AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baptême de Ninon - 23 novembre 1458

Aller en bas 
AuteurMessage
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Lun 22 Nov - 19:07

La pastorale de Ninon venait juste de se terminer et avec elle l'ouverture sur l'autorisation de recevoir l'eau du baptême. Que ce soit Semias ou Ninon, les deux élèves avaient été sérieux jusqu'au bout. Certes la demoiselle était en proie à de gros doutes mais nul doute qu'accompagnée par son futur parrain, Cruzzi, elle surmonterait les épreuves. En plus, Rick connaissait bien l'homme puisqu'il lui avait fait la pastorale, avant de le baptiser et de le marier à Amandine. La boucle était bouclée : l'un de ses premiers élèves devenait à son tour parrain.
Le jeune diacre n'avait pas l'habitude de précipiter les choses entre la pastorale et le baptême afin que l'élève prenne totalement conscience de son futur engagement dans la vie, avec les préceptes d'Aristote. Le jeune homme leur avait appris à reconnaître le visage de la Bête sans Nom, sous toutes ses formes. Ils avaient pu trouver une solution pour chaque visage du Démon. Il fallait juste espérer que maintenant il saurait le faire rééllement. Si le religieux avait accepté d'avancer le baptême, c'est que cela servait aussi ses intérêts. En effet, il devait marier sa cousine à l'homme qu'elle aimait et elle avait choisi pour témoin, son élève. Il fallait donc régler rapidement les dernières démarches administratives.

La cérémonie pourrait bientôt commencer mais avant Rick se devait de se confesser au Très-Haut. Il avait eu des pensées impures durant la pastorale lorsque le nom de sa cousine avait été évoqué. Et cela n'était pas aristotélicien. Il fallait donc qu'il se fasse pardonner. A genoux sur le prieuré, le diacre murmura tout bas sa confession.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_ninon
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Mar 23 Nov - 3:34

En entrant dans la chapelle, Ninon est animée de sentiments contradictoires, comme toujours. Pourquoi est-elle constamment à se poser des questions ? Pourquoi doit-elle absolument tout comprendre ? Comme la vie devait être simple pour les gens qui acceptaient, sans discuter, ce que leur disaient les grands de ce royaume !

Le moment de sortir du rang des hérétiques est venu. Pas qu'elle doute de l'existence de Dieu, certes non, en a-t-elle jamais douté d'ailleurs ? Mais elle n'avait et n'a toujours qu'une confiance très limitée en ses représentants et, plus encore, en l'interprétation de ce que Dieu attend réellement des hommes. Les préceptes d'Aristote sont parfois tellement... hum... La brune secoue la tête. Non, aujourd'hui, point de doutes !

Ce chemin de retour vers le droit chemin, elle l’a fait pour son amie, sa mie comme dit Thea. Un léger sourire étire ses lèvres en pensant à la fière Licorne. Alethea, d’un sérieux qui frisait parfois l’austérité, ambitieuse aussi, alors qu’elle était d’une insouciance proche de l’inconscience, vide de toute prétention, aimant son statut de gueuse et la liberté qu’il lui confère. Comment avaient-elles pu se rencontrer, se plaire et s’attacher au fil du temps, au point de nouer des liens indéfectibles ? Peut-être était-ce l’œuvre de Dieu dont il est dit que ses desseins sont impénétrables. Peut-être était-ce une tactique pour ramener une brebis égarée en son giron ?

Et où était son futur parrain, son cher et tendre Cruzzi, l’homme des premiers jours à son arrivée à Moulins ? Aussi proche que Thea, ami envers et contre tout. Qui d’autre aurait pu l’accompagner en ce jour particulier ?

Le diacre est agenouillé devant l’autel, il semble plongé dans la prière et elle n’a pas l’intention de le déranger tout de suite, étant légèrement en avance. C’est donc sur la pointe des pieds qu’elle ressort pour guetter l’arrivée de son Ticoeur, se demandant si Amandine l’accompagnera et s’ils ont réussi à se retrouver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cruzzi
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Mer 24 Nov - 3:55

[ Domus Amor Ardens, domaine de Cruzzi sa femme et leurs enfants ]

C’est aux premières lueurs de ce jour ci particulier pour lui, que Cruzzi ouvrit les yeux dans son domaine. Rituel habituel du matin, étirement, bâillement, frottement intensif des yeux encore un peu collés de la nuit qu’il venait de passer.
Depuis son retour, son sommeil n’était que superficiel, il n’avait plus l’habitude de dormir sans sa femme au Domus. Il dormait en effet dans la chambre d’amis, situation temporaire il l’espérait, le temps que tout les deux puissent à nouveau se faire confiance. Il fallait surement une sorte de déclic, un rien qui ferait peut être tout… C’était assez flou, en fait, dans son esprit et ce malgré la fréquence à laquelle, il y pensait tout au long de la journée.

Il se leva et passa sa tête dans l’entrebâillement de la porte de la chambre des enfants qui dormaient encore, il resta là à les regarder. Il enviait surement leurs innocence, celle que l’on a enfant, celle qui nous rend insouciant et sans peur, l’impression d’une vie sans tracas…
Il alla leur déposer un baiser sur le front, puis se dirigea vers la chambre conjugale.

Amandine dormait aussi paisiblement que les enfants, dans ses draps blancs elle resplendissait. Sans bruit il s’approcha et s’assis sur le rebord du lit, laissant aller sa main le long de sa chevelure, il la regardait tendrement, d’un regard semblable aux premiers regards qu’il posa sur elle. Ce qu’elle pouvait lui avoir manqué… pourrait elle le croire un jour, pourrait elle croire que ce ne fut qu’un acte d’impuissance… Il se leva pour ensuite descendre se préparer en vue de la cérémonie donné en Baronnie de Cournon d’Auvergne.

Ce n’était pas n’importe quelle cérémonie, que cette cérémonie… Il y a quelques temps de ça Ninon lui avait annoncé qu’elle avait commencé sa pastorale et qu’elle allait se faire baptiser. Au début, il cru à une blague et au fur et à mesure il comprit que réellement, elle, Ninon, l’éternelle rebelle, allait bien se faire baptiser.
Bien sûr il fut ravi de cette prise de position, et qu’elle rejoigne la grande famille aristotélicienne. Ce jour là elle lui fit le grand honneur de lui demander d’être son parrain, demande à laquelle il fut très heureux de répondre par l’affirmative.
Et ce'était aujourd’hui qu’il allait honorer cette promesse.

Il enfila ses plus belles braies ainsi que sa plus belle chemise pour l’occasion. Il ne savait pas si Mandine allait venir ou non, il n’en avait pas parlé à vrai dire… Il laissa donc une note sur la table expliquant qu’il était parti pour le baptême et qu’il espérait les voir tout à l’heure, les enfants et elle.

Il scella Cétouvu puis prit la direction de la Baronnie de Cournon, domaine qui appartenait à Al et Kory qu’il connaissait bien maintenant. Surement, d’ailleurs, les propriétaires allaient-il passer à la chapelle les saluer.


[ Baronnie de Cournon d’Auvergne ]

Il arriva devant les grilles du domaine où un vallet était posté pour lui prendre son cheval et lui indiquer le chemin.

Merci bien ! Ne le mettez pas trop prêt de la nourriture il pourrait avaler un stock d’une année en quelques secondes… Il sourit et continua :
Ne vous fatiguez pas je connais le chemin !

Il prit congés et avança dans l’allée, qui lui fit revivre des moments qu’il n’avait pas oublié… Car oui c’était bien ici que lui aussi c’était fait baptiser, là haut dans cette chapelle, par le même diacre qui officiera pour son Amie Ninon. Souvenir heureux que jamais il n’oubliera.

Sur le parvis, se tenait justement l’intéressée de la cérémonie qui apparemment guettait l’entrée du domaine, surement en train de se dire « Je suis sûr qu’il a oublié »…
Mais non !! Il était bien là présent au rendez vous ! Il s’approcha de plus en plus de la chapelle pour arriver au bas des marches, et comme un loup sur sa proie, elle bondit, sautant l’intégralité des marches pour atterrir dans les bras de Cruzz. Il sourit puis la reposa sur le sol.

Il la fit tournoyer sur elle-même admirant sa tenue :


Waaaahhhhh dit donc !!!! C’est la grande classe à ce que je vois !! T’es magnifique ! Comme toujours tu vas me dire hein !? Il lui sourit.

Pas trop stressé… ? De toute façon je suis là maintenant y a rien à craindre et pis il me semble pas que Rick morde… ou s’il mord ce n’est pas fort vu que je ne m’en souviens plus !! Il rit de bon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Mer 24 Nov - 6:50

Rick venait d'entendre des bruits infimes dehors. Son oreille d'ancien maréchal venait de le mettre en garde qu'il n'était plus seul dans le périmètres religieux. Il termina donc sa prière puis se releva. Après un signe rapide de croix, il entendit des bribes de voix à l'extérieur. Vraisemblablement, Ninon était arrivée et peut-être avec elle, une partie de ses invités. A l'extérieur, la future baptisée se tenait dans les bras de Cruzzi, qui semblait rire aux éclats. Le jeune homme s'approcha du couple d'amis et les salua

Damoiselle Ninon, je vois que vous êtes ponctuelle ! Attendez-vous des amis ou d'autres invités ? Pensez-vous que Thea va se joindre à nous ?

Puis se tournant vers Cruzzi, il lui serra la main avec entrain

Bonjour Cruzzi ! Alors dis-moi quoi de beau depuis tout ce temps ? Où est Amandine et les enfants ? Tu avais quitté le duché non ?

Rick semblait curieux comme à son habitude mais il n'avait pas vu l'un de ses premiers baptisés depuis une éternité et il voulait savoir ce qui se passait de beau pour lui. Il lui sourit puis rajouta

En tout cas, je t'adresse mes félicitations pour avoir accepté d'être le parrain de ton amie. Tu fermes ainsi la boucle. D'autant que c'est dans le même lieu où tu as reçu ta croix aristotélicienne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_ninon
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Jeu 25 Nov - 7:11

Rhooo !!! Mais c'est qu'il s'est beau le maréchal ! Ninon le regarde s'approcher, attend qu'il soit à portée et lui saute dessus pour le bisouiller, pas parce que c'est son baptême qu'il faut perdre les bonnes habitudes.

Coucouuuuu mon Ticoeur ! Elle se laisse admirer en riant, bien qu'elle n'aie rien mis de spécial, si ce n'est l'ajout de braies toutes propres, le complimente à son tour, car lui par contre s'est fait tout beau. Elle lui sourit

Pas stressée, non, puisque tu es là ! Amandine et les enfants ne sont pas venus ? Après, faudra que tu me racontes comment ça se passe vous deux ! Prêt à y aller ?

La future baptisée lui sourit à nouveau, lui prend la main et s'apprête à l'entraîner vers la chapelle quand le diacre en sort.

Bonjour frère Rick ! Elle le laisse saluer son parrain avant de lui répondre.

Thea n'est pas encore arrivée en Auvergne je pense. Ninon grimace légèrement à la question concernant les invités. En fait, si j'ai annoncé mon baptême, je n'ai pas fait d'invitations particulières. A vrai dire, je n'y ai pas pensé. J'espère que ce n'est pas un problème. Moi, si j'ai Cruzzi, je suis contente. Et de souligner ses paroles par un grand sourire, adressé autant au diacre qu'à son Cruzzi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cruzzi
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Jeu 25 Nov - 7:15

Alors que Ninon lui faisait par de ses impressions concernant son futur baptême, il vit la porte de la chapelle sainte Boulasse s’ouvrir et le diacre souleur ex-maréchal, pour ne citer que ça, sortit à leurs rencontre.
Il lui serra la main avec autant d’entrain que lui en lui souriant. Le diacre prit la parole en premier pour le saluer et lui poser deux trois questions :


Bonjour Cruzzi ! Alors dis-moi quoi de beau depuis tout ce temps ? Où est Amandine et les enfants ? Tu avais quitté le duché non ?

Et Biiiiimmmm voila qui était fait… En même temps, Cruzz savait très bien que Rick allait lui poser ce genre de questions, il était un ami de Mandine et un ami de la famille donc ce ne fut pas une surprise. Mais il fallait dire qu’il n’était pas passé par plusieurs sentiers…

Ah… Je vois que tu as parlé avec Amandine… En effet j’ai un peu voyagé… un peu beaucoup en fait… Elle était partie en retraite longtemps et je n’y étais pas habitué… j’ai craqué… Il essaya de percevoir un regard compatissant ou même compréhensif de Rick, pour se rassurer...Elle t’a peut être qu’exposé sa version… J’ai des tords je n’en doute pas mais je ne suis pas le seul fautif… Il haussa les épaules.

Il fallait d’ailleurs qu’il aille se confesser au cours de la semaine certaines choses lui pesaient sur la conscience et il fallait qu’il en parle…

Amandine est à la maison ou du moins elle l’était quand je suis parti… Je ne sais pas si elle va venir aujourd’hui… On n’en a pas parlé… Pour ne pas dire qu’il ne se parlait quasi plus depuis son retour…

Sinon pas grand-chose de neuf… J’essaye de trouver à m’occuper en ce moment… peut être un poste à responsabilité si je trouve on verra bien… J’ai envie de m’investir un peu plus…

En tout cas, je t'adresse mes félicitations pour avoir accepté d'être le parrain de ton amie. Tu fermes ainsi la boucle. D'autant que c'est dans le même lieu où tu as reçu ta croix aristotélicienne.

En effet… ça fait déjà un an et demi que tu m’as remis cette croix… il la toucha de la main au travers de sa chemise, sentant le métal froid sur sa peau, Ça passe, hein !?
Alors quand Ninon m’a appris qu’elle se faisait baptiser et qu’elle voulait que je sois son témoin je n’ai pas hésité un seul instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Jeu 25 Nov - 8:46

Rick écouta les propos de Cruzzi

Ah… Je vois que tu as parlé avec Amandine… En effet j’ai un peu voyagé… un peu beaucoup en fait… Elle était partie en retraite longtemps et je n’y étais pas habitué… j’ai craqué… Elle t’a peut être qu’exposé sa version… J’ai des tords je n’en doute pas mais je ne suis pas le seul fautif…

Le jeune diacre secoua la tête

Non pas, je n'ai pas vu Amandine depuis sa sortie du couvent, mais j'ai reçu une missive de sa part. Tu sais, elle est trop discrète pour me parler de vos histoires de couples, mais j'ai l'impression en t'écoutant, qu'il y a un problème. Que dirais-tu de venir te confesser après le baptême ? Je proposerais la même chose à ton épouse si tu dis que tu n'es pas le seul fautif. Enfin, nous en reparlerons tout à l'heure durant la cérémonie.

Le jeune homme avait du mal à comprendre qu'on puisse céder au pêché de luxure. Depuis qu'il avait reçu l'eau du baptême, il n'avait même pas songé à succomber à Asmodée. Autant avant de connaître Tia et qu'elle lui ouvre la voie de la foi, il n'hésitait pas un seul instant, autant après, il avait été fidèle et comptait le rester même au-delà de la mort de son épouse.

Sinon pas grand-chose de neuf… J’essaye de trouver à m’occuper en ce moment… peut être un poste à responsabilité si je trouve on verra bien… J’ai envie de m’investir un peu plus

Rick fut sorti de ses pensées par Cruzzi lui-même.

Un poste à responsabilités tu dis ? Pourquoi ne deviendrais-tu pas diacre à Moulins ? Je sais que votre village n'a pas de représentant d'Aristote, cela pourrait être une occasion de revivre en harmonie avec le Très-Haut.

Le jeune homme sourit avant de continuer

Et sinon, ça te dirait de jouer en équipe ducale de soule ? Je cherche des joueurs motivés pour jouer à nos côtés. Sais-tu que nous sommes les vainqueurs du Grand Festival de la Couronne ?

L'entraîneur ducal était fier de cette performance et il espérait bien que cela continuerait ainsi.

En effet… ça fait déjà un an et demi que tu m’as remis cette croix… Ça passe, hein !?
Alors quand Ninon m’a appris qu’elle se faisait baptiser et qu’elle voulait que je sois son témoin je n’ai pas hésité un seul instant
.

Le diacre se mit à sourire. Il avait surpris le geste de Cruzzi pour toucher sa croix. Au moins, il la portait en permanence.

Tu veux dire parrain et non pas témoin, c'est ça ?

Et Rick se mit à rire puis se tournant vers Ninon qui lui parlait des invités

Thea n'est pas encore arrivée en Auvergne je pense. En fait, si j'ai annoncé mon baptême, je n'ai pas fait d'invitations particulières. A vrai dire, je n'y ai pas pensé. J'espère que ce n'est pas un problème. Moi, si j'ai Cruzzi, je suis contente

Non ce n'est pas un problème. Rien ne t'empêche de rentrer dans la famille d'Aristote par la petite porte. C'est ton choix. Concernant Thea, je suis assez étonné d'apprendre cela. Elle m'avait pourtant promis qu'elle serait là quelques jours avant son mariage.

Rick se gratta la barbe puis dit

Je me demande si c'est pas sa monture que j'ai vu dans l'écurie, en arrivant. Bon allez, il est temps d'aller jusqu'à l'autel. Vous me suivez ?

Le jeune religieux ouvrit le chemin et avança jusqu'à l'intérieur. Et pendant que le couple d'amis s'installa devant, il se mit à faire sonner les cloches. Au moins, on ne pourrait pas dire qu'il ne préviendrait pas les personnes présentes sur les terres de Cournon.



Il est temps de te faire entrer dans la famille d'Aristote Ninon. Es-tu prête à recevoir l'eau du baptême ?

Rick lui sourit.

Peux-tu ouvrir la cérémonie en récitant le credo et la prière de la rémission afin que l'on confesse nos pêchés ?

Le jeune homme jeta un coup d'oeil en direction de Cruzzi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofio
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: re   Jeu 25 Nov - 8:55

Ha ben.......

Par les chemins d'errance, un messager arrive toujours a filer son pli, pauvre gars essoufflé d'avoir tant cherché, oui c'etait bien elle, il avait voulu s'en assurer avant tout chose, en posant maintes questions, excédée elle avait fini par lui balancer un regard noir, c'etait pas le jour des palabres, pas le cœur a faire son historique d'une vie, pas de cœur pour des sourires, seule envie d'aller se prendre la lune en tête en tête pour lui demander pourquoi...


Tu me le files ton message ou on pourra plus jamais t'appeler messire

Le bougre avait pas hésité longtemps a sortir son parchemin froissé et a lui tendre, en repartant sans même un salut.



Citation :
bapteme ninon en catimini chapelle sainte boulasse

hé ben comme ca c'est clair au moins pas de doutes, pas de questions, cela ressemblait même a un rixe secret ca, rien que le nom de la chapelle, surement un truc pas clair ou il faudra encore danser a la lune a moitié nue autour d'un feu sacré en buvant de l'eau de feu.

La lune attendra pour sa gueulante, le temps elle a plus que ca devant elle, plus rien que la haine au fond du cœur, et de l'incompréhension a en revendre.

Juste se trouver une taverne avant de prendre la route, juste de quoi avaler des trucs qui font penser que tu vis encore, le genre de truc qui te réchauffe, puisque personne n'est foutu de le faire.

arrivée devant le castel elle met pied a terre,......... mouarff c'est donc la, pas mal du tout le coin,doit être chauffé a souhait sera pas plus mal, zieute son papelard salle la boulasse, heu non chapelle mince...trop tard.


Tout l'endroit lui rappelle l'Auvergne, un foyer que l'on fuit, si souvent et que l'on ne peut se défaire, saleté de terre, pourquoi a t'il fallu qu'elle s'y amourache autant, tout aurait été plus simple sans ces volcans et plaines.

Des salle et des dédales de couloirs, chapelle,chapelle pfiouu c'est ou ca, le truc dans ces grandes demeures, c'est que toutes les portes se ressemblent, en a pas une ouverte, purée et si..........


je ne te porte pas rancune, je te plains


Vla, manquait plus que ca, cela recommençait dans sa tête, et blabla, fallait bien que ca revienne tiens, jamais sur les routes et chemins ce genre de trucs, toujours a l'arrêt, et de préférence la ou il va y avoir du monde, ben ouais après on la dit persécutée faut pas s'étonner avec l'autre la dans sa tête qui cause sans cesse.


ferme la commence pas tiens toi un peu on est pas n'importe ou la hé ho


Bon la salle,fin' non le truc des trucs pas clairs elle va pas la chercher des heures, risque de se retrouver dans une sorte de piège a force, faut pas oublier que Ninon doit avoir soif en plus et ce genre d'endroits ca doit être bourré de pièges cachés, et bon crever pour crever, vaut mieux le faire dehors, pas en crevant la dalle car tombée dans un cachot.


"hééééééé hoooooooo a quelqu'un ici................."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alethea de Saint Yriex
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 12/04/2009
Localisation : La Tremouille ... maudit poitou ... fallait qu'elle tombe amoureuse là bas ...

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Sam 27 Nov - 0:41

Ratée de peu…

Ne pas se voir pendant des mois, ne même pas essayer de faire de projets, c’était une seconde nature pour les deux amies. Mais se rater de si peu… de quelques heures à peine, ça ne pouvait pas laisser la Licorneuse indifférente. Elle était passée à Moulins pour rendre un mandat en pensant que son amie y était, heureuse de la revoir enfin. Mais Arthur lui avait annoncé le départ de Ninon pour la Provence.

Elle avait fait bonne figure, gardé sur le visage la joie sincère de retrouver les autres, mais la déception n’en avait pas été moindre. Pour une fois, une des très rare fois, elle avait besoin de se confier, elle avait besoin de Ninon. Depuis des semaines, des mois maintenant elle attendait de la croiser, de lui dire par quoi elle était passée. Elle avait essayé de le faire avec d’autres mais les quelques bribes qu’elle avait lâchées n’étaient que le reflet des faits, pas question de s’épancher, même si elle n’avait pas pu nier qu’elle allait mal.

Le séjour à Moulins avait été un peu prolongé et puis il avait fallu reprendre la route pour Cournon. Après une installation rapide dans la Chambre que la baronne lui avait faite octroyer elle était redescendue pour marcher un peu, seule. Ses pas l’avaient alors menée vers la petite chapelle dans laquelle elle avait vu enterrer sa marraine et baptiser sa filleule. Etonnée d’entendre les cloches sonner elle avait demandé si Rick était là et si elle pouvait le déranger et la surprise de la réponse avait été de taille.

Accélérant le pas, courant presque pour vérifier elle avait rapidement franchi le parvis, s’éclairant d’un large sourire.


Ninon ?!

Regrettant immédiatement cette intervention abrupte, Alethea avait porté sa main sur sa bouche pour réprimer un rire embarrassé et s’était avancée vers le centre de la bâtisse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_ninon
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Sam 27 Nov - 8:58

Bah voilà, ça y était ! En avançant vers le centre de l'église, une légère pointe d'appréhension la saisi. Va-t-elle y arriver ? Un regard à Cruz, un sourire un peu crispé alors que les cloches se mettent à sonner. Elle se penche vers Cruzzi et lui glisse pas dessus le son... Si je ne sais plus, tu me souffleras dis ?

Il est temps de te faire entrer dans la famille d'Aristote Ninon. Es-tu prête à recevoir l'eau du baptême ?

La brune hoche la tête avant d'arriver à émettre un oui assez peu sonore, rendant son sourire à Rick. Mais pourquoi elle a pas demandé à tous ses amis de venir ? Entourée, elle se serait sans doute sentie plus forte. Mais non, elle a fait la crâne et vla le résultat. Sans son Ticoeur, probable qu'elle prendrait ses jambes à son cou. Savoir la rouquine derrière elle... Oui, mais elle est pas là !

Peux-tu ouvrir la cérémonie en récitant le credo et la prière de la rémission afin que l'on confesse nos pêchés ?

Aie ! Mince ! pourvu que je me trompe pas ! Levant la tête, elle s'adresse au gars là haut... Par Aristote ! Faites que je fasse ça convenablement, siouplè...

Ninon serre une dernière fois la main de son ami, rassemble ses souvenirs et s'apprête à ouvrir la bouche quand ....

Ninon ?!

Bouche ouverte comme un poisson en quête d'air... Instant figé... Ninon ?! Elle ferme les yeux, les poings serrés, espérant avoir bien entendu, peur de se retourner, de se tromper... Lentement, elle fait demi-tour sur elle-même, ouvre un œil puis l'autre.... Cœur qui s'emballe en voyant le bleu chatoyant de la cape, si reconnaissable, avant même de voir sa brune amie, une main sur la bouche, qui semble étouffer un rire.

Théa ! Théa ! Rhooo !!! Tu es venue ! Youppie !!!

Oubliant complètement l'endroit où elle se trouve, elle s'élance vers son amie, trop heureuse de la voir, plantant là le diacre et le maréchal, volant au devant de la Licorne pour la prendre dans ses bras et l'embrasser en riant aux éclats.

Comme je suis contente de te voir ! Si tu savais ! Vla que je me sens mieux tout d'un coup ! Mouahahahah !!!


Dernière édition par ninon914 le Sam 27 Nov - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofio
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: re   Sam 27 Nov - 9:46

Guise de représailles des braillements juste le silence de ces vieilles pierres froides, on se sentait toujours mal dans ces châteaux, de grandes pièces humides et en braie sans rien, elle commençait a voir les gambettes bien froides, des courants d'air partout, la fête qui se trouvait pas la, sur que on lui avait filé une fausse adresse en plus, elle s'approcha de la fenêtre pour pouvoir la fermer, les extérieures semblaient si calmes quand soudain une croix sur une bâtisse attira son attention, dans le parc c'était donc la.......

La cérémonie avait du commencer depuis un moment, c'est sur que cette fois elle était très en retard, et redescendre, retrouver le chemin sera fastidieux, une quinte éternuement la prit, en se retournant pour pouvoir se moucher dans la tenture, une idée lui vint, elle décrocha le rideau d'un coud en le tirant vers le bas, puis s'agrippa a l'autre, nouant les deux extrémités ensemble, elle accrocha le bout a la balustre et enjamba le rebord de la fenêtre,léger sourire aux lèvres en pensant que si une connaissance la trouvait la, il irait surement penser a une énième tentative de suicide bien plus innovateur que de se jeter dans un lac.

La tenture allait faire l'affaire, elle se laissa glisser jusqu'au sol, et atterrit dans une flaque d'eau, les chaussures crottées, le nez rougi par le froid elle trouva enfin la porte d'entrée de la chapelle, lourde porte et pénétra dedans.


Alors on se cachait!!!! ha ha en furtif pour voir les seins hein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis
Voyageur(euse) feutré(e)


Messages : 1
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Sam 27 Nov - 11:10

La matinée était belle, fraiche mais belle. Orckis et Ili se hâtaient vers la chapelle de la Sainte Boulasse où Ninon devait recevoir les sacrements du baptême. La mère et la fille s'étaient levées tôt le matin car la Baronnie de Cournon d'Auvergne, où se déroulait la cérémonie se trouvait à plusieurs lieues du village, et il était hors de question d'être en retard.

Parées de leurs plus beaux (quoiqu'un peu vieux) atours, une robe verte pour Orckis et une rouge pour Ili, emmitouflées dans de chaudes couvertures, elles marchaient d'un pas alerte, mains dans la main, tout en discutant, riant et chantant. La moulinoise avait eu beaucoup de mal à croire que son amie allait entamer sa pastorale puis recevoir le sacrement du baptême, cela lui ressemblait tellement peu. Et pourtant... pourtant ce jour était arrivé et Orckis n'aurait raté ça pour rien au monde. Ili avait insisté pour l'accompagner. Enfant, elle craignait la brune et se cachait même quand elle la voyait arriver à Moulins. Mais les années ayant passées, la fillette avait appris à apprécier l'amie de sa mère et elle se faisait une joie d'être là aussi.

Les grilles de Cournon étaient proches, elles les franchirent rapidement, prenant juste le temps de s'annoncer aux gardes de factions. Elles se dirigèrent vers la chapelle dont les cloches sonnaient le début de la cérémonie et l'entrée de Ninon dans le haut lieu du culte. La brune aventurière, tenant le bras de Cruzzi, ce qui arracha un sourire en coin sur le visage d'Orckis, emboitait le pas du diacre et pénétrait dans l'édifice. Les deux moulinoises montèrent à leur tour les marches du parvis et entrèrent dans la chapelle à leur suite et sans bruit. Elle s'assirent dans un coin au fond, Orckis ne se sentant jamais très à l'aise dans ce genre d'endroit, rester près de la porte était pour elle une nécessité.


"Rhooo !!! t'as vu comme elle est habillée propre notre Ninon et elle parait si fière d'être au bras de Cruzzi..." chuchota Orckis à l'oreille de sa fille mais très vite interrompue par l'arrivée d'Alethea puis de Sofio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Voyageur(euse) qui pose ses bagages


Messages : 9
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Dim 28 Nov - 2:53

[Moulins, bureau du maire]

Saleté de saleté de courant d'air qui avait fait s'envoler tous les parchemins de son bureau... Et des parchemins, il y en avait. Arthur avait la sale habitude, un, d'avoir une très très mauvaise mémoire, deux, de noter sur des coins de parchemins tout ce qu'il ne devait pas oublier. Ce qui en soi était déjà problématique quand il devait retrouver une information cruciale qu'il savait avoir noté quelque part, sans pouvoir remettre la main dessus, mais alors si en plus le vent d'automne s'en mêlait en venant s'engouffrer dans le bureau juste histoire de foutre un peu plus de bazar...

Diable de diable de... Arthur grommelait en rassemblant les parchemins épars. Ici, un contrat avec Autun. Là, les commandes que lui avait passé Paleo pour l'anniversaire de sa fille... Sur le coin d'un état des stocks, souligné trois fois, "ne pas oublier de lever les impôts"... Et... tiens, celui là devait être bien planqué sous une autre pile de feuillets griffonnés... Arthur plissa les yeux pour déchiffrer ce qu'il avait grattouillé à la hâte sur le coin corné d'une liste de candidats pour devenir marchand ambulant... Cinq traits soulignaient les quelques mots, preuve de l'importance vitale de l'information...

Sur... tout... ne... pas... ou-blier... baptême... Ninon... Cournon...

La paume de la main vint claquer le front en un bruit sec. Satané de nom de diable de saleté de... C'était prévu quand, déjà? Fais travailler tes méninges, Arthur... Le baptême de Ninon, le baptême de Ninon...

Ben aujourd'hui, forcément. A croire que le vent était l'allié fidèle de sa voyageuse d'ami, pour venir lui rappeler justement le jour même le baptême de sa Ninouille préférée...

Bon, ben il ne restait plus qu'à remonter à la chaumière au plus vite, sauter sur le dos d'Althaïr, et foncer à bride abattue jusqu'à Cournon.


[A Cournon]

L'homme haletait autant que le cheval. Pas vraiment eu le temps de se changer, ni de se coiffer, ni de se raser... Sa fille était là, Orckis lui avait dit qu'elle l'emmènerait avec elle. Il allait avoir droit à la réflexion que pour un baptême, il aurait pu faire un effort. Certes... mais...

Boarf, peine perdue, il ne trouvait jamais d'excuse valable à opposer à sa fille, de toute façon, qui avait la fichue habitude, héritée de sa mère, d'avoir toujours raison.

Bref, de toute façon, il n'entrerait pas dans la chapelle. Personne ne lui reprocherait donc de n'être pas plus présentable que n'importe quel autre jour. Après avoir harnaché Althaïr au tronc d'un arbre, il s'avança vers la chapelle. Devant les portes et les quelques marches menant à l'étroit parvis, Arthur resta immobile quelques secondes. Il avait craint des réminiscences douloureuses. Ils étaient là, certes, tous ces souvenirs à la brûlure toujours aussi vive. Mais revoir la chapelle où avait eu lieu la cérémonie de son enterrement n'augmentait ni ne diminuait la douleur avec laquelle il avait appris à vivre.

C'est donc avec une appréhension moins forte qu'il l'avait craint qu'il monta les quelques marches et alla s'assoir sur le parvis, adossé au mur. De là, il put suivre la cérémonie de baptême d'une oreille attentive, comme à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cruzzi
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Lun 29 Nov - 5:50

Non pas, je n'ai pas vu Amandine depuis sa sortie du couvent, mais j'ai reçu une missive de sa part. Tu sais, elle est trop discrète pour me parler de vos histoires de couples, mais j'ai l'impression en t'écoutant, qu'il y a un problème. Que dirais-tu de venir te confesser après le baptême ? Je proposerais la même chose à ton épouse si tu dis que tu n'es pas le seul fautif. Enfin, nous en reparlerons tout à l'heure durant la cérémonie.

Il faut l’avouer il ne l’était pas non plus, à l’aise, de parler de ses soucis… mais il fallait crever l’abcès. Rick semblait avoir grimacé sur l’utilisation du verbe « craquer » il pensait peut être qu’il avait dépassé le point de non retour, il mettrait les choses aux clairs lors de sa confession après le baptême.

Oui Rick, ça me ferait surement du bien de me confesser !

Puis le diacre lui émit l’idée de devenir diacre de Moulins… mmhh non ce n’était pas pour lui, il ne se sentait pas vraiment capable de remplir ce rôle.
Mais ensuite, il lui proposa de faire parti de l’équipe ducal de soule… Ahhh ça oui, ça pouvait lui convenir. Il fut emballé par l’idée.


Ah c’est vrai tu recherches des joueurs… ? Faut poser une candidature un truc dans ce genre… ? Puis regardant autour de lui, il se rappela que ce n’était peut être pas le moment pour parler de ça.

C’était le moment, Ninon lui prit la main et ils avancèrent tout les deux en direction du centre de la chapelle. Elle lui glissa à l’oreille : Si je ne sais plus, tu me souffleras dis ?
Il lui répondit par un sourire pour la rassurer.

Alors que Rick venait de demander à Ninon d’ouvrir la cérémonie en récitant le Credo et la prière de rémission, arriva Théa qu’il avait eu l’occasion de voir en taverne à Moulins. Il fut ravi qu’elle puisse assister à la cérémonie qui allait faire entrer leurs amies commune, leur Ninon, dans la grande famille aristotélicienne !

Ninon sembla carrément oublié qu’elle était sur le point de réciter le Credo elle laissa là Rick pour courir vers Théa. Cela aura eu le mérite de le faire sourire en voyant Rick qui n’avait surement jamais vécu ça !!


Elle fut la première d’une vague d’arrivée, en effet Orckis accompagné d’Ili, puis Sofio et Arthur qui resta comme d’habitude sur le parvis de la chapelle.

Est-ce que la cérémonie allait pouvoir enfin commencer… ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Lun 29 Nov - 9:27

Rick était installé sur l’autel où se tenaient également Cruzzi et Ninon. Le futur parrain semblait plus intéressait par la soule que par le diaconat. Ils en reparleraient après la cérémonie. Il avait invité l’héroïne du jour à réciter le crédo, lorsqu’une tornade brune fit son entrée. D’une marche rapide et d’une voix claire mais pas trop criante, sa cousine apparut à l’entrée de la chapelle. Le jeune homme fronça les sourcils. Il se racla la gorge pour lui faire comprendre que la Maison du Très-Haut était un lieu sacré et que quiconque pénétrait dans ses lieux, se devait d’être humble. Mais bien sûr, c’était sans compter sur Ninon.

Théa ! Théa ! Rhooo !!! Tu es venue ! Youppie !!!

Le diacre n’en croyait ni ses yeux ni ses oreilles. Certes, il n’avait pas précisé, durant la pastorale à Ninon, l’importance du lieu où il se trouvait mais cela lui paraissait tellement logique qu’il n’avait pas pensé à le dire. Et les catastrophes s’enchaînaient à la vitesse grand V. Sofio fit son entrée dans une drôle de tenue, qui semblait plus s’apparentait à un tissu de tenture que de robe de cérémonie. Et Rick, en ancien tisserand qu’il était, reconnaissait ce genre de détail. Mais ce qui choqua le plus, le diacre, dans la tenue des plus négligées de son amie, fut la présence de son épée. Elle avait fait l’entrée avec son arme accrochée au ceinturon.

Le jeune homme, d’un calme olympien alors qu’une invitée chuchotait des mots à la future baptisée, se rapprocha du groupe. Les mains sur les hanches, l’air un peu indigné, il leur dit


Je ne vous dérange pas trop ? Vous voulez peut-être des biscuits et une tasse de thé pour continuer à parler ?

Puis s’apercevant que les filles risquaient de dire oui, il rectifia

Allez ce n’était qu’une plaisanterie, on n’a pas que ça à faire non plus. Je vous rappelle mes demoiselles, que dans quelques jours, nous avons une brune à marier, que pour l’heure il est temps de passer au baptême et qu’ensuite j’ai une confession à écouter. Puis il s’adressa au petit groupe survolté

Mes Demoiselles, dois-je aussi vous rappeler que nous sommes dans la Maison du Très-Haut et que de ce fait, vous devez avoir une tenue irréprochable ici. Donc les épées, on les accroche au râtelier et la voix se fait douce et neutre. Si vous n’avez pas de question, on va retourner jusqu’à l’autel et les embrassades ça sera pour après.

Rick était resté très distant avec sa cousine. Il savait que ce n’était pas la meilleure des choses à faire, mais il ne voulait pas faire entrer les histoires de famille dans la cérémonie. Il allait ouvrir la marche, lorsqu’il s’aperçut de la présence de son coéquipier ArthurDayne sur les marches du parvis. Il fronça les sourcils puis se dirigea vers lui.

Bonjour Arthur, si tu restes là, tu vas attraper la mort, en plein courant d’air. Tu n’aimerais pas que le jour festif pour Thea et pour Ninon soit entaché par ton décès ? Allez viens ! IL ne te mangera pas et je ne te demanderais même pas de réciter le credo si tu n’y tiens pas, mais tu seras au moins au chaud.

Rick avait utilisé un ton paternaliste avec son coéquipier, comme il le faisait lors des entraînements, interdisant presque d’une manière subliminale de refuser sa proposition. Il fit demi-tour, espérant de tout coeur, que le maire de Moulins avait compris son message, puis au passage, devant Thea, ralentissant juste le pas, il lui glissa

Je suis très content de te voir, ma cousine !

Arrivé devant Cruzzi et Ninon, il leur adressa un sourire franc et généreux

C’est bon cette fois-ci ? On peut y aller ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Voyageur(euse) qui pose ses bagages


Messages : 9
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Lun 29 Nov - 23:58

Haussement de sourcil... ça crie, ça piaille, ça trépigne... ça ne ressemble pas vraiment à un baptême... Ah, tiens, un rappel à l'ordre. Il ne rigole, le Rick, dans son déguisement d'officiant. Certes, il ne rigole pas non plus dans son costume d'entraîneur de l'équipe de soule, mais là, il est comme emprunt d'une autorité supérieure, avec sa grosse voix qui résonne dans la chapelle. Et...

Arthur tend l'oreille. Oui, des pas battent le sol de pierre. Il remonte l'allée vers l'extérieur... Vers... vers lui?

Toujours assis, le dos collé au mur froid, Arthur leva la tête. La silhouette se découpait, le soleil déjà bien haut dans son dos lui donnait l'allure d'une ombre menaçante, une sorte d'archange de la justice incarnée sur Terre. Bien malgré lui, Arthur déglutit.


Bonjour Arthur, si tu restes là, tu vas attraper la mort, en plein courant d’air. Tu n’aimerais pas que le jour festif pour Thea et pour Ninon soit entaché par ton décès ? Allez viens ! IL ne te mangera pas et je ne te demanderais même pas de réciter le credo si tu n’y tiens pas, mais tu seras au moins au chaud.

Arthur sourit en coin. Attraper la mort? Il avait longtemps cherché à la rattraper, plutôt. Et fort heureusement, n'y était pas parvenu. Aujourd'hui, il s'était plutôt fait à l'idée qu'elle débarquerait quand elle voudrait, il serait toujours temps de mettre ses affaires en ordre. Et d'être en règle ou non avec Lui, comme disait Rick.

Bonjour Rick. Mon vieux corps est robuste, tu sais, je ne crains plus le froid. Et Thea et Ninon me connaissent par coeur, je sais qu'elles ne m'en voudront guère de ne pas passer ces portes.

Petit regard vers les dites portes, et un voile qui passe sur ses yeux. Il était déjà entré ici. Le seul lieu de culte qu'il avait visité ces dix... ou vingt peut être dernières années. Il se voyait encore en passer les portes, tel un fantôme, portant avec cinq autres le dernier lit d'Apolonie. Machinalement, il plie et déplie ses doigts. Peut être qu'il ressent le froid, finalement, ses phalanges sont douloureuses... Regard qui s'extraie du passé pour revenir sur Rick, esquisse d'un faible sourire encore trop agrippé aux souvenirs douloureux.

Et puis c'est juste... au dessus de mes forces, Rick...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Mar 30 Nov - 6:53

Bonjour Rick. Mon vieux corps est robuste, tu sais, je ne crains plus le froid. Et Thea et Ninon me connaissent par coeur, je sais qu'elles ne m'en voudront guère de ne pas passer ces portes.

Rick avait haussé les sourcils. En attendant que Ninon récite le credo, le diacre toujours sur l'autel, se rappelait très bien ce qu'il avait dit à son ami, à ce moment là.

C'est ton choix, et je ne t'oblige à rien, mais n'oublies pas qu'elles t'en seront reconnaissantes si...

Il n'avait pas eu le temps de finir sa phrase que le Moulinois reprenait

Et puis c'est juste... au dessus de mes forces, Rick...

Il avait alors mis les mains sur les hanches et fronçant les sourcils, l'air grave il lui avait dit

Comment, tu oses baisser les bras devant le danger ? Au-dessus de tes forces ? N'oublies pas qu'un souleur de l'équipe ducale ne baisse jamais les bras devant l'adversaire, si tu considères le Très-Haut comme tel. Vois alors en sa maison, l'embut où tu dois entrer en vainqueur. N'oublies pas non plus qu'à l'intérieur, il n'y a que des personnes qui te veulent du bien et que des amis. Ensembre, nous sommes une équipe qui avons pour but de conduire non pas à la victoire notre groupe, mais notre soeur jusqu'au baptistère. Je suis sûr que tu peux le faire, il faut juste le vouloir... Nous en reparlerons après la cérémonie si tu le veux

Il avait alors laissé un blanc puis s'en était retourné et le dos tourné lui avait dit

Plus d'une personne dans cette assemblée compte sur toi, ne les déçois pas... Ne me déçois pas....

Maintenant alors que la première prière ne tarderait pas à se faire attendre, Rick scrutait l'entrée de la chapelle, qu'allait-il faire, le brave Arthur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_ninon
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Mar 30 Nov - 8:40

Alors on se cachait!!!! ha ha en furtif pour voir les seins hein

Ninon s'interrompt dans ses démonstrations de joie et fixe l'entrée. La rousse ! Mince, en voilà des surprises ! Et Orckis qui se faufile et s'installe avec Ili. La brunette va d'étonnement en surprise, croit même apercevoir Arthur sur le parvis. Elle va s'élancer pour saluer tous ses amis qui se sont déplacé alors qu'elle n'avait rien demandé, de peur de les déranger...

Je ne vous dérange pas trop ? Vous voulez peut-être des biscuits et une tasse de thé pour continuer à parler ?

Oups ! Pas le temps de répondre que le diacre enchaîne sur un ti laïus du genre à remonter les bretelles, même la So en prend pour son grade. Ninon baisse la tête en grimaçant un sourire d'excuse puis profite du moment où Rick leur tourne le dos pour adresser quelques signes à ses amies. On se voit après... Un clin d'œil à Thea et elle file rejoindre son maréchal avec un grand sourire. T'as vu ?

C’est bon cette fois-ci ? On peut y aller ?


Hum.... Et d'entamer le credo d'une voix claire sans même attendre le retour du diacre devant l'autel, puisqu'on est pressé.


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout Puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l' univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Chritos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir soufert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen


Elle enchaine avec la prière de la rémission après un coup d'œil en coin à son parrain, un léger sourire aux lèvres

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés


Satisfaite de s'être rappelée de toutes les paroles, elle se tait et attend la suite, sereine, tout ne peut qu'aller pour le mieux, ainsi entourée.


Dernière édition par ninon914 le Mer 1 Déc - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Voyageur(euse) qui pose ses bagages


Messages : 9
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Mar 30 Nov - 23:22

Un peu désarçonné, Arthur. Rick était bien en train de comparer la foi et la soule? Pire... le deuil et le sport? Ou alors Arthur n'avait pas été assez clair... probable... Le Très Haut? Un adversaire? Jamais il n'avait raisonné en ces termes. Fâché avec les dieux de tout horizon, Arthur, certes... Mais pas en combat, pas en lutte... Il est venu pour Ninon, vrai. Il sait qu'elle a dû l'apercevoir, désormais. Elle a vu qu'il était venu, voilà tout ce qui comptait. Il savait que Ninon, et Thea également, le connaissait suffisamment bien pour comprendre, et surtout, respecter ses choix.

Rick prêchait pour sa paroisse, c'était de bonne guerre. Il devait s'imaginer rattrapant un Arthur égaré pour le ramener dans le troupeau. Le droit chemin, tout ça... Sauf que pour le coup, là où Arthur aurait, en n'importe quelle autre circonstance, trouvé ça naturel, il se sentait au contraire plutôt mal à l'aise. Comme si Rick le rendait coupable de décevoir Ninon et Thea. De le décevoir lui. Il pouvait bien comprendre que Rick, de par ses engagements, se sentît investi de la mission de l'amener dans le giron de la foi. Mais trouvait assez inopportun de l'en blâmer en cette circonstance précise.

Il faut juste le vouloir, avait dit Rick. Certes, mais il ne le voulait pas. Il avait voulu faire le déplacement pour Ninon, pour lui montrer qu'il était là, tenait à elle. Il avait voulu le faire à sa manière, et pensait, peut-être à tort, que Ninon le comprenait. Jamais il n'avait sciemment, manifestement, volontairement blasphémé, de manière à provoquer ou à blesser ceux qui partageaient la foi d'Aristote. Il respectait tout à fait le choix qu'avait fait Ninon, et avant elle Amandine, Cruzz et tant d'autres. Il ne raillait qu'en des circonstances extrêmement particulières, et jamais quand il s'agissait de ses amis, les croyances des uns et des autres.

La seule chose qu'il demandait en retour, c'était qu'on respecte son choix de ne pas fouler le sol d'un lieu saint. Visiblement, aujourd'hui, cela n'était pas possible. Soit... Il était venu, il avait tenu sa promesse.

Après ces quelques minutes de réflexion, Arthur se leva, tourna les talons, détacha Althaïr et s'en retourna à Moulins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Mer 1 Déc - 19:02

Rick avait joué et avait misé gros et Rick avait perdu, peut-être même gros, quelques minutes avant que la cérémonie ne s'achève. Non seulement, il n'avait pas vu le Moulinois entrer mais en plus, il avait entendu les sabots d'un cheval sur les graviers devant la chapelle. Il y avait donc fort à parier qu'il était parti. Il avait du mal à comprendre la réaction de son coéquipier, il ne comprenait pas ce qui l'empêchait de pénétrer dans la Maison du Très-Haut. Cela le laissait totalement abasourdi. Cependant, il préféra cacher son trouble et le credo qui montait depuis la voix de Ninon, lui permit de revenir à quelque chose de plus grave et plus important : le baptême.

Lorsque la baptisée eut terminé, il la gratifia d'un sourire généreux, signe de sa satisfaction d'avoir retenu les deux prières. A son tour, il les reprit.


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout Puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l' univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Chritos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir soufert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen


Puis, il continua avec la seconde prière

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés


Là, il laissa quelques minutes de silence, durant lesquelles il demanda à Dieu de lui pardonner. Pardonnes moi, d'avoir vraisemblablement échoué avec Arthur... Pardonnes moi d'avoir tenté l'humour avec lui, humour qu'il n'a pas compris, selon toute vraisemblance... J'espère seulement qu'un jour, il comprendra...

Rick espérait que tous et toutes dans la chapelle, demanderait pardon au Très-Haut pour un acte commis. Les quelques minutes de silence avaient été propices à cela. Il se retourna alors et récupéra son Livre des Vertus pour en lire un chapitre.

Citation :
Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Jeshua, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pécheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis-moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir est sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

" Seigneur, daigne laver cet homme de ses péchés, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit : " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence
.

Puis se tournant vers Ninon, il lui rappela les valeurs du baptême

Ninon, aujourd'hui, tu as choisi de faire ton entrée parmi la grande famille aristotélicienne. Tu viens à nos côtés de dire que tu crois en Dieu, en Aristote, son prophète et en Christos, son fils. Sache que ces paroles ne doivent pas être dites avec arrières-pensées et que dès lors que tu auras reçu l'eau du baptême, le regard divin sera sur toi avec toutes les conséquences que cela comporte. Lors de la pastorale, tu as appris à reconnaître les viles tentations de la Bête Sans Nom, saches que ton parcours sera semé de rencontres avec Elle et que tu devras te battre dur pour ne pas avoir à céder à ses avances. Te sens-tu prête à cela ? Quelles sont tes motivations pour ce baptême ? Si tu veux bien nous parler de ta profession de foi.

Rick lui laissa la parole puis se tourna vers Cruzzi le futur parrain

Cruzzi, aujourd'hui, tu veux boucler la boucle et devenir à ton tour le guide de ton amie. Tu veux l'épauler dans sa démarche de croyance et l'aider en devenant son parrain. Toi, qui m'a avoué avoir rencontré la Bête Sans Nom, te sens-tu prêt à l'accompagner dans ce chemin plein d'embûches ? Te sens-tu assez fort pour l'aider à dire non à la Tentation ? Comment vois-tu ton rôle de parrain au jour le jour ?

Le jeune homme lui sourit pour l'inciter à prendre la parole.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_ninon
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Jeu 2 Déc - 9:47

Alors qu'elle attend, il lui semble entendre du bruit à l'extérieur, encore quelqu'un qui arrive ? Ninon n'ose pas se retourner pour regarder, le diacre à l'air un peu zarbi. Arfff, elle n'aurait sans doute pas du aller rejoindre Thea avant la fin de la cérémonie. Un regard en coin à Cruzzi pendant qu'à son tour Rick entame le crédo. Elle espère que tout le monde ne va pas réciter le crédo, chacun à son tour, sinon sont partis jusqu'au soir, là...

Pendant la prière du pardon, elle réfléchit à ce qu'elle pourrait bien se faire pardonner... Hum... Ah bin nan, elle est gentille tout plein, elle a agressé personne, elle a laissé ses furets dehors, elle a pas poussé Cruzzi a quitter Amandine, elle a pas dit non à Thea. Une sainte, quoi !
Ninon lève les yeux, cherche une auréole au dessus de sa tête. En a pas !.. Bon elle doit quand même avoir fauté quelque part, mais où ?

Alors que le frêre Rick entame la lecture d'un texte où il est question d'embrassade, de baignade dans une fontaine, de pardon, elle ne voit pas trop le rapport mais elle n'écoute pas vraiment, l'esprit trop occupé par la façon dont elle va fêter l'évènement après. C'est qu'elle n'a rien prévu ! Pas sûr qu'il y aie une taverne à Cournon. Bah, elle demandera à Arthur, il doit bien savoir. Elle sursaute quand le diacre prononce son nom et l'invite à parler. Le temps de rassembler ses idées et de sortir son petit bout de vélin où elle a noté avec force raturages, sa profession de foi. Est-elle prête ? Bah voui sans doute l'est-elle plus qu'elle ne le sera jamais. C'est donc d'une voix ferme qu'elle répond au curé, étonnée de n'avoir point besoin de son copion pour réciter sa profession de foi

Mon frère, je suis venue vers la foi à la supplique d’une amie. Cette amie, vous la connaissez et elle m’est assez chère pour que je l’écoute quand elle me parle et me demande quelque chose. L’amitié est une chose de très importante dans ma vie, j’aime la distribuer, l’éveiller chez les autres. Je m’étais tenue à l’écart de la maison d’Aristote depuis longtemps, trop longtemps peut-être. C’est cette amitié qui m’a aidée à en retrouver le chemin.
J’essaierai de concilier les vertus prônées par Aristote avec mes propres vertus, prônée par moi-même, mais ça ne devrait pas être trop compliqué, ce sont presque les mêmes. Je ferai des efforts pour ne plus me mettre en colère contre les crétins qui ne comprennent rien à rien et je promets de travailler contre l’intolérance qui me gagne parfois devant ces mêmes crétins.


Oui, je suis prête.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cruzzi
Convive un peu moins timide
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Sam 4 Déc - 5:29

Le baptême se poursuivit. Il entendit qu’on montait ou descendait les marches de la chapelle… Il ne se retourna pas essayant de se concentrer sur les propos de Rick. Il comprit ensuite qu’on les avait descendus car il entendit les sabots d’un cheval claqués sur les graviers qui ornaient le sol des allées du domaine de Cournon.

Cruzz reprit le Credo à son tour :


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout Puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l' univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Chritos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir soufert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible
En la communion des Saints
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen

Puis la prière de rémission :

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.


Rick laissa quelques minutes de silence pour que chacun puisse demander pardon à Dieu, pour leurs fautes commises, leurs pensées impures… Cruzz pensa alors à son départ de Moulins, à son voyage… Ses pensées revirent au baptême quand le diacre se mit à lire un chapitre du livre des vertus.
Il demanda ensuite à Ninon de faire partager ses motivations à tous, celles qui la poussaient à se faire baptiser. Elle lui répondit… à sa manière… Ce qui fit sourire le Moulinois.

Rick s’adressa ensuite à lui :


Cruzzi, aujourd'hui, tu veux boucler la boucle et devenir à ton tour le guide de ton amie. Tu veux l'épauler dans sa démarche de croyance et l'aider en devenant son parrain. Toi, qui m'a avoué avoir rencontré la Bête Sans Nom, te sens-tu prêt à l'accompagner dans ce chemin plein d'embûches ? Te sens-tu assez fort pour l'aider à dire non à la Tentation ? Comment vois-tu ton rôle de parrain au jour le jour ?

Il sourit, notamment à la remarque de Rick quant à sa rencontre avec la Bête Sans Nom. Il lui répondit avec sincérité :

Je suis là aux côtés d’une amie de longue date, celle qui a été toujours là pour moi, que je n’ai jamais perdu de vue… très longtemps, il la regarda en souriant. Quand elle m’a annoncé qu’elle allait se faire baptiser, je fus surpris je l’avoue, mais aussi ravi de cette décision, et c’est pour cela que j’ai accepté de devenir son parrain et ainsi l’épauler comme je l’ai toujours fait. Cela fait maintenant un plus d’un an que moi-même je me suis fait baptiser, et il est vrai que j’ai pu rencontrer la Bête Sans Nom… Je sais maintenant qu’être seul n’est pas la meilleur des choses face à elle, et c’est pour cela que je tiens à être la pour Ninon, je suis prêt à être celui sur qui elle peut se reposer et chercher conseils et réconfort. Je suis prêt à assumer ce rôle et le faire du mieux que je pourrais.

Il posa sa main sur l’épaule de son amie, qui deviendra dans quelques minutes sa filleule, en lui adressa un sourire presque paternel pour lui témoigner la sincérité de ses quelques mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Sam 4 Déc - 10:33

Rick écouta la profession de foi de Ninon avec le sourire

Mon frère, je suis venue vers la foi à la supplique d’une amie. Cette amie, vous la connaissez et elle m’est assez chère pour que je l’écoute quand elle me parle et me demande quelque chose. L’amitié est une chose de très importante dans ma vie, j’aime la distribuer, l’éveiller chez les autres. Je m’étais tenue à l’écart de la maison d’Aristote depuis longtemps, trop longtemps peut-être. C’est cette amitié qui m’a aidée à en retrouver le chemin.
J’essaierai de concilier les vertus prônées par Aristote avec mes propres vertus, prônée par moi-même, mais ça ne devrait pas être trop compliqué, ce sont presque les mêmes. Je ferai des efforts pour ne plus me mettre en colère contre les crétins qui ne comprennent rien à rien et je promets de travailler contre l’intolérance qui me gagne parfois devant ces mêmes crétins.

Oui, je suis prête.


Le diacre se retint de rire aux propos de la future baptisée. Si elle ne se mettait pas en colère contre les crétins, ça pourrait être jouable dans ce cas.

Damoiselle Ninon, Le Très-Haut se moque de la raison qui vous a poussé à venir jusqu'à lui. L'essentiel est que vous ayez fait le chemin qui vous amène jusqu'à Lui. Votre profession de foi est très belle et je vous remercie par avance des efforts que vous ferez dans le futur pour tenir vos engagements.

Rick se tourna ensuite vers Cruzzi pour écouter sa confession.

Je suis là aux côtés d’une amie de longue date, celle qui a été toujours là pour moi, que je n’ai jamais perdu de vue… très longtemps, il la regarda en souriant. Quand elle m’a annoncé qu’elle allait se faire baptiser, je fus surpris je l’avoue, mais aussi ravi de cette décision, et c’est pour cela que j’ai accepté de devenir son parrain et ainsi l’épauler comme je l’ai toujours fait. Cela fait maintenant un plus d’un an que moi-même je me suis fait baptiser, et il est vrai que j’ai pu rencontrer la Bête Sans Nom… Je sais maintenant qu’être seul n’est pas la meilleur des choses face à elle, et c’est pour cela que je tiens à être la pour Ninon, je suis prêt à être celui sur qui elle peut se reposer et chercher conseils et réconfort. Je suis prêt à assumer ce rôle et le faire du mieux que je pourrais.

Cruzzi, je te remercie au Nom du Très Haut pour le rôle que tu vas jouer dans la vie aristotélicienne de ton amie. Toi qui a connu la Bête Sans Nom, tu sais à quel point il est facile de succomber à sa tentation. Je pense que tu seras la meilleure personne pour lui ouvrir les yeux sur les risques qu'elle encourt et sur les embûches qu'elle risque de rencontrer.


Le diacre alla récupérer derrière lui les deux cadeaux à offrir à la future baptisée.

Ninon, si tu es vraiment prête à recevoir l'eau du baptême, répète cette phrase après moi

Je reconnais en Dieu, le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais en l'Eglise Aristotélicienne, mon guide dans la connaissance de Dieu et je jure de lui rester fidèle, ainsi qu'à son Autorité, seule représentante de l'Être Divin. J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de la résurrection aux côtés du Divin, dans la contemplation éternelle de sa Beauté. Je souhaite que mon nom apparaisse comme baptisée et serviteur de Dieu Tout Puissant

Rick s'était déjà avancé jusqu'au baptistère, attendant la réponse de la damoiselle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_ninon
Convive qui ose pousser les portes
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Sam 4 Déc - 11:48

Ninon écoute Cruzzi, tique légèrement à l'attitude paternelle de son ami, puis se ressaisi et répète après le diacre

Je reconnais en Dieu, le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais en l'Eglise Aristotélicienne, mon guide dans la connaissance de Dieu et je jure de lui rester fidèle, ainsi qu'à son Autorité, seule représentante de l'Être Divin. J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de la résurrection aux côtés du Divin, dans la contemplation éternelle de sa Beauté. Je souhaite que mon nom apparaisse comme baptisée et serviteur de Dieu Tout Puissant

Elle sourit et attend les eaux sacrées avec une légère crainte, c'est qu'il fait froid quand même et Sofio, elle s'était prise tout un seau en guise de baptême !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 40

MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   Dim 5 Déc - 0:04

A côté du baptistère, Rick écouta la future baptisée répéter son serment d'aristotélicienne. Puis il trempa ses mains dans l'eau glacée et formant une coupole, il attendit que la baptisée baisse la tête pour lui verser dessus, lentement, lui laissant couler sur sa chevelure.

Ninon je te baptise au nom de l'Eglise Aristotélicienne et selon la volonté du Très Haut, pour l'amitié de tous les Saints et pour l'amour du Père de l'Humanité. Cette eau bénite par mes soins doit être pour toi le signe de la purification de ton âme et celles de tes pêchés passés. Par elle te voilà accédée à la communauté des fidèles. Tant que tu resteras fidèle aux commandements du Très Haut, les portes du paradis solaire te seront ouvertes. N'oublies pas que si tu as peur de trébucher dans ta foi, tu auras toujours quelqu'un vers qui te tourner. Cruzzi, ton parrain bien entendu mais aussi, moi ou n'importe quel frère et soeur de notre grande communauté. N'aies jamais peur de demander conseil !

Il lui tend ensuite une serviette pour qu'elle éponge son cou et éviter ainsi qu'elle ne prenne froid. Puis tendant un cierge, il lui dit

Ninon te voilà désormais baptisée, prends ce cierge qui représente la lumière Divine qui guidera désormais tes pas. Protège cette flamme du vent néfaste provoquée par la Bête Sans Nom qui n'hésitera pas à tout faire pour l'éteindre dans ton coeur. Et que cette petite lumière soit pour toi le début d'un brasier que tu t'évertueras à essayer d'allumer dans le coeur des autres. En tant que Fille Bénie du Très Haut, n'hésites surtout pas à défendre tes idées et à aider nos Frères et Soeurs à conserver cette foi si pure qui doit battre désormais dans ton coeur.

Puis, il prit la médaille des baptisés et la tendit à Cruzzi pour qu'il la passe autour du cou de sa filleule. Lorsque cela fut fait, il lui dit

Ninon par le geste symbolique que vient faire Cruzzi, ton parrain, te voilà une enfant du Très Haut à part entière. Sois toujours fière de cette médaille et porte la au cou pour montrer à tous et à toutes que tu fais partie de notre belle communauté.

Rick se retourna et se dirigea vers la table, signa le certificat de baptême.



Il ne lui resta plus qu'à lui donner en même temps que l'accolade amicale.

Bienvenue parmi nous Ninon !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptême de Ninon - 23 novembre 1458   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptême de Ninon - 23 novembre 1458
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nyxx / vente de marchandises réservées / 25 novembre 1458 (TP)
» Sacrements des baptêmes du 6 Février 1458.
» Registre des baptêmes
» 1458-05-30 : Baptême de Sophia51
» 07 Avril 1458 : Baptême noble du Baron Noir - Slamjack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Baronnie de Cournon d'Auvergne :: Les exterieurs :: La chapelle Sainte Boulasse-
Sauter vers: