AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Matthis
Fils de noble
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 19
Localisation : Maintenant ? Sur les routes avec Papa !

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 27 Jan - 7:08

4 nains en voyage entre Cournon d'Auvergne et Sarliève

Que dire ? Sans doute était le plus concerné des quatre mioches... Il avait reçu une missive d'Athalia à Mirefleurs, mais il ne lui avait pas répondu, pourquoi ? Il ne le savait pas lui-même. Depuis qu'Athalia avait quitté le duché, il s'était plongé dans les responsabilités qu'un mioche de son âge pouvait bien avoir, dans le genre, délégué miniature de la soule ou bien propriétaire d'une taverne, "l'Académie de la bière", bien sur son père veillait et s'occupait des boissons et tout ceci à cause de son petit frère qui un jour avait fini les bouteilles. Timothée la terreur qui se tenait à côté de lui. Eléa proposa le jeu du pouilleux, c'est sans doute ce qui les occupait le plus devant la cheminée, Alexandre était privé de sorti, du coup, ils devaient rester au chaud et lui tenir compagnie et ça Matthis, il commençait à en avoir un petit peu marre d'être enfermé. Lui le futur chevalier !!

Bien entendu, il ne put s'empêcher de se chamailler avec son petit frère, il l'aimait bien, mais parfois il était pénible, Matthis ne savait pas trop pourquoi, enfin si, parce qu'il était devenu pénible avec l'arrivée d'Alexandre, mais il se calmait un petit peu, bref après qu'Eléa leur ai demandé de se calmer, Matthis se tourna vers Timothée avec un large sourire.


- J't'aime bien, mais j'te fais pas d'bisous.
- Moi non plus ! Tu crois vraiment que j'allais t'en faire un ? C'est un truc de fille les bisous !
- Oui t'as bien raison ! J'suis d'accord avec toi !


Et les deux chiffonniers de se sourire avant de regarder le panier qu'Eléa tenait dans ses mains, Alexandre réclamait de la brioche, brave petit, il avait tout compris de la vie, Eléa fit la distribution et les morfales purent la croquer et l'avaler, Timothée se tourna alors vers lui.

- T'es content de retrouver Athalia ?
- Oui... Mais j'ai une boule dans le ventre.
- Une boule dans le ventre ? T'as mangé les billes en bois ? T'as mangé mes billes ? Comment je vais jouer maintenant si tu les as mis dans ton ventre !
- Mais non Timothée ! Matthis il a une boule au ventre parce qu'il est amoureux ! C'est pour ça qu'il écrit des très longues lettres à Athalia. D'ailleurs elle t'avait répondu pour le nom du poulain ?


Matthis glissa la main dans sa poche et en sortit le pli qu'il déplia sous les yeux des trois autres, il la regarda avant de leur répondre.

- Elle a dit qu'elle avait passé les fêtes de la nativité sur le bateau... Et puis on peut faire des batailles navales, je crois que je vais acheter un bateau pour faire de la bataille navale. Elle veut pas que j'appelle Horreur euh Aurore, Eos, parce que Eos en grec c'est l'Aurore...
- Bein c'est marrant ça ! J'peux p'tre négocier avec mon futur parrain, tu crois pas ? Moi j'veux bien qu'on m'appelle Timothéos, ça me gêne pas.
- Oui c'est marrant ! Mais, elle dit que ça plairait pas à ses parents... Rhalalala. Moi je fais pas toujours comme ça plait à Papa et Maman et pourtant ils m'aiment bien.
- Oui mais eux, ils sont bien sages, pas comme nous, nous on est tous des foufous !
- Les foufous !! Hihihihih !


Matthis regardait ses frères et soeur et son cousin, le paysage défilait, il finit par laisser sa tête se poser contre la vitre du coche, le voyage allait bientôt toucher à sa fin, il espérait juste qu'Athalia serait contente de le voir et ne lui en voudrait pas, pour sa non réponse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 27 Jan - 7:26

[ Dans les jardins - H - quelques heures ]


Anselme avait vu un serviteur apporter le vin chaud et les galettes.
Inutile de dire que l'Intendant bavait littéralement à l'avance dessus.
Bref, comme à son habitude, lui il supervisait la suite des opérations.
Pour l'instant, ça se passait sans accroc.
La tente était toujours là.
Quelques chaises avaient été installés dessous pour les invités.
Et le buffet commençait à se remplir de mets divers et variés qui embaumaient les environs.

Il n'avait pas revu le Seigneur ni la Dame depuis la veille...
Il haussa un sourcil quand il vit arriver l'un des Gardes accompagné par une Dame ainsi que 2 hommes.
Faut dire que dans le genre "pas fûtés", ceux là avaient la palme !
Dupont lui glissa le nom des personnes à l'oreille. Anselme prit son air le plus jovial afin de les accueillir.

Messire Grotembourg ! La bienvenue à Sarliève ! ainsi qu'à votre alcoolique Toussote accolyte, j'voulais dire hein !... Regard qui coule vers Le Nestor...
Psssttt il s'appelle Kronembourg l'Messire... lui répondit un des Dupont
Quoi ? J'l'ai pas bien dis ? C'pas grave... Léger rictus...
Ahhhhhhhhhh, et Bonjour Dame Mimi !! fait semblant de bien la connaître... Toujours aussi jolie vous êtes !
Mais ne restez pas là, et venez prendre place. Je gage que le Seigneur et son épouse nous rejoindront rapidement.

Anselme fit un geste à Dupont afin qu'il les laisse et aille reprendre son poste.

Vous pouvez disposer mon brave.

Et c'est ce moment là, bien évidemment, que choisit Emma et un autre serviteur pour se pointer.
Ce dernier était tout rouge et tenait fortement serré un paquet assez volumineux dans ses mains.
L'on aurait dit qu'il avait parcouru des lieues et des lieues sans s'arrêter.
L'Intendant le toisa...

Oui ? Croyez vous que ce sont des manières pour arriver là, comme ça, en courrant comme un ... ?Se gratte le menton...
Z'avez d'la chance que la cérémonie soit pas commencé mon vieux car sinon j'vous aurai fait goûter les geôles moi !
C'est à dire que... C'est urgent. C'est pour la Dame de Sarliève. Ca vient d'Paris ! J'crois que c'est une robe.

Emma tendit l'oreille et s'empressa de récupérer le paquet.

Oh, donnez moi ça vous ! Ben dis donc, c'est arrivé juste juste.
J'en connais une qui va être contente.


Après s'être faite confirmer l'identité des 3 personnes déjà présentes, Emma les salua de son plus beau sourire et regagna le Domaine.
Il fallait secouer la Dame de Sarliève qui se prélassait dans son bain, mais aussi retrouver le Seigneur.
Où diable pouvait'il se trouver ?

Au loin, l'on pouvait entendre un bruit de coche...

_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothée
Fils de noble
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Avec mon Pôpa et ma Môman.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 27 Jan - 7:41

Le coche arrive (enfin) aux grilles !

Timothée allait retrouver son futur parrain, le baptême prochain d'Alexandre lui avait donné quelques idées et il souhaitait bien lui aussi se faire baptiser prochainement, mais d'un autre côté cela lui faisait un peu de peine, parce qu'Eléa n'avait plus de parrain et plus de marraine alors que lui et Matthis en auraient. Enfin, après s'être battu et après avoir bien mangé, le coche arriva dans le domaine de Sarliève, la nature dormait sous ce blanc manteau de neige, de quoi ravir les fripons, le visage collé à la vitre, il regardait les montagnes de neige, s'imaginant sans doute se rouler dedans, la terreur de la famille comme sa mère le surnommait et encore elle ne savait pas tout, elle ne savait pas la façon dont il avait répondu à son futur parrain durant les vendanges, ni comment il enchaînait les mensonges et les bêtises avec Matthis, combien de fois avait-il couvert son frère en racontant à ses parents des cracks ? Et jamais il n'avait été pris pour le moment, contrairement à Eléa et Matthis qui mentaient fort mal, sans doute un atout en sa faveur pour se fondre dans cette drôle de fratrie, l'arrivée d'Alexandre n'avait pas été facile, alors, lorsqu'il entendait sa soeur demander une petit-soeur, il râlait encore plus fort.

Les grilles maintenant en vue, il était temps de descendre, chacun remit sa cape, son bonnet et ses gants, Eléa descendit la première, c'était la seule fille, puis Alexandre avec un peu d'aide et enfin Matthis et Timothée en se bousculant tout naturellement, une petite rivalité unissait les deux frères, chacun d'eux voulant faire honneur à leur père et surtout, il voulait être à sa hauteur, si bien qu'ils avaient décidé de devenir tous deux Grand Prévôt de France, en échangeant tous les mois. Un mois de travail, un mois de repos. Des idées d'enfants.

Mais alors qu'ils s'approchaient des grilles, les gardes venaient de partir avec des personnes visiblement. Timothée plongea sa main dans la neige et commença à façonner une boule de neige, mais Eléa posa sa main sur son bras.


- Fais pas ça !
- Bein pourquoi ? J'va pas crier ! Comme ça ils verront qu'on est là.
- Oui mais c'est pas une superbe idée.
- Bein, on est bien les chefs ici, nan ? Papa et Maman sont les suzerains, alors...
- Ca n'empêche pas d'être poli et de se conduire de façon noble.
- Oh ca va ! Y a pas Marty ici, j'a pas b'soin d'être noble.
- Timothée t'arrêtes ! Sinon j'te fais manger ta boule de neige !!
- Bon d'accord...

Timothée ouvrit sa main et laissa la boule de neige glisser et tomber sur le sol, il regarda ensuite sa soeur et son frère et Alexandre, ils allaient quand même pas crever de froid dehors. Mais finalement, Eléa les présenta quand même à le grille, il y aurait bien quelqu'un pour les entendre.

- Vous pouvez annoncer Eléa, Matthis et Timothée de Toggenburg-Marigny, ainsi qu'Alexandre de La Serna. Enfants et protégé d'Althiof et Korydwen de Toggenburg-Marigny, Barons de Cournon.

Timothée la regarda, auraient-ils une réponse ? Il ne le savait pas, mais il était content de ne pas être tout seul, d'ailleurs, il n'avait aucune idée quant au lieu où se déroulerait la petite fête, il espérait juste qu'un gros banquet les attendrait, parce qu'il avait bien faim. Il tenait la main d'Alexandre et le regardait en souriant, c'était la première fois qu'il venait ici Alexandre...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardes.de.Sarliève
Les Dupont et Dupond de Sarliève
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 27 Jan - 9:39

[ Quand un des 2 Dupont (sur)veille...]

Ben oué, ils sont 2 les Dupont, faut pas s'fier aux apparences.
Donc, 1 était resté aux grilles le temps que l'autre emmène les premiers invités jusque dans les jardins.
Et vla que le "bal" se poursuivait.
Cette fois c'était un coche aux armes de Cournon qui se présentait devant lui.
Mais bon, de ces couleurs là, il en voit pas tous les jours c'bon vieux Dupont.
Il s'en approcha, toujours un peu méfiant et sur ses gardes -normal...c'est un garde en même temps-
Une frimousse rousse se présenta à lui.


- Vous pouvez annoncer Eléa, Matthis et Timothée de Toggenburg-Marigny, ainsi qu'Alexandre de La Serna. Enfants et protégé d'Althiof et Korydwen de Toggenburg-Marigny, Barons de Cournon.


Il regarda sa liste, se grattant la tête.

Toggenbourg-Marigny, ça j'ai !
De La Sierra en revanche...j'ai pas c'nom là.


Il passa sa tête un peu plus en avant dans le carrosse. Mouarf, mais c'est qu'ils étaient sacrément nombreux là.
Et que des mouflets en plus.
Pour sûr, les enfants des Seigneurs seraient ravis d'un peu beaucoup de compagnie.

Il se hasarda à une question.


Dis moi petite, sont où vos parents ?
Bon, si tu m'dis que le De La Sierra c'est l'protégé du Baron, j'te fais confiance.
C'est dans les jardins que ça se passe, vous connaissez le chemin ?


Heureusement, Dupond avec un D -comme débrouillard- était de retour.

Ah ben, tu tombes bien toi !
Si tu pouvais conduire ces jeunes personnes jusque dans les jardins.
Moi, j'reste là à surveiller.


Dupont avec un T referma la grille après que le coche se soit avancé plus avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa
Fille de noble
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/11/2008
Localisation : Avec ma famille

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 27 Jan - 10:13

[Avec la super garde ^^]

Eléa se tenait bien droite, la main de son cousin dans la sienne, elle attendait que le boulet de garde ne lui réponde. Eléa écoutait attentivement, en tant qu'ainée, elle devait veiller sur les uns et les autres. Réponse qui ne tarda pas.

- Sierra ? Non non ! Serna ! S - E - R - N - A ! SERNA ! De la Serna ! Alexandre de La Serna ! Voilà...
- Chierra cé montane de en bas.


Eléa regarda Alexandre qui ne semblait pas comprendre pourquoi le type l'appelait comme la montagne, d'ailleurs Eléa se demandait si le garde était vraiment bien net, pourquoi regardait-il dans le coche alors qu'ils étaient tous les quatre devant lui ? Eléa se gratta la tête.

- Excusez-nous, mais dans le carrosse... A part nos couvertures, notre repas, et le jeu de cartes... Vous ne trouverez personne. Enfin je ne dirai rien à votre patronne.

Matthis et Timothée bien entendu étaient mort de rire à eux-deux, ils se tordaient presque en souriant. A ce propos le garde lui posa une question et Eléa le regarda et souria faiblement, voilà question qu'elle aurait aimé éviter pour le moment.

- Hum... Mes parents sont...


Elle regarda ses frère, Matthis s'avança.

- Ma mère est chez les soeurs... Elle est partie subitement le 30 décembre, personne ne sait pourquoi... Et mon père travaille d'arrache-pied à Clermont... Il...


Matthis soupira et regarda Timothée qui s'avança.

- Il... S'ennuie de ma mère... Et j'espère qu'il n'aura pas oublié... On a oublié de lui remettre un mot pour lui rappeler... Il devrait venir je suppose pour se changer les idées... Quand à ma mère, je sais pas si elle va réussir à sortir du couvent...


Timothée regarda Eléa qui lui prit la main et la serra dans la sienne, elle espérait que le garde ne poserait pas d'autres questions, ils étaient là pour se changer les idées, pas toujours évident d'être les enfants de tels parents, si grands et imposants de par leur choix et leur travail. Voilà qu'il recommençait avec sa montagne, Eléa ne recommença pas son explication.

- Oui, il est orphelin, il n'a plus de parents. C'est pour ça qu'il est avec nous. Serna est le nom de famille de ma mère. L'adoption est en cours, mais pas tout à fait terminée, mon père n'a pas encore pu signer les derniers parchemins concernant Alexandre... Mon père est notre chef de famille, sans son accord... C'est comme notre petit frère et il est si jeune, il ne peut pas troubler la fête...

Eléa laissa le coche rejoindre les écuries et se tourna vers les garçons pour qu'ils puissent rejoindre tous ensemble les jardins.

- Oui on sait où les jardins se trouvent, mais si vous tenez à nous accompagner, alors nous vous suivrons.

_________________
Fort caractère attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 27 Jan - 10:24

[Jour J - Aussi tendu qu'il y a 10 ans 182 jours 12h et... 30 secondes ?!]

Ayé, c'était le grand jour.
Le jour de leur mariage. Enfin, de leur re-mariage plus précisément.
Il avait été "viré" de leur chambre par son épouse et avait fait le tour du château.
Elle lui avait dit qu'elle lui avait commandé une nouvelle tenue et qu'il la reconnaitrait tout de suite dans l'armoire.
Sauf que la-dite armoire était dans la chambre interdite. Très pratique.
Et alors qu'il continuait de tourner, il croisa Emma qui lui annonça que les invités arrivaient et qu'il serait temps d'aller s'habiller.
Elle n'avait pas tort. Et comme elle lui dit que son épouse prenait un bain pour l'instant...

Nic regagna donc leur chambre... Et crut se perdre au milieu de la foule de robes.
Il savait qu'elle en avait beaucoup... mais là, c'était impressionnant.
D'autant plus qu'Emma devait monter avec un nouveau paquet...
Nic ouvrit son armoire et remarqua aussitôt sa nouvelle tenue.
Il s'habilla donc prestement et passa doucement dans la pièce d'eau.




Ma belle... Un doux baiser sur le front de son épouse.
Ma belle... Emma ne va pas tarder à te rejoindre...
Il va falloir doucement commencer à émerger.
Les invités arrivent aussi à ce qu'il parait.
Je te laisse te préparer... Je t'attends devant la porte de la chambre pour qu'on y aille ensemble...
Cela te tente mon Ange ?!


Il était moins tendu que leur vrai mariage.
Il l'aimait tellement plus que tout.
Et tout ce qu'ils vivaient ensemble était si merveilleux... De plus en plus beau en fait.
Il lui sourit tendrement et lui caressa la joue doucement...


Dernière édition par Nictail le Ven 28 Jan - 23:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 27 Jan - 11:09

[ Jour J - Dans la chambre des Seigneurs - noyée dans son bain ]

Aiguemarine s'était prélassée, délassée aussi.
Tellement...qu'elle s'était légèrement endormie d'ailleurs.
Une sensation agréable sur le front lui fit ouvrir les yeux.
C'était son époux. Mais que diable faisait'il ici ?!


Ma belle...
Ma belle... Emma ne va pas tarder à te rejoindre...
Il va falloir doucement commencer à émerger.
Les invités arrivent aussi à ce qu'il parait.
Je te laisse te préparer... Je t'attends devant la porte de la chambre pour qu'on y aille ensemble...
Cela te tente mon Ange ?!


Azurs malicieux qui se fixent dans le regard de Nic.
Et là, elle réalise doucement qu'elle est un peu, beaucoup en retard.
Aiguemarine se lève et s'enroule dans une grande serviette, lui prend la main et l'entraîne vers leur chambre.


Bien sûr que ça me tente, mais faut pas que tu restes là. Tu vas encore plus me retarder.
Euh t'es sûr que tu veux m'attendre, car j'serais pas prête tout de suite.
Baisse légèrement la tête, de honte...
Les enfants sont habillés ?!
L'es où Emma bon sang ?!
EMMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!


Lui donne un baiser avant de le mettre à la porte.
Et voilà que de nouveau ça frappe alors qu'elle s'essuie comme elle peut.
Voilà que la chambre est un peu inondée. Mouarf... Ca lui rappelle un peu l'épisode d'un certain dispensaire ça.


Si c'est vous Emma, entrez !
Oui, c'est bien moi M'dame ! Et devinez quoi !
J'ai pas l'temps Emma de jouer aux devinettes là !
Votre robe, ben, elle est enfin arrivée.
Ohhhhhhh....faites moi voir ça.

Et de déballer rapidement le paquet.

Waouhhhh...Elle est...

Magnifique ? c'est le mot que vous cherchiez ?
Oui, voilà...magnifique.
Vous m'aidez à l'enfiler Emma ?!

Bien sûr. Attendez...je vous sêche encore un peu là sinon on court à la catastrophe.

Après de longues minutes, la robe fût enfin enfilée...



Maintenant, ne restait plus qu'à la parfumer, démêler et brosser ses cheveux.
Ce qui pris à peu près une bonne demi-heure.
Mais c'était pour une journée exceptionnelle, alors Aiguemarine pouvait bien se faire désirer un peu...oui, bon...enfin...beaucoup.
Enfin vêtue et parée, Aiguemarine se regarda dans un miroir.
Elle espérait que son époux aimerait. Enfin, s'il ne s'était pas endormi derrière la porte.
Aiguemarine remercia Emma une dernière fois puis rejoignit son époux.

Elle tourna un peu sur elle-même, puis lui tendit la main...


Je suis prête mon Ange. Lui sourit très tendrement...
J'espère que ça te plaît.
Tu as pu voir les enfants ?!
On y va ?!


Et les futurs (re)mariés de récupérer les enfants et de se mettre en route vers les jardins où normalement l'officiant et les quelques invités doivent les attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardes.de.Sarliève
Les Dupont et Dupond de Sarliève
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 28 Jan - 3:12

[ Quand ça sert à rien de blablater ]

La petite rouquine ne se laissait pas démonter et le bassinait avec Sierra/Serna.
Quoi, c'était presque du pareil au même non ?
Dupont avec un "t" l'écouta d'une oreille distraite.
Si petite et déjà si bavarde, ça promettait à un grand avenir ça.
Quoique, les 2 garçons ne semblaient pas en reste non plus.
Et chacun y allait gaiement de sa petite phrase. Ils souhaitaient quoi là ? L'embrouiller encore plus qu'il ne l'était ?

Regardant les enfants tour à tour, il lâcha l'affaire.


D'accord, d'accord.
Bon, puisque vous semblez connaître le chemin, allez y.

Il accompagna ses dernières paroles d'un sourire.
C'est qu'à cet âge là, ça peut être vite contrarié.
Puis, se tournant vers Dupond avec un "d" il reprit ses petits potins.


Alors, oui j'te disais...l'Intendant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 28 Jan - 5:46

[ Quand les parents se (re)marient...]

Athalia n'y avait pas vraiment cru quand ses parents lui avaient annoncé la nouvelle.
Son Père le surprendrait toujours, décidément...
Et encore plus faire ça un 4 Janvier, jour de leur mi-anniversaire de mariage.
Elle avait souris à l'annonce, mais quelle bonne surprise.
Enfin, elle et ses frères et soeurs assister au (re)mariage de leurs parents.
Athalia n'en revenait pas.
C'était un honneur et une immense fierté.

Elle s'était donc enfermée avec sa petite soeur Aurore dans sa chambre.
Emma avait sortie 2 magnifiques tenues, plus ou moins assorties à celle de sa Mère.
Athalia aida donc sa petite soeur à se préparer.

Une fois qu'elles eûrent terminées, elles se dépéchêrent d'aller frapper à la chambre de Thomas qui devait en faire autant avec Nathan.
L'aînée cogna 3 coups contre la porte de la chambre de son frère et se mit à parler derrière la porte.


Vous êtes prêts les garçons ?

Bien évidemment, Athalia n'avait aucune idée de qui seraient les invités et était à mille lieues de s'imaginer revoir Matthis...

_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 28 Jan - 6:14

[ Quand on se prépare pour une grande fête en petit comité ]

Elle n'était pas peu fière la petite Aurore : Demoiselle d'honneur tout comme Athalia.
Même si elle ne savait pas trop en quoi cela consistait.
En tous les cas, une chose était sûre. Ils allaient bien s'amuser.
Ce jour là, Athalia avait acceptée la lourde tâche de l'aider à se préparer.
2 jolies tenues avaient été choisies pour l'occasion.
Pas tous les jours que leurs parents se remarient.

Et, une fois n'est pas coutume, c'est sagement qu'elle sortit avec Athalia de la chambre.
Il fallait maintenant voir si de leur côté les garçons étaient prêts pour après aller rejoindre les parents.
Aurore ne savaient pas où ils se trouvaient, mais qu'importe.
La petite fille connaissait bien l'endroit du lieu de la cérémonie.
Après avoir replacée une mèche rebelle qui s'échappait de sa coiffure, elle ajouta à la suite de sa soeur.


Vi, dépéssé vous de viende ! ça va bento commensé !

En realité, Aurore n'avait aucune idée si c'était vrai ou pas.
C'était juste histoire que Thomas et Nathan ne les fasse pas poireauter trop longtemps derrière la porte.

_________________
Petit bout de Nictail & Aiguemarine
Petite soeur d'Athalia et de Thomas.
Grande soeur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 29 Jan - 5:49

[Quand il faut être parfait pour les parents...]

Aujourd'hui, les parents allaient se remarier.
C'était leur jour, et il fallait leur faire honneur.
Deux magnifiques tenues avaient été préparé pour Thomas et son petit frère Nathan.
L'ainé avait donc préparé Nathan en premier. Petit, mais déjà très fier d'être tout beau.
Puis, Thomas s'était préparé à son tour. Ils avaient l'air de jeunes gens sérieux comme ça.

Bon, c'était quand même une drôle d'idée qu'avait eu là les parents.
Se remarier le jour de leur mi-anniversaire. ils devaient chercher une excuse pour faire la fête.
Soit dit en passant, Thomas était ravi de pouvoir participer à cet événement Tout comme Nathan apparemment.
Et alors qu'ils se "contemplaient" en souriant, les deux frères entendirent soudain...


Vous êtes prêts les garçons ?
Vi, dépéssé vous de viende ! ça va bento commensé !
Oui, oui, on est prêt, on arrive !
Faut pas êt'e si pessé... Papa et Maman vont viende chéché nous, nan ?!


Les deux garçons sortirent de la chambre pour rejoindre les filles.
Elles étaient très belles elles aussi. C'était chouette ça.
Et en plus, les parents arrivaient. Waouh, qu'ils étaient beaux eux aussi.


Waouh, t'es t'op belle M'man
Vous êtes bien assortis tous les deux, c'est charmant.
Ouais, très joli


Et Aurore d'applaudir de ses petites mains.
Ils partirent donc tous les six en direction des jardins.
Cela promettait d'être une belle journée !

_________________
Fils aîné de Nictail et Aiguemarine -
Petit frère d'Athalia, grand frère d'Aurore et de Nathan
Filleul de Kory et Sindbad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Fils de noble
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 19
Localisation : Maintenant ? Sur les routes avec Papa !

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 29 Jan - 10:18

Matthis avait laissé Eléa répondre aux gardes, de toute façon, il avait l'air plus que crétin dommage qu'elle n'ait pas laissé Timothée lui balancer une bonne boule de neige, l'on aurait pu bien rigolé, Matthis imaginait déjà la scène, il aurait pu exploser de rire et puis cela les aurait réchauffé, parce que l'on comptait les envoyer dans les jardins, cinglés !! Ils l'étaient, Matthis regarda Eléa qui semblait avoir eu la même pensée que lui, ils en causeraient bien loin du garde. De toute façon il les autorisait à passer et puis il commérait avec l'autre. Matthis s'approcha et prit la main de Timothée dans la sienne, Timothée qui tenait la main d'Eléa et Eléa qui tenait la main d'Alexandre.

- Comment on va faire ?
- Faire quoi Matthis ?
- Bein Timothée, tu sais bien Alexandre a eu la grippe à cause du froid.
- Bein... Euh... On aurait du prendre une couverture...
- On pourra en demander une, vous croyez pas ?
- Ma ze ve pa éte enco' lalade.
- Tu seras pas malade Alexandre. Venez on a encore du chemin à faire.


Le quatuor partit en direction des jardins, marchant dans la neige, un joyeux cric-crac sous les pieds, heureusement qu'ils portaient tous des bottes. Bientôt ils arrivèrent jusqu'à une tente avec quelques personnes dessous. Ils s'approchèrent pour les saluer, Matthis prit la parole et présenta tout le monde.

- Bonjour je m'appelle Matthis de Toggenburg-Marigny, je suis le fils de Korydwen et Althiof de Toggenburg-Marigny, suzerains d'Aiguemarine et Nictail. P'tre que vous connaissez mon père... Enfin son nom.

Il montra ensuite sa soeur qui était la seule fille du groupe et fort heureusement.

- Voici ma soeur Eléa de Toggenburg-Marigny.

Puis montrant Timothée à qui il tenait la main un petit peu plus tôt.

- Voici mon frère Timothée de Toggenburg-Marigny et le petit garçon qui tient la main de ma soeur, c'est Alexandre de la Serna mon cousin.

Voilà tout était dit, c'était fort long en fait, n'y avait-il pas à boire par ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 29 Jan - 23:25

[ Dans les jardins, sous la tente, à l'abri du froid ]


Tandis qu'il finissait d'accueillir le Père Kro, son "commis" et la douce Mimi, 4 têtes "blondes" arrivèrent.
Ah cette fois, ceux là il les connaissait l'Anselme !
Il laissa le jeune Matthis se présenter aux autres, puis reprit à sa suite.

Bienvenus les enfants.
Comment allez vous ?
Mais prenez place...
J'pense que les Seigneurs ne vont plus tarder.


Tranquillement, Anselme se posta près de la table, huma une nouvelle fois le vin chaud et les galettes.
Ca sentait rudement bon tout ça et la tentation était forte.
Afin de se déculpabiliser, il s'adressa à ceux qui voulaient l'entendre.

Un peu de vin chaud ou de jus de fruits afin de vous réchauffer ?

_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothée
Fils de noble
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Avec mon Pôpa et ma Môman.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 30 Jan - 0:58

Sous la tente

Timothée avait lâché la main de son grand-frère Matthis, il s'était naturellement tourné vers Alexandre à qui il avait pris la main pendant qu'Eléa resserrait la cape autour du petit être qui avait rejoint leur famille depuis un petit peu plus d'un an. Timothée regarda ensuite Anselme qui semblait vouloir faire un brin de causette pour faire passer le temps, les futurs vieux mariés se faisaient sans doute attendre. Dans tous les cas, il n'y avait pas grand monde, un peu surpris pour le coup les enfants eux qui avaient l'habitude d'être noyé parmi une foule de personne, ce qui, il faut l'avouer, était plus simple pour camoufler quelques bêtises.

- L'on va très bien. Y aurait pas un de nos parents qui seraient arrivés ? J'ai peur que mon père ait oublié... Et ma mère est coincée chez les soeurs, je sais pas si elles vont la laisser sortir...

Timothée entraina Alexandre jusqu'à une chaise sur laquelle il le fit monter et asseoir, il ne fallait pas qu'il se fatigue et retombe malade, il irait ensuite demander une couverture à Anselme. D'ailleurs ce dernier semblait vouloir offrir à boire vers le banquet, il y avait des galettes, sans doute allaient-ils tirer les roys, Timothée se réjouissait, si il devenait Roy ne serait-ce qu'une journée il prendrait Matthis comme serviteur et lui ferait ranger la chambre. C'était le bon plan en fait. Mais quelque chose le tracassait, comment pouvait-on se réchauffer avec du jus de fruits ? Il fallait poser la question à Anselme.

- Euh... Messire Anselme, comment on peut se réchauffer avec du jus de fruits ? Il est chaud votre jus de fruits ? J'ai jamais goûté. Et puis... Vous n'auriez pas une couverture ?

Timothée montra discrètement Alexandre qui ne pouvait pas l'entendre, seuls Eléa et Matthis étaient à côté de lui et semblaient intrigués par cette histoire de jus de fruits qui réchauffent.

- C'est pour mon cousin Alexandre, il a attrapé la Grippe pour la nativité, il est guéri maintenant... Mais j'ai peur qu'il attrape froid, il a failli mourir... La dernière fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi83720
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 30 Jan - 2:15

Ooh le bon jour, donà Mimi ! Oh Mais voyons, appelez-moi donc Kro ! Quel plaisir de vous voir ici. Vous êtes formidable aujourd'hui.

La brune n'eut aucune idée sur ce que l'homme d'Eglise pouvait bien vouloir dire par "formidable aujourd'hui", mais son ton comme la chaleur de ces quelques mots avaient suffit à la mettre instantanément en joie. Cet étrange compliment lui laissant même présager qu'il puisse nourrir à son égard la même estime qu'elle éprouvait depuis fort longtemps pour lui, avant même que son nom ne soit évoqué chez Horizons.
A n'en pas douter ils partageaient tout deux le même amour de la Guyenne, nombre de valeurs et d'idées communes, la cadurcienne ne pouvait que se réjouir de voir leurs chemins se croiser de nouveau, qui plus est dans de si agréables circonstances.

Après quelques explications du sacristain aux deux gardes zélés, du genre vaseuses se plu t-elle à commenter in petto un large sourire aux lèvres, les Guyennois escortés arrivèrent enfin dans le fond du jardin où l'intendant prit la relève dans un accueil digne mais tout aussi truculent.


Messire Grotembourg ! La bienvenue à Sarliève ! ainsi qu'à votre alcoolique Toussote accolyte, j'voulais dire hein !...

La jeune femme coula un regard amusé vers le Blayois renommé de manière si cocasse, au moins l'avait on épargné du "Crotte en bourg", avant d'offrir un visage sérieux que le pétillant de ses yeux clairs aurait pu démentir.

Ahhhhhhhhhh, et Bonjour Dame Mimi !! Toujours aussi jolie vous êtes !
Mais ne restez pas là, et venez prendre place. Je gage que le Seigneur et son épouse nous rejoindront rapidement.


La jeune femme opta pour l'omission toute diplomatique du nom de son interlocuteur, qui pour une raison étrange ne voulait pas franchir le bout de sa langue pourtant bien pendue.

Vous êtes fort aimable... mon brave. Espérant que sa familiarité répondrait à la sienne comme à son ton enjoué.

Quel plaisir que de revoir le fidèle intendant de nos hôtes!...

Lorgnant plus discrètement qu'Anselme sur le vin chaud et les galettes, la jeune femme répondit au sourire d'Emma avant de reporter son attention sur le groupe d'enfant qui venait de les rejoindre.
C'est avec aisance que l'ainé des jeunes nobles se présenta ainsi que l'adorable ribambelle qui le suivait, et avec bienveillance, bien que son instinct maternel n'ait jamais eu encore l'occasion de se développer, que la jeune femme lui répondit comme à un jeune seigneur qu'il était.


Enchantée de vous rencontrer messire, ainsi que votre frère, soeur et cousin. J'ai le plaisir d'avoir rencontré vos parents en diverses occasions.

Je suis Mimi, une amie de la dame de Sarliève et de son époux, et voici le père Kronembourg, l'officiant de la cérémonie qui nous réunit ce jour. Nous sommes tout deux guyennois.


Et tandis que le jeune Timothée prenait soin de son cousin, faisant quérir pour lui une couverture, Mimi tendit un verre de vin chaud à Kro avant de l'accompagner.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 30 Jan - 4:59

- L'on va très bien. Y aurait pas un de nos parents qui seraient arrivés ? J'ai peur que mon père ait oublié... Et ma mère est coincée chez les soeurs, je sais pas si elles vont la laisser sortir...

- Euh... Messire Anselme, comment on peut se réchauffer avec du jus de fruits ? Il est chaud votre jus de fruits ? J'ai jamais goûté. Et puis... Vous n'auriez pas une couverture ?

- C'est pour mon cousin Alexandre, il a attrapé la Grippe pour la nativité, il est guéri maintenant... Mais j'ai peur qu'il attrape froid, il a failli mourir... La dernière fois.


Anselme resta dubitatif quelques instants.
Il ne pouvait décemment pas servir les enfants en vin chaud, sous peine de finir sa vie dans les geôles de Sarliève, voir pire encore.
Il lui faudrait retourner en cuisines voir si Emma n'avait pas un peu de lait chaud.


Effectivement jeune homme. J'vais aller voir aux cuisines si Emma n'a pas de lait chaud.
J'en profiterai pour ramener une couverture pour votre jeune cousin.
Ca vous convient ?


Et tandis qu'il découpait quelques parts de galettes, il répondit à Mimi.

Le plaisir est partagé Dame Mimi.

Il tendit vers elle, le Père Kro et le Nestor l'assiette de parts de galettes.

Une part de galette avant de commencer, ça vous dit ?

Puis, se tournant vers les 4 nains de jardin...

Les enfants, un peu de galette ?

Jamais Anselme n'avait été aussi "gentil".
Etait'il souffrant ? Non point...
Une fois que tout le monde fût servi, il s'excusa auprès d'eux et fila à la recherche d'Emma et de quoi réchauffer les enfants des Barons.
Sur le chemin, il croisa le Seigneur et la Dame de Sarliève ainsi que leurs enfants.
Il s'arrêta quelques instants et les admira.
Puis, marmonnant entre ses dents...tout en continuant son chemin.


"Et après, c'est moi qui ruine la Seigneurie avec mes "petits emprunts" tsss"

_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 30 Jan - 10:25

Voilà, ils avaient retrouvé toute la petite troupe.
Les enfants étaient aussi très beaux, et surtout très enjoués.
D'ailleurs, ils étaient aussi fort adorables...


Waouh, t'es t'op belle M'man
Vous êtes bien assortis tous les deux, c'est charmant.
Ouais, très joli


Nic sourit aux enfants et les enlace doucement.

Vous êtes adorables. Allons-y mes chéris.

Il prend doucement la main de son épouse dans la sienne,e t ils se font "escorter" par leurs enfants.
Ils croisèrent Anselme qui semblait relativement occupé. C'est donc bien qu'il y avait du monde.
Ils arrivèrent sous la tente prévu pour leur mariage, dans les jardins, souriant.
Kro était là avec Mimi et une charrette un peu loin, bien remplie.
En revanche, Nic fut bien surpris. Les enfants de leurs amis et suzerains étaient là, mais nulle trace d'eux.
mouarf, c'était quoi cette histoire ?! Où était donc son témoin ?!
Déjà qu'Aigue avait perdu la sienne, définitivement... Enfin, soit, c'était comme ça...


Bonjour à tous.
Bienvenue à Sarliève, et surtout merci à tous d'être venus aujourd'hui.
Nous sommes très heureux de vous voir et n'allons pas tarder à commencer la cérémonie je pense.


Nic sourit à son épouse et ils entreprirent de faire le tour de leurs invités pour les saluer. A commencer par Mimi
Excellence Mimi, ravi de te voir ! J'espère que tu as fait bon voyage.
Un large sourire à son amie, elle va surement répliquer.

Et ils continuèrent avec Kro, l'officiant de cette petite cérémonie.

Bah alors, tu as perdu ton épouse ?! Ou tu as du l'échanger contre toutes les affaires que j'aperçois là-bas ?!
Un franc rire et il serre la main de son épouse dans la sienne.

Et voilà enfin les 4 enfants de leurs amis.

Bonjour vous quatre. Je vois que vous allez bien.
Mais où sont donc vos parents ?! Vous êtes venus seuls ?!

Certes, Al' et Kory n'étaient les parents que de trois enfants.
Mais, c'était tout comme pour Alexandre.

En tout cas, leurs propres enfants semblaient ravis de les revoir.
Même s'ils se tenaient plutôt tranquilles.
Ils savaient l'importance de ce jour et de leur "rôle" aujourd'hui.
Ils devaient se montrer sages et faire honneur à leurs parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 30 Jan - 11:00

Partie sur un coup de tête, ou plutôt une obligation chez les soeurs, la Baronne avait besoin de se ressourcer un petit peu, la fin de l'année avait été riche en émotion et certaines choses nécessitaient d'être changer, un besoin de se recentrer sur certaines choses, et surtout de souffler. Mais avant de partir elle avait reçu une invitation, enfin en quelque sorte, quelques mots sur une cérémonie de re-mariage ? Curieuse idée, mais pourquoi pas, après tout. Elle s'était elle-même remariée plusieurs fois, mais toujours dans l'intimité, là était le plus intéressant et amusant, se retrouver avec l'être cher sans une marmaille autour d'eux. Oui, elle les aimait ses enfants, mais parfois ils pouvaient se montrer un peu pénibles et difficiles, quand l'un se calmait, l'autre prenait le relai et en ce moment, c'était Eléa qui criait sous tous les toits qu'elle voulait une soeur, alors, devait-elle céder ? A cette drôle de demande pour être au calme ? Non ! Surtout pas !! En arrivant chez les soeurs, elle avait demandé un coche pour le 3 janvier au soir, de façon à pouvoir rejoindre Sarliève, elle n'avait rien dit à son époux, espérant qu'il pourrait venir assister à cet évènement... Et puis ainsi elle pourrait le surprendre avant de retourner pour plusieurs jours chez les soeurs... Ce 3 janvier était arrivé, une bonne soeur frappa à la porte de sa petite cellule...

Dame de Marigny, votre coche est arrivé. Il vous attend dehors.

Merci.

Elle se leva et partit rejoindre son coche, s'en suivit un voyage des plus long, mais bien calée sous de chaudes couvertures de fourrures et de laines, elle put se laisser aller à défaut des bras de son thessalien, dans les bras de Morphée, autre homme mais beaucoup moins intéressant... Au petit matin alors que l'allure du coche ralentissait et que les faibles rayons du soleil venait chatouiller les yeux pour la réveiller, Korydwen entendit plusieurs voix, le lieu de rendez-vous Elise les avait rejoint aux grilles de Sarliève, discrètement après un signe à la garde leur demandant de se la boucler sinon elle les ferait pendre le coche pénétra dans Sarliève, faisant un détour pour entrée du côté des serviteurs et ceci afin d’éviter les Seigneurs et de briser ainsi son effet de surprise. Rapidement elle réussit à se glisser dans sa suite pour se préparer seule Elise était autorisée à rester, la robe fut poser sur le lit ainsi qu’un corset, voilà chose curieuse qu’Elise n’avait pas l’habitude de voir.

Un corset ? Auriez-vous quelque chose à cacher ?
A cacher ? Quoi donc ? Quelques restes de la Noël ? Vous pensez vraiment que je m’arrête à cela.
Non, je pensais à quelque chose d’autre, de plus… Plus embêtant.
Hum ? Expliquez-vous ?!!
Les femmes portant corset tentent de camoufler une éventuelle grossesse.
Une grossesse ? Hum ?
Oui ! Ne voulant pas que tout le monde l’imagine « grosse ».
Hum… Je ne suis point enceinte.
Sûre ? Votre départ précipité d’il y a quelques jours… Comme votre époux ne souhaite pas vous voir ni vous savoir enceinte.
QUOI ?! Nan mais !

Furieuse, elle se posta devant Elise, comment osait-elle insinuer pareille chose.

De un, ni mon époux ni moi-même ne souhaitons qu’un héritier ou une héritière se point. De deux, comment osez-vous parler de mon époux de la sorte !! Et surtout insinuer que je tente de cacher quelque chose à mon époux ! Sachez que si pareille chose devait arriver il serait le premier à le savoir et que jamais je ne lui cacherai mon état, même si il ne le souhaite pas !

Sa main s’agitait furieusement, mais elle tentait de se maitriser, sa bonne Elise mettait en doute son honnêteté vis-à-vis de son époux… Alors que si corset il y avait c’était juste par pure coqueterie, Althiof aimait les gorge profonde, il aimait à perdre son regard dans les collines de son époux, dans ses formes et… Elle, elle en jouait forcément, sinon cela ne serait pas drôle, le corset fut rapidement enfiler et la robe passer…



Prête ! Enfin, elle pouvait donc prendre tranquillement le chemin de la tente, bien emmitouflée sous une cape de fourrures…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Kronembourg
Sacristain, parce qu'il le vaut bien !
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mer 2 Fév - 22:58

[ Dans les jardins, un grand dadet panique ]


Guidés vers le jardn par les gardes, les deux Guyennois sous bonne escorte firent bientôt face à une sorte de majordome, d'intendant, enfin de l'un de ces domestiques mystérieux qui connaissent le domaine de leur travail mieux que leurs poches braies, mieux certainement que les propriétaires eux-même.
Et toujours des gens de grande classe, comme s'ils étaient nés avec une sorte de flegme, de sang-froid reptilien, quoi qu'il puisse se passer dans leurs vies sans vie.
Kro fut parcouru d'un frisson dans le dos.
Mimi à ses côté semblait beaucoup plus à son aise et d'ailleurs, la Cadurcienne chaleureuse eut la bonté d'accepter la présence du grand dadet à ses côtés le temps qu'ils soient accueillis par l'homme sans vie.


Messire Grotembourg ! La bienvenue à Sarliève ! ainsi qu'à votre alcoolique

Grotembourg Grotembourg ... C'était probablement de cette façon qu'on accueillait les nobles ou les invités de marque en ces lieux : En déformant quelque peu leur nom, afin de leur donner un soupçon de classe. Habitué des monastères, Kro avait remarqué que les gens d'église perdaient eux aussi leur identité lorsqu'ils étaient acceptés par leurs pairs : Donà Juliette, une jeune gueuse qu'il avait bien connu à Blaye, se faisait maintenant appeler soeur Thérèse. Comme la coutûme ne le surprit pas, il ne relèva pas.
Grotembourg lui plaisait. Ca sonnait bien, Grotembourg. Ce serait adopté lorsqu'il rentrerait chez lui. Quant à Nestor qui se fit rappeler d'alcoolique : Il fallait bien admettre qu'il n'y avait pas plus vrai. Les gens de maison savaient décidément tout.

Le barbu se raccrochait à Mimi désespérément, un peu gauche dans ses mouvements, ne sachant pas quoi fare de ses mains dans ce jardin trop beau.
De la marmaille vint les rejoindre. Si jeunes et portant des noms longs comme le bras, se comportant surtout comme de la marmaille éduquée. Une grand première pour le bouseux de Blaye.
Mimi sauva les apparences pour la seconde fois.


Je suis Mimi, une amie de la dame de Sarliève et de son époux, et voici le père Kronembourg, l'officiant de la cérémonie qui nous réunit ce jour. Nous sommes tout deux guyennois.

Ouf, il n'avait pas eu à ouvrir la bouche et proférer une ânerie en se pensant spirituel, Kro se contenta d'incliner poliment la tête en direction de chaque petiot venu jusqu'à eux.
Timidité maladive, quand tu nous tiens ... Lorsque le verre de vin chaud lui fut tendu, il se l'enfila d'une traîte.
En quelques minutes il se sentit bien mieux. Il se pencha discrètement en direction de la Cadurcienne.


Je vais devoir vous laisser quelques instant, donà Mimi. Le temps de m'habiller et de me préparer pour cette cérémonie. Promettez-moi de me réserver quelques pas, si nous dansons ensuite ...

Un regard un peu trouble vers les petiots pour s'excuser de devoir s'éclipser, le temps de localiser le majordome qui semblait fort occupé.


Dîtes-moi mon brave ... Auriez-vous une salle d'entraînement où je puisse m'échauffer, avant de donner cette messe ? Ou au pire une petite Sacristie où je puisse me changer ?


C'est qu'avant chaque messe, le Kro s'acquittait toujours de quelques petits rituels d'échauffements ( montées à la corde, mouvements de lutte avec une chaise, lancers de pupitres et étirements allant jusqu'au grand écart - ou presque ) comme s'il s'en allait partir à la guerre. Un vieux réflexe de soldat très dommageable pour le mobilier généralemet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 3 Fév - 6:44

[ Quand l'Officiant a de drôles d'idées...]

A peine était'il revenu avec du lait chaud pour toute la marmaille ainsi qu'une couverture qu'il était de nouveau alpagué par Kronembourg.
Grumbllll.
Qu'allait donc réclamer le Sieur maintenant ?
Il écouta sa requête tout en fronçant des sourcils.
V'là que l'Officiant lui sortait du "Mon brave" à tout bout de champs. Olaaaa, oh, on se calme, tout doux.



Dîtes-moi mon brave ... Auriez-vous une salle d'entraînement où je puisse m'échauffer, avant de donner cette messe ? Ou au pire une petite Sacristie où je puisse me changer ?

Gniiiiiiiiiiiii... Quoi ?
Une salle d'entraînement ?

L'était bonne celle là ! mais pas "bonne" du curé. Ah ça nan.
Anselme regarda légèrement de travers Kronembourg.


Une salle d'entraînement, dites vous ?
Eclate de rire tellement c'est nerveux... "Mouahahaha"...puis reprend contenance.
Pardon, je m'égare Messire.
Nan, y'a pas ça ici. J'peux toutefois vous proposer...
Se gratte le menton...l'dispensaire ou les geôles !
A vous d'choisir.


Et tandis que le Diacre Sacristain réfléchissait, l'Intendant apporta la couverture pour le jeune de La Sierra et fit la distribution des verres de lait chauds
Ben, vi...c'était l'nom que Dupont lui avait soufflé.


Et voilà jeune damoiseau, une couverture, une !

Puis, il tendit à chaque enfant Toggenburg/Marigny/De La Sierra et Meyran, parce que oui, entretemps, 4 autres enfants étaient venus se greffer, bref, le brave Intendant fit sa distribution de lait chauds à toute la marmaille.
Il tenta de faire un signe discrêt au Seigneur de Sarliève en signe de désarroi, mais celui-çi taillait le bout de gras avec la belle Dame Mimi.
Ah, un grand moment de solitude pour Anselme là.
S'en sortira, s'en sortira pas ?

_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 3 Fév - 9:49

[ Dans les jardins - Quand tout s'met en place...ou presque ]

Aiguemarine avait resserrée son étolle autour de ses épaules.
Pas que, mais bon, il ne faisait pas si chaud que ça.
En même temps, l'on était à peine le 4 Janvier, fallait pas trop en demander à Mère Nature non plus.
Et puis, ils étaient au coeur des Monts d'Auvergne, fallait pas l'oublier.
C'est donc main dans la main que Nic & Aiguemarine arrivèrent dans les jardins, précédés comme il se doit par leurs enfants.

Vite, vite, ils s'engouffrèrent sous la Tente.
Au moins là, ils seraient à l'abri du vent et des intempéries.
Aiguemarine posa son regard sur les gens présents et fût heureuse d'y voir les enfants de leurs Suzerains.
Elle leur fit un petit signe de la main, tandis que son époux faisait un court discours.
Kro était là aussi, mais sans Aradiia. Hmmmm...
En revanche, un autre homme qu'elle ne connaissait pas - encore - semblait l'accompagner.
Faudrait percer le mystère sur son identité...plus tard.
La belle et douce Mimi était là, mais elle aussi, sans son Topheez d'époux. Y'avais une épidémie dans le Sud-Ouest ou quoi ?!


Bonjour à tous.
Bienvenue à Sarliève, et surtout merci à tous d'être venus aujourd'hui.
Nous sommes très heureux de vous voir et n'allons pas tarder à commencer la cérémonie je pense.


Son époux l'entraîna avec lui afin de glisser quelques mots aux Guyennois.
Elle le laissa faire, pour une fois, restant silencieuse et tranquille.
Nan, l'es pas malade, tout va bien. Pas de panique !
Aiguemarine esquissa un franc sourire à écouter Nic parler à Mimi.
C'était amusant comme il aimait bien lui servir de "l'excellence" à toutes les sauces.
Elle attendrait qu'il termine afin de lui demander d'être son témoin pour cette cérémonie exceptionnelle.
Hé oui... Archie n'étant plus de ce monde, il lui avait fallu réfléchir à qui voudrait bien prendre ce rôle. Et le nom de la Diplomate était venu en premier dans l'esprit d'Aiguemarine.

Discrêtement, elle jeta un oeil aux enfants.
Athalia/Matthis, les retrouvailles ?! Comment cela se passerait'il ?!
Ils avaient chacun grandis...si vite ; dans quelques années, son ainée serait bonne à marier.
Mais avec qui ?! ... Aiguemarine ne souhaitait pas un mariage arrangé comme cela se pratiquait dans de nombreuses familles.
Elle souhaitait juste que sa fille puisse trouver le bonheur...tout comme elle avec Nic.

Et puis, Kory fit son apparition, emmitoufflée sous d'épaisses couches de fourrures.
Aiguemarine s'excusa auprès des autres, puis alla à la rencontre de sa Reine-Suze.
2 bises bien sonores, un franc sourire...

Bonjour toi ! Et merci d'être venue.

La cérémonie pourrait bientôt commencer sauf que...
Ben, ça semblait s'agiter drôlement du côté du Diacre/Sacristain qui était en grande discussion avec Anselme.
Que se passait'il encore ?!
Un rire de l'Intendant plus tard...et Aiguemarine s'approcha afin de tenter d'en savoir plus.
Elle en profiterait pour confier à Kro les alliances.
Hésitation momentanée là. Comment devait'elle l'appeler ?!
C'était à la fois un ami, mais aussi un représentant de Stote pour l'occasion. Hmmmm...
Aiguemarine opta pour un ton solennel, en espérant que son ami comprendrait.

Bonjour Père Kro.
Merci d'être venu et d'avoir accepté d'officier.
D'ailleurs, je vous confie tout de suite nos alliances. Ca m'évitera de les perdre.


Puis, tournant la tête vers le Nestor...

Un ami à vous je présume. Vous me présentez ?!

Avisant Anselme qui dissimulait tant bien que mal une envie de rire, elle haussa légèrement le ton...

Et vous, Anselme, plutôt que de pouffer, resservez donc à boire à nos invités.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 4 Fév - 3:19

[ Le temps de courtes retrouvailles ]


Les parents les avaient retrouvés devant la porte de la chambre de Thomas.
Ils étaient donc descendus tous ensemble.
Waouhhh, ce qu'ils étaient beaux tous les 2.
Athalia était impatiente de voir la suite.
Sa mère l'avait un peu mise dans la confidence. Elle et Aurore seraient ses Demoiselles d'honneur.
Les 2 filles seraient donc aux côtés de leur mère pour ce jour inoubliable.

En chemin, ils avaient croisés Anselme qui, comme à son habitude, semblait tout bougon.
Athalia sourit de plus belle.
Elle l'aimait bien malgré tout.
Sous ses airs rabat-joie, l'Intendant avait bon coeur vis à vis d'eux.

Ils arrivèrent dans les jardins. Athalia tenait bien la petite main d'Aurore.
Elle regardait, émerveillée, le jardin sous la neige.
Certes, il faisait froid en Orléans, mais rarement autant qu'ici.
Quand ils pénétrèrent sous la tente, son regard fit le tour des convives.
Et là, la surprise fût de taille quand Athalia croisa le regard de Matthis.
Elle était loin de s'imaginer le retrouver ici.

Athalia avait répondu à sa longue missive dès qu'ils avaient pu accoster à Moulins.
Mais depuis...aucune nouvelle.
Timidement, elle s'approcha du petit groupe Marigny/De la Serna


Coucou ! Alors, vous aussi, vous êtes là.
Ca m'fait plaisir de vous r'voir tous.


Long regard appuyé vers Matthis, puis Athalia se mit légèrement à rougir.
En fait, elle n'avait sortie que des banalités, et fallait avouer qu'elle ne savait plus trop si elle comptait ou pas à ses yeux.
Alors, elle avait préférée jouer l'indifférence.

_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Fils de noble
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 19
Localisation : Maintenant ? Sur les routes avec Papa !

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 4 Fév - 10:25

Matthis veillait sur tout le monde, en véritable petit chef de famille, il était content d'être là, Alexandre avait reçu sa couverture et se cachait dessus alors qu'Anselme faisait la distribution de lait chaud, Matthis regarda Timothée qui faisait le mariole, une fois de plus. Matthis but son verre en entier avant de le poser dans un coin, il avait tout de suite un peu plus chaud, quelle idée aussi de faire ça dans un jardin ! Il s'approcha de sa soeur et la regarda avec un sourire, elle s'amusait à souffler et faisait de la fumée. La bonne humeur régnait dans la fratrie.

Puis il regarda la dame qui était déjà là depuis un petit moment et lui répondit poliment.


- Enchanté, nous, je peux parler aux noms de mes frères et soeurs, nous sommes contents d'apprendre que vous connaissez nos parents. Nous sommes si fiers d'eux...

Et si intrigués, et si peureux et si... Difficile d'être un Toggenburg-Marigny, difficiled'être enfant de et surtout fils de. Mais quelle fierté pour lui d'avoir un père Grand Prévôt de France, pas donné à tout le monde. D'ailleurs le messire après les avoir salué s'éloigna un peu.

- Guyennois, il doit faire beau en Guyenne et chaud ! Vous en avez de la chance !

Matthis resta un moment devant la dame avant de finalement se tourner vers Nictail qui leur posait une question, avec une légère tristesse dans son attitude visiblement, ça clochait que leurs parents ne viennent pas ? L'on ne faisait pas toujours ce que l'on voulait... Matthis dut expliquer pour là énième fois ce que faisait leurs parents, enfin en l'occurrence ils ne savaient pas grand chose... Ni Eléa, ni Matthis, ni Timothée et encore moins Alexandre.

- Bonjour... Euh, nos parents... Bein...

Matthis haussa les épaules.

- C'est que... Maman est partie très vite chez les soeurs le 30 décembre, on ne sait pas pourquoi et Papa se noie dans son travail ? Enfin, il a beaucoup de travail... Maman aussi quand elle est là, a beaucoup de travail... Alors je sais pas si ils vont venir...

Nouvel haussement d'épaules. Matthis espérait que plus personne ne poserait de questions sur ses parents, il espérait juste que personne ne les jugerait... Que personne ne penserait qu'ils étaient de mauvais parents parce qu'ils n'étaient pas avec eux. Il se tourna vers ses frères et soeurs en soupirant un peu. La prochaine fois ils feraient des panneaux d'information, parce que les gardes, Anselme et les Seigneurs, ça faisait beaucoup. Ils étaient indépendants et ne s'en plaignaient pas. Ca laissait du temps pour faire des trucs sans avoir les parents sur le dos, c'est tellement inintéressant d'être toujours sage, de toujours faire plaisir... Pas marrant cette vie de perfection, c'est bien plus drôle de se rouler dans la boue, de sauter dans les flaques, surtout quand Papa et Maman rient de ce genre de choses.

- Désolé... Mais c'est pas facile, le Grand Prévôt de France est trop demandé... Et on a oublié de lui rappeler... P'tre que si vous envoyez Anselme ou un coursier pour le lui rappeler il viendra... Mais je suis pas très certain... Surtout qu'Eléa va encore lui demander de mettre Maman grosse.

Et d'un tirage de langue à Eléa en souriant pour le coup. Et toc un point pour Matthis, zéro pour Eléa. Sa mère finit par arriver et voilà qu'Aigue se jeta, enfin nan, s'approcha d'elle. Il ne manquait que leur père. Matthis fit la moue, bon p'tre que Maman aurait prévenu Papa... Espérons. Il voulait bien s'approcher de sa mère mais voilà qu'Athalia s'approcha d'eux, les salua et appuya son regard sur lui. Qu'avait-il fait encore ? Que n'avait-il pas fait ? Matthis se tourna vers Timothée et Eléa cherchant une sorte de soutien. Eléa s'approcha et glissa sa main dans la sienne. Lui donner du courage, Timothée lui, lui pinça les fesses pour lui faire ouvrir la bouche.

- Aiiiiiiiiiiie ! Timothée !!

Matthis se frotta la fesse avant de tirer les cheveux de son frère en guise de punition. Il devait passer pour un monstre aux yeux d'Athalia, mais comme cette dernière se montrait indifférente c'est qu'il ne devait plus l'intéresser, sans doute avait-elle rencontré quelqu'un en Orléans.

- Bonjour. L'plaisir est partagé.

Pas un mot de plus. Matthis serait bien parti dans les jupes de sa mère mais à bientôt sept ans... Cela ne se faisait plus vraiment, il finit par se lancer, en prenant une grande bouffée d'air.

- Pourquoi tant d'insistance dans ce regard ? Pourquoi ? T'es en colère parce que j'ai pas répondu à ta missive ? Je l'ai reçu il y a deux jours. Alors pour répondre c'est un peu juste et l'effet de surprise aurait été gaché...

Il avait bien vu l'air rougissant d'Athalia, mais avec les filles, on ne savait jamais à quoi s'attendre. Et là Matthis ne savait pas si il avait bien fait, était-ce le moment de sortir le présent ? Pas sur, des fois qu'elle soit pas contente qu'il puisse douter d'il ne savait quoi et qu'elle lui lance à la figure.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 5 Fév - 6:18

- Bonjour. L'plaisir est partagé.

Un instant de silence. Vous savez, celui qui plombe bien l'ambiance certaines fois.
Athalia déglutit doucement.


- Pourquoi tant d'insistance dans ce regard ? Pourquoi ? T'es en colère parce que j'ai pas répondu à ta missive ? Je l'ai reçu il y a deux jours. Alors pour répondre c'est un peu juste et l'effet de surprise aurait été gaché...

Elle regarda Matthis, surprise, interloquée.
C'était vraiment compliqué les garçons, malgré tout ce que lui avait dit son Père !
Fallait toujours qu'ils pensent aux pires choses avant d'envisager les meilleures. Pourquoi ?
Non, vraiment...elle ne comprenait pas.
A l'occasion, faudrait plutôt qu'elle en discute avec sa Mère.


J'suis pas en colère, nan.
Juste que les parents ils avaient rien dit sur les personnes invitées.
Mais vraiment, ça m'fait plaisir de te voir.
Il va comment le poulain ? t'as trouvé un nom pour lui ?


Oué, valait mieux partir sur ce genre de conversation pour apaiser les tensions.
Ce n'était pas le jour ! c'était celui de ses parents.
Hors de question de le gâcher, de tout gâcher.
Toute façon, la cérémonie n'avait pas encore commencée.


_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi83720
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 5 Fév - 7:03

Et tandis que la brune appréciait la douce chaleur du vin chaud, autant que la compagnie du blayois, bien que celui si n'ait pas l'air totalement à son aise, les seigneurs de Sarliève arrivèrent sous la tente entourés par leur progéniture.
Son regard s'attarda un instant sur le petit noble protecteur, si elle le devina très fier de ses parents, elle lui trouva l'air chagrin, ce dernier arborant une expression bien trop triste pour son jeune age.

Il ne fallut guère de temps pour que leurs hôtes attentifs commence à faire le tour des convives, et s'est avec sa taquinerie coutumière que Nic interpella la jeune femme la distrayant de ses pensées.


Excellence Mimi, ravi de te voir ! J'espère que tu as fait bon voyage.

Un excellent voyage très cher Ex Excellence... Sans doute grâce à l'excellent motif de cette réunion, qui réunit d'ailleurs tant d'excellentes personnes.

Un sourire espiègle aux lèvres, adressa un regard complice à Aigue, avant de se pencher, attentive aux paroles de Kro tentant discrètement de prendre congé.


Je vais devoir vous laisser quelques instant, donà Mimi. Le temps de m'habiller et de me préparer pour cette cérémonie. Promettez-moi de me réserver quelques pas, si nous dansons ensuite ...

Il me sera bien agréable de gouter à nouveau votre présence, je puis vous promettre d'aller jusqu'à danser pour cela, s'il le faut!

Le sacristain s'éloigna, et à la mine ahurie du bon intendant, dû exposer quelque requête inhabituelle... C'est à cet instant que la suzeraine d'Aigue les rejoignit, ravissant instantanément et de manière compréhensible sa présence au petit groupe. Mimi en profita pour laisser errer son regard, qui ne manqua pas de revenir régulièrement sur les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelle cérémonie d'annoblissement ( 13/12/1459 )
» [HRP]Cérémonie vassalique
» cérémonie d'anoblissement
» [MOC] Chibi de personnage sans figurine officielle
» Cérémonie de remise de diplome universitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Les Extérieurs :: Les Jardins-
Sauter vers: