AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   Ven 24 Juil - 21:25

Alexandre a écrit:
Afin d'imaginer d'autres voies par une politique audacieuse.

Afin de prôner le dynamisme et de façonner l'avenir différemment.

Afin d'offrir un choix au peuple du Bourbonnais-Auvergne.

Les Barges se rassemblent de nouveau pour les ducales, des personnes de toutes classes, déterminées à dévouer leurs compétences pour le duché.

Votez pour l'original, votez pour un BA Barges !

(Mon village => Sénéchaussée => L'élection du Conseil => Les Barges => Voter)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   Ven 24 Juil - 21:25

Caelan a écrit:

Bonjour,

Cela aurait été un immense plaisir de voter pour votre parti politique, mais hélas, je ne suis pas de votre duché...
Je vous souhaite toutefois de remporter ces ducales, et de faire de grandes choses pour ce duché qui je pense le mérite.

Cordialement
Caelan O'Sullivan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   Ven 24 Juil - 21:26

Alexandre a écrit:
Dame Caelan O'Sullivan,

je vous présente mes excuses quant à ma missive et j'espère que mon coursier ne vous aura pas trop importuné.
Je vous souhaite d'ors et déjà un agréable séjour en la cité de Montbrison et si vos pas vous guidaient jusqu'à Clermont, je serai heureux de vous offrir un verre ou plusieurs en tavernes en remerciement de vos mots.
Je m'en vais les partager avec mes co-listiers et j'espère qu'ils nous porteront chance.

Cordialement,
Alexandre de la Serna.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   Ven 24 Juil - 21:27

Caelan a écrit:
Sire De la Serna,

Je crains hélas que mes pas ne me mène point à Clermont, et vous m'en voyez navrée, j'aurai apprécié venir prendre un verre en votre compagnie dans l'une des tavernes de cette charmante ville.
Peut etre n'est-ce que partie remise, mais je pense que lorsqu'à nouveau, je tranverserai votre duché, vous ne vous souviendrez plus de moi...enfin de la jeune femme qui a répondu a votre courrier.
Je dois impérativement rentrer en Empire, espérant ne pas perdre la vie, en chemin.

Mais revenons a des choses plus gaies, puis je vous demander quel poste visez vous pour les ducales? tes vous un politicien aguerri?
Pardonnez, mes questions, j'ai tendance parfois a trop parler, à être trop ... curieuse... et pardonnez aussi de vous importuner avec ces courriers, n'hésitez pas a me dire que cela vous ennuie, et je cesserais...

Quant à votre coursier, il a été fort respectueux, ne le grondez pas!

Amicalement
Caelan O'Sullivan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   Ven 24 Juil - 21:28

Alexandre a écrit:
Dame Caelan O'Sullivan,

Oh mince, mais comme vous dites, peut-être que cela ne sera que partie remise, car nous ne savons jamais de quoi est fait demain et où nos pas nous guideront à nouveau.
Je dois vous avouer que je ne pensais pas qu'une simple lettre invitant à voter pour mon "parti" des Barges déboucherait sur une telle correspondance, et plutôt agréable en fait.
Discuter avec des gens que l'on ne connait guère de prime abord, pour parler de tout et de rien.
J'espère que votre séjour à Montbrison vous aura plu et que vous aurez pu profiter de la fraîcheur du lac en ces journées plutôt chaude et parfois même étouffante.
Je rangerai vos lettres chez moi et j'espère m'en souvenir, ou alors si je l'oublie peut-être que vous, vous vous souviendrez de ce gamin qui part une journée électorale vous avait envoyé son coursier pour que vous votiez pour sa liste.

Un politicien aguerri je ne crois pas, ce que j'aime le plus c'est discuter avec les gens, mes amis m'ont déjà mis durant deux mandats Porte Parole ducal et si jamais notre liste venait à avoir autant de siège que jusqu'à ma place, je pense sans hésitation que c'est ce poste que je prendrai.
Il permet d'allier les rencontres en taverne, les promenades en ville, sur les routes et puis de visiter allègrement les halles de nos 10 villages.

Je tiens à vous rassurer, la curiosité n'est pas toujours un vilain défaut et si vos questions m'embêtaient, je n'y répondrai pas.
Vous ne m'ennuyez nullement dame.
Bien au contraire, tant de courriers restent sans réponse que c'est toujours un plaisir que de répondre à quelqu'un qui prend soin de le faire.

Mon coursier ne sera pas grondé.
Soyez en assurée et rassurée.

Je vous souhaite un excellent retour en Empire et prierait pour que vous soyez épargnée sur les routes.

Amicalement
Alexandre de la Serna.

O'Sullivan, c'est irlandais ?
Pardonnez ma curiosité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   Ven 24 Juil - 21:28

Caelan a écrit:
Effectivement, on ne sait pas de quoi demain est fait. Je gage que l’on se croisera bien un jour, je gage également que nous prendrons ce verre, nous pourrons ainsi faire, réellement connaissance.
J’ai répondu a votre courrier, mais pour être honnête comme vous, je ne pensais pas que nous correspondrions ainsi ensuite, j’en suis tout autant ravie que vous. Et ma foi, je dois bien avouer que je trouve le temps moins long sur les chemins, cette échange est un bien fait.

Montbrisson, je n’y suis resté qu’une nuit, mais je connaissais l’endroit, bonne maman (ma grand-mère), y vit, enfin elle ne sort plus de chez elle, elle ne parle plus, ne nous reconnais même plus…elle est comme figée et ce, pour l’éternité.

Je garderai précieusement ces courriers, je ne risque pas de vous oublier, un échange de la sorte, ne peut définitivement point s’oublier. Vous dites « ce gamin » mais quel age avez-vous donc ? Vous vous exprimez avec tellement d’aisance, que je ne puis vous imaginer si « jeune » que cela.

Je ne suis guère agée non plus, enfin sans doute plus que vous, suis en age d’avoir déjà des enfants toutefois… le premier j’ai eu très jeune, bien trop jeune par ailleurs. Mon dieu, Je vous parle de cela mais j’imagine que vous n’en avez rien à faire.

J’aimerai que vous me vantiez les mérites de votre duché, je ne suis pas certaine de vouloir vivre encore longtemps en Empire, surtout pas en Lorraine, c’est relativement déprimant comme duché, de plus, on en fait vite le tour, nous ne possédons que 4 petites villes, contrairement a vous, qui en possédez 10, si j’ai bien compris. Alors oui, vantez moi les mérites de ce duché, donnez moi envie de venir y séjourner, y vivre.
Pour la politique, je n’ai été que prévot a une seule reprise, et j’avoue ne pas avoir aimé du tout ce poste, il y a bien trop de contraintes, en revanche, j’aime le droit comme mes parents, et si dans le futur, je devais en faire de nouveau, alors je briguerais le poste de Procureur. Mon père adoptif était juge et ma maman procureur, je pense avoir cela dans le sang. Mais souvent ces places sont convoitées par des personnes expérimentées, et l’on ne laisse que peu de chance aux moins aguerris de faire leurs preuves. Mais qui sait…peut être qu’un jour…

Pour répondre a votre question, O’Sullivan c’est effectivement Irlandais. Mon père est originaire d’Irlande, et ma mère est d’origine Irlandaise. Mon prénom aussi est Irlandais, comme celui de mes frères et sœurs…Je suis le culot d’une fratrie, la dernière des triplés. C’est assez rare, d’en croiser... D’ailleurs hormis nous, je crois ne jamais en avoir connu d’autres…

Et si le cœur vous en dit, un jour, c’est avec plaisir que je vous recevrai à Epinal.

Amicalement
Caelan O’Sullivan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   Ven 24 Juil - 21:29

Alexandre a écrit:
Chère Dame Caelan,

je suis désolé pour votre grand-mère.
Mes parents et des membres de ma famille vivaient à Montbrison, mais ils nous ont malheureusement quitté pour certains et les autres préfèrent la fraîcheurs des monastères et autres couvents.

On me dit et répète souvent que la raison n’atteint pas l'âge ou alors est-ce La valeur n'attend pas le nombre des années.
Je ne sais jamais trop et je me perds dans les phrases des plus grands qui parfois peuvent avoir de drôle de sens.
J'ai eu la chance d'être bien né, même si mes parents n'étaient pas nobles ils étaient membres d'une famille relativement grande, les Serna et à leurs morts ma cousine Korydwen et mon cousin Althiof m'ont pris comme pupille, me permettant d'accéder au savoir et à l'éducation d'enfants de Comtes.
J'étais pour ainsi dire le dernier d'une fratrie recomposée de cinq enfant, alors entendant mes aînés j'ai répété ce qu'ils disaient et mes mandats ducaux de Porte Parole m'ont grandement aidé à améliorer mon vocabulaire et mon écriture.
Mes cousins Gypsie, Jazon et Isabella m'ont aidé aussi, corrigeant et reprenant mes phrases.
Je puis ainsi vous écrire qu'à huit ans et demi révolu et presque 9 ans que je sais m'exprimer du mieux possible et tenir une conversation intelligible avec des grandes personnes.
Alors correspondre avec vous est encore un exercice visant à m'améliorer.
Mais ne vous inquiétez pas, je m'amuse encore et bien comme un enfant et je fais des bêtises !
Soyez en assurée, tout comme vous pouvez être assuré que mon cerveau et mes pensées m'appartiennent encore et ne sont pas sujet à un bourrage de crâne que certains petits nobles peuvent avoir.

Vous savez aux Barges, nous avons pour "politique" de laisser la place à chacun, jeune, moins jeune, aguerri ou moins.
Ce partie est comme une famille où chacun s'entraide et où nous discutons bien souvent tout ensemble pour aider de la meilleure façon qui soit.
Et je dois dire que chez nous, les gens compétents en matière juridique se compte sur les doigts d'une main et même sans être au conseil ducal il y a des postes dans ce domaine là.
Un Barges a un esprit assez ouvert.

Quant à vous parler de mon Duché, il est connu pour ses nombreux fromages, les fourmes, le St Nectaire, le Salers, mais aussi pour sa bonne viande et charcuterie et son vin qui bien épicé et arrangé est selon les grandes personnes fort bon.
Et que dire de ses 10 villages ?

Clermont sa capitale, belle capitale avec ses grands travaux de construction des murailles.
Cette capitale est vivante, Gaby!! notre maire met tout son coeur dans la gestion de cette ville et cela se ressent, du monde dans les tavernes, dans les rues, sur la belle halle.
Il fait bon vivre dans cette capitale.

Thiers et ses fameux couteaux, on dit de cette ville qu'elle fabrique les plus jolis et solides couteaux de tout le duché.
Les couteaux sont aussi une équipe de soule locale.
Les habitants sortent assez peu sur leur belle halle, mais qu'est-ce qu'ils boivent en taverne et discutent !
J'ai rarement autant rit qu'à Thiers, ils sont de nature très gentille.

Montbrison et son lac, sa fraîcheur et ses parties de pêche.
Le village peut paraître endormi, comme si tous les villageois dormaient dans leurs barques bercés par l'eau douce de ce si beau lac.
Des poissons par milliers donnent une odeur bien caractéristique à ce village et les mouettes crient à qui veut l'entendre que le poisson est frais.
La jeune Léna se bat pour ce village endormi.

Murat et ses cornets.
Une fine croûte de biscuit enroulé sur elle-même et fourrée de délicieuse crème fermière et de fruits rouge.
Murat est un village endormi où très peu de gens sortent, que cela soit en taverne ou sur la halle, mais parfois l'on peut voir une tête et discuter avec elle.
Mes muratais sont charmants mais casanier.

Aurillac est un village que je connais moins bien, mais il vit de temps à autre, les gens sortent et partagent une bière.
On dit de leur équipe qu'elle est redoutable et porte bien son nom : les dragons grondant.

Polignac est un village plus calme que d'antan, mais on peut y voir des têtes très sympathique comme Jojo par exemple, toujours là pour partager une bonne bière en taverne.
C'est un joli village avec une bien belle forêt dans laquelle il faut s'arrêter.

Moulins !
Que dire de Moulins ?
A part que si l'on aime les navires et les ports l'on est servi, tellement joli ce part, des bateaux viennent et repartent sous l'oeil aguerri de la patronne du coin Maeline, très douce et gentille dame.
Les Moulinois ne sont plus très bavards, mais je pense qu'avec une bonne bière il est possible de les faire sortir un peu.

Montluçon, Montluçon...
Que dire de ce beau village ?
Il a été détruit par la vermine et depuis que cette vermine est partie mettre le bazar ailleurs les Montluçonnais essaye de le faire revivre.
Surtout si vous croisez un Vissac, fuyez dame.
Fuyez, ils n'apportent que le malheur et la destruction.

Bourbon, la ville de la blonde mairesse.
Plusieurs fois prise par des Berrichons et plusieurs fois reprises par des Auvergnats.
On dit d'elle qu'elle est collée dans son fauteuil, il faut aller voir de ses propres yeux.
Un village joyeux et festif !

Montpensier bien que village forestier, Montpensier est connu pour ses rames.
Une mode lancée par Sunburn et qui s'est répandu, un moyen de se défendre efficacement et d'utiliser les cadeaux de la dame Boulasse.

Voici ce que l'on peut dire des dix villages qui composent mon duché.
Mon duché qui fête actuellement ses deix ans, nous y avons vu un tournoi de tir à l'arc, une messe anniversaire, un banquet anniversaire, un défilé militaire et nous entamons un grand tournoi de soule pour l'été.
S'en suivront d'autres festivités ou tout un chacun est libre de venir, si jamais vos pieds vous menaient à nouveau de ce côté-ci du Royaume de France.

Je peux vous dire que je n'ai jamais croisé de triplé, des jumeaux oui, c'est plus courant que l'on ne le pense à vrai dire.
Mais des triplés jamais.
Quant à être le culot de la famille, je pense également l'être, du moins je ne pense jamais comme tout le monde, ce petit grain de folie.

Je vous souhaite à nouveau une belle route !

Amicalement,
Alexandre de la Serna

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1106
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   Ven 24 Juil - 21:29

Caelan a écrit:
Mon très cher Alexandre,


Je vous prie le plus sincèrement du monde de m’excuser de n’avoir pu faire réponse a votre dernier courrier plus tot, il se trouve que le voyage fut plus éprouvant que je ne le pensais, nous avons du faire une halte quelques jours, je ne me sentais pas au mieux de ma forme…


Je suis estomaquée par l’annonce de votre âge…je pensais m’adresser a un homme d’âge plus avancé, mais je réitère, c’est un véritable plaisir de converser avec vous.


Pour ma part, je n’ai qu’une petite quinzaine d’année, je suis aussi issu d’une très grande famille, dont je tairais le nom mais surtout car je n’ai pas le droit de le citer, je suis a mon grand regret la batarde de son monstre abjecte qu’est mon géniteur, je prie chaque jours pour ne jamais lui ressembler…je préfère a cela porter et crier haut et fort le nom des O’Sullivan, mon père adoptif est l’homme le plus formidable qu’il existe, il a fait de moi une personne convenable…il a bercé mon enfance d’amour et de joie, bien que j’étais une enfant pouvant se montrer parfois insupportable…parfois ? Souvent, en vérité.


J’ai perdu ma mère, je ne devais avoir que 4 petits années…nous avons été déracinés, mes frères et moi-même pour venir vivre avec le seul homme qui est véritablement compté pour maman.


Parfois les aléas de notre passé ont de fortes incidences sur notre futur…j’ai comme l’impression de ne trouver de place nulle part. Ma seule place est celle que j’ai dans mon foyer, une place de maman.


Une vie bien triste ne pensez vous pas ? Oh ma foi, si je vous faisais part de tout, vous ne voudriez définitivement pas grandir. Je dois vous avouer qu’une partie de moi, aimerait avoir encore votre âge.


Parlons, de choses plus gaies…j’aime votre façon de me décrire les villes de votre duché, car en fermant les yeux, je pouvais ainsi les imaginer. Je les connais un peu mieux maintenant et je vous en remercie. Bien que certaines ne m’étaient pas inconnus…Moulins par exemple…il me semble avoir eu un prétendant la bas…mais il n’était pas vraiment fait pour moi, trop âgé… encore, trop dur…trop fort pas aimant du tout... Une véritable montagne…imaginez une petite chose comme moi aux cotés de ce dernier…


J’aimerai avoir le courage de tout quitter pour recommencer ailleurs, mais hélas je fais preuve d’une immense couardise sur cela…j’envisage toujours, je m’en donne même la possibilité mais jamais je ne parviens à m’extirper du Saint Empire.


Mon Dieu, j’ai l’impression de me montrer terriblement cynique dans ce courrier…j’en suis affreusement navrée, je vous promets de ne plus l’être dans le prochain.


Parlez-moi de vos projets, de vos joies, de vos peines, de ce que vous souhaitez, j’attends vos réponses toujours avec grande impatience. Je vais séjourner quelques jours a Dole…je crains l’ennui par avance, alors n’hésitez pas a m’écrire mon jeune ami. Et faites moi plaisir, appelez moi simplement Caelan.


Au plaisir de vous lire !


Amicalement


Caelan O’Sullivan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondances Caelan- Alexandre ou comment un simple courrier d'élection ducale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haut-fait ou comment un simple soldat devient un héros
» Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
» [resolu] modif d'une megadrive
» Courrier de sélection Groupe d'Ages
» [Fan-Fictions] Comment bien écrire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Chateau de Cournon d'Auvergne :: Premier étage aile gauche :: La Chambre d'Alexandre-
Sauter vers: