AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:00

Alexandre



Clermont ! Capitale du duché. Ce n'était pas la première fois qu'Alexandre y mettait les pieds.
Il avait l'habitude de loger dans l'appartement d'Althiof son futur parrain.
Le grand Al qui veillait sur le petit Al !
Alexandre avait prévu de retrouver son cousin Matthis à Clermont, ce dernier lui avait envoyé une missive.
Il avait donc abandonné Montpensier et sa forêt pleine de fraises des bois et de bûcheronnes. Il espérait revoir un jour dame Hulrika et dame Iliana.
Cependant, avant d'aller à l'hostel ou l'appartement.
Alexandre s'arrêta au niveau des champs autour de la ville.
Des rires et des cris d'enfants l'avaient attiré.

Et puis des bruits étranges, Alexandre s'approcha, tenant Ouranos.
Des hommes et des femmes tapaient sur le blé avec de drôles d'objets.
Il était intrigué, aussi se décida-t-il à prendre la parole.


Bonjour ! Vous faites quoi ?
Oh l'bonjour p'tit gars !
Avec les autres on bat l'blé !
Pourquoi faire ?


Alexandre se gratta la tête, mais heureusement l'homme avait la réponse.

C'pour faire sortir les grains !
Ah ! Et c'est quoi ce truc ?


Alexandre pointa du doigt l'instrument que l'homme utilisait.

C't'un fléau ! T'veux essayer ?

Point besoin de le répéter deux fois.

Oui ! J'aimerai bien ! Attendez.

Alexandre emmena Ouranos jusqu'à l'arbre le plus près, l'attacha de toutes ses petites forces.
Il trouva un seau d'eau et le laissa près de sa monture avant de retourner vers le paysan.
Il attrapa le lourd fléau et le leva non sans difficulté.


Oh messire, c'est que vous devez en avoir de la force !
Point d'messire et d'vous ! Ici on est l'p'tit peuple ! Alors l'tu ne nous tuera point !
Si j'te dis tu ! Tu m'dis tu aussi !
Affaires conclues !


Alexandre leva le fléau et alors qu'il prenait un peu d'élan pour abattre la partie amovible sur le blé à ses pieds, le fléau l'entraina et Alexandre se retrouva sur les fesses !

Hé bien p'tit gars ! La force t'manquerait ?
Oh non ! J'ai pas l'habitude !
T't'appelles comment ?
Alexandre !
Hé bien Alexandre au lieu d'voir les yeux plus gros qu'l'ventre ! Prends donc le p'tit pour les enfants !


Alexandre reposa penaud l'outil et se dépêcha d'aller en prendre un plus adapté à sa taille.
Et avec toutes ses forces frappa le blé pour en faire sortir toutes les graines.


Et après ?
Après, on ramasse les graines et on les r'pporte à la mairie !
D'accord !
Et en échange l'sieur ou l'dame à qui est l'champ nous donne des écus pour vivre !


Alexandre s'appliquait dans sa tâche et si il pouvait gagner quelques écus en prime pour acheter des trucs.
Genre une nouvelle fronde !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:01

Matthis



Matthis avait promis à Alexandre de l'initier à l'art de la joute, aussi devait-il trouver un pré à Clermont puisque le lieu de rendez-vous était Clermont. Il était allé à la mairie afin d'avoir la liste des champs de la ville. Beaucoup de monde, des champs étaient en jachère, Matthis se débrouilla pour acheter un champ en jachère à un paysan bien content d'avoir plusieurs centaine d'écus à la place d'un champ surutiliser et dont la production n'avait plus rien de productif. Matthis lui s'en fichait complètement, il voulait simplement un espace assez grand pour lancer des chevaux au galop.

Il se rendit donc sur place, Hypnos était chargé de bout de bois et de sac de farine, Matthis désirait construire une quintaine, mais plutôt que de mettre un boulet avait opté pour un sac de farine, moins dur et comme cela, si Alexandre se le prenait il serait couvert de farine. Farceur le Matthis ? Sans doute un peu.

Rapidement, il fut dans son champ, ou plutôt pré d'herbes hautes. Cela risquait d'être un peu compliqué pour commencer ces herbes hautes. Qu'à cela ne tienne ! Il suffirait de la couper avec des faux. Il regarda à droite et puis à gauche avant de sortir son épée, pas de faux sous la main.


Pourvu qu'Auvergne ne passe pas ! Sinon j'suis fichu !

Légère moue, si quelqu'un le dénonçait alors qu'il travaillait, il aurait des ennuis, un noble ne pouvait pas "travailler" du moins toucher la terre, enfin un truc comme ça. Mais lui Matthis ça ne le gênait pas de mettre la main à la pâte. Et il balaya son champ pour couper l'herbe. P'tre qu'en achetant un mouton cela lui ferait l'équivalent d'une tondeuse à gazon ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:02

Alexandre



Alexandre tapait fortement contre ses épis de blé !
Il faisait jaillir le grain ou tout du moins, il l'espérait.
il n'avait guère la force des paysans présents ici, mais il les trouvait fort sympathique.
Un peu de monde avec qui parler, mais surtout aider dans le travail.
Alors qu'il travaillait fort dur et qu'il s'arrêta un instant pour s'éponger le front avec son bras, il vit au loin Gypsie.
Il lui aurait fait un signe de la main, mais elle était fort loin, dans un champ.
A qui pouvait-il être ce champ ?
Alexandre comptait bien le découvrir. D'ailleurs il comptait fabriquer quelques épouvantails.
Il lui faudrait en parler à des gens pour qu'ils l'aident. Enfin si les gens voulaient bien fabriquer ce genre d'objet.

Soudain, un bruit de sabot, Alexandre se tourna et reconnut au loin le cheval de Matthis.
Un large sourire se dessina sur son visage.
Alexandre termina néanmoins son travail, les grains furent ramasser et mis dans un sac.
Il le tendit au paysan responsable du travail dans cette partie du champ.


Voilà.
Gardez les écus. Ne vous inquiétez pas pour moi.
J'essayerai de revenir vous voir bientôt.


Et d'un signe de la main il les salua tous.
Il attrapa les brides d'Ouranos et se mit à suivre discrètement Matthis sans se faire remarquer.
Arrivée au bord d'un champ plein d'herbes, Alexandre se coucha dans l'herbe.


Psssst Ouranos !
Couche-toi.


Malheureusement Alexandre ne réussit pas à faire coucher son cheval.

Allez ! Couche-toi !!
Matthis va me voir et j'veux pas !!


Alexandre aux premières loges observaient Matthis couper l'herbe avec une épée.
Il était cependant surpris de voir des sacs de farine.
Ca poussait la farine ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:03

Matthis



Autant dire que cela n'avançait guère vite son affaire au Matthis, même si ce dernier avait retiré toute l'herbe d'un beau carré, carré de terre battue maintenant. Il lui faudrait donc trouver une idée et fort vite sinon il y serait encore à la noël. Il haussa les épaules, mais un bruit attira son attention, il arrêta tout mouvement. Des bruissements de voix, il ne discernait pas les paroles, il entendait simplement les pas d'un cheval. Un sourire aux lèvres, il se tourna et vit simplement un cheval dépassant des hautes herbes, mais personne ne l'accompagnait, du moins, personne de visible. Matthis regarda la bête en souriant.

Voilà une bien belle monture. Cela serait fort dommage que quelqu'un de mal attentionné s'en empare.

Il avait parlé assez fort pour que la dite personne se relève. Matthis avait reconnu la monture, c'était celle d'Alexandre et puis la selle, c'était de celles que fabriquait le sellier-bourrelier de l'écurie de son père. Matthis aurait pu mettre sa main à couper. Il se demandait si Alexandre se relèverait d'un coup ou si au contraire, il resterait coucher. Toujours est-il que Matthis s'en retourna à ses affaires, il avait ses bouts de bois et il comptait bien fabriquer sa quintaine à base de farine. Il n'aurait ensuite plus qu'à la planter au milieu du champ.

Il sortit son petit couteau et commença à tailler le bois afin de pouvoir les encastrer les uns dans les autres, une fois son affaire faite, il planta le socle de sa quintaine dans le sol de son champ et posa le plus grand des bâtons dans le trou. Il tourna le bout de bois pour vérifier que cela fonctionnait et surtout que cela tenait. Il installa l'autre bout de bois de façon perpendiculaire assez haut et accrocha un écu dans lequel le jouteur était censé tapé. Et de l'autre le sac de farine. Le jouteur taperait dans l'écu et mettrait en mouvement le bonhomme en bois, le sac de farine tournera vers lui et après au jouteur de montrer son agilité en l'évitant ou pas.




Matthis se recula pour observer son chef d'œuvre. Pas mal du tout. Cela n'était pas aussi beau que celle des tournois, mais cela ferait l'affaire pour entrainer Alexandre. Il ne lui restait plus qu'à installer un peu plus loin, les anneaux, cela permettrait à Alexandre d'améliorer son adresse. Il attrapa son marteau et ses piquets.
Il pourrait ainsi les enfoncer dans le sol. Cinq piquets plus tard, Matthis était fort fier de son terrain de joutes.


Bon alors... La quintaine, les joutes de l'anneau. Il manquera la joute des écus renversés.

Matthis attrapa la collection de vieux écus de son père et les installa tous un à un en équilibre. Il se frotta les mains ensuite. Le voilà bien fier de son champs et voilà qui attirerait sans doute les badauds. Mais en bon fils de juge diseur, il avait observé l'installation que faisait son père lors des joutes. Cela lui manquait d'ailleurs cet atmosphère. Peut-être que préparant sa propre lice cela lui permettait de penser plus à son père et de faire comme si il était là, comme si Althiof le guidait et lui disait ce qu'il fallait faire.

Plus qu'à attendre Alexandre pour commencer l'entrainement !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:03

Alexandre



Il avait beau tirer sur les rênes de son cheval, il ne voulait pas se baisser.
Alexandre se mit à pester encore et encore contre sa monture.
Enfin silencieusement et dans sa tête.
Couché dans les hautes herbes, il observait Matthis qui fabriquait des trucs avec du bois, il était intrigué.
Mais visiblement, sa monture venait de le vendre. Il tapa du poing contre la terre.
Alexandre avait envie de se relever pour hurler que personne ne lui prendrait son cheval.
Mais si il se relevait alors il ne pourrait plus observer Matthis et... Pire, il devrait l'aider dans la construction !
Il était tellement mieux là, allonger sur le sol, les coudes posés dans l'herbe et le menton au creux des paumes pendant que ses jambes se balancent de droite à gauche.

Il avait construit une sorte de bonhomme en bois.
Etrange, jamais Alexandre n'avait vu un truc pareil.
Et puis soudain des poteaux avec des anneaux. Il faisait quoi Matthis ?
Alexandre était de plus en plus intrigué, parce que pour une culture c'était étrange.
Autant le premier truc, il trouvait que cela ressemblait à un épouvantail, autant les anneaux...
Et puis voilà que Matthis en remettait une couche.
Alexandre se leva.


Ch'suis lààààààààà !

Il agita sa main en direction de Matthis.

Euh ! Surpriiiise !!

Et de rejoindre son cousin en courant suivi par sa monture.

Je veux faire l'entrainement !
Mais je dois faire quoi ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:04

Matthis



Cinq... Quatre... Trois... Deux... Un... Même pas le temps de finir son décompte qu'un gamin surgit hors des hautes herbes. Matthis se tourna et découvrit la crapule. Il éclata de rire, Alexandre était ce petit enfant naïf qui même si il avait un passé assez lourd à porter, apportait la fraicheur là où lui avait du mal à la trouver, il était devenu un homme et avec cela il avait découvert l'enfer des guerres et il comprenait maintenant pourquoi ses parents avaient tenu à l'éloigner de cela le plus longtemps possible et pourquoi ses frères n'avaient le droit de ne rien voir à cela.

Je crois que tout Clermont ne t'a pas entendu Alexandre !

Matthis le serra fort contre lui, ravi de la revoir sa petite crapule et autant dire que la crapule avait grandi, mais heureusement il n'avait pas été dévoré par les livres, avec Timothée sait-on jamais.

Déjà on va tâcher de récupérer ta monture.

Matthis attrapa Ouranos de justesse avant qu'il ne traverse le champ. Il regarda ensuite Alexandre de la tête au pied.

Tu vas commencer par la quintaine.

Matthis fit pivoter Alexandre pour le placer juste devant l'homme de bois.

C'est ça une quintaine. Cela sert dans un tournoi à qualifier les jouteurs si jamais ils sont trop nombreux. Tu auras une lance dans ta main et tu devras taper contre l'écu en bois. Mais... Il faut aussi que tu fasses attention parce que...

Matthis s'arrêta un instant pour attraper une pierre et de la jeter assez fortement contre le bouclier de l'homme de bois. L'homme se mit à tourner sous les yeux ébahis sans doute d'Alexandre.

Tu vois, cela tourne...

Il saisit Alexandre et le posa sur sa monture, il lui tendit une lance de bois à sa taille et pas trop lourde.

Tu te sens prêt Crapule ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:05

Alexandre



Jouter, un rêve d'enfant pour l'enfant qu'il était.
Il en avait bien vue des joutes déjà, avec Althiof notamment en train de jouter, mais... Il ne s'en souvient plus du tout.
Il devait donc tout apprendre de nouveau et finalement, il s'agissait pour ses petits yeux d'une découverte incroyable.
Alexandre se contenta de faire une grimace pour répondre à Matthis. Il est vrai que les paysans et travailleurs avaient du l'entendre, mais là n'était pas l'important. Il était si heureux.


Ouranos est très sage. Tu vas voir.
Tu vas l'attraper super facilement.


La quintaine ? Quel était cet objet, il sentit les mains de Matthis sur ses épaules et il se sentit pivoter.
Il fit face à un homme de bois, ce même homme qu'il avait pris pour un épouvantail.


C'est ça ? J'croyais que c'était un épouvantail !

Il écouta attentivement les explications de Matthis. Une phase d'éliminatoire ?
Légère moue. Parce que quoi ?
Il regarda Matthis dans les yeux attendant le dénouement de l'histoire.
Après le "poc" du caillou, le pantin se mit à tourner, entrainant avec lui son sac de farine. Mais sans qu'il ne puisse rien dire, il se retrouve sur le dos d'Ouranos.
Une lance dans la main.


Tu te sens prêt Crapule ?
Je ne suis pas une Crapule ! Je suis un Alexandre !


Alexandre regarda sa main droite et sa lance, il essaya de la mettre comme il fallait.
Mais comment fallait-il faire ?
Matthis il ne l'avait pas dit !
Instinctivement, il la calla sous son bras et la garda contre son corps.
Il fallait maintenant faire avancer Ouranos pour toucher l'écu.
Alexandre tapa les flancs de sa monture avec ses talons et voilà qu'elle partie au galop, mais... Pas réellement vers la quintaine, Alexandre tenant les rênes de la main gauche et la lance de la droite, essaya tant bien que mal que de redresser la course de sa monture.


Allez ! C'pas par là ! C'par ici !

Après une longue bataille il se retrouva face à la quintaine et tapa avec sa lance contre l'écu.
Tellement fort que son bout de bois explosa sur l'écu, il le lâcha donc, la quintaine se mit en mouvement et le sac de farine arrivait dangereusement vers lui.
Il s'allongea sur sa monture qui ne bougeait pas évitant ainsi le sac de farine.


MAAAAaaaaaaaaaaaaaaathiiIIIIIIIIIIIIIIIIiiiiiiiiiis !

Alexandre était légèrement en détresse sur sa monture, il n'osait se relever, de peur de se prendre le fameux sac dans la tronche.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:05

Matthis



Un épouvantail ! Quelle idée.

Matthis regarda Alexandre et éclata de rire en secouant la tête. L'idée en soit n'était pas mauvaise pensa-t-il d'ailleurs. Peut-être pourraient-ils se lancer ensuite dans la fabrication d'épouvantail pour les vignes de Mirefleurs. Bientôt il serait temps de songer aux vendanges, mais point de suite encore, le soleil tardif dans la saison allait retarder la livraison des précieux raisins.

Beuh si t'es une crapule !

Matthis le regarda se débrouiller avec la lance et autant dire que le petit apprenait vite, il n'eut besoin de l'aider à placer la lance, mais au moment de lancer le cheval, Matthis s'écarta et le regarda faire, il semblait fort mal parti, mais Matthis le laissa faire, il irait l'aider que si il le demandait ou si il se trouvait être vraiment en terrible posture. La lance explosa presque contre l'écu et mit en mouvement le pantin de bois.

MAAAAaaaaaaaaaaaaaaathiiIIIIIIIIIIIIIIIIiiiiiiiiiis !

Il s'approcha au pas de course et attrapa de justesse le sac de farine, il regarda Alexandre, il semblait tout contracté sur le dos de sa monture. Matthis l'attrapa sous les épaules et le fit descendre de là-haut. Il le posa sur le sol. Matthis s'installa par terre et invita Alexandre à en faire de même.

Alors ? Tu sais ce que tu as raté ?

Matthis passa sa main dans les cheveux de son frère pour le rassurer et attendit une réponse de sa part. Il fallait qu'Alexandre reprenne ses esprits et qu'il tente d'expliquer ce qu'il avait ressenti sur sa monture. Peut-être n'était-il pas encore assez complice avec sa monture, il y aurait sans doute beaucoup de choses à travailler et tout ne viendrait pas au bout d'une seule journée.

Tu as envie que je te montre ? As-tu eu l'impression de faire un avec ta monture ?

Beaucoup de questions pour un petit garçon, mais Alexandre aurait sept ans en hiver et il aurait l'âge d'apprendre beaucoup de choses et puis en "fils de noble" il avait des petites choses à apprendre en plus. Matthis se sentait tellement responsable de l'apprentissage d'Alexandre. Trop jeune pour faire cette de Timothée, il avait tenu à apprendre à Alexandre. Il avait beau être frêle, petit et naïf, Matthis savait qu'il ferait de grandes choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:06

Gypsie

[D'un autre côté des champs de Clermont]

En colère elle avait quitté la mairie, s'était calmée en chemin, et en arrivant à l'hôtel, avait expliqué la situation à l'ensemble de la maisonnée.
Comme elle si attendait, les enfants étaient ravis de passer une journée à la campagne, aux champs ; Jehan et Lucie aussi, à la grande satisfaction des Duchesne.
Les hommes s'occupèrent d'atteler la charrette, les dames à préparer pique nique. Et un peu plus tard, toute la smala embarqua.
Durant le trajet, les enfants s'adonnèrent à leur activité favorite, chanter. Heureusement le chemin n'était pas trop long, car leurs vocalises mettaient à mal les portugaises des adultes, qui malgré tout, s'amusaient du braillement des enfants ; ils chantaient à qui le plus fort, à qui le plus faux, manquant s'étouffer de rire.

Puis voilà les habitants du 3 rue des Carmes arriver à leur parcelle, où tout le monde débarque.
Les enfants inspectent les environs ; grande première pour eux, qui jusqu'à ce jour, ignoraient complètement l'existence de ce champ.

Un sac de grains était là, il ne restait plus qu'à se mettre au travail.

C'est Jehan qui expliqua aux enfants comment faire ; bien appliqués, suivant les sillons, ils s'amusèrent à laisser tomber les grains, bien en ligne, l'un après l'autre.

Jehan avait prit soin de séparer les enfants d'une ligne ; ainsi, avec Lucie et les Duchesne entre eux, ils étaient plus disciplinés.


Doucement, Lucie dit :

- une demi heure
- une heure
répondit Gypsie
- une heure et demi rajouta Jehan
- grand maximum, renchérit Jazon

Lucie gagna le pari ; au bout d'une demi heure, les gamins s'ennuyaient déjà ; rappelés à l'ordre, ils se concentrèrent pour une demi heure de plus... encore rappelés à l'ordre, ils continuèrent, et prétextant grand faim, quittèrent les sillons, en prenant bien soin de ne pas marcher sur les graines.
On vit ainsi trois enfants sautant délicatement sur un champ. Joli ballet.

Et tout le monde arrêta de travailler, pour une pause déjeuner bien méritée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:06

Jazon

Ah ! La pause déjeuner !
Elle était la bienvenue. Surtout pour les enfants, qui n'avaient pas démérité mais qu'il avait fallu motiver et encourager.
Mais elle était aussi la bienvenue pour l'estomac de Duchesne, grand ripailleur devant l'Eternel.

Une nappe avait été posée au sol sous les frondaisons d'un arbre.
L'ombre était la bienvenue par cette chaude journée d'été.
Lucie, aidée d'Isabella, sortit les vivres : Poulets rôtis, fromage, pain et fruits.

Pierre et Thibaud, munis de branches, "attaquèrent" Jazon. Il tenta de se défendre avec sa canne.
L'enjeu étaient les poulets rôtis et grillés à point.
Jehan trouva lui aussi une branche qui pourrait faire l'affaire et se mit du côté de Jazon.
Les gamins riaient, sûr de leur bon droit sur les poulets tant désirés.

C'est Gypsie qui clôtura les combats en invitant la troupe à venir déjeuner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:07

Alexandre



Dans le champs-lice de Matthis.

Alexandre était accroché à sa monture et ne savait plus quoi faire si ce n'est attendre l'aide de Matthis.
Lui qui avait toujours vu les adultes jouter avec une aisance, il pensait pouvoir s'en sortir comme ça.
Mais non, c'était plus compliqué, il y avait beaucoup de choses à gérer.
Matthis ne lui avait rien dit et lui avait laissé la "surprise". Alexandre n'aurait su dire combien de temps il était resté agrippé là-haut sur Ouranos.
Mais lorsqu'il sentit Matthis l'attrapa, il poussa un soupir de soulagement.
Il s'installa par terre et posa ses mains sur son visage pour respirer calmement, son cœur battait à cent à l'heure.


Alors ? Tu sais ce que tu as raté ?
Bein...


Alexandre regarda Matthis, ne sachant trop par quoi commencer.
Il regarda Matthis dans les yeux, il savait qu'il apprendrait mais ne se doutait pas que cela pouvait prendre autant de temps.
Alexandre n'était pas patient pour un sous et aimait réussir tout, tout de suite.


Tu as envie que je te montre ? As-tu eu l'impression de faire un avec ta monture ?
Euh...


Alexandre se gratta la tête avant de répondre à son frère.

C'est que j'arrive pas à diriger Ouranos avec une seule main.
Tu vois parce que ma main gauche elle doit diriger Ouranos et ma main droite elle doit viser l'écu avec la lance.
Mais ! Si Ouranos ne veut pas aller ver la cible alors c'est dur de le faire tourner avec une seule main.
Il faut faire comment pour faire un avec sa monture ? Parce que je crois pas que Ouranos et moi on fasse un.


Peut-être qu'il devrait encore un peu apprendre à monter à cheval avant de recommencer à jouter.
Il n'en savait rien. Mais ce qu'il savait à ce moment-là c'est que son ventre commençait à gargouiller.


On pourrait pas aller manger et ensuite revenir tout à l'heure ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:08

Matthis



Champ-lice, puis avec Gypsie et Jazon et toute la troupe.

Alexandre lui expliquait ce qu'il pensait ne pas savoir faire et Matthis l'écouta avec la plus grande attention qui soit. Souriant il le regardait et acquiesçait d'un hochement de la tête. Cela viendrait avec le temps et l'entrainement, mais la leçon d'aujourd'hui était la patience et Matthis espérait qu'Alexandre la comprendrait.

Il faut que tu galopes longtemps avec ta monture. Plus tu voyageras et plus tu t'en occuperas et plus ta monture te sera fidèle. Tellement fidèle que tu pourras la diriger d'une simple pression des cuisses ou de la voix, c'est là que réside le secret pour réussir des joutes, en plus de la concentration, de l'adresse.

Matthis se releva et regarda son petit frère, son cousin, Alexandre. La vie serait bien trop triste sans lui, il lui ébouriffa une nouvelle fois les cheveux et le regarda avec un large sourire.

Allons manger. Les émotions ça creuse ! Et la peur aussi ! Ne me dis pas le contraire, je t'ai entendu hurler du haut d'Ouranos.

Matthis aimait à la taquiner, il remonta en selle et regarda Alexandre faire de même. Au moins il n'avait pas peur du cheval. C'était déjà ça. Il attendit qu'il soit près pour sortir du champ au pas et longer les champs, les paysans travaillaient encore, certains mangeaient à l'ombre des arbres et d'autres criaient.

Pas assez d'main d'œuvre aujourd'hui !
A qui l'dis tu ! C'nobles à part penser à leurs fesses servent à rien !


Froncement de sourcils de la part du petit Comte. Que se passait-il pour que les paysans de la capitale soient remontés. Il se tourna vers Alexandre, mais que pouvait-il savoir lui ? Matthis se tint pourtant près, il avait déjà entendu des propos pareils à Mirefleurs. Il avait déjà du fuir une ou deux fois de la Seigneurie parce que des paysans se révoltaient et qu'ils voulaient la tête de sa mère.

L'Matthieu ! Dis ! T'sais d'qui on parle ?
Nan dis moi ! J'roupillais après avoir c... 'fin t'vois fait mon boulot d'mari quoi...
C'm'regarde pas tes affaires !
Bon t'causes ou pas ?
C'là Mathilde !
La femme du boulanger ? Pourtant d'ordinaire elle n'cause point d'problèmes à la capitale !
Nan pas elle ! L'autre !
Quelle autre ?
La grasse !
Paul !! La grâce !! Pas la Grasseuuuh !
J'm'en cogne ! Elle est grosse c't'une noble ! Point la peau sur les os !
Et ! Elle a mis 10 offres bien payés ! Alors t'crois qu'on va la trouver où l'aide pour nos champs ?
Ah ! Encore une avec son hostel !


Matthis fut soulager que cela concerne Mathilde et non pas lui, ils pourraient avec Alexandre quitter les lieux sans avoir un quelconque problème. Qu'avait-elle fait celle-là ? Elle s'était conduite égoïstement encore ? Matthis savait que sa mère ne l'appréciait pas plus que cela et il se souvenait encore de la prise de bec chez les nobles lorsqu'elle s'était permise d'annoncer à tous la mort de Thémis ! Comme si elle pouvait le savoir elle ! Matthis en y repensant fut très en colère, parce que ce jour-là elle avait fait de la peine à son père !!

Alors qu'ils avançaient ils virent au loin Gypsie, Jazon et toute la bande, Matthis s'approcha d'eux invitant Alexandre à faire de même. Il descendit de sa monture et attrapa Alexandre pour le poser à terre.


Bonjour la compagnie ! Comment allez-vous ? Dites. Vous savez pourquoi les paysans sont remontés ? Nous les avons entendu maudire la duchesse Mathilde et... Les nobles en général.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:08

Jazon

Mais regardez moi qui vient par là ! lança Jazon une cuisse de poulet à la main.

Deux cavaliers approchaient et la tribu Duchesne put reconnaitre Matthis et le jeune Alexandre.
Ils mirent pied à terre.


Bonjour la compagnie ! Comment allez-vous ? Dites. Vous savez pourquoi les paysans sont remontés ? Nous les avons entendu maudire la duchesse Mathilde et... Les nobles en général.

Venez donc vous joindre à nous.
Il y a de quoi ripailler en bonne compagnie !


Jazon mordit dans la cuisse de poulet.

Pour che qui est de la ducheche.....
Il s'arrêta le temps d'avaler le morceau de poulet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 4:09

Alexandre



Alexandre soupira, le chemin serait long, bien long alors.
Il pensait que ça serait rapide et qu'il pourrait jouter tout de suite !
Ce n'était pas vrai, il n'avait pas eu peur ! Enfin si peut-être un peu.
Alexandre se releva doucement et sourit à son frère avant de remonter en selle et de tenir fermement les rênes de sa monture.
Mais alors qu'ils avançaient des voix se faisaient entendre.
Des gens malheureux, pas contents du tout en ce grand jour.
Alexandre regarda Matthis et en voyant son regard il comprit qu'il avait plutôt intérêt à se faire petit et discret.
Il mit ses mains devant sa bouche en entendant certaines paroles pour ne pas rigoler. Mais c'était fort drôle.


Les pieds au sol, Alexandre les regarda tous manger du bon poulet.

Bonjour.

Alexandre ne se fit pas prier pour rejoindre Jazon, Gypsie et les enfants.
Jazon parlait d'une drôle de façon avec son poulet.


Les paysans je crois qu'ils veulent la découper en rondelle.

Alexandre sourit à cette idée, après tout pourquoi pas ?
Du saucisson de duchesse, mais c'était p'tre pas très bon à manger.


Vous faites quoi ici ? Vous travaillez au champ ?
Si ça vous dit.
Dit-il avisant les deux enfants mâles. J'peux vous prêter Ouranos pour que vous le montiez, enfin si Jazon et Gypsie sont d'accord.

Puis se rendant compte qu'il ne les connaissait pas, il se présenta.

Ah oui moi c'est Alexandre.
Je suis le petit frère d'Eléa, Matthis et Timothée.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:44

Gypsie

Gypsie savourait cette journée aux champs ; depuis des années elle ne s'était adonnée à sa terre. De quoi constater qu'elle était toujours fertile, et confortable, tant qu'on y passerait pas la nuit.

Et le gamin arriva, elle l'écouta en riant, l'imaginant manger du saucisson de Mathilde en rondelle ; faudrait en faire une marque d'ailleurs. Le " Saucisson de Mathilde " ; et oui, tout le monde lui en voulait à Clermont, on racontait d'ailleurs que tout le monde lui en voulait partout, de la capitale à la maréchaussée, en passant par le conseil et ailleurs.

Gypsie invita Alexandre à se joindre à eux, lui tendit une aile de poulet, car Jazon s'était occupé des cuisses bien sûr... fallait qu'il se dépêche le gamin s'il voulait manger avant l'ogre,


Oui, nous travaillons au champ; voilà qui fait changement !
Allez, viens t'assoir, et manger avec nous ! Et puis... cessons de parler de cette duchesse, cette nouille des îles, qui nous a couté bien de la salive et du temps cette semaine !
Elle s'en fiche de nous, alors... fichons nous d'elle. Oublions la, tout simplement.
Il y a bien d'autres choses à discuter.


Elle sourit au gamin en rajoutant,


Tiens, d'ailleurs, raconte moi ce que tu rêves de faire quand tu seras grand ?

Et croquant dans une pomme, Gypsie arracha un brin d'herbe et chatouilla le visage de Jazon avec.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:44

Thibaud



Thibaud, bien plus réservé que sa sœur jumelle, regarda avec intérêt les deux jeunes gens approchés.

Il reconnut Mathis qui était arrivé en même temps qu'eux à l'hostel.
Mais l'autre garçon lui était inconnu. Il semblait un peu plus jeune que lui et il était admiratif qu'il possède déjà un cheval rien qu'à lui.

Il faut dire que Thibaud n'avait jamais manifesté un désir quelconque pour la gent équine, ni pour une quelconque activité qu'on pourrait désigner de "viril".
Il aimait le calme, ses livres.
Cela ne l'empêchait pas pourtant d'avoir des jeux remuants, surtout pour embêter sa sœur.
Il tentait également d'imiter son ainé, Pierre, qu'il admirait en cachette, celui-ci étant son opposé dans beaucoup de domaines.

Thibaud fut surpris de l'assurance du petit garçon qui prenait la parole.


Vous faites quoi ici ? Vous travaillez au champ ?
Si ça vous dit.
J'peux vous prêter Ouranos pour que vous le montiez, enfin si Jazon et Gypsie sont d'accord.


Thibaud ouvrit des yeux ronds comme des billes.
Il allait lui prêter son cheval !!!!

Mais le petit garçon rajouta en les regardant :

Ah oui moi c'est Alexandre.
Je suis le petit frère d'Eléa, Matthis et Timothée.


C'est Pierre qui lui répondit :
Bonjour Alexandre !
Moi c'est Pierre. Et voici Thibaud et sa sœur Isabella.


Pierre avait désigné les jumeaux.

Bonjour répondit à voix basse Thibaud en rougissant.
Mais poussé par l'assurance de Pierre et de ce petit garçon, il se lança :


C'est vrai que tu nous prête ton cheval ?
Tu vas m'apprendre ?


Il se leva et s'approcha d'Alexandre en observant sa monture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:45

Alexandre



Alexandre éclata de rire en entendant Gypsie "cette nouille des îles", voilà une expression qu'il ne connaissait pas.
Il attrapa l'aile du poulet et commença à mordre dedans à pleines dents, c'est qu'il avait eu peur un peu plus tôt dans la journée.
Mais sa monture il l'apprivoiserait comme il avait apprivoisé Missti, d'ailleurs, elle ne s'échappait plus, ou tout du moins, elle partait moins loin de lui.
Gypsie lui posa soudain une question et Alexandre mit un peu de temps à répondre, il fallait qu'il finisse d'avaler sa boucher de poulet.


Moi ! Je veux tenir une boutique de biscuits !

Les yeux du gamin pétillaient à l'idée des biscuits.

Mais là je m'entraine.
Dame Hélène m'a donné les clés de sa boutique et un collier en biscuit.
Je suis responsable de sa boutique pendant qu'elle se repose chez les sœur du couvent.


Il sortit de sa poche le dit collier pour le montrer à Gypsie.
Comme c'était une fille, elle pourrait lui dire si il était beau son collier.
Et puis il le montra aussi à Isabella.
Comme ça pas de jalouse.
Et puis à Lucie aussi !


La boutique est à Clermont.
Vous pourrez y venir si ça vous chante. Soit pour goûter, soit pour acheter les sachets de biscuits, soit pour en fabriquer.


Puis après avoir montré son collier, il se tourna vers Pierre et Thibaud et Isabella.

Bonjour.

Et là Alexandre sourit, ainsi c'était elle, Isabella.
Celle dont Timothée avait parlé l'autre fois et qu'il était devenu tout rouge.


Ah bein je comprends mieux.
C'est normal que Timothée soit tout rouge quand il parle de damoiselle Isabella parce qu'elle est très jolie !


Thibaud semblait plus discret que Pierre, Alexandre le regarda en souriant.

Oui c'est vrai.
Tonton Rick dit que si je mens Aristote il va m'envoyer un éclair sur ma tête.
Oui je peux t'apprendre si tu veux.
Et si Gypsie et Jazon sont d'accord.

Alexandre sourit à ses vis à vis.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:46

Gypsie

Alexandre ne se fit pas prier.
Sympathique garçon il était, et mordait dans sa cuisse de poulet comme si c'était la dernière qu'on lui offrait.


Moi ! Je veux tenir une boutique de biscuits !

Voilà qui ferait plaisir à son père pensa Gypsie.
Tenir une boutique de biscuits, pas vraiment un travail d'homme.
Mais c'était son idée qu'il fallait respecter, et en écoutant la suite, qu'une Hélène lui avait carrément confié sa boutique le temps du passage estival obligatoire chez les moines ou les nonnes, selon ses envies, la Duchesne sourit devant le trésor que venait de révéler Alexandre.

Un collier, fait de biscuits. Très belle création, belle imagination avait fait preuve Hélène.
Gypsie l'admira, comme Isabella et Lucie qui rajouta,


Et bien Alexandre, vous pouvez déjà compter sur ma prochaine visite, pour gouter, acheter et fabriquer ! Ils sont très beaux ces biscuits, et... on aurait envie de mordre dedans ! Dommage pour le collier.
On ira gouter tout ça en direct, à la boutique, à Clermont !

Alexandre sourit à Thibaud.
Jeune garçon qui eu du mal à se contenir, si heureux qu'on lui propose de monter à cheval.
Garçon qui de ses yeux posaient question à ses parents.


Oui, bien sur, tu peux y aller.
Merci Alexandre.


C'était une grande première, voir Thibaud s'extérioriser ainsi.
Et Gypsie se demanda s'il n'était pas trop souvent en situation d'infériorité, entre un Pierre déterminé, sachant ce qu'il voulait, et sa soeur qui veillait trop sur lui.

Elle les regarda s'éloigner, et jeta un coup d'oeil à Jazon.

Tu vas quand même voir un peu hein ? de loin ? t'interviens pas si c'est pas nécessaire ! Juste voir quoi...
Et comment cela se fait-il qu'il ne sache pas déjà monter à cheval ? Et Isabella non plus ?
Il y a du travail à faire Jazon... Du temps à passer avec les enfants. Surtout toi...
Enfin, nous tous.
Leur apprendre à monter, chasser, et j'en passe...


Et Gypsie s'allongea sur la couverture posée sur le champ, écouta les enfants s'éloigner, les bruits divers et variés, les oiseaux, tout, et elle écouta surtout les rayons du soleil qui lui imposèrent petit assoupissement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:47

Matthis



Il ne se fit pas prier non plus pour prendre part au déjeuner de ses cousins. Matthis trouvait l'idée fort agréable, il y penserait la prochaine fois qu'il viendrait entrainer Alexandre aux joutes. Le poulet était délicieux, sans doute là encore l'œuvre de Lucie. Lucie cuisinait merveilleusement bien, mais il se gardait de le dire à sa mère, il ne faudrait pas la vexer et sa relation avec elle s'améliorait, pas la peine de la détruire de nouveau.

Il regarda Alexandre qui proposait aux garçons de monter sur le dos d'Ouranos, il était curieux de voir Alexandre enseigner cela. Mais après tout, c'était Alexandre, partout où il passait il se faisait des amis et il était d'une candeur terrible, ce qui faisait sourire Matthis.


Et puis quand il parla de la biscuiterie, Matthis le regarda avec un sourire aux lèvres, il se demanderait bien ce qu'en penserait son père, mais Althiof avait bien sa boutique de farces et attrapes, alors pourquoi pas ? Et puis un chevalier-cavalier, un bibliothécaire et un maitre biscuit... C'était pas mal niveau diversité.

C'est un beau collier Alexandre ! Dis-moi tu crois que je pourrai venir dans ta boutique ? Enfin la boutique d'Hélène ?

Et puis avant de le voir filer vers Ouranos.

Si cela vous intéresse Pierre et Thibauld, nous irons prochainement dans les écuries de mon père. Elles sont ici à Clermont. Je dois vérifier que tout va bien comme il est chez les moines. Y a plein de montures et de toutes tailles et tout âge. Alors...

Puis se tournant vers son cousin Jazon.

Si tu veux venir aussi Jazon tu peux. Je ne pense pas qu'Althiof y verra un quelconque inconvénient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:47

Jazon

Jazon était agréablement étonné par Alexandre.
Cet enfant s'intéressait à tout et, du haut de ses presque sept ans, il avait trouvé le moyen d'avoir la garde d'une boutique de biscuit.

Mais son étonnement ne s'arrêta pas là quand il entendit Thibaud demander à monter à cheval. Jamais au grand jamais, il n'avait exprimé l'envie de vouloir participer à ce genre d'activité.
Duchesne ne pouvait qu'en être heureux, lui qui avait eu un fils féru de tout ce qui pouvait avoir trait aux activités futurs d'un chevalier.
Comme Gandelin lui manquait !
Côme aussi ! Mais il l'avait connu si peu.

Matthis qui semblait avoir faim lui aussi, mangeant avec appétit une cuisse de poulet, proposa aux enfants de l'accompagner aux écuries de son père.
Puis il se tourna vers Jazon.

Si tu veux venir aussi Jazon tu peux. Je ne pense pas qu'Althiof y verra un quelconque inconvénient.

Jazon eut un grand sourire. En tant qu'homme de cheval et cavalier émérite, Matthis ne pouvait pas lui faire plus belle proposition.

Ce sera avec un immense plaisir que je vous accompagnerais.
N'hésite pas à m'avertir !


Alors que les enfants s'éloignaient, Gypsie qui commençait à s'assoupir donna discrètement quelques recommandations à Jazon.
N'aie crainte lui répondit il.
Je garde un œil sur eux. Et j'aimerais voir comme le petit Alexandre se débrouille à cheval.

Puis il rejoignit Matthis. Devant, les enfants et Ouranos se rendaient vers le champ de Matthis.

Posant la main sur l'épaule du jeune homme, Jazon lui dit :

Tu sais que dans une autre vie, j'ai été jouteur....

Par autre vie, Jazon faisait référence à l'époque où Barbu, duc de Roanne lui avait fait l'honneur d'être son vassal et de lui confier un fief.
Et par ce serment de vassalité, il lui avait donné la possibilité de découvrir ce "divertissement" fort viril qu'étaient les joutes pour la noblesse.


... Et j'ai eu l'honneur et le grand privilège d'avoir des conseils précieux et éclairés de ton père, l'un des plus grands jouteurs de ce royaume.
Et ce n'est pas rien, pour un homme comme moi !
Car ils m'ont beaucoup servi. J'ai toujours fini à des places honorables, la plupart du temps en demi-finale.
Je lui en serais toujours reconnaissant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:48

Elea_themis

Pieds crottés à force de glaner dans les champs, Elea ne décolérait pas .

Petard de sort !! qu'est ce qui m'a foutue une merdouille pareille !! j'arrive même plus à lever le pied !! Mais je suis où moi ?

La jeune Marigny avait suivi les indications familiales et pof .. perdue au milieu de nulle part, ne sachant rien du rendez vous.

Hop .. salut Jazon .. ça c'est fait .. Jazon elle connait.. et il connait l'impétueuse. Ouf. Le rendez vous. Ouf encore.

Mais que fait elle ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:48

Matthis



Matthis venait de trouver en son cousin un passionné comme lui du monde équestre. Il avait dans son campement de chevalier demandé à s'occuper des chevaux, et même si durant ces quatre dernières années il avait beaucoup appris auprès des cavaliers, il ne devait pas encore en savoir autant que son cousin, alors il se réjouissait de le savoir intéressé par une petite visite dans les dites écuries.

Alors je te préviendrai avec un peu d'avance !

Ils laissèrent Gypsie et Matthis observa Alexandre, il souriait et encourageait son frère comme il le pouvait. Il sentit la main de Jazon sur son épaule et tourna son visage vers le sien pour l'écouter.

Les joutes... Souffla Matthis, cela faisait un moment que ses parents n'en faisaient plus, un moment qu'il n'avait pas été l'écuyer de sa mère. Il se souvenait de ces grands moments de réjouissance. Et puis il avait appris que ses cousins avaient rendu leurs titres. Il avait été triste, enfant il aimait à discuter avec Gypsie dans la chambre des nobles.

Mon père est quelqu'un d'exceptionnel. Il nous a toujours dit qu'il avait appris à monter à cheval avant de marcher. Il est né en Thessalie, là où l'on parle le grec. Dans les grandes plaines avec des cheveux que l'on ne trouve pas ici. Un peuple de chevaucheur. Avec Timothée nous essayons d'être à la hauteur de notre père.

Matthis rêvait de découvrir les plaines thessaliennes, le lieu de vie de son père avec sa mère, sa grand-mère à lui, feue Hélène de Marigny, la petite bergère.

C'était un grand arbitre aussi. Alors je suis content qu'il ait pu t'aider à arriver aussi bien.
Il m'a appris à jouter aussi, mais malheureusement il n'a pas eu le temps de le faire avec Timothée et Alexandre. Mais je crois que Timothée préfère les livres... Et Alexandre est encore bien jeune, mais je l'entraine.


Soudain, Eléa arriva de nul part ! Enfin elle était là ! Elle sortait de sa grotte !

Eléa !! Que fais-tu donc ainsi crottée ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:49

Alexandre



Alexandre attendait sagement que Gypsie lui réponde et que les dames observent son magnifique collier.
Lucie allait venir ! Il leva les bras au ciel.
Il était si content, il aurait ainsi des visiteurs !


Alors je vous accueillerai avec des biscuits !!

Gypsie s'allongea pour faire une petite sieste, il la regarda avec un sourire avant de se lever.
Il attrapa le bras de Thibaud et l'entraina jusqu'à sa monture un petit peu plus loin.
Il fallait maintenant lui présenter Ouranos.


Thibaud, je te présente Ouranos.
C'est le fils de Pégase et Thessalie, les chevaux de mes parents.


Alexandre grimpa ensuite sur sa monture.

Alors tu as vu ?
Tu mets un pied dans l'étrier et tu pousses de toutes tes forces pour passer l'autre jambe par dessus.
Enfin... Moi je triche.
Matthis il a appris à Ouranos à se baisser pour que je grimpe.


Il haussa les épaules. Bien le problème quand on est haut comme trois pommes à genoux.
Il prit les rênes en main.


Après tu attrapes les rênes comme ça.
Il faut coincer les rênes entres ton pouce et ton index.
Après si Ouranos baisse la tête pour manger, tu tires vers toi les rênes des deux mains.
Pour lui faire relever la tête.
Ensuite si tu veux aller à droite tu tires de la main droite sur les rênes pour lui tourner la tête.
Et à gauche pour aller à gauche !


Et tout en lui expliquant, Alexandre lui montrait les gestes.

Après pour faire avancer le cheval, tu donnes des petits coups de talons dans les flancs.
Comme ça.


Alexandre talonna doucement sa monture qui avança.
Puis il tira sur les rênes brusquement.


Pour arrêter tu fais comme ça !
Après si tu veux aller au trot, il faut que tu te lèves quand tu es assis sur le cheval.
Regarde bien.


Alexandre talonna Ouranos qui partit au pas.
Puis il se leva, s'abaissa, se leva, s'abaissa et Ouranos passa au trot.


Tu vois.
Debout.
Assis.
Debout.
Assis.


Il tira de nouveau sur les rênes pour revenir vers Thibaud.

Et après il y a le galop.
Mais ça fait peur le galop, alors j'ai pas appris encore.
Quand Ouranos galope je crie et alors il s'affole.
Matthis veut pas que je fasse le galop.


Alexandre descendit de sa monture, Matthis l'observait au loin avec Jazon et puis Eléa venait d'arriver.
Alexandre lui fit un grand signe de la main.


Puis à terre, il regarda Thibaud.

Tu sais tout. Mais sinon, tu peux simplement monter et après moi je tiens les rênes et on fait le tour du champ.
Si tu préfères faire comme ça on peut.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:50

Thibaud



Thibaud avait suivi comme son ombre, celui qui deviendrait sans coup férir un chouette copain.
Alexandre lui présenta son cheval.
Il s'appelait Ouranos.

Ouranos... répéta le petit garçon.

Après ça, son copain grimpa sur le cheval mais pas comme son père.
C'était bizarre mais ça paraissait plus simple. Le cheval pliait un antérieur et se baissait de l'avant.

*Faudrait que Matthis apprenne à père comment faire, comme ça, il pourrait aussi l'apprendre à ses chevaux et ça serait plus facile pour moi* se dit Thibaud.

Puis le cavalier se mit à lui expliquer comment faire bouger un cheval, le faire avancer, le faire tourner, l'arrêter.
Le regard fixé sur Alexandre, Thibaud ne perdait pas une miette des explications qu'il lui donnait.
Concentré, la bouche légèrement ouverte d'étonnement et d'intérêt, il tentait machinalement de reproduire avec ses mains ce que lui montrait son nouveau copain.

Puis il lui expliqua le trot et quand le cheval prit l'allure, Pierre, surpris, fit un pas en arrière.
Il admira l'aisance et la facilité qu'avait Alexandre à se faire obéir de sa monture.
On put le voir se baisser imperceptiblement sur ses jambes et se relever, au même rythme que le cavalier sur sa monture.
Le couple cheval-cavalier revint vers lui.
Thibaud en aurait applaudi de joie mais son père lui avait dit qu'il ne fallait pas avoir de gestes brusques avec les chevaux. C'étaient des animaux fondamentalement craintifs.
Il ne fallait pas les surprendre.


Et après il y a le galop.
Mais ça fait peur le galop, alors j'ai pas appris encore.
Quand Ouranos galope je crie et alors il s'affole.
Matthis veut pas que je fasse le galop.


Timidement, alors qu'Alexandre mettait pied à terre, Thibaud osa dire : C'est ce que dit père à propos des chevaux. Si l'on crie ou que l'on fait de grands gestes, cela les surprend et ils prennent peur.

Soudain, Alexandre fit un geste de la main.
Thibaud se retourna pour voir une dame qui venait d'arriver auprès de Matthis et de son père. Il ne savait pas qui c'était mais poli, il fit lui aussi un geste de la main, plus discret néanmoins.


Tu sais tout. Mais sinon, tu peux simplement monter et après moi je tiens les rênes et on fait le tour du champ.
Si tu préfères faire comme ça on peut.


Thibaud rassembla ses mains, se tortillant les doigts, hésitant.
Mais il voulait faire bonne figure et si son copain le faisait, il n'y avait pas de raison qu'il ne puisse pas y arriver.

Je veux bien que tu tiennes le cheval et qu'on fasse un tour. Mais....
Il lui dit tout bas : pas vite, hein ?!

Et il entreprit de monter sur le cheval avec toute l'aide d'Alexandre.
Oula ! lança t'il. C'est haut ! Eeeettttt....

L'animal venait de faire un pas de côté.
...... Ca bouge !

Il eut un sourire crispé, tentant de faire bonne figure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   Sam 6 Sep - 6:51

Jazon

Jazon discutait avec Matthis des chevaux, des joutes, des origines de son père.

Pierre avait hésité à suivre Alexandre et Thibaud, attiré par le fait de monter à cheval mais, après tout, il pouvait en faire chez lui. Et puis il se sentait plus à l'aise avec Matthis, plus proche de son âge. Il faisait parti des grands, lui !
Il apprit dans la conversation que Matthis et Alexandre avaient encore un frère et qu'il aimait les livres.

*Il irait bien avec Isabella* se dit il.

Tout en discutant, Jazon surveillait les deux plus jeunes et sourit en voyant Thibaud imiter les gestes d'Alexandre.

Ces deux là ont l'air de bien s'entendre, ma foi !

Mais Matthis l'arracha à sa surveillance en découvrant sa soeur ainée qui approchait.
Jazon eut un sourire moqueur en voyant Elea tenter d'approcher.
Elle n'était pas chaussée pour traverser un champ prêt d'être moissonner.
Il avait plu la veille et la terre était plutôt collante dans un terrain fraichement retourné.
Et jamais, il n'aurait imaginé voir Eléa ailleurs que dans un salon feutré ou une salle de bal. Surtout pas dans au beau milieu des champs.


Veux tu de l'aide ?
lui lança t'il. Elle ne semblait pas de bonne humeur et il se demandait s'il valait mieux aller à son secours ou la laisser se débrouiller sans risque de représailles.

Mais, par réflexe, le Marigny tourna la tête dans la direction des jeunes cavaliers.
Thibaud venait de se mettre en selle.


Matthis, tu m'excuses mais je vais voir ce que font les plus jeunes.


Et il planta là
(si je puis dire, mais ça sonne bien dans un champ ^^) Matthis et Pierre pour se rapprocher des jeunes cavaliers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2.3 [Août] Les champs autour de Clermont   

Revenir en haut Aller en bas
 
2.3 [Août] Les champs autour de Clermont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Feralas Realm Champs Deck List
» [Tuto] champs
» Le fond bleu autour des textures qui veut pas être transparent sur DoomBuilder
» Champs de bataille
» [Profil des Utilisateurs] Nouveaux champs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1461-
Sauter vers: