AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:17

Nictail


Après une bonne nuit de repos, les époux avaient été réveillés par les cloches prévenant de la messe dominicale. Mouarf, c'était ce qu'ils craignaient. Nathan n'avait pas aimé non plus ...
Contraints et forcés, il se levèrent et se préparèrent. Mimi était déjà partie rejoindre le conseil, mais un petit-déjeuner était en place pour eux.
C'était vraiment très gentil, très agréable de sa part.

Puis, ils décidèrent de se promener un peu.
Il faisait plutôt chaud, et il était préférable de sortir le matin.
Et au gré de leur ballade, ils trouvèrent le lavoir de Cahors.


Tiens, ça faisait longtemps que nous n'avons pas été à un lavoir.
Cela me rappelle des souvenirs ... pas toujours très gentils ...


Sourire doucement, se remémorer sa jeunesse.
A Bourbon en premier lieu, et puis un peu partout après.
Pousser, être poussé dans l'eau ... Jeu amusant, embêter le monde ...


Si on s'asseyait un peu ?! Pour profiter de la fraicheur ...

Et Nic s'assied donc sur le nord du lavoir.
C'est agréable d'être près de l'eau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:19

Aiguemarine


Dimanche, jour du Seigneur...pour tout le monde, enfin presque.
Un couple et leur enfant s'étaient promenés dans le village de Cahors, et en avait profité pour se rendre non pas à la messe dominicale, mais au lavoir.

Aiguemarine écouta en souriant son époux...


Tiens, ça faisait longtemps que nous n'avons pas été à un lavoir.
Cela me rappelle des souvenirs ... pas toujours très gentils ...


Normal, je dirais.
La noblesse a cet inconvénient qu'il faut avouer que c'est *Ma* qui fait presque tout.
Mais, surprise mon Ange !
Puis plus bas... *Ma* n'étant pas là, et notre fils n'ayant presque plus rien à se mettre, je t'ai préparée un peu de linge.

Elle posa son fils au sol qui gazouillait gentiment, ouvrit sa besace, en extirpa quelques vêtements qu'elle lui colla dans les mains.
Il restait un pain de savon posé un peu plus loin, sur le rebord.
D'un air innocent, Aiguemarine se leva et alla le récupérer.
Elle le mit dans les mains de son époux, et repris à la hâte son fils dans les bras.
La seule façon d'échapper à un bain.

Vas-y...nous, on te regarde.

Aiguemarine lui fit un sourire taquin et s'installa sur le rebord, guettant la réaction de son époux.
Bouhhh la vilaine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:19

La Mère Denis


Après s'être défoulée aux joutes nautiques, la mère Denis revint à ses premiers amours, le lavage de son linge...
Alors qu'elle était encore à quelques mètres du lavoir, elle aperçut une femme en train de lui voler sa savonnette...oubliée ici depuis quelques temps.

Non mais j'y crois pas! Pas gênée celle là!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:20

Nictail


Nic était là bien, entouré de son épouse et de leur petit dernier.
Mais, il n'avait pas vu venir ce que lui réservait son épouse.


Normal, je dirais.
La noblesse a cet inconvénient qu'il faut avouer que c'est *Ma* qui fait presque tout.
Mais, surprise mon Ange !


Elle n'avait pas tort, c'était *Ma* qui s'occupait de toutes ces choses.
Un inconvénient, il est vrai. Et pourtant, il s'en sortait très bien auparavant.
Mais cela leur permettait aussi de faire d'autres choses.


*Ma* n'étant pas là, et notre fils n'ayant presque plus rien à se mettre, je t'ai préparée un peu de linge.

Elle lui avait préparé un peu de linge ... Qu'est-ce que ça voulait dire ?!
Non, elle ne lui avait pas fait ça ?! Non, quand même pas !!
Mais si ! Elle lui collait vêtements de voyage et savon dans les bras. Et elle s'installa, sourire aux lèvres, Nathan dans les bras pour se "protéger" de toute vengeance immédiate !

Il grommela entre ses dents et se mit au travail.
Ben vi, elle l'avait bien eu. Il pouvait s'attendre à plus ou moins tout, mais alors ça ! Non, ça ne l'avait pas effleuré.
Et tout en s'appliquant à nettoyer leurs affaires - ce qui lui rappelait ses souvenirs des premiers temps à Bourbon - il prévint son épouse gentiment.


Bon, j'avoue, tu m'as bien eu !
Mais, crois-moi, tu me paieras ça très cher.
Et la vengeance est un plat qui se mange froid. Je compte te surprendre !

Un sourire espiègle pour ponctuer cette "menace".
Jamais il ne lui ferait de mal, mais la titiller, oui, avec plaisir.
Heureusement qu'il n'y avait pas trop de vêtements à laver.

Tssss, ça faisait longtemps, que je n'avais pas fait fait ça. Quelques petites éclaboussures plus tard ... Oups, désolé, pas fait exprès.

Et ils continuèrent de parler de tout, de rien. Du beau temps, de Mimi.
Sa maison, l'air de Cahors, l'Université ... Tout plein de choses.
Et une fois la lessive terminée, Nic se rassit près de son épouse !


Voilà mon Ange ! J'ai bien travaillé ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:21

La Mère Denis


Elle augmenta alors la cadence de son pas, mais une violente crampe la paralysa.
Totalement soumise à la douleur, elle préféra serrer les dents...des fois que la mère Didjiou soit dans les parages.
Retrouvant sa santé au bout de longues minutes où sa savonnette maigrissait à vue d'oeil, elle reprit sa marche jusqu'à parvenir à leur hauteur.
Elle se saisit alors brusquement de son savon dans les mains de l'homme, non sans avoir fusillé sa douce du regard, puis elle se mit à la tâche tout en maugréant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:22

Aiguemarine


La surprise passée, son époux se mit bon gré mal gré à la lessive des affaires de Nathan.
Bon, il maugréait et bougonnait un peu, mais surtout il la mettait en garde.
Aiguemarine se mordait la lèvre pour ne pas rire.
Venant de Nic, elle savait que la "menace" était sérieuse.


Bon, j'avoue, tu m'as bien eu !
Mais, crois-moi, tu me paieras ça très cher.
Et la vengeance est un plat qui se mange froid. Je compte te surprendre !


Rentrant dans son jeu...

D'accord mon Amour...même si tu n'as pas besoin de ça pour me surprendre.
Léger sourire qui ponctue la fin de sa phrase...

Nic en avait terminé quand soudain une bonne femme s'approcha d'eux, et sans un mot, s'empara du morceau de savon qu'ils venaient d'utiliser et la fusilla du regard.
Mais pour qui se prenait'elle celle là ?!


Une petite voix intérieure se fit entendre : "Diplomate Aigue ! restes diplomate ! Surtout avec les anciens.
Mouais, tu parles...
Aiguemarine était respectueuse, si tant es qu'on le soit avec elle, ce qui n'avait pas été le cas dans la situation présente.

Mains sur les hanches, elle regarda la bonne femme s'éloigner et se mettre à la tâche, puis l'invectiva ; le ton de sa voix restant ferme mais toutefois posé.


Dites donc vous ! Vous avez de drôles de manières de demander du savon.
Seriez vous donc muette ?!
Si non, moi je m'appelle Aiguemarine, et vous c'est quoi votre petit nom ?!


Moui, bon ...là, c'est sûr, Aiguemarine se moquait un peu de la femme ; mais cette dernière l'avait quelque peu cherchée.
Puis, se tournant vers Nic qui lui demandait si ça allait pour la lessive, elle se détourna de la bonne femme, jeta un oeil rapidement aux vêtements mouillés de Nathan, puis murmura à son époux...


Ca me semble très bien tout ça. C'est toi le meilleur.
L'accueil Cadurcien est toujours aussi...particulier ! Hummm...
En tous les cas, si elle me cherche la vieille, sois sûr qu'elle finira les fesses au frais, au fond du lavoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:23

Nathan




Chouette, de nouveau une promenade avec ses parents.
Nathan était heureux ; pour une fois qu'il pouvait les avoir pour lui tout seul sans les partager, il n'allait pas s'en priver.
Et les voilà arrivés près d'un grand bassin, avec de l'eau plus ou moins propre.
Le petit garçon, libéré des bras de sa mère, se mit à fureter un peu partout à 4 pattes.
Tiens donc, mais que faisait Papa là ?
Le petit bonhomme s'agrippa de toutes ses forces au rebord du bassin afin de se relever.
Après quelques essais infructueux, il y parvint.

Mais voilà qu'une Dame s'approchait d'eux ; Nathan l'observa de ses yeux tous ronds, surtout lorsque cette dernière lança un méchant regard à sa mère.
Dommage qu'il soit encore trop petit.
S'aidant du rebord, Nathan se rapprocha de son papa, quand sa mère interpella la dame et lui tint à peu près ce langage, serrant un poing, et bougeant un bras.


blllzzzzzz...Dada...bllllzzz,
Baboummm, bllzzz, bim bam
Hé Dada, té bllllzzzzzzz, Mama
Blzzzz, ibon lé ?



*Hey dis Papa, regardes. Maman l'a l'air en colère là.
Toute façon, Maman c'est la plus forte.
On parie Papa ? Allezzzz, dis on parie un verre de lait.



--------------------------------------------------------------------------------
Dernier né de Nictail et Aiguemarine
Petit frère d’Athalia, Thomas et Aurore

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:24

La Mère Denis


La lavandière frottait énergiquement un de ses tabliers maculé par une tâche de sang alors qu'elle avait égorgé un de ses lapins.
Après avoir subi sans mot dire la fonte de sa savonnette, son enervement était tel, qu'elle avait oublié au préalable de nettoyer la tâche à l'eau froide si bien qu'à présent elle paraissait indélébile... ce qui ne faisait que l'énerver un peu plus.
Et voilà que la donzelle remettait une couche en lui faisant la leçon...

Non mais celle la, je vais lui montrer de quel bois je me chauffe...
Demander DU savon...
Elle s'arrêta alors en plein labeur, chose qu'elle ne se permettait même pas avec la mère Didjiou, et la toisant du regard, elle lui répondit ironiquement.
Aurait-il fallu que je vous demandasse MON savon en vous souriant après m'être assuré que vous en aviez fini avec lui?
Soutenant son regard, elle soupira profondément avant de rajouter:
Quant à mon petit nom, je ne vois pas en quoi il pourrait vous être utile, mais celui de ma savonnette s'appelle revient, et son nom entier...
Puis elle tourna la tête et se remit à frotter...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Dim 1 Aoû - 11:25

Aiguemarine


Aurait-il fallu que je vous demandasse MON savon en vous souriant après m'être assuré que vous en aviez fini avec lui?
Quant à mon petit nom, je ne vois pas en quoi il pourrait vous être utile, mais celui de ma savonnette s'appelle... et son nom...


Aiguemarine, surprise de la verve de la bonne femme, se retourna vers elle, l'air passablement agacé.
Yeux bleus qui virent au gris...fixant la Mère_Denis.


Ah, votre savon ?! y'avais pas de nom marqué dessus quand je l'ai trouvé.
D'ailleurs, rien ne me prouve qu'il s'agisse du vôtre.
Au pire, fallait ranger vos affaires ma bonne dame !


Sourire ironique.
Nathan avait fait quelques pas, bien accroché au rebord et avait rejoint son père.
Aiguemarine en profita pour fouiller sa besace, en sortit sa bourse et extirpa quelques écus.
L'on sait tous où mène la cupidité ; enfin, pour la bonne femme, ça la mènerait sûrement pas où elle l'avait prévu.

S'approchant de la mégère qui s'affairait toujours à sa lessive, elle fit tinter les écus contre le rebord du lavoir avant de les jeter dans le bassin.


Voilà pour vous dédommager de VOTRE savon ! manquant de rajouter "qui n'est peut-être pas le vôtre"... puis prenant un air désolée...
Oupsssss... bête ça, mais votre dédommagement pécunier coule là.
Si j'étais à votre place, je me dépêcherai.
Vous voulez que je vous aide à aller les chercher ?!
Suivi d'un sourire carnassier...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Lun 2 Aoû - 10:11

La Mère Denis


La jeune femme ne manquait pas de répondant, ce qui ne fit qu'agacer la mère Denis.
Depuis le temps qu'elle laissait son savon ici, jamais il lui était venu à l'idée que d'autres puissent oser s'en servir... surtout que le lavoir c'était un peu son deuxième "chez soi." Désormais, elle le rapporterait systématiquement chez elle.
Aiguemarine s'approcha alors d'elle avant de perdre volontairement quelques sous dans le lavoir, et la mère Denis crut à un geste maladroit de sa part.
La mégère s'arrêta de nouveau alors qu'elle rinçait son linge dans l'eau claire et tout en voyant les pièces tomber peu à peu, elle répondit.

Et vous croyez que le savon je l'achète? pffff on aura tout vu.
De la cendre, du saindoux, un oeuf, et de l'eau...
Décidément la jeunesse d'aujourd'hui est si empotée, qu'elle préfère acheter...

La mère Denis ricanna avant de s'armer de son outil fétiche, le battoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   Lun 2 Aoû - 10:12

Nictail


Une vieille bonne femme était soudain venue les "agresser" pour prendre le savon.
Aigue avait décidé de se charger d'elle à sa manière !
Nathan venait doucement le rejoindre et lui "parler".
Bon, comme d'habitude, Nic ne comprenait pas tout aux baragouinements de son adorable petit ange. mais le poing serré et les "Bim Bam Boum" ne laissaient guère place au doute.
Le petit garçon voulait en découdre, ou bien il sentait de la tension dans l'air.
Dans tous les cas, il soutenait clairement sa maman.

Nic sourit à la remarque privée de son épouse. Ah lala.
Puis, il suivit la conversation animée entre les deux femmes.
Il laissait faire un temps ... Aigue "s'amusait" avec elle, c'était intéressant.
Cependant, Nic en avait assez vu. Ils n'étaient pas venus en Guyenne pour se faire enquiquiner par le première vieille venue.
Nathan dans les bras, il vint se poster aux côtés de son épouse.


Bon, cela suffit !
Quand bien même il s'agirait de votre savon, ce qui n'est nullement prouvé, il y a des manières de le récupérer. Je constate que la Guyenne est minée jusqu'à ces pauvres petites vieilles mégères.
Vive l'accueil Cadurcien !
Moi qui avait cru que de bonnes âmes mettaient du savon à disposition des plus démunis qui n'ont même pas les moyens de se faire un savon ...

Pour le dédommagement, c'était pour les divers frais occasionnés par sa fabrication. Parce que, ou vous achetez l'oeuf, ou vous avez une poule. dans tous les cas, il vous a fallu débourser de l'argent un jour ...

Et la vieillesse est tellement dépassée qu'elle laisse trainer toutes ses petites affaires.


Puis Nic se saisit du savon, défiant l'enquiquineuse du regard.
Et il finit par le jeter au milieu du lavoir !


Plus de savon, plus de problème !
Et comme ça ne vous coûte rien d'en faire un ...

Sur ce, la bonne journée à vous !


Nic lui lança un dernier regard noir avant que la petite famille ne reparte chez Mimi avec des affaires toutes propres !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Guyenne] D'une virée au lavoir (01 Août 1458)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une brève histoire de la seigneurie de Guyenne
» [Ressources] lien viré
» Guyenne, Rouergue, Toulouse : un gang particulier recrute!!
» Guyenne - Traité d'entente et d'amitié
» [Traité frontalier] Poitou - Guyenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Des archives diverses et variées.-
Sauter vers: