AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Timothée
Fils de noble
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Avec mon Pôpa et ma Môman.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 13 Fév - 1:12

Timothée se tenait prêt à bombarder, allongée dans la neige fraîche, une boule dans la main, il attendait que ses deux comparses arrivent, mais il n'avait pas prévu qu'un des deux allaient se mettre à hurler, Timothée fronça les sourcils et grommela, sans doute n'avaient-ils pas encore l'habitude tous les deux des plans plus que foireux, c'est vrai qu'ils n'avaient pas été jusqu'à briser les vitres du château de Clermont. Ce en quoi, Timothée était plus que fier. Etant donné que ses parents ne savaient pas que c'était eux...

Un premier hurlement suivit d'une deuxième qui l'appelait encore à l'aide. Timothée s'approcha donc à vive allure et se jeta dans la neige au pied de Nathan, un peu plus ou un peu moins mouillé, Timothée s'en fichait complètement, il commença à gratter la neige avec ses mains autour de Nathan, c'est qu'il était bien empêtré, il creusait, le froid commençait à lui mordre les mains mais tant pis, il n'était pas du genre à se laisser aller le Timothée.


Bon... Vas-y tire-le pour voir si il sort ?

Timothée se redressa les genoux toujours au sol et dans la neige, Aurore tirait Nathan mais il ne venait toujours pas.

Attends, je vais creuser de l'autre côté.

Il se mit à creuser de l'autre côté, retirant beaucoup de neige, il fallait se dépêcher, mais là ce n'était plus pour pouvoir bombarder les gens, c'était pour sauver Nathan le froid était dangereux, le froid avait obligé Gals à couper un doigt de pied à cousine Gypsie. Timothée s'approcha ensuite d'Aurore, il la tenait par la taille et tirait...

Hourra ! Hourra ! Hourra ! Hourra ! Sauvons Nathan de là !

Et finalement au bout d'un moment Nathan fut tirer d'affaire, Timothée tomba les fesses par terre embarquant Aurore qui avait du embarquer Nathan avec elle, d'ailleurs les parents semblaient arriver... Ils ne pourraient pas les bombarder, mais au moins ils avaient sauvé Nathan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 13 Fév - 7:55

Nic sourit à Kory. Sans son témoin, s'y faire ?! Peut-être, peut-être pas...
L'important, c'est qu'elle était là tout de même.


Si, si, on va changer pour toi. J'voudrais pas que tu sois malade.
Et ne ronchonne pas, pour une fois.
Sourire amusé.

Puis, il regarda son amie s'occuper de son filleul.
Elle était vraiment une bonne marraine, toujours une petite attention.
Et surtout, elle trouvait toujours ce qui plairait à Thomas.
Son fils "ainé" était vraiment ravi, le cadeau semblait lui faire très plaisir.
Et il était très content aussi de retrouver Alexandre, il semblaient s'apprécier.

Puis, ils prirent le chemin du château, tous les quatre.
Et alors qu'ils sortaient de la tente, Nic aperçut trois petits démons au milieu de la poudreuse.
Et Nathan semblait à moitié enseveli dans un gros trou.
Aurore et Timothée venaient de le sortir de là, l'air de rien.
Nic souriait tout en bougonnant.
Il était ravi de les voir s'amuser, se souvenant des bêtises récentes ou anciennes qu'il avait pu faire dans la neige.
Mais, d'autre part, ce n'était pas le jour, et ils n'étaient pas vraiment en tenue...

Il sourit à Kory et prit les devants pour rejoindre le joyeux trio.
Il s'approcha d'eux. Peu souriant, mais pas un air menaçant.


Alors, on s'amuse bien dans la neige tous les trois.
Vous auriez pu attendre après la cérémonie. Cela aurait été moins gênant.
Vous êtes trempés et allez prendre froid.
Aurore... Emmène Nathan avec toi. Allez voir Emma qu'elle vous change.
Si vous êtres trèssssss sages pendant la cérémonie, vous pourrez peut-être jouer tout à l'heure.
Mais, une seule bêtise...
Il laisse la phrase en suspens pour bien leur faire comprendre et les laisser imaginer.
Enfin, surtout Aurore, c'est elle la "meneuse" entre les deux.
Et il les envoie vers leur château, les surveillant du coin de l'oeil.


Timothée... je suppose que tu avais envie de bombarder les gens de boules de neige.
Ah, j'ai tiré un sacré filleul avec toi.
Large sourire. Au moins, on ne s'ennuie pas avec lui.
Tu resteras près du feu pour te sécher.
Je sais... Tu te fiches d'être trempé et toussa toussa.
Mais, évite d'être malade. Rien qu'une grippe peut te tuer, parole de médicastre.
Alors, sèche-toi bien aussi...

Et pareil, si tu es parfaitement sage... Il se pourrait même que je joue avec toi...
Dans tous les cas, je te demande d'être sage pendant la cérémonie, c'est important pour moi.


Un sourire et il lui ébouriffe les cheveux. Rien que pour l'embêter.
Et ils prennent tranquillement le chemin du château, discutant de "stratégies" de bataille de boules de neige.
Nic ne savait s'il intéressait ou insupportait son presque filleul en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 13 Fév - 9:55

Timothée était venue lui, enfin, leur porter secours.
Il avait gratté la neige tout autour de Nathan afin de le dégager.
C'est qu'il en avait de bonnes idées, lui.

Aurore ne discuta pas les consignes, et l'aida de son mieux.
Fallait sortir Nathan de ce trou fissa.
Elle tira de toutes ses forces une première fois, mais il restait toujours coincé.
La poisse là !

De nouveau, Timothée creusa de l'autre côté.
De nouveau, Aurore tira de toutes ses forces, aidée cette fois par Timothée qui l'avait agrippé par la taille.
Et enfin, au bout de longues minutes...la délivrance.

Tous 3 se retrouvèrent les quatres fers en l'air, tout mouillés, mais ça c'était pas grave.
Aurore sêcha vite fait les larmes de son frère, tandis que son Père approchait.
Aïe, Aïe, Aïe.
Ca allait sûrement chauffer un peu là.


Alors, on s'amuse bien dans la neige tous les trois.
Vous auriez pu attendre après la cérémonie. Cela aurait été moins gênant.
Vous êtes trempés et allez prendre froid.
Aurore... Emmène Nathan avec toi. Allez voir Emma qu'elle vous change.
Si vous êtres trèssssss sages pendant la cérémonie, vous pourrez peut-être jouer tout à l'heure.
Mais, une seule bêtise...


Grumphhhh. Pourquoi la regardait'il comme ça, avec insistance ?
Etais ce sa faute si son petit frère avait lâché sa main ?
La mine légèrement bougonne...


Maissssss Popa, cé po ma faute !! D'acco' Papa !

Elle se rendit compte qu'il était vain de se hasarder à davantage d'explications.
Aurore le laissa discuter avec Timothée, soupirant légèrement.


Timothée... je suppose que tu avais envie de bombarder les gens de boules de neige.
Ah, j'ai tiré un sacré filleul avec toi.
Tu resteras près du feu pour te sécher.
Je sais... Tu te fiches d'être trempé et toussa toussa.
Mais, évite d'être malade. Rien qu'une grippe peut te tuer, parole de médicastre.
Alors, sèche-toi bien aussi...

Et pareil, si tu es parfaitement sage... Il se pourrait même que je joue avec toi...
Dans tous les cas, je te demande d'être sage pendant la cérémonie, c'est important pour moi.


Il m'a z'aidé, cé po zuste !

Aurore se releva doucement, se tapotant les fesses pour dégager la neige qui collait à sa robe et à son collant.
Elle regarda Timothée et lui murmura doucement...


Viens z'avec nous !
Emma el' touvera bien des vêtements pour toi z'aussi !

_________________
Petit bout de Nictail & Aiguemarine
Petite soeur d'Athalia et de Thomas.
Grande soeur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothée
Fils de noble
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Avec mon Pôpa et ma Môman.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Dim 13 Fév - 10:44

Timothée se relevait difficilement, il se frotta un peu pour retirer le surplus de neige et fut incroyablement déçu en voyant sa mère arriver avec son parrain, non pas qu'il ne les aimait pas, mais il aurait préféré s'amuser un peu dans la neige... Tout ça à cause de la neige qui avait empêché Nathan d'avancer correctement. Il regarda Aurore qui s'occupait de consoler son petit frère, ce fut Nic qui prit les devant et Timothée sentit la leçon et la morale arriver... Il le laisse causer à ses enfants et regarda sa mère, haussant légèrement les épaules, p'tre que cela la faisait rire après tout, parce que finalement c'était assez rigolo de ce retrouver les fesses dans la neige après avoir tirer quelqu'un pour le sortir d'un trou.

Moi ? Ah nan ! Pas les gens ! Eléa et Matthis ! Juste ces deux-là ! Parce qu'ils m'ont embêté dans le coche !

Il s'arrêta là de toute façon son futur parrain ne comprendrait pas et serait sans doute choqué et pas très heureux de l'entendre dire que son frère et sa soeur puaient des pieds... Tout dans la finesse Timothée, amis de la poésie bonsoir. D'ailleurs son parrain commençait à connaître l'animal pour lui sortir qu'il allait s'en ficher, mais Timothée avait décidé d'être un enfant modèle, mais pour du rire, enfin, juste pour aujourd'hui.

Na na nan ! J'a m'en fiche pas ! J'a veux pas être malade ! Alexandre il a eu la grippe il a du rester dans son lit ! C'était trop terrible ! Et mon Papa et ma Maman seraient très inquiets ! Moi j'aime bien rester prêt de la cheminée et encore plus quand Papa me parle de la Thessalie ! C'est rudement chouette la Thessalie !
Sage ! Mais je suis toujours sage, c'est trop injuste.


Petite moue digne de son père, et oui Timothée était le digne fils d'Althiof, cependant, il n'osa pas rajouter 100 écus et je serai sage.

Tant que je fais moins de bêtises que Papa, ça veut dire que je suis sage.

Et puis ils commencèrent à marcher et parlèrent de bataille de boules de neige, c'était intéressant, Timothée pourrait de cette façon battre son frère et sa soeur !!
Puis Aurore lui proposa d'aller rejoindre Emma avec eux, ce qu'il s'empressa de faire, c'est qu'il commençait à avoir froid !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronembourg
Sacristain, parce qu'il le vaut bien !
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mar 15 Fév - 3:51

[ Avec Emma ]



Il restait un peu planté, le balluchon à la main et le pupitre flanqué dans les bras de Nestor lorsqu'une jeune femme manifestement bien à son affaire vint l'aborder.


Z'êtes tout beau M'sieur !
Vous savez, il y a de multiples chambres dans le Domaine.
Z'auriez pu vous changer là-bas.
M'enfin, c'pas grave. Suivez moi. Je vous conduis jusqu'au grand salon.




D'abord rougissant sous le compliment notre bon Kro bredouilla quelques paroles incompréhensibles, mais la fierté de se sentir " Tout beau " au regard de la dame qui ne s'était pas présentée fut supplantée subitement par la panique lorque cette dernière lui évoqua tout de go les multiples chambres du domaine Shocked
A partir de là, le grand dadet maladroit n'écouta plus même la suite.
Pas possible ... Voilà qu'une femme du monde lui faisait ouvertement une proposition indécente au beau milieu du jardin, pas loin d'une poignée de petiots en détresse, et tout près du Seigneur des lieux de surcroît ! A lui, homme d'église, lui parler des chambres !
Il fallait vite que Kro en parle à quelqu'un afin d'en savoir plus sur sa mystérieuse admiratrice.
Cramoisi de gêne et de honte, il s'éclipsa vers l'intérieur du domaine en marchant en crabe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mar 15 Fév - 4:44

[ Dans le grand salon - Quand le stress la gagne ! ]

Quand Aiguemarine et Mimi pénétrèrent dans le grand salon, Anselme s'affairait à pousser un peu les meubles.
Au moins 1 qui suivait, parce que les autres là...
Bref, c'était un joyeux bordel désorganisé.
Emma devait encore se trouver avec le Père Kro et Le Nestor, quelque part...mais où ?!
Elle n'avait pas non plus recroisée sa pitchoune Aurore, Timothée dict "la tête brûlée" et son petit Nathan.
Et que dire d'Athalia qui retrouvait, après plusieurs semaines d'éloignement son Matthis ?!

Un peu intriguée tout de même de ne pas les voir tous arriver, Aiguemarine se rendit devant une fenètre afin de voir ce qu'il en retournait.
Il ne semblait plus y avoir âme qui vive dans les jardins, c'était déjà ça.
Elle se retourna vers son témoin en souriant...


Non Mimi, si ça peut te rassurer, c'est pas tous les jours aussi...désorganisé !

Ouais, c'est pas non plus tous les jours qu'ils se remarient.
Quoique...

Sa servante poussa enfin la porte suivi par un Kro qui marchait en crabe.
Aiguemarine le suivit des yeux.
Jamais elle ne l'avait vu dans cet état.
Serait'il apte à célébrer leur union ?!
Pensive, elle le regarda déballer son attirail.
Il ne manquait plus que le futur-déjà-époux ainsi que sa témouine.
Comment ça, ça se dit pas ?! Tsss...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mar 15 Fév - 9:50

[Dans la grand salon, quand il est l'heure de commencer]

Et voilà, ça y était, tout le monde était rentré au château. Plus ou moins en ordre.
Les trois petits démons étaient passés prendre Emma pour pouvoir aller se changer. Quand ce serait fait, ils les rejoindraient.
Quant à ce bon père Kro, il semblait... tendu, faut le dire !
Nic se demandait ce qu'il pouvait avoir. L'était un peu bizarre le curé, non ?!
Mais bon, il était temps de commencer la cérémonie. Ils étaient là pour ça, nan ?!

Oui, oui, c'est sympa aussi les réunions entre amis. Mais, aujourd'hui, il y avait une autre raison.
Nic se rapprocha de son épouse et lui prit la main pour l'entrainer près de l'autel improvisé.
Kory et Mimi étaient près d'eux. Ben vi, les témoins. Personnes plus qu'importantes !

Un peu plus loin, les enfants ainés s'étaient installés. Athalia était rayonnante près de Matthis.
Thomas semblait veiller sur Alexandre. Tout comme Eléa d'ailleurs.
Anselme, quant à lui, semblait garder Kro et Nestor a l'oeil. Fallait avouer qu'ils n'étaient pas nets depuis leur arrivée.


Mon Père, je pense que nous sommes prêts, et vous ?!
Nous pouvons commencer ?!


Il serre doucement la main de son épouse.
Moins tendu que le jour J le Nic, c'est déjà ça de gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi83720
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mar 15 Fév - 11:00

Le regard amusé de la brune erra un instant dans le grand salon qui dégageait, en plus d'une atmosphère chaleureuse, une bien joyeuse effervescence.

Non Mimi, si ça peut te rassurer, c'est pas tous les jours aussi...désorganisé !

Un petit rire échappa à la jeune femme avant qu'elle ne lui réponde.

Ohh mais je trouve cela charmant, cela nous fera à tous une belle anecdote. Pour sûr, vous risquez de faire les frais de quelques taquineries... Mais tu me connais, personnellement je n'en abuserais pas! presque pas...

Alors que les témoins prenaient place aux côtés des futurs re mariés, Mimi remarqua l'étrange arrivée en pas chassé du sacristain. Vision qui suffit à élargir de nouveau son sourire sans qu'il ne trahisse tout à fait son hilarité, il n'était point question de vexer le si sympathique Blayois en ayant l'air de rire à ses dépens!
Adoptant une posture sage et attentive, elle tenta de l'encourager et de le rassurer par son regard amical.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korydwen
Baronne
avatar

Messages : 9112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Lun 21 Fév - 4:32

Alexandre s'était approché et regardait le petit carnet, Korydwen le regarda avec un petit sourire, elle tâchait de récupérer encore des choses concernant les parents de l'enfant, Aellfall et Ambris, il lui faudrait pour cela se rendre une nouvelle fois à la COBA, histoire de voir si cela était possible ou non, la vie était injuste et triste, mais il fallait avancer et regarder loin devant, ses bribes de souvenirs ne pourraient que ravir Alexandre plus tard. A peine le temps d'attraper la main qu'Alexandre lui tend et que son "timide" filleul lui répond, les aventures semblent l'aider, autant continuer dans ce sens et l'encourager.

Les castors dorment plus longtemps l'hiver, c'est que les hommes et femmes les observant en ont déduis à force d'expérience et ils sortent généralement la nuit, mais je suis certaine que ton père lors des beaux jours te les montrera, une nuit à observer les étoiles et les castors, tu as les cartes des étoiles et puis... Il ne te manque plus qu'une plume et un encrier, mais pour ça, file dans le bureau de ta maman, elle en a forcément.

Un clin d'oeil malicieux et puis les yeux de l'enfant s'illuminent, il comprend sans qu'elle n'ait besoin de dire quoi que cela soit qu'il s'agit d'un cadeau, il semblait ravi, elle avait donc visé juste dans cette échoppe parisienne, un jour il faudrait qu'elle y emmène Thomas, Paris... Lieu à la fois charmeur et si dangereux, mais grandes cartes de navigateurs y sont exposées, le gratin en quelque sorte, il lui faudrait d'abord en parler à ses parents avant de lui en parler. Autant profiter des appartements du grand prévôt... Mais à peine le petit carnet offert qu'il faut prendre la direction du château. Korydwen jette un coup d'oeil à sa fille qui presse le pas, souriante et élégante, Eléa se préparait à entrer dans le monde... Tenant la main d'Alexandre ils fermèrent la marche, Matthis était parti avec Athalia, il semblait avoir gérer la situation, un sourire de nouveau sur le visage de la mère, finalement sa tribu... Elle s'en occupait pas si mal. Mais voilà que Nictail part devant, ne comprenant pas trop pourquoi Korydwen tend un peu le coup.

Timothée se faisait encore remarquer, son fils ne faisait que ça, elle souriait faiblement, mais comment lui en vouloir ? Il faudrait qu'un jour elle se décide à en parler au parrain, il comprendrait sans doute un peu mieux l'attitude de son futur filleul. Elle remonta doucement jusqu'au trio.


Timo...

Mais pas le temps de finir sa phrase qu'il avait déjà filé, se changer visiblement, il n'attraperait pas froid de cette façon. Chacun de ses enfants étaient uniques, mais Timothée avait quelque chose de différent et sans doute par sa faute... Finalement le salon est bien vite rejoint, Matthis s'était installé avec Athalia, Alexandre partit rejoindre Eléa et Thomas, il ne manquait plus que Timothée, qui arrivait dans des vêtements tout propre, mais alors qu'il se dirigeait vers Matthis prêt à faire le mariole sans aucun doute, Korydwen lui attrapa doucement le bras et l'entraina à l'écart.

Poussin... Pourquoi es-tu si agité aujourd'hui ?
J'suis pas agité, j'suis content d'être là.
Oui je sais, j'ai vu ça, mais tu n'étais pas obligé d'entrainer Aurore et Nathan dans tes âneries.
C'était pas des âneries, c'était un jeu. Mais Nathan est tombé dans la neige et du coup j'ai du le sauver... Et je me suis mouillé dans la neige.


Korydwen se mit à la hauteur de son fils et passa sa main sur sa joue, un sourire aux lèvres.

Tu es sur et certain ?

Pas de réponses de Timothée, elle en profita juste pour déposer une bise sur la joue de son fils.

Tu sais Timothée, tu n'as pas besoin de faire autant de bêtises pour te faire remarquer, ton père et moi t'aimons, nous t'aimons, comme nous aimons chacun de nos enfants.

Oui... Elle l'aimait son fils, mais en avait-il toujours été ainsi ? La conception de Timothée n'était pas anodine, l'enfant avait été désiré... Mais pas autant que sa soeur et son frère avaient pu l'être, elle avait mentionné à quelques reprises, cette envie d'avoir un troisième enfant, sans jamais y penser très sérieusement... Durant la guerre, sans doute voyait-elle... Sans doute pensait-elle ainsi racheter les vies arrachées sur un champ de bataille ? Sa main ne cessait de caresser la joue de son fils. Timothée avait été conçu dans l'amour... L'amour... Dans un campement militaire, au pied d'une forteresse bretonne, sur une paillasse, dans la boue, la sueur et l'odeur de sang, des corps salis, des corps meurtris... L'enfant ressentait-il sans le savoir la culpabilité de sa mère ? Et puis l'annonce à son époux... Les disputes qui s'enchainèrent quand au devenir de Korydwen... Korydwen prise entre deux eaux, l'enfant et son époux, refusant d'en abandonner un plus que l'autre... Et puis jouter enceinte, manquer de perdre l'enfant... Est-ce que cela expliquait le comportement de l'enfant ? Elle ne saurait le dire, mais après des premiers mois difficile, Timothée fut attendu et sa naissance un merveilleux moment...

Allez viens t'asseoir dans le fauteuil, sagement.
Nan je veux pas, je veux rester avec toi. Je suis triste sans toi.


Korydwen regarda son fils avec un grand sourir.

Tu n'es pas témoin toi ! Tu es un invité, invité à regarder et puis regarde moi ce grand et beau fauteuil, il m'a l'air bien moelleux, tu devrais te dépêcher, il ne faudrait pas que tu te le fasses "piquer".

Elle accompagna sa tête de pioche de fils et l'installa dans le fauteuil, une paire de gros yeux et hop la voilà qui rejoint les vieux mariés.

Me voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedecournon.forum-actif.net
Kronembourg
Sacristain, parce qu'il le vaut bien !
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Lun 21 Mar - 7:49

[ Je tiens à présenter mes plus plates excuses à tous les joueurs pour cette longue absence due à des soucis avec mes mains. Comme je vais un peu mieux, je vais tâcher de suivre le rythme ^^ ]


Le Kro arrivait donc, la démarche en crabe et l'oeil perdu, bouleversé par les propos que venaient de lui tenir une invitée.
D'ordinaire, le colosse barbu savait faire face à toute sorte de situation.
La guerre, la vue du sang, les remontrances venant de ses supérieurs dans le monde de l'église ( il y en avait beaucoup - des remontrances, pas des supérieurs ) il avaît même appris récemment à surmonter la paternité, c'est pour dire ... Mais s'il y avait une chose face à laquelle Kro se trouvait toujours maladroit, c'était bien les femmes.
Mon Dieu, les femmes ... le Sacristain n'en avait jamais connu qu'une, et ce n'était pas plus mal. Alors faire face à une femme du monde qui venait de lui parler des chambres du domaine, c'en était trop pour lui.
Il bouillonnait intérieurement de garder ce sercret pour lui, il fallait qu'il en parle à quelqu'un.

Un regard transversal le long du salon afin d'observer un à un les invités, cherchant des yeux LA personne qui pourrait lui prêter une oreille attentive ... Le couple Nictail et Aiguemarine était en place. Le Kro restait rouge comme un coq. Il fallait donc commencer avant que les convives et les témoins commencent à ronfler. Perturbé au plus haut point, le Sacristain en oublia même ses rituels d'ordinaire incontournables pour une messe réussie ; c'est qu'il en avait, des TOC sans même le savoir, le Kro.



Mes chers poussins.


La voix était un peu enrouée.


Un jour, les Très-Haut a voulu que deux êtres généreux et bons que sont Aiguemarine et Nictail se rencontrent, se découvrent, et s'aiment. Voilà pourquoi nous sommes ici, tous réunis nous leurs amis, non seulement pour célébrer ensemble leur anniversaire de mariage, mais également pour célébrer ce don de Dieu, ce sentiment qui transcende, qui nous rend heureux et beaux - Même les plus laids d'entre nous - Ce merveilleux sentiment qu'est l'amour.


A travers cette messe qui sera quelque peu particulière, nous partagerons ensemble l'histoire de Aiguemarine et Nictail. Un peu comme un petit conte, raconté par chacun d'entre nous. Chacun apportera sa page au grand livre de l'Amour que nous remettrons à Aiguemarine et Nictail ainsi qu'à leurs enfants. Mais avant cela je vous propose de tous passer par la confession univeselle que je vous propose de répéter après moi.



Pourvu que les invités aiment bien chanter : Kro adorait ça. Il récita la confession d'une voix tremblante.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiguemarine
Dame
avatar

Messages : 6465
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Dans les bras de Nictail

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Lun 21 Mar - 21:51

La main serrée dans celle de son époux, Aiguemarine attendit que Kro se mette en place.
Il était rouge comme une pivoine le sacristain.
Diantre, faisait'il trop chaud ici ou étais ce sa couche de vêtements qui lui procurait cet effet ?!
Faudrait pas qu'il nous fasse un malaise hein !
Car même si Aiguemarine & Nic étaient médecins...bon, bah, euh...hmmm, c'est à dire que...voilà quoi...
Selon toute vraisemblance, Kro semblait tout de même se reprendre.

Aiguemarine lui fit un sourire d'encouragement, et écouta l'officiant.


Mes chers poussins.

Grand blanc, yeux qui s'écarquillent, silence dans la salle.
Keskiladitlà ?!
Raclement de gorge...
Avaient'ils donc été suivis par toute une basse-cour ?!
Ne pas tourner la tête, ne pas regarder derrière elle, inspirer, souffler...et le laisser poursuivre.


Un jour, les Très-Haut a voulu que deux êtres généreux et bons que sont Aiguemarine et Nictail se rencontrent, se découvrent, et s'aiment. Voilà pourquoi nous sommes ici, tous réunis nous leurs amis, non seulement pour célébrer ensemble leur anniversaire de mariage, mais également pour célébrer ce don de Dieu, ce sentiment qui transcende, qui nous rend heureux et beaux - Même les plus laids d'entre nous - Ce merveilleux sentiment qu'est l'amour.


A travers cette messe qui sera quelque peu particulière, nous partagerons ensemble l'histoire de Aiguemarine et Nictail. Un peu comme un petit conte, raconté par chacun d'entre nous. Chacun apportera sa page au grand livre de l'Amour que nous remettrons à Aiguemarine et Nictail ainsi qu'à leurs enfants. Mais avant cela je vous propose de tous passer par la confession univeselle que je vous propose de répéter après moi.


Et de maugréer entre ses dents..."Mi-anniversaire de mariage, mi-anniversaire, didious !"
Et voilà...la voilà qui jurait comme son époux, des expressions qu'Aiguemarine ne connaissait pas vraiment.
Voilà donc que Nictail déteignait sur elle. Mauvaise ou bonne chose ?! seul l'avenir nous le dira...
L'avenir, tout du moins proche, c'était de réciter l'acte de confession.
Ce qu'elle fit donc d'une voix haute et claire...


Je confesse à Dieu tout puissant,
A tous les saints,
Et à vous aussi mes amis,
Parce que j'ai beaucoup pêché,
En pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les saints,
Et tous mes amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très-Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos pêchés...tant qu'à faire !

AMEN

Allez, ça c'est fait.
Tandis qu'Aiguemarine attendait la suite, son esprit bouillonnait, se remémorant les paroles de Kro.
Si chacun des présents racontait une petite anecdote sur eux, sur leur couple, fallait s'attendre à tout...vraiment tout.
Un coup d'oeil circulaire à la petite assemblée, un léger sourire aux enfants...Allez, on y croit, ça va bien se passer !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mar 22 Mar - 9:42

Enfin changée grâce aux mains expertes d'Emma, Aurore s'empressa d'aller rejoindre son tit frère et Timothée qui terminaient d'enfiler quelques vêtements plus...secs.
Le trio se remit en route, vers le salon cette fois çi.
Timothée se fit alpaguer par sa Mère.
Aurore en profita pour s'éclipser doucement, tenant fermement par la main Nathan, et ils rejoignirent leurs parents.
Elle se mit non loin de sa Mère, et leva la tête vers Kro.
Waouhhh, c'est qu'il était plutôt grand l'curé !
N'étant pas encore baptisée, la petite fille ne connaissait pas vraiment le Credo, toussa, toussa, toussa...
Néanmoins, Aurore fit mine de bouger les lèvres ; peut-être que ça passerait cette fois çi aussi.

_________________
Petit bout de Nictail & Aiguemarine
Petite soeur d'Athalia et de Thomas.
Grande soeur de Nathan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselme
Intendant un peu space
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 05/11/2008
Localisation : Château de Sarliève

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mar 22 Mar - 10:08

Droit comme un I, les mains croisées dans le dos, installé près du buffet, Anselme observait.
C'était la première fois qu'il vivait une cérémonie de remariage.
Un léger rictus au coin des lèvres quand il entendit l'officiant parler de "conte".
Ca risquait d'être assez drôle ; y'aurait peut-être même quelques anecdotes "croustillantes".
Il se remémora l'arrivée à Sarliève des nouveaux Seigneurs, quelques années plus tôt.
Lui était déjà "dans la place" à l'époque, assurant déjà l'Intendance, et Nictail et Aiguemarine l'avaient gardé à ce poste.

A l'invitation du prêtre, lui aussi entama d'une voix forte l'acte de confession.
Avec sa voix de stentor, sûr qu'il ne passerait pas inaperçu, mais diable, autant en profiter.
C'est pas tous les jours qu'il avait l'occasion de pousser la chansonnette.


Je confesse à Dieu tout puissant,
A tous les saints,
Et à vous aussi mes amis,
Parce que j'ai beaucoup pêché,
En pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les saints,
Et tous mes amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très-Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos pêchés...

AMEN


A la fin de celui-çi, il se tût, attrapa le plus discrêtement possible un verre de vin chaud qu'il but d'une traite.
Laissant échapper un léger...
blurpppp

Anselme baissa, en retard, légèrement la tête, pour ne pas se faire remarquer davantage.

_________________
Intendant du Domaine de Sarliève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 25 Mar - 2:39

Nic était inquiet...
Ben vi, le père Kro ne semblait pas en grande forme.
Il avait presque une tête à faire peur. Il changeait sans cesse de couleur.
Et quand il reprit le fil de la cérémonie, quelle surprise !


Mes chers poussins.

Nic tourna légèrement la tête pour voir s'ils s'adressaient aux enfants ou à quelque animal bien caché.
Mais, c'était peine perdu. Il perdait bel et bien la tête.
Encore, on parlait bien des brebis égarées guidées par le curé/berger. Mais les poussins perdus... Jamais entendu parler.
Bon soit, revenons-en à nos moutons, poussins, ou tout ce que vous voudrez.
D'ailleurs, avec tout ça, Nic ne sait plus où il en est. Ben vi, il est égaré quoi... (et moi aussi soit dit en passant)

D'une oreille attentive, il écouta ce qu'il se disait.
Ah vi, la confession, c'est vrai ! On en est donc arrivé là.
Nic répéta donc bien sérieusement la prière.


Je confesse à Dieu tout puissant,
A tous les saints,
Et à vous aussi mes amis,
Parce que j'ai beaucoup pêché,
En pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les saints,
Et tous mes amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très-Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos pêchés...

AMEN


Et voilà qu'Anselme poussait aussi la chansonnette bien fort.
Oh voui, il en avait des péchés à se faire pardonner l'autre huluberlu-piqueur-de-caisse.
Peut-être que le Très-Haut lui pardonnerait, mais en ce qui concerne le Seigneur, c'est pas pour tout de suite. Naméo.
Et jusqu'à preuve du contraire, c'est encore le Seigneur du domaine d'en bas qui paye les gages.

Dans tout ça, Nic était à nouveau perdu.
Il serra donc tendrement la main de son aimée, lui sourit, et attendit la suite.
Il espérait seulement que cette histoire d'anecdote... soit oubliée entre deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athalia
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 25 Mar - 7:20

Tout se mettait en place doucement.
Les invités, le curé un peu "space", et tout le tralala.
Et s'ils en profitaient de la situation tiens ?
L'occasion était idéale. 2 (re)mariages en une seule cérémonie.
Bon, y'avais juste un tout petit détail, genre le petit grain de sable qui vient se loger forcément là où on ne l'attend pas.
Ce minuscule "grain de sable" portait le nom de "parents".
Bah, vi, quoi... S'faire "voler la vedette" par sa progéniture, ça l'fait pas, si ?
Allez, on tente ?

Athalia, tout en récitant du bout des lèvres l'acte de confession, fit quelques pas en arrière et alla retrouver Matthis.
Elle cogna quelques meubles, évita de lâcher un juron.
Y'avais déjà Anselme qui s'était fait remarquer. C'était peut-être pas le moment d'en rajouter.

Elle plongea son regard dans celui de son Chevalier, et lui murmura tout bas...


On l'fait ? On s'marie ? C'est l'occasion...ou jamais !
Toute façon, l'curé, l'es déjà tellement à l'ouest...


La seule chose à laquelle Athalia n'avait pas pensée, c'était que le jeune Baron n'était point baptisé.
Encore un détail. Mais qui s'en soucierait, hein ?

_________________
Fille aînée de Nictail et Aiguemarine
Grande soeur de Thomas, Aurore et Nathan
Adorable filleule d'Althiof et de feue Kindjal
Princesse de Matthis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Marmaille des Seigneurs de Sarliève
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 26 Mar - 21:47

Voilà, tout était plus en moins en ordre.
On était au chaud dans le grand salon, et la cérémonie allait avoir lieu.
Thomas était ravi d'assister au (re)mariage de ses parents et il se tenait fièrement près d'eux.

Mais bon, finalement, ça s'annonçait... étrangement.
Le curé semblait un peu beaucoup totalement à l'Ouest.
Papa dirait surement "Normal, il vient de Guyenne".
Quand c'était comme ça, ça faisait rire Thomas, même s'il ne comprenait pas tout.
Bon, ça semblait enfin démarrer. Et voilà qu'il fallait se confesser.

Sagement, Thomas récita la prière en pensant à ses dernières bêtises.
Mais, c'était toujours moins qu'Aurore. Une vraie petite peste sa petite soeur.
Mais, il l'aime beaucoup quand même.
Toutefois, Thomas est intrigué... Pourquoi que le mariage il commence comme une messe normale ?
Peut-être que c'est pour que les mariés, ils soient tout "purs" avant de s'épouser.

Tiens tiens Athalia était allée retrouvée Matthis.
Pfffff, ça promettait encore des bêtises tout ça, franchement...
Mais, pour l'heure, Thomas reste concentré sur la cérémonie... et le drôle de curé.
Enfin, ça allait être surement sympa comme moment.

_________________
Fils aîné de Nictail et Aiguemarine -
Petit frère d'Athalia, grand frère d'Aurore et de Nathan
Filleul de Kory et Sindbad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Nestor
Commis du Sacristain qui l'vaut bien
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Lun 4 Avr - 17:49

Ch'était le moment que le Nestor il attendait depuis le début hi hi hi !
Le grland moment de la Confechion Universelle que tout le monde il réchitait bêtement.
Alors bien sûr, le mendiant le plus riche des Royaumes il avait chertainement un million de pêchés à se faire pardonner du Trlès-Haut ( comme le vol, le resquillage, l'escroquerie ou les détournements de fonds à l'église ), mais ch'était point sa préoccupation. Comme le détrlaqué de Sacristain il l'avait toujours à la bonne malgré toutes ces années de trafic avec la charpente de l'église - Y s'était certainement rendu compte de rien - Le Nestor il était persuadé que le Tout-Puissant il approuvait ses magouilles et le regardait agir avec un oeil bienveillant.

Non, là le Nestor, il s'apprêtait à se livrer à une grand prlemière dans sa longue et brillante carrière d'escroc : Le cambriolage.

Pas pour rien qu'il était venu non plus hi hi hi !
Pas pour rien que quand que quand le curé de Blaye lui avait dit qu'ils allaient chélébrer un anniversaire de mariage dans un domaine de nobliots, Nestor lui avait conseillé de prende la grande carriole. Il allait tout débaculer là-dedans et mettre en planque un maximum d'objets précieux sous la couverture grise. Le détrlaqué ne se rendrait compte de rien.
Les deux compères repartiraient ni vu ni connu sitôt la chérémonie terminée, et hop, à Nestor la fortune hi hi hi !

Un coup d'oeil à droite, à gauche, pour vérifier que tout le monde il réchitait bien sa prière. Ch'était le moment où jamais pour s'éclipser.
Tandis qu'il marmonnait à l'unisson quelques mots pour accompagner la confession, il s'éloigna discrètement du trloupeau et quitta le salon.
Direction les chambres.... Cha risquait d'être lucratif hi hi hi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noirouf
Animal, parce qu'il le vaut bien ! Ne lui manque que la parole
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mar 5 Avr - 23:00

[... Dans les étages ]


Les années avaient passées...
Souvent, il s'était sauvé ! Mais Noirouf, tel un chien fidèle et modèle était toujours revenu.
Les années avaient passées...
Et là, il s'était calmé, "rangé".
Bref, le labrador menait désormais une vie de chien de luxe. En gros "Jouer, manger, roupiller".
Parfois houspiller mais cela devenait rare.

Bref, couché de tout son long dans le couloir, Noirouf dormait d'un oeil.
Toujours, oui ! car, malgré tout, il se méfiait d'un petit 2 pattes appelé Nathan.
Ce dernier lui tirait, arrachait souvent les poils.
Alors Noirouf montrait les dents...juste histoire de l'intimider.

L'animal dressa doucement une oreille, sans toutefois se redresser.
Des bruits de pas semblaient s'approcher.
Son odorat aussi se mit aux aguets.
En principe, Noirouf arrivait facile à distinguer, mais là...
Perdait'il progressivement ses sens ?
Un léger son plaintif s'échappa de la gueule du canidé.


Mwaaaaaffff...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi83720
Voyageur(euse) qui pose ses bagages
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Sam 9 Avr - 20:17

La brune s'était laissé allée à suivre le fil décousu de ses pensées, mais la voix de stentor du prêtre, contrastant avec l'image évoquée par ses premiers mots, réussit à la ramener à l'instant présent et à lui tirer un large sourire.
Tandis qu'elle baissait les yeux pour ne pas en rire, Mimi se remémora une cérémonie de baptême cocasse à laquelle Choco l'avait conviée, le Blayois n'avait décidément pas son pareil pour les provoquer, pour le plus grand plaisir de la jeune femme qui n'en admirait que d'avantage ses sermons.

L'amour, l'amour de Nic et Aigue, il ne pouvait que laisser rêveurs ceux qui comme elle gardaient leur mariage en exemple, afin de se convaincre justement qu'il ne s'agissait point d'un conte...
A l'invitation du prêtre Mimi récita le confiteor s'évertuant à assurer sa voix à mesure que les mots franchissaient ses lèvres


Je confesse à Dieu tout puissant,
A tous les saints,
Et à vous aussi mes amis,

Parce que j'ai beaucoup pêché,
En pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les saints,
Et tous mes amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très-Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos pêchés.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aradiia
Voyageur(euse) feutré(e)
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 6 Mai - 6:31

Après avoir dansé et chanté, la chanson fétiche de la petite Aguiane.
Au clair de la lune
zé pété dans l'eau
Ça faisait des bulles
C'était rigolo…


Le temps filait et elle n’était toujours pas prête.
Nic et Aigue les avaient invités en leur magnifique demeure, loin de Blaye et la Guyenne ce qui réjouissait Diia qui ne les avait pas revu depuis un an. Du temps ou ils étaient venus à Bordeaux, à la faculté de médecine qu’elle dirigeait. Ils enseignèrent aux Guyennois, une médecine très élaborée, que la médicastre suivi avec ardeur.
La carriole était sans dessus-dessous, Diia avait emporté toutes ses robes, essayant à tour de rôle chacune d’elles.
Des regards interrogateurs vers la petite, signifiaient pour Aguiane du haut de ses deux ans et demi, qu’elle devait soit approuver soit rejeter les toilettes de sa mère.
Visiblement la mouflette en avait assez et fini par hurler.

Bavo, maman !

Un soupire de soulagement et un sourire salvateur, Diia après un tour sur elle-même prit sa fille par la main sans dire un mot. Elles s’approchèrent au pas de course en suffoquant par le froid hivernal, pour traverser les jardins tout habillés de blanc, le salon que lui avait indiqué, son sacristain d’époux.
Elle avait auprès d’Aguiane une bonne partie du voyage, sermonné maintes recommandations de bonne tenue.
* Pourvu que ça marche. * Pensa t’elle quand elle fut autorisé par les gardes de franchir la porte.
La cérémonie était commencée aussi prenant dans ses bras la petiote, elle se faufila dans un coin du salon, pour ne pas se faire trop repérer. Pla tête vers le bas et plusieurs regards gênés, vers les personnes qui la virent entrer n’empêchèrent pas un sourire radieux, quand elle posa un instant ses yeux vers son prince.
Finalement, elle récita d'un voix claire, la fin de la confession en reprenant en cœur avec l’ensemble de l’assistance, comme si de rien n’était.


L'absolution et la rémission de tous nos pêchés.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nictail
Seigneur
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation : Bien blotti au creux de ses bras.

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Mar 10 Mai - 6:36

Nic regardait autour de lui les gens qui terminaient la confession universelle.
Il aperçut Aradiia apparaitre dans un coin.
Un signe de tête. Mieux vaut (très) tard que jamais, non ?!
D'ailleurs, il ne manquait pas quelqu'un là ?! M'enfin, pas grave...

Les enfants étaient étonnamment sages. Nic était fier d'eux.
Oui, bon, il n'y avait pas un quart d'heure qu'ils avaient fait des bêtises, c'est vrai...
D'ailleurs, le trio 'malfaisant' était de retour. Habillé sèchement qui plus est.
Tout était en ordre pour reprendre la cérémonie.

Enfin, reprendre, reprendre, c'est vite dit.
Parce que vu la tête du curé Kronembourg, et au souvenir de ses premières paroles... on pouvait se demander si la cérémonie avait vraiment commencé.
Bon, si on continuait alors ?! Oui, ça vous dit aussi ?! Ben, ça tombe bien !
Nic regarda intensément le curé et claqua des doigts, comme pour réveiller tout le monde...
Allons-y ! C'est partiiiiiiiiiiii !





[HRP : Désolé, post un peu vide...
C'est juste pour dire : si vous voulez bien qu'on reprenne le rp, je crois que tout le monde est là.
Vi vi, sinon, après, on va arriver aux vacances d'été, et on finira jamais...
Merci à vous.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Famille "de La Serna"
avatar

Messages : 1112
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   Ven 13 Mai - 8:31

Alexandre avait suivi le mouvement, beaucoup d'animation régnait ce jour-là et ce n'était pas pour déplaire au petit garçon qu'il était, plus le temps passait et plus il souriait et appréciait sa nouvelle famille, certes certaines odeurs et voix du passé lui manquait, mais il avait trouvé une véritable fratrie. Une soeur et deux frères, bientôt son baptême aurait lieu à Cournon et il deviendrait le filleul, mais également le fils adoptif de Korydwen et Althiof, cela le réjouissait beaucoup. Ils pénétrèrent dans une grande et belle salle. Il resta à côté de Korydwen avant d'aviser un petit fauteuil, fauteuil dans lequel il grimpa.

Il se retrouva à côté de Thomas, le filleul de Korydwen, il l'aimait bien, il était calme, contrairement à Timothée qui parfois s'agitait un petit peu trop pour Alexandre, encore un petit peu solitaire, cela faisait parti de son caractère et il n'était pas toujours à l'aise. Cela viendrait en grandissant et avec l'amour de sa famille.

Le curé prit la parole. Il parlait de poussin et d'autres trucs, Alexandre comprenait rien, si ce n'est que le curé avait abusé de son vin de messe, c'est ce que disait souvent Matthis durant les diverses messes auxquelles ils pouvaient assister. Il répéta en bougeant simplement les lèvres et en remuant les jambes, on ne se refaisait pas et à deux ans et demi presque trois, le credo et le reste on s'en fichait quelque peu. Il lança cependant un tonitruant.


Ameeeeeeeeeeeeeeeeeeeeen !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'une cérémonie "non officielle" (4 Janvier 1459)
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Nouvelle cérémonie d'annoblissement ( 13/12/1459 )
» [HRP]Cérémonie vassalique
» cérémonie d'anoblissement
» [MOC] Chibi de personnage sans figurine officielle
» Cérémonie de remise de diplome universitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Cournon d'Auvergne :: Seigneurie de Sarliève :: Les Extérieurs :: Les Jardins-
Sauter vers: