AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kronembourg
Sacristain, parce qu'il le vaut bien !
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 6 Fév - 5:03

Ben pourquoi qu'il riait comme ça le Majordome, qu'est-ce que le Kro il avait dit de si drôle .
Voilà qu'il venait tout à coup de lui donner des complexes, le Guyennais se sentant déjà fort mal à l'aise d'être entouré de gens de bonne compagnie, si paisibles en apparence, et surtout si bien éduqués.
Quand on sort de la bouse et qu'un domestique vous rit brutalement au nez, vous vous sentez soudain très petit.


Pardon, je m'égare Messire.
Nan, y'a pas ça ici. J'peux toutefois vous proposer
... Se gratte le menton... l'dispensaire ou les geôles !
A vous d'choisir.


Les geôles, les geôles ... C'était une idée ma foy ... du moment qu'on y trouvait l'espace nécessaires à pratiquer quelques exercices et à enfiler une robe de bure à la hâte, même les latrines auraient convenu. Kro était d'ailleurs curieux et pressé de visiter ces fameuses latrines de nobles dont il avait entendu parler et dont il se faisait tout un monde, celles-ci promenant la stupéfiante réputation de rester propres toute l'année.
Aaaah mais voilà que les maîtres des lieux arrivaient, tout sourire l'un et l'autre et beaux comme des anges, un couple comme on aimerait en voir plus souvent. Quelques mots à l'attention des convives, et même à lui le Kro, qui savait à l'avance que le temps que son épouse se refasse une beauté, le printemps serait probablemet déjà arrivé.
Un sourire à Nic.


Je pense que son âne s'est encore fait un ongle incarné sur la route mais qu'elle ne devrait plus tarder, et que c'est plutôt moi qu'elle va échanger contre un autre.

C'est vrai qu'il y avait du beau monde ici. Et probablement de la concurrence.
A donà Aiguemarine.


Ah mais c'est moi qui vous remercie pour votre invitation. C'est un grand honneur pour moi que de donner une messe ici.

A peine eut-il terminé sa phrase qu'il se retrouvait avec les alliances dans les mains. Rogntidju ! Proablement les objets les plus chers et précieux que ses gros doigts de paysan aient jamais tenu.

Un ami à vous je présume. Vous me présentez ?!

Se reculant vers Nestor et toussottant.

Hum, il s'agit de mon commis Nestor, in-dis-pen-sa-ble pour les messes. Oh ne vous en faîtes pas il se fera tout petit, d'ici quelques minutes vous aurez déjà oublié sa présence.

Il s'aperçut tout en échangeant ces quelques mots avec le couple que son corps tremblait des pieds à la tête.
C'étaient les alliances.
Depuis qu'il les tenaient dans ses mains, Kro était épouvanté à l'idée de les perdre.


Voulez vous que nous commencions sur le champ ? ... Tournant un peu la tête de droite à gauche ... Où se trouve la chapelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 6 Fév - 5:42

Emmitouflée sous sa large cape de fourrure, elle pénétra sous la tente, un regard circulaire pour observer qui se trouvait là, cherchant une silhouette particulière, un époux roux, celui qui avait fait chavirer son cœur il y a de cela plusieurs années maintenant et de cette union étaient nés trois beaux enfants, une petite rouquine à qui elle ne manqua pas de sourire, l'observant, Eléa malgré son jeune âge avait déjà beaucoup de goût et de prestance, son future époux devrait à tous les coups avoir une bourse fort bien remplie pour satisfaire les enfants de sa fille. Korydwen n'avait pas à se plaindre de ce côté là, niveau robe elle arrivait bien souvent à ses fins et faisait régulièrement craqué Althiof dans diverses échoppes. Matthis avait retrouvé Athalia, un certain mal-être semblait de mise, il était bien peu à l'aise. En l'observant Korydwen se plongea de nombreuses années en arrière lorsqu'Althiof souhaitait lui offrir un gâteau et que ce gâteau par la faut de Bed s'était retrouvé sur sa tête, il était parti en courant en direction du lac pour s'y noyer... Que ferait son fils ? Athalia saurait-elle se montrer conciliante, serait-elle acceptée les erreurs que son fils avait sans doute commis pour être dans cet état de sueur. Un regard rassurant et un sourire, Matthis avait affronté bien pire situation, il avait été à Vincennes, il avait rencontré la cour, il avait pu observer la froideur de celle-ci, elle ne se faisait pas de soucis, il saurait surmonter tout seul cette situation, situation dans laquelle il s'était mis tout seul. Pas question pour elle d'intervenir, il devait apprendre le monde des adultes. Bientôt 7 ans... La moitié du chemin avant de devenir un homme, la majorité étant fixé à 14 ans...

Timothée lui, comme à ses habitudes trainait un petit peu seul dans son coin, préférant le calme, ou alors leur réservait-il une bêtise ? Il était assez calé pour ce genre de choses et n'hésitait pas à ralier les autres à sa cause, leur promettant moultes sucreries en échange, pas comme si elle n'avait pas remarqué, mauvais coup rimait souvent avec Timothée. Alexandre était là aussi, tiens, ils l'avaient fait venir, c'était une bonne chose, la présence d'autres enfants ne pouvaient que lui faire du bien. Il semblait bien installé sur une chaise sous une couverture alors que Timothée s'approchait pour l'aider à boire son verre de lait. Korydwen regarda la scène, bien malin celui qui aurait pu prévoir cela, il lui semblait bien loin le temps où Timothée rejetait Alexandre. Bien vite sortie de son observation, alors que son regard se posait sur Mimi déjà croisé auparavant, ou encore sur Anselme qui semblait discuter avec quelqu'un... Inconnu et un autre inconnu, d'ailleurs, elle n'avait pas eu le loisir de voir son filleul. Enfin, Aiguemarine s'approcha et lui colla deux bises sonores auxquelles elle répondit bien plus faiblement, encore un peu gelée.


Bonjour. Bein euh de rien.

Elle avait été témoin la première fois, elle supposait donc à tort ou à raison d'ailleurs qu'elle le serait pour cette dernière fois, elle allait poser une question à Aigue.

Est-ce qu'Al t'as...

Plop partie en direction des autres invités, enfin, tant pis, peut-être que ses enfants seraient au courant, peut-être savaient-ils que son époux comptait venir. Dans le cas contraire, elle lui glisserait un mot l'avertissant de sa venue et peut-être essayerait-elle de passer le voir en tête à tête. Elle observa Nictail et Mimi, elle s'avança donc pour les saluer.


Bonjour vous deux ! Vous allez bien ?


Puis regardant Nic.

Hum, vous êtes givrés ? Sans mauvais jeu de mot aucun, mais fait vraiment pas chaud ici... Et où est mon filleul, j'ai bien vu mes chers démons... Mais les vôtres... Sont cachés sous une table ? Humpf non ça, cela serait du Timothée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 6 Fév - 6:45

[ Sous la tente, dans les jardins...]


Hum, il s'agit de mon commis Nestor, in-dis-pen-sa-ble pour les messes. Oh ne vous en faîtes pas il se fera tout petit, d'ici quelques minutes vous aurez déjà oublié sa présence.

N'étant pas très au fait des pratiques des clercs, Aiguemarine goba facilement la chose.
Dans les mariages auxquels elle avait pu assister, elle avait déjà remarquée la présence "d'enfants de choeur".
Bon là, certes, le Nestor n'était plus vraiment un enfant. Quoique...
D'une voix se voulant rassurante...

Pas de soucis pour votre "commis".

Se tournant vers Le Nestor...

Soyez le bienvenu à Sarliève, Messer le Commis !

Devait'elle rajouter "Faites ici comme chez vous"...hmmm...moment d'hésitation tout de même là. Du coup, plutôt que de sortir une ânerie, Aiguemarine s'abstint.
Y'avais suffisamment avec Anselme-Le-Brave-Intendant-qui-pique-dans-les-caisses.
Groumphhhh...
Son attention se reporta sur Kro.


Voulez vous que nous commencions sur le champ ? Où se trouve la chapelle ?

Aiguemarine allait répondre quand -grand moment de solitude là- arg, voilà le détail, enfin THE détail qu'elle avait dû omettre dans sa missive.
Celui qui précise qu'il n'y a pas de chapelle à Sarliève.
Raison pour laquelle ils se trouvaient précisément dans les jardins.


Oui, nous pouvons commencer. Tous les invités sont là ou presque.
En revanche, hmmmm, comment dire...y'a pas de chapelle ici. Raison pour laquelle nous sommes réunis ici.
J'espère que ça ne pose pas trop de problème.
Mais s'il fait trop froid pour vous, on peut faire ça plus au chaud dans le Domaine.


Elle fit une pause pour réfléchir.
Le bureau nan trop petit.
Le petit salon, faudrait pousser quelques meubles, mais faisable.
Le grand salon alors ?! oui, pourquoi pas.
La Reine Suze semblait gelée... Pourtant il ne faisait pas plus froid que d'habitude.
Aiguemarine fit un sourire à l'officiant qui, bizarrement, semblait empoté et tout chose.
Fallait en avoir le coeur net avant que la cérémonie ne débute.


Quelque chose vous tracasse Kro ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 6 Fév - 8:46

Nic écouta doucement Matthis. Il sentait une pointe de tristesse dans sa voix.
Nic lui sourit doucement et amicalement.


- C'est que... Maman est partie très vite chez les soeurs le 30 décembre, on ne sait pas pourquoi et Papa se noie dans son travail ? Enfin, il a beaucoup de travail... Maman aussi quand elle est là, a beaucoup de travail... Alors je sais pas si ils vont venir...

- Désolé... Mais c'est pas facile, le Grand Prévôt de France est trop demandé... Et on a oublié de lui rappeler... P'tre que si vous envoyez Anselme ou un coursier pour le lui rappeler il viendra... Mais je suis pas très certain... Surtout qu'Eléa va encore lui demander de mettre Maman grosse.


Oui, je comprends bien...
Nous espérions juste pouvoir les voir un peu. Mais s'ils sont occupés, c'est la vie.
Dans tous les cas, j'espère que tu leur passeras de gros bisous de notre part, je compte sur toi.


Un sourire un peu plus franc avant de le laisser converser avec Athalia.
Ah, ces deux-là, ils s'aiment tellement. mais, ce n'est pas toujours facile l'amour.
Un clin d'oeil à Athalia pour l'encourager à se livrer un peu, à ouvrir son coeur doucement.
Puis, il se tourna vers les Guyennois, doucement.

Kro lui chantait des histoires à dormir debout sur les problèmes de l'âne...
Il lui sourit doucement en retour.

Ah, et son Excellence Mimi !
Voilà qu'elle lui resservait du "Ex-Excellence", mouarf, fallait s'y attendre.
Et surtout, sa phrase était étrangement remplie du mot 'excellent".
Dites, à votre avis, c'est une provocation ça ?!
Un léger froncement de sourcil avant de sourire doucement.

Et alors qu'il se retournait doucement, il aperçut son témoin.
Elle avait finalement pu se libérer. Nic était ravi, et vraiment touché.
Il s'approcha donc pour la rejoindre doucement... Elle avançait d'ailleurs vers eux.


Bonjour vous deux ! Vous allez bien ?

Hum, vous êtes givrés ? Sans mauvais jeu de mot aucun, mais fait vraiment pas chaud ici... Et où est mon filleul, j'ai bien vu mes chers démons... Mais les vôtres... Sont cachés sous une table ? Humpf non ça, cela serait du Timothée.


Nic lui fit une grosse bise sur la joue, ravi de la voir.

Coucou toi. Je suis si heureux de te voir.
Et e te remercie du fond du coeur d'avoir pu te libérer. Qu'aurais-je fait sans mon amie et témoin ?!
Je ne te présente plus Mimi, vous vous connaissez déjà.
Et là, c'est le père Kronembourg, de Guyenne aussi... et son commis il me semble.

C'est pas nouveau que nous sommes givrés, si ?!
Léger rire.
Tu as l'air d'être frigorifiée... Nous qui comptions faire ça ici...
Mais, nous pouvons nous retrancher au château...

Jette un coup d'oeil circulaire et s'aperçoit que tout le monde a plus ou moins froid.
En tout cas, merci d'être venue.
En ce qui concerne ton filleul, il était juste derrière nous.
Regarde, le voilà avec son petit frère et sa petite soeur.


Il sourit à son amie et s'éclaircit la voix quelque peu.

Ecoutez-moi tous.
Vu que je ne compte pas vous faire mourir du froid, nous allons rentrer au château.
Nous pourrons surement faire ce remariage dans le grand salon.

Et les voilà donc en route vers la grande bâtisse.




[HRP]On continue ici quoi qu'il en soit...[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 6 Fév - 9:03

Les enfants avaient accompagné leurs parents vers les jardins.
Thomas avait bien vu que l'on montait une tente là-bas.
Il aimait bien la neige, mais pas trop le froid. mais bon, il était asse chaudement vêtu. Quoique...
Brrrr, faisait pas chaud. Et Nathan et Aurore qui trainaient un peu derrière pour jouer un peu...


Hey, tenez-vous tranquille tous les deux.
Faut pas vous salir et faut qu'on soit sage.
Promis, demain on jouera à la neige. Mais aujourd'hui, il faut être adorables pour Papa et Maman.
Allez, venez tous les deux.


Et un petit diable dans chaque main, les voilà qui reprennent les traces de leurs parents.
Heureusement qu'ils savaient où aller et que ce n'était pas trop loin.
Vraisemblablement, Nathan et Aurore avait compris et étaient plus gentils.
Et en arrivant, qu'elle ne fut pas sa surprise de voir pas mal de monde.

Il y avait leurs amis. Vi, les enfants des suzerains de leurs parents.
Athalia serait surement ravie de voir Matthis, il lui manquait d'après ce que Thomas comprenait.
Tiens, chouette Alexandre était là aussi. il était vraiment fort sympathique ce jeune garçon.

Et là, yeux qui s'écarquillent. Elle est là. Yipeeeeeee !
Il amène Aurore et Nathan tout près des adultes et des parents, puis court se jeter dans les bras de sa marraine.

Marraineeeeeee !
Je suis tellement content de te voir.
Trop longtemps depuis la dernière fois.
Oh, chouette alors ! Tu vas bien ?

Il lui fait un gros câlin et un grand sourire.
Il l'aime beaucoup sa marraine. Elle est tellement gentille avec lui, tellement douce.
Et pis, il la voit peu en plus, alors, autant en profiter.

_________________
Fils aîné de Nictail et Aiguemarine -
Petit frère d'Athalia, grand frère d'Aurore et de Nathan
Filleul de Kory et Sindbad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 6 Fév - 9:54

[ Dans les jardins...]

Aurore aimait l'hiver, la neige.
Pour elle, c'était un peu nouveau donc tout beau. Elle espérait tant en profiter pour canarder de boules de neige un peu tout le monde.
Mais c'était sans compter sur son rabat-joie de grand frère.
Elle prit la main de Thomas, poussant un léger soupir.
L'amusement serait pour plus tard...

C'est ainsi qu'Aurore entra au bras de son grand frère.
Pfiouuuu, y'en avait du monde là-dessous.
Et le plus génial, c'était qu'il y avait plein d'autres enfants, comme elle.
Tiens, peut-être que dans le "lot" y'en aurait bien 1 pour vouloir faire des bêtises avec elle.

Et tandis qu'enfin Thomas relâchait un peu sa surveillance, Aurore entraîna Nathan avec elle près du petit groupe d'enfants.

Bonzour tou l'monde !
Qui qui veut viende zoué à la neige avec nous ?
désignant Nathan et elle...
Et j'ai une souette chanson, qui veut l'entende ?

Et sans même attendre une quelconque réponse, Aurore poussa la chansonnette-spéciale-dédicace-pour-Thomas.

Thomas, c'est gand frère de moa !
Mais Thomas, c'est un rabat-zoie !
Lalala...Lalala...


Hé oui, dans la fratrie il fallait bien l'élément "perturbateur" et Aurore avait choisie d'endosser ce rôle.
Mais, hélas pour elle, son Père allait faire une annonce qui allait contrarier tous ses plans.


Ecoutez-moi tous.
Vu que je ne compte pas vous faire mourir du froid, nous allons rentrer au château.
Nous pourrons surement faire ce remariage dans le grand salon.


Aurore fit une légère moue et regarda les autres enfants...


_________________
Petit bout de Nictail & Aiguemarine
Petite soeur d'Athalia et de Thomas.
Grande soeur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Lun 7 Fév - 4:46

Nathan, dernier né de la famille avait bien grandi.
Désormais, il marchait seul, sans presque tomber.
Faut dire qu'il avait été à "bonne école" avec 2 soeurs et un frère.
Thomas l'avait aidé à s'habiller en ce joli matin.
Il ne savait pas trop ce qui allait se passer, et encore moins ce qu'était un remariage, mais il était joyeux.

Et joyeux encore plus lorsqu'il pénétra sous la tente et vit d'autres enfants.
Sa "grande" soeur, à savoir Aurore, l'entraîna avec lui vers le petit groupe.
Il secoua sa petite main pour leur dire bonjour.
C'est qu'ils étaient tout de même assez intimidants ces "grands" !

Y'avais pas mal d'agitation. Là non plus ce n'était pas pour lui déplaire, bien qu'il aurait préféré jouer dans les jardins à la neige avec Aurore.
Anselme lui servit un peu de lait chaud.
Nathan prit le gobelet avec ses 2 mains, et le porta rapidement à la bouche.
Il le but d'une traite, et lorsqu'il le reposa, l'on pouvait voir sur sa petite frimousse, une moustache de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothée
Fils de noble
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Avec mon Pôpa et ma Môman.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Lun 7 Fév - 7:40

Timothée se tenait auprès de son frère qui entamait une discussion avec Athalia, mais voyant la tournure des évènements, il préféra prendre la poudre d'escampette et partit un petit peu plus loin, il rejoignit Alexandre et l'aida à prendre son verre de lait, il était encore jeune et comme il n'avait plus ses parents, Timothée avait appris à le chouchouter un peu, alors qu'il posait le verre pas trop loin, il vit Aurore s'approcher avec son petit frère Nathan. Timothée les regarda avec un grand sourire et écouta Aurore qui comme toutes les filles était plus que bavarde d'ailleurs Nathan semblait un peu en retrait et impressionné, tous les hommes de cette famille étaient des timides ? Il faudrait arranger cela ! Mais pas le temps de répondre qu'Aurore se mettait à chanter une chanson ! Et quelle chanson ! Voilà qui motiverait Timothée, lui aussi chantait des chansons, mais elles étaient beaucoup moins fines, régulièrement il était histoire de crottes de nez et de pieds qui puent... Enfin quand ça concernait Matthis, c'était de la pisse pour conserver la rime.

Timothée applaudit et regarda Aurore.

Très belle chanson ! Moi aussi j'en ai une.

Timothée prit sa respiration et commença à chanter.

Moi j'ai un grand-frère qui s'appelle Matthis !
Des fois il se lave pas et il sent la pisseeeeeeeeeeuh !
Lalalalalalalalalala ! Tilalalalilaliala !


Timothée regarda sa mère qui avait tout naturellement fait son entrée, il lui fit un grand sourire et glissa ses mains dans l'dos et prit un air désolé.

J'a suis désolé d'avoir chanter ça Maman... Je recommencerai plus...

Du moins pas tout de suite, mais ça, il se garda bien de lui dire, il recommencerait dans cinq minutes, histoire de faire comme son père, il se tourna de nouveau vers Aurore et Nathan. Enfin Nic fit une annonce, une mauvaise annonce ! Qui disait château disait plus de neige ! Timothée se tourna vers Aurore et Nathan, Alexandre venait de filer vers Korydwen d'ailleurs. Il attrapa le bras d'Aurore d'un côté et celui de Nathan de l'autre. Puis, il murmura tout bas, Aurore le suivrait-elle ? Elle semblait aussi vilaine que lui !!

Ca vous dit qu'on parte devant ? Après on se cache et on lance des boules de neige sur Thomas, Eléa, Athalia et Matthis. D'accord ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Lun 7 Fév - 10:30

Ah, chouette, Aurore avait captée l'attention de Timothée.
Lui non plus ne semblait pas être le dernier pour faire des bêtises.
Elle écouta sa chanson et pouffa de rire, puis, à son tour, elle se mit à l'applaudir.


Wow...Bravo, souet' ta chanson !

Puis, tout comme son "complice" du jour, Aurore fit profil bas quand elle aperçut Kory faire son entrée.
Fallait essayer de donner le change, même si ce n'était pas facile.

Mais à peine la Baronne eût'elle le dos tourné à discuter avec les adultes que Timothée lui attrapa le bras, et en fit de même avec Nathan.
Elle le laissa faire et écouta ses chuchotis.


Ca vous dit qu'on parte devant ? Après on se cache et on lance des boules de neige sur Thomas, Eléa, Athalia et Matthis. D'accord ?

Ca, c'était de l'idée qu'elle était bonne.
Et puis, Nathan serait pas déçu comme ça. Lui aussi pourrait profiter de la neige.
Aurore lui fit un signe affirmatif de la tête ; on restait dans le discrêt comme ça.
Et en digne future maîtresse de maison, elle emmena ses 2 complices vers la sortie.

Passant près de Thomas qui les regardaient bizarrement, elle cru bon de le rassurer.


Z'pars devant avec Tim et Nathan !

_________________
Petit bout de Nictail & Aiguemarine
Petite soeur d'Athalia et de Thomas.
Grande soeur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Nestor
Commis du Sacristain qui l'vaut bien
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mer 9 Fév - 4:42

[ Pas loin du Sacrétin ]


Alors cha pour une belle chérémonie ch'était une belle chérémonie. Le Nestor il en avait pas cru ses oreilles quand le détrlaqué de Sacristain lui avait prloposé de l'accompagner dans un grland domaine de noblios, que le Nestor il s'était même demandé un instant ch'il devait se laver les cheveux avant de partir pour être tout prlopre et tout prlésentable.
Mais le détrlaqué il était déjà en retard. " Trop de fonctions cumulées en même temps " qu'y disait " Il faut partir maintenant, on se lavera en rentrant, c'est presque pareil " .
Le Nestor et l'homme d'église y z'avaient prlis la route avec les restes de cochonneries entassés depuis la veille dans la carriole, même que l'odeur de groin grillé elle avait bercé Nestor comme quand il était tout petit et que du coup, il avait oublié de diriger la carriole pour la moitié de chemin qu'il avait promis de faire.
Mais ch'était pas grave.
A peine arrivés les vla qu'ils étaient accueillis comme des princes, le Nestor il était tout content de rester planté comme un piquet dans le beau jardin, et content surtout d'avoir trlouvé enfin un endroit où il pourrait voler des objets trlanquillement pendant la chérémonie : Le tout ch'était de pas attirer l'attention et de faire comme ch'il était vraiment là pour aider le détrlaqué.
Il souriait.
De sa vie de mendiant, le Nestor il ne s'était jamais senti auchi heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronembourg
Sacristain, parce qu'il le vaut bien !
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mer 9 Fév - 5:08

Quelque chose vous tracasse Kro ?!



Non non : Il était simplement en train de devenir tout blanc ... Pas d'église pour célébrer cet anniversaire de mariage, ce qui voulait dire pas de sacristie, pas d'endroit où faire ses ablutions comme il l'avait prévu. Il allait juste devoir rester dans sa crasse pour ce bel évènement, lui qui s'était promis de ne pas faire honte à sa femme, et aussi de ne pas pousser les propriétaires des lieux à regretter de l'avoir invité. La moitié du contrat n'était déjà pas respectée. Lançant un regard un peu désespéré à donà Aiguemarine.



Non non euh ... Tout va ... bien. Voulez-vous m'excuser un instant ? Je reviens dans une minute ...


A peine ces mots furent-ils prononcés qu'on put le voir rebrousser chemin jusqu'à la carriole en marchant vite, très vite, de plus en plus vite, jusqu'à hauteur des deux gardes à qui il adressa un sourire forcé. Un saut à l'intérieur de la carriole : Il fallait au moins une belle tenue pour rattraper le tir, sachant déjà qu'il lui faudrait renoncer à sa belle robe de bure blanche puisque Nestor avait dû la confondre avec une tranche de pain, chaque vêtement empestait plus ou moins le pâté.
Ne pas faire honte.
Il prit le parti de choisir la noire, celle usuellement réservée aux enterrements mais là seule d'entre toutes qui ne semblait pas consellée de tâches.
En trois minutes les braies furent retirées robe enfilée. La description du spectacle, par égard pour les âmes sensibles, vous sera bien entendu épargnée.
Le Kro retourna vers le jardin en toute hâte. Le temps de déplier son pupitre et d'inviter d'un geste tremblant les invités à s'asseoir, il fit signe à Nestor de s'approcher.



Tu vas me garder les alliances le temps du déroulement de la messe. Quand je te ferai signe tout à l'heure de les apporter, tu n'auras qu'à les leur présenter délicatement. Je donnerai trois coups de tête vers la droite pour te faire comprendre que c'est le bon moment.
Ne te trompe pas ! La grosse alliance n'est pas forcément pour l'homme, regarde bien leurs mains avant ! Je ne veux pas d'impair ici comme la dernière fois ...



Baluchon posé à même le sol, Kro en retira un petit morceau de métal qu'il fit tinter contre un calice, afin que le bruit de casserole qui s'en dégageait attire l'attention des convives et les invite à se placer là où ils le souhaitaient.


** Ding Ding Ding Ding Ding SCKLONK ***


Rarement le grand barbu s'était senti aussi stressé.
Il s'agissait de ne pas se louper.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mer 9 Fév - 7:16

ROGDIDIOUUUUUU...GNIIIIIIIIIIII...ROGDIDIOUUUUU...

Voilà, en gros, ce qui résumait les pensées de l'Intendant en cet instant.
Lui qui avait mis tant d'amour - 'fin presque - dans le déblaiement puis le montage de la tente.
Bah voilà, elle ne servirait à rien.
Enfin, du moins, pas au mariage.
Le Seigneur avait parlé et lui il grommelait entre ses dents, tâchant de ne rien montrer.

Seulement, il semblait que tous n'avaient pas entendus ses paroles.
Voilà ti pas que juste avant de resservir en vin chaud le Kro et son "commis" que le premier détala comme un lapin de garenne.
Mais, mais, mais...où se carrapatait'il lui encore ?
Décidément, il s'en souviendrait de cette cérémonie - même pas entamée, pour l'instant - l'Intendant.

Il fit signe à Emma d'emporter le vin chaud, le lait chaud et les galettes.
Lui se chargerait de la table.
Mais rien ne se passait comme prévu.
Le Sacristain semblait avoir retrouvé un regain d'énergie et appelait les invités en tapant avec une petite cuillère sur le calyce.

Anselme s'approcha de lui, lui tira légèrement sur sa robe de bure, s'éclaircit la voix...


Psssttt, M'sire Gro !
Z'avez donc pas entendu le Seigneur ? Non, pas 'Stote, hein ! mais l'Seigneur de Sarliève.
Il veut faire ça à l'intérieur, dans l'grand salon.
Suivez Emma. Et puis, décompressez ! ce n'est qu'un mariage après tout !


Il omit de rajouter, pourtant il le pensait fortement... "J'ferai pas ça tous les jours !"


_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronembourg
Sacristain, parce qu'il le vaut bien !
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mer 9 Fév - 7:36

Bah pourquoi qu'ils partaient tous les invités, le Kro sentait si mauvais que ça ???
Un à un les convives prenaient la direction du domaine, sans l'écouter, sans même lui décrocher un regard, à croire que quelqu'un de haut placé ici avait décrété que tous devaient changer de lieu pour procéder à la cérémonie.
Comme il les regardait sans comprendre, le barbu mit un certain temps à réaliser que le domestique lui tirait un peu sur le coin de la robe. Allons-bon, qu'est-ce qu'il lui voulait le glaçon vivant ...


Psssttt, M'sire Gro !
Z'avez donc pas entendu le Seigneur ? Non, pas 'Stote, hein ! mais l'Seigneur de Sarliève.
Il veut faire ça à l'intérieur, dans l'grand salon.
Suivez Emma. Et puis, décompressez ! ce n'est qu'un mariage après tout !



Regard rempli de désespoir en direction du domestique. Et dire qu'il venait de déplier son pupitre à grand peine devant toute l'assemblée, de déballer son baluchon et de s'apprêter à commencer.
Un grand, grand, long, très long toussottement retentit à travers le jardin. Kro fit signe à Nestor de le suivre, ramassa son barda et fit mine d'avoir tout compris tout de suite en rattrapant les derniers invités qui entraient peu à peu. Emma, Emma ... qui c'était Emma ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma
Femme à tout faire de choc et de charme
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/01/2011
Localisation : Dans les cuisines de Sarliève ou à surveiller Anselme

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mer 9 Fév - 11:41

Emma, c'est un peu le Zorro version Moyen-Age.
Elle avait laissé Anselme faire le service pour le vin chaud, se tenant discrêtement un peu à l'écart.
Mais il semblait que l'on aie besoin d'elle.
Le Seigneur de Sarliève semblait vouloir délocaliser la cérémonie.

Un coup d'oeil vers Anselme qui serait sûrement ravi, ravi.
Emma ne pût s'empêcher de sourire malgré elle.
Elle ticqua légèrement quand l'Officiant s'éclipsa.
Qu'avait donc dit Anselme pour le faire fuir encore ?
Ahhhh, c'lui là alors !
Bon, ça ne devait pas être "grand chose" vu qu'il fût de retour rapidement...en tenue de curé.

Mazette ! c'est qu'il en jetait comme ça tout en noir.
Bon, certes, ça faisait plutôt enterrement qu'autre chose mais bon...

Au regard d'Anselme sur elle, Emma se rapprocha vers eux, prenant soin de récupérer le vin chaud et les divers gobelets sur un plateau.
L'officiant et son commis semblaient, comme qui diraient, un peu perdus.
Se tournant vers eux...

Z'êtes tout beau M'sieur !
Vous savez, il y a de multiples chambres dans le Domaine.
Z'auriez pu vous changer là-bas.
M'enfin, c'pas grave. Suivez moi. Je vous conduis jusqu'au grand salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Jeu 10 Fév - 6:26

[ Dans les jardins - "Quand Tout va très bien..." version Kro ]

Les présentations avec Le Nestor avait été faite.
Pourtant Kro ne semblait toujours pas à l'aise dans ses chausses.
Aiguemarine s'inquiéta réellement quand elle le vit s'éclipser. Groumphhh.
Elle lança un regard appuyé en direction d'Anselme.
Celui là il ne manquait rien pour attendre d'ailleurs.
Déjà qu'Anselme lui avait collé sur le dos le déficit de Sarliève, disant ouvertement à son époux qu'elle dépensait plus que de raison.
La belle affaire...
Alors que c'était bel et bien lui qui détournait de l'argent des caisses du Domaine, tsss.
Mais il rembourserait écus après écus et ça elle y veillerait. Même de loin...nanméo ! ils s'appellent pas "pigeons" non plus.

Un haussement d'épaules à l'attention d'Anselme...


"Z'êtes vraiment incorrigible vous !
Quelle image vous donnez en terme d'hospitalité, c'est...effrayant.
Mais nous règlerons ça plus tard".


Aiguemarine resserra son étolle sur ses épaules.
Finalement, il ne faisait pas chaud du tout.
C'était un coup à ce que tous les invités tombent malades là.
Et ils n'auraient guère le temps de tous les soigner, attendus qu'ils étaient en Orléanais pour une cérémonie à l'Ambassade.
Nic prit la bonne décision et invita tout le monde à bouger vers le Grand salon.

C'était le moment où jamais de faire sa demande à Mimi.
Discrêtement, Aiguemarine s'approcha du groupe des adultes, prit par le bras son amie et l'entraîna un peu à l'écart.

Nic a raison. Rejoignons le Grand Salon.
Nous ne voudrions pas que vous tombiez malades, hein.
Mais avant cela, j'ai une demande importante à te faire.


Azurs qui fixent son interlocutrice...

Voilà. Mon témoin de mariage de l'époque n'est plus de notre monde, hélas...
Et j'ai pensée que...
Accepterais tu de l'être en ce jour ?!


Aiguemarine regarda quelques instants autour d'elle.
Aurore, Nathan et Timothée semblaient déjà être partis devant.
Nul doûte que leur fille allait leur faire visiter le Domaine. Enfin, tout du moins, c'est ce qu'elle pensait en cet instant.
Elle sourit à cette dernière puis son visage scruta celui de Mimi pour tenter d'y déceler un début de réponse...
Tous les autres invités quittaient peu à peu la tente.
Emma avait pris en charge Kro et le Nestor.
La situation semblait se rétablir, mais la journée était loin d'être terminée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi83720
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 11 Fév - 7:12

La jeune femme répondit gracieusement à l'amical salut de la baronne par un franc sourire, laissant à Nic le soin de glisser quelques mots sur la délégation guyennoise.

Le seigneur de Sarliève, près avoir remercié "la reine suze", comme se plaisait à l'appeler Aigue, de s'être libérée et d'avoir accepté d'être de nouveau son témoin pour le grand jour, annonça à l'assemblée le déplacement de la cérémonie pour des raisons climatiques et de confort dans le grand salon.
Et tandis que docilement Mimi allait suivre le flot des invités, son amie l'intercepta pour lui demander ce qu'elle présenta alors comme une faveur.


Voilà. Mon témoin de mariage de l'époque n'est plus de notre monde, hélas...
Et j'ai pensée que...
Accepterais tu de l'être en ce jour ?!


Si Mimi fut surprise par cette demande elle en fut pour autant ravie, aussi sans attendre lui répondit-elle :

Ohh très chère amie, nous sommes tous témoins de la réussite de ce mariage exemplaire, de l'amour qui vous uni, et crois bien que c'est un honneur que tu me fais en me demandant d'être en ce jour un témoin plus particulier de votre bonheur familial.

Après une telle tirade la brune crut bon de confirmer :

J'accepte, avec grand plaisir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Fils de noble
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 20
Localisation : Maintenant ? Sur les routes avec Papa !

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 12 Fév - 1:33

Matthis ? Oui ? Ferme-là ! Voilà en gros ce que sa tête pouvait lui dire, alors que son coeur se trouvait meurtris pas l'attitude d'Athalia, il ne savait que faire, il ne savait que dire, comme si à chaque fois qu'il l'ouvrait cela serait toujours de sa faute, peut-être aurait-il mieux fallu que ce jour-là il soit muet ? Un mal de gorge ? Non hélas cela ne réglait pas les problèmes ce genre d'esquive, il était un homme en devenir, d'ici quelques mois il fêterait ses sept ans et pourrait officiellement devenir écuyer... Il transpirait, plusieurs fois son bras vint frotter son front, en relevant la tête il croisa le regard et le sourire bienveillant de sa mère. Mais elle ne vint pas l'aider, le jugeant apte à se rattraper. Dire que ses parents étaient durs avec lui serait faux, il essayait simplement d'endurcir leur fils et surtout l'aidait à se surmonter et à se battre pour toujours donner le meilleur de soi, peu importait les récompenses, la seule vraie récompense était le bonheur que de voir son travail bien fait. Matthis se décida enfin à ouvrir la bouche.

J'suis pas en colère, nan.
Juste que les parents ils avaient rien dit sur les personnes invitées.
Mais vraiment, ça m'fait plaisir de te voir.
Il va comment le poulain ? t'as trouvé un nom pour lui ?


Bein... Moi j'croyais, t'étais un peu distante. Pas comme d'habitude.
Moi aussi ça me fait plaisir.
Pour le poulain, j'ai bien noté les idées, mais j'ai pas encore eu le temps d'en parler avec mon père. C'était en je sais plus quel mois que je suis allé à Vincennes et depuis soit mon papa travaillait jusqu'à très tard...
Et là pour la noël... Le prévôt a envoyé Papa à Clermont et moi j'ai du rester avec Maman à Montbrison. Et puis après Maman est partie précipitamment au couvent et du coup cela a rendu Papa triste et il s'est mis dans le travail.
C'est quand même son poulain, je te le montrerai un jour, c'est un poulain royal. La dame disait qu'avec ce poulain mâle on pourrait avoir un encore plus beau haras.
Mais... Papa est convaincu que son étalon Pégase, un cheval thessalien donnera de plus beaux poulains.


Matthis s'arrêta de parler un instant, son frère venait de partir pour jouer avec Aurore et bien entendu, il ne manqua pas de continuer la gentille discussion qu'ils avaient eu dans le coche en chantant sa merveilleuse chanson. Matthis haussa les épaules, il l'aimait bien Timothée, mais des fois ils se battaient tous les deux, combien de plaies, de griffures et de bleus avaient les deux garçons ? Un certain nombre sans oublier les bosses ! Bref, des vrais chiffonniers quand ils le voulaient. Sa mère forcément avait recadré les choses, Matthis lui offrit son plus beau sourire, il espérait que bientôt elle le désigne comme son écuyer officiellement et qu'elle lui permette de faire plus de choses et d'apprendre. Son petit frère venait de partir devant avec Aurore et Nathan, Matthis les regarda partir et savait très bien que c'était pas une bonne idée et que son frère était en train d’entraîner les deux enfants modèles d'Aiguemarine et Nictail. Ils étaient beaucoup plus modèles qu'eux, enfin surtout Timothée, mais il était encore jeune, enfin, il allait tout de même avoir 5 ans !!

Matthis fouilla dans sa besace et en sortit une petite bourse de cuir rouge, il l'ouvrit et fit tomber dans sa main le cadeau d'Athalia, c'était Eléa qui l'avait choisi, elle avait accompagné sa mère à Paris et Matthis lui avait confié la mission que d'aller chercher un pendentif pour Athalia. Il ferma son poignet pour cacher le cadeau, puis il tendit son bras et ouvrit sa main pour laisser Athalia voir...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothée
Fils de noble
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Avec mon Pôpa et ma Môman.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 12 Fév - 4:33

Timothée était ravi ! Aurore avait accepté sa proposition, les punitions ne semblaient pas lui faire peur, à lui non plus d'ailleurs, il avait l'habitude et puis il ne se faisait pas toujours prendre, heureusement d'ailleurs, parce que sinon, il aurait la peau rouge et non rosée. Finalement, il allait devoir revoir son jugement sur les filles, elles n'étaient pas toutes fabriquées sur le même modèle, le modèle d'Eléa. Peut-être qu'il faudrait envisager d'aider Eléa dans sa quête de petite soeur ! Enfin cela attendrait parce que pour l'heure, il était temps de jouer ! En plus il avait deux potes pour le coup, même si Nathan semblait toujours aussi timide.

Aurore informa l'assemblée, enfin surtout Thomas, Timothée lui sourit et lui fit un petit coucou, pourvu que Matthis ne dise rien, parce que son frère, et bein le Timothée il le connaissait et si il allait moufter aucune boule de neige pourrait partir. Timothée partit dehors accompagner par Aurore et Nathan. Il partit en courant et se jeta dans la neige sur le côté, il allait finir tremper mais il s'en fichait, il commença à fabriquer un mur de neige, il s'allongea derrière et commença à façonner des boules de neige.

Plusieurs rangées étaient maintenant prête, il n'y avait plus qu'à faire signe à Aurore et Nathan pour qu'ils viennent, il ne fallait pas trop parler sinon ils allaient se faire repérer.


Venez ! Venez !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 12 Fév - 5:27

Du mouvement du côté des hommes de Marigny, Timothée venait de partir avec Aurore et Nathan, la jeune femme se frotta le front, espérant qu'il ne ferait pas de bêtises, mais bon ça... C'était beaucoup moins sur connaissant l'animal. Enfin, elle se tenait prêt de Nictail qui devait être rassuré, son témoin était là, par contre Korydwen, se demandait si son époux aurait le temps de venir... Diantre pourquoi ne l'avait-elle pas prévenu depuis le couvent... Enfer et damnation...

Faire sans moi ? Et bien, tu t'y serais fait sans aucun doute. J'ai pu me libérer de chez les soeurs, par chance... Parce que celles-là ! Ô misère !!

Un sourire et puis il lui présente Mimi, Mimi qu'elle connaissait, un sourire avant de laisser une fois de plus ses pensées vagabonder vers d'autres horizons, du temps où Modsognir était en vie, du temps où il s'occupait de la Guyenne, du temps où elle était diplomate avant d'avoir tout envoyé balader... Bien loin ce temps-là, le temps des diplomates... Temps qu'elle ne regretterait jamais, ses nouvelles fonctions la réjouissant plus que tout, entre l'Ordre du Mérite, les cérémonies, les votes de surnoms et les projets pour le duché, sans oublier la Prévôté, maitre d'armes et ce tournoi qui se tiendrait d'ici quelques jours dans la belle capitale auvergnate... Que des projets et finalement bien peu de temps pour souffler... Puisqu'à cela s'ajoutait ses enfants, enfants qui participaient à leur façon qui donnaient des coups. D'ailleurs alors qu'elle discutait, elle sentit une petite main, Alexandre était là, il trainait la couverture derrière lui, sur ses épaules, une main qui se posa délicatement sur la tête du petit cousin.

Effectivement je connais déjà Mimi, j'ai du la croiser une fois ou deux en taverne à Montbrisson ou Polignac, il y a de cela plusieurs années maintenant.
Par contre, le Père Kronenbourg, je n'ai pas l'honneur de le connaître.


Froncement de sourcil, une cérémonie, mais où ? Pas de chapelle sacralisée à Sarliève... Il devait sans doute y avoir une petite chapelle, mais elle n'avait pas l'honneur de savoir si cette dernière se trouvait être sacralisée, encore un mystère... Et puis il enchaîna sur la fraîcheur du temps, palote Korydwen sourit et apprécia le geste, cependant, un peu honteuse de changer leur plan comme cela.

Ne vous gênez pas pour moi. Je vais très bien, en gardant mes fourrures cela devrait passer...


Mais trop tard, la migration semblait se faire. Korydwen le regarda en souriant avant de finalement entendre un :

Marraineeeeeee !

Ah bein voilà, plus besoin de chercher, elle se tourna automatiquement vers Thomas, il avait bien grandi. La dernière fois ? Fouille en ta mémoire Kory... Les vendanges. Vendanges... Ce fiasco... Hum, au moins espérait-elle que le vin se vendrait, elle risquait d'avoir besoin d'argent très prochainement pour certaines affaires. Que ne ferait-elle pas pour faire plaisir à son époux...

Bonjour Thomas ! Ou devrais-je dire ! Messire matelot !
Alors ton premier voyage en mer ? Enfin, sur le fleuve ! La Loire ! Un bien long fleuve, les cartographes et géographes racontent qu'il s'agit du plus long fleuve de France.
As-tu vu des castors ? Des petits animaux, de couleur marron avec un beau pelage et des grandes dents. Dents avec lesquelles ils peuvent tailler et couper le bois.


Korydwen se baissa pour être à la hauteur de son filleul, elle savait le garçonnet passionné d'histoires et de découvertes. Elle attrapa sa besace et en sortit un petit carnet, durant leur bref séjour à Paris, pour récupérer le poulain, elle en avait profité pour chercher un cadeau de noël exceptionnel pour son filleul, elle était tombé sur un beau petit carnet, en cuir, il serait ainsi protégé, plusieurs pages de parchemins étaient accrochés, il aurait de quoi faire un petit moment.

Tiens regarde, c'est ça un castor...



Comment réagirait Thomas en découvrant que ce magnifique petit carnet serait pour lui ? Elle avait hâte de le savoir et de lui souhaiter avec plusieurs jours de retard, un très joyeux noël. Elle ne dit rien, et resta silencieuse un long moment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 12 Fév - 6:34

L'enfançon attendait sagement sur son siège, son vrai de lait chaud lui réchauffait les mains, Timothée l'avait aidé avant d'aller voir Aurore et Nathan, Alexandre serra dans ses petites mains la couverture et descendit de son siège, il se mit à marcher en direction de Korydwen qui discutait avec un homme, au moment de s'approcher il vit un garçon l'appeler, Alexandre se recula et observa la scène, sa grande cousine protectrice montrait quelque chose au garçon, Alexandre s'approcha et regarda d'un oeil discret.

Elle faisait toujours comme ça Korydwen quand elle faisait des cadeaux, elle se mettait à la hauteur des gens, Alexandre était content de la voir, il pourrait avoir des câlins et surtout aller dans ses bras. Et puis bientôt cela serait son baptême avec Carmen qui deviendrait sa marraine et Althiof son parrain. Il savait plein de choses Althiof d'ailleurs, beaucoup de choses.

Alexandre laissa la couverture de côté et s'approcha un peu plus, il posa sa tête contre l'épaule de Korydwen, glissa son pouce dans sa bouche et observa le grand garçon, puis son regard fut attirer par le carnet, un drôle de dessin y figurait, il n'en avait jamais vu de sa courte vie Alexandre.


- "Cé bo"

Alexandre chercha des yeux Timothée pour lui montrer la chose, mais il n'était plus là et Matthis était trop occupé avec Athalia et Eléa, elle mangeait et buvait, il resta donc sagement à côté de Korydwen.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 12 Fév - 6:39

Le suspens était à son comble.
Bah, vi...comme souvent Aiguemarine avait été pris de court.
Ou alors, était'elle mal organisée et se laissait vite déborder ?!
Mais bon, en même temps, elle avait des circonstances atténuantes !
Nic avait refait sa demande il y a peu...
Et elle avait répondue spontanément, comme toujours.
Ce n'était que quelques jours avant qu'enfin elle avait réalisée qu'Archie ne pourrait pas. Grumphhh "Sun, sors de ce corps"


Ohh très chère amie, nous sommes tous témoins de la réussite de ce mariage exemplaire, de l'amour qui vous uni, et crois bien que c'est un honneur que tu me fais en me demandant d'être en ce jour un témoin plus particulier de votre bonheur familial.

J'accepte, avec grand plaisir.

A la bonne heure !
Si Madame veut bien se donner la peine de me suivre.


Nic, Kory et Thomas étaient encore en pleine discussion.
Qu'à cela ne tienne, ils les rejoindraient vite.
Aiguemarine passa son bras dans celui de son amie et l'entraîna vers le Domaine.
Il lui sembla apercevoir les 3 loustics à savoir, Aurore, Nathan et Timothée sur le chemin, mais son esprit devait lui jouer des tours.
Pour elle, ils étaient déjà sagement rentrés au chaud dans le Domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 12 Fév - 7:14

Bein... Moi j'croyais, t'étais un peu distante. Pas comme d'habitude.
Moi aussi ça me fait plaisir.
Pour le poulain, j'ai bien noté les idées, mais j'ai pas encore eu le temps d'en parler avec mon père. C'était en je sais plus quel mois que je suis allé à Vincennes et depuis soit mon papa travaillait jusqu'à très tard...
Et là pour la noël... Le prévôt a envoyé Papa à Clermont et moi j'ai du rester avec Maman à Montbrison. Et puis après Maman est partie précipitamment au couvent et du coup cela a rendu Papa triste et il s'est mis dans le travail.
C'est quand même son poulain, je te le montrerai un jour, c'est un poulain royal. La dame disait qu'avec ce poulain mâle on pourrait avoir un encore plus beau haras.
Mais... Papa est convaincu que son étalon Pégase, un cheval thessalien donnera de plus beaux poulains.


Décidément, ce devait être un peu comme une coutume ça.
Sa mère aussi était partie - non pas chez les nonnes - mais plusieurs semaines en Bourgogne, les laissant seuls avec son Père.
Une mission "secrête" avec Theobald. D'ailleurs, la "surprise" qu'ils auraient à leur retour à Gien - mais ils n'en étaient pas là encore - d'avoir une invitée surprise, à savoir une nonne complètement folle - ne manquerait pas de les amuser, ou de les faire grincer des dents.
Bref...comme dirait Pépin.


C'est pas grave.
Maman aussi, elle est souvent occupée.
J't'ai dis qu'elle travaillait de nouveau aux Ambassades ? Ah, et puis Sindbad aussi.


Et tandis qu'Athalia lui donnait des nouvelles de Gien et d'un peu tout le monde, elle le vit attraper une petite bourse de cuir rouge.
Intriguée, discrêtement, elle jeta un oeil et le vit sortir un magnifique bijou.
Elle en resta bouche bée.
Matthis restait là, le bras et la main tendue. Cela signifiait'il que c'était vraiment pour elle ?


Waouuu, il est superbe ce pendentif Matthis !

Athalia aussi avait ramenée un cadeau pour son chevalier.
Toutefois, elle l'avait laissé dans sa chambre, ne s'attendant pas à le voir si vite.
Elle pensait d'ailleurs le lui transmettre par coursier juste avant qu'ils ne reprennent le Mirabella.


Je...J'ai un cadeau pour toi !
Mais j'l'ai laissé dans ma chambre vu que j'savais pas que tu venais.


Regardant de nouveau le bijou...

C'est pour moi ?

Les invités partaient peu à peu vers le Domaine.
Athalia détourna son regard vers les autres.
Son Père était encore là à discuter avec son frère, Kory et le petit Alexandre.
Sa mère, quant à elle, s'était déjà éloignée avec Mimi.
Faudrait pas qu'ils traînent trop quand même...


_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 12 Fév - 10:06

Nathan avait lâché la main de sa "grande" soeur en sortant de la tente.
Et ce fût l'erreur.
Le petit garçon allait l'apprendre à ses dépens.

Quand Timothée donna le signal de le rejoindre, le dernier né de la famille se mit à courir dans la neige et quelques instants plus tard, un gros SCHLONGGGGG se fit entendre.

En effet, une chausse de Nathan s'était enfoncée un peu plus dans l'épaisse neige et sous le poids, pourtant léger, du petit garçon, ce dernier avait sombré.
Et le voilà désormais empêtré jusqu'à la taille.
Ses vêtements étaient tout trempés.
Pour sûr, là les parents allaient pas être contents du tout.
Nathan commença à se débattre un peu afin de sortir du "piège" où il était tombé, mais plus il bougeait, plus il s'enfonçait.
Les larmes au bord des yeux, il dût se résigner à appeler du secours.


A z'aid'... sui quincé ! A z'aideuhhhhhh....

Il fichait un peu en l'air le plan machiavélique d'Aurore et de Timothée, mais il n'avait vraiment pas fait exprès là.
Foutue neige trop fraîche.
Quelle âme charitable allait venir à son secours là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 12 Fév - 10:39

Venez ! Venez !

Aurore était heureuse.
Elle avait trouvée en Timothée un compagnon de jeu hors pair.
Quand sa mère et Mimi passèrent non loin d'eux, elle afficha un sourire angélique, histoire de ne pas trop attirer l'attention.
Mais quand Nathan lui lâcha la main pour foncer en direction de Timothée, elle n'eût pas le temps de réagir que le "mal" était déjà fait.
Voilà que son petit frère semblait être tombé dans un trou.
Et plus il se débattait, plus il s'enfonçait. Quelle poisse là.

Aurore se précipita vers lui, un peu plus prudemment tout de même.
Elle avait retenue la leçon, et lui tendit sa main.
Son frère semblait gelé. Fallait faire vite pour le sortir de là.
Les parents risquaient de crier, et ça lui retomberait encore dessus, une fois de plus.


Bouze po Nathan. Pend ma main, et moi ze tir, accor ?

La petite fille tira de toutes ses forces, mais cela ne semblait pas suffisant.
Aurore tourna la tête vers Timothée qui s'assurait que ses munitions ne fondent pas.

Timmmm, vien médé, zi arriv po !

_________________
Petit bout de Nictail & Aiguemarine
Petite soeur d'Athalia et de Thomas.
Grande soeur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 13 Fév - 0:02

Après un tendre câlin avec sa marraine, Thomas lui sourit.
Elle s'abaissa à son niveau pour lui parler doucement.


Bonjour Thomas ! Ou devrais-je dire ! Messire matelot !
Alors ton premier voyage en mer ? Enfin, sur le fleuve ! La Loire ! Un bien long fleuve, les cartographes et géographes racontent qu'il s'agit du plus long fleuve de France.
As-tu vu des castors ? Des petits animaux, de couleur marron avec un beau pelage et des grandes dents. Dents avec lesquelles ils peuvent tailler et couper le bois.


Vi, c'était super chouette. C'est particulier d'être sur un bateau. Mais, on a juste fait un petit bout de la Loire pour venir à Moulins.
Des castors ?
Réfléchit doucement, se grattouillant le menton comme Papa.
Nan, j'crois pas. Mais il faisait froid, ils étaient peut-être cachés au chaud.
Ils doivent être marrants à voir quand ils coupent du bois...


Puis, elle lui montra un castor sur un petit carnet.
Oh, comme c'est mignon. Dommage, j'aimerais en voir un vrai.
Et alors qu'il regardait le carnet, ses yeux se posèrent sur la page d'à côté et là... Pour Thomas.
C'est vraiment pour moi ?
Oh merciiiiiiii marraine !! C'est trop trop gentil. j'vais bien m'en servir.

Puis, il se tourna vers Alexandre.
Salut Alex. Tu vas bien ?
Cela me fait aussi plaisir de te voir.

Un sourire vers le petit garçon, doucement.
Et comme Papa avait dit qu'on allait migrer vers la château, les voilà qui prennent la route.
Papa ferme la marche, avec Korydwen, Alexandre et lui.

_________________
Fils aîné de Nictail et Aiguemarine -
Petit frère d'Athalia, grand frère d'Aurore et de Nathan
Filleul de Kory et Sindbad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelle cérémonie d'annoblissement ( 13/12/1459 )
» [HRP]Cérémonie vassalique
» cérémonie d'anoblissement
» [MOC] Chibi de personnage sans figurine officielle
» Cérémonie de remise de diplome universitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Les Extérieurs :: Les Jardins-
Sauter vers: