AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458

Aller en bas 
AuteurMessage
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Dim 11 Juil - 10:48

Rick avait prévu d'apprendre à sa cousine les différentes valeurs aristotéliciennes. Il le fallait bien s'il voulait qu'elle devienne un jour, une bonne épouse et une bonne mère. Logiquement, sortant du couvent, elle ne devrait pas avoir trop de problèmes pour cela, mais sait-on jamais. Profitant de cette pastorale, il allait aussi accueillir le dénommé Ysaoth. Ce Montpensiérois avait montré sa volonté d'habiter sous le même toit que sa compagne, alors que Rick était maire. Mais ce dernier lui avait refusé. Pas de mariage, pas de vie commune, tel était ce qu'il avait appris du padre Foulke. Normalement, cela aurait dû être à Soeur Agna de s'occuper de lui, mais depuis le mois de janvier, cela traînait à longueur. Et en bon diacre qu'il était, il ne pouvait se permettre de l'empêcher plus longtemps de contracter mariage avec sa belle, sans déroger au pêché de la Luxure.

Rick avait donc choisi de convoquer le jeune homme en même temps que sa cousine et il espérait que cette dernière saurait se montrer accueillante pour ne pas faire peur à son voisin ! Tout était prêt pour les accueillir : parchemins et plumes se trouvaient sur des tables mises ici pour l'occasion. Il ne restait plus qu'à accueillir les deux élèves.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen_Esmée.
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Dim 11 Juil - 11:16

Carmen avait fait l'effort de s'habiller comme une jeune fille de bonne famille, soit une Houppelande au col serré jusqu'au cou, afin de faire bonne impression à son cousin, ainsi peut-être la laissera t-il tranquille pendant un moment, il ne pouvait rien lui reprocher, elle ressemblait en tout point aux jeunes filles de son âge, sages et disciplinées, du moins en apparence.

Elle entra dans la chapelle, elle se signa, un genou à terre et rejoignit son cousin, elle l'embrassa sur la joue en guise de salutations et alla s'asseoir derrière un pupitre.


Nous sommes seuls ?

Elle espérait bien entendu que non...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Lun 12 Juil - 0:25

Rick sourit en voyant arriver en première, sa cousine. Celle-ci avait fait un effort sur sa tenue. Exit les tenues masculines et les braies pour monter à cheval. Pour une fois, elle avait mis une houppelande et elle s'était même signée en entrant dans l'Eglise. Tout compte fait son éducation religieuse n'était pas totalement partie. Rick se faisait des illusions vraisemblablement.

Nous sommes seuls ?

Le jeune homme salua sa cousine avant de répondre.

Normalement, un jeune Montpensiérois devrait nous rejoindre et suivre la pastorale à tes côtés. J'espère qu'il ne va plus tarder.

Rick sourit à nouveau avant de reprendre

Mais pour l'heure, nous allons commencer à travailler. Je vais te donner les documents à lire.

Le chapelain se tourna vers son pupitre et prit plusieurs parchemins qu'il tendit à la jeune fille.

Citation :
Tout bon Aristotélicien croit dans les éléments suivants:

1. Dieu, le Très Haut, est parfait et tout ce qui existe a été conçu par Lui.
2. Il a créé les humains pour les aimer et pour qu’ils L’aiment en retour.
3. L’amour pour Dieu se fait par la communion avec Lui (prières) et par la recherche de la Vertu. Pratiquer le péché revient à se détourner de Dieu, à faire le mal.
4. Tout Aristotélicien se doit de se boucher les oreilles lorsque la Créature Sans Nom tente de le corrompre (voir la Genèse).
5. Les vertus sont les suivantes: Tempérance, Amitié et Justice.
Les péchés sont les suivants: Gourmandise, Luxure, Orgueil, Acédie (= perte de foi), Avarice, Colère et Envie.
6. A la fin des temps, Dieu détruira le monde et tuera tous les hommes restants: ce sera l’Apocalypse. Il fera alors se réveiller tous les morts pour les juger pendant le Jugement Dernier.
7. Un non-Aristotélicien ou un Aristotélicien s’adonnant au péché finira en Enfer.
8. Seuls les Aristotéliciens pratiquant la Vertu iront au Paradis.
9. Pour nous guider, Dieu a révélé Sa parole à deux humains, afin qu’ils l’enseignent au monde: Aristote et Christos.
10. Aristote est le prophète de Dieu. Il nous a enseigné la raison afin de s’élever vers Dieu.
11. Christos, le messie, guide et miroir de la divinité, est la part spirituelle de l’Aristotélisme. Il a révélé au monde comment atteindre la perfection spirituelle. Il fut autrefois appelé Jésus Christ.
12. L’Eglise Aristotélicienne est la représentante d’Aristote et de Christos sur terre. Elle a pour objectif de guider les humains vers le Salut de leurs âmes (=aller au Paradis).
13. Combattre l’Eglise Aristotélicienne revient à combattre Aristote, Christos et Dieu Lui-même, et donc se vouer à l’Enfer, et ce, même si on la combat au nom d’Aristote, de Christos ou de Dieu Lui-même.
14. Tous les aristotéliciens font partie d’une même communauté. L’amitié Aristotélicienne consiste à être conscient de cette fraternité et à la sublimer. Elle est la forme parfaite du lien entre les humains et la base de toute société humaine non chaotique.
15. L’homme et la femme sont égaux devant Dieu.
16. Le travail est œuvre d’Humilité. Le pratiquer permet de se rapprocher de Dieu. L’oisiveté est donc un péché.


Citation :
Les 12 préceptes de Saint-Benoît :

1) Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.
2)Son Saint Nom tu respecteras, fuyant blasphème et faux serment.
3)Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement.
4)Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement.
5)Meurtre et scandale éviteras, haine et colère Identiquement.
6)La pureté observeras, en tes actes soigneusement.
7)Le bien d'autrui tu ne prendras, ni retiendras injustement.
8)La médisance bannira, et le mensonge également
9)En pensées, désirs, veillera à rester pur entièrement.
10)Bien d'autrui ne convoiteras pour l'avoir malhonnêtement.
11)Foi et Raison te guiderons simultanément.

12)Seuls Aristote et Christos tu loueras, évitant les faux prophètes

Citation :
Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?

L'Église Aristotélicienne, fondée par Christos et ses disciples, regroupe en son sein toute la communauté des Aristotéliciens. Des guides, les clercs, enseigneront aux hommes et effectueront les rituels nécessaires à leur salut. Certains aristotéliciens se retireront loin des excès du monde dans un monastère, pour vivre reclus dans la fraternité et la vertu. Le siège principal de l'Église Aristotélicienne se trouve à Rome, véritable lieu de convergence de tous les religieux des royaumes. Le pape et la curie, sont les garants du Livre des vertus et du bon fonctionnement de l'Église à travers les royaumes.

L'Église est ouverte à tous, dès le niveau 0, la voie de l'Église au niveau 3 permettra de vous engager corps et âme au service de la sainte Église Aristotélicienne.

Qu'est ce que le Livre des vertus ?


Le Livre des vertus est la compilation de tous les textes sacrés de l'Église Aristotélicienne, rédigés par les Pères de l'Église aristotélicienne et traduits et recopiés par les nombreux théologiens et copistes de l'Église actuelle. Le Livre se compose en quatre volumes : Le premier aborde les premiers temps de l'humanité, de la création du monde à l'avènement des prophètes. Le second ouvrage nous raconte la vie des deux prophètes aristotéliciens ayant tous deux eus la révélation de Dieu : le premier, Aristote, grand sage devant l'éternel, ses enseignements ont façonné le monde et la pensée des Hommes. Le second, Christos, miroir de la divinité, illustre par sa vie, il est le modèle absolue de tout Aristotélicien. Le troisième volume est consacré aux saints Aristotéliciens qui ont peuplé le monde Aristotélicien tout au long de l'Histoire, devenant comme Christos des modèles à imiter. Enfin le dernier volume s'accorde à expliquer les sacrements, la liturgie Aristotélicienne, les prières et autres rites aristotéliciens aux laïcs et aux clercs des royaumes. Seuls les deux premiers volumes du Livre des vertus sont à lire pour les novices.

Qu'apporte le Livre des vertus ?

Le livre des vertus apporte les messages et les informations essentiels à l'humanité traitant de l'origine du monde, de sa physique et des débuts de la vie. L'histoire des premiers hommes y est conté, d'Oanylone la maudite à la venue d'Aristote. Vous y rencontrerez la tentatrice Créature sans nom, mais aussi les 7 princes-démons peuplant les 7 enfers, ou encore les 7 archanges du paradis. Aristote et Christos seront les guides de chaque homme et femme, Aristote par son savoir, son enseignement et sa sagesse, Christos par sa vie et sa foi. Eux deux vous ferons découvrir les idées majeures qui gouvernent la pensée des Aristotéliciens.
Le livre des vertus est un guide pour chacun, un guide spirituel, moral et politique. Les messages essentiels adressaient par le Très haut y sont transcris, la voie de la vertu y est gravée.

Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?

Au IVe siècle avant Christos, un jeune homme grec, brillant philosophe et théologien, eu la première révélation divine. Dieu en personne vint lui transmettre Son divin message. Il lui expliqua les principes de la divinité unique et de la vertu, concepts difficiles à comprendre pour la masse des païens d'alors. Ainsi, Aristote devint le premier prophète du Très Haut. Cependant, je tiens à préciser qu'un prophète étant celui qui révèle la parole divine, il ne peut être lui-même Dieu. En d'autres termes, malgré toutes ses qualités, Aristote n'était qu'un homme, pas un dieu. C'est une erreur souvent faite.

Nombreux furent ceux qui écoutèrent les saintes paroles du prophète Aristote. Mais plus nombreux encore furent ceux qui restèrent sourds et persistèrent dans leur erreur, vouant leur âme à une éternité de supplices. C'est alors que Dieu nous transmit la deuxième moitié de Sa révélation. En l'an un naquit l'homme le plus proche de la perfection qui n’ait jamais existé. Il se nommait Iésu Christos. Il est à noter que lui non plus n'était pas de nature divine, mais bel et bien un humain détenteur de la vérité divine : le deuxième et dernier prophète.

Il vint compléter le message transmit par Aristote. Autant ce dernier expliqua qui est le Dieu unique et ce qu'est la vertu, autant Christos nous montra le chemin qu'il nous fallait entreprendre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes déjà révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout où il allait, des miracles se firent. Il n'en était pas l'auteur, n'étant pas Dieu, mais le vecteur, par sa si grande vertu. Il fonda alors l'Eglise, nommant ses douze apôtres (6 hommes et 6 femmes) les episkopos (évêques) et leur ordonnant d'aller convertir le monde entier afin de sauver toutes les âmes qu'ils pourraient.

Voilà qui furent Aristote et Christos. Deux prophètes qui nous transmirent la révélation divine, le message de l'un ne pouvant se comprendre sans l'autre (erreur que font les Spinozistes) et auxquels nul autre message ne peut être ajouté sans en détourner le sens (erreur que font les Averroïstes).


Aucun d'eux ne fut Dieu, mais le Très Haut les bénit pour leur vie vertueuse.

Citation :
Le dogme Aristotélicien

Art 1: L’Eglise Aristotélicienne est l’institution spirituelle et universelle qui vise à aider tous les enfants du Très Haut à échapper à l’Enfer lunaire et à atteindre le Paradis solaire.

Art 2: L'Eglise Aristotélicienne est seule détentrice de la vérité divine et toute personne n’étant pas croyante "aristotélicien" est hétérodoxe et se voue donc d’elle-même à la damnation éternelle.

Art 3: Les hétérodoxies sont les croyances fausses qui contredisent le dogme Aristotélicien et induisent en erreur les enfants du Très Haut.

Art 4: Les hétérodoxies sont de quatre types: schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Art 5: Une hétérodoxie ne pourra être tolérée que selon le bon vouloir de la Curie, dans le cadre d'un concordat qui fixera les libertés accordées par cette tolérance.

Art 6: L’Eglise Aristotélicienne prend son nom du prophète Aristote, qui fut le premier à révéler la vérité divine.

Art 7: L'Eglise Aristotélicienne fut fondée par le messie Christos, le second et dernier prophète, qui a complété la première révélation Aristotélicienne.

Art 8: Il n’est pas d’autre prophète qu’Aristote et Christos et leur révélations cumulées donnent le message divin, parfait et immuable.

Art 9: Bien que surpassant les autres enfants de Dieu en gloire et en vertu, Aristote et Christos ne sont pas de nature divine mais humaine.

Art 10: L’intégralité du dogme Aristotélicien est regroupée dans le Livre des Vertus. (1)

Art 11: Les textes que contient le Livre des Vertus sont sacrés et la vérité du moindre de ses éléments ne peut être remise en cause, sous peine d’être hétérodoxe.

Art 12: Les Saints étant les défunts Aristotéliciens dont la vie fut exemplaire, tous les Aristotéliciens se doivent de les honorer et de s’inspirer d’eux dans leur propre vie spirituelle.

Art 13: Pour qu’une personne soit déclarée sainte, il faut qu’elle soit morte, qu’elle ait vécu en modèle de vertu, que son hagiographie ait été rédigée, et validée par la Curie puis par les fidèles.

Art 14: Une hagiographie étant un texte sacré, toute critique ou remise en cause de ceux-ci est un acte d'hétérodoxie.

Art 15: Tous les humains étant enfants du Très Haut Tout Puissant, aucune ségrégation basée sur d’autres critères que la foi, la vertu et le mérite ne doit avoir lieu au sein de l’Eglise Aristotélicienne.


Rick regarda à nouveau sa cousine avant de rajouter.

Je crois que tu as un peu de lecture, en attendant l'arrivée de notre invité

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen_Esmée.
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Lun 12 Juil - 8:05

Carmen fut soulagée d'apprendre qu'elle ne serait pas seule avec son cher et vil cousin qu'elle hai... euh aime tant...

Il lui souriait, Carmen se demandait si cela était sincère, à tous les coup il riait intérieurement de la voir ainsi déguisée en femme, elle avait été obligé de venir à pied... impossible de monter a cheval avec ces couches d'étoles inutile et superflu !
Il lui tendit plusieurs parchemin à lire en attendant son camarade de pastorale. Elle les lu rapidement, la jeune fille lisait souvent passant tout son temps libre dans la bibliothèque de Cournon.
Elle entassa les parchemins sur un côté de son pupitre,


Ensuite que fait on ?

Hum j'ai une question : Il est ecrit,
Carmen retrouva la ligne rapidement, "A la fin des temps, Dieu détruira le monde et tuera tous les hommes restants: ce sera l’Apocalypse. Il fera alors se réveiller tous les morts pour les juger pendant le Jugement Dernier."

Quand est ce ? Le sait on ? Et comment sait on cela ?


La jeune fille semblait impatiente... Elle avait mieux à faire que d'étudier... profiter de la bibliothèque et de la forêt bordant le château.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaoth
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Mer 14 Juil - 1:41

Un peu de mal a trouver le domaine, et a se repérer ensuite a l'intérieur, telles étaient les raisons du retard d'Ysaoth. Il n'aimait pas être en retard, mais il était bien obligé d'admettre qu'il ne connaissait pas la région comme sa poche, et certains coins le perdaient encore assez facilement.

Il frappa a la porte et se glissa a l'intérieur de la salle que lui avait indiqué Rick lorsqu'il lui en donna le signal.


Bonjour ...

Un regard vers l'homme qu'il connaissait puis a la jeune femme. Il sourit.


Je suis Ysaoth donc, et je m'excuse pour le retard. J'espère ne pas vous avoir fait trop attendre, et surtout que vous allez bien?


Il parlait de sa voix grave et posée habituelle puis s'installa aux cotés de la Dame. Il attendit les instructions de Rick. Maintenant qu'il était la, il n'avait plus qu'a enfin suivre la pastorale qu'il attendait depuis tant de mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Mer 14 Juil - 8:18

Rick venait tout juste de donner les documents à lire à sa cousine, lorsque celle-ci, fidèle à elle-même commença à lui poser des questions.

A la fin des temps, Dieu détruira le monde et tuera tous les hommes restants: ce sera l’Apocalypse. Il fera alors se réveiller tous les morts pour les juger pendant le Jugement Dernier."

Quand est ce ? Le sait on ? Et comment sait on cela ?


Rick sourit avant de lui répondre.

La fin des temps, nous ne pouvons jamais savoir quand est-ce que cela est. Ce serait trop facile sinon. En effet, nous pourrions dans ce cas, dans les derniers jours de notre existence, faire tout notre possible pour rattrapper nos erreurs passées et tenter d'amadouer le Très-Haut et de lui faire oublier notre vie non vertueuse. Notre Seigneur est pardon, mais il n’est pas stupide. Nous ne pouvons pas le berner aussi facilement. Ce que je te propose, c’est lorsque Ysaoth sera là, je vous lirais un passage sur Oaneville.

A peine venait-il de dire cela, que le deuxième candidat à la pastorale fit son entrée.

Bonjour ...
Je suis Ysaoth donc, et je m'excuse pour le retard. J'espère ne pas vous avoir fait trop attendre, et surtout que vous allez bien

Bonjour Ysaoth ! Soyez le bienvenu dans le domaine de ma sœur et de son époux, le baron de Cournon et grand prévôt de France ! Pour ma part, je vais bien et vous-même ?

Rick sourit au nouveau arrivant et attendit qu’il s’installe aux côtés de Carmen.

Alors pour vous expliquer un peu comment va se passer la pastorale, je vais faire rapide. Il y a plusieurs textes que j’ai mis à votre disposition

Le diacre montra la pile de parchemins que Carmen avait mis sur un côté du pupitre avant de reprendre.

Je vous invite à les lire attentivement car je vais vous donner plusieurs questions portant sur les textes. Vous aurez pour consigne de me les donner de manière Mystérieuse et Personnelle (par MP) afin que votre homologue ne puisse s’inspirer de vos réponses pour rédiger les siennes. Après plusieurs questions, je vous inviterais à rédiger votre profession de foi et à m’expliquer les raisons qui vous poussent à ouvrir les portes d’Aristote et à vouloir entrer dans la grande famille aristotélicienne.

Le jeune homme les regarda puis ajouta

Ysaoth, tout à l’heure, Carmen m’a posé une question sur la fin des temps et sur le moment où on pourrait le savoir. A cela, je lui ai répondu que l’on ne pouvait le savoir mais que je vous lirais un document sur Oane et ce qu’il a vécu.

Rick prit son livre des Vertus et commença la lecture
Citation :
Alors, Dieu voulut donner une grande leçon à ces humains, qui l’avaient trahi. Le ciel se fit noir au-dessus de la communauté et les vents soufflèrent avec force. Il leur dit: « Alors que je vous ai donné mon
amour, vous vous en êtes détournés, préférant écouter les paroles de la créature à laquelle je n’ai pas donné de nom. Vous avez préféré vous abandonner aux plaisirs matériels plutôt que de me rendre grâce. »
Il ajouta: « J’ai créé pour vous un lieu appelé Enfer, que j’ai disposé dans la lune, où les pires d’entre vous connaîtront une éternité de tourments pour les punir de leurs péchés. Dans sept jours, votre cité sera engloutie dans les flammes. Et ceux qui y seront restés passeront l’éternité en
Enfer. Cependant, Je suis magnanime, et ceux d’entre vous qui sauront faire pénitence passeront l’éternité dans le soleil, où se trouve
le Paradis. »

Les humains s’étaient tant abandonnés au péché que Dieu avait décidé de les punir. Mais la plupart d’entre eux ne comprenaient pas en quoi ils avaient fauté, tant avait été grand leur abandon au vice. Ils avaient tellement pris goût aux plaisirs de la vie qu’ils tremblaient à l’idée de la quitter. Nombre d’entre eux décidèrent alors de fuir la ville maudite d’Oanylone. Mais la Créature Sans Nom trouva sept humains dont le goût pour le péché était si prononcé qu’ils en incarnaient chacun un.
Asmodée s’était abandonné à la gourmandise, Azazel à la luxure, Belial à l’orgueil, Lucifer à l’acédie, Belzébuth à l’avarice, Léviathan à la colère et Satan à l’envie. Suivant les conseils de la Créature Sans Nom, ils prêchèrent la rébellion contre Dieu, affirmant que seule la jalousie Le motivait dans sa décision de punir les humains. Ils ajoutaient qu’Il était faible et ne pourrait jamais mettre Sa menace à exécution.
Nombre d’humains les écoutaient avec attention.
Sept humains avaient cependant compris quelle erreur ils avaient commis. Leur noms étaient Gabriel, Georges, Michel, Miguaël, Galadrielle, Sylphaël et Raphaëlle. Ils prêchèrent l’humilité, affirmant qu’il fallait accepter la punition pour se laver de ses péchés. Le discours de chacun témoignait des vertus qu’ils s’étaient mis à incarner. Gabriel faisait montre de tempérance, Georges d’amitié, Michel de justice, Miguaël de don de soi, Galadrielle de conservation, Sylphaël de plaisir et Raphaëlle de conviction. Seule une poignée d’humains était sensible à leurs paroles, mais la pureté de la foi de chacun d’entre eux valait le vice de cent pécheurs.
Les six jours furent terribles, les éclairs déchirant le ciel et le tonnerre ébranlant la volonté des plus faibles. Nombre d’humains fuirent alors la ville. Seuls restaient les plus vils, qui écoutaient les prêches des sept incarnations du péché, et les plus vertueux, qui, à l’instar des sept incarnations de la vertu, acceptaient la punition de Dieu. Même la Créature Sans Nom eut la prudence de prendre la fuite, laissant les sept
corrompus s’aveugler dans leur folie.
Le septième jour vint conclure la sentence divine dans un titanesque cataclysme. Dans un tremblement assourdissant, le sol s’ouvrit sous les pieds des rares à être restés en ville. Des flammes hautes comme une
cathédrale vinrent les dévorer. Les bâtiments furent mis à bas, les pierres s’effondrant sur leurs habitants, et les flammes dévastaient tout. Bientôt, toute la cité fut engloutie dans les entrailles de la terre, ne laissant
plus aucune trace de son existence.
Les sept incarnations du péchés furent punies par Dieu. Elles furent jetées dans la lune, vivant depuis une éternité de souffrances sous le titre de Princes-démons. Ceux qui les avaient écoutés subirent le même terrible sort, portant depuis le titre de démons. Leur amour du vice et leur haine de Dieu ne faisant que s’accroître au cour des siècles, ils prirent de plus en plus de malsain plaisir à pratiquer leur office. Et leur corps refléta peu à peu la noirceur et la bestialité de leur âme.
Mais Dieu vit que les sept purs, ainsi que leurs disciples, avaient prouvé que les humains étaient capables de repentance et d’humilité. Il les éleva dans le soleil et furent bénis par une éternité de bonheur au Paradis.
Les sept purs furent appelés archanges et leurs disciples anges. Ils devaient seconder le Très Haut en aidant les humains, chaque fois que ce serait nécessaire, à combattre la tentation de la créature qu’Il n’avait pas
nommée.

 
Rick referma le Livre des Vertus et les regarda.

Bien, est-ce que ce passage éclaire mieux ma réponse à ta question, Carmen ?

Le jeune homme lui sourit d’un air bienveillant puis regardant les deux, il leur dit

Bon mettons nous au travail maintenant. Donc, on va commencer par des questions sur ce texte.

Citation :
1 - Pourquoi Dieu fait-il naître le déluge sur ce village ?

2 - Combien de temps dure le châtiment divin ?
3 - Combien de personnes comprennent vraiment leurs erreurs et vont se répentir ?
4 - Quelle sera la fonction de ces personnes, à la fin de ce texte ?
5 - Comment la ville se nomme-t-elle ?


Citation :
HRP On : vu que je serais absent du 24/07 au 7/08, j'espère qu'on aura fini à ce moment-là. Vous aurez pas moins de 17 questions, donc si on pouvait faire la correction de ces cinq premières pour vendredi matin, ça serait bien^^ HRP off

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen_Esmée.
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Jeu 15 Juil - 5:41

Rick répondit à la question de la jeune fille, qui satisfaite de la réponse ne broncha pas, Son collègue de Pastorale fit son entrée, il se présenta, Carmen lui offrit son plus beau sourire.

Enchantée Messire !

Bien Rick on est tous là ! On peut commencer maintenant ?

Elle donna au messire les parchemins qu'elle venait de lire, puis patientant elle tapotait sur son pupitre... Rick commença sa lecture, la question de la jeune file l'avait sans doute inspiré car le sujet de l'exercice se portait sur les châtiments du Très Haut et leur Ampleur.
Carmen semblait attentive à la lecture, et pourtant, elle décrochait parfois rêvant de retrouver sa bibliothèque...


Puis vint l'exercice, Carmen se concentra et prit la parole la première, elle était drôlement pressé d'en finir !

Citation :
1 - Pourquoi Dieu fait-il naître le déluge sur ce village ?

Dieu fait naitre le déluge sur le village parce que les humains méritaient une leçon, en effet ils se sont détournés de lui et de son amour, ils l'ont trahi quoi ! Préférant écouter la vile créature sans nom, s'abandonnant au plaisir matériel et donc au péché ! Par exemple la Gourmandise, l'Orgueil, la Luxure...
Le très haut les menace de les envoyer en Enfer s'ils ne font pas pénitence, dans lequel cas ils pourront rejoindre le soleil, le paradis.


Citation :
2 - Combien de temps dure le châtiment divin ?
Le châtiment divin dure 7 jours, les six premiers furent terrible mais ne furent rien comparé au cataclysme du 7ème jours, avalant le village, n'en laissant plus aucune trace.

Citation :
3 - Combien de personnes comprennent vraiment leurs erreurs et vont se répentir ?
Sept humains seulement, Gabriel, Georges, Michel, Miguaël, Galadrielle, Sylphaël et Raphaëlle et quelques autres humains qui écoutèrent ces derniers.

Citation :
4 - Quelle sera la fonction de ces personnes, à la fin de ce texte ?

Ces 7 personnes deviendront archange et leurs disciples deviendront des anges.
Ils secondaient Dieu en aidant les humains à combattre la tentation de la créature sans nom.

Citation :
5 - Comment la ville se nomme-t-elle ?
La ville se nomme Oanylone, la maudite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaoth
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Jeu 15 Juil - 8:13

Il rendit le sourire a la jeune fille, bien que le sien soit nettement moins lumineux que celui de cette dernière. Un vrai plaisir a regarder. Des yeux pétillants, et des lèvres qui transmettent le bonheur.

Le plaisir est pour moi Dame.

Il regarda les textes pendant quelques instant puis se concentra a la demande de RIck sur celui qui était le centre des 5 première questions. Rédigé sur un bout de parchemin, comme il l'avait demandé, il lui rendit ses réponses; rédigé comme a son habitude dans un style concis. Déjà, les questions ne demandaient pas énormément de développement, mais Ysaoth, avait tendance a en fournir moins que la normale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Jeu 15 Juil - 9:36

Rick ne pouvait être que ravi en voyant la rapidité à laquelle ses deux élèves se jetèrent sur les parchemins et les plumes. Il les regardait faire, le sourire aux lèvres. Mais tellement pressé par le fait d’avoir ses réponses ou d’en finir avec la pastorale, Carmen n’écouta pas les consignes et au lieu de lui donner les réponses discrètement, elle se mit à les dire tout fort, dérangeant par là même, son camarade de promotion.
Le jeune écouta les deux réponses

Le déluge s’est abattue sur le village pour punir les hommes de s’être détournés de la parole divine et d’avoir écouté le discours de la créature sans nom.

Dieu fait naitre le déluge sur le village parce que les humains méritaient une leçon, en effet ils se sont détournés de lui et de son amour, ils l'ont trahi quoi ! Préférant écouter la vile créature sans nom, s'abandonnant au plaisir matériel et donc au péché ! Par exemple la Gourmandise, l'Orgueil, la Luxure...
Le très haut les menace de les envoyer en Enfer s'ils ne font pas pénitence, dans lequel cas ils pourront rejoindre le soleil, le paradis


Je vois que la question que je vous ai posée n’était pas des plus difficiles.

Rick se tourna vers Carmen.

Tu vois, c’est la réponse à la question que tu te poses. Mais continuons avec la seconde question.

Le châtiment divin dure 7 jours, les six premiers furent terrible mais ne furent rien comparé au cataclysme du 7ème jours, avalant le village, n'en laissant plus aucune trace.

Le châtiment divin dure 7 jours. Le septième jour étant l’apogée de la colère divine.

C’est exact en effet. Comme il mit sept jours à créer la Terre, il mit sept jours à châtier les humains qui ne croyaient plus en lui. Certains tentèrent de fuir la ville, pensant que cela n’était que sur cette ville là que cela se passait. D’autres tentèrent le répentir, aux côtés des 7 vertueux tandis qu’une centaine d’autres ne pensaient qu’à écouter les 7 futurs Princes du Mal.

Le jeune homme passa ensuite à la troisième question.

7 « purs » ont écoutés le message de Dieu et compris en quoi ils s’étaient détournés du message divin.

Sept humains seulement, Gabriel, Georges, Michel, Miguaël, Galadrielle, Sylphaël et Raphaëlle et quelques autres humains qui écoutèrent ces derniers.

Rick sourit à Carmen qui avait donné une réponse plus fournie que celle de son camarade.

C’est tout à fait cela Carmen ! C’est aussi exact Ysaoth, mais il faudrait développer plus vos réponses.

Le jeune sourit avant de rajouter.

Gabriel est depuis l’archange de la tempérance. Il s‘oppose en cela à la colère de Leviathan. Georges défend depuis toujours les valeurs de de l’amitié, là où Belzébuth prêche les valeurs de l‘avarice. Et si Michel parle de justice, Satan ne parle que de l‘Envie. Miguaël est devenu l’archange du don de soi s‘opposant ainsi à l‘orgueilleux Belial. Et si Galadrielle aime par dessus tout la conservation, Azazelle ne pense qu‘à la gourmandise. Pour Sylphaël la vie peut être un vrai plaisir ce qui n’est pas le cas du Prince de l’Acédie, Lucifer. Et pour finir parmi les sept vertueux, n’oublions pas Raphaëlle représentant la conviction, alors qu’Asmodée ne jure que par la Luxure.
Le Très-Haut pour les féliciter de leurs choix et pour les remercier d’avoir su se répentir, leur accorda le droit au Paradis Solaire, envoyant les autres se damner sur la Lune.

Rick fit une pause pour vérifier que l’un comme l’autre n’avait pas de questions. Puis, il entama la quatrième question.

Ces 7 personnes deviendront archange et leurs disciples deviendront des anges.
Ils secondaient Dieu en aidant les humains à combattre la tentation de la créature sans nom


De ce fait, ils sont béni par le Très Haut et devinent Archanges. Ils furent élevés au Soleil pour vivre une éternité de bonheur.
Bien, il est temps pour nous de voir la dernière réponse.

La ville se nomme Oanylone, la maudite

La ville s'appelle donc Oanylone
Afin de rentrer un peu plus dans l’histoire de cette ville. Il faut que vous sachiez que Oane fut le premier homme qui comprit les attentes du Très-Haut. Il guida donc les personnes de son clan, là où le Seigneur lui demanda tout en leur parlant des attentes divines. Et lorsqu’ils atteignirent l’endroit, le respecté Oane décéda des suites de la longue route qu’ils avaient effectué. Pour toujours gardé en mémoire ce que leur dirigeant leur avait appris et pour le remercier de l’avoir conduit jusque dans ce lieu paisible, ils décidèrent de nommer la ville en son nom Oaneville.
Rick sourit et prit un autre parchemin pour écrire les autres questions.
Carmen, je voulais te féliciter pour avoir développé les réponses que tu as faites et ne pas seulement les citer du texte. Par contre, tu devrais prendre exemple sur Ysaoth qui a su comprendre les consignes. J’attends de toi que tu suives mes demandes pour les prochaines questions. Et vous Ysaoth, je souhaiterais que vous me donniez des réponses plus personnelles.
Le jeune diacre ne le savait pas encore mais l’attitude de Carmen était le prémices à bien d’autres soucis qu’il aurait avec elle. Elle commençait déjà à en faire qu’à sa tête.
Citation :
6 - Quels sont les deux prophètes à qui Dieu a confier la Ste Parole ?
7 - Combien existe-t-il de préceptes selon St Benoît ? Pouvez-vous en illustrer trois par des exemples ?
8 - Citez la prière du pardon
9 - Qui sont les garants du Livre des Vertus ?
10 - Qu’est-ce qu’une Hagiographie ?

Bien, voilà la nouvelle série de questions. Travaillez bien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen_Esmée.
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Jeu 15 Juil - 23:27

"Le plaisir est pour moi Dame."


Point de Dame, je suis bien jeune pour porter ce titre, appelez moi Carmen s'il vous plait.

La jeune fille se concentra ensuite sur la correction, ses réponses étaient pour l'instant justes, Rick lui fit même un compliment, elle devrait s'habiller comme une femme un peu plus souvent !

Puis vinrent de nouvelles questions, Carmen fut comme troublée par le chemin que prenaient certaines, elle ne pouvait s'empêcher de faire un lien avec sa propre histoire, c'est donc à coeur ouvert qu'elle rédigea ses réponses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaoth
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Lun 19 Juil - 22:48

Il sourit a la réponse de la jeune demoiselle tandis que Rick prenait les choses en main dans son cours.

Cela lui rappelait des souvenirs... il se concentrait sur les réponses, tachait de donner des réponses plus personnelles. Non pas que les précedantes ne l'étaient pas, mais il avait tendance a être trop direct. il le reconnaissait. Alors il fit des efforts pour cette deuxième fournée, et pris le risque même de livrer des réponses plus intimes, liée avec son approche personnelle de la foi et de la religion aristotélicienne. Tel qu'il avait réussi a la comprendre au fil des années, des discussions.
Puis une question lui vint a l'esprit... il regarda pour voir si la réponse ne lui était pas deja donnée, mais il ne voyait rien...

Dites moi Rick, d'ou nous viennent les préceptes selon Saint Benoit? De quand datent t ils?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Mar 20 Juil - 2:06

Rick venait tout juste de donner les questions pour la dernière partie de la pastorale, lorsqu’il fut interrompu par Ysaoth. Celui-ci après avoir cherché dans les parchemins une réponse qu’il ne semblait pas trouver, posa la question au jeune homme.

Dites moi Rick, d'ou nous viennent les préceptes selon Saint Benoit? De quand datent t ils?

Le diacre sourit. Il aimait lorsqu’il voyait des élèves qui semblaient intéressés par ses propos.

Ysaoth et Carmen, il faut que vous sachiez que St Benoît est né vers 480, dans une riche famille. Très tôt, il s’intéressa aux écrits laissés par Christos et par Aristote. Un jour de sa jeunesse, il eut une vision d’un ermite qui l’éclaira sur ses idées et sur ses pensées religieuses. Suite à cela, il décida de quitter le foyer familial et de place de village, en marchés couverts, l’homme commença à avoir une petite communauté. Lorsqu’il arriva en Bourgogne, le Roi Clovis lui offrit une terre à Cluny où il fit bâtir un monastère. En rêve, il aperçut la tablette qu’Oane avait utilisé pour graver la parole divine. Au réveil, il décida de s’y rendre et trouva une enveloppe de cuir scellée où Aristote avait recopié ses préceptes. Saint Benoît les traduisit et en tira ses douze préceptes. Et c’est sur cette base que la communauté bénédictine fut fondée.

Le jeune homme regarda le duo d’élève et leur dit

Cela répond-t-il à tes questions ? Si tel est le cas, je t’invite à continuer le travail.

Carmen s’était mis rapidement au travail et sa plume courait presque sur le parchemin. Après plusieurs minutes de travail, les réponses furent prêtes à corriger. Rick ramassa les deux vélins et commença à les lire.
Dieu a confié la Sainte Parole à deux prophètes. Christos, qui est principalement connu pour son penchant plus introverti de la foi, et donc souvent attaché au coté spirituel de nos croyances. Aristote quand a lui, avait tendance a la systématiser et la rendre plus accessible au grand nombre favorisant sa propagation.

Eh bien en fait, je dirai que les deux prophètes sont Aristote, un grec, véritable prophète et Christos de Bethléem qui serai je pense plus un messie. Je m'explique, j'ai précisé qu'Aristote était grec car en Grèce les hommes n'avait pas une unique divinité mais plusieurs sauf Aristote qui en plus de croire en notre Très Haut il put convaincre de nombreux hommes. Christos, c'est différents, lui c'est par les voyage et l'exil qu'il prêcha la bonne parole ! Les hommes qui le suivirent dans l'idée qu'il y est un Dieu unique furent douze, douze apôtres.

Rick sourit aux deux personnes.

Bon, je crois que vous vous compléter parfaitement pour la réponse et je pense qu’il est temps d’aller à la seconde question, où justement nous parlions des préceptes de St Benoît.

Il existe 12 préceptes selon Saint Benoit. Aussi si l’on prend par exemple le premier précepte, et surement un des plus important, il nous interdit clairement de faire référence a un autre Dieu, recentrant ainsi notre foi loin des terre païennes souvent polythéistes, a tord. Le troisième précepte nous indique très clairement que le dimanche doit être chaumé pour rendre grâce au Très Haut. Ainsi, bien que le chaume ne soit pas clairement appliqué par tout bon croyant, il est inévitable que le dimanche matin est le moment privilégié pour se rendre à l’église et loué le Seigneur dans la maison de son serviteur. Enfin le cinquième précepte nous invite à une ligne de conduite sans équivoque tourné vers le bien. On se rend facilement compte que Saint Benoit a voulu donner une ligne de conduite aux aristotelicien en systématisant les règles qui ne peuvent être transigées et qui mènent a coup sur, si elles sont suivies, vers le Très Haut.

Il en existe douze,

1) Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.
2) Son Saint Nom tu respecteras, fuyant blasphème et faux serment.
3) Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement.
4) Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement.
5) Meurtre et scandale éviteras, haine et colère Identiquement.
6) La pureté observeras, en tes actes soigneusement.
7) Le bien d'autrui tu ne prendras, ni retiendras injustement.
8 ) La médisance bannira, et le mensonge également
9) En pensées, désirs, veillera à rester pur entièrement.
10) Bien d'autrui ne convoiteras pour l'avoir malhonnêtement.
11) Foi et Raison te guiderons simultanément.
12) Seuls Aristote et Christos tu loueras, évitant les faux prophètes

Pour les exemples,

Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement, Aimer c'est éprouver de l'attachement, de l'Amour pour quelqu'un ou même quelque chose, je pense même qu'aimer nous donne du plaisir, à condition que cela soit réciproque, Nous aimons le Très Haut et il nous le rend bien. Adorer par contre c'est plus fort à mes yeux, C'est passionnel, une dévotion accorder à l'autre, un culte lui ai voué. N'est il pas dangereux d'adorer un être qui n'est pas une divinité, je veux dire, pouvons nous humain, ressentir cela pour un autre humain ou est ce réservé à Dieu ?
Je m'égare... Le précepte dit que nous devons aimer qu'un seul et unique Dieu donc il est proscrit de louer un culte à plusieurs dieux, et nous devons être à la hauteur de notre Très Haut, en ne nous écartant pas du droit chemin, être digne à ses yeux ne pas sombrer dans le péché au nom de son amour pour nous.

Mon second exemple me tiens à cœur puisqu'il s'agit du quatrième précepte, celui qui dit, Tes père et mère honoreras, tes supérieurs également. Malgré leur absence auprès de moi, je pense à eux chaque jour, je les honore en les respectant, en aillant de l'estime pour eux et en restant digne moi même, tout déshonneur que je causerai, je le causerai aux miens, aussi bien à mes parents qu'à ma famille. Et plus tard peut-être à mes supérieurs hiérarchiques.

A présent mon dernier exemple, La pureté observeras, en tes actes soigneusement. Il s'agit très certainement du péché de chair, j'ai récemment lu sur celui ci, en effet deux personnes qui ne sont pas uni par les liens sacré du mariage devant Dieu ne peuvent succomber à la tentation du péché de chair, ils ne peuvent donc procréer sans enfreindre ce précepte. J'ai même lu que cela était ardu, si bien que bon nombre de couple s'y adonnait avant leurs noces.


Rick écouta les deux séries d’exemple. Et si les deux avaient choisi le premier exemple, les autres exemples étaient bien différents. Il ne fut guère étonné que sa cousine parle de ses parents. Il savait depuis leur discussion qu’elle avait qu’une envie c’était de les revoir. Mais là où il fut abasourdi c’est en entendant le troisième exemple. Se pouvait-il que la jeune femme ait des idées impures en tête ? Il ne pouvait pas évoquer ce souci devant un inconnu. Il se contenta de la regarder d’un air surpris, les sourcils haussés. Il essaya de chasser de sa tête, l’idée que Carmen ait pu, avant le mariage s’adonner au plaisir charnel et essaya de se concentrer sur les réponses données par Ysaoth.

Hum... En effet, Ysaoth, euh... Si on suit les douze préceptes et qu’on mène... Une vie saine, on devrait pouvoir... On devrait pouvoir accéder au Soleil et être aux côtés... D’Aristote pour l’éternité.

Rick regarda à nouveau sa cousine avant de reprendre.

Carmen, tu as raison de vouloir respecter l’honneur des tiens, de ta famille et de tes parents. N’oublie jamais ce que tu viens de dire. L’honneur c’est ce qu’il y a de plus important dans notre société et une personne déshonorée de quelque manière que ce soit, n’est pas une bonne chose.

Il espérait que les propos à demi-cachés qu’il venait de dire seraient perçus par la jeune femme.

Il est temps de passer à la troisième question.

Je ne connaît pas de prière du pardon, et a ma connaissance, il ne me semblait pas qu’une prière ait été bien définie. Ce genre de chose ne concerne que le Très haut et la personne qui a à se faire pardonner, et je trouverais ça personnellement dommage qu’une prière « type » existe. Mais je me trompe peut être.

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action. Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Merci Carmen. C’est en effet celle-ci que j’attendais.

Rick se tourna vers Ysaoth.

Cette prière n’est pas là pour donner le pardon à une personne car comme vous le dites, seul le Très-Haut peut pardonner. Mais elle est là pour demander pardon des actes que l’on a pu faire. Cette prière est demandé à chacune des messes afin de faire pénitence et tenter d’absoudre les pêchés que nous avons pu commettre. D’ailleurs, puisque nous sommes en comité restreint, j’aimerais que l’un comme l’autre, vous nous dévoiliez ici le dernier pêché que vous avez commis. Nous l’absoudrons ensuite ensemble et nous demanderons pardon à Aristote pour cela.

La correction se continua avec le garant du Livre des Vertus.

Les garants du livre des vertu sont multiplient a mon sens. Il faut a la fois un garant temporel, et j’aurais tendance a y voir n’importe quel homme d’église actuel qui cherche a trasmettre le message que ce livre contient. A elle transmettre, mais aussi a veiller a ce qu’il soit compris. Cependant, vu l’ampleur et l’importance de l’ouvrage, mais également son origine, il semblerait que le Très Haut lui-même en soit le garant, puisque le livre des vertus ne contient ni plus ni moins que le « manuel » qui permet de vivre selon sa volonté, comme il le voulait à l’ origine.

Les garants du Livre des Vertus sont le Pape et la Curie à travers tout le Royaume et même au delà puisque nous ne sommes pas le seul Royaume à aimer, honorer et louer le Très Haut.

Ysaoth, même si votre réponse n’est pas totalement fausse, j’attendais la réponse donnée par Carmen. En effet, un homme d’Eglise est le porte-parole de l’Eglise aristotélicienne dans sa communauté, dans son village ou dans sa chapelle. La Curie est l’ensemble des personnes secondant le Pape dans sa mission aristotélicienne et c’est de par ce fait qu’ils garantissent les écrits du Livre des Vertus. En effet, tout chapelain, tout curé ou tout aristotélicien que nous sommes, donnons la parole divine telle que nous l’avons entendue et appris. Mais la Curie et Le Pape nous garantissent que ces écris, ces apprentissages sont vrais. Et c’est pour cela qu’ils sont considérés comme les garants du Saint Livre.

Rick sourit avant de corriger la dernière réponse.

Une hagiographie est un texte qui relate la vie d’un homme d’église a la conduite exceptionnelle. Ce dernier, une fois mort peut être candidat a la canonisation, et c’est pour que la Curie de Rome analyse la candidature que l’hagiographie doit être rédigée. Nous possédons notamment celle de Saint Arnvald a Rome.

Une hagiographie c'est un texte sacré où l'on parle de notre Très haut par exemple, ou bien d'Aristote et Christos, Notre Livre des Vertus est une hagiographie. Toute critique ou remise en cause de ceux-ci est un acte d'hétérodoxie, on ne peut contredire ces écrits, ils sont des plus sacrés, il retrace une partie de notre Histoire.


En effet, une hagiographie est un texte sacré qui relate la vie d’un Saint Homme. Ysaoth on parle plus de Saint Homme plutôt que d’un homme d’Eglise à la conduite exceptionnelle. En effet, tant que la Curie et Rome n’aura pas béatifier le religieux, il ne pourra pas prétendre à la sainteté et de ce fait n’aura pas de hagiographie.

Rick sourit avant de reprendre.

Par exemple, dans mon ancien village de Montbrisson situé à quelques lieues d’ici, vivait un curé du nom de Assunto. Et malgré tout ce qu’il a pu faire pour la communauté et malgré toutes les démarches qu’il a effectué pour empêcher les couples de vivre dans le pêché et malgré toutes les actions qu’il a entreprise pour tenter de faire comprendre à ses concitoyens la vie vertueuse qu’ils devaient mener, jamais il n’a été béatifié. Les montbrissonnais ont nommé leur Eglise du nom de Eglise du Presque Saint Assunto, mais cela n’est pas suffisamment pour lui faire une hagiographie. Voyez-vous la différence Ysaoth ?

Le jeune diacre sourit à ses deux élèves et tendit le dernier parchemin.
Citation :
Pour quelles raisons, Dieu a-t-il crée les humains ?
Selon le dogme aristotélicien, en quoi consiste le fait de pêcher ?
Citez les 7 pêchés capitaux.
Comment se nomme le Livre Saint de notre religion ?
Citez le credo
Combien faut-il de délais pour la publication des bans du mariage ?
Rick sourit en leur tendant les dernières questions puis il leur dit.
Après les réponses à ses interrogations, je souhaiterais que vous me présentiez votre profession de foi qui pourra vous être demandé pendant votre baptême. La profession de foi c’est la raison pour laquelle vous vous êtes tourné maintenant vers Aristote et l’Eglise Aristotélicienne, la raison pour laquelle vous voulez recevoir l’eau du Baptême. C’est aussi, ce que représente pour vous l’Eglise Aristotélicienne.

Je vous laisse à votre travail.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen_Esmée.
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Jeu 22 Juil - 11:12

Rick écoutant les réponses des deux jeunes gens, souriait à chacun d'eux, jusqu'à la question des préceptes de St Benoit, Rick semblait s'étouffer ou quelque chose du genre quand Carmen parlait de pureté... Elle était prude et Naïve certes mais elle connaissait quelques petites choses sur la vie, de part ses lectures et aussi de part de ses oreilles qui trainaient parfois lorsque les adultes discutaient.

Cela te convient Rick ? Tu es tout pâle ça va ?

Son cousin bafouillait légèrement, il semblait troublé ?

Hum... En effet, Ysaoth, euh... Si on suit les douze préceptes et qu’on mène... Une vie saine, on devrait pouvoir... On devrait pouvoir accéder au Soleil et être aux côtés... D’Aristote pour l’éternité.

Puis de nouveau il posa un regard relativement sévère sur elle,

Carmen, tu as raison de vouloir respecter l’honneur des tiens, de ta famille et de tes parents. N’oublie jamais ce que tu viens de dire. L’honneur c’est ce qu’il y a de plus important dans notre société et une personne déshonorée de quelque manière que ce soit, n’est pas une bonne chose.

De quelques manières que ce soit ? Que veux tu dire ?

Elle lui rendit son regard, fronçant les sourcils,
Ne me dis pas que tu as si peu confiance en moi que tu penses que j'ai pu commettre l'irréparable !? Moi qui fut élevée par des religieuse ! Et puis où trouverais je le temps d'être déshonorée, tu es tout le temps sur mon dos !

Rick voulait certainement être discret, parlant à demi mot, faisant quelques allusions mais Carmen ne fit rien de ses tentatives de discrétion, elle était outragée ! Peinée que l'on puisse penser cela d'elle ! Et elle le fit savoir, ne gardant pas sa langue dans sa poche comme toujours !

¡ Te odio !

Puis ses pommettes rosirent lorsqu'elle vit qu'elle gênait probablement son camarade... Elle se ravisa de continuer, échangeant un regard avec son cousin, ils continueront cette conversation agitée plus tard.

La correction se poursuivit dans le calme enfin retrouvé, Rick distribua un nouveau parchemin, Carmen le saisit avec peu de délicatesse, faisant une fois de plus comprendre à son Cousin qu'elle était vexée...


Après les réponses à ses interrogations, je souhaiterais que vous me présentiez votre profession de foi qui pourra vous être demandé pendant votre baptême. La profession de foi c’est la raison pour laquelle vous vous êtes tourné maintenant vers Aristote et l’Eglise Aristotélicienne, la raison pour laquelle vous voulez recevoir l’eau du Baptême. C’est aussi, ce que représente pour vous l’Eglise Aristotélicienne.

Carmen ne disait plus aucun mot, elle répondit aux questions et ajouta une ébauche de sa profession de foi.

Puis rendant son parchemin à son cousin, elle se confessa face à lui, ses poings parfois se serraient...


Ce jour, il y a à peine quelques minutes, j'ai enfreins bien des preceptes de St Benoit, je dirai même trois d'entre eux !
Le quatrième, Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement. Par la pensée et par les mots je viens de m'y heurter.
Le cinquième, Meurtre et scandale éviteras, haine et colère Identiquement. Je ressens de la colère à cette instant...

Elle ne le quittait pas des yeux, elle était profondément blessée, que son cousin puisse pensée qu'elle aurait put succomber au péché de chair !

Foi et Raison te guiderons simultanément, La foi, je l'ai toujours, foi en Dieu, foi en l'homme, mais ma raison m'a quitté un court instant, laissant place à la colère, à la haine tant je fus vexée par tes mots qui exprimait clairement le fond de ta pensée. J'espère qu'à ton tour tu te confessera pour avoir oser avoir eut pareille pensées à mon égard cher cousin.

Je demande pardon à notre Très Haut, pour avoir peché, j'espère qu'il me pardonnera d'avoir éprouvé haine et colère et d'avoir manquer de respect à l'un de mes ainés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Jeu 22 Juil - 23:48

HRP on : Départ en vacances pour 15 jours. J'espère que d'ici là, j'aurais les réponses de Ysaoth. J'ai déjà tout pour Carmen. HRP off

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaoth
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Lun 26 Juil - 23:47

Il suivait le spectacle des deux individu parfois avec amusement, mais souvent avec etonnement. Lui qui etait si distant avec certains sentiments de la nature humaine, avait quelque fois du mal a voir les gens réagir de la sorte, entrainer par leur fooi. Souvent d'ailleurs, alors que la tempérance était pronnée par le dogme aristotélicien, la foi conférait aux personnes une fièvre souvent autant destructrice que la colère. Il voyait les changements d'humeur sur le visage de la jeune fille selon les réaction du cousin Rick. Ysaoth était surpris que finalement, le jugement d'une personne sur une autre ait autant d'effet...

Il ne comprenait pas, et la pastorale lui avait confirmer le fait qu'il n'était que moyennement fait pour la religion et le dogme aristotélicien. D'ailleurs, la profession de foi.... il était marrant Rick, mais tout le monde n'avait pas une foi aussi inébranlable que lui ou sa cousine pour annoncer devant tout le monde que l'unique but du baptême est de rejoindre la vaste communauté des brebis de dieu... D'ailleurs.. ce n'était pas le cas d'Ysaoth qui ne le faisait que pour se rapprocher de sa chérie qu'il aimait surement plus que Dieu lui même. Le dogme aristotélicien ne lui avait jamais apporté que des doutes, des questionnement, et il l'avait toujours trouvé pleind e contradiction. Aussi, le jeune homme voyait mal comment n parler avec sincérité dans une église sans faire transparaitre ses doutes et ses questionnement, voir ses désaccords. il avait taché durant toute la pastorale a répondre strictement aux questions, sans aller plus loins que ce qu'il pensait pouvoir se permettre de répondre. Cela lui avait valu une réflexion de la part de Rick, peut importe. Il préférait ça que de rentrer dans une discussion théologique fermée,car c'est bien souvent ça qu'il advient fasse a une personne guidée par sa foi.

L'église aristotélicienne n'avait apportée a Ysaoth que déception et regrets. Et si aujourd'hui il faisait ces démarches la, ce n'était que pour vivre paisiblement. Car si il y a une chose que Dieu a bien appri a ses ouailles, c'est de juger leur semblables.

Il attendit que la jeune fille ai terminé de se confesser a son cousin, puis rendit a son tour la copie avec les dernières questions. Il se remit a sa place et prit la parole de sa voie grave et posée qu'il avait systématiquement.



Ma profession de foi ne va pas plus loin que la volonté de m'unir a une personne et le désir de vivre sereinement le reste de ma vie a ses cotés.


Quand aux pêchés ....

Il sourit en coin.
Je pense que le dernier que j'ai commis est celui de la luxure, puisque l'église veut que nous visions dans des règles précises, mais qu'elle ne fait rien pour qu'elles soient appliquées même avec la volonté de la personne. Aussi vous en ais je parlé Rick, et je suis ici pour cela. Je vis avec ma femme depuis de nombreuses années, et depuis ce temps, je n'ai jamais pu participer a une pastorale avant celle ci. Le manque de sérieux de la majorité des hommes et femmes d'église est consternante, et heureusement qu'il y a des personnes comme vous. Dieu serait a ce titre très inspiré de faire le ménage dans ses institution. aussi, je considère que je pêches qu'a moitié, car ça serait seulement de moi, nous serions marié depuis bien longtemps. Aussi je ne demande pas d'être pardonner pour cette faute ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Lun 16 Aoû - 9:08

De quelques manières que ce soit ? Que veux tu dire ? Ne me dis pas que tu as si peu confiance en moi que tu penses que j'ai pu commettre l'irréparable !? Moi qui fut élevée par des religieuse ! Et puis où trouverais je le temps d'être déshonorée, tu es tout le temps sur mon dos !

Rick avait bien senti la colère de sa cousine mais il en avait cure à ce moment-là. Il avait un rôle à tenir et il comptait bien le faire et ceci malgré l’entêtement de sa nièce, souvent soutenue par sa sœur, Kory, pour le plus grand mécontentement du jeune homme. Il avait hésité à lui répondre mais il préféra mettre les points sur les i avec la jeune fille.

N’oublies jamais petite impertinente que si je suis sur ton dos, c’est pour ton bien ! Je me dois de veiller sur toi, comme ton père ou ta mère le feraient s’ils étaient encore en vie. Et je te rappelle que tu me dois le respect à ce titre !

Carmen se contenta de jurer en espagnol comme elle aimait à le faire quand elle était énervée.

Ce jour, il y a à peine quelques minutes, j'ai enfreins bien des preceptes de St Benoit, je dirai même trois d'entre eux !
Le quatrième, Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement. Par la pensée et par les mots je viens de m'y heurter.
Le cinquième, Meurtre et scandale éviteras, haine et colère Identiquement. Je ressens de la colère à cette instant...

Foi et Raison te guiderons simultanément, La foi, je l'ai toujours, foi en Dieu, foi en l'homme, mais ma raison m'a quitté un court instant, laissant place à la colère, à la haine tant je fus vexée par tes mots qui exprimait clairement le fond de ta pensée. J'espère qu'à ton tour tu te confessera pour avoir oser avoir eut pareille pensées à mon égard cher cousin.

Je demande pardon à notre Très Haut, pour avoir peché, j'espère qu'il me pardonnera d'avoir éprouvé haine et colère et d'avoir manquer de respect à l'un de mes ainés.


Rick avait senti le regard plein de reproches de la jeune fille sur lui alors qu’elle parlait des pêchés qu’elle venait de commettre. Elle lui avait lancé une perche pour qu’il s’excuse à son tour. Avec le sang espagnol qui coulait dans ses veines, il était fier, trop fier d’irait certains. Il bougonna dans sa barbe avant de regarder vers le ciel. Après tout, peut-être ses paroles avaient dépensées ses pensées car rien ne laissait dire qu’elle ait pu fauter un jour.

Je te demande pardon Seigneur pour avoir osé douter de la parole de ma cousine. Comme toute accusée, elle a le droit à la présomption d’innocence tant que ses actes ne sont pas avérés.

Rick avait délibérément adressé au Très Haut ses excuses et non pas à Carmen. Il se retourna vers elle.

Soit tu n’as peut-être pas encore commis le pêché de chair mais ne crois pas que je vais relâcher ma vigilance à ton égard.

Puis il se tourna vers Ysaoth pour s’excuser

Sieur Ysaoth, nous vous prions de nous excuser pour ce petit intermède. Reprenons notre correction. Bien nous en étions à la question de savoir pourquoi Dieu avait créé les humains.

Le Très Haut à créer les hommes pour les aimer et pour qu’ils l’aiment en retour. La situation se suffit a elle-même, et mes commentaire en l’état actuel de mes croyances, entrainerait un trop grand questionnement

Dieu a créé les humains pour les aimer et pour que nous humains l’aimons en retour. Nous sommes sa créature préférée d'ailleurs sans doute car nous avons notre libre arbitre.

Je vois que vous n’avez pas eu de mal à répondre à cette question. Donc continuons ! Et puisqu’il était question de pêcher tout à l’heure, j’attends vos réponses à ce sujet

Le fait de pécher pour le dogme aristotélicien consiste à pratiquer l’hétérodoxie. Il la défini selon quatre idées qui n’ont pas leur places dans la foi aristotélicienne que sont le schisme, l’hérésie, le paganisme et l’athéisme. Finalement, toutes voies qui nous font nous détourner de la vision aristotélicienne.

Le péché consiste à se détourner de Dieu, ne plus être en communion avec lui, à se rapprocher de la créature sans nom ! Donc faire le mal ! Le pécheur finira en Enfer, sur la Lune car seuls les Aristotéliciens pratiquant la Vertu iront au Paradis dans le Soleil.

Vos deux réponses se suffisant à elles mêmes et étant totalement complémentaires, on peut passer à la suite. Je vous demandais de me citer les sept pêchés.

Les Sept péchés capitaux sont :

l’Avarice, auquel s'est abandonné Belzébuth, est un attachement excessif à l'argent, il est donc l'ennemie de l'amitié, c'est pour cela que l'on dit qu'il ne doit pas y avoir d'histoire d'argent en Amitié.
Bélial s'est laissé ronger par l'orgueil, le second péché capital, son contraire est le don de soi, l'altruisme.
Puis nous avons la Gourmandise, un péché je pense très rependu, incarné par Asmodée.
Ensuite La colère par Léviathan et L'envie par Satan, leurs opposés respectifs sont la Tempérance et la Justice et enfin les deux derniers péchés capitaux sont l'Acédie et la Luxure, représentés cette fois par Lucifer et Azaze
l

Comme péchés capitaux nous avons la luxure, qui est la tentation du plaisir charnel, représenter par Azazel. Ensuite nous avons la gourmandise, qui est un excès de la bonne chair, qu’incarne Asmodée. L’orgueil, qui est représenté par Bélial, fait que nous apportons trop d’importance a notre personne. Lucifer, de par son expérience personnelle, représente l’acédie, et nous indique ce qu’il en coute de se détourner de la voie du Très Haut. Belzébuth est le chef de file de l’avarice, est du pécher consistant a accorder une trop grande importance aux bien matériels. Léviathan est la colère. Enfin Satan, incarne l’envie, qui est une forme plus pure de pratiquement tous les autres. Car l’envie est à l’ origine de tous les pêchers.

Le jeune homme se mit à sourire. Il n’y avait pas à dire mais les deux élèves en répondant chacun de leur côté, donnaient des réponses totalement complémentaires.

Bien, en voyant vos deux réponses en simultanées, on peut avoir ainsi une réponse tout à fait correcte, c’est pour ça que je vous invite à lire les propos de votre camarade de promotion.

Le Saint Livre ne posa aucun soucis pour les deux élèves, qui récitèrent sans problèmes non plus le credo.

Puisque vous connaissez tous les deux votre credo sur le bout des doigts, on va le regarder sous un autre angle. C’est pour cela que je vais vous le commenter maintenant.

Rick regarda les deux élèves avant de commencer le commentaire.

Je crois en le Très-Haut tout puissant : Alors vous affirmez croire en lui qui est le plus puissant et qui est au-dessus de tout. Lui seul est plus fort que tout être et plus fort que la créature sans nom.
Créateur du Ciel et de la Terre, Des Enfers et du Paradis : Alors le Très Haut a créé la terre et le ciel. Il a tout créé, c'est le créateur de toutes choses.
Juge de notre âme à l'heure de la mort : Oui IL est le juge de notre âme, lui seul décide si nous méritons la vie éternelle, lui seul décide de notre entrée au Paradis ou en Enfer.
Et en Aristote, son prophète : Aristote prophète du Très Haut.
Le fils de Nicomaque et de Phaetis : Qui est né de Nicomaque et de Phaetis.
Envoyé pour enseigner la sagesse : Oui Aristote a été envoyé par enseigner la sagesse transmise par le Très Haut, pour nous apprendre à faire des choix éclairés et dignes d'un vrai sage.
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés : Il est vrai, Aristote est venu nous enseigner les lois divines, il est venu chercher l'âme des hommes égarés pour les ramener au Très Haut.
Je crois aussi en Christos : Et bien, oui il faut croire en lui envoyé par le Très Haut.
Né de Maria et de Giosep : Il est né de Maria et Giosep ses parents biologiques, tous deux pieux.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis : C'est vrai Christos a voué sa vie pour nous, il nous a enseigné à suivre la voie du Très Haut, pour que nous puissions comprendre et aller dans la voie de la Vie éternelle et avoir ainsi accès au Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce : Ponce l'a condamné à être crucifié.
Il est mort dans le martyr pour nous sauver : C'est vrai il est mort sur la Croix pour nous montrer qu'il s'est sacrifié pour nous faire comprendre que le péché n'est pas le bon chemin et que le Très Haut ne nous oublie pas.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut : il a eu sa Vie Éternelle pour avoir aidé les enfants du Très Haut.
Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle. : Et bien oui croire en l'Église d'Aristote c'est croire en le Très Haut, la communion, le pardon aux péchés et en l'Action Divine c'est être Aristotélicien et affirmer l'appartenance à cette Eglise.


Le jeune homme laissa plusieurs secondes afin de laisser les élèves réagir éventuellement. Puis il continua

Le Credo est le texte fédérateur de notre Eglise, il est là pour faire grandir notre foi en notre cœur. Cette prière affirme notre foi et la crie au monde: il est le signe de notre union de croyants aristotéliciens. Il illustre aussi le dogme et le résume en quelques mots. Tous les aristotéliciens doivent le connaitre.

Cette prière est connue sous le nom de Credo (je crois, son premier mot en latin.) Cette supplication à l’appel à la Foi a été écrite par Olcovidus (107-139), poète romain, parmi les premiers aristotéliciens, du IIème siècle, martyr de la foi, mort en priant devant les lions qui allaient le dévorer, le Très Haut l'enleva à la souffrance par un infarctus.

Son but est d'affirmer les croyances et les vérités que nous affirmons en tant qu'aristotélicien. Elle est la prière de notre Union et fondamentale de notre Eglise et permet d’impliquer les fidèles dans les messes


Le jeune homme laissa quelques secondes de répit à ses élèves

Si vous n’avez pas de questions, nous allons corriger l’histoire des bans.

Pour les bans du mariage il me semble que c’est une ou deux semaines…

Ysaoth, vous qui avez vraiment envie d’épouser votre compagne, le doute ne doit pas être permis. En effet, si les bans ne sont pas publiés dans le délai réglementaire, le mariage peut-être annulé. Je vous invite donc à écouter la réponse de Carmen

Il faut qu'il soit publié au minimum 15 jours avant la Cérémonie. Mais il y a des exceptions, si la jeune femme est enceinte, on peut avancer la date du mariage déjà consommé et donc de ce fait réduire l'échéance de publication des Bans.

Le jeune homme sourit à ses deux élèves avant de reprendre.

Bien nous avons terminé les questions à proprement dit et j’ai corrigé vos professions de foi. Je dois avouer qu’elles m’ont toutes les deux surprises mais je dois vous féliciter tous les deux. Vous n’avez pas les mêmes motivations ni les mêmes objectifs dans la vie, mais je peux très bien comprendre vos attentes.

Rick sourit à Ysaoth

J’ai bien compris que vous aspiriez qu’à une chose, vivre en harmonie avec votre famille sous l’égide du Très-Haut. Je connais les difficultés que vous avez eu à trouver une personne vous apprenant la religion aristotélicienne et croyez bien que je déplore cet état de fait. Malheureusement dans notre royaume, trouvez des personnes prêts à s’investir dans la religion et après tout court, c’est de plus en plus rare et c’est peut-être ce qui explique ce manque cruel dans nos Eglises.

Puis il se tourna vers Carmen

Je vois que tu as bien étudié le livre des Vertus et je vois aussi que tes après-midi passées dans la bibliothèque du château te sert à quelque chose. Je te félicite pour cela. Tes parents seraient fiers de toi s’ils avaient pu lire ce que j’ai lu dans ta profession de foi.

Et pour la première fois de la journée, le jeune diacre sourit d’un ton bienveillant à sa cousine.

Avez-vous des questions ? Sinon, on peut envisager de remplir la preuve de votre pastorale qui vous ouvrira les portes du baptême.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaoth
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Lun 16 Aoû - 9:33

Il resta impassible lors du petit intermède entre Rick et sa jeune cousine. Rien ne l'énervait plus que les gens qui se mêlaient des choses qui ne les regardaient pas.

Puis avec le même intérêt que pour tout le reste du cours, il assistait a la dernière partie de la correction, voyant qu'enfin il arrivait a donner des réponses qui convenaient a son correcteur.

Puis, la pastorale semblait toucher a sa fin... Un moment qu'il se surpris presque a savourer tant il l'avait attendu.


Je n'ai pas de questions supplémentaires pour ma part Rick. Merci pour la qualité de votre enseignement, et votre disponibilité.


Le jeune homme inclina la tête vers son professeur pour le remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen_Esmée.
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   Mar 31 Aoû - 9:05

Quand la dernière correction fut faite, Rick annonça aux deux élèves que leur pastorale était terminée. La jeune fille néanmoins n'adressa pas un seul regard à son cousin, il fallait que l'orage passe...
Elle ramassa donc ses parchemins, et ses autres effets avant de se lever, elle serra la main d'Ysaoth.


Ce fut un Plaisir de faire ma pastorale avec un camarade tel que vous, je vous souhaite tous mes voeux pour votre mariage, ainsi qu'une longue vie. Qu'Aristote veille sur vous et les votres.

Après un sourire des plus sincère, elle se dirigea vers son cousin, celui ci semblait avoir déjà oublié l'incident de tout à l'heure, elle fit mine également pour que la pastorale s'achève sans une nouvelle dispute...

Elle déposa un baiser sur la joue de son cousin et se retira, ses livres lui manquait... surtout ceux concernant les cartes et l'Espagne... son voyage ou plutôt sa fuite se préparait déjà...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pastorale de Ysaoth et de Carmen - Juillet 1458
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Juillet 1458
» Napoleon_Louis - 10.X.1458 - R - TOP (Diffamation)
» [RP] Pastorale sur la Vita d'Aristote
» CDF 2011 - La Rochelle du 21 au 24 Juillet
» 14 juillet, pétard et feu d'artifice autorisé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Les exterieurs :: La chapelle Sainte Boulasse-
Sauter vers: