AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:09

Les voisins du dessous



Les sombres nuées qui s'étaient amassées au dessus du village depuis quelques temps vomirent enfin leur flot de grêle et de bourrasques glacées sur Montbrisson.
Il grêla plusieurs heures sans discontinuer, au point qu'on ne vit jamais de plus mauvaise saison. Les grêlons qui martelaient les habitations avec fracas était d'une taille tellement impressionnante que l'on eut dit qu'une armée de frondeurs se déchaînait sur le paisible village.
L'Eglise du presque Saint Assunto en vit ses vitraux voler en éclats !
Si les toits de chaumes résistaient bien à ce déferlement, amortissant la chute des blocs de glace, les tuiles et les ardoises furent brisées avec violence, quand elles ne furent pas arrachées par les coups de vent.
Les habitants qui se trouvaient malheureusement dehors à ce moment furent lapidés et, dans le meilleur des cas, couverts de contusions... Il en fut de même pour les bêtes que l'on n'avait pas pris la précaution de rentrer : les plus faibles périrent...
Tout ce qui se trouvait en germination dans les champs fut impitoyablement haché !
Lorsque les éléments se calmèrent enfin, toute la campagne alentour semblait avoir fait l'objet d'un acharnement dévastateur. Ainsi s'annonça la mauvaise saison à Montbrisson, avec son lot de disettes prévisibles et leurs conséquences plus ou moins attendues.
Les nuages d'encre n'avaient cependant pas fini de délivrer leurs promesses et semblaient figés dans l'attente, au dessus du village...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:09

Bridig de Kildare

Bridig de Kildare veillait depuis plusieurs semaines sur l'existence de Cailinn, elle avait élu domicile dans le tronc de l'arbre non loin du four à pain derrière la maison. La nuit était tombée plus vite qu'à l'habitude ce qui avait éveillé les sens de la Déesse qui sentait que les éléments se regroupaient et s'organisaient en légion. L'atmosphère devint soudainement lourde et Bridig vit le ciel s'assombrir au loin, menaçant et dévastateur.

Elle sortit prestement et étendit son manteau de bienfait sur la propriété de Cailinn et Cioran.

Quelques instants plus tard, un terrible orage diabolique chargé de grêle et de pluie meurtrières s'abattit sur Montbrisson...L'intensité était titanesque et Bridig dut vraiment se battre contre les éléments afin que la demeure de sa protégée soit la plus épargnée possible. L'assaut naturel ne dura guère longtemps et quant tout cessa, Bridig avait épuisée toute son énergie divine, elle avait même quelques blessures...

Elle rentra dans sa retraite et soigna les stigmates que lui avait laissée la tempête...Elle se dit qu'une mauvaise saison s'abattait sur Montbrisson et qu'elle devrait redoubler de vigilance et d'énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:10

Althiof

[Chez Kory & Al]

La tempête avait fait rage sur le village d'ordinaire si paisible pendant une grand partie de la matinée et du début d'après-midi. Korydwen après être sortie le matin avec Eléa et Matthis pour faire quelques courses était rentrée à la maison juste avant midi pour mettre les enfants à l'abris et il était temps. Des bourrasques de vent commencèrent par marteler les branches des arbres, les volets et autres carioles et charrettes restées dans la rue. Puis la pluie étaient tombées sans discontinuité. Le bruit des trombes d'eau étant seulement par moment atténué par le cri d'un eclair qui déchirait le ciel. Heureusement il avait fermé les volets à l'etage. Eléa et Matthis pleuraient, terrifiés qu'ils étaient par la tempête. Kory alla les rejoindre dans leur chambre pour essayer de les rassurer. Althiof descendit en bas fermer les volets mais il était déjà trop tard. Les carreaux des fenêtres avaient presque déjà tous volés en eclat. La porte semblait tenir bon mais des branches étaient entrées par les fenêtres, les tables étaient renversées et de l'eau s'était infiltrée inondant une partie du salon. Il n'y avait plus rien à faire. Il remonta pour veiller sur sa famille. Il serait temps de constater les dégats plus tard.

En fin d'après-midi la tempête était terminée. Eléa et Matthis s'étaient endormis. Korydwen et Althiof décendirent au rez de chaussée. La porte avait tenu bon. Mais il y avait du verre brisé un peu partout, des branches cassées emportées par le vent, et la plupart des meubles renversés, quelques ardoises tombées du toit également, des assiettes brisées et un peu d'eau. Rien de bien grave, que des dégâts matériels. Ils avaient de quoi remplacer tout ça. Ce n'était pas les biens qui leur manquaient. Ils en feraient venir de Cournon ainsi que des gens pour les aider à remettre en état leur maison et celles de leurs voisins et amis. Le sapin était tombé mais ils devaient bientôt le jetter de toute façon. Les décorations avaient déjà été enlevés. Et depuis plusieurs jours il n'y avait plus aucun dossier qui trainait sur la petite table du salon près de la cheminée. Sinon que de boulot supplémentaire...

Althiof fit attention de ne pas marcher sur le verre brisé et ouvrit la porte pour constater les dégats dehors. Un vrai capharnaeum. Il y avait des débris de bois partout, des ardoises tombées des toits, et d'énormes boules de glaces. Jamais il n'avait vu de grêlons aussi gros. Les débris s'étaient aussi accumulés sur la glace qui recouvrait le lac ou plutôt sur les plaques de glace qui restaient encore à la surface. La grêle avait réussi à percer la pellicule. Nul doute qu'avec le froid elle reprendrait vite le dessus et que le lac retrouverait son ton immaculé et lice. La plupart des barques avait coulé transpercées par ces balles de glace aussi grosses que le poing.

Le tas de bois bien rangé contre le mur de la maison avait volé en eclat. Il alla voir dans le jardin derrière. Leur trois chevaux et l'âne ne semblaient pas blessés bien cachés dans la petite grange mais ils avaient été terrorisés à en juger par les coups de sabots donnés sur les boxs. Un arbuste avait été déraciné au dehors. Il n'osait imaginer l'état de son potager à la sortie du village. Heureusement il n'avait plus de cochon de sa bauge. Nul risque de ce côté là. Il entra à nouveau dans la maison et vit sa femme qui semblait soulagée de ne voir uniquement des dégâts matériels chez eux. En espérant que personne n'avait été blessé gravement au village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:11

Korydwen

[Chez Kory & Al]

Elle avait passé sa mâtiné avec ses enfants dans l'atelier de leur oncle Rick.. Un petit aperçu de la tempête les avait surpris dans l'atelier de Rick, puis plus rien. Quelques brèves suite de discussion puis le fiston réclama sa pitance. Il était temps de partir.

Il devait être aux alentours de midi, le soleil haut avait laissé la place à un ciel sombre, une atmosphère lourde régnait dans les rues du village déserte. Elle avança très vite en direction de sa maison, son fils bien calé dans ses bras et sa fille collée contre ses jambes. Elle avait peur et tremblait...

A peine eut-elle franchi le seuil de la porte et refermée cette dernière que des bourrasques de vent s'abattirent sur le village. Eléa sursauta et tremblait de plus belle ne lâchant plus sa mère. Korydwen avança doucement dans la maison et se dirigea de suite vers l'escalier, elle comptait installer ses enfants dans leur chambre. Un coin bien a eux qui les réconforterait peut-être. Elle allongea son fils sur le lit d'Eléa puis aida sa fille à retirer toute sa couche de vêtement, Matthis gigotait montrant que lui aussi était là.

Eléa rassurée par de nombreux calins de sa maman parti dans un coin de sa chambre jouer, il pleuvait très fort, elle jetait de rapide coup d'oeil vers sa mère. Korydwen dorlotait son fils, c'était l'heure de la tétée. Elle resta un moment au "calme" avec ses enfants, le bruit des bourrasques, des grêlons et autres trombes d'eau se faisait entendre. Son fils s'était endormi une fois de plus après avoir goulument manger. Elle le déposa doucement dans son berceau. Eléa venait de grimper sur son lit et jouait avec ses poupées. Korydwen décida de s'éclipser un moment...Erreur...

Elle avait franchi la porte de la chambre, plus ou moins refermé la porte, descendu quelques marches que des cris et des pleures se firent entendre. Elle chassa son idée de descendre voir son époux, elle remonta en vitesse et retourna dans la chambre. Le bruit des éclairs les avait réveillé pour l'un et surprise pour l'autre.

Elle prit son fils dans ses bras et retourna sur le lit de sa fille, elle s'y allongea, son fils sur la poitrine et Eléa collé contre elle. Elle passa un bras autour de sa fille et l'autre autour de son fils. Ils étaient bien là tous les trois. Elle leurs murmurait des tendres, de nombreux baisers et câlins furent nécessaire pour que les pleures s'estompent. Son époux remonta et s'installa dans le fauteuil juste à côté du lit. Korydwen tourna la tête et lui sourit tendrement. Sa présence étant suffisante à la rassurer.

La fin d'après-midi pointait son nez. Eléa et Matthis dormaient comme des petits loirs, elle les laissa dans le grand lit. Matthis du côté du mur Eléa de l'autre. Elle suivit son époux...

Le bas de la maison avait été ravagé, elle regardait le sol, il était jonché d'eau, de morceau de verre, de branche, de bout de meuble...Tout était bon a mettre dehors et à jeter. Elle remonta dans sa chambre, laissant son époux sortir de la maison. Elle attrapa une plume et un parchemin et se mit à rédiger une lettre, elle comptait mander les serviteurs de Cournon qu'ils apportent quelques meubles et autres choses qui pourraient leur être utile. Elle irait faire le tour des maisons de ses amis. Avec leur mobilier de Cournon, ils auraient de quoi en aider plus d'un...Même ceux qui l'avait critiqué il y a peu sur sa décision de départ, elle comptait les aider...Enfin si il l'acceptait. Elle laissa sa mouette s'envoler vers Cournon...

Elle redescendit dans le salon et regarda sans rien dire, un simple sourire qui en disant long. Elle était soulagé, mais son bref sourire disparu, sa soeur, son frère, sa tante...les jumeaux...Étaient-ils en vie ? Elle les avait quitté plus tôt dans la journée, elle commença à faire les cent pas n'osant pas sortir pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:11

Cailinn

[Chez Cailinn et Cioran]

Cailinn fut réveillée dans la nuit par le bruit diabolique du tonnerre et les lueurs des éclairs...
Elle se leva , monta au grenier et constata au loin qu'une terrible tempête de grêle, de pluie et de vent s'abattait sur toute la région, si les éléments ne se calmaient pas tout Montbrisson serait anéanti...

Elle descendit, se couvrant de son manteau orné de la croix celte de l'Ile de Man que lui avait offert sa protectrice Bridig de Kildare, et sortit dans le jardin.

Toute sa demeure était à l'abri des éléments déchaînés...Elle fit le tour de la maison et vit que la Déesse Bridig était là, seule, luttant contre la tempête. Elle avait étendu son manteau protecteur sur la propriété et semblait mettre toute son énergie à combattre cet orage dévastateur. L'assaut ne dura pas longtemps. Il se termina par un ultime déchirement du ciel dans un éclair de foudre et une terrible déflagration. Puis le silence s'abattit sur la campagne.

Cailinn vit la Déesse Bridig poser un genou à terre, enveloppée dans son manteau...elle semblait épuisée mais elle était vainqueur de cette bataille.

Cailinn accourut auprès de sa protectrice et l'enveloppa à son tour de son manteau sacré...


Déesse Bridig...!!! Qu'est-ce donc que ce courroux des forces naturelles? Leur assaut semblait diabolique et malveillant à l'endroit de Montbrisson...Mais vous êtes blessée !!! Venez que je soigne vos blessures...

Cailinn tenta d'amener la Déesse vers la maison mais celle-ci se releva, majestueuse...

Cailinn, une très mauvaise saison s'abat sur ton village...Je dois panser mes blessures et reprendre des forces, cet assaut ne restera pas unique, les éléments se déchaineront à nouveau...Prie les Dieux de Tara et la Force des Tuàtha de Danann plus que jamais...j'ai protégé ta vie et ta demeure, telle est ma mission auprès de Toi...Concentre-toi sur ton chemin moi je me charge des forces naturelles...

La Déesse Bridig de Kildare, s'enveloppa dans son manteau et rejoignit son repaire dans le tronc de l'arbre près du four à pain où elle soigna ses blessures.
Cailinn regarda alentours, tout était dévasté, seule sa demeure près de la forêt avait été épargnée grâce à la protection des Tuàtha de Danann. Seules quelques vitres s'étaient brisées sous l'impact de l'éclair final de la tempête...

Elle se rendit à la bergerie, s'assurer que les bêtes étaient calmes...Les brebis et les agneaux mastiquaient calmement leur foin comme si rien ne s'était passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:12

Nevitta

[chez Nevitta et feu Bobok]

Nevitta avait donné des ordres pour qu'on répare les vitres et la toiture: avec sa jambe désormais presque inutilisable, il ne pouvait se lancer lui-même dans de tels travaux.

Il soufflait un drôle de vent ces temps-ci sur Montbrisson....un vent à décoiffer quelques crinières Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:13

LaurentDuMoulin

En voyant arriver la tempête Laurent était d'abord passer voir si Milo et ses enfants étaient à l'abri mais ils n'étaient pas chez eux. Peut-être chez Tante Ermeline à l'extérieur du village...

Avant d'aller voir il passa par chez lui pour rentrer ses vaches... mais il avait perdu trop de temps et était encore dehors quand la tempête se déchaîna...

Les vaches se dispersèrent sous les grélons pour se refugier sous les arbres de la forêt. Et Laurent ne put faire que la même chose sous peine d'être assomé. Mais il ne pouvait supporter de voir son troupeau se disperser sans rine faire.

Lors d'une accalmie, il vit un de ses seaux dans sa grange toute proche.

"Je pourrais m'en servir comme d'un casque pour aller chercher mes bêtes."

Les grélons semblaient être moins gros et beaucoup moins nombreux et le vent semblait se calmer... Une minute plus tard il n'y avait plus que le vent violent et la pluie battante.

"Bon je vais pas passer la journée sous cet arbre, j'y vais..."

Et Laurent partit en courant. Mais comme si la tempête n'attendait que cela telle un esprit malfaisant, elle se déchaîna de nouveau alors qu'il était à mi-chemin et il eut beau se couvrir la tête de ses mains une pluie de grêle s'abbatit sur lui.

Jusqu'à ce qu'un énorme grélon le frappe à la tête alors qu'il atteignait la grange et le jette à terre.

Il réussit à se trainer à l'abri malgré la douleur..

Et puis... le noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:15

Althiof

[Chez Kory & Al]

Althiof contemplait leur petite maison bien endommagée. La tempête n'avait pas été tendre avec la grande pièce qui servait de cuisine et de salon. L'absence de murs séparatifs, ce qui était normal pour une maison de cette taille, n'avait pas permis d'arrêter un peu les debris. Il entreprit de redresser les gros meubles encore en état. La table de la cuisine tout d'abord, puis une première chaise intacte, une deuxième avec un seul barreau cassé. Les deux autres ressemblaient maintenant à du petit bois.

Sa femme en profita pour s'assoir et rédiger une lettre à destination de Cournon. Oui ils auraient bien besoin d'aide et les villageois aussi. Il y avait des eclats de verres et de procelaine, des couverts éparpillés, les gamelles en bois étaient tombées des petites étagères où elles étaient d'ordinaires rangées. Elles avaient tenues ainsi que les autres placards dans la cusine. Au moins ils pourraient ranger ce qui n'était pas cassé en attendant leurs serviteurs. Il alla ensuite dans le salon. Le grand fauteuil et le canapé tenaient toujours debout même s'ils étaient couverts de branches d'arbres entrées par les fenêtres et d'eclats du verre des fenêtres. Il remit la petite table en place. Le reste du mobilier massif avait tenu bon heureusement car ils y entreposaient la vaisselle offerte pour leur mariage. La soupière posée sur une commode n'avait pas eu cette chance. Soufflée par un coup de vent elle s'était fracassée contre le mur et était désormais toute cabossée. Un cadeau de mariage jamais utilisé ou presque et dont ils ne pourraient rien faire.

Il sentit courant d'air. Les deux fenêtres côtés rues faisaient courant d'air. Heureusement celles au fond côté jardin plus isolées avaient tenus bon. Mais il fallait fermer cela au plus vite sinon la température allait continuer de baisser.


Ma chérie ? Tu peux demander dans ta lettre à l'intendant de Cournon qu'on nous apporte aussi de grand panneaux de bois pour boucher les fenêtres et un verrier si ils arrivent à en engager un. Dis leur de ne pas s'occuper du prix si jamais il dit qu'il est occupé. Les verriers vont avoir boulot avec cette tempête.

Puis il lui vint une idée. En attendant les panneaux il pouvait faire du feu. Ce n'était pas le bois qui manquait, surtout le petit bois. Et puis au moins ils seraient débarrassées de ça pour ouvoir nettoyer ensuite. Il s'approcha de la petite cheminée de la cuisine où Korydwen ecrivait tjours, remit la marmite en place, et attrapa les nombreux débris de bois pour allumer le feu. Il fit pareil dans le salon avec la grande cheminée en éspérant que le vent ne serait pas trop fort et que le feu tiendrait. A proximité ils devraient pouvoir tous se rechauffer. Et s'il fallait ils approcheraient le fauteuil tout près.

Il voulut ensuite rapprocher le morceaux de bois à côté des cheminées afin de faire un premier nettoyage. Il y en avait venant des buches et autres branchages entrés par les fenêtres mais aussi à cause des objets cassés comme les chaises qu'il faudrait d'ailleurs casser encore pour les mettres dans le feu. Puis juste après avoir commencé il vit sa femme faire les cent pas, faisant à peine attention aux debris par terre. Elle était inquiète visiblement. Leurs enfants allaient bien mais qu'en était-il de leurs amis ? Il s'approcha et la prit dans ses bras.


Ca va aller mon ange. Ne t'inquiète pas. Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:16

Milosa

[Chez LaurentDuMoulin...]


Milo sortait de chez Tante Ermeline avec les enfants. Elle décida de passer par chez Laurent pour voir si tout allait bien. Avec cette tempête elle s'inquiètait.

Elle ne vit personne chez lui malgré quelques coups à la porte.
A peine eut elle frappé une nouvelle fois que le temps tourna au vinaigre.
De forts coups de vent, comme une tornade, pire que la précédente.

Elle se dépêcha alors de courrir vers la grange de son Aimé avec ses enfants. Juste à temps...
Maintenant de nouveaux grelons apparaissaient, énormes et tombant avec violence. Elle se mit au fond de la grange, ses enfants pleurant à tout rompre. Elle essayait de les calmer. Rien n'y faisait. Le temps était tel que même en parlant à haute voix, on n'entendait que le souffle de la tempête et les dégâts qu'elle provoquait.

Milo accroupie devant ses enfants ne vit pas Laurent derrière elle en mauvais point. C'est le regard de ses enfants, qui avaient tout à coup cessé de pleurer et faisaient de gros yeux qui l'interpella.

Manon lâcha même un Looooren...

La jeune femme se retourna et vit son Ange allongé à terre, inconscient, une grosse marque sur le front. La tempête venait juste de cesser et elle se précipita sur lui en le serrant dans ses bras et en le ramenant tant bien que mal au fond de la grange.

Elle lui déposa mille baisers en larmes en disant des "Mon Coeur ! Mon coeur ! Reveille toi ! ". Elle alla, précipitamment chercher un grelon qu'elle entoura dans un morceau de son jupon qu'elle venait de déchirer et le posa sur le front de Laurent.

Elle le serra contre elle, applicant le linge, elle l'embrassait entre temps en essayant de le secouer légèrement pour qu'il reprenne conscience. Elle avait peur, très peur, ses enfants aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:43

Korydwen

[Chez Kory & Al]

Elle rajouta dans sa missive, la demande de vitrier, eux pouvaient se permettre de ne pas s'intéresser aux prix, mais les autres villageois non...Elle rajouta que de nombreuses planches de bois serraient nécessaire...La missive partie, il n'y avait plus qu'à attendre. L'intendant de Cournon ferait comme toujours son travail rapidement, du moins c'est ce qu'elle espérait. Et si Cournon avait subit les mêmes dégâts.

Elle grimaça, elle était inquiète. Elle sentit les doux bras de son époux l'entourer, elle se serra instinctivement contre lui et ferma un instant les yeux.


Ca va aller mon ange. Ne t'inquiète pas. Je suis là.

Elle le regarda dans les yeux et lui répondit doucement.

Je sais mon ange...Je sais...

Elle le regarda en souriant.

Eléa était toujours dans sa chambre, son frère dormait, elle...Elle estimait que sa sieste était terminée et qu'elle était une grande fille pour s'en passer. Elle se leva doucement et sortit de sa chambre en chaussette. Le haut de la maison n'avait pas souffert, tout était à peu près en état. Seul quelques jouets étaient éparpillés par terre, mais rien d'alarmant pour une petite fille. Elle s'accrocha à la rambarde des escaliers et les descendit doucement.

Eléa aperçu son papa et sa maman, elle se dépêcha de descendre les rejoindre alors qu'elle allait poser le pied sur la dernière marche. Korydwen se retourna et sous l'effet de la peur, elle éleva la voix. Il ne fallait surtout pas que la petite fille pose un pied sur le sol, sous peine d'avoir de nombreux bout de verre ou autres choses dans son pied...


Non Eléa ne descend pas !!

Maman...Pas bêtise moi...

La petite fille ne comprenait pas pourquoi, on lui criait dessus, les larmes commençaient à gagner ses petits yeux et elle regarda sa maman avec une toute petite mine. Korydwen lâcha un instant les bras de son époux et s'approcha de sa fille et la prit dans ses bras, la serrant très fort contre elle.

Je ne voulais pas te faire peur ma puce tu sais...

Eléa regarda sa maman avec un grand sourire et lui fit un gros bisou. Puis quand elle se retrouva non loin de son papa. Elle le regarda puis regarda le sol de la maison.

Papa ? Cassée maison nous ?

Elle gigotait dans les bras de sa mère, elle était très curieuse et regardait partout. Puis elle se souvint d'une histoire que son oncle lui avait raconté il y a quelques jours, un géant qui écrasait les maisons. Elle regarda son papa.

Papa ? Zéant cassé maison ?

Korydwen sourit en entendant sa fille. Eléa ne semblait pas si apeurée que ça par le chaos qui régnait dans la pièce du bas. Un mélange de vent et de douce chaleur se répandait dans la maison. Les deux cheminées étaient allumées, ils avaient de quoi tenir plusieurs jours, au niveau du feu. Par contre ce qui inquiétait plus Korydwen fût le placard qui servait de garde manger...Dans quel état était la nourriture. Elle déposa doucement sa fille dans les bras de son père, cette dernière passa ses bras autour de son cou et se serra contre lui.

Korydwen s'approcha du dit placard. Quelque pots de verres et de terres jonchaient le sol, laissant se répandre confiture et autres confits. Un des placards avaient tenue bon et son contenu n'était pas sorti...Une chance que le bout de corde installé pour éviter les mains baladeuses d'une petite fille ait tenu. Elle l'ouvrit et sourit. Ils avaient de quoi tenir quelques jours, ils pourraient même en donner un peu autour d'eux. Le temps que l'intendant de Cournon apporte tout ce qu'ils avaient demandé. Elle ouvrit comme ça de nombreux placard et entreprit de mettre dans un coin ce qui pouvait encore être manger et dans un autre ce qui devrait être jeter. Dans le pire des cas ils avaient encore les deux lapins et les deux poules qu'elle avait gagné à Bayeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:45

Les voisins du dessous



Dans la nuit qui suivit le terrible orage de grêle, le vent se leva, coulant du nord et dévalant les montagnes avec violence.
C'était un vent glacé qui se rua sur le village et fit chuter brutalement la température, au point que le lac et la rivière gelèrent en profondeur et que le sol en devint plus dur que la pierre.
Tout ce qui avait été trop tôt semé gela et les pousses précoces furent définitivement grillées.
Les habitations qui n'avaient pas été réparées dans la journée laissèrent s'engouffrer en leur intérieur la froidure de ce souffle glacé.
La campagne alentour fut comme pétrifiée dans le givre mortel.
On commença à craindre pour les récoltes, mais aussi pour soi... Les animaux sauvages affamés eux aussi ne tarderaient pas à venir rôder pour trouver de quoi manger.
Cette saison exceptionnellement mauvaise commença à faire courir des rumeurs au village. En guise d'explication, les esprits superstitieux commencèrent à chercher des boucs émissaires.
Certains invoquèrent le manque de ferveur religieuse ou les pêchés de leurs voisins, d'autres la présence d'une sorcière au village... Tout devenait bon pour expliquer l'acharnement des forces de la nature.
Cependant, les lourds nuages ne bougeaient pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 3:46

Althiof

[Chez Kory & Al]

Korydwen avait lâché ses bras pour aller s'occuper de leur fille, curieuse de voir ce qui s'était passé comme à son habitude. Eléa semblait très interloquée par tout ceci. Sa femme la prit dans ses bras car elle était peids nus et l'installa sur une des deux chaises de la cuisine qui tenait encore debout et lui demanda d'un ton strict et ferme de ne pas en bouger.

Papa ? Cassée maison nous ? Zéant cassé maison ?

Oh non ma puce c'est juste une grosse, très grosse tempête. Pas un géant. Tu sais il aurait eu bien trop peur de moi pour venir casse notre maison.

Althiof souriait en voyant sa fille toute fière de son papa. Il se tourna vers Korydwen et lui fit un clin d'oeil puis alors qu'elle entreprit de trier le garde manger de la cuisine afin de trouver de quoi manger pour ce soir, il se dirigea vers le salon pour commencer à nettoyer les debris. Il rajoutta quelques branches dans les feux, et après avoir ouvert en grand la porte il commença à jetter les morceaux de porcelaines et boiseries qu'il ne pourrait pas brûler juste à côté du mur dans un gros tas. Il serait temps plus tard de sortir la carriole, si tant est qu'elle était intacte, pour aller porter tout ces déchets à la sortie du village.

Il commença donc avec les morceaux les plus volumineux. Après un grand coup de balais permettrait d'enlever les poussières et petits débris mais il n'avait pas de gants et voulaient se dépêcher. En prenant un bout de bois il se rentra une grande echarde dans la main et hurla :


Ouuuuuuuuaaaaaaaaiiiiiiiiiiiieeeeeeeeee !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 6:38

Korydwen

[Chez Kory & Al]

Korydwen continuait son tri de bocaux, il y en aurait un paquet à sortir, mais plus tard, pour le moment juste les mettre dans un coin. Althiof était retourné dans le salon, remettre du bois dans la cheminé et déblayer un peu le sol en attendant. Eléa se tenait debout sur la chaise se tenant sur les bords de la table. Son ventre commençait à gargouiller, elle regarda sa maman en train de ranger et l'appela.

Maman ! Faim moi...

Korydwen releva la tête et manqua de se prendre une porte de placard dans la tête. Elle regarda sa fille en souriant.

Comme ça tu as faim, bien je vais essayer de te trouver quelque chose à manger pour tout de suite, mais tu ne descend pas !

Eléa regarda sa mère et inclina la tête en signe d'acquiescement. Korydwen se replongea dans les placards, elle était sure qu'une miche de pain traînait dans les parages. Elle ouvrit le placard du haut et en sortit une boite en métal. Qu'est-ce qu'elle avait bien fait de ranger ses petits pains dans une boite en métal, elle l'attrapa dans ses mains et retourna vers la table de cuisine. Son époux l'ayant déblayer. Elle posa la boite et l'ouvrit devant les yeux brillants de sa fille.

Doucement Eléa, ne fais pas tomber la boite, on en a plus beaucoup !

La petite fille attrapa un petit morceau de pain et commença à le grignoter assise sur sa chaise. Korydwen recommença son tris, elle avait presque fini, tout ce qui avait été cassé dans un coin. Il fallait juste qu'elle range à nouveau la nourriture qui était encore en état. Puis un hurlement...

Ouuuuuuuuaaaaaaaaiiiiiiiiiiiieeeeeeeeee !!!

Korydwen en lâcha son bocal qui s'écrasa par terre dans un grand bruit, un de moins. Elle regarda sa fille qui semblait elle aussi interloqué par le cri.

Crois papa bobo maman...

Korydwen s'approcha de sa fille et déposa un tendre baiser dans ses cheveux.

Tu ne bouges pas de ta chaise, sinon toi aussi tu vas te faire mal.

Korydwen s'approcha de son époux qui gigotait dans tous les sens en se tenant la main. Elle lui attrapa doucement la main et le regarda doucement.

Qu'est-ce que tu t'es fait mon ange ? Une ampoule ? Une coupure ? Une écharde ?

Elle le regarda tout en examinant sa main, pas très facile tant il bougeait. Elle lui lâcha un temps la main et monta en vitesse dans la salle d'eau. Elle attrapa sa trousse d'infirmière et redescendit doucement. Elle la posa sur le canapé et invita son époux à s'asseoir à côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 6:39

Althiof

[Chez Kory & Al]

Qu'est-ce que tu t'es fait mon ange ? Une ampoule ? Une coupure ? Une écharde ?

Quelle douleur ! Althiof était plié en deux se tenant la main. Il ne répondit pas trop occupé à hurler. Pas facile pour sa femme d'éxaminer sa main ainsi. Mais quelle douleur. Le temps que ça passe un peu elle monta dans leur chambre surement pour aller chercher de quoi le soigner. La douleur était maintenant moins aigüe. Il regarda sa main. Une grosse echarde au creux de la paume de sa main gauche. Rien de bien grave, juste quelques gouttes de sang, mais cette partie du corps était particulièrement sensible. Il n'y avait vraiment pas de quoi fouetter un chat. Il fallait juste la retirer.

Lorsqu'elle revint il s'assit dans le fauteuil comme elle lui disait. Nul doute qu'elle voudrait lui faire un bandage comme s'il s'était fait entaillé par une épée. Hum d'ailleurs cela lui était arrivé dernièrement. Mieux vallait ne pas faire la remarque. Laissons la faire. Il tendit sa main pour qu'elle la prenne entre les siennes.


J'ai entendu quelque chose se briser ? C'était quoi ? Ca avance avec le garde manger ? Il nous reste encore des trucs ? Sinon j'espère qu'on trouvera au marché en attendant les serviteurs et Cuistot. Ils arriveront demain peut-être, après demain plus probablement le temps de réunir ce qu'il faut et de faire les quarante lieues.

Demain j'ammènerai la carriole devant la porte. On chargera tout ce qu'il y a à jetter à l'arrière. T'as retrouvé les jambons fumés ? J'ai vu qu'ils s'étaient détâchés de la cheminée. Il ne doit plus rester grand chose de mangeable. Ca ira pour ce soir ?


Il sentit un courant d'air.

Hum... Avec les fenêtres dans cet état et cette nuit qui promet d'être glaciale, il va falloir faire vite. Le feu risque de s'éteindre en plus. On ferait bien de manger et de monter. On sera mieux là haut. On continuera de ranger demain. Et puis nos serviteurs arriveront probablement dans la journée. Après cela ira vite.

Pendant ce temps, elle s'oocupait soigneusement de sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 6:39

Elagabal

[Chez LaurentDuMoulin...]

Elagabal voulait boucler le dossier "bisounours" avec Laurent. Il se rendit chez lui sous un temps passablement apocalyptique

Bon dieu, c'est Armageddon ici en ce moment!
se dit il.

Il entra chez son ami sans même frapper en hurlant
Alors, à qui il faut arracher les yeux pour avoir une bière iciii

Il se figea dans l'instant. Milo était en larmes, penchée sur Laurent inanimé. Elle lui tenait doucement la tête, lui caressait les cheveux en l'appellant par toutes sortes de petits noms. Elle tenait un linge sur sa tête.

Par Aristote!

Elagabal lacha ses parchemins qui volèrent dans le vent en furie devant la maison de Laurent et se jeta vers ses amis.

Milo, que s'est il passé? Il faut l'emmener pour qu'il recoive des soins, il a l'air blessé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 6:40

Korydwen

[Chez Kory & Al]

Elle regardait doucement sa main et attrapa une petite pince en métal. Elle était concentrée sur sa main et sur l'écharde, il fallait qu'elle la lui retire. Elle l'écoutait tout en cherchant le sens de l'écharde.

C'était un bocal de fruits, je l'ai fait tomber en t'entendant hurler, tu m'as fait peur. Le garde manger on a perdu pas mal de chose, une grande partie des bocaux que l'on avait préparé cet été, des confitures...des légumes cuits...Enfin plein de chose, mais il nous reste de quoi manger.

Plusieurs tentatives furent nécessaire pour lui retirer la fameuse écharde, il avait un peu de sang sur la main mais rien de grave. Elle le regarda en souriant et fouilla dans sa trousse cherchant un désinfectant...

Les jambons fumés sont perdus mon ange, ils sont tombés dans les bouts de verre. Mais demain j'irai voir ma boucherie, il reste peut-être un peu de viande...On sait jamais. Oui bonne idée pour la carriole, j'ai pas mal de débris dans la cuisine.

Elle attrapa un bout de tissus propre et l'imbiba de désinfection et le passa doucement sur sa petite blessure, il grimaçait signe que le produit était en action. Elle posa le linge sur la table et en attrapa un autre, elle commença à lui faire son bandage.

J'ai trouvé du pain dans une boite en métal, je l'avais rangé ce matin. Eléa m'a dit qu'elle avait vu une souris dans la maison et qu'elle avait peur que son pain soit mangé. Je ne sais pas si c'était vrai...Mais au moins on a du pain.

Le bandage terminé, ils retournèrent dans la cuisine. Althiof retourna auprès de sa fille qui grignotait son morceau de pain.

Korydwen accrocha la marmite au dessus du feu la rempli d'eau. Elle laissa l'eau chauffé elle attrapa le gros pot en terre, et l'ouvrit dedans les derniers légumes du potager de son époux. Elle les prépara et les jeta dans l'eau bouillante. Elle tacha de trouver un peu de viande, mais elle ne trouva qu'un petit morceau de saucisson...

Au menu ce soir...pain, légumes et euh...petit morceau de saucisson...On a plus de viande...On a beaucoup de confiture par contre...Le placard fermé par la corde contient plein de pots de confiture...

Ils attendirent que le repas soit près, entre temps Korydwen remonta à l'étage, son fils s'était réveillé et il avait faim lui aussi, chemisier rapidement déboutonné, Matthis rapidement sur le sein de sa mère, un moment de calme entre un fils et sa mère. Elle ferma les yeux, espérant que tout ceci, ne soit qu'un mauvais rêve...Elle espérait se réveiller dans les bras de son époux...Rien de tout ça, elle ouvrit les yeux et se retrouva au même endroit. La tétée terminée, elle reboutonna son chemisier et redescendit dans la cuisine son fils toujours dans les bras.

Entre temps son époux avait trouvé quelques assiettes et couvert qu'il avait disposé sur la table. Eléa ne bougeait pas de son siège et regardait les légumes fumants. Korydwen embrassa tendrement son époux et prit place autour de la table, Matthis gazouillant dans ses bras, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Il regardait partout avec ses yeux grands ouverts. A quoi pensait-il ? Seul lui le savait, mais il n'avait pas l'air d'aller si mal, il était dans les bras de sa maman, il avait mangé, il regardait son père lui offrant de nombreux sourire et sa soeur faisait toujours autant de bruit.


Bien...On va pouvoir manger et vite remonter à l'étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:39

Gypsie

[Chez Gypsie]

On aurait cru qu’un ouragan était passé par là. Le jardin dont elle prenait tant soin était complètement ravagé. Les accès à la maison coupés, emportés par le subit courant du Visezy. Tour complet de la maison. Quel désastre. Tout serait à refaire au printemps. Toiture amochée aussi. Volets arrachés.

Long soupir… Au moins les charpentiers auront du travail se dit-elle… Et ailleurs, au village ? les autres habitations ? Comment s’en étaient-elles sorties ? L’Eglise ? Et surtout, les habitants. Il faudrait aller au village. Peut être certains avaient besoin d’aide ?

Gypsie se souvint de l’incendie suite à la visite des It, de la solidarité des montbrisonnais. Pourquoi avait elle choisi une maison si isolée… Lulu n’avait que faire de ces problèmes, elle farfouillait partout, découvrant de nouvelles odeurs, de nouveaux trous de souris.

Il fallait maintenant songer à faire des rafistolages, empêcher les courants d’entrer dans la maison. Aidée de Grimoire ce fut chose faite, très sommairement, juste le temps de pouvoir retourner au village, chercher le nécessaire, dès que la rivière aurait retrouvé son courant habituel, tranquille.

Une seule pièce calfeutrée. La principale, cheminée, garde manger et boire. Le chevalier semblait préoccupé.
Gypsie s’endormit devant le feu, Lulu à ses pieds.

Réveillée dès l’aube, par le froid qui lui picotait le nez, mais pieds au chaud. Pas un bruit. Tout semblait figé, pétrifié. Intérieur comme extérieur. Quelle impression bizarre. Comme s’il n’y avait plus de vie nulle part.

Gypsie se leva, attisa le feu, y fit une belle flambée radoucissant à peine l’atmosphère. Enleva la toile qui servait de fenêtre. Stupéfaite par le spectacle qui s’offrait à elle. La rivière était gelée, chaque plante, l’herbe, tout était comme statue. Dur. Admirative toutefois devant le spectacle que pouvait offrir dame nature. C’était si beau… et si effrayant à la fois.

Froid qui lui cingla le visage. Vite refermer, empêcher ce vent d’entrer. Retour à la réalité, Lulu a faim… Gypsie prépare une petite collation pour eux trois. Fait le tour de la maison, à la recherche de bois, de quoi les réchauffer, bientôt plus de bûches dans la corbeille. Effrayée par ce silence.

Revient près du feu, pensive.

Ces éléments déchaînés depuis deux jours sur Montbrison . jamais elle n’avait entendu parler de choses pareilles au village. Il se passait quelque chose… trop de choses… la visite des deux charretiers chez elle, leurs menaces… puis la visite de se messager, celui qui se disait " voisin ". Tiens, nulle réponse de sa part. Sans doute la " maitresse " n’avait pas réponse à donner. Car il n’y avait rien à répondre.

Pensées tournées alors vers l’ermite. Plus aucune nouvelle de lui… pensées, pensées, réflexion… pas de nouvelles de l’ermite… et depuis deux jours… des malheurs s’abattent sur Montbrison… La sorcière aurait-elle eu raison de Bernard ?

Enroulant l’oreille de Lulu autour de son doigt… lui parle doucement,


L’ermite, plus le moindre signe de vie. Mais là… signe de dévastation, de mort qui s’abat sur nous. Lulu… c’est elle… la sorcière qu’il cherche depuis toujours. Elle aura su le battre. Elle a su le vaincre. Un être tel que lui. Si bon, si généreux, si tourné vers son prochain. C’est à elle qu’on doit tout ça, cette sorcière.

Nerfs qui se tendent. Elle a promit à Bernard de continuer sa tâche. De continuer s’il lui arrivait malheur. C’est arrivé, et la sorcière aux yeux verts, depuis le fond de ses ténèbres, réveille les éléments. Elle ne veut que le mal. Qu’Aristote les protège tous.

Il faut que j’aille au village. Voir Foulke ou Queine. Cette sorcière pourra bien jeter tous ses sorts maléfiques, jamais les montbrisonnais n’abandonneront leur foi envers Aristote, le Très Haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:39

Cailinn

Cailinn n'avait pas eu le temps de faire les réparations des quelques vitres cassées de la veille que déjà le vent s'était levé et glaçait l'atmosphère...Elle se couvra de son manteau et entreprit d'aller chercher du bois pour animer la cheminée...Cioran pendant ce temps s'affairait à réparer les fenêtres.

Quand elle sortit dans le jardin elle constata que plus rien n'aurait de vie au printemps, tout avait été brûlé par le givre mordant...

Mais Cailinn n'était nullement découragée, elle avait traversé des épreuves bien pire que celle ci, il fallait seulement regarder devant en se disant que l'avenir est toujours le meilleur à venir...

Elle arriva au tas de bois, prit quelques bûches et fila dans la chaumière. Mais le givre avait humidifié le bois qui ne voulait pas d'enflammer. Qu'à cela ne tienne pour ce soir, Cioran et elle dormiraient à la bergerie avec les bêtes, au moins ils auraient chaud...

Cioran finit les réparations de fortune dans la maison et ils allèrent tous deux auprès du troupeau. Avant de s'endormir l'un contre l'autre ils prirent la peine de renforcer les issus de la bergerie pour prévenir d'autres assauts des éléments déchaînés...

Au loin...les hurlements des loups se faisaient déjà entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:40

Althiof

[Chez Kory et Al]

Le temps que le repas soit prêt, elle était remontée à l'étage pour donner à manger à leur fils, Althiof trouva tant bien que mal trois assiettes. Une en porcelaine avait survécu. Une autre était ebrechée il préféra ne pas la mettre. Les gamelles en bois étaient heureusement solides à défaut d'être jolies. Il prit des couverts qui trempaient depuis quelques heures dans un baquet d'eau et installa la table. Il ajoutta quelques gobelets en bois. Ils devraient faire l'inventaire aussi des ustensiles qu'il faudrait remplacer, principalement assiettes et verres, mais aussi des couvertes égarés.

Il prit sa fille sur ses genoux pour laisser l'autre chaise à Korydwen et Matthis. La petite fille semblait ravi d'autant qu'elle était au chaud contre son papa.


Ca ira très bien mon ange... Dommage pour les jambons et les confitures. Il en reste quand même un plein placard. Finalement nous n'avions que peu de réserves. Deux ou trois jambons et des pots de confitures de cet été. Le reste était périssable rapidement. Par contre j'ai peur que n'ayons plus de légumes du jardin pendant un petit moment. Il faudra acheter plus souvent des produits au marché voilà tout. Il me reste de la farine au moulin je pense on en fera du pain si nécessaire.

Il regarda son épouse et son fils et commença à manger. Il était affamé à s'être autant dépensé tout l'après-midi. Son léger bandage le génait un peu mais sans plus. Demain serait encore une longue journée. Calfeutrer les fenêtres était une priorité puis finir de nettoyer la cuisine et racheter des produits, pain, viandes et légumes et fruits s'ils en trouvaient. Puis nettoyer le salon de fond en comble. Ensuite seulement ils verraient le jardin.

Le repas se passa excellement. C'est dans ses moments là qu'on apprécie la douceur des siens tout près. Puis ils montèrent pour coucher leurs enfants avant d'aller dans leur chambre. Il n'était pas tard mais ils y seraient bien mieux que dans le salon où le feu declinait déjà. Et si jamais il faisait un peu frisquet ils trouveraient aisément un moyen de se rechauffer.

Dehors le froid de l'hiver associé à un fort vent du nord rendait cette nuit d'hiver complètement glaciale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:41

Laurentdumoulin

[Chez Laurent du Moulin]

D'abord vint la douleur... une douleur sourde.... lancinante...

Et puis le bruit... Chaque son lui faisait encore plus mal... et il ne reconnaissait rien, ne comprenait rien...

L'inconscience le rappelait et il faillit succomber à ses sirènes...

Mais ce son lui disait quelque chose... c'était... une voix.... Non plusieurs...

Un nouveau spasme de douleur lui déchira le crane et il grimace... Peut-être même gémit mais il sentit d'un coup une présence proche...

Il entendait mieux maintenant... Il n'arrivait toujours pas à ouvrir les yeux mais il distinguait... des pleurs d'enfants... et une voix qui essayait de les calmer...

D'un coup il se souvint... sa Milo... c'était sa Milo et ses deux enfants...

Pourquoi pleuraient-ils ? Une vague de panique l'envahit ? Que leur arrivait-il ?

Ou alors... que lui arrivait-il à lui ?

Il essaya d'ouvrir les yeux de nouveau, gémit de nouveau de douleur mais réussit enfin à les entrouvrir... sur le visage inquiet et ravagé de larmes de Milosa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:42

Le.Cuistot

[Château de Cournon d’Auvergne : du côté de chez l’Intendant]

Le château était en effervescence, la lettre de la baronne et du baron avait eu l’effet d’un boulet de catapulte. L’intendant courait dans tous les sens, des tonnes de parchemins à la main.

Bon le vitrier, le charpentier, le cuisinier ! Très important le cuisinier ! Qui encore la nourrice ! Non ça ils n’ont pas besoin ! Ah oui le carrosse aussi ! Ils en auront besoin pour partir en voyage ! Ca fait beaucoup de chose !

Laisser passer ! Laisser passer l’intendant ! Urgence urgence ! Famille Cournon a besoin de nous tous humbles serviteurs !

L’intendant retourna dans son bureau le vitrier arriverait d’un instant à l’autre. Il rangea les quelques parchemins qui traînaient sur le bureau, histoire que tout soit clair. Le baron n’avait pas donné de limite de prix pour les vitres, l’intendant savait bien que la famille avait les moyens, il attendit donc le nez plongé dans le cahier de compte de la baronnie.

Un jeune page arriva et annonça l’arriver du vitrier.


Intendant Childebert, messire le vitrier vient d’arriver. Je le laisse entrer ?

L’intendant leva la tête.

Bien jeune page. Faites le entrer et refermer la porte.

Le vitrier entra dans le bureau de l’intendant et resta debout en face.

Que puis-je faire ? demanda-t-il.

Le baron m’a demandé de trouver au plus vite un vitrier pouvant se rendre le plus rapidement possible à Montbrison afin de réparer les vitres de leur maison. Une terrible tempête ayant ravagé le village. Pourriez-vous faire ceci très vite ? demanda l’intendant.

Le vitrier écouta attentivement l’intendant avant de lui répondre.

J’ai du temps libre en cette fin de semaine, vous avez de la chance. J’avais un chantier, mais il a été retardé. Je partirai pour Montbrison dès demain à la première heure. Vous pourrez informer votre seigneur.

L’intendant écouta attentivement le vitrier.

Bien messire, je vous remercie, je vais de ce pas en informer mes seigneurs ils en seront ravis. Quand au prix je vous laisserai en discuter avec le baron une fois sur place et les dégâts constatés. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps. Bon voyage.

Le vitrier s’inclina et se retira. L’intendant se retrouva seul dans le bureau il sortit parchemin et plume et commença à rédiger une lettre à l’intention du baron.

Plume de Childlbert a écrit:
Messire Althiof, Baron de Cournon d’Auvergne,

Par la présente je vous informe de la bonne réception de la missive de votre épouse, ainsi que de la mise en place de toutes vos demandes. J’ai déjà rencontré le vitrier, il devrait partir demain le 10 janvier. Je n’ai pas parlé prix avec lui, n’ayant pas connaissance de la hauteur des dégâts. Vous verrez cela avec lui. Il devrait arriver le 10 janvier dans la soirée, il pourra donc commencer le 11 janvier son travail au petit matin.

Au niveau des planches de bois. Les charpentiers du domaine ont chargé deux pleines charrettes de planches de bois, de toute taille, ils devraient partir dans la soirée et donc arrivé au petit matin du 10 janvier.

En ce qui concerne Ratatouille votre cuisinier, il s’affaire à rassembler au plus vite de nombreuses denrées, notamment céréales et viandes sèches. Ainsi que quelques légumes frais et légumes préparés dans des bocaux de verre. Bouteille de lait pour votre fille, fromage sec...Il espère partir d’ici deux jours maximum. Soit le 11 janvier au plus tard…

Quand à moi je resterai au domaine, servant d’intermédiaire comme je l’ai toujours fait entre les différents artisans et vous.

Votre dévoué serviteur,
Intendant, Childebert.


L’intendant attacha la missive à la patte du grand faucon et le laissa voler en direction de Montbrison. Il se replongea dans ses parchemins…

[Château de Cournon d’Auvergne : du côté de chez le Cuistot]

Cuistot avait reçu des ordres de l’Intendant, il fallait qu’il trouve de la nourriture au plus vite. Il courait dans tous les sens dans la cuisine, tentant de rassembler dans un coin les vivres qu’il apporterait à Cournon. De la viande séchée, du fromages secs, des légumes, des céréales, du lait..Enfin tout ce dont une famille a besoin pour vivre. Sa charrette devait être prête le plus rapidement possible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:42

Milosa

[Chez Laurent du Moulin]


Milo, toujours en larmes auprès de Laurent, à le soigner comme elle pouvait, vit Ela arriver tout affolé.


Milo, que s'est il passé? Il faut l'emmener pour qu'il recoive des soins, il a l'air blessé !

Milo ne put qu'hocher de la tête dans un premier temps. Elle n'entendait presque pas ses enfants pleurer et avait eu du mal à discerner les propos d'Ela, tellement son inquiétude la rongait.

Puis elle sentit son Ange bougé fébrilement entre ses bras, elle jeta un regard vers Ela, puis regarda à nouveau son aimé. Il entreouvrait les yeux avec difficulté, certes mais il était conscient. Son état était tout de même préoccupant, la douleur le tiraillait visiblement.

Milo lui chuchota à l'oreille pour le rassurer et se rassurer elle même.


Ne t'inquiètes pas mon Ange, ca va aller... Je suis là... Ela vient d'arriver aussi, on va s'occuper de toi,...
Elle lui déposa un délicat baiser à la commissure des lèvres puis se tourna à nouveau vers Ela.

Il faut que tu m'aides. On va le transporter jusqu'à son lit, il y sera en sécurité, j'espère simplement que les vitres ne sont pas trop endommagées...

Avec l'aide d'Ela, elle remit précautionneusement son Aimé debout et le laissa s'affaler sur son ami qui arriverait bien à le porter seul. Milo elle, devait prendre ses enfants. Elle accompagna Ela dans la chambre de Laurent où ils l'allongèrent tout doucement.

Milo avait mis ses enfants par terre, en veillant à fermer la porte pour qu'ils ne fassent pas de bêtises.

A présent au chevet de son tendre, elle se tourna vers Ela, encore très anxieuse.


Je vais m'occuper de lui. Tu n'as qu'à aller récuppérer ses vaches dehors, on ne sait jamais. Merci Ela...

Milo commenca alors à mettre un linge humide sur le front de Laurent en versant encore une larme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:43

Basiline

[Chez Basiline]

Cette maudite tempête ! Hier en revenant chez elle en profitant d’une accalmie relative, Basiline avait trouvé sa maison dévastée, les grêlons avaient troué le toit, un bloc de glace gros comme une soule était même tombé dans son lit ! Le toit de l’atelier était percé lui aussi. Elle avait peiné à mettre une barque au-dessus des planches pour les conserver de la pluie ou de la neige qui n’allait sûrement pas tarder à recommencer à tomber, avec ce froid et ce vent.
Le plus gros des dégâts étaient dans la porcherie : elle s’était effondrée, tuant plusieurs cochons.

Basiline avait trouvé les bêtes survivantes se terrant dans un coin de l’enclos qui on ne savait comment était toujours debout. Elle avait libéré les bêtes et réussi tant bien que mal à pousser et tirer les cochons au rez-de-chaussée de sa maison, à force de vigoureux encouragements. Les bêtes rentrées s’étaient approchées du maigre feu qui sifflait dans la cheminée. Basiline avait dîné, puis s’était endormie au milieu des animaux devant le foyer, les bras autour de Babette, une mignonne porcelette qui promettait de devenir un beau jambon, tout n’était pas perdu.

Au petit matin, après une nuit entrecoupée de nombreux réveils, le froid l’engourdissant, elle se força à se lever. Elle repoussa Babette et voulu nettoyer son visage et ses mains qui puaient fort dans le seau qu’elle laissait tiédir près du feu. L’eau était prise en glace. Le feu était éteint.
Elle ne tenta pas de le réanimer mais attrapa un épi de mais qu’elle donna à Babette qui commençait à mâchonner ses bas.

Mange, ma belle, et profite bien ! Je vais te laisser ici, mais moi je ne peux pas rester, cette maison est à moitié en ruine ! Et il fait vraiment trop froid. L’église n’est pas loin. Et les bains non plus. il y fera toujours plus chaud qu’ici.

Basiline sortit et referma la porte sur les cochons. Le froid la saisit, mordant son nez et ses oreilles, le froid brûlait la gorge. Elle ajusta sa capuche et, moitié courant moitié glissant, se dirigea vers l’église.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:43

Elagabal

[chez Laurent du Moulin]

Milosa avait l'air bouleversé.
Il faut que tu m'aides. On va le transporter jusqu'à son lit, il y sera en sécurité, j'espère simplement que les vitres ne sont pas trop endommagées...

D'accord, vas y, je le porte

La vache... il est pas léger le lolo ! Je comprend mieux ce surnom d'éléphant !
pensa-t-il. Puis il s'en voulu de sa légereté, son ami ayant l'air mal en point.
Après avoir installé Laurent sur son lit, il se retourna vers milo qui revenait avec un linge humide

Je vais m'occuper de lui. Tu n'as qu'à aller récuppérer ses vaches dehors, on ne sait jamais. Merci Ela...

D'accord, je m'en occupe. Viens me chercher si tu as besoin de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   Sam 12 Juil - 7:44

Laurentdumoulin

[Chez Laurent du Moulin, le lendemain matin après la tempête]

Laurent se réveilla lentement. La douleur était toujours présente sous son crâne mais beaucoup moins forte. Et il était au chaud, et se sentait bien mieux.

Il ouvrit les yeux et put voir malgré la pénombre qu’il était chez lui dans son lit. Et il n’était pas seul. Milosa dormait contre lui, un bras passé sur son torse. Il se retourna vers elle et la regarda à la lueur faible du feu mourant dans la cheminée. Sa pauvre chérie dormait profondément, avec encore sur les joues les traces de ces larmes. Elle avait du tomber d’épuisement hier après s’être occupée de lui, elle était encore toute habillée, tout comme lui d’ailleurs.

Il déposa un baiser sur son front sans la réveiller, et se rendit compte alors qu’il portait un bandage sur la tête. Les événements de la veille lui revinrent alors à la mémoire. La tempête… sa blessure… son réveil dans les bras de Milo… l’arrivée d’Ela… Mais tout encore embrouillé dans sa tête.

Il se leva pour aller relancer le feu et sentit la morsure du froid en quittant les couvertures. Il faisait encore plus froid que d’habitude, et pourtant les Montbrissonnais étaient habitués à de rudes hivers. Il se dépêcha de rajouter du bois dans le foyer et le ralluma avant de profiter un peu de sa chaleur. Sa demeure n’avait pas trop l’air d’avoir souffert de la tempête, elle avait probablement été protégée par les bois proches.

En revenant vers le lit il vit que les deux petits jumeaux de Milo dormaient près de leur mère…. Il leur jeta un long regard attendri puis commença à se poser des questions. Ca alors, mais que se passait-il donc ? Milo aurait pu les confier à sa tante, ou à sa sœur, ou à leurs amis… Est-ce que tout le village avait été touché par la catastrophe ? Il se souvenait très vaguement de la discussion entre Ela et Milo hier...

Laurent décida de sortir pour en savoir plus. Il en profiterait pour aller chercher des œufs et faire une bonne omelette pour le petit déjeuner. Il se demandait si les enfants étaient assez grands pour en manger…. Bah, il élevait des vaches après tout, et il pourrait toujours leur donner du lait. Enfin hier il avait encore des vaches.

Il s’habilla chaudement et sortit dans le jour naissant. Il ne put s’empêcher de frissoner en levant la tête vers le ciel mais il n’y avait plus de nuages, mais un ciel bleu dégagé, mais tellement froid qu’il avait l’air gelé.

Il alla d’abord voir l’étable qui avait plus souffert que la maison mais était encore debout. A l’entrée il vit du sang sur du foin répandu… son sang, là où il était tombé hier. Il frissonna de nouveau puis alla voir ses bêtes. Elagabal avait réussi à les retrouver toutes et si deux étaient en mauvais état il pensait qu’elles s’en sortiraient toutes. Il leur donna à manger après avoir farfouillé pour trouver du foin sec. Tout le dessus du tas était humide et devrait être jeté avant de pourrir, mais ce n’était pas le moment.

Il se dirigea ensuite vers le poulailler… et se rendit compte qu’il n’en avait plus. La grêle avait pulvérisé les fines planches et les poules étaient soient mortes soit perdues… Quand aux œufs…. En regardant ce spectacle, Laurent se demanda une nouvelle fois dans quel état était le reste du village.

Il prit le bâton qui lui servait d’habitude à guider ses vaches et gravit dans la neige la colline derrière chez lui, d’où il pourrait contempler le village et le lac. Il eut mal au cœur en arrivant en haut. La tempête avait frappé de plain fouet le village et des débris jonchaient les rues couvertes de neige et de glace. Il voyait de nombreux toits endommagés, et plusieurs petits bâtiments ou appentis effondrés.

La tempête semblait s’être particulièrement acharnée sur le centre du village et sur les bords du lac. D’ici Laurent ne voyait pas grand-chose des dégâts subis par la maison de Milosa, mais la maison voisine de Kory et Al semblait avoir subi de graves dommages. Il faudrait qu’il aille voir. Et se dit avec un sourire qu’il allait peut-être accueillir Milo et ses petits encore quelques jours chez lui…

Et puis il vit quelque chose à ses pieds et le sourire déserta ses lèvres alors que son cœur se glaçait. Dans la neige on voyait clairement ses traces de pas venant coté village mais aussi d’autres traces qui venaient de l’autre coté, de la forêt, et qui avaient gagné le même point d’observation… Laurent ne s’y connaissait pas bien en traces et peut-être n’était-ce qu’un loup, mais alors il devait être énorme... Et puis il n’avait jamais entendu parler de loups si près du village…

Il serra plus fortement son bâton en regardant les bois d’où… une bête… était sortie cette nuit ou ce matin pour regarder le village endormi. Sans leur tourner le dos, de peur qu’elle le surveille encore et l’attaque en le voyant s’enfuir, il redescendit la pente en marche arrière aussi vite qu’il le put. Il lui fallait mettre Milosa et ses enfants à l’abri, et puis prévenir le maire et le reste des habitants du village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.   

Revenir en haut Aller en bas
 
3. [Hiver 1455-1456] La mauvaise saison.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Débutant] Qu'est-ce qu'une Saison "Hiver/Eté"? (résolu)
» Saison
» MPT St Romain - Saison 2009/2010
» 24 Novembre 1456 : Mariage noble de Rosa et de Louis-Hubert
» .:DoDs Arena saison 7 c'est partit!:.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1455-
Sauter vers: