AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:05

Alexandre_serna


Enfin ! Cela aurait été le premier mot qui serait sorti de la bouche d'Alexandre si ce dernier ne ronflait pas telle une marmotte dans la charrette du convoie qui le ramenait à Clermont.
Il n'avait rien d'un petit roi et pourtant il se sentait comme un petit roi.
Gypsie était très attentionnée et très gentille, il n'en avait jamais douté, tous les jours il recevait sa petite lettre, ou plutôt trouvait le petit mot à l'auberge avec l'heure et le lieu du rendez-vous pour le départ.
Gypsie était une véritable perle et depuis qu'il avait appris qu'elle se trouvait « veuve » de fils.
Enfin, il ne savait pas le mot exact pour décrire cette situation, il avait essayé de la faire rire et de trouver des idées.
Et une idée farfelue lui était venue en tête.
Comme il était à Montbrison il s'était mis en tête d'attraper une grenouille du lac pour ensuite quoi faire ?
Hum, pour ouvrir son centre de météorologie du ciel et des étoiles. Il se souvenait de cette discussion sur le banc de la place de Clermont avec Messire l'architecte qui parlait des étoiles et son passage bref mais si instructif au port de Lyon lui avait donné quelques idées.
Et apprendre à deviner le ciel à partir des étoiles en faisait partie.
En taverne, il avait rencontré une dame qui lui avait parlé d'une histoire de grenouille, d'échelle et de pot.
Elle avait dit qu'une fois dans le bocal la grenouille montait à l'échelle et en fonction de sa position sur l'échelle elle indiquait le temps : pluie, nuage ou autre affaire.
Bref ! Voilà une idée qui emballa de suite Alexandre, surtout qu'il aimait les animaux.
Et avec cette petite boutique, il comptait bien faire le bonheur des gens à Clermont et les aider au mieux pour les récoltes.
Il comptait parler de son projet à Isabella, afin de recueillir son avis sur la question et d'éventuellement l'embaucher.
Il avait aussi eu cette idée de choucroute party.
Mais il avait ouïe dire qu'un bal se tenait en ce moment à Clermont, il proposerait cette idée plus tard.
C'est sur un soleil levant sur Montbrison et son lac qu'Alexandre se réveilla, la nuit fut agitée et riche en idée de tout genre, la visite en taverne de la veille n'y était sans doute pas étrangère.
Et puis comme il allait avoir une maison à Clermont, mais qu'il comptait vivre à l'Hostel des Marigny, parce qu'Alexandre s'était autoproclamé : Alexandre de La Serna-Marigny.
Tout comme il avait proclamé Isabella : Isabella de Marigny-Margerin.
Voilà ! Il fallait lui annoncer.
La journée s'annonçait belle pour la chasse au grenouille.
Et tel un maestro ou un chef de cirque, Alexandre se leva et debout dans la charrette d'Hadrien, il s'exclama.


Et voilà !
Mesdames et Messires nous sommes arrivés à Montbrison !
Un certain temps d'arrêt !
Alors on va voir le lac ?


Il s'approcha d'Isabella pour lui faire une bise.
Il prenait soin d'elle depuis qu'il avait appris le décès de Thibaud.
Elle était totalement orpheline de sa famille de sang, mais sa famille de cœur était là.


Isabella ! Aujourd'hui je te proclame : Isabella de Marigny-Margerin !
Voilà !
Mais si tu préfères, tu peux aussi dire que tu t'appelles Isabella de La Serna-Marigny ! Soeur de son Altesse... Euh ! Althiesse Alexandre de La Serna-Marigny !
Bienvenue à Lenaville !
Des Altesses il y en a partout, mais des Althiesse ça c'est plus rare. Ça a plus de valeur.


Et d'applaudir en riant.
Il avait ouïs dire qu'ici en Lenaville il était possible d'effectuer des miracles.
C'est donc naturellement que lui, s'était proclamé chef d'Alexandrie.
Voilà qui ferait plaisir peut-être et sourire Isabella.
Puis il se tourna vers Gypsie, attendant de voir le programme du jour.
Pêche, grillade du poisson du lac ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:06

Gypsie


Le trajet aller fut simplement une PPT. Petite Promenade Tranquille.
Une étape à Lyon, à admirer les bateaux et le marché totalement détaxé qui aurait pu faire rêver, s’il était garni de miches et de maïs à prix correct.
Là c’était maïs tarif produit de luxe.

Puis une nuit en rase campagne, à la fraiche, très fraiche même.
Plus du tout habituée la Duchesne ; enfin elle trouva position correcte, sans une branche ou une pierre qui lui laminait le dos.
Alors ce fut tout autre chose qui commença ; un grognement des plus étranges.
Dans la faible lueur du feu mourant, elle essaya de deviner quel animal se cachait là.
D’abord des grognements timides, faisant penser à un hérisson en rut, puis de plus en plus fort, mais étrangement réguliers.
La Gypsie se redressa, regarda d’où provenait ce bruit, pour constater qu’il provenait de Jn, si profondément endormi et sans doute heureux, ronflait de bonheur.
Amen… Douce serait la nuit…

Puis une dernière étape à Dié, les retrouvailles, heureuses faut-il seulement le préciser, la rencontre avec Hadrien, le sale moment à passer à avouer le décès de la moitié de la famille à Alexandre, et hop, départ vers le Ba.
A quatre cette fois ci, puisque le sauveur de mini Althiof les accompagnait.
Puis une autre nuit à la belle étoile, mais là Gypsie prit ses précautions et s’installa bien loin de Jeannicolas.
Enfin les monts d’Auvergne en vue, le lac de Montbrison, et le réveil du tout juste auto proclamé Althiesse Alexandre de la Serna-Marigny.
Olé !

Gypsie éclata de rire,


Le programme du jour ? Et bien votre Althiesse, d’abord il faut vous débarbouiller.
Ensuite il faut manger.
Ensuite… nous allons éviter le lac. Isabella ne sait pas nager, et toi non plus je suppose ?
Il faudra revenir ici avec Jazon ; c’est un excellent nageur ; d’ailleurs il m’a appris à nager et vous apprendra à tous les deux.
Ou alors… nous allons pêcher, mais en restant trèèès loin du bord, coté terre je précise bien !

Bon, passons au marché, puis le lac ; je vais prendre la corde la derrière, et vous rattacher tous les deux à la charrette. Comme ça je n’entendrai pas de plouf. Sauf le mien.
Je précise également, que c’est celui qui attrape un poisson qui le vide. Ne comptez pas sur moi pour faire ça, mais je veux bien le faire cuire.

Cela convient-il à votre Althiesse ?


Et Gypsie, main sur le coeur, s'inclina légèrement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:07

Alexandre_serna

Alexandre était dans la place, dans son duché.
Enfin... Presque.
Il souriait heureux d'avoir retrouvé les siens et heureux d'avoir quitter Dié la morte.
Mais aujourd'hui sa bonne humeur était décuplé sans qu'il ne comprenne, ni ne sache réellement pourquoi.
En même temps, il ne se le demandait pas, il se contenta de profiter de l'instant présent et haussa les épaules.
Il écouta les propositions de sa cousine, tentant de masquer un fou rire naissant.
Parce que Gypsie, elle était entrée dans son jeu du moment et elle l'appelait Althiesse.
Alexandre devrait donc se débarbouiller à l'eau froide, il grimaça rien qu'à l'idée, espérant éviter la séance de débarbouillage.


Euh nager ?

Alexandre se gratta la tête.
Que voulait-elle dire par nager ?
A vrai dire Alexandre ne s'était jamais posé la question, il n'avait jamais été dans un lac.
Bien que né à Narbonne, mais trop jeune pour apprendre à nager.


Bein oui je peux pas savoir nager !
J'suis pas un poisson moi !


Réflexion somme toute logique dans l'esprit du petit garçon.
Mais c'est qu'elle voulait les attacher à la charrette ! Naméo !
Alexandre la regarda en mettant ses mains sur ses hanches, mais il ne put retenir un éclat de rire et bascula pratiquement en arrière.
C'est sur ce fou rire qu'un agent de la mairie de Montbrison se pointa ici même à l'entrée du village.
Et il tenait un sac de pièce d'or.


Alexandre de la Serna ?

Outch, premier réflexe de l'enfant.

C'est pas moi, j'ai rien fait !!!

Puis voyant l'homme s'approcher et lui tendre le sachet, ou plutôt bourse.

De la part de Dame Cerise, 100 pièces pour vous.

Ah...

Déconcerté le minot ? Un peu oui.
Elle avait certes parlé d'un cadeau dans une de ses missives, mais il ne s'attendait pas à 100 pièces.


Vous devez vous tromper. Cerise a dit qu'elle me ferait un cadeau, pas qu'elle me donnerait 100 pièces.

C'est justement ça votre cadeau !
100 écus, dont 20 écus pour acheter le bouclier qu'elle viendra vous vendre à Clermont et ce sont là les mots de la princesse Lena. Soit un cadeau de 80 écus et un bouclier.


Euh... Bein...

Alexandre regarda ses pieds.
Il ne s'y était pas attendu, il est vrai que cette somme lui servirait pour acheter un champ vu que personne n'avait voulu de son beau champ, pourtant collector à Dié.


Mais je peux pas accepter c'est trop pour moi...

Il regarda l'homme, sauf qu'il ne semblait pas vouloir l'entendre, il déposa tout à ses pieds et fila en direction de la mairie indiqué à la princesse Lena que l'affaire avait été conclue.

Bon bein...

Alexandre se tourna vers Gypsie.
Peut-être était-ce une dette de Cerise envers Althiof.


Je crois qu'elle devait 100 écus à mon père...
Enfin si toutes les personnes qui lui doivent 100 écus me les donnent, j'vais pouvoir m'acheter un palais.


Il récupéra le sac d'écus en se disant qu'il fallait de ce pas écrire à Cerise pour la remercier de cette générosité.
Surtout qu'il ne s'y attendait absolument pas et qu'il n'était pas quémandeur pour trois sous.


Bon, je vais pouvoir vous offrir un bon repas avec tout cet argent. Dit-il en soupesant le sac ce qui fit tinter les pièces d'écus en or ?
Ah ça oui, le repas serait bon.


En route pour le marché ?

Et d'attendre l'accord de Gypsie.
Alexandre payait sa tournée.
Et surtout si les bonnes âmes voulaient lui donner les 100 écus qu'elles devaient à Althiof, qu'elles n'hésitent plus une seule seconde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:08

Gypsie


Comme elle le supposait, Alexandre ne savait pas nager.
Bien, ainsi Jazon aurait deux élèves, donc double motivation.


Eh non, si personne ne t'a appris, tu ne peux pas savoir nager.
Nous allons arranger cela ; nous reviendrons avec Jazon et hop, plouf dans l'eau tous les deux
Tu as déjà vu Jazon nager ? Il fait ça merveilleusement bien ; il glisse dans l'eau ; on ne voit pas le moindre remou, l'eau reste aussi lisse que la peau d'un bébé
Et je vais vous faire des costumes de bain à tous les deux.
Et pour toi Alexandre, des chausses, des braies et une chemise. Et même un costume pour le dimanche quand tu vas à l'église, ou quand tu vas au château. Et même des poulaines.


Héhé, Gypsie avait enfin trouvé quelqu'un qui porterait des poulaines rue des Carmes. Car Alexandre était un garçon bien élevé, il qu'il n'oserait pas dire non.

Puis un homme de la mairie vint lui livrer des pièces d'or, qu'il fit mine d'abord de ne pouvoir accepter, mais le gars posa le tout et partit en courant ou presque.
Même pas eu le temps de dire merci.


Et bien, tu est chanceux ! N'oublie pas de dire merci à Cerise et à Lena !
Garde les bien tes sous, tu vas en avoir besoin pour ton champ, et plein d'autres choses.


Elle sourit en pensant aux 100 écus d'Althiof, devenus légende.

En effet, tu serais riche ! Mais moi je ne lui doit rien, rien du tout.
C'est Jazon qui lui en doit 200.


Clin d'oeil amusé, et hop, fallait déjà repartir ; infatigable Alexandre qui ne tenait pas en place.


Oui, allons-y votre Althiesse, direction le marché ; j'espère qu'il y a du pain ici, car il ne nous reste que des miettes.


Chemin vers les étals vite parcouru puisque Gypsie connaissait tous les raccourcis de Montbrison. Enfin, des belles miches en vue.
Mais étrangement, le marché ne sentait pas le poisson comme à son habitude.
On devait manquer de main d'oeuvre ici comme ailleurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:11

Alexandre_serna


Acceptant l'offre de Jazon ou plutôt de Gypsie pour le moment concernant la nage, natation ou autre, il opina du chef en souriant.
Il avait hâte, mais il allait encore devoir attendre très certainement, l'automne allait venir et là impossible d'aller et ce même avec le meilleur avocat du monde.


Non jamais vu Jazon nager.
Des costumes de bain ?


Quel était donc cette étrangeté ?
Il pouvait bien se baigner à poils, en quoi cela serait gênant ?
Ahem... Sur le coup il ne pensa guère à son entre jambe.
Il ne voulait pas que tout le monde puisse voir la chose.
Mauvaise idée pensa-t-il ensuite.
Des vêtements ! De quels couleurs les prendrait-il ?
Comme Papa ! La même couleur !


Des poulaines ?

Alexandre ignorait de savoir ce qu'était des poulaines !
Il faudrait se renseigner sur ce vêtement.
Pas question d'être vêtu tel le troubadour ou le bouffon du roy !
Pis d'abord le Roy s'habillait en rose !
Alexandre secoua la tête.


Oui j'écrirai des lettres à Lena et Cerise tout à l'heure à la taverne.
Il rangea les sous avec sa besace.
Ravie de voir qu'il commença à accumuler le magot.


200 écus ?
Hum.


Alexandre se frotta le menton.
Puis il prit la parole.


Moi Althiesse Alexandre annule la dette de 200 écus de Jazon !

Et voilà Alexandre qui suivait Gypsie partout, regardant tout autour de lui.
Croiseraient-il un peu de monde par ici ?
Il ne le savait pas.


Tu connais des gens ici ?
Tu sais que le Roy il s'habille en fille avec du rose ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:12

Gypsie


Tout une discussion en allant au marché. Quelle pipelette cet Alexandre, rien de plus normal pour un jeune garçon qui découvrait le monde, la vie et ses choses.

Oui, des poulaines ; ce sont de très jolis souliers, chaussures si tu préfères ; c’est d’un fin, d’une élégance ! Vraiment très joli !
Tu pourras choisir la couleur de tous ces vêtements, bien sur !


Moi, Althiesse Alexandre annule la dette de 200 écus de Jazon !

Gypsie s’arrêta, se plaça devant le gamin, et la main solennellement posée sur la petite épaule, déclara,

Votre Althiesse Alexandre De La Serna-Marigny, premier du nom, vous venez de prendre votre première et plus sage décision.
Le conseil de son Althiesse, représenté par ma seule personne, est en total accord avec vous.


Premier arrêt chez le boulanger, achat de miches, puis plus loin l’étal de fruits et légumes ; là on prend des pommes, plus loin du jambon, et hop, direction le lac et le déjeuner.

Tiens ! Attrape !

Et voilà la première pomme volante du jour ; tout le monde embarque sur la charrette, et hop, direction l’extérieur de Montbrison et son merveilleux lac.

Oui, je connais des gens ici, j’ai habité longtemps à Montbrison, avec Kory et Al, et plein de monde. Le père Rick aussi, et Rv, Schel, Nevitta, Laurentdumoulin, et plein d’autres encore.

Le roi s’habille en rose dis tu ? L’as-tu vu ? Ma foi… il veut peut être lancer une nouvelle mode, et si tu veux, je peux te faire des braies roses si tu veux, avec la chemise assortie, pas de souci !


Le lac s’étendait maintenant devant eux ; si magnifique par cette belle journée ; mais rares étaient les pêcheurs ; juste quelques barques clairsemées sur l’eau.
Gypsie s'installa sur une souche, et du panier sortit une miche appétissante.


Si votre Althiesse veut bien couper une tranche, ou me prêter son couteau...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:13

Alexandre_serna


Alex et les Chipmunks
Quand ils arrivent, c'est le délire
Alvin et les Chipmunks
Quoi qu'il arrive, on va bien rire

C'est les Chipmunks
C . H . I . P . M . U . N . K . S
Voici les Chipmunks
Garanti pour nous c'est la joie


Ainsi il allait vraiment porter ça comme chaussure ?
Il était un peu sceptique sur le côté fin et élégant.
Parce que si ça l'empêchait d'aller jouer dehors à faire l'andouille avec il ne savait qui et quoi.
Mais hop, changement de sujet, il se retrouve avec Gypsie devant lui, il la regarde avec un grand sourire et essaye de ne pas trop rigoler.
Finalement la vie n'était pas si triste que ça.
Il y avait des moments malheureux, mais aussi des moments heureux et simples.

Si le conseil des mères de France valide, alors c'est parfait.
Mais j'lui dirai pas tout de suite.


Alexandre riait.
Il riait vraiment beaucoup, il attendait beaucoup de ce duché et espérait vraiment pouvoir faire des choses pour s'amuser.
Et d'attraper la pomme pour aller hors de Montbrison.
Il croqua dedans à l'arrière de la chariole.
P'tre qu'elle lui avait donné une pomme pour qu'il se taise ?
C'est que la pauvre Gypsie, le gamin, elle l'entendait tout le temps ou presque.
Entre les questions, les histoires.
Il voulait toujours tout savoir sur tout !
Pourquoi le ciel il est bleu et pas vert ?
Pourquoi les oiseaux volent et pas les grenouilles ?
Pourquoi Aristote on le voyait jamais...
Bref, une graaaaande joie pour l'entourage du gamin.


Ah onc' Rick !
Lui c'est un chenapan qui se cache !!
Jamais je le vois ! Et jamais je voyais ses enfants !


Il secoua la tête, fort triste de cela.
Autant de cousins cachés.


Ils jouent à cache cache sans moi !
J'vais les fouetter aux orties !!


Et de rire à cette idée, c'est Maman qui disait ça, enfin elle racontait que sa vassale Beths faisait ça avec les orties.
Il balança sa tête de droite à gauche ou de gauche à droite.


J'ai vu sur une peinture.
A Dié pour quand il devait faire son élection.
Ah nan pas le rose ! Après j'vais avoir des problèmes avec Lena, elle va m'taper avec sa rame !


Alexandre regarda Gypsie et secoua la tête.
Déjà qu'elle disait que ses cheveux étaient moches, alors que non, ses cheveux étaient d'une splendeur remarquable.
Vraiment, il ne comprenait pas pourquoi.


Atta ! J'va couper un morceau.


Il voulait lui montrer comment il s'en sortait avec son petit couteau.
Il le planta maladroitement dans la miche et commença à couper une tranche d'une épaisseur assez large et totalement irrégulière.
Il la tendit à Gypsie pas peu fier.

Voilà pour toi.

Puis lui, il regarda le lac.
Il ferait bien une petite course de barque avec son père là tout de suite.


Faut que j'écrive les lettres à Jazon, à Cerise et à Héléna et puis aussi à d'autres que j'aime bien.
Que je dise au maire c'que j'dois prendre comme champ.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:13

Gypsie


Tout un bonheur de le voir rire ainsi Alexandre, avec l’insouciance de la jeunesse.
Pourvu que ça dure, et que personne ne veuille le faire grandir trop vite.


Ah oui, Rick, il s’est installé à Clermont avec ses filles il y a quelques mois déjà ; mais je ne les ai pas vus non plus ; c’est bien dommage…
Mais je ne crois pas qu’il y ait de quoi les fouetter aux orties !


Pas de tenue rose pour le garçon, soit, elle en ferait un petit poussin tout jaune.

Lena ? Des coups de rame ? Je croyais que ce n’était qu’à Montpensier qu’on les distribuait !
Mais Sun doit donner des cours à la chambre des maires sans doute !


Il sortit son petit couteau pliant de sa poche, et découpa grossièrement une tranche de pain.

Merci Alexandre !

Elle s’occupa d’en couper d’autres, ainsi que du jambon, et chacun se servit.
Sans oublier les pommes.

Le regard d’Alexandre se tourna vers le lac, autant lui changer les idées pour détourner son attention de l’eau dangereuse pour lui.

Oui, très bonne idée. Installe toi et commence tes lettres.
Gaby va être heureux de compter un nouveau champ à Clermont.
Et il va falloir que tu choisisses un endroit pour ta bicoque.
Tu vas voir comme la ville a changé, il y a même des murailles et des tours maintenant !
Et il y a le taudis, qui n’a rien à voir avec celui de Dié. Très bien aménagé.
Gals y a un beau bureau.

D’ailleurs, à notre retour, je crois qu’on va de nouveau faire une soirée « Clermont, la nuit « ;
tu viendras avec nous ; nous allons tous dans le village, et un peintre vient faire des gravures. Après on les accroche à la mairie.


Mais nous allons d’abord t’installer à l’hôtel ; tu vas pouvoir choisir une chambre.
Et il y aura plein de choses à faire. Comme Lucie et Jehan ne sont plus là, et bien, il faut tout faire nous même. Mais quand Jazon sera de retour, nous allons embaucher une soubrette.
Bon, maintenant c’est moi qui bavarde. Tu as une bavardite contagieuse.

Terminons tout cela, et un petit tour près de l’eau, et nous reprendrons la route.


Gypsie avait hâte de rentrer, même en sachant Jazon en vadrouille.
La tournée ducale s'achèverait bientôt, et elle verrait le retour de son époux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:14

Alexandre_serna


Et il écoutait Gypsie, tout hypnotisé par le lac de Montbrison, une si belle étendue d'eau.
Alexandre se souvenait brièvement d'un de ses passages ici avec son frère Timothée, en début d'année ou fin d'année dernière quand ils avaient appris le décès de Nictail.
D'ailleurs Alexandre ne savait pas qui il était, enfin il en avait là aussi brièvement entendu parlé et il avait tout aussi brièvement retenu quelques mots ici et là.
Mais il ne comptait pas parler des morts.


Bein c'est ce qu'elle dit !
Alors je la crois jusqu'à ce que j'en ai la preuve.


Enfin, cela ne devait pas tout à fait être la formulation, mais l'idée était là et le petit brun ne saurait pas dire si il avait raison ou si il s'était trompé, pas assez de recul il avait.
Et il mangea de très bon coeur.
Tout heureux qu'il était.


J'irai voir le Taudis !
Parce qu'à Dié c'était tout pourri !


Il secoua la tête en souriant, il avait quand même récupéré sa paillasse, son tabouret et sa bougie, il n'allait quand même pas laisser ça aux autres.
Il se servit à nouveau !


Je chercherai une belle place et j'achèterai un champ.
Mais Maman a dit que je devais écrire au monastère quand j'arriverai pour qu'elle me donne des sous.
Elle avait dit ça quand je lui ai écris quand j'étais à Dié et quand elle a donné la missive d'allégeances.


C'était toujours mieux que rien.
Il ne savait pas à ce moment là, la somme qu'elle comptait lui donner, mais cela allait fort bien l'aider.


C'est bien j'irai me promener dans les rues alors.

Et puis il écouta Gypsie qui parlait et parlait, cela faisait plaisir de savoir tant de choses.
Et puis il sortit son nécessaire à écriture et commença à écrire des missives pour ses amis et il en était ravi !
Ravi !


Une soubrette ?
Comment on choisit une soubrette ?


Alexandre était curieux et se demandait ce que c'était en plus une soubrette.
Ce que cela faisait comme travail et tout ça quoi.


Et Jazon il revient quand ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:15

Gypsie


Voilà la question qui tue.
" Et Jazon il revient quand ? "

Soupir, soupir et plein de soupirs intérieurs, et des larmes retenues, et le coeur qui se serre.
Quand ? Comme si quelqu'un pouvait le savoir.
Parti escorter le duc dans cette tournée ducale dont personne n'avait écho, dont personne ne parlait, à se demander s'il avait réussi son défi, si les gens avaient trouvé le duc en taverne.
Bref.

Mais Gypsie ne voulait pas gâcher le plaisir d'Alexandre qui rentrait chez lui.


Une soubrette ? C'est une employée de maison, comme Lucie, et comme tu as dû en avoir chez toi.

Qu'est ce que tu aimes chez elle ?
Qu'elle fasse des bonnes choses à manger ?
Qu'elle soit gentille avec toi ?
Qu'elle s'occupe bien de tes affaires ?
Qu'elle rigole avec toi ?
Qu'elle te laisse tout faire, mais pas tout à fait tout ?
Qu'elle soit polie ?

C'est comme ça qu'on choisit une soubrette,
enfin, avec quelques détails de plus pensa Gypsie.

Jazon ? je ne sais quand il va revenir.


Un sourire à Alexandre tout appliqué à ses courriers, en profitant de cette après midi bien calme au bord du lac où elle aurait bien fait une petite baignade.
Le regard file sur l'eau, comme celui d'Alexandre des minutes avant ; Gypsie le connait si bien ce lac, devine la petite ile au milieu, le coin de pêche de Phaleg, tout petit coin de pêche d'où l'on sort une soixantaine de poissons à la minute, et plus loin, de l'autre côté, dans la petite forêt, la cabane de pêcheurs, où elle a passé tant de nuits avec Jazon... les leçons de natation en nocturne, le dressage de la chienne Lulu.
Barbu et Oya, Assunto, Grimoire, Foulke... Kory et Al...
Son regard va plus loin, de l'autre coté, vers le village, le chemin du Vieil Ecotay et sa maison dont elle vient de faire le deuil, à l'instant même.
A quoi bon espérer y revenir un jour, quand on a pas pu y revenir durant des années, et que la maison tombe en ruine.
Bientôt il ne resterait plus que le four à pain debout, tout le reste se serait écroulé autour.

Enfin elle l'entend, ce merle qui lui fait un concert particulier depuis quelques minutes, magnifique chant d'oiseau dont elle raffole Gypsie, surtout le matin, à l'aube, quand elle est bien au fond de son lit ; si belles vocalises de volatiles heureux...

Elle se retourne, voit un petit garçon occupé à sa correspondance.
Dès qu'il aurait terminé, ils reprendraient la route, direction Thiers, puis la capitale où avant d'arriver à l'hôtel, Gypsie réservait une surprise à Alexandre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:16

Alexandre_serna


Difficile et long moment d'écriture, mêlant l'habilité et le reste.
Il n'est pas toujours évident d'expliquer dans les missives ce que l'on ressent et ce que l'on voudrait expliquer parce que les mots manquaient et que son vocabulaire bien que fourni et sa langue bien pendue, il en connaissait moitié moins que les uns et moitié plus que les autres.
Il avait écouté Gypsie parler de la soubrette et il souriait.
Il savait cependant que cela sera dur à trouver, pas parce que les soubrettes n'étaient pas douées, mais parce qu'à l'hostel il y avait la marque de Lucie.
La patte de l'artiste comme on dit.
Mais il aiderait Gypsie et Jazon comme il aiderait Isabella.
Pauvre Gypsie...
Elle aussi elle ne savait pas, tout comme Maman.
A croire que c'était toujours pareil.


Les Hommes Marigny disparaissent sans cesse.

Alexandre regarda Gypsie en souriant pour en riant.
Enfin... Il n'irait pas jusqu'à parler de malédiction, mais quand même ?


J'espère qu'il te rapportera un cadeau en récompense de toute cette attente.

Et de finir sa lettre.

Citation :
Chère Jazon,

oui moi aussi je sais pas trop comment je suis arrivé à Dié. Mais c'est plus important.
Maintenant je suis au Bourbonnais-Auvergne avec Gypsie, Isabella et Hadrien.
On est en train de manger du pain et du fromage au bord du lac.
On en a vécu des aventures, d'abord il a fallu que Gypsie et Isabella me trouve, puis je leur ai présenté Hadrien et enfin il a fallu faire la route !
On est restés dans la campagne c'était chouette.
Je sais même faire le feu, j'ai appris, enfin tout plein de choses.
On sera très bientôt à Clermont, j'espère que toi aussi.
J'ai écris à Gaby!! et puis voilà !

Ah oui le Taudis de Dié, il est tellement vide on peut rien faire dedans, je crois pas qu'ils aient pensé aux nouveaux arrivants.

Je t'embrasse,
Alexandre.

PS : t'as raté la spécialité du Dauphiné, mais t'inquiète pas, je sais comme faire j'ai la recette !
Ah oui et reviens vite vite vite parce que Gypsie elle va être triste comme Maman sans son époux adoré !

Il plia le parchemin et demanda à Archimède son petit hibou d'aller trouver Jazon quelque part dans le duché.
C'est qu'il ne savait pas très bien où Jazon pouvait se trouver.
Il haussa les épaules, mais il savait que son hibou trouverait à manger pour survivre.
Lorsqu'il termina son affaire, il était tard et le petit groupe reprit la marche, direction Thiers, village du bois !

Mais avant de partir, ils passèrent un peu en taverne, et Alexandre rencontra Martin et quelle rencontre !
Il s'en souviendrait longtemps, ils riaient comme deux bossus de leurs projets et de tout un tas de choses.
Alexandre espérait le revoir un jour.

Et puis le soleil se leva sur Thiers et son village de bois.


Thiers ! Thiers !
Une journée d'arrêt !


Puis se tournant vers le petit groupe, n'étant jamais allé à Thiers, il demanda.

Il y a quoi à voir à Thiers ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:16

Jeannicolas


A l'autre bout du royaume de France, quelque part en Normandie, un convoi exceptionnel traversait la région véhiculant une impressionnante cargaison de pierre. Ce convoi était escorté par des hommes lourdement armés spécialement entraînés pour anéantir toute tentative d'embuscade. Il faut préciser que la marchandise faisait l'objet d'un contrat commercial entre la royauté et le duché du Bourbonnais-Auvergne. Ce genre de transport passait difficilement inaperçu et les brigands ne pouvaient absolument pas passer à côté de ce qui pourrait devenir leur plus belle prise.

Dans le même temps, sur les routes entre le Lyonnais-Dauphiné et le Bourbonnais-Auvergne, un tout autre type de convoi se déplaçait. Très important lui aussi, puisqu'un petit d'homme de 7 ans, nommé Alexandre, en était la cargaison. Même mission, même combat.. la cargaison devait arrivé en entier à destination.

Convié par Gypsie pour participer à ce petit convoi, le moins que l'on puisse dire, c'est que les pensées de Jeannicolas étaient difficilement dans le voyage présent mais plutôt en Normandie où l'un de ses bateaux s'apprêtait à larguer les amarres afin de réceptionner la fameuse cargaison. Cette mission était sans doute la plus importante jamais confiée à la Compagnie de navigation auvergnate. Autant dire qu'il n'était pas question de faillir et que tous les acteurs devaient être sur le pied de guerre. En tant qu'affréteur, Jeannicolas avait la lourde tâche d'organiser la mission.. soit gérer la logistique, désigner le capitaine, établir la feuille de route et initier les démarches pour obtenir l'autorisation d'accostage dans le port de destination, à savoir le port d'Avranches.

Toutefois, pour ne pas perturber ses compagnons de route, JN ne laissa paraître aucune inquiétude dans son chef. Après tout, le jeune Alexandre avait besoin de rire, de parler et de découvrir le monde loin de tous les soucis. Alors, le clermontois profitait des heures en ville pour s'éclipser et tenter d'obtenir des informations sur le position de son bateau par pigeon interposé et ainsi pouvoir en avertir Avranches pour qu'ils se tiennent prêts à accueillir le bateau.

Arrivé à Thiers, JN se décida enfin à entamer la conversation avec le fils prodige. Bien qu'il n'avait jamais été très à l'aise avec les enfants, il s'en sortait finalement toujours pas trop mal.


Bien vu.. Nous sommes effectivement à Thiers.
Très beau village, tu t'en rendras vite compte. Et la mairesse est une crème !

Tu me suis, je vais te faire découvrir leur taudis.. Il est sur plusieurs étages ici, oui oui !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:17

Alexandre_serna


Jeannicolas avait été très silencieux durant le voyage, à tel point qu'au début Alexandre avait pensé que son futur ami était muet.
Il avait commencé à réfléchir et à se demander comment communiquer avec cet ami, il lui aurait fallu inventer la langue des signes ou quelque chose y ressemblant.
Mais en arrivant à Thiers, Alexandre fut soulager, il regarda Jeannicolas en souriant.
Il admirait le navigateur, il admirait l'érudit.
Il devait savoir tellement de choses, il devait comprendre tellement de choses de la vie.
Et il ne devait pas demander "pourquoi", pas comme lui, lui petit Alexandre qui ne connaissait rien à la vie.
Petit Alexandre qui découvrait le monde.
Petit mais bientôt : Alexandre le Grand.
Cependant, il se gratta le front, la mairesse était une crème ?
Cela voulait dire quoi ? Que c'était vraiment un pot de crème assis sur une chaise de maire ?
Mais Alexandre n'était pas si stupéfait que cela : Montbrison avait une maire à peine plus vieille que lui et surtout Princesse, alors Thiers pouvait bien avoir une crème.


Pourquoi on dit que c'est une crème ? C't'un pot de crème assis sur un siège ?

Et deux yeux qui telles des billes fixèrent Jeannicolas.

Ah oui je te suis !

Et Alexandre fier, suivit Jeannicolas pour aller visiter le Taudis à plusieurs étages !

Dis ?
Ca fait quoi de conduire un bateau ?
Et comment tu vois le chemin ?
Y a pas de route sur l'eau ?


La machine à questions était lancée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:18

Jazon


La veille à Aurillac

Le frottement métallique d'un fer sur le pavé. Geste d'impatience d'une monture grattant le sol.
En un dixième de seconde, Jazon ressentit un changement dans le comportement du cheval qu'il sanglait.
L'animal, oreilles plaquées, tourna rapidement la tête vers l'homme en tentant de le pincer.

HEEEEEEEE !
Et les naseaux de l'animal rencontrèrent le plat de la main du cavalier. Il venait de se prendre une bonne claque sur le nez.

Jazon le connaissait bien maintenant comme tous les chevaux du groupe. Avec Shasha, ils s'en occupaient depuis plus d'un mois quotidiennement.
Il n'était pas méchant mais l'excitation du départ imminent et le fait de le sangler le rendait... comment dire.... Ronchon ?

Il rabattit le quartier et l'étrier et s'approcha de la tête du cheval, lui montrant par une caresse sur le chanfrein qu'il ne lui en voulait pas.

Alors qu'il passait au cheval suivant, son attention fut attiré par un hululement qui venait du ramage d'un chêne tout proche.


*Tiens ! Un hibou * se dit il.
Pas vraiment étonnant, la nuit arrivait et les journées étaient encore chaudes. Temps idéal pour la chasse aux souris et mulots.

Jazon entreprit le pansage de l'animal puis il s'occupa de ses pieds. Mais les hululements étaient incessants.
Intrigué, Duchesne qui curait un sabot posa le pied du cheval au sol et se redressa.
Il regarda longuement vers le chêne.


Mais où es tu, dis moi ...?
En se dirigeant doucement vers l'arbre, instinctivement, il se mit à "ronronner". Il y avait si longtemps qu'il n'avait pas fait cela. C'était à l'époque où il vivait à Murat, une époque si belle, si riche en amitié, en aventures de toutes sortes, ces premiers pas en Auvergne, entouré d'amis comme Battopher, Death, Guiguilee, Caravi, Woody, redbull, Paulhaguetois, Garcimore, Féeléone.... et tant d'autres si chers à son coeur.
Lors d'un de ses tous premiers voyages, il avait trouvé dans des buissons une chouette avec une aile cassée. Il l'avait recueillie et soignée dans une grange.
Peu à peu, ils s'étaient apprivoisés mutuellement, ce ronronnement étant le lien qu'ils avaient trouvé tout deux pour communiquer.


* Petite...*
C'était le nom qu'ils avaient donné, Woody et lui, à la chouette blessée. Woody était sa voisine mais surtout elle avait été plus qu'une amie pour lui et avait partagé tant d'aventures.

Enfilant son gant qu'il portait à sa ceinture, il se retrouva sous les ramures de l'arbre imposant. Il accentua son "ronronnement" quand soudain un bruit d'ailes dans les arbres attira son regard.
Il le vit enfin. Un petit hibou qui le fixait.
Tendant son bras, il lui indiqua son poing et un instant après, le volatile se retrouva posé dessus.


Alors mon beau... Qui es tu donc ? Et d'où viens tu ?

Jazon remarqua très vite un tube attaché à l'une des pattes. C'était donc un messager.
Il déposa le hibou sur un petit muret de pierre et entreprit de récupérer le message glissé à l'intérieur.

Il en prit connaissance alors que le hibou s'était tu et observait les environs en tournant sa tête de tous cotés.
Sourire aux lèvres, il dévora la lettre du petit cousin Alexandre.
Tout le monde allait bien. Gypsie et Jn avait enfin récupéré le jeune garçon et ils étaient au BA. Pas encore à Clermont au moment ou il avait écrit mais très certainement à cette heure.
Et puis il parlait d'un certain Hadrien. Il en saurait plus à son retour.

Revenir oui !
Lundi, il serait de retour à Clermont. Dernière ville de la tournée ducale. Et Jazon se doutait que l'accueil serait à la hauteur de ce qu'était devenue la capitale du BA.

Il reprit le hibou et le déposa sur une barrière lui attachant une patte à la barrière avec un lien en cuir.

Tu vas attendre gentiment que je finisse de m'occuper des chevaux et le temps que je rédige une réponse.
Petite caresse sur la tête et gratouille entre les deux ailes. "Petite" adorait cela...

Les chevaux sellés et prêts à partir, Jazon sortit d'une des sacoches un écritoire et un parchemin. Il se mit à écrire...


Citation :
Bonjour Alexandre

Ton hibou m'a trouvé. Il est magnifique et me fait penser à "Petite", une chouette que j'ai eu dans le passé.

Nous devrions, si tout se passe bien, être à Clermont dans deux jours.
J'ai hâte de te revoir mon grand. Ainsi que Gypsie, Isabella, Jn et tous les amis clermontois.
Préviens les tous de notre arrivée imminente.

Si tu pouvais me rendre un service, dis à Gypsie et ma fille combien je les aime et fait leur un gros bisou de ma part à toutes deux.

A très bientôt.

Ton cousin, Jazon

P.S. : J'ai hâte de gouter à ta recette.

Le parchemin fut prestement enroulé et glissé dans le tube de bois attaché à la patte du hibou. Jazon le détacha et le reprit sur son poing ganté de cuir.
Il leva son bras.


Allez mon beau ! Il te faut repartir vers ton maitre.
Bon vol !


Et faisant un geste de bas en haut avec le bras, il aida l'oiseau à s'envoler.

Mais des voix se firent entendre.
Le duc approchait avec ses "escortes girls".
Le départ était imminent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Mer 29 Oct - 12:18

Alexandre_serna

Le garnement discutait avec JeanNicolas, ils parlèrent de tout un tas de sujet, allant de la navigation aux murailles de Thiers à l'architecture des bâtiments.
Alexandre avait toujours été de nature fort curieuse, et à chaque fois, il avait des questions, encore et toujours des questions.
Il ne s'arrêtait jamais, bien trop bavard et sans doute épuisant pour son entourage.
Il allait arriver à Clermont, emménagé à Clermont alors que ses parents avaient toujours la maison au bord du lac.
Ils auraient pu faire comme sa soeur avoir une maison à Montbrison, mais il avait fait le choix de Clermont, parce que cela faisait des années que sa mère avait quitté Montbrison.
Des années que son père se trouvait dans un monastère à Clermont.
Enfin des années, des mois plutôt.
Et puis il serait auprès des siens, des cousins Marigny et Serna.
Leurs pas les guidèrent bien évidemment à une taverne où un coursier attendait Alexandre.
Il secoua la tête et récupéra le pli.
Cela venait de Jazon, le gamin en était si fier et heureux, le message fut transmis.
Cependant, il oublia totalement de mentionner l'arrivée du convoi dans les deux jours...

La route de nuit fut rapide, simple et sans problème, ils arrivèrent au petit matin à Clermont.
Alexandre alla vite voir le cadastre pour y placer sa maison, il croisa aussi sa mère, sortie uniquement du monastère pour lui donner de quoi acheter un champ.
700 écus était une somme assez incroyable.
Le champ fut acheter, des vaches.
Alexandre installa Hadrien dans sa petite maison rue de la Boulasse et il commença à s'intégrer à Clermont.

Ainsi commençait la vie d'Alexandre à Clermont.
Cette aventure est pour l'heure terminée, mais beaucoup d'autres suivront...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...    Aujourd'hui à 23:43

Revenir en haut Aller en bas
 
1.9 [Septembre] Fils de... Et culotté...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 24 Septembre 2010
» BAN list Septembre 2010
» Orléans, foire au "geek" septembre 2010
» Soirée du Vendredi 10 Septembre 2010
» Boite Icecrown VO le 17 septembre !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1462-
Sauter vers: