AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:28

Aiguemarine

[ T'(h)iers - D'une Italienne partagée ]


& c'est effectivement à Thiers que la Brune Italienne reçut - déjà (?) - une réponse d'Alexandre.
Hmmm, son Pigeon était'il doppé au malt comme celui d'Eden ?
Ou bien, s'appelait'il Gépéhesse ?

Bref, le pli est décacheté.
Lu une première fois, puis une seconde, au cas où...
Hmmm...
Ca semble avoir fonctionné, mais un truc la chiffonne quand même.
L'Althiesse insiste bien qu'il ne bougera pas de Clermont ! (Presque) trop beau pour être vrai, ça.
Oué, parce que Aiguemarine est mère & qu'à elle, on ne la lui joue pas à l'envers, nanméo.

& tandis que Thael est sûrement en train de négocier avec le Marchand venu tout droit d'Orient - Omar Matouey - en espérant qu'il n'échange pas Pasdnom contre un morceau de viande, Aiguemarine s'applique à répondre au Jeune De La Serna.



Citation :
A toi, Alexandre De La Serna,
De Moi, Aiguemarine Monnaci,

Salut,

Moi aussi, j'ai bien reçue ta missive.
Diantre, comment as tu su que nous nous trouvions à Thiers ?
Ta Mère t'aurait donc refilé son Super Pigeon Gépéhesse ou bien ?
De scel en sinople, je n'ai pas sur moi. En effet, je n'utilise que le scel rouge pour sceller (surprenant, non ?) mes correspondances privées.
Toutefois, lorsque je serai de retour à Carbonnieux, je t'enverrai missive avec empreinte de ceux qui te manquent.
Ca te va ?

Bon, ben, si ta Mère est au courant, considères que je n'ai rien dit.
En revanche, les clous, très très mauvaise idée, ça je maintiens.

A ta question, c'est quoi une Harpie, saches tout d'abord que je suis la seule à pouvoir user de ce terme vis à vis de Sun.
Une vieille & longue histoire d'amourrrrrrrrrr entre nous, vois tu, débutée il y a de longues années, quand elle était jeune & pas encore trop ridée.
Elle a été mon adjointe lorsque je fûs Bourgmestre de Montpensier, mon binôme aussi en tant que Secrétaire Ducale.
A cette époque là, nous nous échangions déjà, régulièrement, de doux noms, puis c'est resté.

& puis, lors de son Mandat de Duchesse, une femme nommée Androlyne s'est permise de la traiter de ce nom.
Alors, comme elle & moi avions un pacte sur ce nom, Sunnypochou a rapidement répliquée - pour une fois - rédigeant Annonce Ducale dénonçant l'abus de cette femme & lui interdisant d'user de ce surnom, précisant bien que j'étais la seule à pouvoir le faire.
A l'époque, je n'habitais déjà plus en BA. Aussi, s'est'elle empressée de me faire parvenir copie de sa magnifique Annonce Ducale. D'ailleurs, si par hasard, un jour, tu remettais la main sur ladite Annonce, je suis preneuse.
Voilà pour l'histoire.

Sinon, d'une manière générale, le mot "harpie" peut signifier, soit :

- Un Monstre de la mythologie grecque à tête de femme et à corps de rapace, soit une femme acariatre. A toi de choisir...

Quant à posséder une épée & un bouclier ne signifie pas que tu saches t'en servir.
Il te faudra trouver un Maitre d'Armes qui t'apprenne les rudiments des Arts de la Guerre.

J'ai bien notée (par 2 fois !) que tu ne désobéiras pas & que tu ne quitteras pas Clermont.
Pour notre part, nous filons dès ce soir vers Montpensier, mais je compte sur ta discrétion, puisque cela reste une surprise. Merci Alexandre.

Sois patient. Ton ami Martin est aussi en chemin.
Il me semble l'avoir aperçu traînant dans une des tavernes de Thiers.

Je t'embrasse,





La Missive fût envoyée par le fameux Pigeon doppé au malt.
& alors qu'elle cherchait sa cape dans son fatras d'affaires & de froufrous, c'est le moment que choisit le "locataire" squattant son ventre pour se manifester...
La Brune dût s'asseoir quelques instants, mais sa solitude fût interrompue par l'arrivée de Thael.

Elle regarda longuement ce dernier & se risqua à une question de la plus haute importance :


"Thael ?
Vous n'avez pas marchandé Pasdnom contre un morceau de viande auprès du Marchand ? Rassurez moi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:29

Alexandre_serna

On nous cache tout, on nous dit rien
Plus on apprend plus on ne sait rien
On nous informe vraiment sur rien

La missive avait été récupéré comme chaque jour, lors du tour chez PIG.
Voilà de quoi occuper le gamin pendant quelques instants, toujours ça de gagner loin des couillonnades.
Mais ce jour-là réservait un paquet de surprise.
Nous étions le jeudi 30 octobre 1462 et un cataclysme était prêt à rugir sur Clermont et a avalé la capitale du si beau duché.
Comment cela le narrateur exagère ? Que nenni ! Que nenni !
Il avait gardé la lettre pour y répondre plus tard, et ce plus tard se trouvait être : plus tard en taverne, QG général du moment de l'Althiesse Royale, ou plutôt de l'Althiesse Comtale.
Un gamin de pratiquement huit ans.
Sept ans et ¾ d'année pour être presque précis sur la situation.
La soirée débuta dans le grand calme absolu, chacun buvait sa petite bière tranquille pépère en taverne !
Mais cela n'allait pas durer, parce que non loin, un duo de Chic & de Choc !
De Choc à Chic il n'y avait qu'une lettre, qu'un pas !
Une fois le duo retrouvé... Là.. Aiguemarine devait souffler de ne pas les avoir eu l'Althiesse et le Castellain en duo.
Et donc de chanson en chanson, sur un rythme pour le moins clair et précis au début, ça c'est parce que les bières n'avait pas encore été consommé, ou alors très peu de bimonade.
Et puis tout s'était enchaîné, par loin de 40 écus claqués en bimonade pour lui et ses amis, le portier lui indiquait très régulièrement qu'il était plein comme une vache.
Enfin, voilà jusqu'ici tout allait fort bien ou pas pour les oreilles des adultes présents : Maywenn, Eryanor, Cerise et... C'était tout en fait.
Le reste de la taverne ?
Une tripoté de gamin, les jumeaux Castel-Vilar ; Martin & Kenny ; la jumelle Anyel aka Nyny ou Any.
Bref, lui était le seul à avoir un jumeau invisible, fantômatique.
Mais... Alors qu'il discutait tranquillement, il ne sait plus trop comment ni pourquoi, la rame fut sortie.
Il n'y avait plus Gypsie, déjà qu'il avait du mettre 3 écus dans le pot des gros mots.
Genre lui en disait des gros mots...
Vraiment c'était se foutre de la tronche de l'Althiesse, lui qui était si gentil si mignon, à l'image du Père.
Revenons au Père, était-ce le fait que Cerise ait dit « mon Althiof » qui déclencha chez le gamin le premier coup de rame ?
Possible, mais son esprit était embrumé il ne pouvait plus se souvenir et compter sur le narrateur pour raconter toutes les bêtises de l'Althiesse, c'était un peu... Risqué d'en perdre en route.
Alexandre avait donc flanqué un coup de rame, certes gentillet sur la tronche du Prévôt.
Rien que cela !
Hé oui, on ne rigole pas avec cela !
Althiof n'étant guère une chose, encore que, si il devait être une propriété il « appartenait » à Maman et aucunement à une tierce personne qui semblait vouloir le voler à sa mère.
Hum et si c'était la coupable ?
Cerise avec le savon dans l'escalier du castel ducal !
Han !!! Avait-elle voulu tuer Maman pour récupérer Papa ?
Hum...
Perplexité de la part du gamin, il allait loin dans son esprit brumeux.
Sauf que... Un CAFTEUR !! Oui oui : UN GROS CAFTEUR  AVAIT CAFTE QUE LUI AVAIT FRAPPE SOIT DISANT LE PREVOT...
Oué... Y a des adultes faut s'en méfier comme de la peste !
Alors que Maywenn le défendait grave !
La seule d'ailleurs !!
Tous les autres l'avaient nommé : le pestiféré ! Nan j'plaisante ! Mais lui s'était auto-proclamé pestiféré de la taverne !
Donc... Le Prévôt désirait maintenant porter plainte contre l'Althiesse !

Nuit du 30 octobre au 31 octobre ; ou l'histoire d'un sac de farine nommé Alexandre.

Bref alors qu'il se débattait grave et qu'il avait surtout été planqué l'arme du crime.
Arme planquée dans aucune des baraques qu'il habitait, elle pouvait chercher la Prévôt, elle ne le trouverait pas !
Dusse-t-elle retourner toutes les terres de Clermont.
Malin comme un singe, il l'avait mérité son trophée. Voilà... Ca c'est placé dans le rôleplay.
Donc alors qu'il décidait qu'il était temps d'aller se reposer, il se retrouva transporter tel un vulgaire sac de farine par le Prévôt.
Prévôt qui l'empêchait presque de faire une bise à Maywenn et de serrer la main du traître Eryanor.
Mais !!
Il pardonnerait parce que sans doute que Eryanor était ébloui par la beauté du Prévôt ; ravalement de façade ; belle comme charrette toute neuve pour reprendre les expressions de son père.
Sauf qu'il n'alla pas dormir dans l'Hostel, il s'endormit dans un tas dans le débarras ne voulant pas que son état d'ébriété plus que bien avancé soit connu des cousins.
Du moins pas tout de suite.
Dure est la vie d'un gamin de 7 ans ¾.
Il avait dormi comme un bienheureux décuvant durant toute la nuit, bon la légère impression d'haleine odeur dit du « rat creuvé » de lendemain de soirée...
Ca c'était tenace, donc machage de feuille de menthe en règle histoire d'atténuer les dégâts.
Alexandre monta ensuite discrètement dans sa chambre et s'aspergea allègrement le visage avec de l'eau claire et fraîche de quoi réveiller les sens et de se brosser les dents avec ce branchage d'arbre au goût affreux.
Puis il entreprit de se laver sommairement espérant ne voir surgir personne.
Puis il s'installa comme si de rien n'était à son petit bureau pour écrire à Aiguemarine, ainsi qu'à Sunburn son mentor es Rame.


Citation :
Ave, Marine, morituri te salutant, *

Parce que je suis un douanier et qu'à la Prévôté on a le topo de tous ceux qui se déplacent en notre beau duché.
Donc je pense que Sunburn a du te voir à un moment ou à un autre. Mais moi je ne lui ai rien dit du tout.
Simple explication, je ne suis pas le fils de mon père pour rien.
Merci pour ta générosité, ma collection en comptera ainsi beaucoup plus.
Si par ailleurs tu connaîtrais des nobles intéressés par ma quête des scels d'or, de gueule e de sinople, n'hésite pas à leurs dire que je serai heureux de converser par la voie épistolaire pour avoir les scels.
T'inquiètes, les clous ne sont pas à l'ordre du jour d'aujourd'hui.

Hum !
Je préfère le personnage mythologique, je vais faire des recherches dessus et voir si je ne trouve pas ton annonce ducale.
Si je la retrouve, je la ferai encadrer et te l'enverrai directement à Carbonnieux ainsi tu pourras l'afficher dans ton cabinet de travail.

Concernant ma « promesse » de ne pas bouger, je vais au jour de aujourd'hui et pas de demain te confirmer par la troisième fois que je ne compte pas bouger.
Martin est arrivé ce matin et reste plusieurs jours alors je ne vais pas me dérober.
D'autant plus que...
J'ai quelques ennuis pour le moment et te sachant proche, très proche de Maman peut-être sauras-tu m'aider.
Bon voilà, hier soir en taverne, j'ai été moi le Grand Alexandre ou plutôt : Alexandre dict le Grand pas par la taille mais par le cœur prit en bouquet mystère.
Je crois que ça se dit comme cela !
Oui, j'ai « osé » frappé le Prévôt du BA avec ma rame.
Donc... Maintenant j'ai une plainte aux fesses, enfin presque, j'attends qu'elle fasse le dossier et que j'ai la convocation.
Voudrais-tu, si jamais il fallait, me faire une lettre disant que : Papa est uniquement à Maman.
Je crains que le Prévôt ne veuille voler mon père à ma mère.
En taverne, elle m'a dit « mon Althiof » alors j'ai dit que non, elle a dit si, du coup globalement elle a mangé le coin de ma rame mais doucement...
Avec des témoins, oué ça c'est pas malin, mais bon...
J'ai pensé à Maman et à la souffrance de Maman loin de Papa, alors là comme elle est heureuse de le retrouver, j'veux pas que quelqu'un lui vole...
Ah oui et tu connais des avocats ?
Au cas où j'en ai besoin d'un...
J'ai de quoi gracieusement payer l'avocat, le juge et le procureur, mais comme le procureur c'est l'ami de Cerise Comtesse du Fruit... Comment dire...

Voilà,
Je t'embrasse.
Ave atque vale **
Alexandre de la Serna, gentleman tapeur.
PS : j'ai aussi écris à mon amie Sun.

Alexandre posa le pli sur le côté et se concentra sur celui pour Sun.

Citation :
Ave, Sun, morituri te salutant, *

J'espère que tu vas bien et que Marine ne t'embête pas de trop.
Parait qu'elle aime bien, m'enfin.
Donc je t'écris pour te faire part d'une excellente nouvelle : j'ai utilisé la rame comme une grande personne.
La victime n'est autre que le Prévôt du duché.
Pourquoi ?
Oh parce qu'elle dit « mon Althiof », alors elle a mérité.
Je la soupçonne de vouloir voler mon père à ma mère, donc je protège ma pauvre mère.
Enfin, maintenant elle veut me mettre en procès.
Comment puis-je acheter ton mari de juge ?
Et connais-tu un bon avocat que je puisse engager ?
Sinon, la rame est une arme redoutable, même si j'ai pas tapé fort la dame.
Mais vraiment, elle a cherché...
Parait que c'est pas bien de s'énerver, qu'il faut faire trois fois le tour du champ pour se défouler.
Enfin l'arme du crime est bien cachée, jamais elle ne la trouvera et puis on peut porter la plainte contre une personne qui vous fait subir le truc du sac de farine ?
Nan parce qu'elle m'a promené à la sortie de la taverne et jusqu'à l'Hostel de Gypsie & Jazon comme un vulgaire sac de la farine.
Je suis un véritable bouquet mystère.

Voilà,
Je t'embrasse,
Alexandre de la Serna, gentleman tapeur.

Et d'aller au PIG pour expédier tout ceci, vers qui de droit.
Il attendrait les réponses et sa convocation au tribunal pour atteinte et nuisance au Prévôt.


* Salut Marine, ceux qui vont mourir te salue
** Salut et bon voyage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:29

Jazon

Missive était arrivée à l'hostel de Marigny, apportée par un messager venant du PIG.

C'est Antoine, le jeune garde qui lui apporta dans son bureau. Jazon se leva de sa table de travail et prit le pli.

Merci Antoine !
Examinant le scel, il devina l'expéditeur. Ou plutôt l'expéditrice.
Il le décacheta et en prit connaissance.

Il fronça des sourcils à sa lecture et se dirigea vers la porte qu'il ouvrit.

Antoine !

Oui m'sieur Jazon ? entendit il venant du bout du couloir.
Va quérir dame Gypsie et le jeune Alexandre. Dis leur que je les attends dans mon bureau.

Oui m'sieur Jazon ! J'y cours !

Jazon referma la porte et s'appuya contre le mur, pensif, en tapotant le message dans son autre main.
Il allait falloir faire comprendre deux ou trois choses une bonne fois pour toute au jeune Alexandre.

Il se dirigea vers sa table de travail et s'y assit. Prenant vélin vierge et une plume, il se mit à rédiger une réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:30

Alexandre_serna

Hostel - Duchesne de Marigny, Clermont.

Alexandre, sage, il va de soi, dans sa chambre, de retour de sa petite promenade matinale aux PIG, attendait tranquillement, il essayait de se faire discret, espérant que la Comtesse fruitée oublierait son envie de le mettre en procès.
Cependant, Antoine frappa à sa porte et lui dit d'aller dans le bureau de Jazon.
Arf, pensa Alexandre, déjà ?
Cerise semblait bien rapide...
Sauf que ce n'était pas de Cerise que venait l'information, mais bien de Marine.
Diantre, sauf que ça, Alexandre ne le savait pas et peut-être même qu'il ne le saurait jamais.


Merci Antoine.

Le remerciant et le saluant poliment, il alla sans courir et sans crier dans le bureau de Jazon.
Déglutissant légèrement, tirant sur le col de sa chemise, il resta interdit devant la porte un moment.
Sans doute qu'il allait gagner pire que le cabinet de pénitence.
P'tre même qu'ils n'allaient plus vouloir de lui, peut-être qu'ils allaient l'envoyer auprès des serviteurs...
Il blêmit à cette idée.
Prenant son courage à deux mains parce qu'il ne se dégonflait pas et que tout acte méritait d'être assumé et ce même dans la douleur, Alexandre approcha son poing gauche de la porte, frappa doucement pour se faire annoncer.
Enclenchant la clenche, il passa son museau à travail l'entrebaillement de la porte.


Tu voulais me voir Jazon ?

La voix bien mal assurée, légèrement anxieux de ce qui risquait de lui tomber sur le coin du museau.
Trop tard, t'as fait l'idiot...
Maintenant tu assumes !
L'autorité suprême Marignesque était là, assit à son bureau et quand la convocation tombait dans le bureau, ahem...
Se mordillant les lèvres il attendit l'autorisation d'entrer, cherchant déjà des excuses bidons pour se justifier.
Mais bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:30

Gypsie

Hôtel Duchesne Marigny, Clermont la belle

Sept belles peaux qu'il avait ramené à son épouse après avoir
tué le mouton pansu. Gypsie s'était mise au travail immédiatement.
Car petit Alexandre ne devait surtout pas avoir froid à ses petits petons.
Une personne avec neuf orteils ça suffisait dans la famille.
Les pieds gelés, elle avait connu cela la Duchesne quand elle faisait quoi ?
Qu'elle attendait son Jazon pardi, dehors en plein hiver.
Tout noir devenu l'orteil que Gals l'avait simplement coupé.

Une botte terminée ; le pied droit de l'Althiesse ne risquait plus rien.
On attaque la suivante, enfin non, on pose le matériel car Antoine vient la chercher.


Convoquée au bureau du chef ? Un souci ? Une annonce du genre " je pars demain ? " Tsss...

Arrivée au bas de l'escalier, elle entend juste un tout petit timide


Tu voulais me voir Jazon ?

Et un Alexandre qui n'ose pas entrer.
Mauvaise conscience ?


Ah, toi aussi tu es convoqué dans le bureau du maître ?
Allons-y !


Entrée dans le bureau, un baiser à son époux, et Gypsie s'installe en face de lui, invitant Alexandre à s'assoir sur le fauteuil à côté.

C'est à quel sujet ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:31

Jazon

Clermont la belle, Hôtel Duchesne Marigny, dans le bureau

Tu voulais me voir Jazon ?

Voix mal assuré. Serait ce que le gamin n'a pas la conscience tranquille ?
Jazon retint un sourire en voyant la frimousse dépassée de la porte entrouverte. Il lui fallait rester sérieux même si pour ce gamin qui remplaçait un peu ses fils, il était capable de passer sur beaucoup de ses bêtises.

Il remit la plume dans l'encrier.


Oui ! Entre mon grand !


Il fut quasiment poussé dans le bureau par Gypsie qui arrivait elle aussi.

Ah Gypsie ! C'est bien que tu sois là.

Elle vint donner doux baiser à Jazon, invita Alexandre à s'asseoir et fit de même.
C'est à quel sujet ?

Jazon tendit à Gypsie la missive qu'il venait de recevoir sans dire un mot.
Il posa ses deux coudes sur la table et rejoignit ses mains, entrecroisant ses doigts. Il posa son regard sur le jeune homme.
Le temps passa, temps que Gypsie lise le courrier, temps que le jeune Alexandre réfléchisse à ce qui lui devait d'être "convoqué".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:32

Alexandre_serna

A la Saint Alexandre, tu te fais descendre ?
A la Saint Casse-pied, tu te fais enguirlander ?
Hostel Marigny, toujours à Clermont.

Alors qu'il attendait la permission d'entrer pour ne pas aggraver son cas.
Cas limite désespéré, il se demandait d'ailleurs ce que penserait ses parents de tout ceci ?
Osait-il faire plus d'âneries parce que ses parents n'étaient pas là ?
Il ne le pensait pas, il agissait toujours ou presque sans réfléchir, prouver qu'il était là ?
Mais il n'avait pas besoin de cela.
Enfin, sans doute que tout ceci n'était pas encré dans sa mémoire et qu'être un gamin hyperactif, légèrement ou plutôt grandement curieux n'aidait pas à être sage.
Jamais il ne se voyait rentrer dans la case du petit noble parfait, simplement parce qu'il était lui et qu'il fallait que jeunesse se passe.
Alexandre eut autorisation de Jazon d'entrer, point besoin de reculer et de fuir, tant Gypsie le pressait presque à l'intérieur.


Oui, je suis convoqué.
Mais je ne sais pas pourquoi.


Vil menteur.
Il savait bien pourquoi il était là.
Il s'installa dans la chaise, observa la lettre passer de mains en mains, il cherchait un scel pour voir, mais non rien aucun indice.
Trois possibilités : Aiguemarine, mais ça il n'y croyait pas trop ; Cerise ça s'était plus possible, mais déjà si rapide ?
Ou alors...
Eryanor le caftor... Cafteur.
Alors qu'il sentait le regard pesant de Jazon sur lui, Alexandre baissa les yeux pour regarder ses propres mains croisées sur ses genoux, incroyablement silencieux.
Il n'osa demander si cela venait de Cerise, des fois que cela ne soit pas le cas...
Comment annoncer que l'on était passible de se retrouver au tribunal ?
Il aurait bien détourné l'attention en demandant un autre truc.
Mais non...
Aussi innocemment que possible il demanda.

De qui vient cette lettre ?

Genre "olalalala je suis surpris qu'une lettre arrive ici"...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:33

Gypsie

Ah, missive d'Aiguemarine, récemment croisée à la taverne.
Ravie elle fut de revoir l'ancienne auvergnate.
Le médecin parle de l'Althiesse.
Alexandre futur fugueur ?
Autorisation de voyager seul ? Tiens donc !
Kory n'avait pas précisé cela dans sa missive !
Elle confiait son petit à Jazon et Gypsie !
Il devait donc demander les permissions aux Marigny, Duchesne plus précisément !
Excellente idée, lui apprendre à travailler le bois. Quel beau métier que celui de charpentier.

Bien sur, la nouvelle ne plait guère à Gypsie.
Heureuse que Jazon soit là, et qu'il fasse enfin comprendre à ce gamin qu'on ne pouvait pas faire
tout ce qu'on veut dans la vie, surtout pas quand on a sept ans et demi.
Il venait pourtant à peine d'être puni.
Allait-il passer sa vie à méditer devant les parchemins vierges ?

Gypsie posa la lettre sur le bureau, adressa un clin d'oeil discret à Jazon,
et répondit à Alexandre,


Elle vient d'Aiguemarine ; as-tu une idée de ce qu'elle peut nous écrire ?

Il faudrait d'ailleurs lui répondre, et la remercier de les avoir prévenus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:33

Alexandre_serna

Le couteau dans le coeur.
Comment avait-elle osé ?
Dans son dos ?!
Perplexité du gamin, finalement les adultes, on pouvait difficilement se confier à eux.
Vraiment... Bon autant aussi avouer pour le procès, après tout il avait écrit à Marine pour lui demander un avocat...
Alors si à chacune des lettres il y avait un doublon pour Jazon et Gypsie...
Ahem pensa le gamin, il tira sur son col de chemise comme si d'un coup il faisait super chaud dans la pièce.
Il était un peu triste, mais la logique est différente de celle d'un enfant, donc... Que faire ?
Il haussa les épaules, aussi à la question de Gypsie, il se contenta de répondre.


Oui je sais...
Pourquoi.


Il se retint de dire la cafteuse, Ery/Marine même combat, des grands cafteurs.
Très grands, mais bon, il en était déjà à 3 écus dans le bocal, il ne voulait pas passer à 4 écus.
Levant les yeux au plafond il finit par reprendre la parole.


Elle raconte mes plans...
Que je veux aller à Montpensier...
Tout seul comme un grand et ensuite sans doute à Montluçon pour cueillir les fruits...


Il posa son regard sur les deux adultes.
Toute façon il se doutait bien qu'il était question d'Alexandre le menteur dans la lettre.
Il y aurait vengeance, mais ne rien dire à ce sujet.


Et avant qu'elle envoie une autre lettre...
Sur mon deuxième plan...
Euh...
Vous connaissez des avocats ?


Se triturant les mains, il les observait, prenant une grande inspiration, il continua son histoire.

Hier... Le soir après que Gypsie soit partie, j'ai...
Tapé le Prévôt doucement avec ma rame...
Je pense qu'elle veut voler mon Papa à ma Maman.
Elle clame partout "mon Althiof", alors je regrette c'est pas le sien, elle veut pas comprendre quand je explique alors moi j'ai donné un coup de rame sur sa tête mais doucement.
Du coup, elle a envie de me mettre en procès...
Et comme y a... Y avait des gens à la taverne, elle a des témoins...
Surtout un...


Là encore il se garda de parler du "cafteur" Eryanor, même si pour le coup il était bien content de lui avoir donner sa maladie l'autre jour.
La grippe Alexandrine.
Plus qu'à attendre le verdict, plus qu'à voir si quelqu'un arrivait avec la convocation.
P'tre qu'il se ferait virer de la Prévôté, mais pas grave, lui c'est la Hérauderie qui lui convenait le plus.
Pas bien de taper, mais pas bien non plus de le chercher en disant des choses comme ça en taverne.
Bon après les quolibets dont il avait été gratifié...


J'ai été le bouquet mystère de la taverne.
J'irai plus.
Tout le monde dit que je suis vilain.


Il regarda ses mains à nouveau, triste d'avoir été le bouquet mystère la veille.
Triste d'avoir été traité de vilain.
Triste d'avoir eu l'impression d'être le pestiféré.
Triste... Parce qu'il n'avait que sept ans et demi et qu'il ne comprenait pas toutes les subtilités des adultes et encore plus triste parce tout ce qui avait été dit et dont il ne se souvenait plus.
Triste de voir les adultes qu'il aimait bien le cafter...
Haussement d'épaules, que faire de toute façon ?
Que pouvait-il faire face à tant de dureté ?
Pourtant un Serna ne se laisse pas abattre comme ça.
L'ourson aurait bien eu besoin de l'Ourse Serna.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:34

Jazon

Jazon retint une grimace quand Gypsie dévoila le nom de l'expéditrice de la missive. Il aurait aimé que le jeune Alexandre avoue de lui même ses projets.
Mais en fait, il ne fut pas déçu.
Le gamin, non seulement avoua son projet d'aller se balader seul dans le BA, mais il faisait pire que pendre en taverne.
Et maintenant, il risquait un procès et avait besoin d'avocats !

Jazon jeta un regard surpris vers Gypsie qu'il tenta d'être mécontent alors qu'une lueur amusé devait s'y refléter.
Il aimait l'aplomb de ce môme même si Jazon pensait qu'il ne mesurait pas ce qu'il déclenchait par ces actes.
Et c'est bien cela qu'il allait falloir lui faire prendre conscience.

Jazon laissa l'enfant s'exprimer tout son saoul.
Regard vers Gypsie.


Je suis d'accord avec toi Alexandre. Tu as bien raison de ne plus aller en taverne. Et je prends acte de ta décision.

A ton avis, pourquoi tout le monde dit que tu es vilain ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:35

Alexandre_serna

Parce qu'ils sont jaloux de moi pensa le gamin en tout premier avant de finalement passer à autre chose.
La réponse n'était pas satisfaisante.
Donc, il ne jugea pas nécessaire de la proposer, il en chercha une autre, mais l'ourson ne voyait pas quoi.
Et voilà, il s'était interdit tout seul les tavernes, vraiment gauche ce gamin.
Gasp pensa-t-il encore une fois.
Bon, fallait parler, mais autant leur donner un clou et un marteau qu'il lui enfonce tout cela dans le crâne une bonne fois pour toute.
Mais le crâne d'un fils d'Espagne était-il le même qu'un françois ?
les Serna était de nature têtue, en passant par la Reyne sa mère, Carmen n'était pas mal dans son genre, Rick aussi.
Donc soit le gamin faisait les coups discrètement, soit il n'avait pas le choix il ne le faisait plus.
Mais dans ce cas, à quoi servait une rame ?
Parce que bon...


Parce que...
Les gens y z'ont besoin d'un vilain pour vivre ?


C'était vaseux, c'était foireux, mais lui ne se trouvait pas vilain du tout, au contraire, il se trouvait beau.
Répondre à une question par une autre question, c'était ingénieux, mais on ne l'y reprendrait plus ; il avait muté, il deviendrait Alexandre le blanc, Alexandre le sage.
Tel un Gandalf battant le Balrog, Alexandre gagnait en sagesse aujourd'hui et il ne désirait plus faire de bêtises.
Du moins... Aussi grosse que lui.
Cependant, son idée de voyage lui trottait toujours en tête, il aurait bien fichu le camp, mais c'était maintenant s'attirer des foudres qu'il ne voulait recevoir et c'était surtout risqué de...
Hum, se faire virer ? Parfois les adultes en avaient marre des enfants, alors ils les vendaient.


Pourquoi ?
Et puis on est tous le vilain de quelqu'un non ?


Détournement d'attention ?
Hum non, mais il voulait comprendre, mais bon, parait que frapper c'était mal.
Mais lui il trouvait ça marrant, toujours besoin d'occuper ses mains, une plume, une aiguille, peindre, coudre.
Que pouvait-il faire autrement ?
Il avait besoin de crier, d'hurler, de courir partout, d'ailleurs là ses jambes se balançaient dans le vide.
Que faire face à lui ?


Peut-être que j'aurai pas du !
Mais, parfois j'comprends pas toujours ce que les adultes ils disent...
Pis à force de demander j'ai l'impression que l'on prend pour un béta...


Puis observant la lettre, il continua.

Z'allez lui répondre à Marine ?
Passez lui mon cordial bonjour et mes remerciements aussi...


Ironique ?
Un peu oui et amer aussi.
Il secoua la tête.
Bien, la défense avait fini de prendre la parole, ne manquait plus que...
Euh l'accusateur, qui était ?
Grumbl !
Donc ?
Alexandre de la Serna, vous êtes accusés d'agression sur autrui, vous encourez la peine capitale : privez de tavernes !
Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!!
Voilà, ce qui globalement se déroulait dans sa tête.
Les mains sur les tempes, il douillait le gamin, il avait l'impression d'avoir un orchestre symphonique dans son crâne.
La poutre n'était pas dans l'oeil, mais elle lui barrait grave le front.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:35

Jazon

Jazon écouta le gamin.
Répondre par des questions....!
"Ca, il savait faire le Marigny !" aurait dit Gypsie en parlant de lui.


Z'allez lui répondre à Marine ?
Passez lui mon cordial bonjour et mes remerciements aussi...


Humm....
Duchesne fronça des sourcils.

Ne fait pas trop le malin Alexandre.
Aigue a très bien fait de nous prévenir. Et nous allons en effet lui répondre.

Que pourrions nous lui dire Alexandre ? Pour la rassurer....


Il prit un vélin et une plume, prêt à répondre.


Parce que vois tu, si elle nous a écrit, c'est parce qu'elle s'inquiétait de ce que tu allais faire. Elle s'inquiétait pour toi comme nous le faisons Gypsie et moi.
Un enfant de huit ans sur les routes.... Tu imagines ?
Non, tu ne peux pas imaginer....


Jazon croisa le regard de Gypsie et il eut une idée.
Gypsie lui avait parlé de la punition qu'il avait déjà eu. Sur les conseils de son précepteur, elle l'avait fait réfléchir sur ses bêtises et lui avait demandé de mettre par écrit le résultat de ses réflexions.


D'ailleurs, c'est toi qui va lui répondre.
Tu as maintenant plus de sept ans, ce qu'on appelle l'age de raison. A ton age, on est assez grand pour réfléchir avant de parler ou de faire n'importe quoi.

Quand à ce qu'il s'est passé en taverne.....


Jazon s'était levé et de l'index lui fit signe d'approcher en lui laissant la place de s'asseoir à sa table de travail. Il répondrait lui même à Aiguemarine et Jazon rajouterait deux trois mots pour la remercier de les avoir prévenus.

Nous irons voir dame Cerise avant qu'elle ne reprenne la route et tu lui présenteras tes excuses.
Tu risques d'être sévèrement puni. Elle pourrait porter plainte contre toi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:36

Alexandre_serna

Fallait qu'il se rende à l'évidence le gamin, il ne sortirait pas d'ici tant qu'il ne deviendrait pas sage ou tout du moins qu'il cesserait de faire des bêtises qu'il ne maîtrisait pas tout à fait.
Sans compter qu'à l'avenir dévoiler les plans n'était pour le coup pas une bonne idée.
Alexandre attendit que tout passe tranquillement écoutant sans faire le malin.
Ca non, il ne pouvait pas imaginer et heureusement d'ailleurs qu'il n'avait pas d'enfants !
Qu'est-ce que cela serait sinon ?
Alexandre se contenta de garder la bouche fermée, sans sourire concentré sur sa future tâche à venir.
Il se préparait mentalement à affronter le cabinet de pénitence.
Arf...
Ecrire ?
A elle ?
Outch !
Bon gré, mal gré, le gamin se leva de son siège pour aller prendre place de l'autre côté du bureau.
Il avait un point de vue intéressant et si il punissait les parents ?
Oué... Nan.
Pas une bonne idée, il attrapa la plume de sa main gauche et le petit gaucher commença à écrire.
Enfin essayant de rester poliment et sans qu'on lui demande de recommencer le travail une énième fois.
Il commença donc sa lettre comme il en avait l'habitude, surtout depuis qu'il avait lu ce livre de latin, il aimait le mot "ave".


Citation :
Ave Marine,

Jazon et Gypsie te remercient de ta missive.
Grâce à toi, ils ont pu empêcher mon plan de fugue vers Montpensier et Montluçon.
Je me retrouve donc à devoir abandonner complètement cette idée.

Porte toi bien.
Alexandre.

Il ne voulait rien rajouter de plus parce qu'il sentait qu'il allait être vilain, alors il choisit d'arrêter au bon moment.
Il reposa la plume, l'encrier et tendit le parchemin à Jazon et Gypsie.
Il espérait que cela irait parce qu'il ne voyait pas quoi mettre d'autres dedans.

Voilà j'ai écris.

Concernant la Comtesse et bien, il verrait cela plus tard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:37

Gypsie

C'est qu'en plus, il fallait se retenir de rire.
Car Gypsie aurait bien rit aux réponses d'Alexandre.
Il manquait pas d'air le gamin, en demandant de donner de ses nouvelles à Aiguemarine.
Là, c'était du Al tout craché.
Mais Jazon restait ferme, laissa même sa place au garçon.
Héhéhé, on fait plus le fier là hein.

Missive écrite, toute petite.
Jazon en fit lecture, pendant que Gypsie alla regarder par la fenêtre,
cherchant inspiration.


Elle se tourna vers Alexandre,


Il y a une chose qu'il faut que tu saches.
Tu es un petit garçon, un jour tu sera un homme.
Et... un homme ne doit pas taper sur une femme.
Les hommes ne doivent pas taper sur les femmes.
Ce serait trop facile.
C'est comme si maintenant je te mettais une bonne fessée,
tu ne pourrais pas m'en empêcher, car je suis plus forte que toi.
Taper, cela ne sert à rien. Ne mène à rien.
Si tu veux te défouler, tape sur une botte de paille.


Dire qu'il y a seulement quelques jours, elle était déjà à lui expliquer les choses.
A le punir dans le cabinet de pénitence comme il disait.
A se demander ce qu'il fallait faire pour l'empêcher de faire des bêtises.
Lui mettre quelqu'un sur le dos à longueur de journée, à le surveiller.
Et... l'idée fit son chemin...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:37

Thael

[Thiers, bis repetita]


Montbrisson quittée et les voilà de nouveau à Thiers, alors qu'un marchand d'une contrée lointaine faisait son apparition en ville en même temps que le couple.
Pendant que Marine s'installe dans leur chambrée du moment, Thael va voir ce que le charlatan a en boutique. Nulle arme exotique ni autres objets qui pouvaient bien intéresser le Normand n'était à vendre, c'est donc déçu et les mains vides qu'il revint à l'auberge pour y trouver la Vénitienne en pleine écriture.


"Thael ?
Vous n'avez pas marchandé Pasdnom contre un morceau de viande auprès du Marchand ? Rassurez moi..."


Le Normand sourit en coin avant de répondre.

Bien sûr que non, je n'aurai jamais accepté un tel marché de dupe. J'en aurai demandé au moins 3 morceaux.


[...]


La soirée arrivant, le couple en voyage se prépare à quitter la ville de Thiers pour rejoindre Montpensier où ne les attendaient pas Sunburn éternelle (h)a(rp)mie de Marine.
Chevaux sellés, paquetages faits, Thael aide sa dulcinée qui ne se sentait pas de mener seule son destrier, à monter sur Scipio, puis s'installe à son tour après avoir harnaché la deuxième monture à sa propre selle.
Et il lance alors son fidèle cheval blanc sur les routes d'Auvergne.




[Montpensier, ]


Très tôt dans la matinée, alors que le soleil était encore endormi en cet étrange mois d'automne, Montpensier est en vue.
Si douane il y avait, celle-ci ne leur posa aucun problème pour entrer.
Ils prennent donc une chambre en ville en toute discrétion, afin de ne pas faire savoir à la blonde qu'ils étaient arrivés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:38

Aiguemarine

[ Thiers encore - 29 Octobre ou l'humour à 2 deniers d'un Normand ]

Bien sûr que non, je n'aurai jamais accepté un tel marché de dupe. J'en aurai demandé au moins 3 morceaux.

Léger rire cristallin suivi d'un coup de chausse en bon & dû forme, histoire de lui rappeler gentiment qu'on n'échange pas ses cadeaux mêmesilenvienemanquepas ! Nanméo.

        .*’ ‘)
        . »’
        (.’ »*°)



[ 30 Octobre - Clermontpensier ]

Nouvel arrêt, une nouvelle fois.
Certainement un peu plus long que celui de Clermont, mais là c'était pour "La bonne cause".
Fallait surprendre & embêter un peu la Harpie, non ?

Les missives, c'est bien, mais les retrouvailles, c'est encore mieux.
Aux mots, y'a le son & les gestes de sa Blonde qui s'ajoutent, & ça, ça vaut son pesant de cacahuètes.

C'est ainsi que dans la matinée, après s'être quelque peu rafraichie & reposée, qu'Aiguemarine poussa doucement la porte de la Mairie pour Des retrouvailles à huis clos

Oui, la journée promettait d'être belle & la soirée encore plus.
Enfin, c'est ce que l'Italienne s'imaginait...

[ Taverne Municipale du Troll & des 3 Fées - Soirée du 30 au 31 Octobre ]

Nan, la Brune ne fait pas à distance un concours avec le Jeune Alexandre. & pourtant, sans le vouloir, elle aussi, aurait pu écrire, en retour au Clermontais, la belle citation Latine qu'elle ne recevrait que quelques jours plus tard.

Un Inconnu pas tout fait inconnu fait son entrée & discussion "d'amourrrrrrr" s'engage entre Thael & l'Auvergnat.

De ce long échange, la Brune Italienne ne retiendra que les menaces de mort à peine voilées du Noble Auvergnat envers eux : "Les Ennemis de mes Amis sont mes Ennemis" ainsi que ; "Au plaisir de vous croiser prochainement & de vous tuer...en toute amitié".

Y'a pas à dire, ces 2 là s'adorent.

A la proposition de régler ce différend en lice lancé par l'Italienne, ces Messieurs ne daigneront même pas, ni l'un, ni l'autre répondre.

Agacée Aiguemarine ? Un peu, oui...

& lorsque le Couple se retrouvera enfin seul, explications seront demandées :


Elle : hmmm, que me cachez vous d'autre comme ça ?
Lui : je ne vous cache rien, ce qu'il dit là, tout tourne autour de la Touraine et je vous en ai déjà parlé
Elle : nous risquons quelque chose ? commence à avoir un peu peur, là
Lui : non, point: Nous pouvons faire machine arrière, si vous préférez
Elle : c'est à dire ?
Lui : rentrer en Guyenne ou aller ailleurs
Elle : si vous êtes sûr qu'il ne nous arrivera rien, je vous fais confiance

[ ]

Elle : je ne veux pas vous perdre

Lui : je suis là
Elle : vous savez bien ce que je veux dire par là
Lui : et je suis là, toujours. Garcimore n'est pas le premier à me promettre la mort. Pourtant, elle ne m'a pas encore fauché. Et ce ne sont pas les occasions qui ont manqué
Elle : je me doûte bien. Je vous aime & j'ai peur pour vous
Lui : vous n'avez pas à avoir peur. Je vous ai promis de vous protéger
Elle : & vous alors ? Qui le fera pour vous ?
Lui : le très haut qui semble veiller sur moi

        .*’ ‘)
        . »’
        (.’ »*°)



[ 01 Novembre - Grève surprise des PIG ! ]

Ouep, ça arrive, même au Moyen-âge.
Finalement, ce serait (peut-être) un mal pour un bien, vu que ce jour là, Aiguemarine fera la connaissance du Prévôt herself, & que cette dernière racontera la mésaventure qui lui est arrivée avec Alexandre, la veille, à Clermont.
Bien évidemment, cette dernière ne porterait pas plainte.
C'était juste histoire d'intimider & de faire peur au jeune De La Serna.

Mais devait'elle le dire à Alexandre, ou le faire flipper un peu, histoire de lui apprendre la Vie ?

C'est donc avec la missive d'Alexandre en main qu'Aiguemarine passera, ce matin là, le seuil de la Taverne Municipale, retrouvant déjà attablée sa Blonde Harpie.
Loin de s'imaginer qu'elle aussi, avait reçue quelques nouvelles...

"Comment vas tu, ma Harpie ?
Pouahhhh, mais t'en fais une tête ! Encore tes bûcherons qui te font la misère avec les hâches de la Mairie ou ?
Moi, j'ai reçue une nouvelle missive d'Alexandre & j'hésite sur la réponse à donner. Le laisser dans l'angoisse oupas.


& de déposer le pli sur la table, légèrement songeuse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:38

Sunburn

[1er novembre - Taverne du Troll et des Trois Fées]

Les retrouvailles entre la Brune et elle avaient tenues toutes leurs espérances. Elles avaient beau se voir bien peu, les liens de leur amitié, malgré l'éloignement, n'avaient pas régressés et la Blonde avait adoré, comme toujours, leurs échanges hauts en couleur. Même si l'histoire du Mécénat devrait être étudié avec soin pour ne pas se faire rouler, ce dont elle soupçonnait la Brune de vouloir faire. Aviserait en temps voulu.
Même sans être mairesse, elle se trouvait bien souvent en la taverne municipale, sans non plus négliger la taverne de la Douce Amazone, bâtisse érigée lors du commencement de son village d'adoption.
Elue depuis le 26 octobre, la Blonde consultait chaque jour le rapport journalier sur l'état des haches en prêt de la mairie et depuis, un soupir franchissait ses lèvres à chaque lecture.
Appel avait été fait auprès des bûcherons au vu d'un stock de stères déplorable et si le mouvement bûcheronnesque avait été suivi, chaque retour des haches annonçait de l'émoussage ou du bris.
C'est ainsi qu'à l'entrée de l'Italienne, elle arborait un visage aux traits agacés face au rapport qui venait de tomber et évidemment, annonçait des pertes sèches pour la mairie. De mémoire, cela ne lui était jamais arrivé. Même sa chance insolente ne parvenait pas à endiguer l'élan poisseux qui semblait perdurer, à son grand dépit.
L'oeil se détache du dit rapport et un marmonnement agacé et inaudible est automatiquement lancé avant qu'elle ne repose le parchemin, un brin énervée.


Encore, oui... J'aimerais bien que la tendance s'inverse enfin. Je suis lasse de voir les dépenses gonfler, chaque jour. Soit les haches étaient en fin de vie et là, je n'y puis rien, soit mes bûcherons ne retiennent pas leur force. Fin bon, je ne vais pas les blâmer. Grâce à eux, le stock remonte petit à petit et cela m'évitera de devoir importer du bois. Un comble quand on dispose d'une magnifique forêt hein ? Je leur conseillerais, lors du courrier municipal, à dorloter les pauvres haches.
Alexandre ? Que te veut-il ?


N'ayant pas encore consulté le courrier reçu, elle sortit de sa besace les lettres afin de les lire tranquillement et le sourcil se haussa quand elle prit connaissance de celle d'Alexandre. La teneur lui arracha un sourire amusé. Il n'en manquait pas une mais elle aimait l'esprit vif et intelligent du gamin.

Hum, il m'a également écrit... Que te raconte-t-il ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:39

Alexandre_serna

Clermont 30 ? 31 ? Octobre.

Quand tu échoues... Bein abdique telle une Althiesse.
Voilà qui serait sans doute la pensée d'Alexandre en cette journée.
Purée, qu'il était dur d'être un gamin quand même.
Le monde des adultes était compliqué et il fallait se heurter aux lois, aux règles, au compromis.
Bref, des inventions d'adultes faites pour des adultes.
Il regarda Jazon lire, espérant que cela irait et ce tout en se grattant la tête, son regard suivait Gypsie qui allait vers la fenêtre pour regarder.


J'abdique.

Fut la seule réponse du gamin.
Au revoir les bêtises.
Au revoir la bière.
Au revoir la magie de l'enfance ?
Que nenni !
Peut-être pour quelques jours, le temps que cela entre dans le cerveau que cela reste avant que cela ne sorte par l'autre oreille.
Il retourna s'asseoir sur sa chaise du début, de l'autre côté du bureau, le visage grave et fermé.
Il voulait juste s'amuser et puis, la Comtesse elle avait pincé les fesses de MArtin, l'avait le droit ?
Mais ne voulant pas faire penser qu'il se cherchait des excuses le gamin garda cela sous silence et attendit la suite et fin ?


Je ne taperai plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   Mer 14 Jan - 7:40

Aiguemarine

[ Montpensier / Taverne du Troll & des 3 Fées - Discussion hâchement sérieuse entre vieilles Amies ]

Vrai qu'importer du bois dans un village forestier, c'était carrément hallucinant.
La Brune en aurait carrément rit si la déconvenue n'était pas arrivée à Sun.
Un hochement de tête en signe de compassion avant de lâcher un :


"Je te filerai quelques Ecus afin de racheter une hâche Neuve sans taper dans la caisse de la Mairie avant notre départ".

En BA, l'Italienne aurait fait sa Bonne Action. Qu'on n'y revienne pas.

Puis d'en revenir au "Gentleman Tapeur" & à ses frasques...


"En vrac, il aimerait une empreinte de tes sceaux.
Il semble entamer une collection.
D'ailleurs, si tu pouvais faire passer ce message en Chambre des Nobles, je pense que tu ferai un heureux.
Sinon, il a quelques soucis avec votre Prévôt qu'il aurait frappé avec une...rame !"


Les Azurs fixèrent sa Harpie & le visage se fit le plus sérieux au possible : "Je me demande bien quel est l'istupidito* qui lui a soufflé cette idée, encore.
Une idée ?"


Nan, mais allo quoi !
L'Italienne usait peu de la manière forte, préférant toujours la discussion avant de frapper, mais quand la diplomatie échouait, c'était toujours avec classe & élégance, à coups de chausses qu'elle réglait les problèmes.
Au moins, ça ne laisse pas de traces... D'ailleurs, faudrait qu'un de ces 4, Aiguemarine aille en récupérer une bonne demi-douzaine à Montauban, chez Lambach, son souffre-douleur, bien avant "l'ère Thael".

Ces derniers temps, elle était passée Maître dans cet "Art".
A défaut de rendre la raison au Normand, ça la soulageait...

Léger sourire, puis de continuer, un rictus au coin des lèvres :
"Si j'étais le Procureur, j'inculperai plutôt l'adulte qui lui a montré ces mauvaises manières.
Mais bon, j'dis ça, j'dis rien.
De toute façon, j'imagine bien que pour si peu...l'histoire n'ira pas plus loin.
Sauf que, tu penses bien que ce gamin, avec son imagination galopante, il se voit déjà en procès.
D'ailleurs, il me demande si je ne connais pas un Avocat".

Dans la Mesnie Bénauges-Ornon, y'a bien la Blonde Juge Royale & Avocate du Dragon, Dyvina Caulfield, une des Vassales de Cyrinéa..
Une vraie teigne, celle là aussi ! Ouep, encore une, tiens. Faut croire qu'un jour, elles domineront le monde...Misèèèèèèèèèèère.



* L'imbécile/l'abruti

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !   

Revenir en haut Aller en bas
 
4.0 [Fin octobre] Big B.A. Daboum - Coucou, c'est Nous !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Eur'open Bowl 16 et 17 octobre 2010 Anglet (64)
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» [Nantes] Samedi 16 octobre au Temple du Jeu
» [ED10] [Defis journée 6] Nice - Basse-Normandie le 13 Octobre
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1462-
Sauter vers: