AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange

Aller en bas 
AuteurMessage
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Dim 28 Nov - 10:33

Althiof

En ce petit matin du 28 novembre, deux êtres harpentaient les allées silencieuses du cimétière du village. Deux ombres, une grande tenant la main d'une petite qui grandissait à vue d'oeil mais qui avait encore tant de choses à découvrir dans ce monde, choses que l'ange à qui ils venaient rendre hommage ne seraient plus en mesure de faire.

Avec le temps la peine s'était peu à peu envolée, mais le souvenir d'Ama était intact. Gentille, douce, généreuse, souriante, Amadeus avait le coeur sur la main, toujours prête à rendre service, à aider son prochain. La personne sur cette terre qui se rapprochait le plus de ces êtres mystérieux que l'on nomme anges.

Mais voilà la vie est parfois injuste, cruelle même, rappelant à elle ceux qui sont tellement essentiels dans ce monde sombre où le mal prend si facilement le dessus. Eléa ne pourrait plus discuter avec sa marraine mais Althiof comptait bien transmettre à sa fille tout ce que pronait son amie bien trop tôt disparue. Pour qu'à jamais elle perdure dans nos coeurs.

Il tenait toujours sa fille par la main et l'entraîna vers la tombe, avant de lui tendre une rose.


Tu peux la donner à Tata Ama, ma belle. Tu crois qu'elle lui plaira ?



Il sourit en voyant sa fille. Elle était encore si petite, si innocente. Elle avait bien le temps encore avant de voir le monde des adultes. Des années d'enfance dont lui même avait été privé et après lesquelles il courait sans cesse dans ces taquineries. Les larmes aux yeux, il regarda vers le ciel et sourit.

Tu me manques Ama. Je sais que de la haut tu continues à veiller sur nous comme tu l'as toujours fait et j'espère que tu es fière de ce que nous sommes devenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Dim 28 Nov - 10:34

Elea



Eléa avait attendu tout le vendredi son père à Cournon, elle avait fait les cent pas dans le grand hall, si pressée de le voir, même si une fois de plus elle avait une petite boule dans le ventre, elle avait regarder le calendrier et sa mère lui avait dit. Son père voulait l'emmener au cimetière. Cimetière que sa mère avait du mal à visiter, même si elle pensait toujours à sa marraine. Eléa avait sauté dans les jambes de son père, sa mère étant déjà partie pour les joutes et le lyonnais-Dauphiné. C'est donc pour cette raison que la petite rouquine bien emmitouflée dans ses manteaux, écharpe et gants se rendait avec son père au cimetière.

Son père l'entraîna jusque vers la tombe de sa marraine, elle la fixa, la pierre était toujours là, quelques feuilles mortes et fleurs séchées. Elle se tourna vers son père qui tendait une rose. Eléa l'attrapa et la regarda.

Oui, je vais la donner à Tata Ama. Toutes les dames aiment les roses.

Eléa s'approcha de la tombe et poussa d'abord les feuilles mortes avec sa main et dit avec son innocence à elle, cette petite fille de sept ans.

Ouille, l'est pas venue la dame du ménage. La dame nature elle a tout décoré.

Eléa posa sur la grosse pierre la rose rose et sourit tout en fixant la tombe.

Tu sais, maintenant j'ai un amoureux, il s'appelle Louis de Saint Nicolas les Colombes et c'est le fils à Clothilde.

Elle se recula et regarda son père, il avait les larmes aux yeux et les levait, il murmurait des mots, Eléa attrapa la main de son père et leva les yeux aussi.

Tu l'as vu Tata Ama ?

Eléa tournait sur ses jambes la tête en l'air pour chercher un quelque chose, elle ne savait pas trop quoi en fait.

Je l'aime très fort et Maman aussi mais elle a peur des cimetières... Elle se sent pas très bien, tu le savais ça ? Et Matthis et Timothée ils lui font des bisous, ils me l'ont dit avant qu'on parte. Enfin Timothée il la connait pas vraiment, mais des fois je lui parle de Tata Ama.

Eléa tendit les bras vers son père, attrapant sa cape et tirant un peu dessus, même si elle était une "grande fille", elle n'était jamais contre un câlin de la part de son père.

Tata Ama, elle va soigner Tonton Az. Maman m'a raconté une histoire. Elle a dit que Tonton Az aimait beaucoup les joutes, tellement qu'un jour il jouta avec tout son coeur, sauf qu'il se fit très mal. Tellement mal que seul Aristote pouvait soigner sa blessure. Alors il est parti voir Aristote. Mais j'crois qu'Aristote il voudra pas nous le rendre.

Les yeux légèrement humide, la fillette regardait son père, suite à cette petite histoire que sa mère lui avait raconté pour lui éviter d'apprendre certaines choses, des choses bien trop dures pour une petite fille de sept ans. Elle essuya ses yeux et regarda son père. Une petite fille orpheline de parrain et de marraine.

Papa. Je t'aime.

Eléa se serra contre les jambes de son père, un câlin d'une petite fille à son père, ce moment était toujours aussi difficile pour la fillette. La peine de ses parents qui petit à petit disparaissait au profit de nombreux souvenirs. Mais c'était terrifiant, Eléa n'avait qu'une peur. Que ses parents meurent aussi.

Tu vas vivre longtemps, promis ?

Bien naïve la fillette de croire que l'on pouvait promettre une telle chose. Eléa parlait beaucoup, sans doute pour masquer son trouble et elle était née pipelette.


______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Jeu 2 Déc - 11:11

Althiof

Althiof écoutait sa fille et souriait. Elle ne se doutait pas à quel point cela pouvait être réconfortant de vivre ce tragique évenement à travers l'innocence de ses sept ans. Il la serra fort contre lui et passa sa main dans ses cheveux en souriant car elle n'appréciait pas vraiment. Elle était déjà coquette pour ça.

Moi aussi je t'aime ma grande Eléa.

Il se mit à genoux pour être à sa hauteur et tout en regardant la tombe de son amie il posa les yeux sur sa fille.

Je serai là pour toi aussi longtemps qu'il me sera donné la possibilité de le faire, mais tu sais bientôt, dans quelques années c'est un autre que moi qui prendra soin de toi.

Tu m'aimeras encore un peu quand même ?


Il rit de bon coeur en voyant son visage. Elle était si petite et si elle passait du temps avec des garçons elle n'en était pas encore à penser à sa future vie dépouse et de femme épanouie. Pour les petites filles, leur papa est l'homme de leur vie et elle n'imagine guère que cela puisse être autrement.

Il sortit un parchemin de sa poche et lui tendit.


Tu veux bien lire le poème que Tonton Rick a fait pour ta marraine, et après je t'emmêne à la taverne et tu me parleras de Louis autour d'un grand verre de lait chaud, qu'est-ce que tu en dis ?

Citation :
28 novembre date souvenir qu’on a du mal à oublier
Tout le monde se souvient de ce qu’il faisait
Quand il a appris cette trop chagrine nouvelle
Je ne voulais pas le croire non surtout pas elle

Mais est-ce que le Très-Haut nous laisse vraiment le choix ?
Combien de fois je me suis demandé pourquoi Toi ?
Tu avais la vie devant toi, un bel avenir, la jeunesse
Aujourd’hui, il nous reste ton souvenir et notre tristesse

Tu étais aimée de la plupart des personnes de notre duché
Et il ne se passe pas une semaine sans que tu sois dans nos pensées
Et peut-être encore plus en cette fin d’année
Trois années se sont déjà douloureusement écoulées

Douloureux pour nous qui partagions avec toi
Un doux sentiment d’amitié et de respect
Tu étais une femme droite qui aimait bien bosser
En tout cas c’est le souvenir que je garde de toi

Aujourd’hui, tes amis se recueillent à ta mémoire
Et sois certaine que tu es présente parmi nous pour toujours
Que ce soit dans nos poèmes, nos discussions, nos histoires
Et nos pensées ne sont pas uniques pour un jour

Chacun d’entre nous se souvient d’un moment partagé
Qui a déjà oublié avec toi les discussions animées
Les conseils que tu n’hésitais pas à nous donner
Et ce à n’importe quelle heure de la journée.

Tu avais vraiment le cœur sur la main
Tu avais de grands projets pour l’avenir
Ce qui s’est passé ce jour là t’a privé d’un lendemain
Sans que l’on sache comment tu as pu périr

Aujourd’hui, nombre de tes amis t’ont rejoint
Et vous siégez au soleil avec le Très-Haut
En vous demandant qui sera le prochain
Qui viendra vous donner des nouvelles en lot

Quoi qu’il en soit, je ne pouvais pas en ce jour
Ne pas t’écrire ces quelques vers sans fard ni détour
Te montrant que là où tu es il y a encore des gens
Qui n’oublient pas cette date et pensent à toi tristement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Jeu 2 Déc - 11:12

Elea



Eléa resta un moment serrée contre son père, mais ce dernier avait décidé de passer sa main dans ses cheveux et en plus avec un grand sourire, Eléa fit légèrement la moue et le regarda.

Papa tu va me décoiffer.

Eléa passa ses mains dans ses cheveux, coquette comme elle était pour redonner un semblant de coiffure, même si dans quelques minutes sa coiffure serait réduite à néant parce qu'elle serait partie en courant. Mais comme il lui avait dit qu'il l'aimait ce n'était pas très grave qu'elle soit décoiffée. Eléa regarda son père qui s'était mis à sa hauteur, elle caressa sa joue avec ses petites mains.

Je t'aimerai toujours mon papa d'amour !

Eléa le regarda, une autre personne allait prendre soin d'elle, mais elle ne le voulait pas encore, même si les bisous de Louis la faisait rougir, ils ne valaient pas ceux de son père et encore moins ses câlins et surtout ses taquineries. Une légère moue, les yeux plissés et le nez froncé, ce qui faisait rire son père.

J'ai pas envie d'épouser quelqu'un encore !

Eléa passa sa main dans ses cheveux, ne comprenant pas pourquoi son père pouvait lui dire cela.

Pourquoi tu dis ça Papa ? Si Maman elle t'a trouvé c'est parce qu'elle n'avait pas de Papa. Mais moi j'ai un Papa, j'ai pas besoin de quelqu'un d'autre.

Eléa le regarda tirer un parchemin de sa poche et l'attrapa, c'est qu'elle savait lire maintenant, la dernière fois elle ne savait pas. Elle se tourna vers la tombe et tenant le parchemin fièrement, elle commença à le lire pour montrer à sa marraine ce dont elle était capable maintenant. Elle resta ensuite silencieuse un moment et glissa le parchemin entre la pierre et le sol. Hop comme ça il était avec Tata Ama.

Voilà. On va à la taverne ?

Eléa attrapa la main de son père et le regarda avec son air de petite fille coquine.

Je préfèrerai un verre de bière, mais si tu veux du lait chaud, cela me convient aussi. Je vais te raconter plein de choses sur Louis. Mais j'voudrai bien que tu me racontes la Thessalie en échange.

Eléa avait envie d'apprendre plein de choses sur les origines de ses parents, mais avec sa mère s'était plus compliqué d'en parler, elle évitait presque toujours les questions, tandis que son père et bein lui, il l'aimait sa Thessalie et pour rien au monde Eléa ne voulait rater.

Maintenant que je sais bien parler le Français, tu voudrais bien m'apprendre le Grec ? Et pis j'aimerai bien avoir un cheval "théssalien". J'suis à moitié une Thessalienne moi aussi.


Eléa avait regardé son père en prononçant sa dernière phrase, si fière d'être la fille de son père, si fière en cet instant de son père.
______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Jeu 2 Déc - 11:12

Althiof

Althiof sourit. Cela l'amusait toujour autant de perturber sa fille pour voir ses réactions. Elle avait encore tant de choses à apprendre du monde.

Je préfèrerai un verre de bière, mais si tu veux du lait chaud, cela me convient aussi. Je vais te raconter plein de choses sur Louis. Mais j'voudrai bien que tu me racontes la Thessalie en échange.

On partage alors. Moi la bière et toi le lait chaud ? Ca te va ? D'accord je te raconterai mon pays mais toi d'abord !


Il rit en voyant sa fille bougonner un peu après avoir fait son sourire angélique quelques instants avant. Elle ressemblait tellement à sa mère et puis au fond ce qui l'intéressait vraiment c'était de passer du temps avec son papa. Même si elle tenterait toujours d'obtenir un petit quelque chose en plus.

Maintenant que je sais bien parler le Français, tu voudrais bien m'apprendre le Grec ? Et pis j'aimerai bien avoir un cheval "théssalien". J'suis à moitié une Thessalienne moi aussi.

Un cheval comme Pégase ? Il faudra que tu m'aides à chercher alors, je n'en ai jamais vu dans le royaume depuis mon arrivée. C'est une race à part les chevaux de Thessalie. Je ne sais même pas laquelle mais ils sont considérés en Grèce comme une race à part entière et très prisé, au moins autant que son craints les cavaliers qui les chevauchent.

Qu'est-ce que tu veux savoir ma grande ? Il y a tant de choses à dire.


Ils marchaient main dans la main et sortaient doucement du cimetière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Jeu 2 Déc - 11:13

Elea



La fillette bougonna en croisant ses bras, pourquoi les enfants n'avaient-ils pas le droit à la bière ? Et pourquoi son père qui était resté un enfant avait le droit à la bière lui. Eléa lui tira la langue avant d'éclater de rire. Elle l'aimait bien son Papa, parce qu'il était simple et que l'on pouvait rigoler avec lui et Aristote la préservait, il ne comptait pas l'envoyer visiblement dans ce collège de nobles coincés.

C'est mon royaume aussi ! Parce que je suis ta fille !

Eléa tourna sur elle-même avant d'attraper la main de son père et de l'écouter.

Ca veut dire que tout le monde te craint ? Tout le monde craint ta colère ?

Eléa était persuadée que c'était le cas, quand au cheval, elle avait bien son idée.


C'est un produit de luxe ? On peut trouver un cheval chez un marchand ambulant. Y en a bien qui vendent des olives et de l'huile de la Grèce, alors pourquoi pas un cheval !

Têtue comme sa mère, un sourire charmeur à son père, les yeux qui papillonnent.

J'voudrais savoir écrire mon prénom. Et des histoires ? Y a des histoires en Grèce ?

Eléa se souvenait d'une fois ou Mamie Rosa était venue sur la place du village pour parler de choses et d'autres, mais Eléa n'osa pas demander ce qu'était devenue la gentille vieille dame, elle savait que son père pouvait être triste, mais des fois elle pensait à elle. Tout en tenant la main de son père elle avançait dans les rues du village.

Tu veux savoir quoi sur Louis ? C'était au mariage de Beths et Marty, Louis voulait me voir mais Maman m'avait appelé, j'crois que j'avais dit une bêtise et ça avait mis de la colère à Beths, du coup Maman elle m'a parlé et après je suis retournée voir Louis et puis après je lui ai demandé d'être mon cavalier et il a dit oui. Et après on a dansé et ensuite il m'a fait un bisou. Et pis après à chaque fois on essayait de se voir aux fêtes ducales et pis aussi il m'a offert un bracelet et moi un caillou en forme de coeur. Il me fait rougir et il fait battre mon coeur très vite. Ca veut dire quoi ?

Eléa regarda son père tout en rougissant, elle l'avait plus ou moins montré qu'elle aimait bien Louis, mais n'avait jamais mis de mot sur cet étrange sentiment, contrairement à Matthis qui l'hurlait sous tous les toits.
______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Jeu 2 Déc - 11:14

Althiof

Althiof venait du cimétière tenant par la main sa fille Eléa. Ils était venu comme à chaque fin de novembre depuis 3 ans déjà rendre hommage à leur amie et marraine Amadeus, cette femme de coeur qui avait tant fait pour le village, dont elle avait été maire et conseillère municipale durant de longs mois. La vie avait été bien inuste avec elle, Aristote ayant choisi de la rappeler à lui. l'on dit parfois que les voix de Seigneur sont impénétrables et toujours il se demanderait pourquoi elle. Elle était si gentille, si douce, si pleine de vie, si généreuse. Toujours prête à rendre service, en nous gratifiant d'un sourire enjoleur. L'être sur terre qui se rapproche le plus de ceux que l'on nomme les anges.

Après cette petite cérémonie improvisée, Althiof et Eléa se dirigeait vers l'une des tavernes du village. Et en attendant d'ouvrir son tripot... euh nan sa taverne de jeu, ils se dirigèrent vers l'Auberge du Drakker tenue depuis de longs mois par Ladyday et qui était toujours très bien remplie.

Il entra avec sa fille et ils s'assirent à une table. Eléa venait de lui parler de Louis. Il souriait, cela l'amusait toujours beaucoup les histoires innocentes des enfants.


Ca veut dire quoi ?

Ca veut dire que tu l'aimes beaucoup le petit Louis. A ton age je ne crois pas qu'il y ait un mot pour cela, mais plus tard en grandissant tu comprendras par toi même.

Tu as déjà vu maman rougir ? Aussi rouge que ces robes. Ca ne rate jamais. Un garçon qui peut faire ça est forcément spécial pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Jeu 2 Déc - 11:15

Elea



Eléa tenait fermement la main de son père, remontant son écharpe sur son nez qui commençait à rougir et à couler à cause du froid. Le froid traversait ses bas et le vent glissait sous ses jupons, Eléa commençait à avoir froid, mais elle voulait rester coquette parce qu'elle était une fille.

Son père l'entraîna vers une auberge, Eléa était passée devant plusieurs fois quand le printemps et l'été était là, il y avait une armure à l'entrée. Eléa avait déjà croisé la dame Ladyday, au concours de cuisine. Eléa suivit son père jusqu'à la table, non loin d'une cheminée. Elle retira son manteau, son écharpe, son bonnet et ses gants, elle se frotta les mains et souffla un peu dessus tout en écoutant son père.


Ah pfffffffffff ! Y a pas d'mots ! Mais comment on peut expliquer alors ? Si y a pas de mots !


Eléa ne comprenait pas et puis attendre pour le découvrir l'enchantait moyennement. Mais quand il se mit à parler de sa mère, Eléa le regarda en rigolant.

Oui, elle rougit, mais que quand tu es là. Alors tu es un garçon spécial pour Maman.

Eléa regarda son père, les yeux emplis de fierté.

Papa ? Est-ce que tu as déjà arrêté des vilains à Paris ?


La petite fille était si fière du travail de son père, même si elle le connaissait très peu au final.

Je suis très fière de toi mon Papa. Est-ce que je pourrai aller à Paris un jour avec toi ? Je voudrai voir comment c'est. Maman dit que c'est plein de nobles coincés et qu'elle n'y va que pour te tenir compagnie.
______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Jeu 2 Déc - 11:15

Ladyday

En entendant le nom de cette lointaine amie Lady fut drôlement émue , tout en regardant le père et la fillette entrée ,elle souriait et se rappeler le doux visage de cette amie lointaine .

__ que je suis contente Aimelin , elle est toujours vivante et elle a pas oublier , eh! bien l'ami puisque vous continuer votre route , transmettez lui le bonjour également de ma part , chère Azilize , dites lui que je ne voyage plus , le mal des os ne le permet plus !!

aller avant de partir reprenez donc un verre et voici pour vous un pochon de victuailles !


Lady mit dans le pochon des figues au foie gras et se dirigea vers l'homme et la fillette qu'elle avait reconnue .


___ Je vous souhaite le bonjour Althiof ! le bonjour Fillette ! tenez goutez moi ses figues , elles sont au foie gras !
et que me vaut votre visite ?


lady jeta un oeil vers le Sieur Aimelin ayant peur qu'il parte sans lui dire au revoir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Dim 5 Déc - 4:43

Althiof

Althiof souriait en écoutant sa fille, qui avait tout des traits de sa mère, y compris le manque éternel de patience.

Papa ? Est-ce que tu as déjà arrêté des vilains à Paris ?

Quelques fois oui mais souvent ce sont de simples bandits et voleurs que l'on trouve dans les bas fonds de la capitale comme la Cour des Miracles qu'on met dans les prisons. C'est vraiment pas un lieu pour une fille aussi jolie et mignonne que toi. Mais il y a bien d'autres endroits à Paris que je pourrais te montrer un jour.

Il rit aux éclats.

Maman a pas tout à fait tort, surtout qu'elle voit que les cérémonies et n'a pas le droit de rentrer dans la tourelle centrale de la Curia Regis. C'est là où je travaille mais les accès sont très contrôlés. C'est plus détendu là, pis tu te doutes que je suis pas toujours très sérieux.

Voyant arrivée Lady il la salua.

Je vous souhaite le bonjour Althiof ! le bonjour Fillette ! tenez goutez moi ses figues , elles sont au foie gras !
et que me vaut votre visite ?


Bonjour Dame Ladyday ! Je vous en prie par de formalités, appelez moi Althiof tout simplement. Je vous présente ma fille Eléa, 7 ans et presque toutes ses dents.


Il rit en l'entendant pester pour se défendre face à ce sobriquet.

Nous sommes venus boire un verre et grignoter quelques petites choses en cette journée bien fraîche.

Tend les figues à sa fille et se demande si elle va aimer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Dim 5 Déc - 4:43

Elea



Eléa regardait son père tout en souriant, bien heureuse de passer du temps avec lui, bon des fois elle entrait en cachette dans la prévôté du BA, mais entre les dossiers c'était pas très pratique de discuter avec son père et puis c'était une journée spéciale encore aujourd'hui.

Alors je dois pas y aller sinon je vais me faire brigander.

Eléa posa ses coudes sur la table et cala son visage entre ses mains pour écouter son papa.

D'accord, mais tu n'emmèneras que moi, bon tu as le droit de prendre Maman aussi parce que sinon t'es triste sans elle, mais on laisse les garçons à Cournon.

Eléa aimait passer du temps avec son père et même si ce dernier ne voulait toujours pas lui donner de petite-soeur, mais pour le coup la visite à Paris lui faisait oublier très vite cette idée de petite-soeur, il y avait sans doute plein de belles robes à Paris. Mais alors qu'elle avait parlé des nobles coincés, son père éclata de rire.

Oh les cérémonies, c'est ennuyant à mourir du sommeil. Enfin sauf celle de Maman, elle raconte des bêtises. Pourquoi elle peut pas venir ? C'est quand même ton épouse. Mais est-ce qu'elle le droit d'aller où tu dors quand tu es à Paris. Et pis tu dors où ? Tu dors au Louvre ? T'as déjà vu le Roy ? Et pis...

Eléa avait tellement de questions dans sa tête qu'au moment de les laisser sortir elle en oublia quelques unes, mais là n'était pas l'essentiel. Ce n'était pas les questions et les réponses qui l'intéressaient vraiment, c'était son père, son père était souvent bien occupé, mais il trouvait toujours du temps pour sa famille. Alors qu'elle était occupée à parler de tout et de rien, Eléa ne vit pas tout de suite dame Ladyday, c'est lorsque son père la présenta qu'elle releva la tête pour la saluer.

Bonjour.

Elle tira ensuite un bout de langue à son père et commença à pester contre le sobriquet qu'il venait de lui coller. Eléa attrapa les figues et en glissa une dans sa bouche, le mélange était surprenant, et la fillette du se maitriser pour éviter de faire une trop grosse grimace, avalant ce qu'elle avait dans la bouche, elle tendit le reste de figue à son père.

J'aime pas trop Papa.

Puis elle se tourna vers Ladyday.

Est-ce que je pourrai avoir de ce pâté sur du pain ?

Elle était bien une enfant pour appeler le foie gras pâté, mais sans doute que les adultes ne lui en voudraient pas trop pour ce mot.

Papa veut pas que je prenne de la bière, mais lui il a le droit, alors on va commander une bière et un verre de lait chaud. Papa m'a invité à la taverne ! Et il a choisi la votre parce qu'elle est très jolie.

Eléa regarda Lady en souriant.


______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Dim 5 Déc - 4:44

Ladyday

Lady était bien contente son pâté comme disait la Petiote semblait plaire , elle prit une tranchouille de pain et elle étala dessus une bonne cuillère de foie gras et la tendit à ELea .


__ c'est gentil Althiof et puis cette froidure ça vous gèle les os , aller un un petit verre de vin chaud pour vous réchauffer et toi ELea un verre de lait de chèvre ?

Leur rendant son sourire lady admirait les beaux cheveux de la fillette et la bonne mine d'Althiof qu'elle n'avait pas vue depuis des lunes .

servant le vin le lait elle demanda .

__ je vois pas votre épouse , elle n'est point malade au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Dim 5 Déc - 4:44

Althiof

Althiof écoutait sa fille qui avait un débit minute assez impressionnant. Rien à voir cela dit avec sa chère Beths mais elle en prenait dangeureusement le chemin la bougresse. Il rit aux éclats en l'entendant.

Oh les cérémonies, c'est ennuyant à mourir du sommeil. Enfin sauf celle de Maman, elle raconte des bêtises. Pourquoi elle peut pas venir ? C'est quand même ton épouse. Mais est-ce qu'elle le droit d'aller où tu dors quand tu es à Paris. Et pis tu dors où ? Tu dors au Louvre ? T'as déjà vu le Roy ? Et pis...

Oui mais les épouses sont pas autorisées, les locaux de la Curia sont reservés aux Ministres du Roy. Pis tu connais Maman, elle arrête pas de m'embêter et de me déconcentrer avec ses mouvements malicieux. Comment je pourrais faire mon travail si elle était là. Et puis plus vite je finis plus vite je peux la retrouver dans le petit hôtel privé où on loge quand on est à Paris. Le Roy ? Oui bien sûr mais il ne sort pas souvent de ses appartements. Je crois qu'il se fait vieux. Il a annoncé sa démission prochaine. On va élire le Roy maintenant. C'est un peu bizarre tu trouves pas ?


Il se demandait si sa fille comprendrait ses histoires de gestion du royaume mais nul doute qu'elle poserait des questions. Il prit le morceau de figue au foie gras, qu'elle avait soigneusement nettoyé pour ne laisser que le fruit. Elle perd pas l'nord celle là.

Je vois pas votre épouse , elle n'est point malade au moins ?

Non du tout, mais elle n'aime pas trop les cimetières. Cela fait ressurgir bien des mauvais souvenirs. Alors comme tous les ans j'ai accompagné Eléa voir sa marraine Ama, pour lui montrer qu'on l'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Dim 5 Déc - 4:45

Elea



Eléa attrapa la grosse tartine de fois gras, laissant échapper un "merci" au moment de croquer à pleine dents dedans, son père venait de finir sa figue qu'elle lui avait donné. Lady lui proposa un verre de lait de chèvre, Eléa n'en avait jamais bu, elle regarda son père.

Je connais pas le lait de chèvre. Mais j'veux bien goûter.


Puis Eléa continua sa tartine tout en écoutant d'une oreille distraite, repensant à ce que son père lui avait dit, ainsi ils avaient un hostel privé ? Et puis son père était un Ministre du Roy ? L'intérêt de la fillette et surtout sa fierté ne manquait pas de grandir, quand au passage avec sa mère qui embêtait son père Eléa pouffa doucement, elle savait très bien aussi que son père avait bien du mal à résister à sa mère. Le Roy avait démissionné, c'était une chose qu'Eléa avait du mal à saisir, mais si il avait décidé.

Comment on peut élire un Roy... C'est comme pour les Ducs, ça veut dire qu'on peut avoir des crétins.

Eléa haussa les épaules.


Si j'veux j'peux être Reyne alors ?


Eléa imaginait les belles robes, puis elle regarda son père avec un grand sourire.

Enfin juste pour les belles robes.

Les joues légèrement rouges, elle écouta la suite, Lady demandait où était sa mère et son père de répondre. Eléa agita la tête avec un grand sourire. Elle se leva ensuite et se glissa sur les genoux de son père pour avoir un câlin. Voir même plusieurs. Elle lui glissa d'une façon malicieuse et naïve.

Peut-être qu'elle reste au chaud parce qu'elle a ma petite-soeur dans son ventre...

Même si l'idée avait été chassé le temps de quelques questions, le naturel était revenu au galop.

______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Sam 11 Déc - 10:12

Ladyday

une alléchante odeur sortait de la cheminée ou rôtissé un pigeon farcie aux lard .

tout le monde semblait être de bonne humeur et la joie de vivre se voyer dans les yeux des visiteurs .

tout en essuyant les miettes sur la table , lady continuer de converser avec Althiof et Elea .

__ oh! des fois cela fait du bien de se rendre au cimetière , ça apaise l'âme ...

je vous félicite vous allez être père Althiof , mais peut être que cela va être un petit gars !! un petit garçon , c'est chouette aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Sam 11 Déc - 10:13

Althiof

Elle comprenait bien des choses sa fille malgré son jeune âge et elle ne prenait pas de gants quand il s'agissait de les dire. Cela viendrait avec le temps mais à sept ans l'on permettait presque tout et surtout cela faisait rire :

Comment on peut élire un Roy... C'est comme pour les Ducs, ça veut dire qu'on peut avoir des crétins.

Avant d'enchainer :

Si j'veux j'peux être Reyne alors ? Enfin juste pour les belles robes.

Aaaaaaaaah je me disais aussi qu'il y avait cachalot sous gravillon comme dirait tata Beths.


Beths n'était pas vraiment sa tante mais il la considérait comme une soeur. Il donnerait tout pour elle comme avec Mabel et Thémis. Pis ils se chamaillaient au moins autant, sinon plus. Elle avait toujours des super expressions Beths.

Peut-être qu'elle reste au chaud parce qu'elle a ma petite-soeur dans son ventre...

Et aussitôt Lady de reprendre tellement simplement qu'il ne put s'empêcher d'exploser de rire :

Je vous félicite vous allez être père Althiof , mais peut être que cela va être un petit gars !! un petit garçon , c'est chouette aussi !

Je crois que c'est ma fille qui fait des plans sur la comète comme disent les savants de l'université !
Se tournant vers Eléa. Est-ce que tu t'es mise à la recherche d'une soeur, Eléa ? Maman et moi on t'avait mis des indications dans la lettre cet été. Avec un beau dessin d'Amazone pour te guider. Parce que là aucun bébé à l'horizon... enfin pas à ma connaissance. Il te faut regarder plus loin ma chère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Sam 11 Déc - 10:14

Elea



Eléa regarda son père avec ses yeux grands ouverts à croire qu'en ce jour les Tatas poussaient sur les arbres, après Tata Ama, Tata Thémis, Tata Mabel, Tata Tiadriel, Tata Noéline, Tata Gypsie, Tata Milosa il y avait Tata Beths. Eléa se gratta la tête, sans doute encore une cousine ou bien une soeur, elle avait pour sa défense une famille tellement compliqué.

Cachalot ?

Nouveau grattement de tête alors qu'elle profite des genoux de son père.

Un cachalot c'est une grosse dame qui attend un bébé ? Et sous un gravillon ? Mais c'est tout petit un gravillon, on peut pas mettre une grosse dame dessous. Faudra que tu m'expliques comment elle fait Tata Beths.

Et puis Eléa ou l'art du quiproquo en voulant poser une simple question, voilà que Ladyday le félicitait, elle le sentit éclater de rire et regarda Lady en souriant.

Ah nan ! Pas un garçon ! Ca suffit les garçons ! J'ai déjà deux frères, c'est trop énorme !

Et de bien insister sur le mot énorme, trop de garçon tuait les garçons. Bref c'était plus possible. Son père la regarda et Eléa fit une petite moue triste.

Moui... Mais c'est pas juste, Matthis avait demandé un petit frère et il l'a eu et moi je demande une soeur et je l'ai pas.

Eléa regarda son père d'un petit air suppliant de lui donner une soeur et pis un petit peu de jalousie envers ce frère qui finalement avait eu un petit frère complètement par hasard. Eléa savait bien que son père ne cèderait pas, mais au moins elle gagnerait sans doute un petit câlin de réconfort.

Mais c'est trop dur de trouver ! Pis tu ne me laisserais pas partir chez les amazones je crois.

Eléa colla une bise sur la joue de son père avant de le regarder avec un grand sourire.


Tu aurais trop peur qu'il m'arrive quelque chose et je suis trop jeune. Mais j'ai pas trouvé de dame comme sur l'image que tu m'as donné. J'crois que les dames comme ça, ça n'existe pas. Pis tu sais toi où on en trouve des soeurs ? Bon pas dans les couvents ni chez les amazones ?

______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Sam 11 Déc - 10:14

Ladyday

Lady fit un signe de la main au Sieur Aimelin et lui souhaita bon voyage .

___Merci bien Aimelin que Saint Aristote vous garde aussi et peut être à un de ces jours !!
prenez garde sur la route !!!


et regardant la fillette qui était bavarde comme une pie , lady souriait a ses dires , cette fillette avait bien de la chance , car beaucoup de foyer , était dans la misère , a élevé qu'un enfant seul et il ne prenait pas le risque d'élevé plusieurs enfants ... faute de mourir de faim ...


lady resta assise près deux ,en dégustant une figue au foie gras et d'un regard mélancolique regarda la fillette .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Mer 22 Déc - 4:09

Althiof

Eléa s'était assises sur ses genoux et commençait à se triturer les méninges et cela l'amusait car pendant ce temps là c'était une bêtise de moins qui lui passait par la tête et pour lui une occasion de plus de passer un bon moment avec son aînée.

Hum, tu veux faire un test ma chérie ? Va demander à maman si elle ressemblait à un cachalot quand elle vous attendait tes frères et toi ? Tu auras ta réponse j'en suis sûr.

Il tenta de masquer son fou-rire naissant en imaginant la grimace que ferait sa belle Kory en entendant la dite question.

Sa fille bougonnait et il rit aux éclats.


Si tu veux je peux demander à Nanny qu'elle veille sur toi chez les Dames Blanches pendant que tu cherches une soeur. Mais ca doit bien exister des dames comme sur l'image. Faut juste être patiente et chercher longtemps.

Des soeurs ailleurs ? Bein nan je vois pas trop. Et toi tu as une idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Mer 22 Déc - 4:10

Elea



A force de discuter, Eléa n'avait pas touché à son verre de lait, du haut des genoux de son père, elle tendit sa main et son bras pour attraper le godet. Elle le porta ensuite à ses lèvres et elle le but, non sans une petite grimace surprise au première abord par le goût assez prononcer, mais finalement, elle le finit d'une traite, s'essuyant la bouche d'un revers du bras. Puis son père lui répondit sur les cachalots, elle soupira et bougonna en croisant les bras.

Mais euh... Pas pour Maman ! Maman elle râle quand on dit qu'elle est grosse ! Surtout quand tu disais qu'elle s'habillait avec des tentes quatre places.


Eléa se tourna pour regarder son père avec un grand sourire.


Pis faudrait que tu retrouves comment on fait les filles. J'crois que t'as perdu le parchemin.

Eléa lui fit un grand sourire lui montrant toutes ses dents, enfin, toutes ses dents moins quelques dents de lait qui s'étaient fait la malle.


J'ai perdu 2 dents ! Timothée il dit que je suis un monstre comme ça !!

Eléa regarda son père, espérant qu'il irait disputé Timothée pour la bêtise qu'il avait dit. Puis voilà qu'il parlait des dames blanches.

Mais nan... Puisque si t'es pas là je vais m'ennuyer. J'aurai plus personne le soir pour me raconter la Thessalie avant de dormir. Et qui me racontera l'histoire du fou qui a voulu courir 42,195 km. Pis comme les livres ils disent des bêtises, c'est obligé que ça soit toi qui raconte les histoires ! Surtout que Nanny p'tre elle les connait pas !

Eléa déposa un bisou sur la joue de son père avant de se blottir dans ses bras pour un énorme câlin.

J'crois que... J'crois qu'on devrait faire un avis de recherche.

Eléa se recula un peu et tendit ses bras, ses mains posées sur les pectoraux de son père.

Tu sais bien faire ça en plus. Tu crois qu'on pourrait ?

Eléa se tourna vers la dame aubergiste, elle avait l'air un peu ailleurs et mélancolique. Eléa était un peu déboussolée, fille de noble qu'elle était, elle ne se rendait pas compte de beaucoup de chose, elle regarda son père un peu interdite. Puis un homme entra dans l'auberge. Eléa s'adressa poliment à lui.

Bonjour messire.


Elle regarda ensuite son père avec un sourire malicieux.


Est-ce que tu pourrais m'aider à trouver un cadeau à Maman ?

______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Mer 22 Déc - 4:19

Althiof

Il fit une bise à sa fille alors qu'elle passait du coq à l'âne en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Pis faudrait que tu retrouves comment on fait les filles. J'crois que t'as perdu le parchemin.

Je crois aussi ma puce. On n'est pas très doués avec maman. Faudra lui expliquer aussi. Parait que chez certains animaux c'est une histoire de chaleur. Les garçons c'est à température douce et les filles soit quand il fait chaud soit quand il fait froid. Tu crois qu'il faudrait qu'on reste plus souvent au lit avec maman pour se tenir chaud ?

Je crois qu'il faut lui dire de mettre des tenues de nuit qui donnent un peu froid pour que je la réchauffe. Ca aiderait surement ? Tu lui dirais pour moi ?


Sourit en essayant de ne pas rire. Sa fille était encore loin de se douter à son âge de tous les sous-entendus qu'il y avait dans ses propos. Cela ne pourrait que faire rougir davantage son épouse quand elle lui demanderait.

J'ai perdu 2 dents ! Timothée il dit que je suis un monstre comme ça !!

C'est toi la plus belle ma chérie, et pis tu pourras rire de lui quand ce sera son tour !


Mais déjà elle revenait sur les histoires de soeurs.

J'crois que... J'crois qu'on devrait faire un avis de recherche.

On partage les tâches ? Tu fais le dessin et moi j'écris le texte et j'affiche ?


Puis vint un nouveau sujet. Il sourit malicieusement.

Est-ce que tu pourrais m'aider à trouver un cadeau à Maman ?

Pour Noel ? Hum c'est toi qui paye ? J'ai bien une petite idée pour ta coquette de mère. Approche !


Chuchotte à l'oreille de sa fille...

... des mots qui n'appartiennent qu'à eux, s'pèce de petite curieuse. Tu sauras le 25 ^^

Alors, tu en dis quoi ? Pour que maman soit encore plus belle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Mer 22 Déc - 4:19

Ladyday

Lady avait fait ses salutations d'au revoir au Sieur Balt , le temps passée vite Noël approchée à grand pas et pendant , qu'elle mettait à cuire dans ses chaudrons son chapon aux herbes elles s'était mise à fredonner une chansonnette.

___Escapade amoureuse,
Promenade en traîneau
Dans la neige poudreuse
Le chemin est si beau!

Silence, pureté blanche,
Toi, moi, amant d'un jour,
Un hibou sur sa branche
Souffle le vent d'amour!

Près de la cheminée,
Le soir au coin du feu
Tendrement enlacée,
J'invente un autre jeu!



Althiof et sa fillette étaient toujours présent et discutailler au coin du feu .

et tout en chantant lady se demander si il aller rester à la tablée pour manger son chapon bien dodue qui rôtissait joyeusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   Mer 22 Déc - 4:20

Elea



La fillette profitait de son père et lui sortait tout un tas de chose passant du coq à l'âne et inversement, simplement heureuse de ne pas avoir ses frères qui pouvaient à tout instant stopper la discussion.

Oui ! J'crois qu'au lieu d'aller travailler il faudrait que tu restes au lit avec Maman. Elle serait très contente. Mais je lui dirai aussi qu'il faut qu'elle attrape froid pour me faire une petite soeur.

Eléa n'avait absolument rien compris au sous-entendu de son père, plus tard en repensant à cette folle journée, elle en rirait. Et puis un compliment de la part de son père, que demander de plus ? Eléa était aux anges.


D'accord je ferai un dessin, je te le donnerai une prochaine fois quand je viendrai te voir à la prévôté. Maman m'a donné un plan pour que je puisse y aller.

Eléa l'écouta ensuite pour le cadeau, fronçant les sourcils, elle se concentra pour entendre le chuchotis de son père, pas évident.

Bein oui j'ai des sous. Si tu me donnes des sous, c'est mes sous et c'est donc moi qui paye.


Eléa regarda son père avec un grand sourire avant de bailler un petit peu.

J'ai envie de rentrer, je suis fatiguée.
______________
Fille de Korydwen & Althiof.
Grande-soeur de Matthis & Timothée.
Cousine d'Alexandre.
Filleule de feue Tata Ama et feu Tonton Azdrine.
Un certain faible pour Louis Embarassed 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange   

Revenir en haut Aller en bas
 
4.9 [28 Novembre] D'une visite à un ange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1458-
Sauter vers: