AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:15

Nictail

Nic salua tout le monde de la tête et laisse la parole à son épouse.
Matthis s'en sortait hâchement bien, il pourrait bientôt remplacer son vieux Père.
Les présentations avaient été rondement menées.
Il n'y avait pas encore grand monde. Et surtout, pas de suzerains au rendez-vous.
Finalement, seraient-ils malgré tout ... à l'heure ?! Aigue avait dû se préparer plus vite que d'habitude ...

Puis, ils suivirent donc Matthis tranquillement, mais dans la main.
Les gens s'activaient dans les vignes et les troubadours jouaient tranquillement.
C'était très agréable comme moment.
Nic surveillait les petits bouts de chou du coin de l'oeil. Thomas sympathisait avec Alexandre. Aurore s'attachait à Aparajita. Et Athalia acceptait la danse de Matthis. Ah, ces deux-là étaient si mignons.


Près à dépenser quelques écus chez DECO pour ta fille mon amour ?!
Hummm, et mon Seigneur Capitaine m'inviterait'il pour la prochaine danse ?!


Nic se mordit la lèvre aux deux remarques de son épouse.
Il l'entraina de suite dans une danse romantique.


Oui, faudrait aller lui acheter sa robe de mariée hein ...
Quoique, des robes de princesses suffiraient pour le moment ...
C'est ma petite fille, j'veux pas qu'il me la pique ... trop vite.


Et ils profitèrent du moment présent, se soufflant de doux mots d'amour, cela faisait si longtemps. Ils étaient si bien, si heureux et amoureux.
Ils oubliaient leurs soucis, ça faisait du bien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Lun 20 Sep - 10:16

Timothee



Timothée écoutait les troubadours et commençait à s'agiter tout seul, il espérait que les gens ne tarderaient pas trop. Puis soudain des bruits de pas et voilà que tout le monde était là. Timothée sauta de joie en voyant tout ce monde. Ses cousins Gypsie et Jazon et leurs gens ! Et puis les vassaux, mais pas le temps de faire grand chose, tous les enfants sont occupés, enfin sauf un petit garçon, un petit Alex. Timothée a une idée derrière la tête.

Bonjour tout le monde !!

Timothée alla chercher une cuve qu'il tira de toutes ses forces, finalement Thédon vint l'aider à la placer. Il fallait ensuite attendre quelques vendangeurs la remplissent. Il s'approcha ensuite du petit garçon, prêt à l'inviter dans son jeu.

Bonjour Alex ! Je m'appelle Timothée ! Tu veux faire un truc drôle ?

Et sans trop attendre une réponse du petit garçon, Timothée enleva ses chausses, remonta un peu ses braies et sauta dans la cuve.

Regarde ! On peut écraser le raisin ! C'est rigolo et ça chatouille !


Timothée commençait à sauter dans la cuve comme un petit fou. Il attrapa ensuite des grains de raisin en l'air. Il risquait à se faire gronder, mais c'était marrant et puis il fallait bien des pertes, quand à la cuve, ce n'était pas la plus remplie, il espérait que ses cris de joie ferait venir le petit Alex pour qu'il puisse s'amuser ensemble !! Est-ce que son futur parrain le verrait ? Oh lui s'en contrefichait, il était un gamin et les gamins ça faisait des bêtises ! Pis il avait un beau palmarès le Timothée !! Une vitre du château, une soule cadeau broyé, des vêtements de ses parents jetés dans une cheminé et puis les mensonges à la pelle à qui voulait les entendre ! Sans compter le complot contre le Roy ! Les bouteilles d'alcool finies dans la taverne de son frère ! Un joyeux bazar ! Un sale gosse ! Mais tous ne peuvent être parfait ! Pis c'était tellement rigolo !
_____________
Fils de Korydwen & Althiof.
Frère d'Eléa & Matthis.
Cousin et frère de coeur d'Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Mar 21 Sep - 9:01

Korydwen

Korydwen voyageait sur sa jument Thessalie aux côtés de son époux, le voyage du retour fut assez long et couvert de missives. Le languedoc n'était pas très organisé, enfin, elle avait pu rigoler en se faisant passer pour l'escorte de son époux. Jamais eu de réponses. Enfin, ils avaient fini par revenir dans le duché. Ils n'étaient pas bien loin de Mirefleurs, elle avait reçu les missives de Mirefleurs et savait ce qu'il s'était passé, elle s'en occuperait après les vendanges pour l'instant place à la bonne humeur. Le couple ne s'arrêta pas en chemin cette fois, ils étaient assez pressés de retrouver leurs enfants et de voir leurs amis.

Le pont levis fut rapidement franchis et Korydwen laissa sa monture à ses palefreniers, soulevant ses jupons, elle partit comme une folle en direction des vignes laissant son époux sans doute très surpris derrière elle. Enfin, elle lui offrit un doux baiser avant de partir. Il y avait de la musique, ses gens ramassaient le raisin, ils dansaient, la bonne ambiance régnait, à croire qu'il ne s'était rien passé l'autre nuit... Elle lança un :

Bonjour tout le monde ! Ravie de vous voir tous ! Nous avons rapporté plusieurs choses de notre voyage ! Des pruneaux, de la prune, de la poire, des olives, de l'huile d'olive, du saumon séché, du jambon de Bayonne, du vin de bordeaux ! Prêts à festoyés ?

Korydwen se lança dans une ronde de bise, d'abord ses cousins.

Jazon ! Gypsie !! Quel plaisir de vous voir ici ? Comment allez-vous ?

Puis voyant autour d'elle leurs gens, elle ne put retenir un grand sourire qui en disait sans doute très long sur son humeur !

Et vous êtes venus accompagnés de vos gens ! Oh Lucie et Jehan ! Quel plaisir de vous voir ! Vous m'avez l'air en forme ! Et vous dame et sir et petit damoiseau ! Bienvenue ici !

Korydwen ne savait plus où donner de la tête, elle s'approcha de ses vassaux, oups, mauvais moment. Sors une chandelle ^^.

Bonjour !! Z'allez bien ?

Et puis elle regarda autour d'elle. Matthis était occupé avec Athalia, Alexandre semblait discuter avec Thomas, Timothée... Un son, une voix... Elle se tourna et ! Ô misère !! Voilà qu'il sautait dans une cuve et qu'il devenait tout violet et il semblait inviter un petit garçon, petit garçon qu'elle ne connaissait pas mais oh ! Elle n'avait pas vu Tridant ! Elle s'approcha de lui.


Salut Tridant ! Ca roule Raoul ? C'est ton fiston ?

Korydwen regarda le petit homme en souriant.

L'est bien mignon ! Doit t'en faire voir de toutes les couleurs !

En parlant de couleur, voilà que son cher fils lançait du raisin en l'air, Korydwen le regarda et finit par éclater de rire après tout, c'était jour de feste !

Au fait ! Vous inquiétez pas ! J'ai bien ramené Al, il est juste derrière ! J'avais tellement hâte de retrouver mes vignes !!

Korydwen finit enfin par s'approche de Sindbad et d'Aparajita, la petite Aurore était également là.

Sindbad... Je suis heureuse de vous revoir ! Quelles aventures extraordinaires avez-vous vécu ces derniers mois ?
Aparajita, ravie de vous revoir.


Elle s'inclina devant elle en souriant.

Damoiselle Aurore ! Bienvenue à Mirefleurs !!


Elle irait voir son filleul plus tard, sans doute devait-il se poser quelques questions sur Alexandre... Puis, elle finit par se rendre compte qu'une rouquine manquait à l'appel.

Matthis ? T'as fait quoi de ta soeur ? J'espère que tu ne l'as pas une nouvelle fois enfermée dans un cachot...

Korydwen le regardait en espérant obtenir rapidement une réponse. Ce n'était pas dans le genre d'Eléa de manquer une occasion de se faire admirer et complimenter parce qu'elle portait une robe exceptionnelle !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Mar 21 Sep - 9:03

Aparajita



Tout en serrant la petite main chaude d’Aurore dans la sienne, la Dravidienne se rappelait sa propre enfance. Elle ne jouait pas, mais apprenait seulement. Combien d’heures avait-elle passé à tisser des cordes ou des tapis ? Ou à aller cueillir des baies ou des fruits dans la forêt, dans la crainte que Manashthâla ne l’emporte en guise de déjeuner…

D’ailleurs, peut-être devait-elle initier cette enfant aux devoirs qui l’attendraient lorsque son père l’aurait marié à un homme de sa
Varna ?

Elle se pencha donc vers la petite :


बच्ची (1) devoir d’abord cueillir fruits avant aller jouer. Apprendre dharma, tenir maison, enfants, époux, honorer ancêtres...

La dravidienne espérait qu’elle avait été claire, et que la petite comprenait qu’elle devait, dès maintenant, apprendre à tenir le rôle qui serait le sien.

(1) enfant

Aparajita,
Mi-femme, mi-bête
Protégée de
Ganapati
Entraînée au combat par l'Ordre de la Pierre-Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Mer 22 Sep - 7:55

Tridant

Nous disions donc qu’il a du monde, plus ou moins connu, Tridant ira les saluer quand l’occasion se présentera, s’incruster dans une conversation n’est pas le fort de Tridant….
Alex semblait aimer l’endroit, du moins, aucune plainte du p’tit homme, bon signe….
Sur ces entres faites, Tridant alla se servir un verre (oui bon un petit verre) de vin de la cuvée de l’année dernière, Tridant sourit en se rappelant quelques souvenirs, l’année dernière il était chargé de versé le raisin dans le tonneau ou les enfants marchaient dessus pour en faire sortir le jus.

Beaucoup d’enfant était la, le jeune père passa un coup d’œil rapide sur son fils qui était collé à l’une de ses jambes, un peu surpris par toute cette agitation
Tridant contemplait les merveilleux champs de raisin, qui paraissent bien plus grand que la dernière fois d’ailleurs, simple imagination ? Ou bien la vieillesse qui l’a fait raptissir et lui change sa vision des champs ? Surement un peu des deux ma foi….

Tout à coup sa jambe, si lourde s’allégea d’un coup, Tridant vit son fils invité par Timothee, et Tridant ne put s’empêcher de sourire,
Et ni une ni deux, le fiston presque débrayé suivit son nouvel ami, et après avoir escalader la cuve, se mit à rire légèrement, c’était tout nouveau pour lui, Tridant lui fit un petit clin d’œil et riant, il va être beau…


Hum…j’imagine la tête de sa mère en rentrant…..

Sur ces entres faits, la chef des lieux arriva, remercient d’une voix forte et puissante la présence des invités,
Puis elle venu vers Tridant,


Salut Tridant ! Ca roule Raoul ? C'est ton fiston ?

Tiens voila la chef ! Sa roule oui !

Puis regarde son fils dans la cuve, encore plus souriant qu’a son arrivée,

Et bien oui, il voulait venir, et puis, j’ai pensé que le faire visiter un peu notre duché en venant ne ferait pas de mal !Et puis lui apprendre se qu'est les vendange aussi! Oh et Timothee et venu le chercher, et ni une ni deux, zou, ils se sont éclipsé,

Tridant sourit,

Doit t'en faire voir de toutes les couleurs !

Il ne pu s’empêcher de rire,

Mais comment tu sais ? Je ne sais pas s’ils sont tous pareil, mais quand il à décider d’en faire une, voire plusieurs, quand il est en forme, il ne lâche rien ! Mais sinon, il est adorable, du moins, pour l’instant !

On ne peut savoir se que préserve la suite, mais il espérait de tout cœur réussir l’éducation de son fils, tache pas la plus facile, mais qu’il à choisi de relever….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Mer 22 Sep - 7:55

Alex



Les yeux en l’aire, la bouche légèrement ouverte, le jeune garçon était étonné par la présence de tant de personne, il n’a pas vraiment l’habitude de voir autant de monde en si peu de temps,
Accroché à la jambe de son papa, il ne bougeait plus,

Soudain, un autre garçon lui tapota sur l’épaule, Alex sursauta un peu,


Bonjour Alex ! Je m'appelle Timothée ! Tu veux faire un truc drôle ?

Bonzour !un ruc dole ? Oh ben oui !

L’inviter ? Quelle question, il ne faut pas le répéter deux fois ! Il lança tout de même un regard vers son père, pas de réponse, volontaire de son père ? En tout cas, il prendra se silence pour un oui,
Une fois les chausses quitté et les braies, remonter, il fallut escalader cette grande cuve, pas la chose la plus, mais après plusieurs essaies, se fut un succès
Il ne fallut pas bien longtemps pour qu’Alex prenne plaisir à se salir, un jeu amusant…. Pour les enfants, mais moins pour les parents, d’ailleurs, il ne voulait même pas penser à se que dirais sa mère, quand il rentrerait,

Même s’il s’amusait bien, Alex ne comprenait toujours pas pourquoi, il fallait marcher sur le raisin au lieu de le manger….Il faudra qu’il demande à son père ! Mais plus tard, car la, il s’amusait plus à imiter son compagnon de jeu qu’autre chose !

Entre temps, une dame s’approcha de son papa, se qui ne lui échappa pas ! Et en plus il regardait en sa direction, malgré son jeune âge, Alex comprit bien vite qu’ils parlaient de lui ! M’enfin, surement en bien, car s’est un ange !

Il regarda les autres enfants jouer, peut être viendrons-t-ils les rejoindre pour jouer eux aussi….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Mer 22 Sep - 7:58

Aurore



बच्ची (1) devoir d’abord cueillir fruits avant aller jouer. Apprendre dharma, tenir maison, enfants, époux, honorer ancêtres...

Outche. L'avait dit quoi la Dame ?
Et pas de Thomas à proximité pour lui expliquer. Tant pis, elle se débrouillerait seule.
Aurore avait juste compris qu'elle ne pourrait pas aller jouer tout de suite.
Fallait d'abord honorer les cintres ! La raison, ça elle l'ignorait et à vrai dire s'en fichait un brin.
Mais pourquoi alors Timothée et un autre garçon, ils jouaient déjà dans un espèce de grande cuve, et pas elle ?

Elle sourit à l'arrivée de Korydwen, et tenant un coin de sa robe, Aurore salua cette dernière qui lui souhaitait la bienvenue.


Damoiselle Aurore ! Bienvenue à Mirefleurs !!


Bonzou' Tory ! Mici Tory !

Elle la regarda s'éloigner, réfléchissant toujours aux paroles de la Dravidienne.
Aurore poussa un léger soupir, tout en soutenant le regard d'Aparajita.
Et tenta à sa manière de lui expliquer.
Se hissant sur la pointe des pieds vers la Dravidienne, la petite fille lui murmura ces quelques mots.


Z'enfants zouent ben z'eux, redarde ! hésitant à pointer du doigt Timothée et Alex.
Toi dir à eux de...de zoné les cintes dabor' avan de zoué ! d'accor' ?



---------------------------------------------------------------
Petite sœur d’Athalia et Thomas
Grande sœur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Mer 22 Sep - 7:59

Timothee



Quelle joie pour Timothée le petit garçon avait accepté de venir jouer avec lui ! D'ailleurs il l'avait vite rejoint dans la cuve ! Timothée écrasait du raisin, mais Alex n'avait pas l'air de comprendre pourquoi. Il le regarde en souriant et plongea ses mains dans la cuve et les remonta avec un peu de jus et commença à boire.

Vas y ! Tu peux faire pareil ! C'est du jus de raisin ! C'est bon !


La bouche et le visage violet Timothée regardait son nouvel ami, il espérait le voir réussir. Puis d'un coup, il entendit une voix ! Pas n'importe quelle voix ! Et puis un rire alors qu'elle le regardait. Timothée se tourna vers Alex.


C'est ma maman ! C'est ma maman ! Elle est revenue !! Tralalalalala !

Timothée sautait de joie dans la bassine, son père ne devait pas être trop loin, il avait hâte de le revoir ! Il voulait négocier une dague, Eléa et Matthis en avait eu une ! Pour les cours d'épée et lui rien du tout !

Et papa ! Il est où ? Où est mon papa !!

Puis il recommença à jouer avec son copain.

Tu savais que mon papa, ma maman et ton papa ils travaillaient ensembles ?

Puis une idée lui vint.

Dis tu veux jeter des raisins sur les filles ? C'est trop nul les filles !!
_____________
Fils de Korydwen & Althiof.
Frère d'Eléa & Matthis.
Cousin et frère de coeur d'Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Mer 22 Sep - 8:01

Sindbad

Sindbad avait suivi la conversation entre Aparajita et Aurore. La petite ne s'en laissait pas conter, malgré le ton assertif de la Dravidienne. Mais elle n'était qu'une enfant, et Aparajita était un peu trop exigeante avec elle...Elle devait trouver un moyen de calmer les deux.

Elle se pencha vers Aparajita :


Ces enfants ne s'amusent pas, en fait. Ils pressent les fruits pour en extraire le jus. Aurore peut aller les rejoindre...

Puis, il s'accroupit afin de s'adresser à Aurore :

Tu peux aller avec les autres enfants, Aurore.

De loin, il voyait les deux garçons sauter à pieds joints sur les fruits dans le tonneau. Il espérait que les deux terreurs accepteraient Aurore. Du coin de l'oeil, il observa la petite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:21

Matthis



C'était pas toujours facile d'avoir des responsabilités, il fallait s'assurer que tout le monde allait bien, ses cousins semblaient ravis d'être là, mais surtout il ne fallait pas qu'ils meurent de soif, peut-être avaient-ils soif à cause du voyage, Matthis avait oublié de proposer cela, alors avant de danser avec Athalia il alla vite remplir quelques verres de vin et de jus de raisin, ainsi chacun pourrait se servir.

Mais pas le temps de chômer, un ami de ses parents Tridant arriva avec son enfant visiblement. Matthis le regarda avec un grand sourire, cette année peut-être qu'il serait moins maladroit.


Bonjour Matthis, je ne sais pas si tu te souviens de moi, je suis Tridant, ami de tes parents, collègue de la prévôté aussi, nous nous somme déjà croisé là-bas d'ailleurs et aussi ici l'année dernière

Bonjour Tridant ! Bienvenue à Mirefleurs ! J'espère que tu vas t'amuser !!

Oh et voici mon fils, Alex, il n'a que seulement deux ans, mais je suis sur qu'il peut nous être d'une grande aide! Si si s'est vrai!


Enchanté Alex ! Bein oui, il va nous aider, comme mon frère Alexandre !


Matthis souriait, un petit garçon qui s'appelait presque comme son frère. D'ailleurs en parlant d'Alexandre, il semblait en grande conversation avec Thomas, peut-être recrutait-il quelques écuyers pour l'ordre que Matthis avait fondé l'autre soir avec ses frères. L'ordre d'Arès, le dieu de la guerre c'était écrit dans un livre de grec, enfin, il faudrait demander à son père deux trois petites choses. Mais si Thomas venait, ils seraient quatre. D'ailleurs, il était revenu aux côtés d'Athalia et il sentait le regard de ses parents sur lui, il espérait sincèrement ne pas avoir commis un autre impair, il les cumulait, il ne faudrait pas se faire totalement détesté...

En parlant d'Athalia, elle l'avait regardé bizarrement quand il lui avait dit "ma mie" c'était raté pour quelqu'un qui se voulait gentilhomme... Dommage, lui qui faisait beaucoup d'effort depuis qu'il avait discuté avec son père. Haussement d'épaules, une parole qui meurt dans la gorge d'Athalia, un drôle de regard... L'amour ça rend idiot... Comme son père de nombreuses années auparavant, Matthis était touché de plein fouet par le ridicule de cette situation... Son père c'était pour un gâteau, lui pour une parole... Matthis soupira légèrement...

Volontiers qu'elle avait dit, mais toujours la tête ailleurs, Matthis regardait autour de lui. Rapidement sortit de ses pensées par son frère qui avait invité Alex à faire l'andouille dans une cuve pour écraser du raisin. Il pouffa de rire, son frère devenait tout violet... Mais pas le temps de se tourner à nouveau vers Athalia qu'il entendit une voix suivit d'un hurlement... Sa mère était de retour et Timothée en braillait d'émotion !!


Maman... Souffla le garçon... Si heureux et à la fois surpris, son père n'était pas encore là, il devait traîner un petit peu en route.

Matthis ? T'as fait quoi de ta soeur ? J'espère que tu ne l'as pas une nouvelle fois enfermée dans un cachot...
Voui Maman ? Ah j'ai rien fait à Eléa !! Ah nan cette fois je l'ai pas enfermée dans un cachot pour lui faire une blague ! Elle sait pas quelle robe mettre ! C'est parce que Louis va venir ! Elle sait pas ce qu'elle doit mettre pour plaire à son futur époux !! Faudrait peut-être signer un contrat de mariage ! Des fois que Louis ne veule plus d'Eléa parce qu'elle veut trop de robes ! Après j'suis pas certain qu'elle trouve un garçon à sa hauteur !


Et de rire ! Voilà Matthis qui en bon fils de son père taquinait sa grande soeur comme le faisait son papa. Mais il ne voulait pas trop le montrer parfois et surtout pas trop en parler, il savait que cela faisait mal à son papa. Il vit avec surprise Sindbad qui ne répondit pas à sa mère, il n'avait pas du l'entendre dans tout ce bruit enfantin. Matthis se tourna ensuite vers Athalia... Cette fois, il allait sans doute pouvoir danser ?

Il se fondit en révérence devant Athalia et prit ses deux mains, tâchant de rester à une distance raisonnable, il ne fallait pas trop attirer les regards... Une danse d'au revoir ? Il suivait le rythme de la musique, mais même si physiquement, il était là, dans sa tête il n'était pas là, il était songeur, ce départ... Avait-il repousser la danse avec l'aide de toute les personnes présentes ? Avait-il volontairement évité de danser tout de suite ? Matthis ne savait plus ce qu'il devait faire et surtout souhaitait faire... Intérieurement il priait, il priait pour que son père arrive rapidement, il avait besoin de conseil, ou bien sa soeur. Timothée voulait envoyer du raisin sur les filles, Eléa risquait à être contente. Matthis regarda Athalia après la danse.


T'as déjà mangé des olives ? Du jambon de Bayonne ? Du saumon fumé ? Bayonne c'est le village où ma grand-mère est née et vivait ! C'est aussi là où est né mon petit frère Alexandre.

Matthis sourit à cette idée, et si finalement la solution était dans le jeu ? Dans l'amusement ! D'ailleurs le petit attaché de presse pour la soule avait vu son équipe gagné ! Il irait boire un verre plus tard. Pour l'heure, il avait encore envie de danser et de s'amuser. Athalia réussirait-elle à suivre le rythme du petit Baron ?

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:22

Thomas



Vi, un sevalié ! Toi ossi tu veu ? Atthis y a di lui appende à deviende un 'cuyer ! Cé son tavail ! Fé 'cuyer de Al é Kohy pou' dé zoutes !

Kohy é Al cé papa et maman du coeu' de moi !


Alors avec ça, Matthis était l'écuyer de Kory pour les joutes.
Thomas savait un peu de quoi il s'agissait. Mais Papa et Maman n'avaient encore jamais jouté, ça viendrait peut-être un jour ...

Mais la deuxième phrase avait interpelé Thomas.
"Parents de coeur" ... C'était donc ça, Kory et Al' n'étaient pas ses vrais parents ... Mais, il avait été intégré à la famille. Une famille qui l'aimerait sûrement beaucoup, une bonne famille.
Mais, il n'entrerait pas dans les détails ... S'il était arrivé malheur, ça rendrait le petit garçon triste d'en parler, Thomas savait ça très bien.


Oh, oui, j'aimerais bien devenir un chevalier.
Une sorte de chevalier errant qui aide les gens.
Mon Papa, il m'apprend parfois à me battre avec mon épée en bois. Il est fort mon Papa, il a même été dans l'armée avant. Maman aussi elle est forte, mais, c'est pas pareil ...
Il t'apprend des truc s d'écuyer Matthis ?


Thomas vit soudain sa marraine arriver. Chouette alors !
Mais, elle saluait tout le monde, et pas lui. pourquoi elle venait pas le voir ? Peut-être, comme disait Papa parce qu'on "finit par le meilleur" ? Thomas ne savait pas, mais il espérait qu'elle viendrait le voir.

Et pendant ce temps, Timothée et un autre petit garçon sautait sur le raisin. Etrange tout ça ... Thomas ne pensait pas qu'on faisait le jus de raisins comme ça ... Et Aurore qui s'approchait, mine de rien. Thomas ne savait pas s'il devait agir ou non.
Il venait de voir Matthis se mettre à danser avec sa grande soeur.


Dis, tu as une amoureuse Alexandre ?
Tu crois que Matthis et Athalia, ils vont se marier ?


Les questions étaient venues toutes seules ...
Thomas se posait beaucoup de questions sur les n'amoureuses en ce moment. Et pis, il espérait que sa soeur redeviendrait heureuse. Et quand il voyait ses parents, ou Kory et Al', ça semblait tellement magnifique ...

Et après avoir laissé le temps au jeune garçon de répondre à ses (trop ?) nombreuses questions, à croire qu'il tenait ça de ses parents, il lui proposa une dernière chose ...


Tiens, tu voudrais jouer à quoi ?




-----------------------------------------------------------------------------
Thomas, fils de Nictail et Aiguemarine
Frère d'Athalia, d'Aurore et de Nathan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:23

Alexandre_de_la_serna



Ce petit-grand garçon était vraiment gentil, peut-être qu'il pourrait lui donner deux trois trucs qu'il savait déjà. Alexandre regardait Thomas avec un grand sourire et finalement rassurer qu'il ait compris pour ses parents. D'ailleurs Alexandre n'avait toujours pas compris pourquoi ils avaient été mis dans des boîtes et pourquoi ils avaient ensuite été mis dans des trous. Il comprendrait sans doute plus tard, pis Eléa avait promis de lui expliqué, parce qu'elle savait elle ce que c'était les trous et les boîtes.

Oh, oui, j'aimerais bien devenir un chevalier.
Une sorte de chevalier errant qui aide les gens.
Mon Papa, il m'apprend parfois à me battre avec mon épée en bois. Il est fort mon Papa, il a même été dans l'armée avant. Maman aussi elle est forte, mais, c'est pas pareil ...
Il t'apprend des truc s d'écuyer Matthis ?


Alexandre le regarda avec un grand sourire, parce que c'était chouette comme idée.

- "Cé tou seul un sevalié éhant ? Tu va te z'ennuyé ? Atthis é Eléa y zont des n'épées pou' de vré. Enfin cé dé pitites 'omme ça."


Alexandre montra approximativement la taille de la petite dague que les deux grands avaient eu dernièrement.

- "Cé pou' appende à se'vi de ça. Cé lé matins dé foi y vont appende ave' un messi'. Mé pas Tiothée et moi. Top pitit.
Y a été à COBA ? Lé papa é maman sont toujou' toujou' toujou' té fo' !"


Alexandre le regardait avec des grands yeux ronds, pétillants, lui aussi il avait envie d'aller à la COBA, il avait envie d'apprendre à se battre pour protéger les siens. Comme ses parents, Ambris et Aellfall qui avaient été à la COBA, il devait avoir cela dans le sang.

- "Vi Atthis appende des sozes à moi ! Ze sé fai un lit ave' la pailleuh pou' sevaux."

Alexandre le regarda avec un grand sourire, il avait appris juste une chose pour le moment, mais bientôt il allait en apprendre une autre encore, il le savait très bien. Puis il entendit Timothée hurler parce que Korydwen était revenue, il se tourna, mais elle semblait occuper avec les grands, elle viendrait les voir ensuite, il n'en doutait pas, puisqu'elle l'avait sauvé de l'enfer des moines. Peut-être qu'elle ne les avait pas encore vu... Thomas lui posa ensuite une question.

Dis, tu as une amoureuse Alexandre ?
Tu crois que Matthis et Athalia, ils vont se marier ?


- "Non zé pas de namouheuse. Atthis y aime té fo' Thalia. Y a pleuhé kan il a appi que Thalia allé pati' de ici. Le mahiage ze cé pa."

Alexandre haussa les épaules, il ne savait pas vraiment si il devait le dire ou pas, mais c'était sorti naturellement, il se souvenait bien du jour où il avait reçu la lettre. Eléa, Timothée et lui n'avait pas réellement réussi à le consoler...

- "Eléa ossi l'a un namouheu. Cé Louis. Ze cois elle va épouster lui. "

Une dernière question de Thomas, Alexandre le regarda avec un grand sourire.

Tiens, tu voudrais jouer à quoi ?
- "Vi, tu veux zouer à quoi ? Cueilli le 'aisin ?"
______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:23

Aiguemarine

Oui, faudrait aller lui acheter sa robe de mariée hein ...
Quoique, des robes de princesses suffiraient pour le moment ...
C'est ma petite fille, j'veux pas qu'il me la pique ... trop vite.


Je comprends mon ange.

Aiguemarine n'eût le temps que d'un léger sourire, et de poser le verre qu'elle venait de se faire servir.
Nic l'entraîna pour la faire danser...un peu.
Un peu, oui, car les maîtres des lieux faisaient une entrée remarquable et remarquée.
Enfin, plutôt la maîtresse ou plus communément appelée Reine-Suze.


Bonjour tout le monde ! Ravie de vous voir tous ! Nous avons rapporté plusieurs choses de notre voyage ! Des pruneaux, de la prune, de la poire, des olives, de l'huile d'olive, du saumon séché, du jambon de Bayonne, du vin de bordeaux ! Prêts à festoyés ?

Bonjour !! Z'allez bien ?

Le couple interrompit sa danse pour saluer Kory.

Bonjour Kory ! vi, bien ...et toi ?!
Belle journée pour des vendanges...


Mais déjà celle-ci s'éloignait afin de s'occuper des autres invités.
Aiguemarine en profita pour chercher du regard ses enfants.
Thomas en grande conversation avec le jeune Alexandre.
Athalia avec Matthis...pour changer.
Et Aurore qui semblait parlementer avec Aparajita et Sindbad.
Tout était sous contrôle, bien qu'une bêtise était toujours possible.
Elle fronça très légèrement les sourcils à la vue de Timothée dans la cuve avec son nouvel ami.


Hmmm mon ange...
Et si tu allais voir ce que fait ton
"futur-fillot-sage-comme-moi-j'suis-la-reyne-des-angloys" futur filleul Timothée nan ?!
Il a peut-être besoin de ton aide, de conseils...


Aiguemarine se mordit la lèvre et récupéra son verre qu'elle n'avait toujours pas terminée, laissant le soin à son époux d'aller voir Timothée ou pas.
Elle en fit servir 2 autres, et se dirigea vers Sindbad et Aparajita qu'elle n'avait pas vue depuis fort longtemps, même si cette dernière errait souvent au Domaine de Sarliève.

Plantant ses azurs dans le regard de la Dravidienne, elle lui tendit le verre.
Puis donna le second à son ami.


Tenez, un peu de cuvée Mirefleurs ! J'espère qu'Aurore ne vous a pas trop embêtée ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:24

Aparajita



Sentant le regard de Boddhisatva s’attarder sur elle, Aparajita la salua, joignant les mains à hauteur du front tandis qu’elle inclinait la tête. Elle se sentait mal à l’aise dans cette tenue vestimentaire. En outre, soutenir le regard azur de Boddhisatva aurait pu être considéré par la Dame comme une offense.

Elle prit également sans protester le verre de drakshasava qui lui était tendu. Dans son Royaume lointain, seuls les
rajas et les brahmanes étaient autorisés à consommer de telles boissons. Le maître de ces lieux devait donc être issu d’une varna élevée. Elle trempa ses lèvres dedans, et sentit le brûlant liquide lui râper le gosier et les entrailles.

La signification d'un mot lui échappa dans la question posée par
Boddhisatva. Elle releva donc la tête un court instant pour demander :

« Embêté » être quoi ?

Aparajita
Femme-louve venue de loin
Protégée de
Ganapati
Entraînée au combat par l'Ordre de la Pierre-Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:24

Elea



Eléa s'était levée la dernière, en fait, elle fût surtout réveillée par le bruit qu'avait pu faire les garçons, ils s'étaient levés tôt chacun leur tour et ce fut donc une ribambelle de "bombombom" qu'ils avaient fait avec leurs pieds. Cela manquait d'une fille au château. Eléa lisait et relisait la lettre que son père lui avait écrit durant son voyage, elle regardait aussi la belle image, une dame guerrière mais habillée de façon très élégante, elle plus tard en quelque sorte. Pour la soeur, il lui proposait l'entrée dans un ordre, mais cela ne ferait pas venir de soeur au château durant les longues absences de ses parents. Elle comptait bien discuter à nouveau avec son papa pour lui expliquer. Même si c'était chouette parfois d'être l'unique fille et le centre des attentions de son père, parfois... Elle n'avait personne avec qui discuter chiffons, les soubrettes et Mathilde ne connaissait pas les riches étoffes, au contraire c'était elle qui leurs apprenait.

Aujourd'hui était jour de vendanges, du moins le premier d'une longue série, les vignes s'étendaient sur plusieurs hectares, le temps de tout ramasser, les serfs et autres villageois en auraient pour plusieurs jours. Après un bref petit déjeuner, Eléa alla rejoindre la pièce immense qu'avait investi sa mère et que du coup, elle avait investi à son tour, la pièce des filles et bien qu'elles ne soient que deux, l'on pouvait dire que la pièce était plus que remplie. Eléa resta un très long moment avant de choisir une robe indigo avec quelques fils dorés. Elle l'enfila et alla se faire coiffer par Mathilde, un chignon qui tombait sur sa nuque, elle attrapa ensuite un flacon d'eau de rose et commença à s'en mettre sur les poignets, derrière les oreilles et sur le cou. Elle se leva ensuite et récupéra une jolie ceinture sur laquelle était accrochée son fourreau et sa belle dague dedans. Une fois prête elle regarda par la fenêtre, il y avait du monde qui s'activait dans les vignes et puis quelques personnes autour du buffet.

Elle releva ses jupons et descendit les escaliers pour rejoindre les vignes. Elle reconnut beaucoup de têtes connues, ses cousins Jazon et Gypsie, Tridant, un petit garçon qui jouait avec son frère Timothée, elle ne le connaissait pas lui. Sindbad et Aparajita, elle avait hurlé la première fois qu'elle l'avait vu, cette fois, elle resta sage. Aiguemarine et Nictail, un couffin avec un morveux dedans, encore un garçon. Eléa prit sa tête dans ses mains et commença à grimacer, pourquoi qu'elles pondaient toutes des garçons ! C'était décidé, plus grande elle n'aurait que des filles ! Matthis dansait avec Athalia et Alexandre dicustait avec Thomas, Aurore semblait s'approcher de Timothée et puis là au milieu.


Mamaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !

Oubliant les autres convives, le coeur qui bat si vite, elle remonte ses jupons et file vers sa mère pour lui faire une bise. Son papa n'était pas encore là, sans doute avait-il eu un petit quelque chose à faire, mais il allait forcément bien vite arriver. Eléa s'inclina ensuite en direction des autres personnes.

Bonjour tout le monde !!

Elle fila ensuite un panier sous le bras vers les vendanges, un petit tabouret en bois sous les fesses, Eléa commença à cueillir quelques grains de raisin qu'elle laissa tomber dans son panier. C'était assez amusant et en plus on pouvait en manger quelques grains. Plus tard, elle espérait pouvoir regarder les pressoirs en marche et espérait surtout que Louis arriverait avec sa maman et ses frères et soeurs !! Eléa toute joyeuse commença à chanter l'hymne du duché.


Terres de Bourbon et Terres d’Auvergne !
Toutes deux unies, Toutes deux amies !
Duché au service du Règne,
A l’encontre de la tyrannie !

Par delà les près et Les Puys,
Notre Duché éblouit,
Chaque région de notre pays !
Au son de la vielle et de nos voix épanouies !

...

Si Louis entendait cette chanson, sans doute serait-il très fier, mais Eléa savait que chanter durant une tâche la rendait beaucoup moins pénible. Qui serait le premier à ce joindre à elle ? Elle avait vu Elise commencer à ramasser un peu de raisins aussi.

_____________
Unique Fille de Korydwen & Althiof
Soeur de Matthis & Timothée
Cousine d'Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:25

Aurore



Tu peux aller avec les autres enfants, Aurore.

L'autorisation lui fût donnée par Sindbad.
Aussi, Aurore ne se fit'elle pas prier, et se dirigea tranquillement vers la grande cuve où se trouvaient Timothée et l'autre petit garçon.

Se hissant sur la pointe des pieds, et s'accrochant fermement avec ses mains, laissant apparaître un bout de langue tellement l'effort était intense, elle s'adressa aux garçons.


Bonzou'. Ze peu zoué vé vou à zoné lé cinte ?
Pou lé cinte sé zarita qui dit à moi !


Un des 2 "grands" se dévouerait'il pour l'aider à se hisser dans la cuve/tonneau ?
Comme Maman quand elle souhaitait fort quelque chose, la petite fille fit un grand sourire aux 2 garçons.
Paraît que ça fonctionne à tous les coups ce genre de technique.



-----------------------------------------------------------------------------
Petite sœur d’Athalia et Thomas
Grande sœur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:26

Athalia



Athalia écoutait distraitement l'échange entre Matthis et sa mère.
Elle était là, sans vraiment être là. Toujours à songer à sa Marraine.
Et son Chevalier le ressentait, elle en était sûre.
Pouvait'elle, devait'elle lui en parler ? Athalia hésitait un peu.
Puis bientôt, ils seraient loin l'un de l'autre.
Penserait'il encore à elle ...ou pas ?
Mais elle ne pût s'apesantir davantage que Matthis l'entraînait dans une danse.
Fallait être à la hauteur.

Athalia avait souvent épiée ses parents quand ça leur arrivait, mémorisant dans sa tête, et tentant de répéter les mêmes gestes quand elle se retrouvait seule dans sa chambre.
Ce qui était chose rare, faut l'avouer.

De son côté, elle garda ses distances. Faudrait pas que son Père se fâche après eux aujourd'hui.
Concentrée, Athalia regardait ses pieds pour ne pas marcher sur ceux de son cavalier.

Enfin, Matthis brisa le silence par des questions assez...surprenantes, dirons nous.


T'as déjà mangé des olives ? Du jambon de Bayonne ? Du saumon fumé ? Bayonne c'est le village où ma grand-mère est née et vivait ! C'est aussi là où est né mon petit frère Alexandre.

Athalia le regarda, un sourire amusé sur le visage.

Hmmm, non. Rien de tout ça.
Mes parents sont partis dans le Sud y'a peu. Ils ont bien ramené des choses de là-bas, mais pas ça, non. Enfin, j'crois pas !


Mais à peine avait'elle répondue qu'il l'embarquait de nouveau dans de nouvelles danses.
Un peu mal à l'aise dans ses chausses, Athalia les retira prestement et suivit le rythme effrené du petit Baron.



-----------------------------------------------------------------------
Fille de Nictail et Aiguemarine
Doux mélange à manier avec précaution
Le regard de son père et le fichu caractère de sa mère
Grande sœur de Thomas, Aurore et Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:26

Matthis



Matthis trouvait que quelque chose clochait dans l'attitude d'Athalia, elle était moins vive que d'habitude, mais surtout ne se montra pas "jalouse" ou "vexée" qu'il ne fasse pas attention tout de suite à elle. Il n'avait pas osé lui poser des questions, il avait juste lancé quelque chose plutôt bidon, même très bidon... Il fallait se rattraper, alors qu'Athalia lui avait dit qu'elle n'avait jamais gouté à de telles choses, il termina la danse avec son amie et partit en direction du buffet, une large tranche de pain sur laquelle il déposa quelques olives, du jambon de Bayonne et du saumon fumé, il retourna auprès d'Athalia et l'entraina vers les vignes en lui tenant la main, il l'invita à s'asseoir dans l'herbe et posa la tranche de pain entre eux deux.

Tu es certaine que tout va bien Athalia ? Je suis pas une fille, mais si tu as besoin de parler, je suis .

Peut-être que tout comme lui son départ la travaillait, ou bien était-ce pour une autre raison que Matthis ignorait. Il attrapa un bout de jambon et commença à le manger, il avait oublié de quoi boire, dans le pire des cas il irait chercher deux cornes plus tard.


Plus tard je voudrai te présenter une fille. C'est ma cousine Carmen-Esmée. C'est ma confidente et je suis son confident. Elle est très gentille.

Matthis regardait Athalia quand sa soeur surgit en hurlant, heureuse de retrouver leur mère. Matthis sourit avant de la voir filer vers les vignes et de l'entendre chanter alors qu'elle cueillait du raisin. Matthis écouta réfléchit ensuite un moment avant de lui raconter l'histoire d'Alexandre, peut-être que si il se confiait à Athalia, elle en ferait de même.

Tu sais... Alexandre ce n'est pas vraiment mon petit frère. C'est mon cousin, un de la Serna. Il est le fils d'Aellfall et Ambris. Mais durant la prise du château en mai, ses parents ont été assassiné sur les routes... Il a été récupéré par des moines. Mon oncle a ensuite été le cherché pour le ramener à ma maman. Maintenant, il vit avec nous... Mais cette histoire maman n'aime pas la raconter, tu gardes pour toi d'accord ?

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:27

Sindbad

Son verre à la main, Aparajita à ses côtés, Sindbad goûtait l'ambiance bon enfant qui régnait en ce jour de vendange.

Les enfants étaient gais, pétillant, plein de vie, à l'image d'Aurore qui tentait de soudoyer les deux grands pour grimper dans le tonneau.

De leur côté, Matthis et Athalia semblaient plus empruntés que d'habitude. L'âge, l'éducation peut-être...Regardant Athalia, Sindbad replongea dans la vie bruyante et grouillante de Venise, ses rues tortueuses et ses quartiers plus populaires. Une rousse dont le visage ne lui est que trop familier surgit alors des tréfonds de sa mémoire. Que celle qui faillit être son assassin soit exilée sur la Lune.

Un regard interrogateur d'Aparajita le ramène au présent. La fête et la joie règne, il ne doit pas laisser les fantômes du passé l'assombrir. D'ailleurs, quel lien entre la jeune Athalia et l'empoisonneuse ? Se pourrait-il que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:28

Aiguemarine

Ah le barrage de la langue.
Aiguemarine avait totalement occulté ce problème.
Cela faisait tellement de temps qu'Aparajita évoluait dans le Royaume de France.
Mais il lui restait une autre alternative. Celle de dialoguer en Italien avec la Dravidienne.


Afflitta...
Auguravo appena scibile se Aurora era stata carina con voi, e non aveva posto troppe domande sulle vostre origini, o qualunque cosa questo sia chi possa mettervi a disagio. Questo non è sebbene un giovane bambino Aparajita.*


La seule chose qu'Aiguemarine espérait, c'est qu'Aparajita ne s'étonne pas trop, et ne lui pose pas trop de questions auxquelles elle n'aurait sûrement pas la réponse.
Quoique...à l'heure qu'il était elle devait être forcément au courant sur son passé, et son "lien" avec Sindbad.



*Désolée...
Je souhaitais juste savoir si Aurore avait été gentille avec vous, et n'avait pas posée trop de questions sur vos origines, ou quoi que ce soit qui puisse vous mettre mal à l'aise. Ce n'est encore qu'une jeune enfant Aparajita.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:29

Aparajita



Aparajita dévisagea Boddhisatva avec surprise. D'où connaissait-elle cette langue ? En outre, ignorait-elle qu'il ne fallait jamais la parler devant Ganapati ? Puis, elle se rappela de sa réaction alors que, blessée, elle avait entendu Boddhisatva s'exprimer en cette langue pour la première fois. Mais qu'en pensait Ganapati ?

D'un rapide mouvement de la tête, Aparajita le dévisagea. D'une mimique du visage, celui ci lui fit comprendre qu'elle ne devait pas se soucier outre mesure de ce qu'elle venait d'entendre. Manifestement, il en savait plus long qu'elle...Elle allait devoir solliciter des explications. Mais d'abord, répondre à
Boddhisatva :

बच्ची (1) très gentille avec Aparajita. Pas poser question, pas peur. Bien. Mais pas encore comprendre respect obligation Varna. Et Ganapati trop indulgent avec elle...acheva la Dravidienne en lançant un regard vers son protecteur.

(1) enfant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:30

Athalia



Après avoir longuement dansé avec Matthis, ce dernier l'emmena faire un tour dans les vignes.
Athalia regardait comment les vendangeurs s'y prenaient pour ramasser le raisin.
Elle n'aurait sûrement pas l'occasion de refaire telle chose là-bas, en Orléans.
Matthis semblait avoir faim. Elle prit une olive, l'examina sous toutes les coutures avant de la porter à sa bouche.


Tu es certaine que tout va bien Athalia ? Je suis pas une fille, mais si tu as besoin de parler, je suis là.

C'est à dire que... Arg, comment lui expliquer ?
Décidément, cela s'annonçait quelque peu compliqué c'te affaire.


Plus tard je voudrai te présenter une fille. C'est ma cousine Carmen-Esmée. C'est ma confidente et je suis son confident. Elle est très gentille.

Athalia hocha la tête.
Mais quand pourraient'ils se revoir ?
Ses parents n'avaient pas évoqué de retour en BA avant...pfiouuuu...un moment.

Elle l'écouta se confier et raconter l'histoire d'Alexandre.
Et comment ce dernier avait été récupéré.
Bien triste histoire. Aussi comprenait'elle que la marraine de Thomas ne souhaite pas trop en parler.
Lui murmurant en retour...


Promis, je dirai rien ! passant son index sur sa bouche.

Matthis...Je...pfff, c'est compliqué ! Moi-même, j'y comprend rien.
Ma Marraine, Kindjal, elle a ... elle a... disparue.
Personne ne l'a revue, et personne ne sait non plus où elle est.
Tu crois que c'est possible ça ? Un jour, t'es là et le lendemain, pfiouuu, disparu.
Elle avait promis de veiller sur moi, et elle n'est plus là !
Mais, chut, ne dis rien non plus devant mes parents, d'accord ?
Laissant une larme couler le long de sa joue.

Voilà, c'était dit. Il ne pourrait sûrement rien faire, ni changer la situation, mais quelque part, cela l'avait soulagée de se confier.



------------------------------------------------------------------------------------------
Fille de Nictail et Aiguemarine
Doux mélange à manier avec précaution
Le regard de son père et le fichu caractère de sa mère
Grande sœur de Thomas, Aurore et Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Ven 24 Sep - 21:31

Matthis



Matthis mangeait encore et encore, il avait un gros creux et pas un petit creux comme pouvait dire Timothée. Athalia semblait hésitante, Matthis semblait avoir toucher un point dit sensible. Elle avait compris l'histoire d'Alexandre et ne dirait rien, déjà qu'Alexandre posait des questions quelques fois. Matthis écouta à son tour Athalia.

Matthis...Je...pfff, c'est compliqué ! Moi-même, j'y comprend rien.
Ma Marraine, Kindjal, elle a ... elle a... disparue.
Personne ne l'a revue, et personne ne sait non plus où elle est.
Tu crois que c'est possible ça ? Un jour, t'es là et le lendemain, pfiouuu, disparu.
Elle avait promis de veiller sur moi, et elle n'est plus là !
Mais, chut, ne dis rien non plus devant mes parents, d'accord ?


Matthis haussa les épaules.

Oui c'est possible. Tu sais une fois des vilains avaient enlevé le gouverneur du Lyonnais-Dauphiné... Le jour il était là, le lendemain il n'y était plus.
Je crois qu'Eléa te comprendrait plus que moi. Elle a perdu sa marraine. Enfin... Pas dans le sens où elle sait pas où elle, mais dans le sens qu'elle est dans la terre...
Maman dit une chose à Eléa quand elle est triste... Elle lui dit que le parfum des fleurs et de la nature c'est le parfum de sa marraine et le vent qui caresse son visage, c'est des câlins de sa marraine. Que quelque soit le lieu où se trouve sa marraine, elle veille toujours sur elle... Parce qu'elle l'a promis à Aristote et que cette promesse ne peut jamais être défaite...
Si elle a disparu et est vivante... Faut se lancer à la recherche.


Matthis se leva et commença à faire les cent pas, que faisait son père dans ses cas-là. En tant que fils d'ancien prévôt et du grand-prévôt de France, il pouvait bien savoir. Il connaissait déjà deux trois petites choses, il avait passé tellement de temps dans les bureaux. Surtout dans celui des brigandages, il fallait des avis de recherche. Il avait longuement réfléchit.

Bon... Est-ce que tu sais où elle a été vu pour la dernière fois ? Est-ce que vous avez demandé aux douaniers de la Guyenne ? Peut-être qu'ils ont relevé un ou deux suspects. Est-ce que tu as un portrait ? Si tu en as un, je pourrai le porter à la prévôté et demander à ce qu'il me fasse un avis de recherche, ça ne sera pas compliqué... Mon papa et ma maman y travaillent et sont d'anciens prévôts... Je ne sais pas si ils pourront plus nous aider. Enfin, papa connait les prévôts des autres endroits... Enfin quelques uns, il faudra lui demander. Est-ce que tu sais si les autorités ont fouillé sa maison ? Il y avait peut-être des indices, ou des traces de pas... Elle avait des ennemis ?

Matthis était conscient du nombre important de questions, il ne savait pas si Athalia pourrait répondre à tout cela, mais si il pouvait l'aider d'une façon ou d'une autre... Pis de toute façon, la prévôté, il était presque né dedans, il était tombé dans cette marmite quand il était petit. Athalia accepterait ? Ou bien non. Il avait oublié la promesse...

Promis, je ne dirai rien du tout. Tu veux faire quelque chose ?


_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Sam 25 Sep - 6:07

Nictail

Nic avait salué Kory, la gratifiant d'un sourire lorsqu'elle repartit.
Eh oui, toujours occupé une maitresse de maison !
Il était heureux, cette fête partait pour être réussie.


Hmmm mon ange...
Et si tu allais voir ce que fait ton futur filleul Timothée nan ?!
Il a peut-être besoin de ton aide, de conseils...


Nic tourna la tête pour apercevoir Timothée et un jeune garçon sauter tranquillement dans la bassine.
Besoin de conseils, c'était pas sûr, mais pourquoi ne pas aller le voir.
Surtout qu'Aurore se dirigeait vers eux.

Alors qu'il allait répondre à son épouse, il la vit s'emparer de verres et le planter là. Bon,merci, elle allait rejoindre Sindbad et Aparajita ...
Nic la regarda s'éloigner, songeur et soupira avant de rejoindre les enfants.
Timothée commençait à ramasser quelques grains de raisin et expliquer à l'autre garçon comment les lancer sur les filles. Pendant ce temps, Aurore essayait de grimper pour jouer avec eux.


Coucou les enfants.
Alors, c'est marrant d'écraser le raisin ?! Faites attention de pas vous salir !
Tu sais Timothée, tu verras plus tard que les filles, c'est bien. Mais, il te faudra grandir d'abord.


Aurore s'agrippa à ses braies et le regarda avec son petit air suppliant.
Il la prit dans ses bras et la déposa dans la bassine.


Je veux bien que tu écrases les raisins avec eux, mais ne te salis pas.
Tu remontes ta robe pour ne pas faire de tâches, et tu y vas doucement pour ne pas risquer de glisser et tomber.
Toute façon, je reste près de toi pour veiller si tu es sage.
Un baiser sur le front de son adorable fille.
D'ailleurs les garçons, remonter aussi vos braies pour ne pas trop les salir, c'est pas toujours facile à laver après.

Puis,il souffla quelques mots à l'oreille de Timo
Hey, mon futur filleul, je sais que c'est marrant d'embêter les filles ... Mais le raisin, c'est salissant, tu voudrais pas abîmer leurs jolies affaires, ce ne serait pas très gentil. Et puis, tu risquerais de te faire punir ...
Si tu veux les embêter, trouve quelque chose de plus "sympa" pour pas te faire punir ... j'sais pas, passer dans leur dos et les chatouiller ...

Nic ne savait pas si ce qu'il disait à son futur filleul l'intéressait, ou même si ça avait une quelconque utilité ...
D'ailleurs, serait-il un bon parrain ?!
Lui qui n'avait même pas su aider Athalia quand elle en avait besoin ...
En tout cas, Matthis semblait être plus à la hauteur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   Sam 25 Sep - 6:08

Althiof

Dieu que l'était était passé vite. Ils avaient passé un si beau moment, loin de tout, sur les routes du royaume en Guyenne surtout mais aussi en Béarn où ils avaient plutôt visité le monastère et le couvent. Une retraite salutaire dans les vertes montagnes pyrénéennes qui leur avait fait le plus grand bien.

Mais il fallait bien rentrer en Auvergne, d'une parce que leurs enfants leur manquaient, de deux parce que qui disait septembre disait vendanges à Mirefleurs mais aussi parce que la pile de dossiers se devait d'être réduite tant à la tourelle centrale qu'à l'aile ouest.

A l'exception des troubles là bas au nord ouest du royaume, qui ressemblaient davantage à une guerre de positions - une guerre froide comme aimaient à le dire certains - qu'à un conflit armé, l'été avait été calme mais surtout de nombreuses choses étaient restés en suspens. Les gens se réveillaient et sa charge de travail s'en était ressentie durant les derniers jours.

Il avait donc donné un coup de collier afin de rendre pas moins de quatre dossiers et rentrer au plus vite à Mirefleurs. Il aimait la prévôté, elle faisait partie de lui, mais il ne songeait qu'à son retour lorsqu'il était à Paris et durant les longues nuits au sommet de l'aile ouest dans son bureau jouxtant la salle des officiers de la Grande Prévôté, il s'accordait régulièrement une pose pour repenser aux dernièrs péripéties d'Eléa, Matthis et Timothée. Il aimait à relire la dernière missive d'Eléa, si représentative du caractère de leurs enfants et à qui ils avaient pris tant de plaisir à répondre depuis les dunes de sables de La Teste-de-Buch.


Citation :
Cher papa,

Si je t'écris aujourd'hui c'est que c'est de la plus haute importance, il faudrait que tu me ramènes une soeur du voyage. J'ai demandé à Maman de te le dire, j'espère qu'elle l'aura fait.

C'est parce qu'il y a trop de garçon dans la famille, Matthis, Timothée et puis aussi Alexandre, et moi je suis la seule fille et des fois je m'ennuie.

Je te promets d'essayer d'être très sage si tu me ramènes une petite soeur.

J'espère que tu t'amuses bien avec Maman, embrasse la pour moi.

Je te fais plein de bisous,
je t'aime,
Eléa.

Citation :
Ma chère Eléa,

Je te remercie pour ta lettre qui nous a fait très plaisir à ta maman et moi. Je n'ai donc pas manqué par commencer par lui transmettre tous tes bisoux. On sait jamais, je pourrais oublier alors il ne faut pas prendre de risque.

J'espère que tout va bien à Cournon avec tes frères et que vous prenez soin d'Alexandre. Il a grand besoin de s'amuser avec d'autres enfants et je sais que je peux compter sur vous trois. Ta maman et moi sommes bien arrivés au bord de l'océan, à la Teste-de-Buch en Guyenne. La voyage s'est très bien passé et nous profitons de la douceur de l'eau et des couchers de soleil depuis notre petite chambre à l'auberge.

Ta maman et moi prenons avec beaucoup de sérieux ta demande pour te ramener une petite soeur de voyage. Sache que nous faisons beaucoup d'efforts pour faire plaisir à Dame Nature mais cela ne semble pas suffire pour l'instant. Sache que nous persévérons. Mais tu sais, il faut croire que nous ne sommes pas très doués car après toi nous avons eu deux garçons. Et le dernier que nous avons ramené chez nous était encore un garçon. Je crois que nous ne sommes pas très doués pour trouver les petites soeurs.

Parcontre nous avons plein d'idées pour te trouver une soeur avec qui t'amuser. Peut-être la trouveras-tu toi même. Tu pourras choisir ainsi. Ton petit frère Timothée disait avant notre départ qu'il pouvait te trouver une soeur dans un couvent pas loin de Cournon. Demande lui si sa piste est toujours bonne et vous pourrez peut-être y aller avec Mathilde.

Moi j'ai pensé que tu pourrais si tu veux devenir une amazone, une grande guerrière chez les Dames Blanches à l'Ecu Vert. Il n'y a que des soeurs dans leur commanderie, des petites et des grandes. J'ai trouvé dans l'étalier d'une artiste ce joli dessin d'une de ces grandes guerrières, une archère. Mais elles savent aussi être féminines et tu sauras leur apprendre à porter les robes si besoin je n'en doute pas un instant.



Maman a une autre excellente idée. Tu as déjà des amies filles en Auvergne. Il y a Colombine, la soeur de Louis. En plus si Louis devient ton amoureux pour toujours alors Colombine sera ta belle-soeur. Une soeur, mais belle en plus, ca serait super, qu'en dis-tu ?

Tu vois, tu as l'embarras du choix pour te trouver une soeur et cela me semble bien plus sûr que de compter sur ta maman et moi.

Nous réflechissons à d'autres solutions et si nous trouvons nous t'en ferons part à notre retour. Je ne doute pas un instant que tu seras sage comme une image d'ici là. Du haut de tes presque 7 ans tu auras bientôt l'âge de raison alors ce n'est pas étonnant. Et puis si tu l'es et tes frères également et qu'on parle d'images, nous t'en apporterons d'autres comme celle plus haut et quelques surprises de notre beau voyage.

Fais de gros bisous à tes frères et Alexandre.
Nous pensons très fort à vous quatre.

Maman & Papa

Eléa était-elle partie en quête des Amazones ? Matthis lui continuait de s'intéresser à la soule, mais pas autant qu'il se renseignait pour devenir un vrai chevalier. Il avait déjà trouvé sa princesse en tous les cas. Alors qu'il était perdu dans ses pensées à l'approches des remparts de Mirefleurs, son épouse lui vola un baiser avant de partir au devant.

Il sourit et sauta de son fidèle Pégase. Il le prit par la bride et continua d'avancer regardant au loin les nombreux paysans qui s'affairaient dans les vignes. Au loin on entendait des cris et de la musique, des rires et des chants et aussitôt son sourire se fit plus marqué encore. Il s'arrêta un instant et tappant sur l'encolure de son compagnon observa les vendangeurs. Il faisait un temps superbe et cela ne pouvait que donner davantage envie de faire la fête. Mais en parlant de fête, y aurait-il un bal ? Il se souvenait avoir évoqué la question avec Kory mais l'affiche ayant été placardée par Matthis il ne savait qui avait apporté les derniers détails à ses vendanges, cru 1458.

Il traversa le pont-levis et entra dans l'enceinte du château. Il avait hâte de voir ses enfants, de savoir si Alexandre prenait confiance en lui. Avec Timothée qui était de moins en moins timoré il avait là un compagnon de jeu idéal, moins turbulent pour le moment que Matthis et Eléa. Son cadet à qui il devait d'ailleurs parler de cette histoire de taverne à soule. Déjà que le dernier finissait les fonds de bouteille, voilà que le deuxième voulait ouvir une estaminet. Manquerait plus qu'il trouve un jeu de carte et en fasse un tripot. Il voulait jeter un coup d'oeil à la carte. Jus de raisin et orge pour les chevaux, mais pas de vinification et de brassage ça c'était certain.

Il laissa son cheval au palefrenier et se dirigea vers l'endroit d'où venaient les cris. Et s'il avait cru cette fois pouvoir s'approcher inapperçu et saluer tout le monde d'un coup il s'était une nouvelle fois lourdement trompé car les têtes blondes qui s'agitaient dans tous les sens ne tardèrent pas à le repérer et venir lui sauter dans les jambes, tant les siens que les autres tant qu'à faire. Bein voui hein c'est marrant de sauter et s'agripper sur les grands.


Bonjour les enfants ! Comment ca va ? Vous êtes tous à moi là ? On m'aurait donc caché des choses ?

Il rit en essayant d'avancer mais ils étaient bien accrochés les bougres.

Où ils sont les grands qui font des bêtises ? Qui va les surveiller si vous êtes tous sur moi. On peut pas les tenir, si vous faites pas attention à eux, hein ? Vont tout vider les tonneaux et piller le buffet j'les connais. Heureusement j'ai rapporté quelques petites choses des lointaines provinces du royaume pour que mouriez pas de faim.

J'ai un jambon de Bayonne, du cidre d'Anjou et quelques olives du Languedoc. J'ia aussi de l'huile d'olive mais c'est pas terrible pur je vous le recommance pas. Pis ca vaut pas un bon jus de raisin fraichement cueilli. Mais pour ça faut aller demander à la patronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie   

Revenir en haut Aller en bas
 
3.6 [16 septembre] Mirefleurs ou la vie d'une Seigneurie
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 24 Septembre 2010
» BAN list Septembre 2010
» Soirée du Vendredi 10 Septembre 2010
» Boite Icecrown VO le 17 septembre !!!
» [LEGO] le 11 septembre 2001 en LEGO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1458-
Sauter vers: