AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Sam 31 Juil - 10:13

Mimi


La jeune femme ouvrit grand la porte de leur demeure, et d'une voix fraîche et chantante claironna dès ses premiers pas à l'intérieur:

Mon ange, mon ange! Nous aurons bientôt de la visite!

Leur petit havre de paix n'étant pas bien grand, ils ne déménageraient pour le Domaine de Maussac au mieux que pour le mois suivant, la jeune femme eu tôt fait de s'apercevoir de l'absence de Topheez.
Elle s'installa devant l'écritoire et griffonna rapidement un petit mot à l'attention de son époux.


Citation :
Mon amour,

Je pars rejoindre la belle rouquine pour l'aider à se préparer, nous avons rendez-vous dans une auberge Testerine.
J'imagine combien elle doit être nerveuse, je le suis moi même terriblement pour elle mais tâcherais de ne point le lui montrer, tu sais mieux que quiconque combien elle est chère à mon coeur. Et puis ce n'est pas donné à tout le monde d'être témoin de l'union de ses filleuls...

Je ne peux m'empêcher de penser à notre cérémonie de mariage si parfaite, si merveilleuse, et de lui souhaiter de connaître en ce jour, et les jours qui suivront le même bonheur que le notre.

Aiguemarine et Nic nous visiterons plus tôt que je ne l'espérais, j'aurais pu sans doute attendre que tu nous rejoignes à l'Eglise pour te l'annoncer, mais ta douce, même terriblement en retard, ne peut résister à l'envie de partager même succinctement avec son ange de bonnes nouvelles.

Rejoints moi vite à la Teste,

Je t'embrasse

Ta femme, décidément heureuse et comblée

Mimi laissa le parchemin d'Aiguemarine en évidence à côté du sien.

Citation :
A Mimi,
Ma charmante homologue Cadurcienne,
D'Aiguemarine de Meyran,

Salut,

Les Montpensiérois arrivent en visite avec leur dernier né.
Nous devrions être là maximum sous 1 semaine, si nous ne traînons pas trop en route.

Bisous, et amitiés sincères.



Aiguemarine,
Dame de Sarliève


Autorisation de publication

Après avoir rassemblé ses effets et sa toilette, désireuse de faire honneur à Rub, et à Topheez, l'espéra t-elle, la brune referma la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Sam 31 Juil - 10:14

Topheez


Topheez était revenu un brin fatigué de l'université. Il y avait étudié de longues heures les compétences maritimes mais cela ne lui réussissait pas autant que la voie de l'état.

Il s'apprêta à ouvrir la porte en espérant y retrouver sa dulcinée, mais sa main ne rencontra qu'une résistance.


Tiens donc !

Il se pencha près du pot de fleur à droit de l'entrée et en ressortit une grosse clé qu'il glissa dans la serrure. La porte s'ouvrit et Topheez s'avança dans l'entrée. Il ne tarda pas à voire deux feuilles sur l'écritoire. Il saisit la première, celle de sa femme, dont il avait aisément reconnu l'écriture et la lut.

Bon sang ! Le mariage ! Le temps passe horriblement vite.


Un sourire à l'idée de revoir Aiguemarine, même si cela lui rappelait beaucoup la disparition encore inexpliquée de Kindjal. Il l'avait aperçue au Grand Festival de la Couronne mais n'avait pu tenir longue conversation du fait de l'enchainement des épreuves.

Il prit ensuite la seconde lettre, écrite par Aigue qui ne faisait que confirmer les paroles de Mimi.

Topheez reposa les deux feuilles et partit se changer afin de partir au plus vite vers La Teste retrouver sa tendre épouse. Avant de partir, il reposa la clé dans le pot de fleur à l'entrée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Sam 31 Juil - 10:15

Nictail


[Le débarquement des Sarliève.]

Et voilà, c'était fait, le couple et le petit Nathan étaient arrivés en Guyenne.
D'abord,f aire un petit tour du village, il est encore tôt.
Rencontrer quelques personnes en taverne. Le bourgmestre Souffledelune et sa compagne Mirbelle ainsi qu'une agréable personne du nom d'Amarante.

Mais, il fallait quand même aller voir Mimi. Enfin, si elle était là.
Ben vi, une Excellence qui se présente aux Ducales, ça a du travail.
Ils avaient pris le temps de passer au cadastre voir où habitaient l'ambassadrice et son époux L'après-midi se terminait quand ils arrivèrent tranquillement.
Un petit cadeau récolté au verger au passage. Souvenir de leur dernier voyage durant lequel Aigue s'était cassée le poignet. Quelques cerises ...




Allez, il est temps, Mimi est surement rentrée maintenant.
Nic frappe donc à la porte, assez fort pour être entendu.
Y'a plus qu'à voir quelqu'un venir ouvrir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Sam 31 Juil - 10:16

Aiguemarine


Un voyage aller des plus tranquille.
Hier, ils avaient fait halte dans "leur" grange à mi-chemin entre Tulle, Sarlat et Cahors...Oué, je sais, c'est pas très précis, mais c'est fait exprès pour garder l'endroit connu d'eux seuls...

Après un tour en taverne, à l'Université, au verger, au cadastre, le couple arriva devant la demeure de leurs hôtes.
Question : seraient'ils là ?!
Pas que, mais bon... aller squatter le Pont Valentré, Aiguemarine n'avait pas trop envie.
S'ils avaient été seuls, ça ne lui aurait pas posée de problème majeur.
Mais là, avec Nathan...
Et puis, bon, elle rêvait d'un bon lit la Dame de Sarliève car ces derniers jours, cela n'avait pas été trop le cas...

Nic avait ramené un panier de cerises, et tandis qu'ils attendaient sagement devant la porte, Aiguemarine ne pût résister et en piqua 1...
Tout en la savourant, elle regardait autour d'elle.
Son attention fût attirée par l'énorme cloche de la chapelle de Cahors.
Grimaçant légèrement, elle se tourna vers son époux...la bouche encore pleine, la mine un peu inquiète...


Dis mon Anche, j'echpère pas que les cloches choneront troch tôt le matin !

Devant l'air surpris de son époux, Aiguemarine termina sa bouche et continua...

Enfin, j'dis ça, mais c'est surtout pour notre fils, hein.

Léger râclement de gorge. Etait'elle crédible là ?!
Sûrement pas quand on connaissait la propension du couple à fréquenter assidûment les messes dominicales....hummm...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Dim 1 Aoû - 11:26

Mimi


Revenant du Palais de l'Ombrière, une brune marmonnant dans sa barbe, qu'elle n'avait fort heureusement pas, préoccupée par la longueur de la reconnaissance de leur Duc, par les rebondissements au sein du Conseil encore plus nombreux qu'il n'y paraissait déjà vu de l'extérieur, et par l'étendu du travail à fournir pour l'unir enfin face aux tâches ardues qui les attendaient tous, s'engagea dans la rue de la chevalerie.

Consciente et inquiète d'avoir pris du retard pour accueillir ses amis, Mimi allongea son pas et chassa instantanément tout autre pensée sitôt elle les aperçus devant leur porte, le petit Nathan attirant même d'avantage son regard attendrit que le panier de Nic pourtant alléchant, et dont le clin d'oeil amusant ne lui échappa pas un instant.

C'est avec un grand sourire qu'elle s'avança vers le si charmant couple et qu'elle retrouva sa parole volubile après les avoir chaleureusement embrassés.


Vous voilà enfin! Et dire que vous avez failli attendre...
Mon époux ne devrait plus tarder lui aussi, il a été retenu à l'université ou il se présente à l'élection du Recteur.
Vous avez fait bon voyage?


Relevant les dernières parole de son homologue qu'elle avait entendu en arrivant.

Ne t'inquiètes pas pour les cloches de notre magnifique Cathédrale, elles ne sonnes plus guère hélas, la chapelle Saint Gabriel est utilisée pour les offices.

Les yeux pétillants d'espièglerie encore plus que de gourmandise, la jeune femme avisa le présent de Nic, ne résistant pas à l'envie de les taquiner.

Un panier de Cerises? Quelle gentille attention, mais je vous vois tout deux sans séquelles consécutives à une cueillette, se pourrait-il qu'Aigue est apprit à dompter les échelles?

S'apercevant que son plaisir de les revoir lui faisait manquer à tout ses devoirs, la bavarde enchaina rapidement.

Oooh mais nous n'allons pas rester devant la porte, rentrons vite nous mettre à l'aise, votre chambre est heureusement déjà prête si votre adorable dernier né à besoin de repos.

Joignant le geste à la parole, Mimi leur ouvrit la porte et les invita à entrer dans leur modeste demeure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Dim 1 Aoû - 11:27

Aiguemarine


Alors qu'Aiguemarine attendait une arrivée plutôt par la porte, "l'attaque" ou plutôt l'arrivée de leur hôte se fit juste derrière eux.
Erfff, ou comment être grillé, surtout quand on dit des bêtises.
Aiguemarine fit un demi-tour sur elle-même, un grand sourire aux lèvres et la bouche encore pleine de cerises.
Bah quoi, lui coller tout un panier sous le nez sans qu'elle n'y goûte, ça n'aurait pas été humain.
Elle embrassa chaleureusement son amie, et l'écouta avec attention.


Bonchour Mimi ! puis, l'examinant sous toutes les coutures. Bah quoi, défaut professionnel dira t'on...
Tu es magifique. ça, c'est l'effet-cerise. S'apercevant qu'elle parlait encore la bouche pleine, Aiguemarine déglutit aussi vite que possible, la bouche pleine de noyaux, noyaux qu'elle s'empressa de cracher noblement dans une de ses mains.

Oups, pardon, je disais donc que tu étais magnifique !
Quant à notre voyage, il a été excellent.
Léger sourire en direction de son époux...

Puis Mimi la "rassura" ou "l'inquiêta", c'est au choix, au sujet des cloches.
Erfff, Cahors deviendrait'il un village peuplé de vilains hérétiques ?!
La foi et par là-même le clergé abandonnaient'ils les Cadurciens ?!
Aiguemarine ne pipa mot, sachant le sujet délicat ces temps çi en Guyenne.
Mais voilà que Mimi la taquinait concernant une histoire d'échelle.


Avec tout ça, désignant le panier...si tu ne nous concoctes pas quelque chose de bon, alors, tu ne seras pas bonne à marier. Quoi, tu l'es déjà ?! sourire espiègle...
Et oui, m'enfin depuis 1 an, j'ai fait d'énoooooooormes progrès avec les échelles, si si, je t'assure !
Et puis, tu sais à Montpensier, village forestier, on n'a pas tout ça, nous !
désignant au loin l'immense verger de Cahors...
Faut qu'on aille à Sarliève pour assouvir nos envies de fruits, puis plus bas à l'attention de son amie, ou à Cournon dans la cave du Baron, mais chutttt. Sourire malicieux...

Plein de choses à te raconter, et puis, toi tu me raconteras les derniers potins de la Guyenne, les élections, toussa, toussa...

Puis, Aiguemarine reprit son fils dans ses bras, un clin d'oeil complice à son époux et emboîta le pas de Mimi...bienheureuse qu'ils ne passent pas la prochaine nuit sous le Pont Valentré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Lun 2 Aoû - 10:17

Nictail


Voilà, ils patientaient doucement.
Aigue venait de piquer une cerise ! Pourvu que Mimi ne tarde pas trop, ou bien leur cueillette-cadeau finirait dans l'estomac de la gourmande.
Ben vi, elle ne résistait pas aux fruits !
Et elle adorait parler la bouche pleine ...


Oui, oui pour notre fils ! Je te crois ... mon Anche !

Nic éclate de rire en contemplant son épouse, qui continue de grignoter.
Mais, heureusement, voilà son Excellence Mimi.
Les salutations se font en douceur, Aigue est rassurée vis à vis des cloches.
Puis les taquineries commencent. Souvenirs, souvenirs. Aigue ,dans un arbre perché, voit une cerise éloignée. Et sans réfléchir, se penche et tombe. résultat, pas de cerise mais un poignet cassé. Depuis, la belle s'est ... entrainée !
Les amabilités s'enchainaient, les gentillesses, les tendresses.

Enfin, ils entrèrent dans la petite maisonnée de leur amie.


Heureux de vous voir, votre Excellence ! Large sourire.
C'est mignon chez toi ! J'espère que tu vas bien les utiliser nos cerises si difficilement acquises.
Ah, la chambre est prête, je peux faire la sieste !

Nic rit doucement, très amusé par ses bêtises.
Les derniers potins ! Chouette, mais pas trop élections hein ...

Puis Nic prend Nathan doucement et le colle dans les bras de Mimi.
Parait que tu voulais le voir avant sa majorité.
Je te présente donc Nathan, le dernier né de la famille Sarliève.
Un petit ange parmi les anges. Regarde comme il est mignon, beau comme sa mère. Et calme comme son père !
Mais, c'est pour quand votre premier enfant à vous ?!

Sourire espiègle vers la Guyennoise Ben hey, chacun son tour !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Mer 4 Aoû - 10:32

Mimi


Amusée d'avoir surpris Aigue en flagrant délit de gourmandise, comme par les quelques bribes de conversation que son accueil à revers involontaire lui avait permis d'entendre, le sourire de la brune, stoïque même face à l'inspection flatteuse de la médicastre, ne cessa de s'élargir tandis qu'elle les invitait à entrer en leur répondant.

Bien le bonjour, cher Ex Excellence!

Les yeux pétillants, Mimi piqua à son tour une cerise dans le panier, s'appliquant à ranger aussi noblement que la dame le noyau dans sa main, tout en tentant de les rassurer sur ses qualités d'hôtesse.

Nous devrions pouvoir trouver plusieurs utilisations à ce petit plaisir sucré, après tout je suis talmelière, même si je n'ai plus l'occasion de vivre de mon fournil.
Et pour le reste, parce que je ne vous infligerais pas mes piètres talent de cuisinière au risque de vous faire fuir prématurément notre hospitalité, je compte sur Esterel pour nous mijoter de bons petits plats.


Hochant la tête, complice, elle renchérie doucement à l'intention d'Aiguemarine :

Je t'envie, j'ai bien essayer de piller.. visiter celle de Blanquefort, mais le garde patibulaire ou le regard narquois de ma future suzeraine m'ont toujours surpris dans mes desseins...

Je compte sur vous pour les potins, cela me changera des notre, mais je vous raconterais tout, il ne sera pas dit qu'une bavarde comme moi sera en reste.

Et pan, voilà qu'elle se retrouve avec le mouflet dans les bras, ce qui la fait immédiatement rire, puis fondre face à la frimousse intriguée qui la dévisage.

Merci... Nic. Je suis touchée que tu es fait cas d'au moins un de mes solides arguments, destinés au plaisir de vous voir!

Mais c'est vrai qu'il est beau comme sa mère
Ignorant délibérément le "calme comme son père" pour lui rendre la monnaie de sa pièce.

J'espère que nous seront bientôt comme vous des parents comblés, mais les voies du Très Haut son impénétrables...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Mer 4 Aoû - 10:33

Nathan




Ils étaient arrivés devant une grande bâtisse.
Nathan, d'abord dans les bras de sa mère ne comprenait pas trop ce qu'ils attendaient.
Mais elle le délaissa un peu rapidement à son goût pour une poignée de cerises. Tsss...
Et alors qu'il s'apprêtait à manifester son désaccord vis à vis de sa mère, une Dame arriva derrière eux.

Le petit garçon, dans les bras de son Père la regarda, intrigué, quelques instants, puis lui fit un sourire charmeur.
Tout ce petit monde s'embrassa...
Ils pénétrèrent ensuite dans la maison.
Avec le contraste, Nathan plissa les yeux un peu, le temps de s'habituer.

L'endroit semblait chouette.
Il commençait donc à se trémousser dans les bras de son père pour en descendre, quand ce dernier le colla dans les bras de l'inconnue.


Da Da ? Bllll Da Da !!!!
Bzzzzzzz, hé...Blll...Bzzzz
'Ibon lé... Blll Da Da ?



*Hey, Papa ? Humpfff, Papaaaaaa !!
Mais tu fais quoi là ? Heyyyyyyyy...
Allez, viens me récupérer ! je te donnerai mon lait des 15 prochains jours si tu fais ça pour moi.
Pis, je serai sage.
Allez, tapes m'en 5 si t'es d'accord.


Nathan se trémoussa dans les bras de Mimi, tendant ses mains vers son Père...


-------------------------------------------------------------------------------------
Dernier né de Nictail et Aiguemarine
Petit frère d’Athalia, Thomas et Aurore

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Mer 4 Aoû - 10:34

Aiguemarine


Aiguemarine admirait l'agencement intérieur de la demeure de Mimi et Topheez, tandis que son homologue conversait avec son époux.
Simple mais raffiné. Un peu comme chez eux, à Montpensier.
D'ailleurs, faudrait qu'elle pense à envoyer un mot au Cadastre pour demander qu'ils mettent une annonce de mise en vente.

Puis, quelque peu fatiguée par la longue chevauchée de la nuit, Aiguemarine avisa un siège et se laissa choir.
Elle sourit, attendrie, de voir son fils dans les bras de son amie, et ne pût s'empêcher d'esquisser un franc sourire quand Mimi parla du Très haut.
Que venait faire 'Stote dans la conception d'un enfant ?!


Des potins...voyons voir ! fait mine de réfléchir quelques instants...
Le BA se remet doucement de son pillage, mais le chemin est encore long.
Z'ont même à la fin du mandat de régence, vendus les Conseillers Ducaux pour renflouer un peu les caisses.
Paraît que ça a bien marché ma petite idée.


Fait une pause quelques instants.
Leur voyage était loin d'être anodin. Sûrement le dernier avant un moment, très long moment...

En fait Mimi, si nous sommes là, outre le plaisir de venir te voir, bien entendu...j'ai une nouvelle plus personnelle à te faire part.
J'ai démissionnée de toutes mes charges en Bourbonnais-Auvergne, car d'ici peu, nous le quittons pour aller vivre en Orléanais, à Gien.
L'occasion pour nous de mener notre projet de bâteau.


Aiguemarine ne savait pas comment son amie allait réagir.
Aussi, ouvrit'elle sa besace afin de sortir l'annonce officielle que le Chancelier avait eu la gentillesse de lui transmettre...


Benoit560 a écrit:
Citation :
Bourbonnais-Auvergnats, amis et alliés,

En ma qualité de Chancelier du Bourbonnais-Auvergne, j'ai le regret d'annoncer le départ de Dame Aiguemarine et de Dame Elegie de Balsac

Dame Aiguemarine, et Dame Elegie de Balsac,nous ont fait part de leur démission.

Nous leur souhaitons une bonne continuation et je les remercie pour le travail effectué en notre Chancellerie.


Rédigé au Château de Clermont, le 26 Juillet de l'an de grâce 1458.

Pour le Duc, Lanfeust de Troy

Benoit560
Chancelier du Bourbonnais-Auvergne


Voilà, c'était dit.
La Dame planta son regard dans celui de son amie.
Quelques regrets car les 2 jeunes femmes se verraient moins fréquemment sûrement.
Mais une amitié profonde les liait toutes 2.


Sinon, je sais que Ranya et son compagnon envisagent aussi de passer, non ?!

"Aiguemarine, ou comment essayer de changer de sujet vite fait, bien fait."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Jeu 5 Aoû - 10:00

Nictail


Nic souriait en observant le sourire de Mimi.

Oui, j'ai suivi tes arguments de choc. Z'étaient trop impressionnants !
En tout cas, je vous souhaite d'être des parents aussi comblés que nous. mais, tu sais, Stote n'y est pas pour grand chose ... Tu veux qu'on t'explique comment on fait les bébés ?!


Un franc éclat de rire vint ponctuer cette déclaration.
C'était très agréable les retrouvailles entre amis !
Mais déjà Nathan ronchonnait et tendait les bras vers son Papa.


Bah alors mon petit coeur, mes bras te manquent ?!
Pourtant, Mimi est gentille ... Oui, d'accord Nathan, je te reprends.
Désolé Mimi, mais Monsieur est aussi ... exigeant que sa mère, on va dire !


Un sourire et le bambin rejoint son père.
Puis, les deux "hommes" écoutèrent les commères sur les derniers potins bourbonnais.
Avant d'arriver au fait principal de leur visite.
A ce moment, Nic se positionna près de son épouse, lui passant un bras autour de l'épaule, Nathan lui collant un bisou baveux sur la joue.
Dans ce moment important, Aigue avait besoin du soutien de sa famille. Nic savait combien c'était dur pour elle. Pas besoin de parole, juste une présence ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Jeu 5 Aoû - 10:01

Topheez


Qui donc veut se faire mener en bateau ?

Grand sourire. Topheez venait juste d'entrer dans la demeure. Il ôta sans attendre son chapeau afin d'accueillir les visiteurs que lui avaient annoncé sa belle. Il s'approcha de leur hôte et les salua chaleureusement.

Comment allez vous ? Cela fait un bon bout de temps ! Vous avez fait bonne route au moins ?

Il enchaina plusieurs questions sans même se rendre compte qu'il risquait d'assommer les invités avant même qu'il n'ait eu l'occasion de lui répondre.

Puis constatant qu'ils étaient tous debout, il poursuivit en leur indiquant les chaises trônant autour de la table


Asseyez vous donc, ca ne coute pas plus cher...

S'approchant de son épouse, il lui déposa un baiser sur la bouche avant de lui chuchoter.


Ne bouges pas, je vais chercher quelques bouteilles pour se rafraichir le gosier. Puis frottant doucement du plat de la main le dessus de la tête du petit, il ajouta en direction des parents

Il est bien mignon votre bout'd'chou. Il a l'air en pleine forme.

puis vers l'enfant tout bas, mais d'un air suffisamment solennel pour qu'il comprenne l'importance de la mission qu'il lui donnait rien que dans le ton de la voix.

Je te confie ma femme quelques instants, prends bien soin d'elle

Topheez se dirigea ensuite d'un pas enjoué vers la cave pour y chercher quelques bouteilles de Bordeaux.

Je reviieeeeeeeennnnnns !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Mar 10 Aoû - 9:25

Mimi


Oui, j'ai suivi tes arguments de choc. Z'étaient trop impressionnants !

La brune éclata de rire, puis marmonna faussement indignée

Oui oui je me doute!...


En tout cas, je vous souhaite d'être des parents aussi comblés que nous. mais, tu sais, Stote n'y est pas pour grand chose ... Tu veux qu'on t'explique comment on fait les bébés ?!

Légèrement rougissante, elle répondit cependant sans se défiler.

Ahhh mais rassures toi, je pense que nous avons la bonne méthode... Nous nous y consacrons avec ardeur.

Le ton badin laissa place à un sentiment de culpabilité pour n'avoir jamais avoué une fausse couche à son époux alors qu'elle rentrait seule à Cahors.

Mais le petit Nathan offrit une salvatrice diversion en réclamant les bras de son père, et sa maman un sujet de conversation des plus important, le voile qui avait obscurcit un instant son regard s'estompant tout à fait.


En fait Mimi, si nous sommes là, outre le plaisir de venir te voir, bien entendu...j'ai une nouvelle plus personnelle à te faire part.
J'ai démissionnée de toutes mes charges en Bourbonnais-Auvergne, car d'ici peu, nous le quittons pour aller vivre en Orléanais, à Gien.
L'occasion pour nous de mener notre projet de bâteau.


Mimi se laissa choir sur une chaise, ben oui il fallait bien rendre crédible l'effet de surprise même si au fond elle se doutait bien que cela arriverait, mais Aigue avait du user de cet argument là aussi pour trainer Nic en Guyenne.
Son amie avait déjà évoqué ce projet, mais la jeune femme n'avait pas voulu s'appesantir dessus, repoussant la sensation de perte qu'elle ne manquerait pas d'avoir et qu'elle ressentit malgré tout à cette confirmation.


C'est à cet instant que son époux, les rejoignit, rebondissant sur le mot bateau qu'il avait entendu.
S'en suivi d'amicales salutations, et une foule de questions avant qu'il ne disparaisse à la cave pour faire honneur à leurs invités.

Un sourire aux lèvres, attendrie par l'empressement de son ange, la jeune femme se retourna vers Aigue, et après avoir parcouru le document présenté tenta de la rassurer.


Je dois dire que je redoutais cet instant, et les conséquences que j'ai sans nul doute occultées.
Mais je ne peux que vous souhaiter de trouver ce que vous cherchez ainsi qu'une bonne installation avec votre merveilleuse famille à vos côtés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Mar 10 Aoû - 9:26

Nictail


Mimi avait rassuré Nic sur "Comment faire les bébés ?!". C'était déjà ça.
Puis Topheez entra, l'air très enjoué. Ou au moins, en grande forme.
Il posa plein de questions et s'empressa de filer à la cave chercher des bonnes bouteilles.

Les deux jeunes femmes poursuivirent leur discussion.
Mimi se laisse tomber sur la chaise, elle semblait vraiment affectée par la nouvelle. L'amitié entre les deux ambassadrices était vraiment forte.


Je dois dire que je redoutais cet instant, et les conséquences que j'ai sans nul doute occultées.
Mais je ne peux que vous souhaiter de trouver ce que vous cherchez ainsi qu'une bonne installation avec votre merveilleuse famille à vos côtés.


Merci Mimi, c'est très gentil !
Et puis, vous pourrez toujours vous voir. Ce sera l'occasion de voyager après vos différents mandats ! Si si, chacun son tour !


Sur l'entrefaite, Topheez revint les bras chargés.
Miam alors, ça allait être un encore plus agréable moment.


Donc, puisque ... tu ... vous ... tu t'es enfui avant qu'on te réponde ...
Nous comptons acheter un bateau pour nous promener sur la Loire. Et pour cela, nous allons déménager en Orléanais.
Et comme tu le vois, nos épouses sont tristes, car elles ne seront plus homologues ... Alors, si tu nous servais à boire pour faire passer tout ça ?!


Un large sourire, un petit baiser sur le front de Nathan.
Un gros câlin à trois avec Aigue, et un petit avec Mimi.
Ben vi, Nathan, il est doué pour consoler ... Avec son tit air tout mignon.
En tout cas, un doux moment entre amis s'annonce ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Mar 10 Aoû - 9:28

Aiguemarine


Aiguemarine avait un peu évoquée le sujet, oui... Sans réellement donner de détails, restant évasive.
Et puis, le projet avait pris forme dans leurs esprits ; un voyage en Orléanais leur avait permis de vraiment savoir ce qu'ils voulaient faire de leur avenir.


Je dois dire que je redoutais cet instant, et les conséquences que j'ai sans nul doute occultées.
Mais je ne peux que vous souhaiter de trouver ce que vous cherchez ainsi qu'une bonne installation avec votre merveilleuse famille à vos côtés.


Merci Mimi, c'est très gentil !
Et puis, vous pourrez toujours vous voir. Ce sera l'occasion de voyager après vos différents mandats ! Si si, chacun son tour !
Donc, puisque ... tu ... vous ... tu t'es enfui avant qu'on te réponde ...
Nous comptons acheter un bateau pour nous promener sur la Loire. Et pour cela, nous allons déménager en Orléanais.
Et comme tu le vois, nos épouses sont tristes, car elles ne seront plus homologues ... Alors, si tu nous servais à boire pour faire passer tout ça ?!


Elle laissa Nic répondre au couple, hochant de la tête... souriant lorsque son époux hésitait entre le vouvoiement et le tutoiement avec Topheez.
Il est vrai que le couple connaissait davantage Mimi.

Reprenant contenance, et essayant d'arborer un sourire de façade, Aiguemarine ajouta...


Oui, Nic a raison. Et puis, voyager un peu pour venir nous voir vous fera du bien.
On pourra même vous faire découvrir divers dûchés depuis les flots, si ça vous tente ?!


Puis, rajoutant plus doucement à Mimi...

Paraît que les femmes portent malheur sur un bâteau. Du coup, ce sera Nic le Capitaine du Mirabella.

Le couple devisa un long moment avec Mimi et Topheez.
Puis, la fatigue aidant, ils prirent congé et allèrent se reposer...


*********************************************************

[ Quelques jours plus tard...]

Ils avaient bien profité de leur séjour, visitant quelques endroits, dont le lavoir, le verger, et avaient même participés à un jeu de tir à la corde concernant les sous-vêtements de LevanIII.
Mais l'esprit d'Aiguemarine était déjà ailleurs, là-bas sur Montauban.
Au départ, elle s'était refusée à y faire un saut ; trop de souvenirs douloureux...mais, de drôles de choses semblaient se tramer dans la cité réformée Montalbanaise.
Il fallait qu'Aiguemarine en aie le coeur net.
S'en suivit une longue discussion avec son époux. Et ensemble, ils prirent la décision...
Ne restait plus qu'à remercier et prévenir leurs hôtes de leur prochain départ.

Mimi & Topheez, Capitaine pour l'une, et Recteur pour l'autre, rentraient tard chez eux.
Aiguemarine, après s'être occupée d'allaiter Nathan, se décida à les attendre pour leur faire part de leur décision.
Un livre sur la navigation dans la main, la Dame de Sarliève s'installa confortablement sur un siège, et attendit patiemment leurs retours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Mar 10 Aoû - 11:30

Mimi


La brune avait prévu de rentrer tôt, son époux et elle même ne profitaient que trop peu de la présence de leurs invités, ce qui la contrariait pour beaucoup ces derniers jours.
Mais voilà, bonnes résolutions, perte de la notion du temps...
Enchainant ses déplacements du Fort au Palais, et inversement, Mimi avait également fait un "croché" du côté de l'ambassade... Sa nouvelle homologue venait déjà de prendre ses quartiers, et puis le Duc y faisait visite.
C'est la mine contrite qu'elle poussa sa porte pour retrouver l'adorable couple, d'autant plus que son époux avait lui même été retenu à l'université.
Quels piètres hôtes! Choisissant de masquer sa gêne par une allégresse exagérée, Mimi claironna :


Hey hooo, bonsoir les Montpensiérois!

Un éclair de lucidité, la jeune femme mit la main devant sa bouche. Quelle cruche, et si le petit Nathan dormait!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   Mar 10 Aoû - 11:31

Aiguemarine


Aiguemarine releva le nez de son bouquin en entendant la voix de son hôte.
Lui répondit du tac au tac...

Sont ici les Montpensiérois ! enfin, juste 1/3.

Elle posa son livre et s'avança vers Mimi, la serrant chaleureusement dans ses bras.

En fait, Nic finit de s'occuper de nos montures, aidé par Nathan... Large sourire...
Nous allons faire un saut à Montauban, voir Emi. Elle s'arrêta volontairement dans sa phrase.
Devait'elle lui dire toutes les raisons de leur visite là-bas ?! non, ce n'était pas nécessaire.
Connaissant Mimi, ça l'inquiéterait...et elle ne le souhaitait nullement.


Merci pour votre accueil, en tous les cas.
Notre séjour fût plaisant, et je vais tout faire pour que nous repassions par Cahors pour le retour.
Merci à vous 2 de votre hospitalité.


Aiguemarine termina de rassembler les quelques effets qui lui restaient dans sa besace, et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, embrassa une dernière fois son amie, et s'en fût rejoindre ses 2 amours déjà prêts à prendre la route...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite à une future ex-homologue (31 Juillet 1457)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cérémonie - juillet... 1457
» Acm : Esclavagisme - 6 juillet 1457 [acmxxx]
» Visite de Manuel Valls, Premier ministre, le 24 juillet 2015
» Dijon-Longvic le 3 juillet 2009. Visite de la base BA102
» Une visite au Domaine Bruno Clair (17 juillet 2013)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Des archives diverses et variées.-
Sauter vers: