AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Missives pour le BA.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Korydwen
Baronne


Messages : 9108
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Missives pour le BA.    Sam 10 Sep - 17:48

Citation :
Ami(e)s Bourbonnais-Auvergnats,

voici quelques nouvelles de vos deux voyageurs préférés... Ahem, bientôt trois voyageurs. Notre fille Eléa devrait nous rejoindre prochainement pour aider le Limousin et la Marche.

Voilà quelques jours que nous avons quitté notre belle capitale, voilà plusieurs jours que nous sommes loin de vous, mais cela ne nous empêche pas de penser chaque jours à vous, civils, volontaires, maréchaux, militaires, douaniers... Malgré quelques désagréments lors du voyage. En effet, nos chevaux ont refusé d'avancer vendredi soir. A priori Althiof se serait endormi, mais là... Je dois encore enquêter. Je vous ferai un petit résumé de la situation quand j'en aurai terminé.

Nous sommes passés par Ventadour et là... Quelle ne fut pas notre surprise. Outre le très bon accueil de la douanière, nos regards furent attirer par un marché, un marché vide de toutes nourritures, plus de maïs, ni de pain. Heureusement que nos charrettes étaient pleines de vivre. Ne vous affolez pas, nous avons de quoi tenir une bonne cinquantaine de jours.

Plus tard nous comprîmes qu'il s'agissait de bloquer l'approvisionnement de l'armée Thoros, une idée venant des maires de Ventadour et Tulle. Le Limousin manque tout de même de vivres, ceci est du aux précédents passages de l'armée Thoros. Le conseil du Limousin incite les maires à fournir nourriture via les tavernes. Ils font avec leur petit moyen et ne semble pas trop mal s'en sortir. Ils semblent unis et pourtant... Une ville manque au Limousin, la ville de Guéret... Et là je pense aux Bourbonnais, à ceux qui se sont sentis abandonnés et sans défenses. Il en a été de même pour les habitants de Guéret, aucune défense n'avait été mise en place pour contrer l'armée, éviter les pertes inutiles et permettre aux valides de rejoindre la capitale pour la défendre en cas de besoin.

Ils n'ont pas les moyens de rattacher Guéret, contrairement à nous pour Bourbon... L'on se plaint du manque de rapidité de la part de nos dirigeants du Bourbonnais-Auvergne, mais au moins, nous avions les moyens humains pour récupérer notre ville... Je ne sais quand ils pourront récupérer Guéret... Finalement, l'on trouve toujours pire ailleurs... Mais on râle et on râle, pensant que tout est plus vert ailleurs. Pensons y à l'avenir...

Nous sommes assignés à la défense de Limoges, la capitale, dans une lance, nous attendons, épions... Pas besoin de défendre pour le moment. Nous attendons des mouvements de l'armée de Thoros, ou bien d'autres, ils vont chercher des agréments en Poitou, ils ne sont pas bêtes, le Ponant regorge de provinces, Bourges est tombé, mais la guerre semble loin d'être terminée...

Je ne sais combien de temps nous serons ici. Nous vous tiendrons informer de la situation en Limousin régulièrement. Embrassez nos fils Matthis, Timothée & Alexanrdre pour nous.
Courage.
Korydwen & Althiof de Toggenburg-Marigny


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Korydwen
Baronne


Messages : 9108
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Missives pour le BA.    Sam 10 Sep - 17:49

Citation :
Le 10 septembre 1459.
Limoges.

Salut !

Nous ne sommes pas à Ventadour, tu n’as pas du comprendre ma première missive, nous y sommes simplement passé, cela fait 5 jours que nous sommes à Limoges et si nous avons passé les deux premiers jours à travailler. Nous avons eu le déplaisir de voir Thoros et son armée depuis les remparts de Limoges à l’aube du troisième jour.

Je n’ai donc pu te rendre ce service. N’aies pas peur, je suis forte. Profite de la vie et de la liberté qu’elle t’offre.

Le soir du troisième jour, nous avons engagé le combat contre des groupes isolés, je ne sais exactement qui. Mais le Comte a hurlé à l’attaque, le Comte du Limousin bien sur, chef de notre armée ; la Marguerite. Nous avons donc suivi le signal. Et alors que j’en ai embroché 3, Al n’en a embroché que 2. J’ai donc gagné notre petit concours. Nous nous motivons comme nous pouvons.

C’est donc indemne que nous sommes retournés dans notre auberge. Celle de la Reyne. Oui, l’Auberge de la Reyne. L’Auberge du Loup. Heureusement que nous avons des provisions, l’armée ne nous donne rien, si ce n’est 1 écu. J’imagine que l’écu symbolique permet de payer l’auberge.

Quatrième jour à Limoges, hier, nous avons rejoint nos positions sur les remparts, observant les fanions ennemis flottant au vent devant Limoges. Déglutissant, serrant la main de l’être aimé, se donner du courage pour attendre le signal. Ils ont avancé, le signal a été donné. Aristote ne pouvait plus rien pour nous, seuls notre détermination, notre épée et notre bouclier pouvait nous sauver. Althiof et moi pendant l’assaut avons été séparés, alors que je m’occupais d’un homme isolé, un autre s’était jeté sur lui, le laissant inanimé sur le champ de bataille. Le petit jour pointait le bout de son nez, ils ont reculé, Limoges est toujours à nous. Mais impossible de retrouver mon époux. Un nœud à l’estomac qui remontait lentement pour se fixer dans ma gorge. J’ai rejoint Ursin, notre chef de section, lui donnant des informations et décrivant ma nuit. Il notait tout… Et à la vue de mon nom. Il se contenta de me dire qu’il était ravi de me voir saine et sauve, mais que mon époux était tombé…

Althiof est tombé… Oui, vous lisez bien. A l’heure qu’il est les meilleurs médecins sont à ses côtés. Priez, priez pour lui, pour nous. Je n’ai pour l’heure pas plus d’information concernant son état de santé, ni sur la durée de son rétablissement, les médecins semblent dire que cela prendra pas mal de temps.

Ce soir je rejoints l’armée Marguerite, ce soir nous allons de nouveau nous battre…
Que me réservera la nuit du cinquième jour ?
Si on devait mourir demain ?

Sinon, le curé de Limoges propose un jeu à ses paroissiens, je vous le joints dans la missive.

Citation :
JEUX DE MOTS ET RELIGION !!!
Envoyé moi le maximum de mots qui s'associent avec la fonction de "Mère" (réponse par MP et le nom du gagnant qui aura donné le plus grand nombre de réponse sera affiché)

Exemple : La Mère veille
Exemple2: La Mère tume

Fait par le curé Angelo_de_montemayor


Courage.
N'ayez crainte, nous sommes forts et unis.
Korydwen & Althiof.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
 
Missives pour le BA.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abonnement Xbox Live : 13 mois pour 30 €
» Quelle PSP choisir... pour Monster Hunter bien sûr!!
» Fin de l'association UDE/Ankama pour Wakfu TCG
» CaC pour bi-élément feu/terre
» xp pour panda air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Le grand cabinet de travail-
Sauter vers: