AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Sam 4 Fév - 9:56

[ Episode 1 - De Blois à Chateauroux...]


Bâteau, chevaux & mauvaise humeur pourraient résumer leur moyen de locomotion & l'état d'esprit d'Aiguemarine pour ce début de voyage.
En effet, ils avaient embarqué le mardi soir sur le Mirabella pour être à Tours dès le lendemain midi.
Sauf que son époux s'était bien gardé de lui dire qu'il avait été sollicité par Dame Elisel pour le paiement de la taxe d'amarrage !
Son sang n'avait fait qu'un tour ; une longue discussion un peu houleuse avec son époux s'en était suivie.
Un pigeon, depuis le bord, lâché pour Sindbad, l'implorant de régler ladite taxe pour eux, afin de partir l'esprit "libre" & sans avoir l'impression d'être des fraudeurs ou des voleurs.
C'était important ça pour Aiguemarine ! Son époux devrait se rattraper à ses yeux, & cette fois, pas question de l'aider.

Le lendemain, alors qu'Aiguemarine était à la manoeuvre pour l'accostage, une missive lui parvint.
Quelques mots griffonnés qui lui apaisèrent l'âme...
Son ami, fidèle à ses habitudes, avait répondu présent.
Elle souffla de soulagement & la rangea précautionneusement dans ses affaires.


Citation :
* Expéditeur : Sindbad
* Date d'envoi : 01/02/2012 - 08:18:16
* Titre : AR du paiement

* Bonjour,

Comme vous pouvez le constater, vos frais de ponton ont été réglés par mes soins.

Profitez donc de votre voyage la tête libre.

A bientôt,

Sindbad



C'est donc l'esprit « léger » qu'elle fit sa demande d'accostage à SE JeremI, son collègue à l'Ambassade Royale, aussi chef de port de Tours, mais surtout celui qui avait accepté de garder leur bâteau le temps de leur voyage au long cours...
Aiguemarine confia donc sa casquette de "Captain-débutante" sans aucun incident majeur à déplorer à JeremI.
Même qu'elle prit le temps de lui expliquer les rudiments de base. Bah vi, devenir Capitaine, ça ne s'improvise pas.
& puis, le Mirabella faisait partie intégrante de leur histoire désormais...

Le Jeudi 02 Février, ils étaient à terre, à Tours.
Un dernier tour dans la Capitale, à la recherche d'un maréchal ferrand pour acheter 2 montures & ils prirent la route en direction de Loches.
Une petite pause sur le chemin, & à son réveil...une surprise...
2 épis de maïs près d'Aiguemarine. Bizarrement, il n'y avait qu'elle qui avait reçue ce cadeau.
La Dame de Sarliève aurait'elle des accointances avec Sainte-Boulasse ?! Que nenni ! Pourtant, tout laissait supposer le contraire.


[ Loches – Loches – 2 minutes d'arrêt pour couple un peu pressé. ]


C'est ici qu'elle retrouva d'ailleurs Lady_Eden.
Aiguemarine avait rencontrée cette jeune femme quelques semaines plus tôt à Blois.
Enfin, ça c'était sa version hein. Car, bien évidemment...il n'en était pas la même chose pour ladite jeune femme.
En effet, d'après les dires d'Eden, elles se connaissaient du Bourbonnais-Auvergne. Soit...

Ce serait un atout pour la Dame de Sarliève ça. La jeune Eden avait intégrée la troupe de Falco, un farouche détracteur de JeremI aux stands électoraux.
Alors d'ici qu'il leur prenne l'envie de couler le Mirabella puisque, désormais, ça en était JeremI l'armateur, y'avait pas des kilomètres... Tout au moins dans l'esprit de la brune.
Aiguemarine en profita donc honteusement pour rappeler à Eden que les « vrais » propriétaires du Mirabella, c'était toujours elle & Nic.

Quelques scones – spécialité Ecossaise - & un pot de marmelade dans son sac, elle rejoignit Nic qui l'attendait sagement aux portes de la ville.
Ce soir, direction le Berry...


[ Châteauroux – ou la folle chevauchée ]

Détenteurs d'un Laisser-Passer relativement court -1 journée -, ils devaient se hâter de traverser ce pays de « sauvages ».
Comme la nuit d'avant, une courte pause pour faire reposer leurs montures, & eux, par la même occasion.
Aiguemarine, cette fois, tenta de garder les yeux ouverts, guettant les furtives apparitions de Dame Boulasse.
Mais elle faillit, une fois de plus...& s'endormit dans les bras de son époux.
A leur réveil, un stère de bois se trouvait près d'eux...

Haussant les épaules & marmonnant plus pour elle-même :


« Faut vraiment que j'arrête les tavernes moa ! 2 maïs, 1 stère de bois ! La prochaine fois, ce sera quoi ?! Une barque, tant qu'on y es... »

Les contreforts de la ville Berrichonne se distinguaient dans la brume.
Aiguemarine & Nic se faufilèrent avec habileté entre 2 armées & passèrent les portes de la ville...
Elle savait qu'ils ne s'arrêteraient pas. Le temps était compté dans cette contrée quelque peu hostile.
Ils louèrent une chambre juste pour quelques heures, le temps de se reposer & de reprendre quelques forces.
Leur prochaine étape : Le Limousin-Marche...




Citation :
03-02-2012 04:15 : On frappe à votre porte. Vous ouvrez : il n'y a personne. Mais par terre, sont posés deux épis de maïs. Étonnant, non ?
04-02-2012 04:16 : En vous promenant, vous avez trouvé une bonne planche de bois. Peut-être est-elle utilisable ?

Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé l'armée "Berrichonnae Libertalia" dirigée par Rico6231, l'armée "La Berrichonnattitude" dirigée par Bubul27, et les défenseurs de Châteauroux.
Hier, en chemin, vous avez croisé Mendoza1472 et Jeff..
Hier, en chemin, vous avez croisé Hog.
Avant-hier, en chemin, vous avez croisé un groupe composé de Eoliance et de Greatremy, Colombe_de_singrist, et l'armée "Pacificatoria Legatio" dirigée par Zebracolor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Sam 4 Fév - 23:24

[Episode 1 - De Blois à Chateauroux...]

Depuis leur départ de Blois, tout s'était plutôt bien passé.
Bon, mis à part l'histoire de la taxe d'amarrage. Z'étaient pas exactement du même avis les époux.
Aigue ne voulait pas partir comme "une voleuse".
Nic souhaitait que le duché attende jusqu'à leur retour pour récupérer la taxe... pour leur faire comprendre ce que c'est que d'attendre 107 ans pour avoir une réponse. Puéril ?! Peut-être...
Quoi qu'il en soit, Nic avait accepté de laisser Sindbad payer la note et devait se rattraper de sa petite bourde.
Mais, ils avaient filé assez vite jusque Chateauroux. Ben vi, la Touraine, ils connaissent et le Berry... ben, c'est le Berry !



[Episode 2 - Le Limousin-Marche...]

Un bref repos et les revoilà repartis pour quitter au plus vite le Berry.
Pas qu'ils aient peur, mais rien ne sert de s'y éterniser...
Et avec ce que son épouse avait boulassement récupéré, Nic avait eu une petite idée.
Avec un peu de viande dans son sac, il avait rejoint son aimée en fin de journée. En routez pour Guéret.

Mais, le chemin séparant les deux villes étaient long et il leur faudrait un peu de temps.
Et alors que le soir approchait, nos deux aventuriers décidèrent de s'arrêter un peu pour manger.
Sous les arbres pour se protéger du froid mordant d'un hiver bien installé.
Un stère de bois boulasse brûlé doucement pour ajouter un peu de chaleur.
Un peu de pain, de la viande puis du maïs grillé pour agrémenter le repas.


Hum, ça fait du bien un peu de chaleur !
On va pouvoir prendre des forces en plus avec tout ça.
Mais vu le temps, je ne te propose pas de batifoler dans les champs.

Nic rit doucement de ses bêtises et embrasse tendrement son épouse.
Ils profitèrent donc dignement de ce moment et de ce repas. Et quand le feu fut éteint, les voilà de nouveau en route.


Eh ben dis donc, y'a pas grand monde sur les routes par ici.
Tu me diras, Berry et Limousin ne sont pas spécialement en bon termes...

Et ce n'était pas peu dire ! Une personne croisée en tout et pour tout.
Mais pas d'armée, ça, c'était le point positif, ils seraient tranquilles un peu.

Le point négatif ?! Ben, il seraient aussi très tranquilles à Guéret !
Marché vide ! On commence mal.
Tavernes plutôt vides aussi.
Et vile quasiment morte.
Finalement, vont-ils s'y attarder, ou poursuivre le voyage...

Dis mon ange, tu ne veux pas qu'on reparte dès ce soir pour Bourganeuf ?! C'est tellement... mort ici.
Une chambre prise à l'auberge pour la journée. Se reposer, se réchauffer.
Si possible, ne pas partir trop tard pour ne pas trop bouger de nuit.

Espérons juste que le reste du duché soit plus vivant...



Citation :
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Jobin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Dim 5 Fév - 6:34

[ Episode 2 - La traversée du désert Limousin-Marche ]


...& sans de trace matérielle de LP, en plus !
Oui, à priori, doivent faire des z'économies de partout dans ce Comté.
Même aux niveau "parchemins"...c'est dire !
Mais la route était encore bien longue entre Châteauroux & Guerêt.
De ce fait, ils s'arrêtèrent en cours de chemin.
Le stère de Dame Boulasse ne pouvait pas mieux tomber, finalement.

Nic improvisa donc un joli feu de camp.
Manger un peu de viande chaude & de maïs réchaufferait les corps & aussi les coeurs.




Elle écouta attentivement les propos de son époux.
Aiguemarine sentait qu'il cherchait un moyen de se rattraper de leur départ plutôt "tumultueux".


Hum, ça fait du bien un peu de chaleur !
On va pouvoir prendre des forces en plus avec tout ça.
Mais vu le temps, je ne te propose pas de batifoler dans les champs.


"Brrrrrrr...Non je confirme ! il fait trop froid ici.
Nous attendrons de trouver un endroit plus...civilisé pour batifoler, non ?!"
Long sourire, suivit d'un léger rire.
"En tous les cas, ce feu de camp était une bonne idée. Merci mon Ange"."

[ Arrivée à Guerêt la Morte ]

Peu de monde croisé...
Ici, pas d'armée...Bizarre quand on connaît la proximité entre le Berry & le Limousin-Marche.
Bref, ce n'était pas elle d'établir les stratégies militaires.
Le marché était bien vide, & les tavernes toutes autant.
Même pas de curé pour une bonne boulasse.
Non, là, vraiment c'était la désolation.
& Nic semblait, de prime abord, d'accord avec elle. Même si elle n'avait pas encore ouvert la bouche.


Dis mon ange, tu ne veux pas qu'on reparte dès ce soir pour Bourganeuf ?! C'est tellement... mort ici.

"Volontiers mon Ange ! Espérons que nous aurons plus de chance là-bas !
Puis, faudra que j'envoie quelques nouvelles à nos amis.
J'espère trouver de quoi me ravitailler en parchemins ! Ca semble être la crise ici.


Aiguemarine partit dans un léger fou rire.
L'avantage de se décider si vite, c'est qu'ils n'auraient pas à défaire leurs bagages.
Elle sourit & entraîna son homme dans la première taverne venue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Lun 6 Fév - 9:29

Nic & Aiguemarine avaient donc décidé de s'octroyer une petite pause Limousine
Quoi de mieux que de regarder des vaches pour se reposer ?! Hein, what else ?!
C'était limite à se demander si ce Comté n'était pas plus peuplé de belles vaches Limousines que d'humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Mer 15 Fév - 11:43

[ Tit résumé des épisodes précédents ou « Comment ne pas suivre du tout l'itinéraire de Nictail » ]

Adieu Limousin, veaux, vaches, cochons, Bel' & sa Princesse.
Bonjour BA !
Ils avaient Rendez-Vous le lundi avec le Prévôt & le Bailli du Bourbonnais-Auvergne afin de se faire remettre la prime de 100 écus.
L'affaire fût rondement menée, Aiguemarine ayant veillée à tout en échangeant moultes missives avec Missanasthasia.
La bourse d'écus fût confiée à son époux, & alors qu'ils pensaient se reposer un peu à Aurillac...ils fûrent rattrapés par la « Sacro-Sainte famille ».

En effet, les moines semblaient avoir relâchés pour quelques jours le frère cadet de son doux époux.
Mais un vent de folie semblait souffler en Toulousain sur le couple Guitail/Sebelia.
Il était temps d'aller voir ce qui s'y tramait & de remettre -éventuellement - les pendules à l'heure !
Le sens du mot « famille » était important pour Aigue ; Peut-être du fait qu'elle n'en avait pas réellement...?! Qui sait...

Aussi le couple décida de ne point s'attarder en Bourbonnais & de poursuivre leur route.

Direction : Le Rouergue...

Ils n'avaient pas réellement reçus de Laisser-Passer ; Toutefois, la traversée de Rodez & de Villefranche se firent en encombres.
A priori, le fils du Duc d'Orléans avait bien fait passer leur demande.

Rouergue, petit Comté, terres qui semblaient délaissées par les autochtones.
Dommage...
& c'est à Villefranche qu'Aiguemarine reçut réponse de sa blonde harpie.
Décachetant la missive, elle se souvint qu'elle lui avait promis qu'elles se verraient...oups...
Il lui faudrait réparer cet oubli bien involontaire rapidement, lorsqu'ils seraient enfin arrivés à destination, soit, normalement sous 2 jours...

Pour l'heure, ils s'apprêtaient à franchir les frontières Toulousaines.
Chaque chose en son temps !
Il faudrait aussi qu'elle donne quelques nouvelles à son « emmerdeur » préféré : le Grand Bel.Garath.
Faudrait pas qu'il déprime de trop en Limousin, entouré de vaches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Sam 18 Fév - 10:08

4 jours de cavalcade, sans s'arrêter ou si peu...
Ils étaient enfin arrivés à destination.
Le couple allait donc prendre un peu de repos
en Terres Toulousaines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Mer 28 Mar - 10:20

La pause Toulousaine & familiale fût bientôt refermée...
La semaine s'écoula vite pour les 2 frères.
Assez vite aussi pour Aiguemarine qui put revoir Nadkiroul, au détour d'une ruelle Castraise.
Diable que le monde est petit, quand même !

Guitail ayant réintégré le monastère, il était temps pour Nic & Aiguemarine de continuer leur folle épopée.
Alors, cette fois, direction la Guyenne.
Un Dûché à la fois tant aimé, & tant haït...

Tant aimé pour les belles rencontres qu'ils purent faire à l'époque...
Tant détesté pour le mal qu'ils ont eus à subir.
Mais "tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort"*

Quelques jours de chevauchée plus tard...les voilà
en Guyenne










Citation :
*Citation de Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Mer 28 Mar - 11:39

Un peu plus de 15 jours passés en terres Guyennoises.
Hé oui, c'est ça que de poireauter après un Diacre-Duc qui se la joue en pourfendeur de brigands sur ses terres.
Mais bon, après tout, n'étais ce pas là le premier des devoirs d'un Duc ?!

Après avoir bataillée ferme avec le Prévôt du Périgord-Angoumois, le couple reprit son voyage au long cours.
Entretemps, quelques petites choses avaient changées.
Aiguemarine avait été nommée Ambassadeur Royal Adjoint auprès du Marquisat.
&, à la petite réunion improvisée à Paris, le Chef il avait demandé à ce que les Ambassadeurs aillent dans leurs provinces d'affectation.
Donc, désormais, en sus de la Lotharingie, il faudrait faire un "léger détour" par la Provence.

Mais chaque chose en son temps : d'abord le PA.
Ah, le Périgord-Angoumois.
S'il existait bien un Comté qu'Aiguemarine aurait aimée découvrir un peu plus, c'était bien celui-là. Oui "c'était"...Car, en voyant non seulement le délai accordé pour le traverser, mais aussi, les astreintes envers les étrangers, c'était à vous dégoûter d'y séjourner.

Aussi...Castillon, Bergerac & Sarlat fûrent traversées sans délai !

Cahors était de nouveau en vue.
De plus, Aiguemarine avait pris ses précautions pour demander les LP pour le Rouergue bien assez tôt.
Mais pas assez, semble t'il...
Les voilà à attendre une hypothétique réponse ; d'autant plus que le Comte Rouerguat élu par les urnes n'a pas été reconnu par la Régence.
Son Conseil Comtal serait'il donc en grève ?!

Las d'attendre une réponse, Nic & Aiguemarine décidèrent, bien malgré eux, de contourner le Rouergue.
Mal leur en prit : le lendemain, alors qu'ils étaient à peine arrivés à Montauban-la-réformée, qu'un pli du prévôt les attendait avec un LP valable jusqu'au 04 Avril.
Décidément...Le trajet Montauban/Cahors, ils allaient commencer à le connaître les yeux fermés !

Un nouveau changement ; un coup de chance que Nic soit assez conciliant.

Direction donc
Le Rouergue pour nos 2 amoureux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Sam 31 Mar - 10:43

Après un bref passage par le Périgord, revoilà nos deux aventuriers en Guyenne, et plus particulièrement à Cahors.
Patience d'Aigue à bout. Celle de Nic aussi d'ailleurs.
D'un commun accord, ils avaient donc décidé de contourner par le Sud et faire une nouvelle incursion en Toulousain.
Aussitôt dit, aussitôt fait. Les voilà en route pour Montauban.

Mais à peine arrivés, Aigue lui annonce... Tadam... Qu'elle vient de recevoir leurs LP pour le Rouergue.

Mouarf, ils se fichent de nous ceux-là ! pouvaient pas l'envoyer hier...
Vindidous, mettre autant de temps pour des bouts de papier... et les donner un jour trop tard !!

Et de râler un peu pour al forme et pour le fond.
Franchement, y'en a qui exagèrent !

Les voilà donc obligés de faire demi-tour pour regagner Cahors puis Villefranche.
Le rendez-vous avec son Excellence Pachillou étant prévu à Rodez quelques jours plus tard, ils ont un peu de temps devant eux.
Mais, la ville n'est guère animée, le marché peu fourni et qui plus est, un décret ducal interdisait aux étrangers de prendre un emploi en mairie.

Eh ben, ils mettent des plombes à donner un laisser-passer et après, on ne peut même pas travailler. Sont pénibles ici...
Dis, on va tout de suite à Rodez, c'est pourri Villefranche ?!

A nouveau, nos deux amoureux sont d'accord et font route vers la Capitale où ils attendront le collègue d'Aigue.
Enfin, si celui-ci finit par obtenir son laisser-passer, puisqu'il a les mêmes problèmes qu'eux.
Et pour essayer de faire avancer la chose, ils vont rencontrer directement la prévôte en taverne.
Sait-on jamais, ça pourrait apporter quelque chose...

Mais tout ne s'était pas déroulé comme prévu.
Voilà que lorsque Nic rejoint son aimée en taverne, il l'embrasse... tendrement, simplement...
Et 'là qu'une jeune future nonne de 15 ans leur fait reproche et insulte Aigue.
Non mais franchement, c'est quoi ce duché de cinglés ?!!
Passablement en colère, nos deux époux retournèrent donc à l'auberge

Tu as pu obtenir réponse pour ton collègue ?!
Parce que je n'ai pas trop envie de rester dans de duché de tarés... Pfffffff !

Bref, vous l'aurez compris, le Rouegue... n'y allez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Lun 2 Avr - 11:45

[ Le Rouergue ou le "grand portnawak" ! ]


Plusieurs jours qu'ils stationnaient à Cahors dans l'attente d'un Laisser-Passer Rouerguat ; à force ils allaient prendre racine les Blésois.
Ils en avaient pris leur parti, & à peine arrivés à Montauban, voilà que le précieux sésame leur parvient.
Mouarf...
Dilemme là ! Rebrousser chemin & couper par le Rouergue afin de rallier le Languedoc ou continuer sur leur lancée ?!
Finalement, ils optèrent pour la première soluce qui était censée leur faire gagner du temps.
Sauf que... son collègue Ambassadeur fût confronté au même problème.

& hop, une tite virée en taverne à la rencontre du Prévôt pour tenter d'accélérer la procédure.
Mais, manque de chance, celle çi somnola tout le long de la discussion qu'ils eurent avec le douanier Ruthénois, Messer Gen.
De ce fait, Aiguemarine écrivit une missive dès le surlendemain quand Pachillou l'informa que, de son côté, il n'avait aucune nouvelle, & qu'il forcerait le passage dès le dimanche 01 Avril s'il n'avait aucune nouvelle.

Arf ! & non, ce n'était pas un poisson d'Avril !


Tu as pu obtenir réponse pour ton collègue ?!
Parce que je n'ai pas trop envie de rester dans de duché de tarés... Pfffffff !


"Pas encore, non ! Mais ne désespérons pas..."

La libération intervint en fin d'après-midi par une courte missive de Pachillou.
LP en main, il promettait d'arriver dès le lendemain.
Bien entendu, trop heureuse de cette nouvelle, Aiguemarine en informa tout de suite son époux.


"Branle bas de combat mon Ange. Dès demain, direction Espalion. Nous avons assez traînés dans ce Comté maudit".


[ Le lendemain - Derniers instants à Rodez & une jolie surprise ! ]


Son collègue était bien arrivé ; elle en avait eue la confirmation.
Bagages bouclés...un dernier passage en taverne pour fêter leur départ & leur "libération".
& là... ils tombèrent nez à nez avec Zeze & Sandino, l'inséparable couple de bohémiens Italiens.
Quelques tournées plus tard, ils échangèrent longuement. C'était toujours un plaisir de les revoir.

Promesse de se retrouver d'ici quelques temps en Provence...& il fût l'heure de se séparer.

A la tombée de la nuit & un peu gais, Nic & Aiguemarine rejoignirent Pachillou & prirent la direction de l'Est.
Dès qu'ils seraient en Languedoc, elle pourrait reprendre ses correspondances, délaissées depuis quelques temps déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Mer 4 Avr - 10:39

Enfin...ils atteignaient le Languedoc !
Un séjour de quelques jours, tout au plus, le temps d'obtenir leur Laisser-Passer.
C'était, du moins, ce qu'ils croyaient au début.

Mais les choses se passent rarement comme prévu, une nouvelle fois...

Bref, la
Tite virée en Languedoc tournerait'elle au cauchemar ou cette "malédiction" s'arrêterait'elle ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   Ven 13 Avr - 23:59

Le Languedoc, c'est bien quand on veut apprendre une langue chantante !
Moins bien quand la poisse semble leur coller aux braies comme une tique à un chien...

Bref...comme dirait un sage homme nommé Pépin... ils atteignaient - enfin - leur première destination :
La Provence

Les Provençaux ont'ils le sang encore plus chauds que leurs voisins Languedociens ?!
Nic survivra t'il à ce voyage ?!
Aiguemarine parviendra t'elle à ses fins ?!
Pachillou alias Patchouli arrivera t'il à monter dans un bâteau ?!

Tout ça, & bien plus encore dans les prochains z'épisodes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Sur les traces de son passé (31 Janvier 1460 au...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour vers le passé!
» Passé sombre.
» Sous les ailes des dragons du passé, à Forgefer.. ?
» Quand le passé nous tien...
» MagnumUrgal, passé, présent et futur d'une Ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Château de Sarliève :: Le rez de chaussée. :: La bibliothèque. :: Des archives diverses et variées.-
Sauter vers: