AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2.9 [16 Août] Quand la Virargues s'essaie aux joutes, cela donne...

Aller en bas 
AuteurMessage
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: 2.9 [16 Août] Quand la Virargues s'essaie aux joutes, cela donne...   Jeu 1 Sep - 2:15

Sakura

Tout en bavardant, les deux femmes s'étaient approché de la lice flambant neuve, que la maitresse des lieux avait fait faire au plus vite lorsque Kory avait accepté sa requête.

Ne manquaient que les gradins... peut-être un jour, mais pour le moment, ils n'étaient en rien nécessaires!

Un peu nerveuse comme à chaque fois qu'elle se lançait dans quelque chose de nouveau, la Blanche se tourna vers son amie.


Bon ben... va falloir s'y mettre... pfiou... je ne sais même pas par où commencer...
Je n'ai même jamais vu de joutes!
C'est tout moi ça, vouloir me lancer dans un truc au dernier moment... j'aimerai participer aux festivités annuelles du Lavardin tu comprends.
Je dois être dingue!
dit-elle en éclatant de rire.

Bon... on commence par quoi professeur? demanda-t-elle avec un clin d'oeil à destination de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 2.9 [16 Août] Quand la Virargues s'essaie aux joutes, cela donne...   Jeu 1 Sep - 2:16

Korydwen

Korydwen prenait un peu de bon temps et cela n'était pas pour lui déplaire, l'absence de son époux lui pesait, comme un déchirement à chaque instant, ne pouvoir être près de lui alors qu'il avance et chaque jour se rapproche un peu plus de la mort, comment réagirait-il ? Korydwen ne savait pas, tout ce qu'elle savait et qui lui réchauffait le coeur concernait ses enfants, Matthis qui de lui-même avait écris à leur père pour partir avec lui et Eléa qui avait appris que son cadet était de l'expédition s'était incrustée si l'on pouvait dire ainsi à l'expédition. Suivant Sakura et l'écoutant en souriant.

T'entrainer ne sera pas si compliqué ! Une Blanche connait bien quelques bases en cheval. Et puis passer un moment avec toi ma chère, ne se refuse pas.

Korydwen sourit à son amie, seulement, elle n'avait pas eu le temps de réagir que le palefrenier avait embarqué Thessalie bien loin. La jeune frison lui donnerait un peu de fil à retordre, pauvre palefrenier. L'invitation finit par tomber et Korydwen en fut plus que ravie.

Et bien, je resterai quelques jours avec bonheur, personne ne m'attend chez moi. Si ce n'est mon Timothée, mais il saura s'occuper je n'en doute pas. Quant au confort de Montfort-l'Amaury, je dois t'avouer que je n'y suis pas encore allée.

Korydwen éclata de rire, la Terre était neuve, ils n'avaient même pas encore leur nouveau blason, dire qu'ils étaient un peu lent serait la vérité mais ils avaient tant à faire qu'il était difficile de ne rien oublier. Et puis la discussion typiquement féminine tourna sur le sujet des enfants, Korydwen ne pouvait s'empêcher de demander quelques nouvelles à ses amis et puis, ils étaient le futur du duché... Ce duché qui souffrait de la bêtise des adultes.

Les enfants se remettent des absences de leurs parents, ne t'en fais pas. Elles savent tes filles que tu les aimes et quand tu es avec elles, je ne doute pas que tu te donnes à mille pour cent rien que pour elles. Je parle en connaissance de cause, notre Eléa voyage beaucoup avec ses dames de compagnie étant souvent loin de nous. A mon Eléa, c'est un poème un roman, avec une vision enfantine et pourtant si juste... Tellement juste qu'elle embête les grandes têtes pensantes.

Korydwen soupira, les prises de becs et de positions de personnes censées être adultes qui méprisaient les commentaires d'Eléa et une Eléa qui voulait qu'une seule chose grandir, grandir se faire entendre et pouvoir taper du poing sur la table.

Mes petits chevaliers, ou tout du moins Matthis escorte son père et Timothée... Il grandit et attend que le tournoi de soule reprenne...

Lui contrairement à son père n'était pas écoeuré de la soule, il voyait ce jeu avec son regard d'enfant. La lice fut rapidement à porter de vue, de pieds et surtout de main, le chariot qui la suivait s'arrêta et Korydwen put se tourner vers son amie pour commencer ses explications.

Tu n'es pas dingue ! Tu découvres chaque jour ce que peut t'apporter la noblesse ! Elle retire des activités mais en donne d'autres. Il faut bien commencer un jour et se lancer !!

Korydwen alla chercher dans le chariot une armure spécialement conçue pour les joutes, certes lourde, mais protection dont on ne pouvait se passer et même si on la portait, elle ne garantissait pas de s'en sortir indemne, la blessure dans le ventre d'Al ou son épaule en soit témoin.



Voici une armure comme tu devras te procurer ! Je te conseille vivement d'aller chez un bon forgeron qui en fera une à ta taille.

Korydwen présenta toutes les pièces de l'armure à son amie Sakura, essayant de ne pas la perdre, elle lui montra également la petite encoche sur le côté pour reposer la lance.

Il faudrait que ton palefrenier t'apportes ta monture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 2.9 [16 Août] Quand la Virargues s'essaie aux joutes, cela donne...   Jeu 1 Sep - 2:16

Sakura

Hochant la tête, la Blanche acquiesça aux paroles de son amie.

Oh que oui nous en passons du temps à cheval, j'en ai les fesses tannées...
Nous avons un splendide haras à la commanderie, nos montures y sont traitées comme des reines, mais ce n'est pas que pour faire bonne mesure.
Un chevalier sans monture est comme un couturier sans aiguille ou sans fil, sans cela, pas de robe!
Je ne fais pas exception, et je dois admettre que monter à cheval est un de mes passe-temps favoris.


Sourire complice à son amie. La conversation se poursuivit tranquillement et lorsque Kory accepta l'invitation de bon coeur, la châtelaine ne cacha pas sa joie, peut-être infantile, mais passer du temps avec Kory et pouvoir tenter de lui changer les idées, aucune chance qu'elle ne rate cette occasion d'essayer de ramener un franc sourire sur les lèvres de la comtesse.

C'est justement parce que cette enfant a l'art de montrer aux adultes soit disant responsables toute la sottise de leur comportement que certains réagissent ainsi avec elle, alors qu'au contraire quelque soit son âge ils devraient la respecter pour ce qu'elle est: une jeune fille à l'esprit vif et aiguisé qui ne demande qu'à apprendre et à s'exprimer.
Mais bon, certains de nos nobles sont des ânes bâtés incapables de reconnaitre leur pied droit du gauche sans un serviteur pour leur indiquer, alors tu penses bien que réfléchir et se faire expliquer les choses par une enfant.... ils savent pourtant qu'elle a raison, c'est d'ailleurs cela qui les fait fulminer, mais ils se tueraient plutôt que de l'admettre!

Parfois tu sais, je me dis que si être noble conduit à devenir ainsi à terme, je ferai mieux de rendre de suite mon fief, tout mais pas ça...

Enfin.... lançons-nous oui!!!


Elle écouta avec intérêt et attention les explications de Kory sur l'armure, retenant où se trouvait le heaume, les gants et autres pièces.

Il va falloir oui, si je ne veux pas me faire mettre en pièce pour de bon...

Son cheval! comme une idiote elle avait oublié de le faire mander!

Passepoil?!

Le palefrenier devait se trouver dans le coin, il avait exprimé le désir d'assister à l'entrainement, les yeux brillants comme ceux d'un enfant à qui l'on offre une sucrerie.
Sauf qu'elle n'eut pas à s'égosiller de trop, car il arrivait justement, tenant Athena par le licol de la main dextre et une autre monture pour Kory si celle-ci le souhaitait.


Voila ma Dame, cette demoiselle est prête et a envie de se défouler on dirait!
Et pour Madame la Comtesse, je me suis dis que sa monture apprécierait de se reposer, je lui propose donc cette jument shire rouanne très douce à la place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 2.9 [16 Août] Quand la Virargues s'essaie aux joutes, cela donne...   Jeu 1 Sep - 2:17

Korydwen

Sourire aux lèvres, pour une mère ses enfants étaient toujours parfaits et ce malgré les défauts qu'ils pouvaient avoir. Eléa était parfaite, parfaite dans sa tenue, parfaite dans ses discours. Elle était celle qui les représenterait en ce duché. Aucune mère ne contredirait Korydwen en cet instant, elle le savait pertinemment. La noblesse retournait bien des têtes, c'était certains, mais heureusement tous ne finissaient pas comme cela, un sourire rassurant à Saku. Elle ne finirait pas comme eux et puis, elle méritait son titre, bien plus que quiconque. Elle était de celles et ceux qui auraient du obtenir baronnie, mais les voix de la hérauderie sont parfois impénétrable...

Un palefrenier arriva avec des juments, sourire aux lèvres, Thessalie méritait de se reposer.


Plus douce ? Effectivement, cela va me changer de ma jeune frison.

Elle attrapa la longe de cette jument et la caressa doucement, pour faire connaissance, il fallait bien.

Pour bien jouter, il faut d'abord que le jouteur et sa monture ne fasse qu'un. Le jouteur doit se faire obéir de sa monture. A savoir que c'est lui qui décide où le cheval doit aller et non l'inverse. Il ne faut pas un cheval craintif, une lice est fort bruyante. Entre les acclamations des spectateurs, le juge-diseur qui hurle pour couvrir le brouhaha et le choc de la lance sur l'écu qui souvent se brise dans un grand bruit. Le cheval ne doit pas être surpris lors du choque, car il pourrait t'éjecter et le but étant de resté en selle.

Korydwen marqua une pause, le temps de laisser Sakura assimiler ce qu'elle venait de lui dire, mais la monture de son amie devait remplir les critères, après tout, elle était une Blanche, elle devait combattre et tant les campements que les batailles, le bruit devait être bien présent.

Je te conseille également la présence d'un écuyer ou d'une écuyère, cela peut-être un serviteur, un ou une ami(e) ou encore ton époux. Quelqu'un en qui tu as confiance et qui saura t'aider à enfiler ton armure, qui prendra soin de ta monture après les joutes. L'écuyer t'apporte aussi ton matériel en lice à savoir les lances et l'écu.

Il fallait bien tout détailler pour que Sakura soit en pleine possession de toutes les informations pour réussir ses premières joutes. Il fallait continuer l'explication.

Pour gagner une joute, il faut briser le plus de lances possibles contre l'écu de son adversaire. Il faut donc avoir une bonne vision et une bonne visée ainsi qu'une grande force. La lance doit taper d'un coup sec contre l'écu pour espérer se briser. Généralement le vainqueur est celui qui a brisé trois lances. Mais, parfois il arrive qu'en brisant ta lance, tu fasses chuter ton adversaire. En ce cas, tu es déclarée vainqueur par chute de ton adversaire.

Les joutes n'avaient plus de secret pour elle, mais Sakura découvrait, elle espérait ne rien oublier. Grand honneur que d'aider son amie dans cette apprentissage, les joutes on en goutait une fois et l'on devenait accro. Combien de participation ? Korydwen ne savait plus, mais beaucoup de souvenirs, des larmes aussi, des blessures. Mais l'amour du spectacle et du jeu.

Oh ! J'oubliais ! Dans le cas où ta lance et celle de l'adversaire se briseraient et que vous chutiez tous les deux, le duel se poursuit à l'épée. Comme l'entrainement qui a eu lieu entre la prévôté et la COBA. Il me semble que c'est en cinq touches. Mais c'est assez rare.

Combien de duel à l'épée ? Une seule fois et forcément la fois où elle était enceinte, enceinte de Timothée, tout début, grossesse surprise de guerre... La furie d'Althiof, elle s'en souvenait comme si c'était hier. On ne prévoit pas tout. Mais il est vrai que les joutes étaient cruelles, une épée dans le ventre d'Al, une épaule qui se démet lors d'une chute et des petites blessures.

Hum... Mais les joutes sont dangereuses, il faut toujours faire attention et même en faisant attention, l'on est sûres de rien du tout.

Ensuite, comme dans un tournoi classique, il peut parfois y avoir des éliminatoires. Généralement, certains noms sont tirés au sort. Pour cela, il existe trois possibilités, soit des duels de joute ou bien la quintaine, ou encore les anneaux.

Korydwen abandonna un cour instant Sakura pour aller décharger sa chariote et installer quintaine et anneaux.



Pour la quintaine, il faut viser l'écu et le toucher. Cependant quand tu le touches, tu mets en mouvement le mannequin de bois et le sac arrive sur toi, il s'agit de l'éviter et surtout d'éviter de tomber. Si tu touches l'écu et que tu ne tombes pas, tu es qualifiée pour la suite des évènements. Un travail de précision, puisqu'il faut viser, mais également apprendre à maîtriser sa force et puis rester en selle, une pointe d'agilité.



Les anneaux, cela pourrait paraître plus simple, mais juste en apparence. Le but est de tous les attraper avec ta lance. Il faut viser juste, retirer l'anneau avec assez de force, mais pas trop, sinon tu envoies l'anneaux sur les spectateurs.

Veux-tu essayer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2.9 [16 Août] Quand la Virargues s'essaie aux joutes, cela donne...   

Revenir en haut Aller en bas
 
2.9 [16 Août] Quand la Virargues s'essaie aux joutes, cela donne...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1459-
Sauter vers: