AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mer 29 Oct - 12:41

Sybille.




J'étais partie toute seule comme une grande sur les routes de ce duché. Mon duché que les soeurs disaient. Elles disaient que j'y étais née et que j'allais y vivre quand elles m'auraient trouvé une famille. Mais moi, je ne voulais pas de famille. Je ne voulais pas devenir l'esclave d'une famille. Elles étaient marrantes les soeurs à savoir mieux que moi ce que je voulais faire de ma vie. Moi je voulais simplement vivre avec mes poupées et mes chiffons. Vivre comme une princesse d'abord avec des vêtements de princesse, des belles robes. Surtout que j'avais un prénom de princesse, les soeurs disent que je m'appelle Marie-Sybille, mais moi j'ai décidé que ça serait Sybille et juste Sybille. Ou alors Marie, mais ça c'était pour embêter le monde.

Je me promenais dans les rues de la capitale, bein oui, le couvent se trouvait dans la capitale et à 6 ans et demi, il est difficile d'aller bien loin quand on n'a pas le moindre argent. Alors je me promenais, je visitais, j’espérais trouver d'autres enfants par ici, je m'ennuyais moi chez les soeurs. Elles me disaient toujours, va apprendre à faire la cuisine, va apprendre à laver le linge au lavoir, va apprendre à faire de la couture. Mes pauvres doigts en étaient tout meurtris.

Alors que je marchais droit devant moi, je finissais par arriver dans une clairière et là, je me trouvais face à un arbre, un grand arbre, mais il n'avait plus de tête, c'était comme si la foudre lui était tombée dessus, comme si un géant lui était tombé dessus et lui avait coupé la tête. Cet arbre moi, je l'aimais bien, je comptais l'adopter.


Moi Sybille, 6 ans et demi ; baptise cet arbre "L'Arbre de Pan" et c'est interdit aux adultes ! Seuls les enfants peuvent venir !

Voilà je m'étais écriée devant l'arbre, j'étais fière de moi, fière de ma découverte et de mon avancée. Je vivrai ici maintenant ou plutôt je viendrai ici beaucoup plus souvent, je m'échapperais de ce couvent chaque jour. Il fallait que j'en informe les autres enfants avec une petite affiche, ainsi tous les enfants du duché pourraient venir ici et maudire les adultes qui leurs faisaient tout un tas de misère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mer 29 Oct - 12:42

Sybille.




Voilà, après quelques jours passer à me promener dans Clermont et surtout à m'enfuir le plus possible de ce maudit couvent, j'avais rencontré un garçon et pas des moindres, un garçon qui n'avait dit que ses parents étaient enfermés dans un monastère, c'était fort peu commun. Moi j'en voulais aux Soeurs et lui sans doute aux moines, je ne lui avais guère demandé, mais comme je le traînais pas la manche depuis le monastère où nous nous étions rencontrés, je pouvais lui poser la question.

Dis ? Toi aussi tu les aimes pas les moines ?

Il n'y avait plus besoin de courir et de toute façon de parler en courant ne m'était pas facile, j'en avais le souffle coupé, il fallait que je m'arrête pour reprendre ma respiration, je lui lâchais le bras et me plia en deux, posant mes mains sur mes cuisses et soufflant vraiment très fort. Mes jupons me gênaient terriblement, j'aimerai porter des braies, mais les Soeurs refusent !

Dis moi ? Les filles ça a le droit de mettre des braies ! Et puis de jouer à l'épée ?

Il est vrai que je voulais être une princesse avec des belles robes, mais je voulais aussi être une princesse qui savait se défendre ! C'était important pour moi, des fois qu'un dragon surgisse de je ne savais pas trop où.

T'as quel âge ? Moi j'ai 6 ans et demi !

Et voilà, nous arrivions à mon arbre, à l'arbre de Pan, Pan en hommage à ce garçon des contes d'enfant qui refusais de grandir. J'étais un peu comme lui, je ne voulais pas grandir, je voulais rester une petite fille. Je finis par partir de nouveau en courant et je m'élançais dans une belle galipette, p'tre qu'il avait vu mes dessous, mais j'm'en fichais avec les jupons, sans doute que non.

Tu viens ! C'est lui là !

Et je tendis le bras en direction de cet arbre sans tête avec un trou, on pouvait rentrer dedans, il y aurait juste besoin de trouver de quoi faire une porte, mais avec un garçon, je saurai trouver.

Il manque la porte ! Dis-je en me faufilant à l'intérieur de l'arbre, il y avait de la terre au sol, mais je m'installais comme même dedans, c'était juste de la terre après tout. Le jeu pouvait commencer.

Alexandre, tu sais faire des blagues ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mer 29 Oct - 12:43

Alexandre_serna


Se faire traîner par une fille, la honte j'vous jure !
Mais bon, elle avait l'air d'être super marrante quand même, si il pouvait l'embaucher dans sa future armée de frondeur du duché.
La fronde, petit instrument maléfique permettant de jeter des boulettes de pain sur les adultes en taverne, quand ce n'était pas dessiner sur leurs visages avec du charbon.
Soudain, elle posa une question qui ne laissa guère Alexandre de marbre.


Oué, je les déteste, je veux me venger d'eux.
Tu m'aiderais ?


Comme elle venait de dire "toi aussi", il en conclut qu'elle ne devait pas apprécier les Soeurs, profitant de la reprise de souffle il la regarda avec un sourire plein de malice, ils allaient sans doute pouvoir faire une alliance.

Tu m'aides contre les moines et je t'aide contre les soeurs ?
Deal?*


Il espérait une réponse positive, mais tout abord, elle continuait dans son bavardage de femelle, digne des plus grandes pipelettes du duché.

Bien sur que t'as le droit.
J'peux même t'apprendre l'épée.
Maestro me l'a appris.
Tu veux ?


Et puis la question de l'âge se posa, elle était plus jeune, il pourrait donc être le chef de part son âge.

7 ans et demi.
J'suis plus vieux !
C'est moi l'chef !


Il finit par arriver devant un arbre sans tête et avec le tronc fendu, il ne l'avait jamais remarqué à Clermont.
Peut-être aurait-il du bien avant le trouver, mais il avait déjà eu fort à faire ailleurs.


Je peux demander à Jazon de faire une porte en bois ou à Gypsie de me donner du tissus.

Il finit par se glisser à son tour dans le tronc, il était assez grand pour accueillir encore deux ou trois enfants.
Et puis peut-être qu'ils pourraient ensemble construire un fort de fortune en bois.


Bien sur !
J'ai de la poudre à faire vomir et du poils à gratter.
Tu connais ?



*marché conclu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mer 29 Oct - 12:43

Sybille.




J'attendais qu'il entre dans la cabane de fortune afin de pouvoir trouver des plans pour contrer les soeurs et les moines. "Venger", c'était le mot qu'il avait employé et rien que pour cela, j'étais d'accord avec lui, mais comment se venger ? J'avais déjà essayé les vers de terre dans la soupe, la terre dans la confiture ou encore de lacer durant le repas les lacets des chausses des soeurs, mais je m'étais fait attraper malheureusement. Je pensais tout avoir essayé mais peut-être qu'il avait d'autres idées. Alors c'est naturellement que j'acceptais sa demande.

Oui ! J'accepte de t'aider ! Il faut vraiment se venger de ses affreux.

J'avais une fois de plus mis plus de force dans le mot venger de façon à ce qu'il puisse voir ma détermination malgré mes six ans et demi. D'ailleurs, il avait prononcé un autre mot, mais cela semblait bien comme mot, aussi décidais-je de le répéter même si je ne le comprenais pas. Mais jamais je ne lui avouerai que je ne le comprenais pas ce mot. Je préfère plutôt mourir que d'avouer mes faiblesses à un garçon. J'ai tout de même des principes.

Deal!

D'ailleurs, je fus aussitôt rassurée, j'allais pouvoir mettre des braies, sauf que je n'en possédais pas, il me faudrait m'en procurer et les cacher dans un endroit, et l'Arbre de Pan semblait être l'endroit parfait pour cela. Il faudrait que je lui demande.

Oui !!

J'étais prête à lui sauter dans les bras pour le remercier de sa proposition, mais là encore j'avais mes principes, je ne voulais pas qu'il me prenne trop pour une fille... Bien qu'être une princesse ne me gênerait pas, mais pas une princesse trop princesse, une princesse qui sait se battre évidemment.

Mais je n'ai pas de braies... Et si j'en achète, jamais je ne pourrai rentrer au couvent avec ! Il me faudrait un endroit pour les cacher, une idée ?

J'espère qu'il aurait la solution, après tout si il voulait être le chef, il allait devoir régler les problèmes qui pourraient nous arriver et là était le premier problème que je rencontrais. aussi pour marquer mon appuie, je lui proposais une chose.

Tu es le chef, alors tu dois trouver une solution à mon problème, sinon je fais la révolte et je prends la place de chef.

Voilà, au moins c'était clair, je ne voulais pas me laisser faire. Je préférai qu'il prenne en compte mon avis également, alors j'espérais qu'il accepterait, sinon j'allais devoir trouver un autre copain. Mais déjà il avait enchaîné sur une porte, cependant, aucun adulte ne devait venir ici, cela faisait partie des règles d'or non écrites, mais qui coulaient de source.

Tu peux demander, mais ils ne doivent pas venir ici, ou alors, ils subiront le courroux des enfants, c'est à leurs risques et périls.

Voilà, c'était dit, les adultes étaient interdits, mais si ils venaient, ils seraient châtiés d'une façon amusante pour nous les enfants, peut-être pas pour eux, d'ailleurs Alexandre avait déjà quelques propositions.

Qu'est-ce que ça ? Je ne connais pas la poudre à vomir et ni les poils pour gratter. Raconte-moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mer 29 Oct - 12:44

Alexandre_serna


Alexandre écoutait Sybille avec un grand intérêt, le deal était scellé et il ne pourrait pas être dissout, enfin pour lui.
Il sourit et secoua la tête, elle le mettait déjà au défit, mais vraiment pour qui le prenait-elle ?
Pour un moins que rien !
Vraiment, il allait avoir la solution, manquerait plus que Sybille, la fille se révolte contre lui son Althiesse, pas envisageable du tout.
Mais vraiment pas !


Dans une malle dans mon étable voyons !

Cela coulait de source pour lui, voyons, rien de bien compliqué dans cette affaire.
Mais bon, c'était une fille, parfois les filles ça ne pensait pas toujours pratique, il n'y avait qu'à voir le contenu de leurs besaces, un vrai capharnaüm.


Donc, pour des braies, on va aller voir les tisserands !
Et pour la malle les charpentiers.
C'est bon ?
Je suis toujours le chef ?


Aurait-elle la volonté de le renverser ?
Peut-être que oui, mais peut-être que non ?
Il fallait cependant toujours rester sur ses gardes afin d'éviter de se faire avoir comme ça...
D'ailleurs, elle avait son caractère.


Le courroux des enfants !
Et c'est quoi ça le courroux des enfants pour toi ?


En plus, il fallait tout lui apprendre, Alexandre la regarda avec un petit sourire.
Il allait lui expliquer tout cela.

Alors !
La poudre à vomir, c'est une poudre qui quand tu la manges ou la bois te donne envie de vomir.
Je crois que les médecins l'utilisent pour nettoyer les estomacs quand les malades ils ont des humeurs, des trucs comme ça, j'connais pas encore bien.
Et le poils à gratter, ce sont des petites herbes qui ressemblent à des poils et quand tu les mets dans le dos des gens ça les gratte.

Alexandre se tourna vers Sybille, souriant.
Elle voulait aussi apprendre à se battre, il faudrait qu'il récupère des épées en bois, mais ça, il ne se faisait pas de soucis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mar 13 Jan - 11:57

Sybille.



J'écoutais ce garçon, ce chef comme il s'était autoproclamé, j'attendais de voir si il trouvait une solution au problème que je venais de lui énoncer. Je ne dus pas attendre trop longtemps d'ailleurs, il avait une réponse qui pour lui coulait de source, mais pour moi ? Pour moi c'était déjà plus compliqué, j'ignorais que l'on pouvait mettre des choses dans une étables, ma vie se résumant uniquement au couvent, j'ignorai terriblement de choses de la vie réelle, en dehors de ce couvent.

D'accord ! Quant à savoir si tu es toujours le chef, je verrai à l'usage. Mais je ne m'interdis pas de faire la révolte !

Au moins cela était clair, j'avais beau être une fille, je ne me laisserai pas faire et si je devais, je ferai la révolte contre Alexandre afin de devenir le chef. Le chef de quoi d'ailleurs. Il allait falloir que je réfléchisse à un nom puisque c'était moi qui avais trouvé l'endroit, c'était à moi que je revenais de choisir le nom de notre petite assemblée. Petite oui, car pour le moment nous n'étions que deux, mais peut-être qu'à l'avenir, nous serions beaucoup plus nombreux dans cette confrérie d'enfant.

Oh ! Cela est fort simple mon cher Alexandre, quiconque n'est pas un enfant osera s'aventurer ici, sera châtié. Il y a plusieurs châtiments. On peut les taper avec des épées de bois ou encore les attaquer avec des frondes et des glands ou encore... Le pire du pire mon cher.

Et j'appuyais à nouveau parfaitement bien sur le mot "pire" de façon à ce qu'il comprenne bien cette histoire de courroux, je me méfiais des garçons parce que des fois, ils faisaient semblant d'écouter et disaient juste "oui oui" pour nous faire plaisir.

Le pire... Le supplice de la sève d'arbre et des plumes. Tu vois tu attaches l'adulte dans un endroit et tu le badigeonnes de sève avant de lui mettre des plumes que nous aurons ramassé. Nous devons faire du stock en cas d'attaque, comprends-tu ?

J'espère que mes idées de courroux lui plairaient, après tout, elles pouvaient évoluer les idées, tant que nous étions d'accord, tout irait bien. D'ailleurs il m'expliqua la poudre à vomir et le poils à gratter, aussi, une première idée me vint.

J'parie que t'es même pas cap' de mettre de la poudre à vomir dans le verre d'un grand !

Je lançais ainsi mon premier défis. Mais le temps passait, il me fallait rentrer, sinon les soeurs allaient me punir. Je me relevais, remettais en place ma tenue et le regardais.

Je dois rentrer au couvent. Mais demain si tu veux bien, je voudrais que tu m'apprennes à me battre.

Je m'apprêtais à partir, ravie d'avoir un nouvel ami. Je le saluais bien bas, pas trop quand même et une fois l'accord et la promesse du combat d'épée le lendemain, je m’éclipsais en courant pour rejoindre le couvent le plus vite possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mar 13 Jan - 11:58

Alexandre_serna

Alexandre secoua la tête, bien une réponse de fille ça "je verrai à l'usage".
Genre Alexandre était un objet ?
Il lui aurait bien tiré la langue pour le coup, mais il ne tenait pas à subir le fameux courroux de la damoiselle de six printemps et demi.
Quelle idée et quelle alliance improbable avec une fille.
Il écouta et surtout entendit les diverses propositions de Sybille et autant dire qu'elle avait beau être une fille, elle avait de la ressource.
Il se contenta d'opiner du chef en guise d’acquiescement et de satisfaction.
La sève et les plumes, il n'y avait guère pensé, ainsi il faudrait plumer les oiseaux ?
Alexandre pensait plutôt à visiter les poulaillers, ainsi il pourrait récupérer les plumages des volailles élevées, mais également se fournir auprès des chasseurs.
Très riche idée.
Et puis elle lui lance un défis et pas des moindres.

Cap !
Et d'accord pour l'épée !
Rendez-vous demain ici quand l'Eglise de Clermont sonnera les deux coups de l'après-midi !


Et il la regarda partir, se demandant si elle finirait par tomber à force de partir telle une fusée.
Il rentra lui aussi à l'hostel, n'ayant qu'une hâte, être à la journée du lendemain.
Il aurait bien invité Isabella, mais elle n'aimait pas se battre, il l'inviterait quand ils feraient une autre activité, cela lui ferait sans doute très plaisir à Isabella.
Il en parlerait à Sybille d'Isabella.

Le lendemain, après ses vaches, la cabane de la météo et surtout la Prévôté, Alexandre prit la direction de l'arbre de pan.
Il avait dans son petit chariot, habituellement dédié à livrer le lait dans Clermont, deux épées de bois, une venant de son frère aîné Timothée et la seconde offerte par Jazon avec ses initiales, mais également deux boucliers, celui offert par Cerise et l'autre il ne savait plus par qui.
Sans doute un de ses frères ou même sa soeur.
Il attendit Sybille, attrapant son épée de la main gauche et l'agitant dans l'air.
Il répétait les gestes et les jeux de jambe que Germain lui avait enseigné durant ses jeunes années.
Après, il irait à l'hostel et demanderait à Sybille si elle voulait venir, il voulait présenter sa nouvelle amie à sa famille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mar 13 Jan - 11:58

Sybille.



Je m'étais préparée très rapidement, j'étais heureuse d'aller retrouver Alexandre pour apprendre à être une princesse guerrière. J'avais comme à mon habitude fait toutes mes tâches très rapidement, j'avais même trouvé quelques écus pour m'acheter des braies et un chemisier. Avant de rejoindre Alexandre je me dirigeais vers le marché de Clermont afin d'acheter ce dont j'avais besoin, c'était de seconde main, mais cela suffirait amplement pour mon affaire et surtout le tâcher en me battant à l'épée.

L'Eglise venait tout juste de sonner les deux coups de l'après-midi et moi je m'approchais du terrain de jeu. J'étais toute proche d'Alexandre et je m'apprêtais à lui dire une bien belle phrase afin de lui clouer le bec si jamais il se plaignait de mon retard inexistant.


Une fille n’est jamais en retard, ni en avance d’ailleurs Alexandre. Elle arrive précisément à l’heure prévue. * Bonjour Alexandre ! Tu vas bien ?

Et voilà, mouché Alexandre. Je lui montrais mes nouveaux vêtements, il me fallait me changer, aussi, je le regardais.

Tourne-toi ! Et reste le dos tourné ! Me regarde pas !

Je le poussais pour qu'il se retourne et attendis un petit moment avant de me changer. Je retirais ma chemise, face à son dos, ainsi je pouvais le surveiller.

Bouge pas ! Sinon je te pince !

Je le menaçais pour être certaine qu'il resterait de dos, il n'y avait rien à cacher, je n'avais ni poitrine, ni poils. Mais autant l'habituer tout de suite. Je finis très rapidement d'enfiler mes braies avant de l'autoriser à se retourner.

C'est bon ! Tu peux te retourner.

Je pliais ma robe en boule et la jetais plus loin, j'observais les épées et les boucliers. Mais avant de commencer le duel, je voulais lui faire part de l'idée que j'avais eu pour le nom.

Je pense qu'on pourrait s'appeler les Mousquetaires de Pan ! On pourrait faire un ordre, comme tu veux être le chef, alors tu seras le Grand-Maître et moi le Capitaine puisque j'ai eu cette idée. Tu en penses quoi ?

J'attendais son avis tout en enfilant mes chausses. J'espérais qu'il accepterait, mais il fallait voir. Parfois les garçons trouvaient les idées de filles totalement nulles.

*Un magicien n’est jamais en retard, ni en avance d’ailleurs Frodon Sacquet. Il arrive précisément à l’heure prévue. ~ Gandalf à Frodo Sacquet

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mar 13 Jan - 11:59

Alexandre_serna

Alexandre attendait la damoiselle, elle se faisait désirer, mais alors qu'il entendait les cloches au loin, elle apparaissait elle aussi.
Même pas le temps d'en placer une qu'elle le mouchait.
Vraiment Alexandre la regarda et se contenta de lui tirer la langue tout en agitant son épée.


Bonjour Sybille !
Je vais très bien et toi ?
Profite, tu vas avoir plein de bleus après !


Et de rire doucement en la voyant.
Quelle idée pour une fille que de se battre, enfin, Alexandre pensa à sa mère et se dit qu'il ne valait mieux pas dire cela à Korydwen.
Et voilà qu'elle le commande, il se tourne, mais essaye quand même de tourner la tête pour voir les dessous de Sybille.
De quoi l'embêter, mais elle l'observe et puis la menace de se faire pincer par une fille avec des ongles l'horrifie au plus haut point.
Au bout de plusieurs longues, très longues minutes, il put se retourner.


T'as fait le ravalement de la façade ?
T'es belle comme une charrette toute neuve !


Il taquinait parce qu'il l'aimait bien.
Il allait lui tendre une épée en bois, mais elle parlait encore.
Bavarde comme une fille, bein oui c'est une fille !
Rhhooooo Alexandre ! Goujat !


Hum ?
Les Mousquetaires de Pan ?


Alexandre réfléchit un instant se frottant le menton.
Le nom lui plaisait beaucoup et d'autant plus quand elle le nomma Grand-Maître.
Voilà qui lui plaisait.

J'accepte !
L'ordre des Mousquetaires de Pan !


Et Alexandre de lui tendre une épée.
Il la lui glissa dans la main et poussa doucement Sybille pour qu'elle se mette tel un pharaon de l'Egypte.
C'était dessiné dans les parchemins rapportés d'Alexandrie.

Voilà tu te mets comme ça et tu avances avec des pas chassés.

Alexandre lui montra le principe du pas chassé, tenant son épée droit devant lui.

Tu avances et tu recules comme ça.

Il marqua un temps d'arrêt avant de reprendre.

Alors d’abord, très important.
Il faut saluer, tu inclines un peu la tête et ensuite tu te mets en garde.
Tu pointes ton épée devant et avec ta main libre tu essayes de la mettre de façon à ne pas gêner ta main à épée.


Il la laissa prendre position et enregistrer ce qu'il venait de dire.

Et je vais attaquer.
Il va falloir te défendre.
Tu ne dois pas agiter l'épée n'importe comment.
Tu dois te servir de tes cinq sens, penser à ce que tu fais et surtout te concentrer sur tous les gestes de ton adversaire.

D'accord ?


Alexandre commença à attaquer, il allait voir comment Sybille se débrouillait.
Si elle voulait être le capitaine, il allait falloir qu'elle sache se battre pour l'apprendre aux autres.
Elle devrait aussi connaître toutes les techniques d'attaque et de défense des militaires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mar 13 Jan - 11:59

Sybille.



Je l'écoutais et le regardais, il aimait bien taquiner, ça je l'avais vu avec le temps, il est vrai que nous ne nous connaissions que depuis trois ou quatre jours, je ne savais plus très bien dire, mais je l'appréciais grandement, il était comme un frère que je n'avais jamais eu, il me permettait de m'évader de cet univers de femme dans lequel je vivais depuis toujours. Alors je me contentais de lui sourire ou de lui faire des grimaces quand il me taquinait.

Je vais bien ! Et non j'ai pas ravalé ma façade ! Il faudrait déjà que je l'ai mangé une fois mon cher !

Et voilà je lui tirais à nouveau la langue pour bien lui faire comprendre que jamais je ne me laisserai faire. Et pour mon plus grand plaisir il acceptait le nom de l'ordre, de notre clan d'enfant, de notre troupe. Il est vrai que notre arbre sans tête commençait à faire pâle figure, peut-être qu'il faudrait construire un fort en bois, il faudrait que je donne cette idée au Grand-Maître, voir ce que lui en pensait de cette idée. Mais je n'ai pas le temps de lui répondre, je me retrouve avec une épée dans la main droite et en position étrange, sur le côté, presque sur une ligne . J'agitais un peu mon épée n'importe comment, ne sachant comment faire, j'essayais de me souvenir des chevaliers et autres mâles que j'avais pu voir de la fenêtre de mon couvent, mais les images étaient tellement flous.

Le pas chassé ! Très bien, je connais.

Je me mis en position du pas chassé et je commençais à me déplacer en pointant l'épée devant moi, j'avançais et je reculais, je recommençais cette exercice de nombreuses fois pour être certaine d'avoir bien compris et saisis, il fallait que cela soit naturel, je ne devais plus penser à mes pieds, c'était comme une danse, je me devais simplement de suivre mon instinct qu'il disait.

D'acc !

Je tenais mon épée, mes yeux fixés sur celle d'Alexandre, je l'observais bouger, je répondais en conséquence, mes pieds avançaient et reculaient dans une danse endiablée, je faisais attention à ne pas me faire de croche-pied, mes oreilles étaient en éveil, elles bougeaient légèrement quand j'entendais un craquement de branche. Je crois que je commençais à saisir l'idée, c'était assez facile et finalement, je tenais de tourner sur moi-même pour surprendre Alexandre et lui assénais un coup d'épée sur l'épée de bois. J'étais fière de moi, mais surtout très épuisée, toute cette concentration.

Alors ? Puis-je être capitaine ?

Je m'inclinais devant lui en riant aux éclats.

Les Soeurs disent que pour opérer les plans de batailles, les Capitaines ont des grandes cartes avec des figurines de bois pour faire les armées. Nous aussi on aura ça ?

Je lui demandais parce que quitte à être capitaine autant avoir des cartes et surtout pouvoir profiter de cela pour jouer de façon très amusante. Il fallait que je me renseigne sur la fonction de capitaine.

Où puis-je apprendre des choses sur l'art d'être un Capitaine ?

Ca c'était une bonne question, j'en étais totalement persuadée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mar 13 Jan - 12:00

Alexandre_serna

Alexandre observait Sybille se battre et autant dire qu'elle avait assez bien enregistré ce qu'il venait de lui dire.
Elle réussit même à le surprendre lorsqu'elle se mit à tourner sur elle-même, voilà chose étrange qu'il n'avait guère vu jusqu'alors dans un combat.
Une seule réponse correspondait à sa question, Alexandre la regarda en souriant et éclata de rire avec elle en la voyant se pencher telle une âme victorieuse.

Oui, tu peux.
Tu es vraiment très douée pour une fille.


Alexandre la regarda avec un large sourire et fit tout de même attention à ce qu'elle ne lui donne pas un coup d'épée sur la tête.
Il y avait beaucoup de choses à régler encore avant que leur ordre ne soit vraiment terminé.
Mais Alexandre comptait déjà recruté Lena et Any, cela serait un très bon point pour les mousquetaires.
Lena et sa rame, elle tapait tout, même les brigands, quant à Any, elle était si gentille et mignonne qu'elle pourrait servir à faire des pièges.
Après il y avait bien sur Emilien le neveu de Maywenn, un autre homme, parce que là, des filles, il y en avait trop.
Et puis, il y avait Isabella aussi, bien qu'elle n'aime pas les épées, elle pourrait faire le médecin dans l'ordre, elle aimait bien les plantes et le jardinage, Alexandre lui proposerait à l'occasion à l'hostel.
Il faudrait qu'il demande à Maywenn une affiche pour recruter.


Alors, il te faut des cartes Sybilles !
Nous irons en recopier à la bibliothèque sur de grands parchemins et nous irons aussi voir Jazon pour qu'il nous fasse les petites figurines de bois pour faire nos plans.

Il réfléchit un instant à ce qu'un capitaine devait savoir.
Il faudrait sans doute aller à la bibliothèque pour se renseigner.

Il doit bien y avoir des mots à utiliser et à apprendre.
Après, je ne sais pas trop.


Vaste question.
Il récupéra son épée et son bouclier, laissant l'autre à Sybille.


Je te donne l'épée et le bouclier.
Tu pourras les cacher dans l'étable avec tes braies.
On range ?
Et on va à la bibliothèque dessiner les cartes ?
Je dois rentrer à l'hostel à sept heure, j'ai encore un petit peu de temps pour aller à la bibliothèque, qu'en penses-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   Mar 13 Jan - 12:01

Sybille.



Comment cela pour une fille ? Ah vraiment ce garçon il était taquin et très impertinent parfois même, je vais lui montrer de quel bois je peux me chauffer. Je mets mes mains sur mes hanches et je le fixe d'un drôle d'air pour qu'il comprenne ! Sacré Alexandre, mais je l'aimais quand même bien, même si des fois il m'embêtait parce que j'étais une fille. Comme si j'étais incapable de faire des choses.

Oui, les cartes ! Et les petits pions.

J'étais heureuse, j'allais pouvoir élaborer des plans en faisant bouger des pions sur des cartes du duché, du royaume ! Quelle fierté pour moi, vraiment, j'avais hâte d'y aller, je trépignais presque. J’acquiesçais en opinant du chef, comme cela qu'ils disent les adultes. J'étais heureuse d'apprendre des choses qui sortaient de mon ordinaire de bonne soeur. Et en plus il m'offrait l'épée et le bouclier, j'en avais des choses à cacher dans l'étable. Je lui aurai presque sauté au coup, mais je ne voulais pas qu'il dise que j'étais une fille trop fille. Il fallait que je devienne un petit peu dur, si je voulais être un bon capitaine.

Alors on va à la bibliothèque, mais d'abord, j'enfile ma robe, des fois que les soeurs rodent.

Et encore une fois, je lui demande de se tourner et là je mange très vite avant de récupérer les affaires en bois et de le suivre à la bibliothèque, il connaissait le chemin et pas moi, je découvrais Clermont et je mettais un peu de temps à tout enregistrer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4.1 [Octobre] L'arbre de Pan   

Revenir en haut Aller en bas
 
4.1 [Octobre] L'arbre de Pan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eur'open Bowl 16 et 17 octobre 2010 Anglet (64)
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» Trucs et astuces : Comment déterminer l'âge d'un arbre ?
» [Nantes] Samedi 16 octobre au Temple du Jeu
» L'homme arbre qui cache la forêt (ou l'inverse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1462-
Sauter vers: