AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Mer 14 Jan - 9:52

A Clermont siégeait l'un des plus grands haras du duché, dans l'esprit d'Alexandre.
Le haras se trouvait non loin de Clermont, par delà les murailles qui se construisait peu à peu.
Un grand champs de plusieurs hectares sans doute, mais pour l'esprit d'un enfant, tout semblait gigantesque alors que pour un adulte la place était souvent plus petite.
Le haras contenait le bel étalon de son père, blanc écume ou blanc neige, un magnifique étalon tout droit venu de sa Thessalie natale : Pégase.
L'étalon de sa mère, un frison noir ébène, noir charbon, qui tranchait avec le blanc de l'étalon de son père : Thessalie.
Une femelle.
Le mâle et la femelle avait eu une descendance, dont Matthis avait hérité.
La force du frison mêlé à l'agilité du thessalien en faisait une monture redoutable et enviable pour Alexandre : Nyx, noir comme la nuit.
La monture d'Eléa était là également, mais du nom, personne ne s'en souvenait alors, la pancarte du box affichait : Monture d'Elea-Thémis.
Une autre monture, royale cette fois.
Sans doute pour le coup, unique, un cadeau d'une des Reynes de France à son père Althiof, un poulain royal.
Timothée en hérita selon le bon vouloir de sa mère : Ouranos.
La monture d'Alexandre, héritage de ses parents biologiques, la monture ayant été récupérée par Korydwen lors de l'attaque du 1er mai, date du décès d'Aellfall et Ambris de la Serna.
Alexandre l'avait récupéré et la monture se nommait : Eole, il volait comme le vent.
Les montures de la famille, en plus des chevaux se trouvait un vieil âne : Cadichon.

Mais le haras ne comptait pas seulement les montures de la famille, mais également d'autres chevaux, majoritairement des frisons.
Parmi ses chevaux deux seraient destinés aux Duchesne-Marigny et deux ânes viendraient tenir compagnie à Cadichon.

Plusieurs personnes étaient au service du Lion et de l'Ourse et s'activaient pour entretenir cette partie du domaine de Cournon.
Même si le haras n'était guère sur les Terres de Cournon, mais bien en périphérie de Clermont.
La bâtisse ayant été racheté un jour par Korydwen.
Ce haras ne demandait qu'à vivre et à voir la descendance du Lion et de l'Ourse profiter des richesses que proposaient ce domaine.
De l'entrainement pour les joutes à la simple promenade équestre.


[hrp]merci jd Korydwen pour l'aide  Wink [/hrp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Mer 14 Jan - 9:53

Alexandre_serna

L'Althiesse ouvrait la marche, non loin de lui une Gypsie et une Isabella.
Alexandre ne cessait de jacasser telle une pie, il ne cessait de dire et redire que le haras n'était plus très loin.
Sans doute que les deux dames en riaient.
Mais lui, en était fier de ce haras, combien pouvait se targuer d'avoir autant de dépendance ?
Finalement, le nombre de titres ne sert à rien, tout ce qui compte c'est ce que l'on en fait.

Avant c'était une grande ferme et après des travaux et de l'entretien, c'est devenu le haras.
Après il fallait trouver un "nom", c'est plus charmant.


Alexandre continuait sa petite histoire, jusqu'à ce qu'ils arrivent devant la pancarte ou plutôt panneau de bois qui indiquait qu'ils étaient arrivés.

Alors Maman a choisi de l'appeler "Le Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna", parce que sur le blason des Marigny il y a un lion et sur celui des Serna un ours.
Papa c'est le lion et Maman c'est l'ours.


Ce bref historique de la situation, Alexandre poussa la grille de bois et entra dans le domaine des chevaux, ânes et autres animaux, chiens et chats éventuellement.
Il se tourna vers les deux dames en souriant.


Par quoi comm...

Mais pas le temps de finir sa phrase que son cher chien, Watson, venait de lui sauter dessus et de le faire tomber à la renverse.
Le gamin éclata de rire, tout en repoussant doucement la tête du clébard qui essayait de le couvrir de bave.


Tu pues d'la bouche !
Mais j't'aime bien quand même.


Alexandre se releva après les effusions de joie de l'animal terminé et secoua ses vêtements.

Voici, Watson, mon chien.
Il était là le temps que j'étais au monastère.
Donc je disais avant que le fou toutou ne se jette sur moi.
Par quoi voulez-vous commencer ?
Les chiens ? Ou...
Les chevaux ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Mer 14 Jan - 9:54

Gypsie

Derrière l'althiesse suivaient Gypsie, dans sa main celle d'Isabella.
Elles se réchauffaient et s'entrainaient dans cette marche vers le fameux haras.
Pas le temps de s'ennuyer en chemin, Alexandre raconta toute l'histoire du lieu,
du choix des noms fait par Kory, et enfin la grille s'ouvrit.
Alexandre était souriant, fier de leur présenter l'endroit.

Isabella fit un bond en arrière quand un chien arriva en courant.
Heureusement il se jeta sur Alexandre, pas sur elle.

Gypsie éclata de rire à la réflexion du gamin.


Je ne savais pas que tu avais un chien nommé Watson !
Pourquoi est-il ici, et pas avec toi ?
Tu peux le ramener à l'hôtel si tu veux, et pour te répondre, commençons par les chevaux !


Elles suivirent le gamin.
Une fois de plus, la Duchesne regretta l'absence de son époux, bien plus qualifié qu'elle pour choisir un cheval.
Pour le chien, elle s'en sortirait, et comptait surtout sur les élans naturels des animaux.
Et c'était bien la première fois qu'elle choisirait un cheval.
Le premier, ou la première, une jument dont elle avait oublié le nom, lui avait été offerte par le duc Trollfaceur.
L'animal ne s'était pas trop fatigué car Gypsie ne savait pas monter, et avait une sainte peur des chevaux.
Jusqu'à ce qu'Odin arrange les choses, lui donne gout aux promenades à cheval, pour rapidement passer à la course ; et sur les terres de Ravel, ils s'étaient adonnés à belles chevauchées.

Gypsie regardait autour d'elle, appréciait l'endroit, cette ambiance du haras, qui lui rappelait les écuries si vivantes de Viverols.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Mer 14 Jan - 9:55

Alexandre_serna

Amener sa famille ici était pour Alexandre important, tout avait commencé par la lettre de sa mère à ses cousins et puis tout avait été maintes et maintes fois repoussés.
Mais cette fois-ci, ils avaient pris le taureau par les cornes et ils y étaient allés, tous.
Tous ?
Enfin tous les trois, parce qu'ils n'étaient plus que trois représentants de cette bien grande famille.
Que des "pièces rapportées", assez étonnant, comme quoi, certains raillaient les pièces rapportées.
Alexandre sourit à cette idée et écouta sa cousine et ses desiderata.


Ah oui, j'ai un chien.
Mais quand je suis parti aux moines avec Papa je l'ai laissé là avec les autres je savais que les gens allaient bien s'en occuper.
Et puis j'ai pas eu le temps de revenir le chercher...


Mais maintenant il allait le récupérer à l'Hostel, cela ferait de la vie, en plus de celui qu'Isabella choisirait pour la famille.
Mais d'abord les chevaux.
Alexandre ouvrit la marche et fit entrer les dames dans les écuries du haras, cela sentait "fort" le cheval, mais c'était bien normal.


Vous préférez un cheval pour monter dessus ou pour tirer une charrette ?
Ah oui et Isabella tu peux aussi en prendre un, j'ai écris à Maman pour Saint Noël, elle a dit oui.
Un pour Jazon, un pour Gypsie et un pour Isabella.


Alexandre les entraîna vers les box et s'arrêta dans un premier couloir avec plusieurs chevaux.

Ici, on a les « destrier » ou « chargeur ».
Ce sont plutôt des chevaux pour la guerre.
C'est quand Papa et Maman partent en guerre avec la garde, la garde monte ses chevaux là.
Mais je crois pas que vous voulez un cheval de guerre toutes les deux.


Alexandre les laissa regarder les chevaux assez robustes pour le coup, car ils devaient porter les lourds hommes et femmes avec les armures et puis courir vite ensuite.
Une fois le petit tour, il les entraîna plutôt vers d'autres chevaux.
Un autre couloir.
Les animaux n'étaient pas classés par race, mais plutôt par fonction.


Ici, nous avons les « coursiers », ce sont des chevaux de vitesse.
Par exemple pour des courses équestres ou pour les coursiers.
Généralement ce sont les coursiers de Cournon d'Auvergne ou de Mirefleurs qui les utilisent.
Il ne faut pas avoir peur de la vitesse.


Alexandre leur sourit, les chevaux étaient plus minces que les précédents, mais tout aussi musclés pour galoper vite et tenir la distance.

Là, on va aller dans le couloir qui correspond plus aux dames.

Alexandre leur sourit et les emmena vers le couloir des chevaux pour les promenades.
Il était heureux de faire visiter tout cela et de partager le savoir.


Ici ce sont les « palefrois » ou aussi appelés « cheval de promenade » .
Généralement il est destiné aux dames qui n'aiment pas trop la vitesse et qui préfère avancer calmement.
Et le dernier couloirs ce sont les chevaux de traits pour les travaux aux champs.

Alexandre regarda les dames en souriant.

Voilà, vous savez tout des catégories des chevaux d'ici.
Vous préférez quoi ?
Et plutôt un mâle ou une femelle ?
Et la couleur ?


Il voulait vraiment les aider à trouver le cheval de leur rêve à chacune alors pour cela qu'il posait tant et tant de questions l'animal.
Et bien sûr Watson avait suivi durant toute la durée de la visite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Mer 14 Jan - 9:56

Gypsie

Finalement, c'était mieux que Jazon ne soit pas présent, car Alexandre leur présenta tant de chevaux qu'ils y auraient passé des jours.
Gypsie imagina son époux soulever les lèvres de chaque animal, leur compter les dents, d'en bas et d'en haut bien sur, leur tâter les mollets, les cuisses,
enfin tout ce qui peut se tâter comme chez une cochonne tâtée par... fin bref, passant des chevaux de guerre au chevaux plus dociles, passant de couloir en couloir, sentant la main d'Isabella dans la sienne soudain... et qui déclara clairement,

- Je veux pas de cheval de guerre, ni de cheval de course. D'ailleurs, je sais même pas monter à cheval, et papa est pas là pour m'apprendre.
- Mais c'est pas grave, on va t'apprendre ! Antoine s'en fera un plaisir ! Ou même Alexandre et moi, si tu as tellement peur !
On ira doucement ! Moi aussi j'avais peur des chevaux, et je t'assure qu'il n'y a vraiment pas de quoi !


Gypsie était très étonnée, et fière des connaissances d'Alexandre.
Une preuve de plus que le garçon avait déjà reçu parfaite éducation en ce domaine.
Quand il arriva dans le couloir des " dames ", elle alla l'embrasser.


Tu m'épates avec toutes tes connaissances ! Jazon en aurait été impressionné, j'en suis certaine !
Je te remercie pour cette visite enrichissante, et tu as terminé par le bon couloir, celui des dames.


Même si c'était le souhait de Kory, Gypsie était gênée de venir choisir des chevaux ici, c'était comme si elle venait se servir gratuitement.
Elle repensa au courrier de Kory et se voyait mal repartir en disant non à Alexandre.


Alors... dans ce couloir des dames, je ne sais...

Gypsie regardait les chevaux, dont l'un retint son attention,


Cette belle jument noire là bas... et pour Isabella, la petite brune à côté, qui a l'air toute calme.
Qu'en penses tu althiesse ?
Pour Jazon, je te laisse choisir ; peut être pas dans ce couloir...

Et sans s'en rendre compte, Gypsie était en train de caresser Watson collé à sa jambe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Mer 14 Jan - 9:57

Alexandre_serna

Il est vrai qu'il en connaissait beaucoup et parfois pour les Hommes, il ressemblait plus à un singe savant qu'à un petit garçon de huit ans.
Mais cela faisait parti de sa noble éducation héritier d'une grande, ou plutôt feue grande famille espagnole, il se devait de connaître certaines choses.
Comme, comment monter à cheval, il se souvenait encore des folles chevauchées avec Matthis, quand ce dernier lui apprenait à jouter.
Alexandre se souvenait encore quand sa maman l'avait nommé écuyer, comme Matthis avant lui et Timothée.
Bien que Timothée ne soit pas le plus assidu et concerné des écuyers, ça Mamen aussi l'avait vu.
Il y avait des "modes" dans les familles nobles, mais dans la sienne, à savoir : Althiof et Korydwen il n'y avait pas cette théorie du premier né bien marié pour les alliances, du second chevalier, du troisième curé et du quatrième ?
Il ne savait pas quoi.
Papa avait toujours dit de faire ce que le coeur lui disait de faire et Maman avait tâché de veiller à ce que ses enfants fassent comme ça.
Alexandre était content et si sa soeur avait choisi le diplomatie, son frère Matthis la chevalier et Timothée la bibliothèque et l'art des livres, lui c'était la Hérauderie.
Sa famille lui manquait parfois, alors se remémorer les apprentissages et les enseignements de cette dernière lui mettait très souvent du baume dans le coeur comme il disait.
Alexandre avait appris les différences entre les chevaux avec son frère Matthis.


Tu sais, je n'ai pas vraiment de mérite pour mes connaissances.
C'est que Matthis avant moi était l'écuyer de Maman et même il travaillait avec les palefreniers des domaines.
Et moi je le suivais partout, sans doute que cela devait l'agacer très profondément, du coup j'entendais tout et c'est comme ça que c'est dans ma tête.


Il sourit à ses cousines avant de les laisser regarder plus attentivement les chevaux de ce couloir de l'écurie.
Lui ne voulait pas influencer les choix, il préférait qu'elles choisissent elle-même.
Car après tout, elle le garderait jusqu'à la fin de la vie du cheval.
Puis son avis était requis.


Hum ! Bon choix je dirai.

Alexandre s'approcha des deux montures et les caressa doucement avant d'entrer dans le box.

Il faudra ensuite aller à la sellerie pour trouver de quoi les monter.
Vous voulez les sortir un peu dans les champs ?


Il n'y avait qu'à passer la corde tranquillement pour sortir les montures de l'écurie.
Il se mit ensuite à réfléchir, frottant son menton.


Hum !
Pour Jazon je pense qu'il faudrait prendre un frison.
C'est un bon cheval, il est fort et peut porter des hommes en armure.
Et il peut aussi donner des bons coups de pattes arrières pour protéger son cavalier et en tapant avec ses pattes avant il est capable d'effrayer aussi.
Il va assez vite et tient la bonne distance.
Je pense que c'est parfait pour Jazon !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Mer 14 Jan - 9:57

Isabella_Margerin



Vraiment formidable Alexandre, qui savait tellement de choses !
Il avait raison, on apprenait plein de choses avec les grands frères !
D'ailleurs Pierre aurait surement pu lui apprendre à monter lui aussi.
Excellent cavalier qu'il était. Thibaud pas tellement.

Et puis elle regarda les juments choisies par maman.
La noire était vraiment très belle. Elle brillait presque.
Elle tenait sa tête bien haut, on l'aurait dit toute fière.

Et l'autre, la petite brune. Isabella la regarda longuement.
Et, le cheval la regarda aussi.
La Margerin suivit Alexandre pas à pas, encore une soeur qui embête le frère.
Elle n'osa pas caresser le cheval.
Il lui plaisait beaucoup. Pas trop grand, brun, il était beau comme tout.
Non, belle comme tout. Une jument.
Sa jument.
Pas rien.

Elle avança doucement vers elle, hésita, posa deux doigts sur son front et les retira aussitôt.
Un sourire intérieur, elle avait survécu. Elle renouvela l'opération, et posa sa main.
Sans cesser de la regarder, SA jument, dont elle tombait simplement amoureuse.
Réalisant seulement le gros cadeau que Kory venait de lui faire.
Une jument, SA jument.

Isabella retint ses larmes, se racla la gorge avant de regarder tour à tour Alexandre et sa maman.
Sourire étiré au maximum.


C'est vrai ? Elle est vraiment pour moi ? Elle sera à moi ? Et... elle s'appelle comment ?


C'est que depuis la disparition de son jumeau, elle n'avait plus à s'inquiéter de personne.
Durant des années elle avait été la soeur qui s'occupait, plus ou moins, de son frère.
Et subitement... terminé.
Maintenant elle aurait à se soucier d'une jument. Et peut être d'un chien !


_________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 15 Jan - 9:37

Gypsie

Alexandre racontait fièrement d'où il savait tout cela. Il était heureux, et se sentait parfaitement chez lui.
Le maître des lieux en l'absence des autres. Il se dirigea vers les chevaux, entra dans le box.


Ah oui, les selles ; il en faudra juste une pour Isabella, j'ai déjà la mienne Alexandre.
Et oui, nous allons les sortir un peu !
Tu veux que je t'aide ?


Amusant Alexandre, prit dans une profonde réflexion, qui se gratte le menton.

Pour Jazon, je me fie à toi, et te laisserai le soin du choix.
Je suis certaine qu'il l'approuvera.


Isabella, étonnement, s'approcha de sa future jument, et alla même jusqu'à la caresser.
L'effet cheval sans doute. Et se sentir responsable d'un être vivant. D'avoir à s'occuper de lui,
en prendre soin, le nourrir ; mais pour commencer, il fallait apprendre à le monter.
Ensuite viendrait le temps des promenades, des galopades, le vent qui fouette les joues,
ce sentiment de liberté, la communion avec l'animal, toutes ces joies équestres.

Incrédule la Margerin, qui réalisait enfin le cadeau offert. Un animal rien qu'à elle.
Son émotion était palpable ; Gypsie sourit, et fit un clin d'oeil à Alexandre.


Oui, tu ne rêves pas, elle sera vraiment à toi. Je ne sais pas comment elle s'appelle.
Viens, nous allons leur passer une corde, et les sortir dans les champs.


Déjà une belle approche d'Isabella vers son cheval, une caresse, une peur qui s'éloigne.
Faire connaissance doucement, pour laisser belle place à la confiance, à l'harmonie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 15 Jan - 9:38

Alexandre_serna

Alexandre se dirigea naturellement vers le box et ouvrit la porte.
Ici, il se sentait chez lui et cela lui rappelait les parties de cache-cache avec ses frères.
Matthis l'avait toujours traîné ici, à partir du moment où il savait marcher sans tomber et même courir.
Alexandre sourit à ce souvenir et secoua la tête avant de regarder Isabella s'approcher de sa monture.
Puis vint la question des noms pour les deux juments.
Alexandre s'approcha de la "pancarte" pour les lire.
Autant dire qu'il ne connaissait pas tous les noms par coeur.


Alors, la jument de Gypsie s'appelle Éiréné.
Éiréné, dans les Histoires de Papa est une Déesse de la paix.
Et la tienne Isabella elle s'appelle Freyja.
Dans les récits du Nord, c'est la déesse de la beauté et de l'amour.


Alexandre les regarda avec un large sourire.

J'espère que ces noms vous plaisent.

Lui, il trouvait que la symbolique et le hasard avait plutôt bien fait les choses jusqu'à présent.
Alexandre alla chercher des cordes et les donna aux dames.
Après tout c'était leurs chevaux, alors ils devaient tous les quatre apprendre à se connaître.
Althiof disait toujours que la relation entre un humain et son cheval était unique.


Je vous laisse passer la corde autour de vos montures ?
Je vais récupérer la mienne et je vous retrouve dans le champ ?


Alexandre les regarda et attendit leurs réponses, content de voir Isabella si rayonnante en ce jour.
Voilà de quoi bien débuté l'année.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:29

Gypsie

Gypsie n'avait pas remarqué les pancartes.
A chaque box il y en avait une.
Elle y jeta un coup d'oeil.


Eiréné et Freyja. La paix, la beauté et l'amour.
Nous voilà gâtées Isabella. Quels jolis noms !
Aah ! Je me rappelle maintenant !
Elle s'appelait Némesis ma première jument ! Exactement !


La jeune fille n'était plus que sourire ; elle prit machinalement la corde tendue par Alexandre, sans cesser de regarder l'animal.

Oui Alexandre, on se retrouve dans le pré !

Gypsie entra dans le box, s'approcha de sa nouvelle compagne de vie,
pour de longues années. Elle lui caressa l'encolure, lui parla, se présenta à elle.
Le cheval s'ébroua, recula, fallait faire connaissance !


Ola... Tout doux ma belle... tout doux...

Encore des caresses, des paroles ; Eiréné se laissa passer la corde sans grande difficulté.

Encouragée par sa mère, Isabella l'imita, avec retenue d'abord, plus naturellement ensuite. Son visage n'avait pas perdu son sourire, elle lui parlait
et sans doute allait-elle passer la nuit à l'écurie de l'hôtel à lui raconter sa vie.
Un peu d'aide pour passer la corde et les voilà prêtes à sortir.
Gypsie ouvrit la marche, suivie par sa fille toute étonnée de voir sa jument suivre ainsi.


Tu crois qu'Antoine pourra m'apprendre vite ?
Tu crois qu'on pourra aller se promener dans les champs ? Dans la forêt ? Partout ?


Bien sur, mais commençons par le commencement.

A l'extérieur, les juments manifestèrent leur joie par quelques hennissements,
et quand Freyja fit sa petite mini cabriole, Isabella, surprise, lâcha aussitôt la corde.
Gypsie, fut amusée par la mine déconfite de sa fille regardant l'animal s'en aller.
Pas loin, juste dans le pré, là où attendait déjà Alexandre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:29

Alexandre_serna

Alexandre quitta les deux dames et prit la direction de l'aile un peu plus "privée" du haras.
De privé, il n'y avait pas vraiment grand chose, mais dans cette partie était installé les montures de sa famille.
Il retrouva avec plaisir Eole et bien évidemment, Watson s'était incrusté et avait suivi son petit maître jusqu'ici.
Alexandre passa la longe autour du cou de Eole, en se mettant sur la pointe des pieds bien évidemment.
Il faudrait demander un petit marche-pied pour pouvoir accéder plus facilement au cou de la monture.
Une fois son affaire terminée, il se dépêcha de rejoindre le petit pré devant le haras et il fut bien vite rejoint par Isabella et Gypsie.


Voilà ma belle monture.
Mon beau frison Eole.
Alors comment cela s'est passé pour vous ?


Alexandre souriait en voyant la mine d'Isabella, elle souriait tellement aux anges et semblait si heureuse.
Alexandre s'imaginait déjà apprendre à monter à Isabella, comme Matthis avait fait avec lui dans les champs de Clermont.


C'est bien Isabella !
Tu sais, il va falloir que tu passes du temps avec ta jument, qu'elle s'habitue à toi et à ton odeur, qu'elle ait confiance et toi aussi.
Mais après cela ira très vite.
Et si tu veux on mettra des oreillers sous tes fesses.

Alexandre lui sourit et l'encouragea à faire trotter sa monture dans le "petit" pré.

Il faut une grande relation de confiance entre le cavalier et sa monture.
Comme si vous n'étiez que une seule personne.


Alexandre avait déjà quelques idées pour aider Isabella à avoir confiance en sa monture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:30

Jazon

Un homme arriva au haras.
Il avait l'air soucieux mais en entrant dans la cour, il reconnut des bruits familiers et réconfortants. De lointains souvenirs remontèrent. Des souvenirs datant de l'enfance quand il passait gamin ses moments de libre à aller trainer dans l'écurie du voisin. Il devenait alors le roi du monde. Mais un bien curieux roi. Une sorte de centaure, à la fois maitre et ami plein de respect pour ces immenses animaux à quatre pattes.

Du mouvement attira son regard du côté des prés.
Appuyé sur sa canne, il s'y rendit mais curieusement d'un pas bien plus alerte qu'à son habitude.
Approchant de la barrière, il reconnut "ses femmes" et son petit cousin qui lui semblait avoir bien grandi. Ils se trouvaient tous trois en compagnie de trois chevaux.

Il appuya sa canne contre la barrière et s'appuya sur la traverse du haut, bras croisés dessus.
Il ne dit pas un mot, observant en silence les protagonistes.
Il était curieux de voir comment sa fille allait appréhender cet animal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:30

Isabella_Margerin



La jeune fille arriva en courant près d'Alexandre qui lui tendit la corde de Freyja.
Elle avait eu si peur qu'elle parte loin et qu'on ne la trouve plus !
Ah non non ; elle ferait attention à sa jument.
Elle ferait preuve de courage, elle voulait monter comme les autres.
Peut être ne deviendrait-elle pas une excellente cavalière, pas grave, tant qu'elle
pourrait aller se promener à cheval.
Isabella sourit en pensant à son frère ; elle s'arrangerait pour qu'il soit fier d'elle
s'il la voyait de là haut.
C'était d'ailleurs étrange... elle pensait souvent à ses parents, sa mère...
mais c'est son frère qui lui manquait le plus. Toujours comme un vide autour d'elle.
Le vide de son jumeau.

Et puis Alexandre l'encouragea, lui expliqua les choses avec un cheval.


Merci Alexandre ! Oui, je vais passer du temps avec elle ; il faudra me montrer comment il faut s'en occuper tous les jours,
la brosser et tout ça.
Et puis... je crois que je ne vais plus me laver pendant quelques jours, comme ça elle aura ma vraie odeur.


Elle éclata de rire quand il se soucia de ses fesses.

Des oreillers ? Nan nan ; tu n'as jamais entendu, quand maman parle de furax,
quand il partait avec papa et les sentinelles, ben le furax il revenait avec le... cul tanné.
Et parait qu'il y a un baume pour ça.


Et pendant ce temps, elle marchait près de sa jument, avec Alexandre et sa mère.
Doucement, tous les trois, ou plutôt les six, instant aussi inédit qu'inattendu, et surtout très agréable.
Une petite bouffée de bonheur.

_________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:31

Gypsie

Gypsie laissa les enfants aller ; elle s'arrêta un instant, étudia sa jument en prenant de la distance ; elle était splendide. Elle se rapprocha à nouveau, caressa longuement son encolure,
son front, tout en lui racontant des histoires de chevaux.
Lui contant même la course de chevaux du Poitou.
Elle lui promit aussi aucune joute, juste une belle vie.

Mais trois chevaux de plus, voilà qui allait changer l'intendance de l'hôtel.
Antoine aurait besoin d'aide. Il faudrait aussi plus de fourrage, de paille...
Toutes ces choses dont aurait dû s'occuper Jazon.
Fini la rêverie, retour à la réalité, et aux deux enfants qui bavardaient.

Alexandre savait trouver les mots, naturellement, comme à son habitude.
Il rassurait Isabella, nettement moins apeurée par sa si jolie et docile jument brune.

Gypsie les rattrapa ; pas l'envie de monter qui lui manquait, mais il fallait songer à rentrer, car du travail les attendait, à préparer les enclos des chevaux, entre autre.


C'est bien Isabella, je vois que tu as nettement moins peur. Et ta jument est très calme.
Bien, nous avons encore beaucoup à faire à l'hôtel ; il va falloir penser à rentrer.


La Duchesne sourit en voyant sa fille la regarder, étonnée.

Oui oui, nous pensons au chien ! Tu nous y emmènes Alexandre ?


Le chiot ferait lui aussi du travail, du moins les premières semaines.
La famille devrait faire, plus que jamais, preuve de solidarité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:31

Jazon

Les trois protagonistes s'éloignaient marchant aux cotés des chevaux.
L'homme reprit sa canne et marchant d'un bon pas grâce à cette dernière, il longea la barrière allant à leur rencontre. Il en profita pour admirer les équidés. De biens magnifiques montures !

Il allait lancer un tonitruant "OLAAAAAAAAAAAA" quand il se ravisa en pensant aux éventuelles réactions des animaux. Il aurait été bien bête de sa part de faire peur aux chevaux et de risquer qu'ils ne bousculent Gypsie et les enfants.

Arrivant à portée de voix raisonnable, il lança :

Le bonjour vous trois !
Quels magnifiques chevaux Alexandre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:32

Alexandre_serna

Le temps passait si vite lorsque l'on s'amusait.
Alexandre était ravi de voir les deux dames avec le sourire sur le visage.
Il avait du mal à les voir tristes, il revoyait le visage si tordu de douleur et vieillit de sa maman, alors cela lui rappelait les mauvais souvenirs.
Il espérait que Jazon reviendrait un jour ou au moins qu'il envoyait des lettres à Gypsie pour mettre des pansements sur son coeur.
Il écouta Isabella en souriant, l'assurance la gagnait, voilà qui faisait plaisir à voir.
P'tre qu'elle dormirait avec sa monture.


Ta vraie odeur de puante.
Tu vas attiré le monstre des marais sinon.


Alexandre éclata de rire, imaginant un monstre couvert de vase verte sortir d'un marais de la forêt et avancer jusqu'à la chambre d'Isabella.
Le cul tanné comme les peaux ?
Arf pensa Alexandre.


Une dame elle peut pas avoir le cul tanné, elle doit avoir le cul rebondit et rose.

Oui, il avait déjà dans les gênes mâles, livrés à la naissance, une source d'intérêt vers certaines zones de la morphologie féminine.
Pis il voyait bien ce que les hommes regardaient en taverne, les formes rebondis des dames.
Finalement, les hommes aimaient les ballons en avait conclu le gamin.


Ah oui le chien.

Brusque retour à la réalité, trouver le chien, ranger les montures le temps d'installer les clôtures et autres pour revenir les chercher.
Alors qu'ils allaient retourner dans le haras pour chercher les chiens qui naviguaient libres et vivaient dans la paille, un Jazon surgit de nul part.
Alexandre manqua de crier et de tendre sa main pour voir si c'était un vrai Jazon et pas une vision de son esprit.
Mais il n'osa pas.
Il se tourna vers Isabella et Gypsie, la bouche grande ouverte.
Comment allaient réagir les dames ?
Il ne parvint même pas à répondre à Jazon tant il était heureux et surpris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:33

Isabella_Margerin

Parfois elle se rendait compte de l'âge de son frère.
Car maintenant il avait passé un grade au dessus.
Plus de cousin. Un frère. Comme Thibaud.


Quoi ma vraie odeur de puante ; et toi, tu pues pas si tu te laves pas ?
T'as aussi une odeur de puant alors.
Mais moi je vais le faire. Comme ça, elle aura mon odeur à moi.
Parce vu qu'on se lave avec le même savon, peut être qu'elle va confondre.
Où peut être je vais prendre un autre savon.
Celui de papa. Celui là, en fait... il sent rien du tout.
Même pas parfumé. Oui, je vais prendre le sien.
Et le monstre du marais, ben il n'existe pas.
D'ailleurs il n'y a pas de marais par ici. Enfin j'en ai jamais vu !


Et quand il continua, Isabella se dit qu'Alexandre passait bien trop
de temps à la taverne, vraiment.


Quoi le cul rebondit et rose ? D'abord les dames ont des fesses, pas un cul.
Et toutes les fesses sont rebondies. Enfin je crois.
J'ai pas vu beaucoup de fesses faut dire, à part celles de Thibaud, qui n'étaient pas très roses. Plutôt blanches.

Maman arriva, leur rappelant qu'il y avait une fin aux bonnes choses.
Et, alors qu'ils parlaient du chien, comme par magie, elle se retourna en
entendant la voix de son père.
Elle se frotta les yeux, croyant rêver, se pinça même la main, se demandant si elle ne
rêvait pas, tellement cette journée était merveilleuse, et avant que maman ferme sa bouche soudain transformée en cul de poule,
elle lâcha la corde du cheval, couru vers son père, si heureuse de le voir enfin, en criant un


Papa !!!!

_________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:33

Jazon

Jazon fronça des sourcils en entendant les propos de sa fille.
En une fraction de seconde, son regard se posa sur un Alexandre stupéfait qui se retourna, bouche ouverte vers ses voisines. Puis ce fut l'air ébahi de Gypsie qui le fit sourire et l'instant d'après, sa fille se ruait vers lui en criant :
Papa !!!!

Il ouvrit ses bras pour les refermer avec tendresse autour de sa fille.
Comment vas tu ma belle ?
Il déposa un baiser dans ses cheveux et quand il se redressa, il vit que la jument que sa fille venait de lâcher, s'était rapprochée d'eux.

Je crois Isabella que tu as été adoptée dit Jazon qui caressait le chanfrein de l'animal.

Attrapant la corde, il s'avança vers Alexandre et Gypsie, entouré de la jument à sa gauche et à droite, de sa fille qu'il tenait de son bras entourant ses épaules.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:34

Gypsie

Combien de fois elle l'avait tour à tour maudit et pleuré cet homme qui sortait d'Aristote sait où.
Son époux adoré qui le savait très bien, peut être trop.
Juste envie de le battre, de taper ses poings contre sur son torse, d'évacuer
la colère retenue depuis des mois.
Mais comme d'habitude, à peine ses yeux se posèrent sur lui, que leur regard
se croisèrent, le mot pardon prit tous son sens.
Elle resta un instant complètement interdite, et si Isabella n'était pas près de lui, elle aurait cru rêver.
Tout naturellement, quelques secondes plus tard, elle était chez elle,
dans les bras de Jazon, son amour, comme elle l'avait dit et répété deux fois
devant le Très Haut, son amour pour toujours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:34

Alexandre_serna

Alexandre secoua la tête en l'entendant Isabella.
N'importe quoi, lui ne sentait jamais mauvais, il mettait du parfum.
Voilà pourquoi !
D'ailleurs, il disait dans sa tête que seul les gens sales se lavaient.
Drôle de phrase pensa le gamin au passage, mais il en resta là puisqu'il se retrouva entre une Gypsie muette et une Isabella sur-expressive.
Genre qu'il ne l'avait jamais entendu de la sorte.
Il haussa les épaules et regarda la scène, se demandant si il n'était pas de trop.
Il se recula un peu pour caresser sa monture en attendant que tout ceci passe, les "au-revoir" il n'aimait pas.
Mais alors les "bonjour" des adultes des fois cela devenait cagouille comme dirait Martin.
Alexandre pensa à son ami, toujours pas de nouvelle de son dernier courrier, il faudrait ré-écrire prochainement.
Que faire maintenant ?
Hum, il récupéra sa monture et s'approchant des adultes.


Je vais ranger les chevaux.
Tu viens Isabella ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:35

Isabella_Margerin

Elle se jeta dans les bras de son père, l'embrassa tendrement.
Cette fois ci elle ne lui demanderait pas s'il resterait avec eux.
Elle avait bien compris que c'était dans ses habitudes de partir subitement.


Je vais bien !

Etonnée que la jument l'aie suivie, elle sourit,

Oui, peut être qu'elle m'a adoptée, je l'espère ! Elle est belle n'est ce pas !
Elle s'appelle Freyja, ça veut dire la beauté et l'amour !


Pas plus de mots échangés, car se furent les retrouvailles avec sa mère.
Toujours gênant ce genre de choses.
Alexandre ressentit sans doute pareil, en lui proposant de ranger les chevaux.


Oui, allons-y, ça va raconter ici sans doute...

_________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:36

Alexandre_serna

Le gamin entraîna Isabella en direction du haras avec toutes les montures, laissant ainsi Jazon et Gypsie faire des galipettes derrière les meules de foin.
Oui, c'est ce que les adultes faisaient, des galipettes derrière les meules de foin.
Parfois, même souvent, les adultes avaient de drôles d'activité, entre sauter sur les lits et faire des galipettes derrière du foin.
Le bâtiment fut rapidement atteint et Alexandre regarda Isabella qui se débrouillait vraiment très bien.
Il lui sourit, et une fois sa propre monture remise dans son box, des caresses et des soins demandés au palefrenier, Alexandre accompagna Isabella et tous les deux remirent les juments dans leur box.
Alexandre laissa le temps à Isabella de dire au-revoir à sa monture.


On va voir les chiens ?

Alexandre lui sourit et attendit un instant qu'elle lui réponde avant de s'avancer doucement, un peu plus loin dans les écuries vivaient dans le foin et la paille des chiens.
Dans ce vieux corps de ferme, les chiens de chasse avaient un enclos-maison spécial.
Ici vivaient les descendants de Soopy, lui même descendant de Lulu, la chienne de Gypsie.
Des chien plutôt bonne patte.


Voilà tous les chiens sont ici.
Enfin p'tre qu'ils sont aussi dehors.


Et alors qu'Alexandre discutait et expliquait à Isabella, Watson vint vers lui pour réclamer quelques caresses.
Alexandre posa sa main sur sa tête, celle du chien, et observa tous les chiens, il comptait laisser Isabella choisir.


A toi de choisir !
Ou de te faire choisir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"


Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Jeu 18 Fév - 1:36

Jazon

Jazon fut touché par l'amour de sa fille, son caractère heureux et enjoué.

Elle est très belle ta jument et elle porte un joli nom.

L'instant d'après, Gypsie, son amour de toujours, était dans ses bras. Il la serra tendrement, lui caressant les cheveux, pour finir par lui donner un tendre et passionné baiser.
Je t'aime lui murmura t-il.
Ne l'oublie jamais rajouta t'il dans un souffle.

Quelques baisers supplémentaires entrecoupés de deux regards se noyant l'un dans l'autre.
Puis Jazon s'appuya sur sa canne et présenta son bras à son aimée.


Et si on allait voir où Alexandre et Isabella sont allés "ranger" les chevaux ?

Il se mit à rire en disant ces mots. Alexandre avait ses mots bien à lui pour dire les choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna   Aujourd'hui à 23:49

Revenir en haut Aller en bas
 
1.1 [3 Janvier] Haras du Lion Marigny et de l'Ourse Serna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Confrerie du Lion
» PRESENTATION D UN LION RASTA
» MELTING BOWL BRON (Lyon) 15 et 16 janvier 2011
» Thème Scénario mois de Décembre- Janvier
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque :: Année 1463-
Sauter vers: