AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand un homme et une femme se retrouvent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sindbad
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 26/10/2008
Age : 49
Localisation : Blois/Orléans

MessageSujet: Quand un homme et une femme se retrouvent   Ven 17 Sep - 11:20

Sindbad se sentait nerveux, lorsqu'il se présenta seul au garde posté à l'entrée du Domaine de Sarliève.

Il avait pourtant, à maintes reprises, franchi les portes du Domaine, seul ou accompagné. Mais ce retour en un lieu où il se sentait comme chez lui prenait ce jour ci un tour particulier.

Pour la première fois depuis...oh, au moins six mois, et même plus... Sindbad allait revoir celle à qui il devait l'existence. Non pas le médecin gascon qui l'avait soigné, mais sa protégé, qui avait diagnostiqué le poison et prescrit le remède.

Elle avait elle même survécu aux blessures que lui avait infligé Graziella. Mais depuis cette nuit, Sindbad n'avait pas repris contact avec la Dravidienne. Et le remord le tenaillait.

L'homme de Constantinople avait tenu à ce que son arrivée demeure la plus discrète possible. Mais son coeur battait comme s'il s'agissait d'un premier rendez-vous.

Qu'avait-elle fait de ces longs mois de solitude ? Serait-elle en colère après lui ? Ou indifférente ? Et si elle l'avait oublié ? Tout cela était fort possible. Au fond, tout ce qu'il savait, c'est qu'elle était vue de temps en temps dans le Domaine.

Sindbad leva les yeux au ciel, tout en les clignant, et évalua la course du soleil. A cette heure, sa protégée devait soit faire une sieste, soit vaquer à son activité habituelle : la chasse.

Et pour cela, quel meilleur endroit que le pigeonnier de Sarliève ?

Sindbad s'y rendit donc de son pas ferme et décidé habituel, pour mieux masquer l'appréhension qui le tenaillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rrsindbad.site.voila.fr
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: Quand un homme et une femme se retrouvent   Sam 18 Sep - 9:09

A quatre pattes, revêtue de sa seule peau de vyaaghra (1), comme toujours lorsqu'elle chassait, Aparajita examinait le sol, l'air soucieux.

Une créature errait dans le Royaume de
Boddhisatva. Un de ces bheRiyaa (2), qui attaque les bergers, les enfants ou les femmes seules rôdait autour du pigeonnier...Elle devait le localiser. Elle tâcherait ensuite d'avertir Boddhisatva du danger qui la menaçait.

Soudain, la Dravidienne s'immobilisa. Quelqu'un approchait dans sa direction. Un
Ksaatra, sans doute. D'un rapide mouvement de tête, Aparajita inspecta les alentours. Elle préférait se cacher et éviter la présence humaine autre que celle de Boddhisatva et Adhīśa. Elle avisa un massif de fleurs, et s'y dissimula juste à temps.

Mais l'homme qui apparut dans son champ de vision n'était point un
Ksaatra. Plutôt un homme de haute taille, dont le regard circulaire semblait chercher quelque chose, ou quelqu'un.

Son coeur se mit à battre plus fort, tandis qu'elle dévisageait la silhouette de l'homme : Lakshmi avait exaucé sa prière, en renvoyant sur son chemin celui avait toujours veillé sur elle :


Ganapati...

1 tigre
2 loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindbad
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 26/10/2008
Age : 49
Localisation : Blois/Orléans

MessageSujet: Re: Quand un homme et une femme se retrouvent   Lun 20 Sep - 8:17

Sindbad n'eut que le temps de reculer d'un pas pour éviter que la masse sombre qui venait de bondir d'un massif de fleurs n'atterrisse sur lui. Se croyant attaqué par un animal sauvage, il adopta aussitôt une posture défensive.

Mais un examen rapide de la situation lui permit d'établir que la créature à la peau d'ébène revêtue d'une peau ocre striée de noir n'était autre que la femme qu'il était venu chercher en ce Domaine. Et ses intentions étaient peu agressives, puisqu'une voix étranglée par l'émotion émettait des paroles incompréhensibles prononcées en une langue venue du confins des terres connues.

Tendant doucement sa main, le constantinopolitain invita, d'un geste, la Dravidienne à se relever, tout en prononçant d'une voix douce :


Seules les servantes s'inclinent devant leur maître. Aparajita n'est pas une servante. Et Ganapati est revenu remercier celle qui lui a sauvé la vie. Et aussi lui demander quelque chose...

Voyant que son interlocutrice le dévisageait d'un regard interrogateur, il poursuivit :

Ganapati aimerait se rendre en compagnie d'Aparajita pour cueillir des fruits dans un domaine proche d'ici, en compagnie de Boddhisatva, de sa famille et d'autres personnes. Aparajita ne doit pas avoir peur, personne ne lui fera de mal.

Il s'interrompit pour s'aviser que, comme à son habitude, la Dravidienne était légèrement vêtue sous sa peau de tigre. Ses sourcils se froncèrent alors :

Par contre, Aparajita devrait aller s'habiller...Afin d'être présentable...

Décidément, elle ne changerait jamais...Comment lui expliquer qu'au milieu des hommes, sa tenue n'était pas appropriée, et risquait de provoquer incompréhension et rejet ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rrsindbad.site.voila.fr
Aparajita
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 52
Localisation : Aux cotés de Ganapati

MessageSujet: Re: Quand un homme et une femme se retrouvent   Mar 21 Sep - 7:40

A genoux au pied de Ganapati, Aparajita avait psalmodié une prière de remerciement à la divinité qui lui avait ramené celui qui avait fait d'elle ce qu'elle était devenu, hissant l'animal craintif au rang d'être humain.

Elle se releva lorsqu'il prit sa main. Elle comprit qu'il la remerciait d'avoir sauvé sa vie...


Ganapati pas dire merci...Aparajita sauver vie comme Ganapati délivrer elle, il y a longtemps...

Puis, Ganapati évoqua des travaux agricoles en compagnie de gens qu'elle connaissait, d'autres qu'elle n'avait jamais vu...La Dravidienne accepta : de toute manière, où qu'il aille, elle le suivrait. Après ce qu'elle avait vécu à ses côtés, quelques travaux agricoles ne représentaient pas grand chose.

Mais lorsqu'il lui enjoignit d'enlever la peau, qu'elle ne quittait jamais, le visage d'Aparajita se ferma. Il n'était pas question qu'elle s'en sépare. Cette peau représentait autant pour elle que pour lui. Elle accepta néanmoins le compromis qu'il lui proposa : se vêtir comme les femmes du Royaume de France en gardant la peau.

Alors qu'elle allait se changer, Sindbad la retint. De son sac, il sortit un poignard au manche en ivoire représentant
Yama, le Dharmarâja. Un sourire illumina le visage d'Aparajita. Elle tenait tant à cette arme, cadeau de feu son père. Mais Ganapati l'avertit : Upas devait rester sur la lame. Une étincelle de colère traversa alors son regard :

Aparajita garder pour Vidashara. répondit-elle simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindbad
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 26/10/2008
Age : 49
Localisation : Blois/Orléans

MessageSujet: Re: Quand un homme et une femme se retrouvent   Mer 22 Sep - 4:07

Tandis qu'Aparajita allait revêtir une apparence plus conforme aux us et coutumes vestimentaires de ce Royaume, Sindbad poussa un soupir de soulagement. C'est que la Dame avait son petit caractère, et ne se laissait pas influencer aussi facilement. Mais dans le cas contraire, aurait-elle survécu à ses tribulations ?

Et puis, elle avait été élevée à la dure. La culture de son Royaume d'origine était beaucoup moins permissive que celle du Ἀνατολική Βασιλεία Ῥωμαίων, qui était parfois contraignante. Alors que devait-elle penser des hommes et femmes de ce Royaume ? Une lueur d'indulgence traversa l'esprit du Constantinopolitain. Peut-être devait-il être plus compréhensif, lui tenir moins rigueur de ses réactions parfois brusques et imprévisibles ?

C'est alors qu'elle réapparut, l'air gauche et embarassée. Coiffée d'un chaperon noir, sa cape s'ouvrait sur une tunique grise et des braies de la même couleur. Mais il fallut encore à l'ancien Chambellan de Guyenne négocier âprement pour que la Dravidienne consente à enfiler ses chausses, celle ci ayant souverainement décidé que ses pieds devaient rester en contact avec la terre nourricière.

Toutes ces palabres agaçaient quelque peu Sindbad, qui craignait d'arriver après tout le monde. Déjà que la présence d'Aparajita à ses côtés serait remarquée, si en plus ils arrivaient en retard, ils seraient clairement le point de mire de la fête. Mais Aparajita insista pour lui montrer les traces sur le sol. Un animal sauvage rôdait dans le Domaine, un loup certainement, d'après elle.
Boddhisatva et Adhīśa devaient en être averti sans retard, afin que la bête ne s'attaque pas aux petits...Le constantinopolitain écarta cet avertissement en attribuant les traces au chien d'Aiguemarine et Nictail.

Ils se mirent alors tous deux en route en direction du Domaine de Mirefleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rrsindbad.site.voila.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un homme et une femme se retrouvent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un homme et une femme se retrouvent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Géographie de la femme vue par un homme...
» Tu m'as manquée |ft Keenan
» vends vestes versace cuir
» Un cauchemard qui tourne mal ...
» Test : Virtua Fighter Animation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Des archives diverses et variées.-
Sauter vers: