AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 17 Sep - 22:52

Matthis



Depuis la veille Matthis s'activait dans la Seigneurie, en tant que jeune Seigneur et "maître" des lieux en l'absence de son père juste parce qu'il était le fils aîné et qu'Eléa s'intéressait plus à choisir la robe qu'elle porterait pour les vendanges... Il avait du s'occuper de tout, en commençant par les affiches qui avaient déjà été affiché chez les nobles, à la prévôté et dans les vestiaires de l'équipe de soule. Il avait ensuite mandaté quelques coursiers pour qu'ils aillent déposer la dite affiche dans les différents villages, afin que le plus de monde vienne participer aux vendanges et surtout festoyer pour le retour de Korydwen et Althiof, voilà de longs mois qu'ils étaient partis. Il avait réussi à l'afficher sur la lourde porte du château de Mirefleurs et sur les divers panneaux des divers hameaux de Mirefleurs, pour celui de la Sablière, il fut très entouré par bon nombre de gardes des fois que les serfs décident de se révolter une nouvelle fois. Si cela n'avait tenu qu'à lui, cette nuit-là, il aurait fait tomber les têtes de ceux qui avaient hurlé à mort contre sa mère... Mais sa vengeance viendrait avec le temps, il refusait de savoir sa mère humilier sur ses propres terres, il en parlerait avec son père... Il en avait déjà parlé avec Grind, mais ce dernier n'avait pas voulu l'écouter et surtout mettre en place le projet qu'il avait eu. Matthis se souvenait très bien de ce qu'il avait vu ce soir-là et surtout de ce qu'il avait pu entendre... Enfin, cette fois tout c'était bien passé, fort heureusement, de toutes les façons, il avait sa belle dague sur le côté pour se défendre.

Matthis a écrit:


Oyez oyez !

A l’occasion de leur retour en BA & des vendanges à Mirefleurs !
Korydwen & Althiof ont la joie de vous convier en leur seigneurie de Mirefleurs.
Un bon moment entre amis autour des vignes, d’un buffet, de troubadours !!
Ils vous y attendent à partir du 16 septembre 1458 !
Pour Korydwen & Althiof.
Eléa, Matthis & Timothée.

La première partie du travail était maintenant accomplie, il avait bombardé le duché avec ses affiches, il était même parti affiché celle de la soule, le duché en aurait sans doute marre de le voir. Mais il était si heureux ! Si heureux de retrouver ses parents, même si il savait qu'il devrait faire ses au revoirs à Athalia, il évitait de trop y penser, il n'aimait pas sentir son coeur se serre de cette façon. Il alla faire mettre tous les oriflammes pour que les couleurs de Mirefleurs flottent haut dans le ciel ce jour-là et puis il alla également installer la grande pancarte en bois gravée.



Tout était fin prêt, il n'avait plus qu'à aller se reposer dans son lit, seulement le sommeil tarda à arriver... Il se leva très tôt le lendemain, s'habilla bien vite, après un très court petit déjeuner, il alla se planter sur le pont levis du château. Il pourrait ainsi accueillir les premiers arrivants et les mener jusqu'aux vignes, lieu où se déroulerait les festivités. Les vendangeurs devaient déjà être en train de ramasser le raisin et de s'occuper du matériel... Qui arriverait en premier ?

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 17 Sep - 22:54

Alexandre_de_la_serna



Alexandre avait beaucoup changé depuis son arrivée dans la famille de Korydwen et Althiof, il était plus à l'aise maintenant, surtout depuis qu'il avait rencontré le grand Al au bord du lac avant que sa grande cousine et son grand cousin ne partent en voyage. Il n'avait pas parler avec le grand Al, il avait eu le droit à un magnifique câlin et en prime, le grand Al avait décidé de devenir son parrain, à lui le petit Al. Et puis il y avait eu cette visite chez les cousins Marigny, qui n'était pas ses cousins puisqu'il n'était pas un Marigny, mais peut-être qu'ils deviendraient ses cousins de coeur, après tout, il faisait parti de la famille. C'était Timothée qui le disait. Depuis son arrivée à Mirefleurs il vivait comme un noble, ce qu'il n'était pas vraiment. Mais est-ce que cela gênait ? Et puis, il apprenait à utiliser une épée en bois et fut admiratif devant le travail de son cousin Matthis. Il lui avait raconté les joutes et Alexandre espérait en voir un jour, même si lui resterait sur le côté si jamais son cousin venait à jouter. Peut-être pourrait-il lui aussi devenir un écuyer ?

Les vendanges allaient avoir lieu, il n'en avait jamais vu, mais étant donné l'investissement de Matthis, ça devait être amusant. Enfin, il y avait eu quelques évènements étranges mais il était bien trop jeune pour savoir de quoi il en retournait. En se réveillant ce matin, il ne trouva pas Matthis qui était déjà parti, Timothée dormait encore, un vrai paresseux celui-là. Alexandre quitta donc le dortoir et alla trouver dame Mathilde qui se chargeait de lui pour qu'elle l'aide à se vêtir et lui donne un bon morceau de brioche, aujourd'hui il était encore plus heureux que d'habitude. Il allait revoir Korydwen qui l'avait pris sous son aile depuis le début mais aussi son parrain Althiof et il voulait lui montrer ce qu'il avait appris et surtout qu'il riait beaucoup maintenant.

Une fois prêt et une fois la brioche engloutie, il alla rejoindre son cousin sur le pont levis, prenant bien soin de bien mettre son épée en bois dans son fourreau accroché à sa ceinture.


- "Bozour Atthis ! A va 'ien ?
Y sont pas y ahiver ?"


______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 17 Sep - 22:55

Les_vendangeurs



Depuis de nombreux jours l'on ne parlait que des vendanges sur les terres de Mirefleurs.
Vendanges qui furent presque annulée !! Tout ça parce que la Sablière s'était révolté contre l'Intendant Grind !
Les autres serfs, paysans libres, marchands, bourgeois, artisans n'avaient pas compris !
Ce n'est pas comme si tout allait de travers dans la seigneurie ! A croire qu'ils voulaient vivre plus haut que leur statu de serfs les autorisaient !
Enfin Grind avait été très clair à ce sujet ! Quiconque se révolterait durant les vendanges auraient la corde au cou dès la fin des festivités !
Ordre signé de la dame paraitrait-il !
Même que les noms des troubles feste de l'autre soir avaient été notés et seraient rapportés à la dame qui ferait justice elle-même sur ses Terres !

Le jeune Seigneur Matthis avait mené les préparatifs d'une main de maître, il tenait cela de ses parents !
Les maîtres étaient membre du comité des festes ducales !
D'ailleurs, ils revenaient ! L'atmosphère serait-elle tendue ou bien auraient-ils un peu de repos avant les divers procès ?
Toujours est-il que les serfs et autres paysans volontaires ? Ou plutôt intéressés par quelques écus en plus pour nourrir leur famille ? Etaient arrivés de bonne heure aux côteaux secs !
Pas si secs que cela !
Déjà le bon Thédon et la bonne Elise étaient occupés à dresser plusieurs tables en vue de la petite feste !
Eux n'auraient sans doute qu'un maigre repas ! Juste de quoi avoir quelques forces !
Enfin, ils étaient bien payés !
Les cuves, pressoirs et autres contenants étaient présents du côté des vignes ! Il n'y avait plus qu'à débuter le travail ! La plus rude partie, la récolté !
Déjà les enfants des serfs et paysans courraient dans les vignes, l'on entendait des cris de joies ! Des rires d'enfants ! Voilà bien longtemps que la Seigneurie n'avait pas été si vivante !
Dernièrement ce n'était que protestation et feu !!




Les dames et les jeunes enfants cueillaient ! Alors que les hommes transportaient les lourds paniers ! Un bon soleil chauffait le dos des travailleurs ! Heureusement Elise et Théodon passaient dans les vignes avec des gourdes pleine d'eau fraîche du puits ! De quoi éviter quelques problèmes avec la main d'oeuvre !



D'autres se joindraient-ils à eux dans leur dur labeur ? Qui pourrait dire, Mirefleurs 1458 j'y étais ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 17 Sep - 22:59

Mariette



Trop contente en lisant la missive de Dame Gypsie qui leur demandait de venir à " Mirefleurs ". Mirefleurs... ça voulais sans doute dire mille fleurs, un chateau plein de fleurs, et entouré de fleurs. Et en plus, elle avait dit qu'ils viendraient aussi, avec Lucie et Jehan. Voilà de quoi réjouir la Mariette en manque de distractions depuis quelques temps. Et fallait même emmener le Pierrot, qu'elle disait la Dame. Et ben...
Le Pierrot qui boitait encore un peu, mais c'était déjà de l'histoire ancienne tout ça, enfin pas si ancienne que ça... Juste quelques mois. Et Mariette serait contente de savoir si les maîtres se remettaient du meurtre de Monsieur Passepoil, surtout Monsieur Jazon qui avait été si malheureux. Et aussi, revoir Dame Gypsie, mais surtout Lucie.

Presque arrivés, heureusement qu'elle parle, elle, la Mariette. Qu'elle parle et sait parler aux gens qui lui expliquent le chemin pour les mille fleurs.

Mais là, quand ils arrivent devant le château, si ce n'est tout le monde qui arrive aussi... avec des gros paniers sur le dos... Pour les vendanges ? Faut mettre du raisin dans ce... panier ? Mais ça doit peser lourd !!

Enfin... Ils arrivent enfin les Viverolois, et s'arrêtent là, car derrière, ils entendent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 17 Sep - 23:00

Sindbad

Enfin, Mirefleurs était en vue...

Flanqué d'Aparajita, Sindbad se sentait comme rajeuni. Sur la suggestion de la Dame de Sarliève, il avait laissé ses hôtes se préparer de leur côté, et s'était rendu au Domaine de Sarliève afin de venir y chercher celle à qui il devait la vie, qui avait tant de fois risqué la sienne.

A ses côtés, le constantinopolitain se sentait en sécurité. Tout juste avait-il dû batailler ferme, afin d'obtenir de la Dravidienne qu'elle accepte d'enfiler une tenue décente. La seule concession qu'il lui avait octroyé était qu'elle garde sur elle sa peau de tigre, dont elle ne se séparait jamais. Cette peau avait une histoire, que peut-être il conterait un jour.

Pour l'heure, et alors qu'il se présentait à la garde, il ne songeait qu'aux réjouissances qui l'attendait en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 17 Sep - 23:01

Lucie



Et derrière, on entendit,

Raoul !! Marieeeeeeeettttttttte !!!!!!!!!!!! Et mon Pierrrrrrrrrrrrrooooooootttttttttttttttttt !
Attendez nous !!! C'est nous !!!!!!!!!!!! Jehan et Lucie !!!!!!!!!!!!!!!!


Voilà le chariot de Jehan et Lucie qui arrive en trombe ou presque. Depuis que Dame Gypsie avait dit à Lucie qu'elle allait retrouver le Raoul, la Mariette et surtout le Pierrot, elle tenait plus en place. Ce Pierrot avait pris une belle place dans sa vie. Tant de moments ils avaient passés ensemble, cloués au lit tous les deux à Viverols après ces horribles incidents à oublier si possible.
Maintenant le temps de la peine et de la tristesse était passé, soit on faisait semblant d'oublier, soit on restait enfermé dans ce mutisme malsain, et on oubliait de vivre, comme les disparus.

A côté de celle du Raoul, Jehan arrête sa charrette, le salue comme il se doit, quand à l'arrière ce ne sont que heureuses et vives paroles de deux copines qui se retrouvent, et passé cet instant, celui d'une Lucie qui revoit son Pierrot. Ceux qui peuvent voir leur regard n'y lisent que tendresse, affection, complicité, et peut être même amour.


A l'avant, Jehan prend la situation en main, d'un coup de rêne, mène son équipage devant la porte du château, et imitant la voix de son maître, clame à qui veut l'entendre

Ola du château !!! Est-ce bien ici Mirefleurs où l'on vendange ?

Pendant ce temps, un autre équipage arriva, étrange d'ailleurs, comme venu de loin.. Lucie leur sourit.

Ah ! Vous aussi vous venez pour les vendanges !! Alors nous allons bientôt avoir l'occasion de faire connaissance !! Enfin... C'est déjà presque fait non ? Moi c'est Lucie, et voilà mon époux Jehan !! Et le petit là, c'est Pierrot !! A plus tard sans doute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 17 Sep - 23:03

Matthis



Il n'était pas le fils de sa mère pour rien !! Voilà qu'il avait décidé d'attendre dehors seul, enfin seul c'était sans compter sur les quatre ou cinq gardes qui rôdaient autour de lui, pourtant il avait une belle dague maintenant !! Enfin personne ne voulait qu'il ne s'en serve réellement, ce n'était pas vraiment son envie, c'était pas les révoltés qui manquaient, enfin. Son cousin arriva à ses côtés, il s'était levé de bonne heure le petit celui-là.

- "Bozour Atthis ! A va 'ien ?
Y sont pas y ahiver ?"

Bonjour Alexandre ! Oui ça va et toi ?
Non Papa et Maman ne sont pas encore arrivés ! Mais ils doivent être sur le chemin ! Pis les invités vont arriver !


Il se tenait à côté de lui, ils avaient vu quelques gueux passer non loin du château pour rejoindre les côteaux secs, Elise et Théodon également pour préparer le banquet. Quand à Grind, il était enfermé dans son bureau, rongé par la révolte qu'ils avaient subi, enfin, il n'avait rien à se reprocher.

De la poussière au loin, des bruits de charrettes ! Voilà deux charrettes qui arrivaient devant le château ! Et bien ! Cela promettait des joyeuses vendanges !!

Ola du château !!! Est-ce bien ici Mirefleurs où l'on vendange ?

Une voix ! Une tête ! Mais oui c'est Jehan ! Jehan le serviteur des cousins Gypsie et Jazon ! Matthis s'approche ! Et puis il voit Lucie ! Et Lucie elle est bavarde ! Bavarde comme lui !!

Jehan ! Lucie ! Vous allez bien ? Vous avez perdu mes cousins sur le chemin ? Ou alors ma cousine n'a pas trouvé la tenue qu'elle souhaitait porter ? Oui c'est ici les vendanges !!


Puis en s'approchant, il distingua Sindbad et une dame qu'il avait déjà vue, Aparaji... Quelque chose...

Sindbad ! Aparaji... ! Vous allez bien ? J'suis content de vous voir ! J'vous croyais disparu ! Z'étiez caché où ? Et Aigue ? Nic ? Athalia ? Ils se sont perdus ?

Et puis deux autres personnes et un enfant, un garçon !

Oh enchanté ! Vous venez pour les vendanges ? Alors c'est un petit peu plus loin ! Mais vous voulez poser vos affaires dans le château ?!

Matthis réfléchissait à cent à l'heure. Ils étaient des serviteurs des cousins, mais des invités, enfin Sindbad était un invité c'était sur ! Mais les autres ? Il prit sa tête entre ses mains et souriait, il y avait de la place dans le donjons des serviteurs ! Mais Théodon et Elise n'étaient pas ici, enfin, ils allaient sans doute bientôt venir, enfin, il espérait.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 17 Sep - 23:04

Alexandre_de_la_serna



La réponse de Matthis ne tarda pas trop au grand bonheur d'Alexandre, il faisait encore doux en ce début de journée, mais rester à rien faire sur un pont levis, c'était pas le plus intéressant.

Bonjour Alexandre ! Oui ça va et toi ?
Non Papa et Maman ne sont pas encore arrivés ! Mais ils doivent être sur le chemin ! Pis les invités vont arriver !

- "Ah va 'ien ! Gé 'ien domi dans ma li !
Tiothée fé enco' dodo !
Von vite vite ayiver Al et Kohy !"


A peine le temps de terminer sa réponse que déjà des personnes arrivent et ces personnes Matthis semble plutôt bien les connaître, d'abord Jehan et Lucie, il les connait également, enfin juste pour les avoir vue à l'hostel des Marigny. Puis un messire Sindbad avec une dame, mais cette dame était différente des dames du royaume, c'était bien la première fois qu'il voyait une dame comme celle-là, plus impressionné qu'apeuré le jeune Alexandre. Puis deux autres personnes enfin adultes avec un petit garçon, peut-être qu'il pourrait jouer avec le petit garçon. Alexandre s'avança à son tour pour saluer les personnes présentes.

- "Bozour ! M'appelle moi Alesande !

Puis se tournant vers Matthis.

- "Cé lé croubadours ?"

Et oui, Alexandre avait entendu que son cousin avait demandé des troubadours, alors peut-être que c'était eux qui arrivaient...

______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Sam 18 Sep - 8:21

Aiguemarine

[ Montpensier, puis perdus dans la campagne Clermontoise ]

"... L'on va finir par être en retard ! "
Ca, Aiguemarine aurait pu le dire...
Sauf qu'ils seraient fatalement en retard, et que ça ne servirait pas à grand chose de le dire.

Et Mirefleurs, c'était situé où ?! même pas noté sur la (vieille) carte qu'ils possédaient !
Ralala. Faudrait qu'ils revoient ça avec "l'voisin Martychou", à l'occasion, tiens.
M'enfin, pour l'heure, le cocher (non, cherchez pas, c'est pas Anselme cette fois çi !) semblait tourner légèrement en rond entre Gondole et Clermont.
Les mêmes paysages revenant régulièrement par la fenètre du carrosse. Hmmm.
Et, bien évidemment, pas de Gueu Prudent & Sage à l'horizon non plus... évidemment !
Misèreeeeee...z'allaient encore (?!) se faire chambrer par les Suzerains pour leur ponctualité et leur sens de l'orientation.

En tous les cas, dans le coche, la situation amusait bien Thomas & Aurore.
Athalia, quant à elle, n'avait pas desserrée les dents depuis le départ, trop occupée à penser à sa Marraine.
Aiguemarine comptait sur Matthis pour arriver à dérider un peu leur fille, et lui faire penser à autre chose.
Ce serait aussi leur dernière rencontre avant le grand départ, d'ici quelques semaines.

Un peu las des facéties de leur cocher, les époux firent stopper le carrosse.
Les enfants purent ainsi descendre et se dégourdir les jambes un peu, tandis qu'Aiguemarine & Nic essayaient de s'y retrouver. Qui a dit "c'est pas gagné ?!". Tsss...


"Bon, perdus une fois de plus mon ange ! T'as une idée pour nous sortir de ce mauvais pas ?! puis plus bas... Euh, à part de virer ce cocher de pacotille quand nous serons rentrés chez nous" !

Légère moue et mine contrarié. Déjà qu'ils étaient connus pour leurs retards chroniques, là...leur réputation n'allait pas s'arranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Sam 18 Sep - 8:23

Timothee



Le blondinet s'était réveillé en dernier, mais qu'à cela ne tienne, il savait très bien ce qu'il avait à faire, son grand-frère lui ayant répéter de très nombreuses fois son rôle en cette journée très importante, il devait s'habiller, prendre son petit déjeuner, aller rejoindre Mathilde qui le conduirait à Elise, Elise qui attendrait derrière le château la troupe des troubadours qu'ils devront ensuite emmener en direction du banquet pour les installer sur la petite estrade en bois que Théodon, Grind et Klaus avaient construite. Tout cela, sans se faire voir. Il enfila braies, chemise et chausse, il se planta devant le miroir et passa ses mains simplement dans ses cheveux pour leur donner le plus d'allure possible, mais avec cette tignasse c'était bien difficile. Enfin soit, il descendit manger un bout de brioche avec de la confiture avant d'aller voir Mathilde qui l'amena jusqu'à Elise.

Bonjour Elise !
Bonjour messire Timothée ! Nous allons pouvoir y aller !


Timothée la suivit, ils restèrent un petit moment derrière le château avant que la troupe de troubadour n'arrive. Timothée discutait avec Elise, lui expliquant que ses parents allaient sans doute rapporter quelques produits de leur voyage qu'ils voudraient sans doute partager avec leurs amis. Timothée tout fier de lui guider les troubadours jusqu'à l'estrade et leur demanda de s'y installer, un doux premier son commença à emplir le ciel de Mirefleurs, les vendangeurs étaient déjà là. Timothée les regardait travailler en souriant. Il se tourna ensuite vers le château et le regarda.


Ma soeur doit encore mettre trop de temps à choisir sa robe ! C'est bien une fille !!

Pendant ce temps-là, Théodon aida les villageois à régler les différents pressoir et à les faire fonctionner, tout semblait sous contrôle.

_____________
Fils de Korydwen & Althiof.
Frère d'Eléa & Matthis.
Cousin et frère de coeur d'Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Dim 19 Sep - 7:07

Aparajita



Aparajita marchait fièrement aux côtés de Ganapati.

Durant de long mois sans nouvelle de lui, et malgré les paroles rassurantes et encourageantes que lui avaient prodigué
Boddhisatva et Adhīśa, elle avait redouté que celui qui l'avait sauvé tant de fois de situations difficiles ne l'abandonne dans le Royaume de Boddhisatva. Combien de soirées avait-elle passé à prier les puissances divines pour avoir de ses nouvelles ?

Et voilà que, contre toute attente, il était venu la chercher. Ils allaient cueillir des fruits, avait-il dit. La Dravidienne n'avait pas tout compris, heureuse qu'elle était de le retrouver, mais était prête à le suivre. Tout s'était gâté lorsqu'il avait évoqué sa tenue vestimentaire. Décidément...

Mais ils se trouvaient présentement devant la porte d'une luxurieuse demeure, dont les propriétaires devaient être dignes de
Bukka Raya.

Un jeune garçon accueillait les invités devant l'entrée. Aparajita fronça les sourcils : son visage ne lui était pas inconnu, mais où l'avait-elle vu ? A moins qu'elle ne le confonde avec quelqu'un d'autre. Tous les gens de ce Royaume se ressemblaient tellement, comment faisaient-ils pour se reconnaître ?

Pourtant, il semblait non seulement connaître
Ganapati, mais l'appela, elle, par son nom. Pas de doute, ils s'étaient déjà rencontré. Pour ne pas paraître impoli, et déshonorer le nom de son défunt père par une attitude insolente, la Dravidienne joignit donc ses mains à hauteur de son front et salua le jeune homme.

Aparajita,
Mi-femme, mi-bête
Protégée de
Ganapati
Entraînée au combat par l'Ordre de la Pierre-Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Dim 19 Sep - 7:08

Nictail

[Quand on s'paume, on s'fend pas la poire ...]

Le carrosse aux armes de Sarliève avait pris la route pour Mirefleurs ... quelques heures auparavant.
Mais, il fallait croire que le cocher n'était pas très au fait de la route à prendre.
Les époux s'impatientaient, Thomas et Aurore en riaient, Athalia était absorbée dans ses pensées et Nathan gazouillait joyeusement, ignorant tout de la situation.
Finalement, ils décidèrent de s'arrêter. Tout le petit monde en profite pour se dégourdir les jambes un peu.


Bon, perdus une fois de plus mon ange ! T'as une idée pour nous sortir de ce mauvais pas ?! Euh, à part de virer ce cocher de pacotille quand nous serons rentrés chez nous !

Nic sourit à son épouse et lui caressa la joue.

Je m'occupe de ça, veille sur les enfants et profite de la pause.

Puis Nic s'approcha du cocher. L'air passablement énervé.

Bon, dites, vous savez où vous allez-vous ?!
Ben ... Savez M'sire, tout s'ressemble par ci.
Des arbres, des forêts, des champs ... 'Fin, voyez quoi ... Pas facile pour moi.

Non mais Oh ! Vous êtes cocher ou vous vous êtes moqué de nous ?!
Je vous préviens que ça ne va pas durer longtemps comme ça !
Oui oui M'sire, je sais d'où qu'on va.
Vous manquez pas de culot mon brave. Vous êtes complètement perdu.
Conduisez-nous au village le plus proche, et en vitesse ! Sinon ...


Le pauvre homme se remit bien vite en place.
Ce qu'il ignorait, c'est que dans tous les cas, il serait renvoyé une fois rentré.
Toute la famille remonta dans le carrosse et ils reprirent la route.
Et ce qui devait arriver, arriva. Ils gagnèrent rapidement un village.
Et ils finirent pas dégoter un loueur de chevaux, Michel Lin. Lui, il devait connaître le coin.


Bonjour Messire.
Ouais, c'te pourquoi ?
Un renseignement ! Indiquez au cocher où se trouve Mirefleurs. Il est incapable de s'y retrouver.

Nic fit voler quelques pièces au creux de sa main, le message était clair.
Ah bah ça, j'peux faire hein !
C'te tout simple. D'ici, z'allez vers le sud. Pis, v'tournez à gauche au pr'mier crois'ment. Et après, c'te un peu plus loin ... facile à tr'ver, c'est l'chateau.

Vous avez bien compris ?! On va y arriver maintenant ?!
Oui M'sire, pas d'soucis ! Sud, gauche, tout droit !


Nic remercia généreusement le loueur.
Et toute la troupe se remit en route.
Nic surveillait la route empruntée tout en discutant avec son épouse.
Faudrait pas que l'autre crétin se trompe encore de route.


Tu me connais, je ne suis pas très patiente !
On va bientôt arriver cette fois ?!
Déjà qu'on a l'habitude d'être en retard. Ils vont se ficher de nous les suzerains.

Oui, enfin, pas plus que d'habitude. Et on a une raison cette fois.
Tu feras le nécessaire en rentrant, on est d'accord ... Que ça ne nous arrive plus ce genre de mésaventures.
Oh, oui, avec grand plaisir.
Et je verrai aussi avec Anselme qui a recruté cet incapable.


Et, enfin, ils arrivèrent en vue du château de Mirefleurs.
Une grande banderole leur confirma qu'ils étaient au bon endroit.
Athalia avait un peu retrouvé le sourire, même si ce n'était pas encore ça.
Pourvu que cette journée aide tout le monde et qu'ils puissent tous savourer.
Ils descendirent doucement du carrosse.


Nous y voilà ! Avec un peu de retard, mais l'important, c'est d'y être.

Le cocher savait ce qu'il avait à faire en attendant, enfin, en principe.
Main dans la main, les époux avancèrent vers l'entrée.
Les enfants commençaient à gambader et Nathan s'endormait peu à peu dans le couffin tenu par Nic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Dim 19 Sep - 7:09

Les_vendangeurs



[rp]Les femmes et les enfants cueillaient, les hommes et jeunes hommes portaient. Et tout cela sous l'oeil de Théodon et Elise. La jeune femme leur distribuait à boire.
De l'eau fraîche prélever non loin, dans une des nombreuses sources auvergnates.
Le travail était long mais très intéressant. Les premiers paniers arrivaient au bout des rangées, de façon à faciliter le travail et à éviter d'abîmer les pieds de vigne.




Les hommes continuaient de remplir les cuves en récupérer les petits paniers plein de raisins.
Les cuves presque pleines, il fallait maintenant trouver une personne pour écraser le raisin.
Une dame fut volontaire pour commencer, de toute façon, plusieurs cuves étaient installées de façon à avancer plus vite dans le travail, ils espéraient voir du monde arrivé. Ils avaient cru comprendre via un serviteur que de nombreuses personnes étaient en discussion à l'entrée du château !
Bientôt des nouveaux compagnons les rejoindraient !!




Le plus jeune des enfants du couple arriva, mais repartit aussitôt chercher la troupe des troubadours qui ne tarda pas à commencer à jouer !
Voilà conditions de travail encore plus agréables !
Des troubadours !!
Les cueilleurs bercés par le rythme des troubadours et que dire des écraseurs ?!
Ils écrasaient en rythme ! Et leurs jambes prenaient de jolie couleur violacé !
Certains hommes étaient encore occupé à s'occuper des pressoirs avec Théodon !
Bientôt ils pourraient s'en servir tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Dim 19 Sep - 7:10

Jazon

C'est à cheval que Gypsie et Jazon partirent vers le domaine de Mirefleurs.
La dame de Viverols était passé par la chancellerie chercher son époux.
Il s'y était rendu de très bonne heure pour finir un travail.
Plutôt très occupé ces derniers jours ! Et soucieux pour différentes choses, que ce soit d'ordre personnel et familial ou plus général avec les tensions dans le royaume et le travail important à la chancellerie.

Une journée sur les coteaux de Mirefleurs à profiter du soleil, de la famille et des amis serait bien agréable.
C'est en devisant gaiement que les deux amoureux parcoururent les quelques lieues séparant Clermont de Mirefleurs. On peut dire qu'ils étaient presque voisins.
Bientôt le chateau fut en vue et ils eurent le bonheur de passer par les vignes où déjà les vendangeurs s'activaient.
Jazon était bien décidé à les rejoindre pour aider et gouter au raisin à peine cueilli sur le cep.

En approchant du chateau, Jazon vit une banderole accroché aux créneaux.


Nous y sommes Gypsie.
Devant eux sur le pont levis, charettes, carrioles et cavaliers se faisaient accueillir par Matthis et un autre petit garçon.
Jazon le reconnut, c'était le petit Alexandre.

Il reconnut en avant Lucie qui s'était retournée et criait à tue-tête en faisant de grands signes de bras :
"Monsieur Jazon ! Dame Gypsie ! Raoul et Mariette sont là et le petit Pierrot ausssiiiiiiiiiii !"
Sacrée arrivée en fanfare, Lucie jouant le role de la trompette.
Jazon regarda Gypsie en riant et talonnant son cheval, il avança le long des équipages.
Il y avait un couple qu'il ne connaissait pas. La femme n'était pas de leurs contrées.
Il les salua d'un signe de tête. Il serait temps à l'intérieur de se présenter à eux.

Il reconnut également Aiguemarine et son époux Nictail avec toute leur petite famille qui pénétraient dans la cour du chateau.

Jazon mit pied à terre et aida Gypsie à descendre.
Doux et tendre baiser à celle qu'il aimait plus que tout même si depuis peu, une incompréhension régnait entre eux.
Mais tous les couples passaient par "des hauts et des bas" et ces temps-çi, des épreuves familiales qui n'auraient du être que des moments de joie et de bonheur tiraillaient le couple.
Jazon savait fort bien qu'il en était la cause mais le temps apaiserait les choses. Il finirait bien par accepter. La joie de retrouver une soeur finirait bien par l'emporter sur l'étrangeté de la situation.

A peine à terre, ils furent entouré de leurs gens : Lucie et Jehan mais aussi Mariette et Raoul de Viverols et le petit pierre, enfant rescapé d'une horrible tragédie.

Jazon salua les adultes et s'accroupit devant le petit garçon et scruta son visage.

Bonjour Pierrot ! Tu m'as l'air en pleine forme.

Le gamin se tenait debout sur ses deux jambes tenant la main à Lucie.
Quand Jazon l'avait quitté, il avait la jambe entre deux attelles souffrant le martyr.
Grace était rendu à Galswinthe qui avait accouru lors de ces épouvantables journées à Viverols pour soigner l'enfant et Lucie.
Mais pour Passepoil, elle ne pouvait plus rien, hélas !

Jazon fut surpris du geste de l'enfant qui s'approcha et lui déposa un baiser sur la joue.
Il eut un regard ému vers Gypsie puis vers Lucie et se releva en posant avec tendresse une main sur la tête du gamin.

Tu vas trouver des amis ici pour jouer, Pierrot...

Jazon s'avança vers Matthis et son presque petit frère.
Bonjour Matthis ! Bonjour Alexandre !

Conscient du role qu'on leur avait confié en accueillant les invités, jazon s'inclina devant eux comme il l'aurait fait avec des hôtes plus vieux.

Nous sommes heureux d'être présent à ces vendanges, qui m'a t'on dit, seront mémorables cette année !

A Ravel, ils avaient également un coteau bien exposé donnant sur la plaine de la Limagne et d'après les échos des paysans de là-bas, cela promettait de très belles récoltes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Dim 19 Sep - 7:11

Athalia



C'était bien la première fois qu'elle n'était pas plus enjouée que ça à l'idée de passer une journée avec Matthis.
Qui l'eût cru ?
D'un autre côté, ce serait sûrement une des dernières fois où ils se verraient, avant le grand départ.
Aussi ferait'elle des efforts pour lui, son petit "prince".
Après bien des péripéties avec le cocher, ils arrivèrent enfin à Mirefleurs.
Elle laissa Thomas et Aurore descendre en premier, fermant la marche.

Athalia fût rassurée de voir Sindbad et Aparajita, et leur offrit un léger sourire en guise de salut.
Elle s'avança tranquillement vers les hôtes du jour qui n'étaient autre que Matthis et un jeune garçon qu'elle ne connaissait pas.

Une légère révérence, et sa bouche laissa échapper un ...


"Bonjour Matthis. J'suis contente de te revoir"

Athalia regarda Alexandre puis se présenta :

J'suis Athalia, et toi ?




------------------------------------------------------------------------------------------
Fille de Nictail et Aiguemarine
Doux mélange à manier avec précaution
Le regard de son père et le fichu caractère de sa mère
Grande sœur de Thomas, Aurore et Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Dim 19 Sep - 7:12

Gypsie

Charmante ballade entre Clermont et Mirefleurs. Rien de mieux pour s'aérer les poumons et surtout l'esprit. Une grande première ces vendanges pour Gypsie qui n'avait jamais assisté à tel évènement. On racontait tant de choses à ce sujet, surtout de la bonne ambiance, des bon repas, et surtout de mal de dos en fin de journée.

Que de monde était déjà là. Le personnel de Viverols qui n'avait pas manqué à l'appel, Lucie, Jehan, et même le petit Pierrot tout timide à la main de Lucie qu'il ne quittait pas des yeux. Aiguemarine, Nictail, leurs enfants, un couple dont Gypsie se souvenait mais elle ne savait plus d'où.. Peut être à un baptême... Les enfants de Kory, le petit Alexandre, et bien d'autres vendangeurs déjà au travail.


Bonjour à tous ! Bonjour les enfants !
Voilà belle journée en perspective !


Un regard plus attentif à Lucie et le Pierrot qui lui rappelait de si mauvais souvenirs. Difficile ce serait pour la vicomtesse de dissocier les récents évènements du visage de cet enfant bien innocent.
Elle avait parfois penser à le faire venir habiter à Clermont, près de Lucie. Il aurait bonne éducation cet orphelin... Puis en pensant à son père, elle changeait d'avis. Peut être un jour... Plus tard...

Avant de suivre le mouvement et de se mettre au travail, à moins qu'on avait déjà droit à petite collation ? Gypsie détacha les fontes de sa jument. Elle avait prévu le matériel, couteau et serpette d'un côté, pansements et baume de l'autre, sans oublier quelques pommes, au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Dim 19 Sep - 7:12

Aurore



A vrai dire, Aurore ne savait pas trop ce qui allait se passer durant cette journée.
Les parents ayant juste dit qu'ils allaient cueillir du raisin, boire et profiter et aussi dire aurevoir à quelques amis.
Vaste programme.
Mais pour l'insouciante Aurore, cette journée était pour s'amuser avant tout.
Et puis, y'aurait peut-être d'autres enfants de son âge.

A peine descendue du coche, Aurore tira sur la manche de son frère.
Sûr qu'il allait pester même s'il la suivrait...elle en était sûre.
Et la voilà qui se met à courir, ouvrant grand ses mirettes, tentant de reconnaître des visages familiers.

Aurore s'arrêta nette près du Parrain de Thomas, et regarda Aparajita.
Certes, durant l'été elle avait aperçue, de loin, la Dravidienne errer dans les jardins du Domaine.
Mais là, la voir si près, c'était autre chose.
Nullement effrayée, et pendant que sa grande soeur saluait Matthis, Aurore tenta une mini-révérence à Sindbad et Aparajita.


Bonzou' Sindad ! Bonzou' Arita !
On va ben s'amusé, cé Papa et Maman ki di sa à moi !
dit'elle fièrement...

Son regard ne lâchait pas Aparajita ; Aurore glissa doucement sa main dans celle de la Dravidienne, le plus naturellement du monde, attendant qu'ils puissent entrer et participer aux festivités.




----------------------------------------------------------------------------------
Petite sœur d’Athalia et Thomas
Grande sœur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Dim 19 Sep - 7:13

Matthis



Son cousin - petit frère avait répondu, il avait bien dormi dans son lit, c'est vrai que parfois il finissait sa nuit sur le sol parce qu'il avait le sommeil agité. Matthis passa sa main dans les cheveux d'Alexandre et souriait, les personnes présentes semblaient plutôt ravies et c'était tant mieux. Il laissa Alexandre se présenter aux personnes présentes, d'ailleurs, il demandait si c'était des troubadours.

Non Alexandre, c'est pas les troubadours ! Les troubadours c'est le travail de Timothée, il doit aller les chercher !

D'ailleurs à peine avait-il fini sa phrase qu'il entendit une douce musique ! Les troubadours étaient là !! Aparajita le regardait en fronçant les sourcils, il espérait ne pas avoir commis d'impair en la nommant, puis elle le salua Matthis lui adressa un sourire pour tenter de la mettre à l'aise.

Un carrosse arriva et pas n'importe quel carrosse ! Celui des Sarliève, Matthis faillit sauter sur place, mais il se devait de rester tranquille de part son travail. Il les regarda descendre, un couffin, sans doute Nathan le dernier né. Matthis prit Alexandre par la main et s'approcha du couple et de leurs enfants. Mais avant qu’il ne puisse dire quelque chose, Athalia prit la parole.


Bonjour ! Bienvenue à Mirefleurs !!

"Bonjour Matthis. J'suis contente de te revoir"

Matthis piqua un léger phare et tenta de garder contenance en fixant ses bottes avant de reprendre alors qu’Athalia demandait à son frérot qui il était. Matthis ne lui lâcha pas la main et tâcha de répondre pour lui afin que tous puisse comprendre qui il était.

Je vous présente, Alexandre de La Serna, mon petit frère !!

Matthis les regarda avec le sourire, il aimait à présenter Alexandre comme son petit frère, cela lui permettait de lui montrer qu'il le protégeait, il n'avait pas eu la vie facile durant la première année de sa vie. Il expliquerait plus tard à Aigue et Nic qui était réellement Alexandre, il évitait de beaucoup parler des parents d’Alexandre de peur de l’attrister un petit peu, même si il ne gardait que très peu de souvenirs. Matthis amena Alexandre devant toute la famille.

Alexandre, je te présente Nictail, il est le vassal de nos parents. Voici Aiguemarine, son épouse, elle est également la vassale de nos parents. Ils ont la seigneurie de Sarliève ! Ensuite, je te présente Athalia, c'est ma princesse et la filleule de notre papa. Thomas, le filleul de notre maman. Et voici Aurore, elle aime beaucoup les chansons de Timothée et enfin dans le couffin c'est Nathan.

Il lâcha ensuite la main de ce petit frère et alla faire une bise sur la joue d'Athalia et une sur la joue d'Aurore, il alla ensuite serrer la main à Thomas et s'incliner devant Aigue et Nic. Puis Lucie se mit à crier, Matthis l'aimait beaucoup la soubrette ! Elle annonçait l'arrivée de Jazon et Gypsie ! Matthis regarda Lucie et tous les autres gens s’affairer autour de leurs maitres. Il voyait des ressemblances avec Elise et Théodon, les deux serviteurs étaient très attachés aux enfants des maîtres et aux maitres eux-même aussi. Jazon s’avança en premier vers Matthis qui l’accueillit avec un grand sourire.

Bonjour Matthis ! Bonjour Alexandre !
Bonjour Jazon ! Le voyage a été bon ?


Point de présentation pour cette fois, Alexandre avait déjà croisé Jazon et Gypsie, durant le mois de juin lorsqu’ils étaient tous en voyage à Clermont.

Nous sommes heureux d'être présent à ces vendanges, qui m'a t'on dit, seront mémorables cette année !

Nous l’espérons !


Puis Gypsie s’avança à son tour les saluer !

Bonjour à tous ! Bonjour les enfants !
Voilà belle journée en perspective !


Bonjour Gypsie ! Oui, j’espère que l’on va tous bien s’amuser !!


Matthis savourait déjà cette journée, beaucoup d’évènements en perspective, mais voilà que Gypsie s’occupait de récupérer son matériel, quelques palefreniers vinrent pour récupérer et s’occuper des montures des invités. Matthis les regarda en souriant avant de faire un grand signe avec son bras.

Venez ! Nous allons vous conduire aux vignes !

Matthis entraîna Alexandre derrière lui et marcha doucement pour ne pas perdre les plus jeunes, ils arrivèrent tout près de l’estrade où les troubadours jouaient une nouvelle mélodie. Cela donnait envie de danser, Matthis comptait bien inviter Athalia quand il en aurait terminé avec son rôle de maître de maison.

Timothée était là, Matthis lui fit un grand signe de la main. Eléa manquait encore à l’appel, elle était dans sa tour avec ses robes, elle finirait bien par arriver la soeurette. Elise avait terminé de dresser le buffet, de larges tranches de pain, de la chacuterie auvergnate en veux-tu en voilà, des fruits, tout un tas de bonnes choses à manger et surtout ! Les tonneaux de Mirefleurs 1457 !!




Matthis grimpa sur un des bancs !

J’ai l’honneur de vous annoncer l’ouverture des vendanges 1458 !! Voilà banquet pour vous ! Servez vous ! Faites comme chez vous ! Tous autant que vous êtes ! Nobles, gueux, paysans, serviteurs !! C’est jour festif ! Mes parents devraient bientôt arriver ! Ma sœur aussi ! Enfin quand elle aura trouvé sa robe ! C’est pas certains qu’elle y arrive !!

Matthis s’approcha ensuite d’Athalia et lui fit une petite révérence, il lui présenta ensuite sa main.

Ma mie Athalia ! Veux-tu danser avec moi ?

Matthis lui souriait et alors qu’il invitait Athalia à danser, il vit avec le sourire quelques paysannes commencer à former une ronde ! Les festivités avaient réellement commencer !!


_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:07

Tridant

Une fois de plus il y ira à Mirefleurs pour les vendanges, mais cette fois-ci il ne sera pas seul,

[Avant, pendant, arrivant à Mirefleurs]

Jip ne viendra pas, n'ayant pas vraiment le temps et puis, elle ne connaissait pas vraiment Kory et Althiof, et elle ne souhaitait pas venir sans avoir prévenir, malgré l'insistance de Tridant pour qu'elle vienne,

Au final, il viendra seul, enfin seul, avec son ptiot Alex, du haut de ses deux ans, il avait déjà du bagout....pas en retard sur les paroles,
Après avoir préparé tout le chmilblique pour l'occasion, Tridant fit grimper son fils sur la calèche,
Se fut en souriant qu'il parti, il commençait à avoir l'habitude des voyage, malgré son jeune âge,

Le voyage fut calme et presque reposant même! Pas un chat sur les routes, même si elles sont un peu sèches, la chaleur ne tombe pas sur la tête et ne provoque pas de méchants maux à cette occasion!

Au bout d'une grosse heure de route, les toits de Mirefleurs se faisaient voir,

S'arrêtent quelques minutes le jeune père montra à son fils,


Nous y sommes presque Alex, tu vois, les toits là-bas? C'est ou nous allons, encore quelques minutes de route et nous seront arrivé, tu va voir, c'est très beau et accueillant,

Tridant se doutais bien que son fils ne lui répondra pas en toute simplicité mais il souri à sa réponse, quelques peu confuse, mais comprise, le langage bébé et ma fois, compréhensible à force d'exercice^^

C'est donc quelques minutes après que la fin du petit cortège arrivé, il y avait déjà du monde, des silhouettes visible à l'intérieur,

Pour hôte, se fut le fils de ainé de Kory et Althiof qui accueillait, Tridant ne le connais pas vraiment et c'est après avoir cherché quelques minute son nom avant d'arriver qu'il trouva, Matthis....

Descendant avec son fils dans les bras puis le posa Tridant alla au contacte avec le jeune homme,


Bonjour Matthis, je ne sais pas si tu te souviens de moi, je suis Tridant, ami de tes parents, collègue de la prévôté aussi, nous nous somme déjà croisé là-bas d'ailleurs et aussi ici l'année dernière

Tridant sourit, puis sent son fils lui tirer sur les braies,

Oh et voici mon fils, Alex, il n'a que seulement deux ans, mais je suis sur qu'il peut nous être d'une grande aide! Si si s'est vrai!

Tridant lança un petit clin d'œil au jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:08

Alex



Sa mère n’a pas voulu les accompagner, voici quelques semaine maintenant que son père lui rabâchait chaque jour le jour des vendanges, même s’il approuvé, Alex ne comprenait pas grand-chose à ce qu’était des vendange, Ramasser des raisins … jusqu'à la, sa va, mais ne pas les manger ?! La ce n’était pas normale, un souci de fabrication, de compréhension, son père serait-il tombé sur la tête ?
Le jour était enfin arrivé, c’est qu’il l’a réveillé tôt pour l’occasion !
Après avoir une fois de plus insisté en vain pour que sa mère vienne, ils prirent tous les deux le départ pour Mirefleurs,

Poua, d’ailleurs les chemins font plein de poussière se qui fit tousser Alex régulièrement,

Au bout d’un moment, interminable qu’il soit dit, son père s’arrêta puis lui parla

Nous y sommes presque Alex, tu vois, les toits là-bas? C'est ou nous allons, encore quelques minutes de route et nous seront arrivé, tu va voir, c'est très beau et accueillant,

Il avait beau regardez, plisser les yeux, Alex ne voyez bas rien, mais approuver était bien la solution la plus simple pour ne pas entrer dans des discours long et fastidieux


Nous y sommes presque Alex, tu vois, les toits là-bas? C'est ou nous allons, encore quelques minutes de route et nous seront arrivé, tu va voir, c'est très beau et accueillant,

Papa !! Toiaaa ! Vui Mifleus !

Oui bon encore quelques progrès à faire à se niveau de langage, mais c’était le début de l’apprentissage aussi !

Et quelques minutes plus tard, les deux hommes arrivèrent,
Son père se présenta et présenta Alex, enfin,

Voulant faire son grand Alex essaya tant bien que de mal de dire bonjour,


Bonzour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:09

Thomas




Le voyage avait été amusant.
Ben vi, disons qu'ils s'étaient perdus, un peu.
Thomas se disait que le cocher était pas très doué, et les parents étaient d'accord.
Et comme d'hab, Papa avait réglé le problème. Et ils étaient enfin arrivés.
A force, ça commençait à être long et chiant le carrosse.

Il descendit donc avec sa petite soeur.
C'était joli Mirefleurs, et pis, il y a un peu de musique au loin, ça semblait festif.
Et Aurore le tira soudain par la manche et l'entraina avec lui.
Rahhhh, il l'aime sa petite Aurore, et il s'est promis de veiller sur elle, même si elle est parfois casse-pied à toujours le trainer où elle veut.


Bonzou' Sindad ! Bonzou' Arita !
On va ben s'amusé, cé Papa et Maman ki di sa à moi !


Coucou parrain ! Je suis bien content de te voir ici.
Et c'est bien que tu aies retrouvé Aparajita, je crois que tu lui manquais.


Puis, il sourit à sa soeurette.

Oui, on va bien s'amuser avec les autres enfants, mais faudra être sage.

Et là, son sourire s'élargit quand Aurore prit la main de la dravidienne.
Ah, c'était mignon une petite soeur quand même.
Il fit un sourire à Gypsie et Jazon qui saluaient tout le monde.
Enfin, il salua Matthis et son nouveau frère et les suivit donc en direction de la feste. Etrange qu'il n'ait jamais vu Alexandre avant ... Surement un garçon timide comme lui.
Waouh, c'était lui le Chef aujourd'hui. Un jour, Thomas demanderait peut-être à Papa pour organiser une feste comme ça !!

Thomas contemplait un peu les vignes et tous les travailleurs.
Cela lui semblait marrant d'écraser le raisin avec ses pieds. Chouette, ça faisait sûrement du jus de raisin.
Devant ses grands ébahis, Matthis invita Athalia à danser.
Didious, c'était du sérieux tout ça. Thomas cmptait vraiment sur Matthis pour redonner le sourire à sa grande soeur, il n'aimait pas la voir triste, et 'il comprenait bien son chagrin ...

Il s'approcha du buffet et prit quelques trucs à grignoter et rejoignit Alexandre pour partager avec lui.

Ravi de te rencontrer Alexandre.
Dis, tu es un futur chevalier comme Matthis ?!

Oui, bon, pas très original, mais il est pas beaucoup plus doué que son père pour lancer une discussion.



-----------------------------------------------------------------------------
Thomas, fils de Nictail et Aiguemarine
Frère d'Athalia, d'Aurore et de Nathan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:10

Alexandre_de_la_serna



Son grand cousin lui répondit pour les troubadours, ce n'était pas eux, après tout, il ne les avait jamais vu les troubadours, juste entendu une fois alors qu'il jouait avec Timothée.

Non Alexandre, c'est pas les troubadours ! Les troubadours c'est le travail de Timothée, il doit aller les chercher !

Alexandre le regarda et plaqua sa main sur sa bouche, comment Timothée pouvait s'occuper des troubadours si il dormait encore ? Mais son inquiétude ne dura pas étant donné la musique qui s'échappait dans le ciel de Mirefleurs. Puis des arrivées ! Beaucoup d'arrivées ! D'abord celle d'Aiguemarine et Nictail, il ne les connaissait pas ces deux-là, par contre ils avaient de nombreux enfants, Alexandre se pencha un petit peu pour voir. Une petite fille qui semblait bien connaître son cousin s'approcha. Même qu'elle lui parla. Alexandre esquissa un mouvement de recul, mais son frère - cousin lui tenait la main.

J'suis Athalia, et toi ?
Je vous présente, Alexandre de La Serna, mon petit frère !!


Il inclina la tête en souriant.

- "Vi ! M'appelle moi Alesande !"

Matthis l'emmena voir les autres membres de la famille et s'en suivit une explication. D'ailleurs Alexandre était plutôt content et flatté, Matthis parlait de leurs parents, alors que lui les appellait Kory et Al. Peut-être qu'un jour cela finirait par sortir de la bouche du petit garçon.

Alexandre, je te présente Nictail, il est le vassal de nos parents. Voici Aiguemarine, son épouse, elle est également la vassale de nos parents. Ils ont la seigneurie de Sarliève ! Ensuite, je te présente Athalia, c'est ma princesse et la filleule de notre papa. Thomas, le filleul de notre maman. Et voici Aurore, elle aime beaucoup les chansons de Timothée et enfin dans le couffin c'est Nathan.

Ainsi la petite fille avait le même parrain que lui, enfin lui il l'aurait bientôt, il n'était pas encore baptisé, mais ça ne changeait pas grand chose. Que de noms à retenir, il se contenta de les saluer pour le moment. Une petite fille qui devait être à peine plus âgée que lui était partie voir la dame différente d'eux. Elle lui tenait même la main. Alexandre avait un peu de mal avec les autres personnes, depuis l'accident et l'assassinat de ses parents, certaines douceurs, certains sons et certains contacts lui manquait beaucoup. Puis un homme qu'il avait déjà croisé pour être allé chez lui arriva et le salua lui aussi !

- "Bozour Zazon ! "

Puis sa dame les salua aussi, dame Gypsie qui était bien gentille et qui avait un très bel hôtel avec des tapisseries qui faisaient rêver Eléa.

- "Bozour Nymsie ! "

Puis son cousin de frère les emmena vers les vignes, Alexandre le suivit bien sagement et regarda autour de lui, un petit discours qui ouvrait les festivités et déjà son cousin invitait une fille à danser, d'ailleurs Timothée était là. Peut-être qu'Alexandre devrait faire la même chose ? Mais pour l'heure un homme arriva avec un petit garçon. D'ailleurs cet homme présenta son fils comme étant Alex. Alexandre se frotta les yeux, il y avait un autre Alex, ça allait être compliqué à gérer cette histoire. Toujours est-il qu'il salua d'un petit geste l'autre Alex qui viendrait peut-être jouer avec lui ! Enfin tant qu'il ne lui volait pas son épée en bois. Mais Thomas le filleul de Kory s'approcha de lui et lui donna un petit truc à manger.


Ravi de te rencontrer Alexandre.
Dis, tu es un futur chevalier comme Matthis ?!


Alexandre le regarda avec un sourire.

- "Vi, un sevalié ! Toi ossi tu veu ? Atthis y a di lui appende à deviende un 'cuyer ! Cé son tavail ! Fé 'cuyer de Al é Kohy pou' dé zoutes ! "

Alexandre grignotait en compagnie de Thomas. Il semblait intriguer par sa présence, c'est vrai qu'il ne l'avait jamais vu et que Matthis il avait du le voir plusieurs fois. Il fallait lui expliquer.


- "Kohy é Al cé papa et maman du coeu' de moi !"

Oui, bon pas sur que Thomas comprendrait que ses parents n'étaient plus là, mais c'était la seule explication qu'il avait pour le moment à donner. Bien trop jeune pour expliquer la mort, surtout que lui-même n'avait pas compris ce qu'il s'était passé cette nuit-là et encore moins pourquoi il avait fini chez les affreux moines.

______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:11

Aiguemarine

Nous y voilà ! Avec un peu de retard, mais l'important, c'est d'y être.

Aiguemarine acquieça aux paroles de Nic.
A cet instant, le couple était loin de se doûter que même leurs Suzerains n'étaient pas encore arrivés, et qu'ils seraient accueillis par le jeune Matthis, et un jeune enfant prénommé Alexandre De la Serna.
Les présentations furent faites haut la main par Matthis, sous le regard mi-amusé d'Aiguemarine.

Bonjour Alexandre, petit frère de Matthis.

Ils saluèrent Aparajita, puis Jazon et Gypsie ainsi que leur personnel de maison.
Diantre, s'ils avaient su, ils auraient mené Anselme avec eux.
Quoique... Etais ce une bonne idée de lâcher leur Intendant dans les vignes ?!
A vrai dire, pas si sûr, hein.


Bonjour tout le monde !
Voilà belle journée qui s'annonce.


Ne sachant pas ce que le fils de leurs Suzerains prévoyait pour la suite, ils le suivirent sans broncher.
Direction les vignes où déjà des gens s'activaient et des troubadours jouaient des airs de ronde.

De belles tablées avaient aussi été dressées.
Aiguemarine, la main toujours dans celle de son époux, observait Matthis et Athalia.
Un couple en devenir ?! Peut-être... Faudrait voir avec la distance ce qui se passerait (ou pas).
Et voilà que le jeune Seigneur l'invitait à danser.

Aiguemarine se pencha vers son époux, et lui murmura à l'oreille...taquine...


Près à dépenser quelques écus chez DECO pour ta fille mon amour ?!
Hummm, et mon Seigneur Capitaine m'inviterait'il pour la prochaine danse ?!


Lui laissant le temps de répondre, Aiguemarine tendit sa main disponible vers le buffet et se fit servir un verre de "cuvée Mirefleurs 1457".
Elle se demandait comment sa fille allait réagir à l'invitation de la danse, et lui fit un sourire encourageant.
Ces derniers jours ayant été un peu difficiles pour toute la famille.
Un peu plus loin, elle remarqua Thomas en discussion avec Alexandre.
Aiguemarine était fière des progrès de son fils qui, peu à peu, s'ouvrait aux autres et surmontait sa timidité.

Quant à Aurore, beaucoup moins réservée, cette dernière ne lâchait pas d'une semelle Aparajita.
Comment allait réagir la Dravidienne ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:12

Athalia



Matthis en maître de maison, ça valait quand même le détour.
Athalia le laissa faire les présentations, et accueillir les autres invités.
C'est qu'il s'en sortait bien le Mini- Baron.
D'ailleurs, où qu'ils étaient ses parents ?
Car elle comptait bien demander à son Parrain s'il pouvait faire une enquête pour retrouver sa Marraine Kindjal.
Finalement, c'est dangereux d'être Bourgmestre. Un jour on est là, et pfiouuuu, le lendemain, on a disparu.
Et là où avaient échoués ses parents, son Parrain réussirait peut-être.
C'était une bonne idée ça, tiens.

Elle suivit son Chevalier qui les menait vers les vignes.
Aurore suivait Aparajita et Sindbad comme leurs ombres, qui, elle-même était suivie par Thomas.
Tout était sous contrôle.
Et les parents, ben, toujours tous les 2 ; enfin, y'avais Nathan avec eux qui dormait du sommeil du juste dans son couffin.

Et Matthis déclara les vendanges ouvertes, en grimpant sur un tonneau.
Athalia ne savait pas trop ce qu'ils allaient faire, n'ayant jamais assistée à des vendanges de sa vie.

Il y avait un beau buffet, des troubadours et des gens qui commençaient à former une ronde.
Athalia regardait tout ce petit monde évoluer autour d'elle, songeuse, quand tout à coup... Matthis sauta du tonneau, se planta devant elle, lui fit une révérence en lui tendant une main.


Ma mie Athalia ! Veux-tu danser avec moi ?

Yeux qui s'agrandissent sous l'effet de la surprise.
Ma mie qu'il avait dit ? Ma mie de quoi ? Ma mie de pain ? Mamie ? hummm...
Devait'elle accepter en bonne "petite fille-super-bien-éduquée" la danse, ou se risquerait'elle à lui en balancer une ?
Elle sentit le regard encourageant de sa mère.
L'option 1 fût rapidement retenue dans son esprit.

Athalia fit un pas en avant, posa sa main sur celle de Matthis...


"Volontiers, Pa pie ! Le "Pa pie" vint mourir dans sa gorge...




------------------------------------------------------------------------------------------
Fille de Nictail et Aiguemarine
Doux mélange à manier avec précaution
Le regard de son père et le fichu caractère de sa mère
Grande sœur de Thomas, Aurore et Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:13

Sindbad

Sindbad, flanqué de sa garde du corps, n'était pas sitôt arrivé que tout le monde semblait l'avoir suivi, et se massait devant l'entrée du domaine.

Il connaissait peu des gens présents à ses côtés. Mais il n'en n'avait cure : les contacts se tisseraient au fil des vendanges.

En tout cas, le jeune Matthis s'en sortait comme un chef, les gratifiant d'un salut, auquel répondit Aparajita, dans les manières propres à son pays.

Les enfants d'Aiguemarine arrivèrent bientôt à leurs côtés, rendant cette rencontre plus gaie, plus conviviale. Un sourire d'Athalia, Aurore qui fraternisait en confiant sa main à Aparajita...A Thomas qui se félicitaient de retrouver Aparajita à ses côtés, Sindbad adressa un sourire :


Tu sais, entre Aparajita et moi, il s'est passé pas mal de choses...Je lui ai sauvé la vie, elle a risqué la sienne pour moi. Il marqua un temps de silence. Bref, des choses qui ne s'oublient pas. Donc moi aussi, je suis content de la retrouver.

Sindbad n'eut guère le temps de s'étendre, Matthis annonçait officiellement le début des vendanges, et sollicitait d'Athalia une danse. Décidément, les petits grandissaient vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   

Revenir en haut Aller en bas
 
3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 24 Septembre 2010
» BAN list Septembre 2010
» Soirée du Vendredi 10 Septembre 2010
» Boite Icecrown VO le 17 septembre !!!
» Convention Ludimania 10 et 11 Septembre 2011. Aéronautica Imperialis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1458-
Sauter vers: