue ?

Korydwen se tourna vers ses cinq élèves du jour.

Avez-vous des exemples ? Ou bien des idées de mots descendant du latin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 28 Déc - 6:15

Patrocle34

Patrocle qui venait souvent à l'université en ce moment, profitant de l'argent gagné avec ses dernières carcasses, traversa la place de Clermont sans encombre, juste le vieux de bourbon qui s'amuse avec ses boules.

Le temps de faire manger et coucher les jumeaux pour que Nohell n'ait plus rien à faire et le voilà en retard pour le cours.

Sachant que c'est Kory l'enseignante, il prie tout le long du trajet pour qu'elle ne lui en teigne pas rigueur.

Il rentre timidement dans la salle avant que le cours ne débute, salue Kory et va s'installer à côté de Gav, pour une fois qu'il reconnait quelqu'un.

Et voilà, le cours débute par une remarque sur l'animation


J'ai pour ma part reçu beaucoup de boules de neige. Mais c'est assez plaisant de voir tant d'animation dans notre duché, vous ne trouvé pas ?

Patrocle ne trouve pas ça vraiment amusant, la neige ça mouille. En plus il s'est fait avoir, il n'a réussi à en faire que 3 alors que Balian ou rick ont l'air d'en avoir une multitude.

Tout en pensant ça, il préfère se taire pour ne pas déranger la professeure même si lui préférait le tir à la corde inter-village qui avait eu lieu il y a quelques temps


Vous savez, bon nombre de nos mots viennent du grec ou du latin. Deux autres langues que vous étudiez également je suppose. Je vous donnerai quelques exemples tout à l'heure. Je voudrai d'abord commencer avec un mot que beaucoup utilise...

Patrocle est perplexe à la remarque de Kory, pas pour l'étymologie croisé, pour les matières étudiées. Cela fait déjà de long moi qu'il n'étudie plus le grec quand au latin, on dirait que celui-ci le fui, il arrive toujours après que la porte soit refermé.


Lorsque que quelqu'un va chercher un médicastre, il ramène un médecin, sauf que si l'on va plus loin... On se rend compte que finalement médicastre est synonyme de charlatan... Adjectif bien peu flatteur... Alors à l'avenir, je ne peux trop vous conseillez d'éviter d'utiliser ce terme lorsque vous parlez d'un médecin diplômé de notre université...


Patrocle ne put retenir une exclamation

Je me disais aussi que FT était un charlatan Patrocle sourit à sa blague tout en essayant de se faire discret d'avoir interrompu le cours.

Patrocle se demande comment des prénoms aussi cours que Mentit ou Anton peuvent avoir une étymologie étrangère, c'est vrai qu'il ne s'est jamais posé la question. Il devrait peut être faire des recherches, et pour Matthis aussi, il avait l'air intéressé lorsqu'il l'avait croisé.


Avez-vous des exemples ? Ou bien des idées de mots descendant du latin.

Patrocle se creuse la tête pour trouver des exemples, en grec cela lui arrive naturellement, peut être parce qu'il a finit de l'étudier mais en latin il lui en manque un quart et les mots ont du mal à arriver.

Il finit par se lancer


Euh, l'abricot?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 28 Déc - 6:16

Korydwen

23 décembre, cour de Korydwen.

Attendre un ou plusieurs exemples, mais les quatre cinquième de la classe semblait muets, plutôt surprenant pour un cour de langue. C'était censé être vivant ? La mortitude ! Rhalala enfin heureusement que Patrocle était là. L'exemple qu'il proposa porta sur... L'abricot, plutôt orginal, mais après tout pourquoi pas. Abricot, fruit du soleil, fruit de l'été, orange et juteux à souhait... Bon revenons à nos moutons, nous ne sommes qu'en hiver.

Alors l'abricot... Du latin Abricotus... Ahem non en fait... Abricot... Du latin "praecoquum". Ca ressemble beaucoup non ? Ouais nan à première vue, c'est pas forcément clair.

Elle se leva pour aller chercher ses parchemins, cherchant le mot abricot, toujours intéressant de voir d'où viennent les mots. Mais comme elle ne peut pas tout connaître par coeur. Une fois qu'elle eut trouvé.

Hum... Bon... Avant de nous arriver ce mot est passé par le Grec, le Latin, l'Arabe et le Catalan, langue du Sud... Il a subi de nombreuses déformations pour passer de "parecoquum" à "abricot", vous voyez bien que la prononciation est disons différente. En fonction des langages sur notre terre, certains sons n'existent pas, ils sont alors remplacés par d'autres. Intéressant nan ?

Korydwen regardait ses étudiants.

J'espère que cela vous fera comprendre l'importance que nous avons tous à apprendre ces trois langues. Certes, elles seront plus utiles à ceux qui se destinent à servir le Très Haut, mais pour les autres elles n'en sont pas moins négligeables, ne serait-ce que pour vos connaissances personnelles.


Elle avait fini, peu d'exemple, mais c'était bientôt les fêtes de la nativité et les gens avaient sans doute la tête ailleurs à ce moment précis.


Bien, si vous n'avez pas de questions, nous allons nous arrêter là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 28 Déc - 6:16

Patrocle34

[Cours de Kory]

Patrocle heureux de son exemple nota les explications de Kory comme un bon élève.

Il ne put qu'acquiescer pour les langues surtout dans sa voix.

Il rangea ses affaires, alla remercier Kory pour son cours avant de rentrer chez lui.

Heureusement que les trajets ne lui font rien, vu qu'il doit revenir pour le cours de Monseigneur Ivrel le lendemain


Merci Dame Kory, votre cours était très enrichissant, passez de bonnes fêtes de Noël et passez le bonjour à toute votre famille de ma part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Mar 28 Déc - 6:17

Korydwen

23 décembre, cour de Korydwen.

Korydwen ne voyant pas de questions se profiler commença à ranger ses affaires, son époux l'attendait et avait surtout besoin de toute son attention. Elle regarda les élèves sortir les uns après les autres, visiblement satisfait de ce qu'ils venaient d'apprendre. Seul Patrocle s'approcha alors qu'elle bouclait sa besace. Elle se redressa pour regarder son élève d'un soir.


Je vous remercie. Bonnes fêtes de fin d'année à vous aussi et profitez des vôtres.

Korydwen le regarda en souriant, elle le laissa filer et récupéra la liste des élèves présents et la clé, la porte fut fermée à clé, elle glissa ensuite le tout sous le bureau du recteur. Il pourrait le trouver plus tard, il devait être occupé par sa charge de duc.


Citation :
Bonsoir Petitrusse,

voici les présents pour mon cour de langue moderne. J'ai eu du succès la salle s'est remplie très vite.

Passe de bonnes fêtes de fin d'année.
K.

23-12-2010 19:08 : Patrocle34 s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
23-12-2010 19:08 : Thierry_rudor s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
23-12-2010 19:07 : Feniks s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
23-12-2010 19:06 : Gav s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00 écus.
23-12-2010 19:05 : Finrodmeneldur s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 13,00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
althiof
Baron
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   Sam 1 Jan - 1:35

Althiof

31 décembre, cour d'Althiof

Dernier jour de l'année, une année mouvementée et particulièrement peu reposante mais il y avait eu aussi de si bon moments. Son épouse avait déhà rejoint le couvent pour une quinzaine de jours et elle lui manquait déjà mais il n'aurait pas le temps de s'ennuyer avec les trois nains comme sa belle aimait à les appeler ces temps ci.

Après les habituels rapports de l'aile ouest, il fit un saut à l'université où il donnait un cours de grec. Quel plus beau moyen de finir l'année que d'enseigner les rudiments de sa langue maternelle ? Ou plutôt les mythes et légendes.


Καλημέρα !

Aujourd'hui pour ce dernier cours de grec de l'année je ne vais pas vous embêter avec grammaire, conjugaisons et autres déclinaisons, mais vous parler de ce qui est le coeur de la mythologie grecque à savoir le Mont Olympe, le légendaire domaine des Dieux.

Le mont Ὄλυμπος, prononcez Ólympos en grec ancien et plutôt Ólimbos de nos jours est la plus haute montagne de Grèce. Son sommet s'élève à près de 9000 pieds au dessus de la côte Égéenne, à la limite de la Thessalie et de la Macédoine.

Puisque son sommet reste caché aux mortels par les nuages, l'Olympe est le lieu de villégiature sur lequel les dieux grecs avaient élu domicile pour passer leur temps à festoyer et à contempler le monde. Ils consomment l'ambroisie qui les rend immortels et leur boisson favorite, le célèbre nectar des dieux. Hómêros décrit ce lieu comme un endroit idéal et paisible, isolé des intempéries telles que la pluie, la neige ou le vent, où les dieux pouvaient vivre dans un parfait bonheur. Ceux-ci y ont élu domicile après avoir évincé les Τιτᾶνες, Οφιων et Τυφάων.

Aux Olympiens de première génération, Ζεύς, Ποσειδῶν, ᾍδης, Δημήτηρ, Ἑστία et Ἥρα, s'ajoutèrent six autres dieux de la génération suivante qui descendent de Zeús, surtout par des unions extraconjugales. Quoique la tradition compte les Olympiens au nombre de douze, quatorze dieux ont, d'une version à l'autre, fait partie de ce groupe, sous le contrôle de Zeús. On explique par exemple ces variations du fait que Háidês ne pouvait demeurer sur l'Olympe puisqu'il régnait sur le monde souterrain des Enfers. Hếphaistos, Diốnysos, Poseidỗn et quelquefois Hermễs s'absentaient tour à tour de la liste.

Est-ce que vous avez des questions ? Sinon, dites moi quels sont les douze de l'Olympe qui sont en fait quatorze suivant les périodes ? J'en ai déjà cité quelques uns. Je vous laisse un moment pour les retrouver. La recette de l'ambroisie à celui qui cite les quatorze avec leur domaine !


Il s'assit au bureau et nota les présents avant de faire porter le registre au recteur. Comme souvent il avait jonglé entre francoys et grecs sans s'en rendre compte, prenant parfois le temps de bien articuler, ou avec un accent qui montrait ses origines et qui sonnait toujours comme une douce mélodie à ses yeux, le souvenir d'un passé qui semblait désormais si lointain, là bas dans les plaines de Thessalie ou sur les montagnes abruptes à courir après chèvres et moutons au rythme des rires et des chants de sa mère.

Citation :
31-12-2010 12:33 : Le recteur a accepté votre offre de cours.



31-12-2010 12:34 : Yrka s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 10,00 écus.
31-12-2010 12:34 : Vaevictis90 s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 10,00 écus.
31-12-2010 12:37 : Cassi s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 10,00 écus.
31-12-2010 12:37 : Maelice s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 10,00 écus.
31-12-2010 12:53 : Sysko s'est inscrit à votre cours et vous fait gagner 10,00 écus.

Citation :
Pour information : unités de mesure principales :

L'unité de base, c'est le pied français (pied du Roy) soit 32,48 cm.
Le pouce mesure un 1/12 de pied et la ligne 1/12 de pouce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divers cours à l'Université, durant l'année 1458.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1458-
Sauter vers: